Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede Béatrice » 26 Nov 2013, 10:59

Pour s'assurer l'adoption du projet de loi de réforme des retraites à l'Assemblée mardi, le gouvernement vient d'annoncer des mesures de compensation de la disposition contestée du report de la revalorisation des pensions.

Réforme des retraites : Touraine fait passer la pilule du vote bloqué

Le gouvernement à la manœuvre. Alors que la réforme des retraites doit être votée mardi après-midi à l'Assemblée, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a présenté lundi soir des mesures visant à compenser le report très critiqué de la revalorisation annuelle des pensions. Une disposition qui doit faire économiser 800 millions d'euros à la Sécu dès 2014, mais s'est attirée les foudres de nombreux députés de gauche pointant les conséquences financières d'un tel report sur les petites retraites. Or, la majorité de gauche à l'Assemblée, dont dépend l'adoption du projet de loi, est fragile. En première lecture, en effet, une partie de ses députés s'est déjà abstenue, adressant ainsi un avertissement au gouvernement qui pourrait se transformer mardi après-midi en sanction.

L'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé revalorisée


Pour éviter cet écueil, le gouvernement a décidé la semaine dernière de recourir au vote bloqué, qui lui permet de soumettre au vote des députés l'ensemble de son projet de loi, d'un seul bloc, et non article par article, comme à l'accoutumée. Une tactique dont avait déjà usé le précédent gouvernement Fillon au moment du passage dans l'hémicycle de sa propre réforme des retraites. De quoi forcer la main des élus de gauche, qui n'ont désormais comme seul choix de rejeter l'ensemble du projet de loi pour s'opposer à l'article sur le report de la revalorisation. Peu probable.

D'autant plus que l'annonce de la ministre de la Santé, lundi soir, rend la pilule du vote bloqué moins amère. Concrètement, l'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) sera revalorisée d'une cinquantaine d'euros pour les plus de 60 ans et le minimum vieillesse sera revalorisé deux fois en 2014. Marisol Touraine a ainsi assuré avoir "entendu les préoccupations" des groupes de la majorité et avoir voulu apporter du "pouvoir d'achat" aux retraités "modestes". Selon elle, la revalorisation doit permettre de compenser la baisse de pensions induite par la mesure contestée.

http://www.metronews.fr/info/reforme-de ... cKVDizMAk/
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2788
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

CGT vs MEDEF (Nantes)

Messagede altersocial » 27 Nov 2013, 01:02

Des œufs et des tags sur le siège du Medef à Nantes

Plusieurs centaines de manifestants CGT ont manifesté ce mardi matin, contre le projet de réforme des retraites.

Des manifestants très remontés ont lancé des œufs sur la façade du Medef de Nantes ce mardi matin. Plusieurs centaines de salariés se sont en effet rassemblées le long du quai de Versailles, à l'appel de la CGT. Ils s'opposent au projet de réforme des retraites et réclament de meilleures conditions d'emploi et de salaire.

Ils ont passé des chaînes autour des grilles d'entrée du bâtiment situé au bord de l'Erdre , puis les ont cadenassées et peintes. Plusieurs pétards puissants ont également été jetés vers la façade, sans occasionner de dégâts.

"La CGT ne lâchera rien"

Les militants ont également collé des affiches proclamant "Réforme fiscale: taxer les dividendes, pas les salaires" ou "La crise a bon dos : sur les licenciements, droit de veto", et écrit "CGT" en rouge sur les portails. La secrétaire générale de la CGT pour la Loire-Atlantique, Marie-Claude Robin, a prévenu : face à "l'offensive du patronat", la CGT "ne lâchera rien".
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 19:51

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede Béatrice » 27 Nov 2013, 16:34

Sans surprise, la réforme des retraites a été votée hier lors de son deuxième passage à l'Assemblée Nationale ( avec en outre 21 votes de plus
que lors de son son premier passage à la mi-octobre ! ).


La réforme des retraites votée plus largement qu'en première lecture à l'Assemblée


Par 21 votes de plus qu'à la mi-octobre, les députés français ont adopté mardi 26 novembre en nouvelle lecture le projet de loi réformant les retraites. Les députés étaient appelés à se prononcer par un vote bloqué, c'est-à-dire sans examiner les sous-amendements déposés par tous les groupes parlementaires de gauche, exception faite du PS.
Le groupe socialiste a voté la réforme, présentée par Marisol Touraine, ministre des affaires sociales. Les radicaux de gauche, qui s'étaient abstenus en première lecture, ont cette fois-ci voté le projet de loi. De son côté, le groupe écologiste a maintenu son abstention.

Malgré les gestes du gouvernement en faveur des retraités modestes, les députés du Front de gauche ont annoncé mardi 26 décembre qu'ils voteront contre la réforme des retraites. Leur chef de file, André Chassaigne, a en effet estimé que le « problème reste entier ».

« DÉNI DE DÉMOCRATIE »


Dans la nuit de lundi à mardi, la ministre des affaires sociales, Marisol Touraine, a présenté des mesures visant à compenser pour les retraités modestes un report de la revalorisation annuelle des pensions, report qui avait été supprimé la veille au soir par un vote de cinq des six groupes de l'Assemblée (UMP, UDI, EELV, Radicaux de gauche et Front de gauche).

« Les avancées de cette nuit ne changent pas notre appréciation globale de ce texte », a indiqué en conférence de presse M. Chassaigne, pour qui l'image du gouvernement sort écornée de ces débats et de ces reculs. « N'oublions pas qu'il va repousser de fait l'âge de la retraite à 66 ans pour la grande majorité de ceux qui sont nés après 1973 », a précisé le parlementaire, qualifiant le projet d'« une forme de mèche lente sur un bâton de dynamite ». Le député Front de gauche a également dénoncé le vote bloqué sur l'ensemble du projet de loi de réforme, décidé jeudi 21 novembre par le gouvernement, comme un « déni de démocratie ».

DES MANIFESTATIONS À NANTES ET À PARIS

Plusieurs milliers de manifestants de la Confédération générale du travail (CGT) s'opposant au projet de réforme des retraites et réclamant de meilleures conditions d'emploi et de salaire ont cadenassé portes, tagué les entrées et jeté des œufs sur la façade du Medef mardi à Nantes.

Outre les œufs, plusieurs pétards puissants ont également été jetés vers la façade, sans occasionner de dégâts. Ils ont aussi collé des affiches proclamant « Réforme fiscale : taxer les dividendes, pas les salaires » ou « La crise a bon dos : sur les licenciements, droit de veto », et écrit « CGT » en rouge sur les portails.

A Paris, le numéro un de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, a affirmé mardi que pour contrer le populisme, « l'urgence est de se bagarrer » contre l'austérité, réaffirmant son refus de rejoindre un front de six syndicats pour faire barrage aux idées poujadistes. « Si c'est pour qu'on fasse une photo de tous les secrétaires généraux et que la forme l'emporte sur le fond, on s'abstient », a insisté le syndicaliste, en rappelant les divergences entre syndicats sur l'emploi et les retraites. De son côté, Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT, a invité les députés à faire preuve de courage.

LE GOUVERNEMENT VEUT « AMADOUER SON CAMP »

L'Union des démocrates et indépendants s'est lui aussi exprimé contre cette réforme, estimant que le gouvernement est « en train de paniquer », et « cherche à amadouer son propre camp » avec les annonces d'un « coup de pouce » pour les petites retraites. « Ce geste de dernière minute ne trompe personne », souligne son porte-parole, Philippe Vigier, rappelant que la ministre des affaires sociales s'était jusqu'à la nuit dernière opposée deux fois à des mesures de « compensation » pour les petites retraites.

Le 11 novembre, le Sénat avait rejeté le projet de réforme des retraites à l'unanimité, dénonçant un projet qui avait été entièrement transformé au cours du débat. Les sénateurs avaient notamment adopté un amendement centriste créant un système de retraite par points, qui va à l'encontre de la philosophie du gouvernement.

Le Sénat procédera vers la mi-décembre à la nouvelle lecture de ce projet de loi et devrait, en toute logique, le rejeter comme ce fut le cas en première lecture. L'Assemblée, qui a le dernier mot, devrait procéder le 18 décembre à la lecture définitive de cette réforme.

http://www.lemonde.fr/politique/article ... 23448.html
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2788
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede Pïérô » 15 Déc 2013, 14:09

Appel unitaire Ile-de-France à rassemblement le 18 décembre
Déclaration commune CGT, FO, FSU, Solidaires Ile-de-France

Retraites : dans l'unité, nous ne lâcherons rien !

Depuis septembre, des centaines de milliers de salariés, de retraités se sont mobilisés dans l'unité pour dénoncer la contre-réforme des retraites.

Malgré l'opposition des organisations syndicales et la désapprobation de l'opinion publique, l'Assemblée nationale réunie le 26 novembre dernier a approuvé le projet de loi retraite par 291 voix pour, 243 contre, 27 abstentions.

Ce vote étriqué a été obtenu, dans le cadre d'une procédure de vote bloqué !

Après le rejet du texte par le sénat, on mesure une nouvelle fois que ceux qui portent ce projet injuste n'apportent aucun argument positif sur la réforme gouvernementale.

D'autre part, le gouvernement ignore ou méprise les organisations syndicales qui mettent en débat des propositions visant à permettre un départ à la retraite dès 60 ans ou des départs anticipés pour travaux pénibles tels que cela existe dans de nombreux statuts ou conventions collectives.

Le financement des retraites nécessite de construire des alternatives par l'apport de ressources nouvelles, tout particulièrement en améliorant le pouvoir d'achat des salariés et en créant des emplois.

Il est urgent d'augmenter l'ensemble des salaires, du privé comme du public, ce qui impose d'en finir avec le gel du point d'indice et de revaloriser l'ensemble des salaires.
• Il faut rompre avec les politiques d'austérité imposées par l'Union Européenne, la Banque Centrale Européenne, et le FMI, déclinées dans le Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance (TSCG) et s'attaquer au coût du capital.
• Il faut rompre avec ces politiques et ne pas s'entêter, comme le fait le gouvernement, à passer en force une contre réforme qui remet en cause notre système de retraite par répartition.

Le texte revient à l'Assemblée nationale le mercredi 18 décembre pour lecture définitive !

Dans ces conditions, pour réaffirmer des revendications conformes aux intérêts des salariés et retraités la mobilisation reste utile, nécessaire, efficace !

Les organisations syndicales poursuivront la mobilisation en 2014 pour peser sur le contenu des décrets d'application qui ne doivent pas être prétexte à de nouveaux reculs sociaux.

Dans la continuité des actions unitaires des 10 septembre, 15 octobre, 30 octobre et 26 novembre, les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires d'Ile-de-France appellent à participer à un rassemblement de lutte unitaire le :

Mercredi 18 décembre 2013 à 12h30
Place Edouard Herriot - Métro Assemblée nationale


Interventions des secrétaires généraux des organisations syndicales et témoignages de salariés.

http://www.demosphere.eu/rv/29909
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede bipbip » 01 Nov 2015, 04:58

Retraites complémentaires : la riposte s’organise

L’accord régressif, signé par le patronat et la CFDT, la CFTC, la CGC et soutenu par le gouvernement doit être finalisé le 30 octobre.

Après 60, après 62, nous voici condamné-es à partir à 63 ans pour avoir droit à une retraite complémentaire entière ! Cet accord présage des reculs qui risquent de concerner demain l’ensemble du système des retraites du régime général, des régimes spéciaux et du public.

La campagne s’organise :
- voir la note de Christiane Marty jointe
- l’appel "ne signez pas l’accord" d’Osez le féminisme, les Efrfronté-e-s, Attac, Copernic, le Collectif national pour le droit des femmes, Féministes en mouvement... sur Médiapart
http://blogs.mediapart.fr/edition/les-i ... ites-complémentaires

Voir le communiqué de Solidaires : http://www.solidaires.org/Accord-sur-le ... our-gagner

http://www.solidaires.org/Accord-sur-le ... our-gagner
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede bipbip » 05 Aoû 2018, 15:18

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede bipbip » 23 Aoû 2018, 19:43

Force ouvrière promet des mobilisations en octobre sur les retraites

Force ouvrière (FO) proposera aux autres organisations syndicales une journée de mobilisation début octobre contre la réforme des retraites, laquelle pourrait servir de catalyseur à un grand mouvement de contestation, a déclaré mercredi son dirigeant, Pascal Pavageau.

A l'heure où le Premier ministre Edouard Philippe s'apprête à rencontrer les organisations patronales et syndicales pour discuter de l'agenda social de la rentrée, le secrétaire général de FO affiche son désaccord face à la politique sociale du gouvernement.

"On a vraiment l'impression (...) d'un gouvernement qui cherche à déprotéger, on va dire à casser brique par brique l'ensemble de notre modèle social collectif", a déclaré Pascal Pavageau sur BFMTV.

Il estime "qu'une journée de mobilisation interprofessionnelle est nécessaire début octobre pour pouvoir commencer (...) à monter d'un cran face à ce rouleau compresseur". Elle serait suivie d'autres journées de manifestations lesquelles pourraient prendre la forme de grèves, a-t-il ajouté.

... https://www.challenges.fr/top-news/forc ... tes_608177
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede bipbip » 02 Sep 2018, 17:03

Retraites : La mobilisation dès le 6 septembre !

Mobilisation CGT, FO, FSU et Solidaires le jeudi 6 septembre à 9h 30 devant le Palais des Congrès de Montreuil au 128 rue de Paris Montreuil. Le gouvernement organise ce jour là des pseudo ateliers citoyens sur la réforme des retraites, d'autres auront lieu un peu partout en France. Nous devons accueillir Delevoy (nommé Haut commissaire à la réforme des retraites) comme nous avions accueilli Macron en 2012 lors de la lutte contre la loi Travail.

Image

https://www.facebook.com/69006812776214 ... =3&theater
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05


Précédente

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité