FO - Force Ouvrière

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede Pïérô » 11 Nov 2012, 14:09

sebiseb a écrit:
digger a écrit:Nous sommes un peu loin de Force Ouvrière et si tu es d'accord unE admin pourrait transférer une partie de l'échange vers "qu'est-ce qui cloche dans l'anarchisme" par exemple, puisque le débat semble se diriger vers cela.

Pas de problème pour moi !

Admin :
Bon, ben c'est fait, j'ai recopié le topic (pour ne pas couper je savais pas à partir d'où vraiment) à partir du post d'altersocial du Sam 10 Nov 2012, 10:05. Si çà va pas je peux refaire. :)


Donc à partir de là, la suite de cette discussion se passe dans le topic "Qu'est ce qui cloche dans l'anarchisme aujoud'hui ? " : viewtopic.php?f=69&t=6525
Et ici çà concerne FO.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede ivo » 11 Nov 2012, 14:25

un peu dommage le mix des 2 sujets avec les reponses mélangées par dates.
ç'aurait été mieux à la suite pour la logique du topic.
mais les options d'admin ne le permettent peut etre pas.
"Le fascisme n’est jamais accidentel ou spontané : il est la réponse du capitalisme à la crise."
- Larry Portis - Qu'est-ce que le fascisme ? -

!!!! AUX GUILLOTINES CITOYENS !!!!
ivo
 
Messages: 2800
Enregistré le: 02 Nov 2011, 11:11

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede sebiseb » 11 Nov 2012, 14:31

Pïérô a écrit:
sebiseb a écrit:
digger a écrit:Nous sommes un peu loin de Force Ouvrière et si tu es d'accord unE admin pourrait transférer une partie de l'échange vers "qu'est-ce qui cloche dans l'anarchisme" par exemple, puisque le débat semble se diriger vers cela.

Pas de problème pour moi !

Admin :
Bon, ben c'est fait, j'ai recopié le topic (pour ne pas couper je savais pas à partir d'où vraiment) à partir du post d'altersocial du Sam 10 Nov 2012, 10:05. Si çà va pas je peux refaire. :)


Donc à partir de là, la suite de cette discussion se passe dans le topic "Qu'est ce qui cloche dans l'anarchisme aujoud'hui ? " : viewtopic.php?f=69&t=6525
Et ici çà concerne FO.

Ok, merci Pïérô !
$apt-get install anarchy-in-the-world
$world restart
Avatar de l’utilisateur-trice
sebiseb
 
Messages: 1093
Enregistré le: 14 Aoû 2008, 13:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede Pti'Mat » 13 Nov 2012, 16:23

"Tu es du bâtiment non ?"
Peut-être serait-il plus pertinent de demander à Arthur de quel corps du bâtiment fait-il parti.
"Il n'y a pas un domaine de l'activité humaine où la classe ouvrière ne se suffise pas"
Le pouvoir au syndicat, le contrôle aux travailleurs-euses !

http://www.syndicaliste.fr/
http://redskins-limoges.over-blog.org/
Avatar de l’utilisateur-trice
Pti'Mat
 
Messages: 253
Enregistré le: 19 Aoû 2011, 15:51
Localisation: Limoges - Occitània

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede bipbip » 23 Juin 2014, 23:29

Farce Ouvrière (FO), un bêtisier

FO prétend sauver une assurance chômage qui n’indemnise que quatre chômeurs sur dix en signant un accord qui à l’évidence précarise encore plus les chômeurs

FO signe le 22 mars 2014 un copié-collé de l’accord contre les intermittents de 2003 qu’il n’avait de cesse de dénoncer

FO appelle tous les jours à une grève générale pour s’entendre en une nuit en catimini avec le MEDEF sur un accord qui diminue les droits des chômeurs

FO oublie durant neuf heures ses camarades de la CGT, isolés dans une salle de négociation, pendant qu’eux négocient en secret avec le Medef pour ensuite appeler à l’unité syndicale

FO s’imagine sans doute que la CGT elle aussi a signé l’accord du 22 mars

FO n’imagine qu’une forme possible de théâtre : celui inventé en 1680 pour la Comédie Française avec des comédiens permanents, répétant huit semaines leurs spectacles

FO fait comme si le plein emploi durable était pour demain et refuse de prendre en compte la réalité qui est que plus de 84 % des embauches se font en CDD

FO ne doit pas connaître Jaurès qui disait « aller à l’idéal et comprendre le réel »

FO pense que Jaurès est une station de métro

FO réclame plus de moyens pour les théâtres, mais a annoncé en AG que la réouverture du Théâtre Paris-Villette par la Ville de Paris avec des moyens encore réduits est une victoire

FO a un service d’ordre qui a frappé des intermittents et même des femmes enceintes lors du défilé du Premier Mai à Paris

FO accueille les salariés précaires, intérimaires et intermittents venus demander des explications et le retrait de leur signature de l’accord dans ses locaux de Nice en leur balançant des chaises à la figure

FO est opposé au plafond de cumul salaires/indemités, parce que les hauts salaires, ça se mérite

FO trouve que revendiquer une garantie de revenu, c’est « pétainiste »

FO trouve scandaleux que les chômeurs, les précaires, les intérimaires, puissent préférer avoir d’autres représentants que FO

FO dit n’importe quoi

Nous n’avons rien à dire à FO

Si ce n’est : quelle est la vrai raison qui vous a poussés le 22 mars à signer un accord que vous dénonciez la veille ?

Quelle incitation aussi magique que puissante vous a amenés à signer avec le Medef ?

« La moindre des choses était de réagir » ou quand les précaires rencontrent FO au défilé du Premier Mai


... http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=7094
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede bipbip » 27 Mar 2015, 14:38

Le syndicat qu’il vous faut ?

Du récent congrès confédéral de FO, on retiendra surtout les débats pour savoir comment combattre (ou ne pas combattre pour certain-e-s…) la politique gouvernementale d’austérité : grève ou pas, journée d’action, grève interpro, grève générale ? Sur quelles revendications ? Avec quelles formes d’action ? Mais il y a eu aussi d’autres thèmes, par exemple la place des femmes et la lutte contre le sexisme dans l’organisation syndicale (y compris l’AFP y consacre une dépêche le 08 février). Ainsi l’intervention de la déléguée de la Haute-Marne, qui relève que “la réflexion avance à petits pas de fourmis”, et qui enfonce le clou : “Stop aux réflexions sexistes et grivoises. À chaque Comité confédéral national, nous avons droit aux remarques et sous-entendus du style : « Eh la blondasse, il ne faut pas demander comment elle est arrivée là celle-là », « Bon le discours MLF ça suffit : une fois ça va, on change de disque »”. Elle indique par ailleurs que ces réflexes sexistes ont des traductions concrètes dans la vie de l’organisation : “Stop aux comportements machistes qui conduisent par exemple à rayer systématiquement les femmes des listes des candidats aux divers mandats”. Débat d’autant plus important que dans le même temps, à FO aussi, on constate que lors des épisodes de lutte de classe, les femmes jouent un rôle important (ainsi la déléguée FO qui a mené la lutte des salarié-e-s de GAD en Bretagne l’an dernier)… et aussi parmi les congressistes qui ont critiqué la direction bureaucratique de FO par exemple sur son absence de certaines luttes, ou sur la signature de l’accord UNEDIC. Comme quoi à FO c’est comme dans les autres syndicats : des petits pas, mais encore de grands progrès à faire.

Quentin Dauphiné

L’Émancipation syndicale et pédagogique –3/03/2015 – page 36

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede bipbip » 16 Avr 2016, 13:54

Des nominations qui tombent à pic pour des syndicalistes de la CGT et de FO

Dans une période où les deux organisations sont vent debout contre le gouvernement, et demandent inlassablement le retrait de la loi Travail de Myriam El Khomri, voilà des nominations de syndicalistes de la CGT et de FO par les pouvoirs publics à des postes de responsabilité qui vont tomber à pic.

(...)

Successeur possible de Mailly

La nomination de Stéphane Lardy comme inspecteur général des affaires sociales est d'une autre nature. Entré en 2007 au bureau confédéral de FO, venant de la fédération de l'agro-alimentaire, il avait en charge le secteur emploi, assurance-chômage, formation professionnelle. Ce réformiste convaincu menait toutes les grandes négociations nationales interprofessionnelles, avec un talent, une compétence technique et une habileté reconnus par ses pairs syndicaux et par ses interlocuteurs patronaux. Il dirigeait ainsi la délégation de FO aux négociations sur la nouvelle convention d'assurance-chômage, où il s'est illustré récemment par son refus de signer la lettre de cadrage sur "les annexes 8 et 10" concernant les intermittents du spectacle.

... http://social.blog.lemonde.fr/2016/04/0 ... -et-de-fo/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede bipbip » 16 Juin 2016, 18:36

Déclaration de la Commission Exécutive confédérale du 16 juin 2016 de Force Ouvrièe

La Commission Exécutive de Force Ouvrière dénonce les propos du Premier ministre qui, face à un projet de loi multi minoritaire (contesté par 60% de syndicats représentatifs et imposé au 49.3 en première lecture à l’Assemblée Nationale), refuse tout dialogue social.

En surfant sur des violences inacceptables que Force Ouvrière a toujours fermement condamnées, en accusant les syndicats et en menaçant d’interdire les manifestations, le Premier Ministre manque de sang-froid et de responsabilité.

Depuis plusieurs mois Force Ouvrière met, en particulier, l’accent sur les points les plus dangereux du projet de loi dont l’inversion de la hiérarchie des normes qu’elle n’acceptera jamais.

La Commission Exécutive appelle les pouvoirs publics à se ressaisir et, plutôt qu’invoquer le dialogue social, à pratiquer sérieusement et concrètement la concertation indispensable dans une démocratie. Force Ouvrière a déposé des propositions précises.

D’ores et déjà la Commission Exécutive de Force Ouvrière prévient que s’il prenait l’idée au gouvernement de passer en force à l’Assemblée Nationale en juillet avec le 49.3, elle ne lâcherait pas, y compris à la rentrée.

Adoptée à l’unanimité

http://www.anti-k.org/2016/06/16/declar ... 2LikYdf21s
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede Pïérô » 24 Oct 2016, 10:39

FO signe les premiers accords sur la Loi Travail

Le syndicat FO a publiquement dénoncé la Loi Travail. Mais alors même que les décrets ne sont pas parus, dès les premières négociations, le naturel est revenu au galop et le syndicat jaune a signé des accords avec l’UIMM (Union des industries et des métiers de la métallurgie).

Ils portent sur la modulation du temps de travail sur trois ans et non plus un. C’est à dire que pendant trois ans, l’entreprise adapte le temps de travail de ses salarié-e-s, plus ou moins comme elle le souhaite.
De plus, le délai de réflexion pour les salarié-e-s se voyant modifier leur contrat de travail passe de dix-huit semaines à un mois , les réfractaires seront licencié-e-s "économiquement".


https://reimsmediaslibres.info/FO-signe ... i-488.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede bipbip » 01 Nov 2016, 17:56

FO à la botte du patronat

Loi travail : FO à la botte du patronat avant la publication des décrets

Retour sur les petites magouille du syndicat "radical" Force Ouvrière...

Le syndicat Force Ouvrière, qui s’affichait (médiatiquement) combatif contre la loi travail vient de signer (aux côtés de la CGC, la CFTC et la CFDT) un accord permettant l’application d’une partie de la loi travail dans branche métallurgique [1]. Cet accord permet une "modulation" du temps de travail (entendre un rallongement) sur une période de 3 ans (contre 1 auparavant) voire à une "modulation" du revenu. Les salarié.e.s refusant cet accord, pourraient être virés. Il s’agit en fait de l’application de l’article 22 de la loi Travail.

On notera :
• Qu’arroser un syndicat, ça paie : l’UIMM, le puissant patronat des mines et de la métallurgie, a arrosé ces syndicats, dont FO, pendant des dizaines d’années à travers des caisses noires fondées sur une caisse patronale anti-grève de l’après 68.
• Que FO, pendant toute la mobilisation, s’est focalisé sur un seul article de la loi Travail : l’inversion de la hiérarchie des normes. Ils viennent de prouver qu’avec le "vieux système" (les accords de branche priment sur les accords d’entreprise) on peut arriver aux mêmes résultats qu’avec le nouveau système de la loi travail (la fameuse inversion) : exploiter toujours un peu plus les travailleuses et les travailleurs.
• Qu’en cette période où les ouvrièr.e.s de la métallurgie sont à nouveau attaqués par le patronat (menace de fermeture du site d’Alstom à Belfort, suppression de milliers de postes à PSA, un peu plus de "flexibilité" chez Renault [2]), chaque accord syndical sera un nouveau couteau planté dans le dos des travailleu.se.r.s. FO et la CGT préparent leur placement sur le marché électoraliste des prochaines présidentielles.
• Qu’on comprend mieux l’absence de nouvelle échéance pour le mouvement contre la loi Travail de la part de l’intersyndicale.
• De manière générale, l’absence de mobilisation forte contre la loi Travail dans ce secteur crucial. L’étrange ballet syndical, entre syndicalisme jaune et patronal et enjeux de pouvoir entre staliniens et trotskystes de Lutte Ouvrière n’y est certainement pas pour rien.


Notes

[1] Les Echos : http://www.lesechos.fr/industrie-servic ... 030867.php

[2] http://lexpansion.lexpress.fr/entrepris ... 42302.html

https://paris-luttes.info/loi-travail-f ... te-du-6930
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede bipbip » 29 Déc 2016, 14:12

FO Renault signe un accord emploi-flexibilité

Une dépêche AFP informant que le syndicat FO Renault (fédération de la métallurgie) signera l’accord pluriannuel sur l’emploi et la flexibilité :

http://syndicollectif.fr/fo-renault-sig ... exibilite/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede bipbip » 25 Jan 2017, 08:30

Force ouvrière, une confédération de papier devant la justice

L'existence légale de la troisième centrale syndicale française a été remise en cause par la cour d'appel suite à un conflit du travail. Le délibéré est fixé au 9 mars.

Né fin 1947 en pleine guerre froide d’une scission avec la CGT inféodée aux «cosaques» du Parti communiste (dans la maison), la troisième confédération française a connu hier une tentative de remise en cause de son existence devant la cour d’appel de Paris. Après soixante-dix ans de vie, les magistrats pourraient avoir à se prononcer sur l’existence légale de la centrale syndicale conduite par Jean-Claude Mailly.

En effet, le code du travail ignore les confédérations. Il ne reconnaît que les unions de syndicats. En 47, FO naît du mariage de deux fédérations, celle des tabacs et allumettes et celle des industries de la pharmacie et de la droguerie. L’union est donc validée. Problème, la fédération des tabacs et allumettes a disparu corps et biens au milieu des années 90. Perdure aujourd’hui la fédération de la pharmacie sous une nouvelle dénomination. Et comme la déclaration officielle de FO n’a jamais été actualisée depuis la date de dépôt, une union avec soi-même ne s’appelle plus une union. Son existence légale devient dès lors sujette à suspicion pour tout juriste un tantinet sourcilleux.

Une anomalie historique, si ce n’est une négligence de la part de FO qui éclôt à la fin de février 2016 à propos d’un simple conflit du travail. Le patron de FO décide alors de licencier un de ses salariés. Un renvoi retoqué par l’inspection du travail. Qu’à cela ne tienne. Jean-Claude Mailly, pourfendeur, panache au vent de la loi sur le travail de la ministre El Khomri, n’en décroche pas moins son téléphone pour lui demander d’invalider la décision de son administration. La ministre de François Hollande s’exécute de bonne grâce. Le licenciement est confirmé.

Imbroglio juridique

L’affaire arrive donc devant les prud’hommes de Paris en référé. Les défenseurs du salarié licencié arguent que son contrat de travail a été signé par la confédération FO mais que toutes ses fiches de paye sont émises à en-tête d’une structure dans la nébuleuse du syndicat, à savoir son bulletin paroissial, FO-Hebdo, mais avec des identifications différentes auprès des administrations, à commencer par celle des Urssaf. La lettre de licenciement est, en revanche signée, par la CGT-FO. Donc celui qui licencie n’est pas celui qui signe les fiches de paye, fait les virements de salaires à la banque et règle les cotisations auprès de l’Urssaf…

... http://www.liberation.fr/france/2017/01 ... ce_1542345
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede Pïérô » 21 Mai 2017, 02:10

C'est pas rassurant... :o

Jean-Claude Mailly : la nomination de Muriel Pénicaud au ministère du Travail est "plutôt rassurante"

Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de Force ouvrière, a estimé sur franceinfo, mercredi, que la politique économique et sociale d'Emmanuel Macron mérite des "éclaircissements".

Muriel Penicaud, 62 ans, a été nommée ministre du Travail dans le gouvernement d'Édouard Philippe, mercredi 17 mai. Sur franceinfo, Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de Force ouvrière, a estimé que cette nomination était "plutôt rassurante".

La nouvelle ministre "a une grande expérience à la fois en cabinet ministériel, puisqu'elle fut au cabinet de Martine Aubry lorsqu'elle était ministre du Travail, et à la fois comme DRH de grandes entreprises, dont Danone qui est une entreprise réputée sur sa dimension sociale", a-t-il indiqué.

... http://www.francetvinfo.fr/politique/go ... 95258.html

Il rentre en concurrence avec la CFDT Jean-Claude Mailly ?
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede bipbip » 27 Mai 2017, 18:41

Un ex-cadre de FO rentre au gouvernement pour mettre en place la loi Travail 2

Les messages de bienvenue de Jean-Claude Mailly, président de la centrale syndicale de Force Ouvrière, au nouveau président Macron n'avaient rien présagé de bon. La stratégie est désormais totalement assumée avec l'entrée de Stéphane Lardy, ex-cadre de FO, au cabinet du ministère du Travail.

Quand un syndicaliste partage son bureau avec le Medef, cela n’augure rien de bon

Jean-Claude Mailly avait déjà accueilli le président banquier et son gouvernement de droite avec une douceur inattendue de la part d’un dirigeant syndical. Il avait en effet félicité la ministre du Travail repêchée au CAC 40 pour « sa grande expérience », puis s’était réjoui de la nomination d’un membre du MEDEF (Antoine Foucher) à la direction du cabinet de la ministre (« c’est quelqu’un que je connais, qui aime la négociation collective »), pour enfin affirmer publiquement que légiférer par ordonnances n’était « pas un problème » si « on est d’accord sur le contenu » et qu’il y avait « des marges de manœuvre ». Tout cela constituait un bel appel du pied à l’exécutif (vous avez dit lèche-botte ?), qui vient d’être récompensé par le parachutage au gouvernement d’un ancien cadre important de la centrale syndicale, Stéphane Lardy, pressenti il y a un an pour être justement le successeur de Jean-Claude Mailly.

Celui-ci prendra donc place à la direction du cabinet ministériel avec Antoine Foucher. Membre du Parti Socialiste, Stéphane Lardy est considéré comme un « réformiste », c’est à dire prêt à accepter les réformes structurelles dont a besoin le patronat pour restaurer et augmenter ses profits sur le dos des travailleurs. Avec le MEDEF et le CAC 40 a ses côtés, il aura donc pour tâche d’élaborer et de mettre en œuvre la loi Travail 2 que nous prépare Macron, mais aussi la réforme de l’assurance chômage, de la formation professionnelle, ainsi que celle de la retraite que Macron souhaite lancer d’ici la fin de l’année. Bon programme pour un prétendu « syndicaliste »...

... http://www.revolutionpermanente.fr/Un-e ... -Travail-2
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede bipbip » 03 Juin 2017, 10:58

Futures trahisons

Jean-Claude Mailly prêt à négocier sur le plafonnement des indemnités prud’homales

Coup de tonnerre chez les syndicats : Jean Claude Mailly, numéro un de Force Ouvrière, a annoncé vouloir ouvrir une négociation sur ce sujet. Une rupture de digue qui est en soit une large défaite pour tous les ouvriers, qui seront donc bientôt menacés des licenciements abusifs à répétition.

Le plafonnement des indemnités prud’homales, une mesure centrale pour le patronat

Le Medef en parle depuis longtemps et a bien failli réussir à l’obtenir à deux reprises : la première fois, lors de la mise en place de la loi Macron, la mesure, à l’origine votée avec le texte, a été retoquée par le Conseil Constitutionnel ; la seconde fois, la mesure, cette fois ci incorporée à loi travail, a été enlevée suite aux négociations avec la CFDT, avant que cette dernière décide de soutenir la loi du gouvernement. Pour rappel, le plafonnement des indemnités prud’homales est une mesure réclamée par les grandes entreprises car elle leur permettrait de licencier des employés, même abusivement, en sachant le coût des indemnités prud’homales qu’elles auraient à payer au cas où les prud’hommes jugeraient le licenciement « abusif ». Du pain béni pour les grandes multinationales, qui n’auraient presque plus à cacher que les licenciements sont abusifs par divers trucages financiers ou embrouilles politiques : il suffira de payer ! Les représentants du CAC40 essayent même de nous expliquer que faciliter les licenciements par cette mesure permettrait de « lutter contre le chômage de masse » ! Un argument qui ne tient évidemment pas, et, jusqu’ici, l’intégralité des centrales syndicales, de la CFDT à la CGT étaient strictement contre cette mesure qui, de toute évidence, est et reste contre les intérêts des travailleurs.

La CFDT retourne sa veste, Force Ouvrière suit

Le coup de tonnerre qui a eu lieu tient au fait que les centrales syndicales réformistes acceptent cette mesure, qui ne pourra jamais être à l’avantage des salariés. La direction de la CFDT, incarnée par Laurent Berger, celle qui a signé des deux mains la loi Travail, et qui s’était dite opposée à toute réforme concernant les indemnités prud’homales, a vite ouvert la porte des négociations après les rencontres de cette semaine avec le gouvernement : au sortir de la réunion avec Muriel Pénicaud, la successeur Myriam El Khomri, le leader de la CFDT avait affirmé qu’un tel plafonnement des indemnités prud’homales « ne peut se faire avec un plafond bas, sans plancher et sans dérogations possibles ». Un bon moyen de franchir l’opposition nette pour permettre à une énième réforme antisociale de passer, le tout pour préserver un « dialogue social ». Car chacun sait, quelle que soit la hauteur du plafond et du plancher, qu’un travailleur sans emploi reste quelqu’un qui n’a rien pour vivre : la hauteur des indemnités importe peu face à la nécessité de supprimer le chômage.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Jean ... ud-homales
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité