convergence luttes : points de vues, intitiatives, infos

Re: convergence luttes : points de vues, intitiatives, infos

Messagede bipbip » 11 Oct 2017, 14:27

Communiqué du comité d’occupation de l’Institut de géographie
Dans la foulée de la manifestation du 10 octobre, l’Institut de géographie a été occupé afin d’avoir un lieu d’organisation commun. Voici le communiqué des occupant.e.s du 10 au soir.
... https://paris-luttes.info/communique-du ... ation-8851


L’unité pour gagner

Réunion ce mercredi 11 octobre à 18 h à la bourse du travail de Paris.

Image

https://www.solidaires.org/L-unite-pour-gagner-9479
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 24214
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: convergence luttes : points de vues, intitiatives, infos

Messagede bipbip » 16 Nov 2017, 20:59

Rennes

Action de blocage de la Plateforme Colis du Rheu

par AG Interpro

Ce mardi 14 novembre, pendant trois heures, de 19h à 23h, une cinquantaine de manifestants ont bloqué la Plateforme Colis du Rheu (PFC), empêchant ainsi tout véhicule de livraison d’entrer ou de sortir de l’entreprise.

L’objectif de cette action était double, à la fois exprimer un refus clair et déterminé des réformes actuelles du gouvernement et en particulier des ordonnances reformant le code du travail, mais également d’exprimer une solidarité concrète avec les salariés de la Poste.

Ceux-ci sont confrontés depuis plusieurs mois à une réorganisation qui touche petit à petit tous les centres de distribution du courrier. La date de ce blocage n’était donc pas choisie par hasard, puisque la réorganisation précédemment repoussée, grâce à la mobilisation des salariés, au centre de distribution de Janzé rentrait en vigueur ce mardi 14 novembre.

Cette réorganisation, les salariés n’en voulaient pas et ils étaient jusqu’à 85 % à le dire par la grève. Pourtant, la direction de La Poste a préféré se plier aux exigences des entreprises comme Amazon, dorénavant client de la Poste et qui exigent des livraisons toute la journée entraînant un allongement de la journée de travail des facteurs, l’imposition d’une pause méridienne et la dégradation des conditions de travail.

C’est donc un message clair que les manifestants souhaitaient envoyer à la direction par cette action : la violence faite aux salariés a un prix politique et financier !

Ainsi les salariés de l’équipe de nuit de la Plateforme Colis du Rheu ont pu se reposer pendant trois heures ce mardi 14 novembre, puisqu’aucun colis n’est entré ou sorti de l’entreprise pendant cette période. Perte sèche pour l’entreprise, d’autant plus importante qu’elle intervient dans une période de forte activité où le recrutement d’intérimaires se fait massif.

Pour les salariés de la PFC, la date du 14 novembre était également forte symboliquement car elle marque le début de la mise en œuvre et ce jusqu’à la fin de l’année, de la prime de présence qui récompense ceux qui n’auront pas été absent, quel que soit le motif.

La direction de la Poste justifie cette décision par le surplus d’activité sur cette période, mais en réalité, elle vient surtout sanctionner les éventuels grévistes et s’inscrit dans une politique anti-syndicale globale sur la PFC : recrutement massif d’intérimaire, et en toute illégalité, pour remplacer les grévistes, refus des détachements syndicaux sur la fin d’année, etc.

Cette politique anti-syndicale et de flexibilisation du travail menée par la direction de la Poste s’inscrit pleinement dans le projet libéral du gouvernement. Il y a donc une convergence possible et nécessaire entre les luttes des salariés de la Poste et celles, plus large, contre les réformes Macron.

✉aginterpro@riseup.net


http://www.rennes-info.org/Action-de-bl ... Plateforme
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 24214
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: convergence luttes : points de vues, intitiatives, infos

Messagede bipbip » 18 Nov 2017, 19:29

SNCF. Agents de nettoyage en grève à Paris Nord

[VIDEO] Solidarité des cheminots de Paris Nord avec les grévistes du nettoyage

Depuis le 02 novembre, une centaine d’agents de nettoyage dans les gares, sous-traitant de la SNCF, sont en grève. La nouvelle société H.Reinier, du groupe ONET, refuse de reconnaître la convention collective de manutention ferroviaire, qui régissait les conditions de travail des agents du nettoyage de la région de Paris Nord. Les cheminots de SUD Rail Paris Nord ont organisé un mouvement de solidarité à travers des actions (caisse de grève, AG des travailleurs du Rail, débrayage commun…) au service des agents du nettoyage en grève.

... http://www.revolutionpermanente.fr/VIDE ... -nettoyage
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 24214
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: convergence luttes : points de vues, intitiatives, infos

Messagede Béatrice » 28 Nov 2017, 23:31

jeudi 30 novembre 2017 à MARSEILLE

-18 h 30 Théâtre Mazenot, 88 rue d’Aubagne, 13001

Première réunion publique unitaire à Marseille
Contre la régression sociale, Pour l’unité et la convergence des luttes !

Des organisations syndicales, des associations et des organisations politiques des Bouches-du-Rhône se sont rencontrées les 19 octobre et 6 novembre 2017 ♦ Elles ont pu ainsi échanger leurs analyses de la situation et réfléchir ensemble à la possibilité de renforcer l’unité d’action face à la régression sociale généralisée mise en œuvre par le gouvernement.

Nous partageons le constat suivant : les ordonnances Macron précarisent l’emploi, facilitent les licenciements et bouleversent les relations et les normes sociales.

Elles ne sont que la première pierre d’un vaste chantier de destructions massives annoncées : retraites, sécurité sociale, logement social, aides sociales et assurance chômage, mais aussi dégradation et privatisation des services publics, dans un contexte de remise en cause des libertés publiques.

Face à ces attaques, nous partageons l’idée que nous sommes à un tournant historique qui nécessite d’organiser un puissant mouvement social et de lui donner les moyens stratégiques d’être gagnant.

L’unité est un outil indispensable pour gagner

Cette unité d’action, entre organisations syndicales, politiques et associations, nous voulons la construire dans le respect de nos diversités, à travers un vaste front unitaire où nos revendications puissent exprimer tout ce qui nous rassemble.

Nous devons toutes et tous travailler, dans nos rôles respectifs, à élargir et faire converger toutes les luttes, afin de créer les bases d’un mouvement social uni et déterminé, qui rassemble les salarié-e-s du public et du privé, les chômeurs/ses, les retraité-e-s, les jeunes, les citoyen-ne-s…

Après les journées de mobilisation des mois de septembre et d’octobre, et alors qu’une nouvelle date nationale de grève et de manifestation est proposée par la CGT, FO, Solidaires, la FSU, l’UNEF, l’UNL et la FIDL pour le 16 novembre, nous pensons essentiel que le mouvement social passe à la « vitesse supérieure ».

Un front unitaire pour agir et ne plus subir

Dans ce cadre, nous voulons mettre en place un travail collectif – qui sera d’autant plus fort s’il est porté de façon unitaire – pour soutenir, renforcer, coordonner les différentes luttes (syndicales, associatives, citoyennes…) menées dans les Bouches du Rhône.

Ce travail unitaire a pour objectif de tisser des liens entre celles et ceux qui luttent et d’échapper à l’isolement dans lequel le gouvernement voudrait nous maintenir.

Au-delà d’un simple mouvement protestataire, nous voulons créer les conditions d’un rapport de force permettant de gagner contre la régression sociale.

Les organisations syndicales, les associations, les organisations politiques signataires de cet appel invitent celles et ceux qui ont la volonté de résister et de s’unir à participer à une Première réunion publique unitaire à Marseille, le 30 novembre à 18h30 au Théâtre Mazenot.(88 rue d’Aubagne, 13001).

Premiers signataires : Alternative Libertaire, ATTAC Marseille, CNT 13, Ensemble 13, Front Social 13, FSU 13, Harcelons-les, MEUS, NPA, Solidaires 13......

http://www.millebabords.org/spip.php?article31103
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2763
Enregistré le: 09 Juil 2011, 19:58

Re: convergence luttes : points de vues, intitiatives, infos

Messagede Pïérô » 11 Déc 2017, 11:59

Manifestation
contre la sous-traitance et les ordonnances Macron

Conscients des intérêts communs dans leurs luttes contre la sous-traitance et la régression sociale, les travailleurs sous-traités de VELIB, HOLIDAY INN et SNCF ont décidé faire jonction en organisant une manifestation commune. Tous ensemble

mardi 12 décembre 2017 à Paris
à 12h, Parvis de la Mairie du 14e, 2 Place Ferdinand Brunot

Velib, ONET, Holiday Inn, mêmes patrons, mêmes combats !

Chez les VELIB c'est l'heure de la victoire. Après 15 jours de grève du 14 au 18 novembre 2017, les VELIB ont fait plier leur direction. Ils obtiennent pour ceux qui le souhaitent la reprise de leur contrat de travail avec leur ancienneté et leurs acquis

chez le nouveau prestataire, et pour les autres un départ volontaire à la hauteur des

moyens de ce prestataire et de la Ville de PARIS. Ils fêteront devant la mairie du 14ème arrt de PARIS, 2 place Ferdinand Brunot cette belle victoire !

41ème jour de grève chez ONET.

Depuis le 2 novembre les personnels de la société ONET sont massivement en grève

avec leur syndicat SUD Rail. Ils réclament des garanties sur l'application de la loi en cas de transfert de marché, le maintien des accords salariaux et d'organisation négociés avec leur ancien patron, l'application de la CCN de la manutention ferroviaire pour toutes et tous, le panier à 4 euros par jour, l'embauche de 7 CDD en CDI, et refusent la clause de mobilité.

Après une belle manifestation ce samedi 9 décembre dans les rues de St Denis, la

victoire est proche. 90% des revendications sont satisfaites et il reste peu à négocier.

Les syndicats qui soutiennent ce conflit s'étonnent dans ces conditions de la

surenchère de la SNCF qui vient d'assigner 30 grévistes au Tribunal pour des motifs surréalistes ! Guillaume PEPY ferait mieux de s'occuper du bon fonctionnement des systèmes de signalisation et informatique qui font de la SNCF la risée de la population et de tous les cheminots européens, en internalisant notamment

les activités sous traitées plutôt que de tenter de jouer la carte de la répression syndicale, ça ne marchera pas !

A l'Holiday Inn CLICHY, 54è jour de grève.

54ème jour de grève, la grève commence aujourd'hui ! Appuyée par la mafia de la CGT propreté, les syndicats jaunes FO, CFDT et UNSA propreté, les directions d'holiday Inn et d'Hemera tentent de casser la grève, ça ne marche pas !

Les grévistes sont plus déterminés que jamais et partent avec leurs soutiens ce vendredi 15 décembre à 23h à Londres en autocar (inscriptions au 0630784776 ou 0637240694 impérative, participation aux frais de location de l'autocar libre) manifester au siège d'Intercontinental, maison mère d'Holiday Inn, contre l'esclavage moderne que représente la sous-traitance hôtelière, après leur grande soirée de solidarité au café KAMU, 12 Place Léon BLUM à CLICHY le 15/12 à 18H. Projection débat du film « on a grévé » en présence du réalisateur Denis GHERBRANT, repas de solidarité etc...etc...pour alimenter la caisse de grève.

Les surexploités de la sous-traitance HEMERA revendiquent : l'internalisation chez Holiday Inn et leur embauche directe, le respect des contrats de travail, la suppression de la clause de mobilité, l'augmentation des qualifications, des salaires

avec le passage en catégorie B, le respect des accords de site passés sur la durée du travail, le paiement de toutes les heures travaillées, ,le versement d'une prime de panier, comme pour les salarié(e)s de l'hôtel, l'attribution d'une prime de 13ème mois, égale à 1/12e du salaire annuel, la suppression de l'abattement de 8 % sur la base des cotisations.

Non aux ordonnances Macron !

VELIB/VILLE DE PARIS, HEMERA/HOLIDAY INN, ONET/SNCF, tous ces conflits constituent des résistances aux politiques néo libérales du gouvernement MACRON qui veut continuer à écraser la classe ouvrière à coup d'ordonnances et servir les riches, et du patronat qui veut atomiser la communauté de travail pour mieux exploiter les travailleurs-es.

Les camarades de VELIB ont été confrontés aux ravages de la loi travail qui a remis en cause le transfert automatique des contrats de travail.

Ceux d'ONET ne veulent pas subir la rupture de l'égalité de traitement en cas de transfert conventionnel d'entreprise suivant la date à laquelle on a été embauché sur le site alors que le travail effectué est rigoureusement identique.

Enfin les Holiday Inn luttent aussi contre la remise en cause du droit des salariés de la sous-traitance d'être éligibles aux élections de délégués du personnel chez les donneurs d'ordres (voir et signer la pétition). Après la loi travail qui a cassé la jurisprudence favorable de la Cour de cassation sur l'égalité de traitement sur un même site en cas de transfert conventionnel avec la modification de l'article L1224-3-2 du CT, les ordonnances MACRON en rajoutent une couche en autorisant les licenciements avant transfert, articles L1233-61 et L1224-2 du code du travail, et, entre autres catastrophes, une disposition passée inaperçue, contenue dans l'ordonnance relative à la nouvelle organisation du dialogue social qui vient remettre en cause le droit à la reconnaissance de la participation des salarié-es de la sous-traitance à la communauté de travail : elle contient un nouvel article L2314-23 (page 37 de l'ordonnance) qui édicte que les salarié-e-s mis à disposition ne sont pas éligibles chez le donneur d'ordres.

Trois exemples des ravages de la sous-traitance qui ne devrait pas exister dans le cœur de métier d'une commune, chez un hôtelier et dans une grande entreprise comme la SNCF qui avait dans le passé des nettoyeurs en interne et non pas sous traités aux négriers de la propreté !

Conscients de leurs intérêts communs dans leurs luttes contre la sous-traitance et la régression sociale, les travailleurs de ces trois entreprises ont

décidé de la jonction de leurs trois grèves pour, tous ensembles, faire aboutir

leurs légitimes revendications et fêter la victoire des VELIB !

Mardi 12 décembre

Rendez-vous est fixé ce mardi 12 décembre à 12h devant la Mairie du 14ème, 2 place Ferdinand Brunot pour partir en manifestation en direction de l'Holiday inn Montparnasse, pour terminer devant la direction régionale de la SNCF, rue du Cdt Mouchotte, près de la gare MONTPARNASSE, haut lieu du dysfonctionnement technique et social !

Caisses de grève
• Conflit Holiday inn : Caisse de grève en ligne :https://www.lepotcommun.fr/pot/0snu1eea ou chèques à CGT-HPE, 78 rue Henri BARBUSSE 75018 PARIS
• Conflit ONET , caisse de grève en ligne : https://www.lepotcommun.fr/pot/smk9h0k


http://www.cnt-so.org/Paris-Manifestati ... re-la-sous
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20684
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: convergence luttes : points de vues, intitiatives, infos

Messagede bipbip » 14 Déc 2017, 23:21

Les salariés grévistes de H. Reinier et de l'Holiday Inn de porte de Clichy manifestent ensemble à Paris

Une centaine de personnes se sont réunies ce mardi devant la mairie du 14ème arrondissement pour dénoncer la sous-traitance et ses dégâts sociaux. Présents notamment, des salariés de H. Reinier et de l'Holiday Inn, en grève depuis des semaines pour conserver leurs acquis sociaux.

L'union fait la force, et les syndicats parisiens l'ont bien compris. Ils ont organisé ce mardi une manifestation commune pour 3 conflit sociaux. 3 entreprises en lutte, dont on vous a déjà parlé sur France Bleu Paris. Les agents de nettoyages des gares de Paris de H. Reinier, en grève depuis 42 jours. Les femmes de chambres de l'hôtel Holiday Inn de la porte de Clichy, en grève depuis 55 jours. Et les salariés de Vélib chez JCDecaux, qui ont mené une longue lutte cette année pour conserver leurs acquis sociaux après la reprise de leur entreprise par Smoovengo.

Pour la première fois, ces salariés ont manifesté côte à côte ce mardi dans le 14ème arrondissement de Paris. Ils étaient une petite centaine. Le point commun entre tous ces salariés ? Ils ont été repris par un nouvel employeur ou sont sur le point de l'être. Et à chaque fois, les salariés doivent se battre pour conserver leurs conditions de travail et leurs rémunérations. Habituellement, chacun mène son combat de son côté, contre son employeur, mais les syndicats ont organisé cette manifestation pour démontrer que ces luttes peuvent "converger".

... https://www.francebleu.fr/infos/economi ... 1513100446
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 24214
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: convergence luttes : points de vues, intitiatives, infos

Messagede bipbip » 21 Déc 2017, 16:45

Convergence des luttes

Toulouse. Les grévistes du CHU et de la fac ensemble contre la casse du service public

Ce mardi 19 décembre, une centaine de manifestants se sont rassemblés devant l'Hôtel-Dieu Saint-Jacques, centre administratif du CHU de Toulouse, pour bloquer son accès. Hospitaliers en grève, soutiens extérieurs et étudiants et personnels du Mirail étaient ainsi réunis pour protester ensemble contre les attaques faites au service public.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Toul ... ice-public
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 24214
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: convergence luttes : points de vues, intitiatives, infos

Messagede bipbip » 28 Déc 2017, 16:45

Soutien aux grévistes de l’Holiday Inn et de Macdo ! Tous à Toulouse le 30 décembre à 15h

Face à des patrons unis dans la magouille fiscale et le dumping social,
opposons la solidarité des travailleurs. Que l’on soit de Clichy, de Villefranchesur Rouergue, de Paris, de Toulouse, de …, c’est la même
conscience de classe et la même volonté de lutte qui nous unissent.
Samedi 30 décembre, à 15 h, les luttes se rejoignent Place du capitole à Toulouse.
Rassemblement devant le CROWNE PLAZA, 7 Place du Capitole pour un départ en manifestation et un retour au Capitole pour un moment convivial et musical.
Alors, pour solder 2017 en fanfares, venons tous manifester
notre solidarité à ceux qui, par leur détermination à ne rien céder
au patronat, nous donnent espoir dans les luttes à venir en 2018

72 JOURS DE GREVE DANS L’HOTELLERIE...

À Clichy, depuis le 19 octobre, la majorité des femmes de chambre, gouvernantes, plongeurs et équipiers de la sous-traitance de l’hôtel Holiday Inn sont en grève.
Holiday Inn est l’une des marques du groupe hôtelier britannique IHG (Intercontinental Hôtels Group), le 1er groupe hôtelier mondial en nombre de chambres. Ce groupe a fait 400 millions d’euros de bénéfices l’an dernier. Son siège social basé à Londres lui assure une fiscalité des plus intéressantes...
Si, à Clichy comme ailleurs, Holiday Inn préfère confier le service de propreté (nettoyage des chambres, entre autres) à un sous-traitant plutôt qu’embaucher directement, ce n’est pas parce que cela lui coûte moins cher, mais pour casser
les solidarités au sein de la communauté de travail des salariés qui œuvrent sur le même site (l’hôtel) et reporter sur l’employeur soustraitant la gestion au rabais des
conditions d’emploi et de travail.

ET 129 JOURS CHEZ MAC DO !!

À Villefranche de Rouergue, depuis le 23 août, les salariés du Mc Do sont en grève. McDonald’s, multinationale étatsunienne, possède 36 258 réseaux commerciaux rapides (fast-foods) dans 119 pays, dont 7 855 en Europe et 14 350 aux ÉtatsUnis. En France, elle compte 1 285 Mc Do qui servent chaque jour 1,8 million de repas. L’entreprise possède ou a des participations aussi dans d’autres chaînes de restaurants, comme Aroma Café, Boston Market, Chipotle Mexican Grill, Donatos Pizza et Prêt A Manger. Depuis 2009, McDonald’s a bénéficié de mé- canismes de réductions fiscales en domiciliant ses activités financières au Luxembourg. L’Union européenne devenant trop regardante sur la perception d’impôts sur les bénéfices, ces activités ont été rapatriées à Londres. Et comme Mc Do mange à tous les râteliers, elle croque aussi les aides fiscales du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE)- l’équivalent de 0,7% de son chiffre d’affaires - pour « création d’emplois » alors même que le groupe connaît un turn-over de près de 60% !!

Holiday Inn et Mc Do : deux entreprises du secteur du commerce et des services qui pressurent leurs salariés pour donner toujours plus de dividendes à des actionnaires qui aiment à se goinfrer sur le dos de ceux qui fabriquent leur fortune. Deux entreprises où les salariés en ont ras le bol d’être exploités, traités comme de la marchandise au rabais. Deux entreprises où la lutte paiera parce que les salariés sont déterminés à ne rien lâcher face à leurs patrons voyous.

Face à des patrons unis dans la magouille fiscale et le dumping social, opposons la solidarité des travailleurs. Que l’on soit de Clichy, de Villefranche sur Rouergue, de Paris, de Toulouse, de …, c’est la même conscience de classe et la même volonté de lutte qui nous unissent.

Samedi 30 décembre, à 15 h, les luttes se rejoignent Place du capitole à Toulouse. Rassemblement devant le CROWNE PLAZA, 7 Place du Capitole pour un départ en manifestation et un retour au Capitole pour un moment convivial et musical.


P.-S.
Contact : CGT-HPE : http://www.cgt-hpe.fr
CNT - SO : http://www.cnt-so.org

https://iaata.info/Soutien-aux-greviste ... -2355.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 24214
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité