La Réunion en luttes

Re: La Réunion en luttes

Messagede bipbip » 04 Nov 2017, 19:25

Sainte-Marie : nouvelle nuit de violences à Beauséjour

Des dizaines de manifestants ont passé une partie de la nuit de mercredi à jeudi à défier les forces de l'ordre. Une seconde nuit de violences urbaines dans le quartier de Beauséjour à Sainte-Marie. Les forces de l'ordre ont également dû intervenir au Chaudron, à Saint-André et Saint-Benoît.

Beauséjour, quartier de Sainte-Marie, est le théâtre de violences urbaines depuis mardi soir et les festivités d'Halloween. Ce mouvement s'est étendu au Chaudron et dans une moindre mesure, à Sainte-Suzanne, Saint-André et Saint-Benoît nous apprend Clicanoo. Sur Saint-Denis, des magasins ont été vandalisés et trois policiers ont été blessés. À Sainte-Marie, les "émeutiers" ont jeté des cailloux et des bouteilles sur les forces de l'ordre, mis le feu à quelques poubelles. Un incendie qui s'est propagé via des buissons, à un champ de cannes voisin et menaçait de se propager aux locaux de la CAF voisine.

... http://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/s ... 27973.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Réunion en luttes

Messagede bipbip » 23 Nov 2017, 18:05

Au centre de courrier de Piton-Saint-Leu
Une grève illimitée débute ce jeudi

Sud PTT Réunion vient de déposer un préavis de grève illimitée à partir de ce jeudi 23 novembre 2017 au centre de courrier de Piton Saint-Leu. Le représentant syndical Johnny Michel dénonce un manque d'effectifs, des tournées surchargées et de mauvaises conditions de travail au sein de la Poste.

... http://www.ipreunion.com/actualites-reu ... 72679.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Réunion en luttes

Messagede bipbip » 10 Déc 2017, 23:28

La grève terminée à Bois Rouge

Accord signé entre Tereos et ses salariés

Les salariés de la sucrerie de Bois Rouge à Saint-André entament leur quatrième jour de grève ce vendredi 8 décembre 2017. Les grévistes réclament une revalorisation de leur prime d'intéressement. Une réunion de négociations démarrait ce vendredi matin entre l'intersyndicale FO-CFDT-CGTR, la direction du travail et les représentants de Téréos à la sous-préfecture de Saint-Benoît. Un accord était signé en milieu d'après-midi. Ce mouvement de grève - qui se produit en fin de campagne sucrière -, provoquait le mécontentement des planteurs qui ne pouvaient plus livrer leurs cannes. Réunis à la plateforme de Beaufonds, ils barraient ensuite la circulation devant la sous-préfecture.

... http://www.ipreunion.com/actualites-reu ... 73517.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Réunion en luttes

Messagede bipbip » 23 Déc 2017, 17:16

[VIDEO] La grève continue au service colis de la plateforme industrielle courrier de La Poste

Environ un tiers de la trentaine d'agents du service colis de la plateforme industrielle courrier (PIC) de La Poste, située dans la zone industrielle du Chaudron, est toujours en grève et ce jusqu'au 7 janvier. Les grévistes déplorent depuis le 7 décembre "une différence de traitement" concernant l'application d'une prime de 500 euros entre la métropole et La Réunion.

"En métropole, les agents des plateformes colis ont droit à cette prime. Nous, nous sommes la seule PIC de France à faire les colis et des imprimés publicitaires en même temps, et n'avions pas les mêmes droits que nous collègues métropolitains", dénonce Sud-PTT.

Cette prime de 500 euros concerne près de 42 000 agents de La Poste et pourrait concerner la trentaine d'agents travaillant au service colis de la PIC de La Réunion.

Sud-PTT milite pour que cette prime soit attribuée à l'ensemble du personnel de la PIC, estimé à environ 180 personnes. "N'oublions pas qu'en temps normal, nous traitons plus de 3 000 colis par jour et près de 8 000 lors des fêtes de fin d'année. Nous à Sud-PTT, nous demandons la fin de cette discrimination en demandant l'application de cette prime donnée il y a 10 ans en métropole à tous les DOM. Nous souhaitons être sur le même pied d'égalité", indique Johny Michel.

... https://www.zinfos974.com/VIDEO-La-grev ... 22367.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Réunion en luttes

Messagede bipbip » 10 Fév 2018, 20:27

ArcelorMittal : les salariés ont repris la grève

Alors que le Plan de Sauvegarde de l’Emploi proposé par la direction de l’entreprise attend la validation de la DIECCTE, les salariés ont décidé de reprendre la grève. 36 postes sont menacés.

Faute d’accord entre salariés et direction de l’entreprise Profilage, située au Port, c’est la Direction du travail qui doit trancher quant à la validation ou pas du Plan de Sauvegarde de l’Emploi proposé par la société. 36 postes sur les 86 que compte localement le groupe ArcelorMittal, pourraient alors être supprimés.

... https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/ ... 57929.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Réunion en luttes

Messagede bipbip » 17 Fév 2018, 18:38

CHU : SUD Santé Sociaux dénonce un plan social déguisé

Ce matin se tenait un Comité Technique d'Etablissement du CHU, suite à l'acceptation par le Comité interministériel de la Performance et de la Modernisation des établissements hospitaliers (COPERMO) du Plan de Retour à l'Equilibre (PRE) proposé par l'ARS et le CHU. Le syndicat SUD Santé Sociaux s'insurge contre le PRE du CHU de La Réunion, et appelle les politiques à l'aide pour éviter "la casse".

Suite à la réunion du Comité Technique d'Etablissement du CHU, le syndicat SUD Santé Sociaux s'est exprimé cet après-midi quant au PRE voté par le Conseil de Surveillance du CHU. Présenté comme un plan de sauvetage du CHU, le PRE n'est aux yeux du syndicat ni plus ni moins qu'un plan social. 155 suppressions de postes sont prévues, soit des non-renouvellement de contrats précaires, soit des départs à la retraite non remplacés. Ce matin, les syndicats ont unanimement voté contre ce PRE.

Le syndicat SUD, par la voix de son secrétaire de section Bernard Ramalingom, rappelle que le PRE a été validé par le Conseil de Surveillance du CHU Réunion, 8 membres sur les 13 présents ont ainsi voté les suppressions de postes. Sur les 8 signataires, 6 personnalités politiques, dont Jean-Paul Virapoullé (qui préside le Conseil de Sécurité), Cyrille Melchior, et Joseph Sinimalé. "C'est à peine croyable, les élus sont censés prendre la défense de la population, ici, ils suppriment des postes chez le plus gros employeur de l'île!" s'exclame une syndicaliste.

... https://www.zinfos974.com/CHU-SUD-Sante ... 24392.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Réunion en luttes

Messagede bipbip » 24 Fév 2018, 16:20

La Poste : Les syndicats s'unissent contre les conditions de travail

Quatre syndicats de La Poste Réunion tenaient conférence de presse ce matin, pour annoncer leur front commun contre des conditions de travail qu'ils estiment insupportables.

Une intersyndicale est née suite à un préavis de grève illimitée de La Poste sur le secteur de St-Denis. En effet, chose inédite, le directeur de secteur a refusé d'établir un relevé de décisions concernant les revendications des grévistes. Les syndicats CGT, SUD, FO et UNSA ont donc adressé une lettre commune au directeur régional de la Poste, Jacky Beysseire, lui annonçant leur décision de ne plus siéger dans les instances. Une rupture du dialogue social que les syndicats imputent à leur direction...

L'intersyndicale dénonce des conditions de travail qui se dégraderaient d'année en année, au gré des restructurations répétées de La Poste. La Poste réorganise ses services : les facteurs auront désormais des missions de service à la personne ou encore des missions commerciales, voire techniques...

... https://www.zinfos974.com/La-Poste-Les- ... 24669.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Réunion en luttes

Messagede bipbip » 25 Mar 2018, 17:17

Grève reconductible à La Poste

Les syndicats CGTR, FO, Sud PTT et Unsa ont déclenché une grève reconductible de 24 heures. Deux nouvelles journées de mobilisation sont prévues ce samedi et lundi prochain. Les syndicats sont remontés face à l'absence de dialogue social avec la nouvelle direction de La Poste.

... Les syndicats CGTR, FO, Sud PTT et Unsa ont déclenché une grève reconductible de 24 heures. Deux nouvelles journées de mobilisation sont prévues ce samedi et lundi prochain. Les syndicats sont remontés face à l'absence de dialogue social avec la nouvelle direction de La Poste.
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Réunion en luttes

Messagede bipbip » 12 Mai 2018, 21:21

Une grève de la faim et cinq années de procédure

Licenciée par La Poste, elle a décidé de se battre

Samedi 7 avril 2018, nous avons publié un article racontant l'histoire d'un ancien facteur de la Poste de Saint-Louis licencié après avoir été victime de deux accidents de travail, Frantz Dambreville. Cette article avait suscité de nombreuses réactions et des messages de soutien ont été apportés à l'ancien facteur. Parmi ces messages, celui de Marie-Lise Poudroux. elle aussi est en guerre contre la Poste après avoir été licenciée pour inaptitude après un accident de service, Après une grève de la faim et cinq ans de procédure Llancienne postière se confie sur ses cinq années "d'enfer". Témoignage

... http://www.ipreunion.com/actualites-reu ... 80369.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Réunion en luttes

Messagede bipbip » 08 Sep 2018, 19:07

Grève au sein de l’entreprise ID Logistics OI

Les salariés de l’entreprise ID Logistics OI bloquent leur entrepôt. Cette société livre des produits dans les magasins U de La Réunion. 27 emplois seraient menacés par la fin d’un contrat avec la chaîne de supermarchés.

L’entreprise ID Logistics OI est à l’arrêt depuis ce matin. Des dizaines d’employés n’ont pas repris le travail et bloquent des entrepôts du Port et de L’Etang-Salé.

Cette société prépare les commandes de produits secs, frais et surgelés pour les 14 magasins de la chaîne de supermarchés U. Ils ne seraient donc pas livrés suite au début de la grève.

Des emplois seraient menacés

Les syndicats expliquent que le contrat avec l’enseigne U serait arrivé à échéance.

Ce seraient donc 27 salariés qui risqueraient de perdre leur emploi.

... https://www.linfo.re/la-reunion/societe ... la-reunion
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Réunion en luttes

Messagede bipbip » 02 Nov 2018, 22:20

A St-Denis et St-André, des jeunes manifestent contre la politique du gouvernement

Des jeunes ont barré la rue Léopold Rambaud à Saint-Denis ce mercredi après-midi. Ce matin déjà, une dizaine de jeunes a provoqué des embouteillages en bloquant un rond-point de Saint-André. Ils critiquent la politique du gouvernement, la hausse des prix du carburant et réclament du travail.

... https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/ ... 1mk6QS_bCo
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: La Réunion en luttes

Messagede bipbip » 20 Nov 2018, 20:26

Île de la Réunion : Du gilet jaune à la colère noire – Sur les révoltes des trois dernières nuits

Depuis samedi 17 novembre, la contestation contre la « vie chère » prend des tournures intéressantes à certains endroits, comme sur l'île de la Réunion. Des blocages d'axes routiers, de dépôts pétroliers et de zones commerciales se succèdent. Dans la ville du Port, l'entrée de la SRPP, la Société Réunionnaise de Produits Pétroliers, a été bloquée lundi par une cinquantaine de personnes, paralysant le « poumon économique » de l'île. De nombreux vols pour Paris ont dû être annulés durant le week-end. Mais pas seulement, puisqu'on apprend que la routine culturelle, scolaire et étudiante est également perturbée: « Conséquences des blocages et des débordements, de nombreuses mairies ont préféré fermer les écoles. A Saint-André et à Bras-Panon, les grilles des écoles sont restées closes. Du côté de Saint-Louis, Saint-Benoît, Saint-Paul, Saint-Leu, La Possession et Saint-Denis, les administrations ont demandé aux parents de venir récupérer les enfants plus tôt afin de fermer les établissements. L'université de La Réunion avait annoncé dès samedi le report des examens prévus ce 19 novembre à une date ultérieure. De nombreux magasins ont gardé les rideaux baissés et des évènements ont été annulés ».

A la nuit tombée, la colère noire prend l'ascendant sur le gilet jaune. Pillages et saccages de magasins s'enchaînent, tout comme les attaques contre les biens des riches et de l'Etat.

Dans la nuit de lundi à mardi, la multinationale de fast food MacDonalds au Port s'est fait caillasser en début de soirée. Mais plus tard dans la soirée, des individus cagoulés y sont retournés pour terminer le travail. Après avoir retourné et détruit le mobilier à l'intérieur, ils sont repartis en foutant le feu. Des pillages ont eu lieu plus tôt dans la journée, visant notamment un magasin de sport de la ville de Saint-Pierre; des manifs sauvages se sont déroulées à Saint-Denis, où de nombreuses voitures ont été incendiées. Le supermarché Score dans le quartier Vauban et une pharmacie ont entre autres été pillés et saccagés. Des jeunes se sont ensuite regroupés près du magasin Simply Market à La Providence. Un attroupement s'est formé, des poubelles ont été incendiées pour empêcher toute circulation. Puis les jeunes ont attaqué les rideaux de fer du Simply Market avant de pénétrer à l'intérieur et de vider les rayons de bouffe et de boissons. A Saint-André, des enragés ont attaqué la mairie annexe de Cambuston et l'ont incendiée. Des feux nocturnes ont eu lieu à Saint-Gilles-les-Bains, tandis qu'à Saint-Paul, un bâtiment SFR et un magasin Orange ont été pris pour cible.

La nuit précédente, entre samedi et dimanche, quatre gendarmes ont été blessés à Saint-Paul. A Saint-Benoît, un magasin est parti en fumée et nombreux autres ont été pillés et saccagés, tandis qu'au Port, un concessionnaire automobile Peugeot a été pris pour cible: plus de 30 véhicules ont été réduits en cendres dans l'incendie.

Dans la nuit de samedi à dimanche, première nuit d'émeutes, des voitures et des poubelles ont été brûlées, des vitrines de commerces détruites et des affrontements avec la flicaille ont fait rage à coups de galets jusque tard dans la nuit.

Le patronat et l'Etat commencent à s'affoler sur la tournure que prend le mouvement social parti des « Gilets jaunes », notamment en raison de la multiplication des blocages de centres névralgiques de l'économie, tels que les dépôts pétroliers, les centres commerciaux, les centres de distribution alimentaire de grandes surfaces..., mais aussi et sutout de l'implication de centaines de jeunes insurgés, qui ont la dalle et la soif d'en découdre avec la domination. Un fossé les sépare d'une bonne partie de ce mouvement « citoyen », qui recherche le dialogue avec les autorités et souhaite une meilleure intégration au système. D'ailleurs, certains d'entre eux ont été invités par le préfet ce mardi.

La répression monte d'un cran. Ce mardi 20 novembre, la Préfecture de la Réunion a annoncé des renforts de gendarmes mobiles venant de Mayotte pour rétablir l'ordre. Un hélico des gendarmes tourne sans interruption depuis le début des émeutes et un couvre-feu de 21h à 6hvient d'être instauré dans 12 communes de l'île (Saint-Denis; Le Port; Saint-Pierre; Saint-Joseph; Saint-Leu; Saint-Louis; Saint-Paul; La Possession; Sainte-Marie; Sainte-Suzanne; Saint-Benoît, Sainte-Anne; Le Tampon; La Plaine-des-Cafres) et sera en vigueur jusqu'au vendredi 23 novembre (et au-delà si nécessaire).

Mardi matin, un Saint-Marien de 23 ans a été condamné à 2 ans de prison ferme. Il a été coupable du pillage du magasin Promocash de Sainte-Marie. Les faits remontent à dimanche soir. Il a expliqué à la barre qu‘il a volé parce qu'il avait faim.

[Reformulé de leur presse]


https://nantes.indymedia.org/articles/43632
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité