Non à la privatisation de la poste !

Non à la privatisation de la poste !

Messagede Berckman » 18 Sep 2008, 22:45

Non à la privatisation de la poste !

Saboter le service public pour mieux le privatiser.


Le patron de la poste, relayant ainsi les volontés gouvernementales, vient d’annoncer la privatisation de la poste par « ouverture du capital ». Le terrain a été préparé pendant de nombreuses années :
Après la dissociation entre la poste et France Télecom en 1988 par un gouvernement de droite, la gauche a ouvert le bal en transformant la poste un établissement public industriel et commercial le1er janvier 1991. D’administration, la poste est devenue une entreprise publique, ouvrant la voie aux logiques de rentabilité plutôt que de service au public.
Parallèlement, l’usage de contrats de droit privés se multiplie, particulièrement des contrats précaires de type CDD, intérim.
La fermeture de bureaux, la réorganisation permanente des services et la baisse des effectifs entraînent une dégradation du service rendu aux usagers, parallèlement à la dégradation des conditions de travail des postiers. La boucle est bouclée, on peut alors prétexter cette dégradation (volontaire ! ) des services rendus, où la prétendue nécessaire « adaptation » à la marche « globale » vers la concurrence, pour justifier une privatisation qui ne vise qu’à satisfaire les appétits carnassier d’une poignée de financiers.

Arnaque aux usagers !
Arnaque aux travailleuses et travailleurs !


Tous les exemples de privatisation précédents l’ont montré : la privatisation induit une augmentation des tarifs pour les usagers :
France Telecom, EDF, GDF,…
Dans les EPIC soumis à la concurrence, c’est la même logique qui est à l’œuvre : augmentation du tarifs, dégradation du service au public.

Un exemple significatif : 66 % d’augmentation sur la période 200-2006 pour la facture de gaz (suite à l’ouverture à la concurrence), +5.8 % en 2008.
Ce sont les classes populaires qui sont le plus directement touchées par ce racket organisé. Ce sont les quartiers populaires, les zones rurales, qui sont le plus directement touchés par la dégradation du service rendu : en effet, la logique de rentabilité entraîne une affectation des moyens non pas en fonction des besoins réels, mais du coût et de ce que les usagers (désormais transformés en clients) sont près à payer.

Arnaque aux travailleuses et travailleurs !


Pendant des années, nous avons financé, comme contribuables, les infrastructures des services publics, dont ceux de la poste. Après nous avoir fait payer la note, l’Etat brade l’infrastructure postale au privé. Avec un bénéfice de 943 milliards d’euros en 2007, le groupe la poste aiguise les appétits des requins de la bourgeoisie. Cet argent, obtenu sur la sueur des postiers, qui pourrait être investit dans le développement d’un service public de qualité, une amélioration des conditions de travail, une baisse des tarifs, est approprié par l’Etat actuel actionnaire à hauteur de 141 milliards, pour financer ses cadeaux à la bourgeoisie (exonérations de cotisations sociales, paquet fiscal).
L’ouverture du capital vise à permettre aux requins de la finance de s’approprier ce magot, selon le bon vieux principe « privatiser les profits, socialiser les coût)

Arnaque aux postiers !


Parallèlement, les conditions de travail deviennent de plus en plus difficile pour les travailleuses et travailleurs de la poste : Augmentation des cadences, allongement des tournées, répression antisyndicale…
La précarité devient la norme, et la législation syndicale d’exception, cumule les dispositions les plus défavorables aux syndicats du droit public et du droit privé. La modification du droit syndical a ainsi illégalisé la CNT à la poste, et SUD et les militants combatifs de la CGT (exemple de Bègles bordeaux) sont dans le collimateur. Mise à pied, licenciements pour activité syndicale augmentent fortement

Riposter ensemble


La privatisation de la poste montre une fois de plus le sort réservé aux services publics et aux travailleuses et travailleurs des services publics dans leur ensemble. Elle va avoir des conséquences dramatiques pour les classes populaires et les habitants des zones rurales.
Nous ne pouvons pas faire appel à l’Etat comme alternative, puisque c’est lui, et les gouvernements de gauche et de droite qui ont construit les vagues successives de privatisation.
Nous devons défendre l’idée d’un service public socialisé, propriété sociale commune et non propriété d’état, avec la gestion directe par les travailleuses, travailleurs et usagers de ce service public, premier pas vers la gestion directe de l’ensemble de l’économie.
Pour l’heure, nous refusons la privatisation de la poste, sans pour autant se satisfaire du statu quo, qui ne règlerait rien. Créons les conditions d’un mouvement large, travailleuses, travailleurs, usagers, pour défendre ce qu’il y a de positif dans le service public : la socialisation (satisfaction des besoins comme objectif, propriété commune comme moyen) contre la privatisation, sans se raccrocher à l’illusion d’une étatisation qui livre aux désidératas des politiciens les services publics.
C'est sur le terrain de classe, par la grève et la manifestation, l'unité d'action des postiers et des usagers, que nous créerons les conditions permettant de faire échec à la privatisation, pas dans la revendication illusoire d'un référendum, organisé par ceux-là même qui veulent la fossoyer !
L'épisode du référendum sur la constitution devrait nous servir d'exemple : il n'a pas permis d'enrayer l'offensive capitaliste, et les gouvernants n'ont eu aucun mal a piétiner le résultat, faute de rapport de force sur le terrain économique. C'est sur ce terrain et dans la rue que le gouvernement a pu céder, par le passé ! C'est en tapant au portefeuille des patrons que nous gagnerons. Mobilisons nous ! Soutenons la grève des postiers le 23 septembre! Nous proposons aux usager-e-s de se joindre à toutes les initiatives de rue, prises dans le cadre de la construction d'un rapport de force contre la privatisation de la poste, sur le terrain local et national !

Groupe de Seine Saint Denis de la coordination des groupes anarchistes
Mail : Liaison93(a)c-g-a.org
Site : www.c-g-a.org
Berckman
 

Re: Non à la privatisation de la poste !

Messagede Durruti » 18 Sep 2008, 23:54

Berckman a écrit:

Nous devons défendre l’idée d’un service public socialisé, propriété sociale commune et non propriété d’état, avec la gestion directe par les travailleuses, travailleurs et usagers de ce service public, premier pas vers la gestion directe de l’ensemble de l’économie.
Pour l’heure, nous refusons la privatisation de la poste, sans pour autant se satisfaire du statu quo, qui ne règlerait rien. Créons les conditions d’un mouvement large, travailleuses, travailleurs, usagers, pour défendre ce qu’il y a de positif dans le service public : la socialisation (satisfaction des besoins comme objectif, propriété commune comme moyen) contre la privatisation, sans se raccrocher à l’illusion d’une étatisation qui livre aux désidératas des politiciens les services publics.



Je suis d'accord avec l'axe de ce texte particulièrement avec les phrases soulignées.

La question des services public me semble assez complexe pour un anarchiste.
D'un côte la défense des services publics face aux privatisations, aux suppression de postes, à la baisse du pouvoir d'achat des travailleurs de ce secteur est nécessaire. De l'autre nous voulons abolir l'état et finalement défendre les services publics tel qu'ils sont aujourd'hui cela revient à défendre l'étatisme.

Et je trouve que ce texte justement parvient à la fois à concilier nos idées anarchistes sur l'état tout en dénonçant le démentalement des services publics.
Durruti
 

Re: Non à la privatisation de la poste !

Messagede kuhing » 19 Sep 2008, 09:03

Durruti a écrit:
Berckman a écrit:

Nous devons défendre l’idée d’un service public socialisé, propriété sociale commune et non propriété d’état, avec la gestion directe par les travailleuses, travailleurs et usagers de ce service public, premier pas vers la gestion directe de l’ensemble de l’économie.
Pour l’heure, nous refusons la privatisation de la poste, sans pour autant se satisfaire du statu quo, qui ne règlerait rien. Créons les conditions d’un mouvement large, travailleuses, travailleurs, usagers, pour défendre ce qu’il y a de positif dans le service public : la socialisation (satisfaction des besoins comme objectif, propriété commune comme moyen) contre la privatisation, sans se raccrocher à l’illusion d’une étatisation qui livre aux désidératas des politiciens les services publics.



Je suis d'accord avec l'axe de ce texte particulièrement avec les phrases soulignées.

La question des services public me semble assez complexe pour un anarchiste.
D'un côte la défense des services publics face aux privatisations, aux suppression de postes, à la baisse du pouvoir d'achat des travailleurs de ce secteur est nécessaire. De l'autre nous voulons abolir l'état et finalement défendre les services publics tel qu'ils sont aujourd'hui cela revient à défendre l'étatisme.

Et je trouve que ce texte justement parvient à la fois à concilier nos idées anarchistes sur l'état tout en dénonçant le démentalement des services publics.


C'est effectivement un gros problème en tous cas pour moi.
Et ça pose tout la question des revendications transitoires et de l'équilibre instable qui sépare du réformisme.
Bien sur nous sommes contre la privatisation comme nous sommes contre le libéralisme.
Mais nous sommes aussi contre la gestion des affaires publiques par l'état.
ça pose la question du "tout ou rien" assez facile à résoudre quand il s'agit de participer aux élections puisqu'on y va pas. Plus délicate dans ce cas.
tu dis, Durruti, que le texte de la CGA 93 réussi à régler cette question ?
je vais tâcher de prendre le temps de le lire :)
kuhing
 

Votation citoyenne le 3 octobre [la Poste]:

Messagede Vilaine bureaucrate » 10 Sep 2009, 22:11

http://www.demosphere.eu/node/14269

MODE OPERATOIRE DE LA VOTATION CITOYENNE DU 28 SEPTEMBRE AU 3 OCTOBRE 2009
Pour le bon déroulement de la votation, certains impératifs sont à respecter, afin de garantir le caractère démocratique et légitime de notre démarche.

La période de la votation Pour un maximum d’efficacité, il sera possible de voter du 28 septembre au 3 octobre 2009 suivant les opportunités, le temps fort restant bien sur le samedi 3 octobre. Il est possible d’organiser des votations anticipées sur des lieux publics très fréquentés avant le 28 septembre, par exemple les marchés se tenant le dimanche 27 septembre et autres évènements.

Les horaires du vote Le seul impératif reste la fin du scrutin, fixée à 18 heures le samedi 3 octobre pour la remontée des résultats au niveau national. La compilation des résultats se fera au fur et à mesure, en tout état de cause le Comité national sera « de permanence » le dimanche 4 octobre 2009.

Les lieux de vote Il n’y a pas d’impératif, en mairie, sur les marchés, bien sur devant les bureaux de poste, dans ou aux abords des entreprises où cela sera possible. L’objectif étant de donner au maximum de personnes la possibilité de se prononcer. Une carte interactive sera disponible en ligne sur le site du comité national avec par département les lieux de vote. (disponible prochainement)

Le vote
Toute personne âgée de plus de 18 ans peut voter, quelle que soit sa nationalité, il n’est demandé aucune pièce d’identité.
Sur la feuille d’émargement, faire inscrire son nom, prénom, sa ville de résidence et sa signature
Elle pourra ensuite cocher la case de son choix sur le bulletin de vote et l’introduire dans l’urne.

Le processus pouvant être un peu long, prévoir suffisamment d’assesseurs en fonction de la fréquentation potentielle.

Dépouillement et remontée des résultats

Cas 1 : Il existe un comité dans votre département, (Comités départementaux en page d’accueil du site http://www.appelpourlaposte.fr/), c’est lui qui organise le dépouillement et la remontée des résultats sur le comité national.

Cas 2 : Il n’y a pas de comité départemental, dans ce cas le comité local ou la commune organisatrice organisent le dépouillement et remontent les résultats au comité national .

Pour toute information sur la création de comités, les communes désireuses d’organiser la votation, les emplacements des bureaux de vote etc, nous écrire à contact@appelpourlaposte.fr



http://www.appelpourlaposte.fr/
Modifié en dernier par Vilaine bureaucrate le 10 Sep 2009, 23:42, modifié 1 fois.
Vilaine bureaucrate
 
Messages: 811
Enregistré le: 24 Juin 2008, 13:45

Re: Votation citoyenne le 3 octobre [la Poste]:

Messagede Vilaine bureaucrate » 10 Sep 2009, 23:28

Pourquoi l'AL est signataire?

En quoi cette initiative est elle pertinente?

Sur la feuille d’émargement, faire inscrire son nom, prénom, sa ville de résidence et sa signature
Oui et comme ça, le NPA ou autres viendra taper a ta porte pour faire sa prop.

en mairie
les communes désireuses d’organiser la votation
?

Toute personne âgée de plus de 18 ans peut voter
Il faut avoir 18 ans pour poster une lettre? Les moins de 18 ans ne sont pas concernés?

Le citoyennisme
.. pourquoi reprendre ça?
Vilaine bureaucrate
 
Messages: 811
Enregistré le: 24 Juin 2008, 13:45

Re: Votation citoyenne le 3 octobre [la Poste]:

Messagede Johan » 11 Sep 2009, 09:18

Mobilisation pour un référendum sur le service public postal
Comité national contre la privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal

CFTC Postes et Télécommunications • Confédération CFTC • Fédération des Activités Postales et des Télécommunications CGT • CGT Finances • CGT Banque de France • Confédération CGT • Confédération Nationale du Travail CNT- PTT • Confédération Paysanne • FO Communication • FNEM FO Fédération nationale de l’énergie et des mines Force Ouvrière • Confédération FO • SUD Crédit Foncier • Fédération SUD PTT • FSU Fédération Syndicale Unitaire • SUD Caisses d’Epargne • Union Syndicale SOLIDAIRES • Fédération CNT-PTT • ACU (Association des communistes unitaires) • Alter Ecolo • Alternative Libertaire • ANECR Association Nationale des Elus Communistes et Républicains • CAP 21 Citoyenneté, Action, Participation pour le 21ème siècle • Club Gauche Avenir • CNCU Coordination Nationale des Collectifs Unitaires pour une Alternative au Libéralisme • Debout la République • Fédération des élu/es Verts et Ecologistes • La Fédération pour une alternative sociale et écologique • Fédération Nationale des Elus Socialistes Républicains • Gauche Unitaire • GUE/NGL Composante française du groupe de la Gauche Unie européenne/Gauche verte Nordique • Les Alternatifs • Les Objecteurs de Croissance • Les Verts • Mouvement de la Jeunesse Communiste • Mouvement des Jeunes Socialistes • MRC Mouvement Républicain et Citoyen • NPA Nouveau Parti Anticapitaliste • PCF Parti Communiste Français • Parti Communiste Ouvrier Français • Parti de Gauche • PRG Parti Radical de Gauche • PS Parti Socialiste • République et Socialisme • Action Consommation • AFOC Association Force Ouvrière des Consommateurs • AITEC Association Internationale de Techniciens, Experts et Chercheurs • Amis de la Confédération paysanne • Confédération Paysanne • AC Agir contre le Chômage • APEIS Association Pour l’Emploi, l’Information, et la Solidarité • ATTAC • CNR Conseil National de la Résistance • Convergence des Collectifs de Défense et de Développement des Services Publics • DAL Droit au Logement • Fondation Copernic • INDECOSA CGT • IPAM Initiatives pour un Autre Monde • Jeunes Laïques et Solidaires • LDH Ligue des Droits de l’Homme • Marches Européennes • M’PEP Mouvement politique d’éducation populaire • Réseau Européen des Missions Publiques • Résistance Sociale • UFAL Union des Familles Laïques • UNEF Union nationale des Etudiants de France • UNRPA Union Nationale des Retraités et Personnes Agées
Johan
 

Re: Votation citoyenne le 3 octobre [la Poste]:

Messagede Johan » 11 Sep 2009, 09:19

Johan a écrit:Mobilisation pour un référendum sur le service public postal
Comité national contre la privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal

CFTC Postes et Télécommunications • Confédération CFTC • Fédération des Activités Postales et des Télécommunications CGT • CGT Finances • CGT Banque de France • Confédération CGT • Confédération Nationale du Travail CNT- PTT • Confédération Paysanne • FO Communication • FNEM FO Fédération nationale de l’énergie et des mines Force Ouvrière • Confédération FO • SUD Crédit Foncier • Fédération SUD PTT • FSU Fédération Syndicale Unitaire • SUD Caisses d’Epargne • Union Syndicale SOLIDAIRES • Fédération CNT-PTT • ACU (Association des communistes unitaires) • Alter Ecolo • Alternative Libertaire • ANECR Association Nationale des Elus Communistes et Républicains • CAP 21 Citoyenneté, Action, Participation pour le 21ème siècle • Club Gauche Avenir • CNCU Coordination Nationale des Collectifs Unitaires pour une Alternative au Libéralisme • Debout la République • Fédération des élu/es Verts et Ecologistes • La Fédération pour une alternative sociale et écologique • Fédération Nationale des Elus Socialistes Républicains • Gauche Unitaire • GUE/NGL Composante française du groupe de la Gauche Unie européenne/Gauche verte Nordique • Les Alternatifs • Les Objecteurs de Croissance • Les Verts • Mouvement de la Jeunesse Communiste • Mouvement des Jeunes Socialistes • MRC Mouvement Républicain et Citoyen • NPA Nouveau Parti Anticapitaliste • PCF Parti Communiste Français • Parti Communiste Ouvrier Français • Parti de Gauche • PRG Parti Radical de Gauche • PS Parti Socialiste • République et Socialisme • Action Consommation • AFOC Association Force Ouvrière des Consommateurs • AITEC Association Internationale de Techniciens, Experts et Chercheurs • Amis de la Confédération paysanne • Confédération Paysanne • AC Agir contre le Chômage • APEIS Association Pour l’Emploi, l’Information, et la Solidarité • ATTAC • CNR Conseil National de la Résistance • Convergence des Collectifs de Défense et de Développement des Services Publics • DAL Droit au Logement • Fondation Copernic • INDECOSA CGT • IPAM Initiatives pour un Autre Monde • Jeunes Laïques et Solidaires • LDH Ligue des Droits de l’Homme • Marches Européennes • M’PEP Mouvement politique d’éducation populaire • Réseau Européen des Missions Publiques • Résistance Sociale • UFAL Union des Familles Laïques • UNEF Union nationale des Etudiants de France • UNRPA Union Nationale des Retraités et Personnes Agées


Est-ce que ça n'aurait pas sa place dans le topic sur la privatisation de la poste?
Johan
 

Re: Votation citoyenne le 3 octobre [la Poste]:

Messagede Vilaine bureaucrate » 12 Sep 2009, 10:10

Non qierrot souhaite discuter sur la poste dans un projet de société.. (si je ne me trompe pas).
Vilaine bureaucrate
 
Messages: 811
Enregistré le: 24 Juin 2008, 13:45

Re: Votation citoyenne le 3 octobre [la Poste]:

Messagede luco » 12 Sep 2009, 10:42

Pourquoi l'AL est signataire?
En quoi cette initiative est elle pertinente?


Parce que souvent, dans une lutte, ce qui se fait, c'est de subordonner les divergences de fond à l'unité susceptible d'atteindre l'objectif, tout en maintenant son indépendance d'action et de parole. Marcher séparément, frapper sensemble, pour employer le language trotskyste qui devrait te hérisser l'épiderme.

Car il est possible, qui sait, que la question de maintenir le service postal dans la sphère publique (ou en tous cas moins privée) intéresse au-delà des cercles insurrectionnalistes ou même communistes libertaires.

Et que du coup il n'est peut-être pas inutile de faire travailler tous ces gens ensembles, SUR CET OBJECTIF limité, mais qui atteint, pourrait être un point d'appui pour d'autres secteurs, d'autres luttes, d'autres victoires.

Même s'il est vrai, que parfois les moyens employés pour parvenir à des "victoires" limitent eux-mêmes la possibilité d'aller plus loin (légalisme...).

Je crois d'ailleurs que cette question a fait débat au sein d'AL ?
Avatar de l’utilisateur-trice
luco
 
Messages: 376
Enregistré le: 30 Déc 2008, 13:43

Re: Votation citoyenne le 3 octobre [la Poste]:

Messagede Antigone » 12 Sep 2009, 11:03

Autant dans un conflit social, les consultations s'imposent d'elles-mêmes parce que la lutte appartient à celles et ceux qui la mènent... autant je me demande comment on peut accepter de participer à un référendum "citoyen" impulsé par des organisations réformistes, légalistes et fièrement républicaines.
Je ne vois pas la différence de nature qui existerait entre des élections participant à la démocratie bourgeoise et cette "votation" citoyenne.
Ce genre de "votation", c'est du pipeau ! Ca me parait contradictoire avec l'anti-électoralisme de principe affiché habituellement par les anarchistes. Mais si à présent la CNT a décidé de courir après SUD... alors là !
Démonstration que syndicalisme = électoralisme.

Décidément, je me sens de plus en plus "autonome" sur ce forum.
Antigone
 

Re: Votation citoyenne le 3 octobre [la Poste]:

Messagede luco » 12 Sep 2009, 11:29

Oui, sauf que la question qui est à résoudre ici, c'est le manque de dynamique de lutte sur la question de la Poste, en interne comme du "public".

Cette votation a pour objectif, je pense, de "sensibiliser", mobiliser, faire converger les usagers et les travailleurs de la Poste notament pour pallier au manque de mobilisation actuelle des Postiers.

Me trompe-je ?

On n'a pas un L'autre facteur sur le forum ?
Avatar de l’utilisateur-trice
luco
 
Messages: 376
Enregistré le: 30 Déc 2008, 13:43

Re: Votation citoyenne le 3 octobre [la Poste]:

Messagede Johan » 16 Sep 2009, 10:00

Réunions de préparation de la votation citoyenne

* Rosny-sous-Bois réunion unitaire de préparation sur le jeudi 17 septembre à 18h à l'UL CGT 93 avenue du Gal de Gaulle en face de Rosny 2
* Pierrefitte: Collectif en cours de constitution, votation prévue en accord avec la mairie.
* Noisy-le-Grand, Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne, Gournay: une réunion de préparation se tiendra le jeudi 17 septembre à 18h à l'union locale CGT rue Malnoue à Noisy-le-Grand. toutes les forces syndicales, politiques, associatives membres du collectif nationale y sont conviées.
* Saint-Denis: Mercredi 16 septembre à 18h30. Bourse du travail, 11 rue Genin.
* Aubervilliers: lundi 14 à 17 heures en mairie
* Tremblay et Villepinte: mercredi 16 à 19 heures dans une salle municipale de Tremblay, place Albert Thomas
* Saint-Ouen: jeudi 17, heure et lieu à confirmer
* Bondy: vendredi 18 à 18 heures en mairie
Johan
 

mobilisation contre la privatisation de la poste

Messagede berneri » 21 Sep 2009, 19:57

Pour mettre les retours et comptes rendus de la journée de demain ( % de grèviste, manifestations, impressions, suites, ...).
berneri
 
Messages: 380
Enregistré le: 20 Sep 2009, 18:58

Re: mobilisation contre la privatisation de la poste

Messagede Pïérô » 22 Sep 2009, 11:46

Tours, 400 personnes, cortège essentiellement syndical, avec surtout CGT et SUD/Solidaires. Ultra faible présence des autres syndicats, CFDT, FO, FSU. Drapeaux noirs et rouges de SUD-PTT et d'AL.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22026
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: mobilisation contre la privatisation de la poste

Messagede L'autre facteur » 22 Sep 2009, 13:02

Dans l'Hérault, sur l'ensemble des services (courrier, guichets etc...) avec les chiffres de la direction ça fait 34% de grèvistes. Sachant qu'il le calcule sur l'effectif global et non sur l'effectif prévu sur la journée (RTT, malades, préretraites etc...), il faut ajouter au moins 15%. Bref sur mon département c'est presque 40% de grèvistes (CDD et intérimaires inclus), et ça approche les 50% sur le personnel d'exécution (non cadre). Au niveau national La Poste communique sur 21,15% de gréviste à 10H. L'estimation syndicale est entre 35 et 40%. Ca doit être à peu prêt entre 30 et 40%.
Sinon, rassemblement à Montpellier de prêt de 300 personnes. Syndicalement Sud, Cgt, Cfdt, Fo. Hors Poste, petite présence NPA et Attac. A Paris, la manif est cet après-midi. Il y aura aussi des cheminots (fret).
Pour la suite de la mobilisation il y a le "référendum" du 3 octobre à destination lui de l'ensemble de la population. Même très très imparfais, pour le moment il n'y a rien d'autre en terme de lutte d'ensemble et de confrontation au pouvoir. C'est l'objectif à essayer de construire. En interne dans la boite, au jour d'aujourd'hui, je pense qu'il n'y a que maxi 20% du personnel qui serait prêt à démarer une grève dure, donc illimité. L'enjeu est que l'ensemble des points de mobilisation fasse monter ce pourcentage autour de 40% d'ici novembre, pour qu'il y ai quelque chose de possible.
Avatar de l’utilisateur-trice
L'autre facteur
 
Messages: 220
Enregistré le: 15 Juin 2008, 19:06

Suivante

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité