Retraités en luttes

Retraités en luttes

Messagede Béatrice » 10 Nov 2011, 12:49

Manif des retraités cheminots le 15 novembre 2011

L'Intersyndicale de l'UFR ( Unions Fédérales des retraités cheminots ) appelle à une manifestation unitaire et
nationale le 15 novembre 2011 :

Communiqué unitaire DE l'UFR :

mardi 15 novembre 2011 à 12h30

Lieu : Paris 14e

devant le Siège de la SNCF
34, rue du Commandant Mouchotte
Métro Gaité ou Montparnasse

carte
Manifestation nationale à Paris des cheminots retraités

12h30 - Rendez-vous rue du Commandant Mouchotte
14h - Départ de la manifestation

[Rendez-vous publié sur Démosphère]

Communiqué unitaire UFR - Les retraités dans l'action le 15 Novembre!

Les organisations CGT, UNSA, SUD-Rail, CFDT et FGRCF appellent les retraités cheminots à participer massivement à la manifestation nationale qui aura lieu à Paris le :

Dans le prolongement de l'action interprofessionnelle des retraités du 6 octobre 2011, ces organisations condamnent le plan « anti-déficit » annoncé par le Premier ministre le 24 août qui aura des conséquences sur le pouvoir d'achat des retraités. C'est le cas notamment avec la hausse de la taxe sur les contrats responsables et solidaires qui passe de 3,5 % à 7 % entrainant de fortes hausses et va obliger les familles à payer 2,2 milliards d'euros de plus pour leurs complémentaires santés.

Elles revendiquent par ailleurs une augmentation significative des retraites, en particulier pour les basses pensions, un minimum de pension au niveau du SMIC et une nouvelle modalité d'indexation des pensions avec le retour de la péréquation.

Le 15 novembre, les cheminots retraités revendiqueront plus particulièrement :

L'intégration dans le salaire liquidable des quarts des gratifications d'exploitation et de vacances réalisés en 2009,2010 et 2011 ;
L'intégration dans le salaire liquidable de la deuxième moitié de la prime de travail de la prime de fin d'année attribuée en 2009 ;
Le relèvement du taux de réversion sans condition de ressources et application immédiate aux cheminots de la mesure portant ce taux à 60 % dans le régime général pour celles et ceux qui ont moins de 800 € par mois pour vivre.
L'attribution du 10e échelon (8e pour les ADC et 7e pour le service discontinu) à tous les retraités qui remplissent la condition d'ancienneté.

Ils revendiquent aussi :

La prise en compte de la majoration uniforme de 5 € de la prime de travail ;
Le relèvement substantiel du minimum de pension.

Lors de la manifestation nationale, les cheminots réaffirmeront leur attachement aux facilités de circulation et à l'amélioration de celles-ci, ainsi qu'au paiement trimestriel et d'avance des pensions, comme actuellement.

Enfin, ces organisations condamnent la décision gouvernementale de reporter à 2012 la réforme du financement de la perte d'autonomie.

Elles rappellent la nécessité de créer une prestation universelle de compensation de la perte d'autonomie quel que soit l'âge, prise en charge par la solidarité nationale, dans le cadre de la sécurité sociale. Des mesures urgentes s'imposent, en particulier pour diminuer le reste à charge des familles.


http://www.demosphere.eu/node/26564
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2735
Enregistré le: 09 Juil 2011, 19:58

Retraités privés de ressources par la CARSAT

Messagede Béatrice » 21 Nov 2011, 17:36

La remise en cause par la CARSAT ( ex CRCAM des Bouches-du-Rhône )de centaines de dossiers de retraités, dans le cadre des textes
réglementaires en vigueur concernant les retraités aux carrières longues , privent ainsi certains d'entre eux de ressources voire aussi
pour d'autres , la CARSAT leur exige le remboursement des pensions " indument " perçues !



communiqué de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH)
Fédération des Bouches du Rhône
Retraités privés de ressources par la CARSAT : une situation intolérable.
Rassemblement devant la CARSAT mardi 22 nov. à 10h30



La Ligue des Droits de l’Homme, Fédération des Bouches du Rhône, apporte son soutien aux retraités ayant effectué des carrières longues et qui ont, en toute bonne foi, dans le cadre des textes règlementaires en vigueur au moment de la liquidation de leur pension, pris une retraite anticipée.

Ils avaient commencé à travailler entre 14 et 17 ans et avaient déjà 42 années de cotisations validées.

En effet, aujourd’hui, la CARSAT (ex CRAM du Sud Est) au mépris de toutes les règles de droit et de justice remet en cause des centaines de dossiers déjà validés et liquidés créant des situations dramatiques pour les retraités concernés et leurs familles, les privant, du jour au lendemain, de ressources vitales et pire, exigeant le remboursement de sommes pouvant atteindre 100 000 euros.

La LDH estime que le Tribunal des Affaires Sociales doit être saisi en urgence comme cela a été le cas à Vannes dans le Morbihan (1).

Il est inacceptable, qu’a priori, le sort de retraités de bonne foi soit confondu, dans un but évident de réduction des droits sociaux, avec d’éventuels dossiers constitués abusivement.

Dans l’attente, tous les retraités doivent être rétablis dans leurs droits.

le 20 novembre 2011

(1)Jugement du 12 septembre 2011 qui a rétabli les retraités dans leurs droits en rappelant « le principe d’intangibilité des pensions et retraites liquidées »


http://www.millebabords.org/spip.php?article19055
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2735
Enregistré le: 09 Juil 2011, 19:58

Re: Retraités en luttes

Messagede Pïérô » 29 Sep 2013, 13:30

mardi 1er octobre 2013
mobilisation Retraité-es SNCF

Pour les salaires et la retraite

• 10h00: rassemblement national des cheminots devant le nouveau siège de la SNCF (à La Plaine St Denis)
• 14h00: manifestation nationale unitaire de Montparnasse au Ministère de la Santé et des Affaires Sociales

En octobre 2012, à l'issue d'une manifestation nationale des retraité-es de la SNCF, le Ministère des Affaires sociales avait pris l'engagement de répondre à nos revendications. Il aura fallu huit mois et trois courriers unitaires, et surtout un rassemblement devant le ministère, pour que les représentant-es du gouvernement daignent, enfin, recevoir une délégation de nos organisations (CGT, UNSA, SUD-Rail, CFDT, FGRCF) et mettre en place le groupe de travail promis sur les pensions de réversion. Mais c'est toujours le silence sur l'ensemble de nos demandes !

Face au blocage du ministère, des délégations de nos 5 organisations, venues de toutes les régions, se sont rassemblées le 25 juin.

C'est donc appuyée par le rassemblement de plus d'un millier de retraité-es, et dans le prolongement de la manifestation de 2012 qui avait réuni 10 000 personnes, que la délégation unitaire a été reçue au ministère.

Concernant les pensions de réversion,

nous avons eu confirmation de la réunion du 5 juillet. A la demande de la délégation unitaire, un document sera remis avant le groupe de travail.

Nous vous rendrons compte à l'issue de cette réunion, même si le ministère entend la limiter à un état des lieux et à l'adoption d'un calendrier de discussions.

Pour les autres sujets, nous faisons face au silence inacceptable du ministère !

Lorsque nous avançons les demandes très spécifiques, le directeur de cabinet de la ministre nous renvoie vers le Premier ministre !

Le refus de parler de nos retraites en prétendant que c'est le Premier ministre qui le fera avec les confédérations syndicales, est scandaleux. Qui pourrait croire que c'est là que nous discuterons par exemple, de l'intégration dans le salaire liquidable de 2009 des 3⁄4 de gratification d'exploitation ou de la 1⁄2 de la prime de travail contenue dans la PFA des cheminot-es !
Plus inquiétante est l'insistance du directeur de cabinet à expliquer qu'il s'agira de mettre à plat tous les régimes de retraite... l'intention du gouvernement serait-elle de dire non à tout pour « harmoniser » les régimes vers le bas ?
Les 5 organisations se rencontreront de nouveau fin août, pour ré-interpeller les pouvoirs publics. Mais, d'ores et déjà, nous avons indiqué qu'il n'est pas concevable d'en rester là.

Les représentant-es du ministère ont refusé de s'engager sur la nonmensualisation et le retour au paiement trimestriel à échoir dès 2014 ; sur tout ce qui concerne la revalorisation des pensions, nous n'avons eu aucune réponse.

Les unions de retraité-es CGT, UNSA, SUD-Rail, CFDT et la FGRCF appellent à une manifestation nationale le mardi 1er octobre, à Paris.

D'ici le 1er octobre, les retraité-es SNCF prendront part aux actions interprofessionnelles qui seront organisées pour mettre à bas les projets du patronat et du gouvernement, qui vont s'attaquer une nouvelle fois à nos retraites. La construction d'un mouvement interprofessionnel puissant est la priorité.

Cela passe aussi par des mobilisations sectorielles, qu'il faudra coordonner.

Outre les attaques envers les salarié-es en activité (nouvel allongement de la durée de cotisation pour avoir droit à une pension toujours plus faible), le gouvernement prévoit aussi de spolier les retraité-es :
• La pension ne sera même plus revalorisée autant que l'inflation.
• Baisse des pensions, en passant la CSG de 6,6 à 7,5%, et en fiscalisant le supplément de 10% de la pension pour les personnes ayant eu au moins trois enfants.
• Baisse des revenus en supprimant la déduction de 10 % pour le calcul des impôts.

Retraité-es cheminot-es, on lâche rien !
http://www.demosphere.eu/rv/28249
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Retraités en luttes

Messagede Pïérô » 27 Mar 2014, 12:53

Appel des Organisations Syndicales de retraités
CGT, FO, FSU, Solidaires

Appel aux retraité(e)s

Pour les retraité(e)s de notre pays, ce ne sont pas les innombrables poissons liés au 1er avril qui feront date ce 1er avril 2014, mais le premier acte de l’application de la réforme des retraites de l’automne 2013.

Le 1er avril 2014, les retraités ne percevront aucune revalorisation de leur pension ou retraite de base, alors que c’était la situation l’an passé. Celle-ci est reportée au 1er octobre, ce qui fera 18 mois sans revalorisation. Ce sont ainsi 600 millions (chiffres du gouvernement) qui seront pris aux retraités.

Ce n’est pas la première atteinte au niveau de vie des retraités. Depuis 1986, les réformes se sont succédées pour durcir les conditions d’obtention de la retraite et réduire leur niveau : passage de 10 à 25 ans pour les salariés du privé, indexation des retraites sur les prix et non sur les salaires, décote, allongement des durées de cotisation… suppression de la demi part supplémentaire aux veufs et veuves ayant eu des enfants, fiscalisation brutale du supplément de 10% pour les retraités ayant eu 3 enfants et plus, et, depuis le 1er avril 2013, instauration d’une taxe de 0,3% pour les retraités imposables (c’est la Contribution Additionnelle de Solidarité pour l’Autonomie – CASA - affectée à l’aide à l’autonomie).

Le pouvoir d’achat des retraités baisse. De plus en plus de retraités, et notamment les femmes, sont en deçà du seuil de pauvreté.

Pour nos organisations syndicales, la retraite n’est pas un privilège ou une prestation d’action sociale. Elle est un droit obtenu par le travail et son niveau est directement le résultat des rémunérations perçues pendant la vie professionnelle et le nombre d’années cotisées.

La baisse du pouvoir d’achat des retraités ne résout en rien les difficultés financières des régimes de retraites. C’est la création d’emplois, la revalorisation des salaires, l’égalité des salaires des femmes, l’arrêt des exonérations de cotisations, l’élargissement de l’assiette à tous les revenus distribués par les entreprises, qui créeront les ressources nécessaires. La politique d’austérité pour le plus grand nombre, suivie actuellement par le gouvernement appellera d’autres reculs, alimentera la spirale infernale de la baisse de la demande, de la récession, des baisses d’emplois et des cotisations…et renforcera les difficultés.

Nous nous opposons à cette dégradation continuelle. Il est urgent de mettre en place d’autres orientations économiques et budgétaires et un autre partage des richesses.

Nos organisations vous appellent à intervenir localement auprès des préfectures, représentations du MEDEF, patronat local… et à se préparer à des mobilisations larges au début juin.

26 mars 2014

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Retraités en luttes

Messagede Pïérô » 20 Avr 2014, 11:16

Pour les retraité-es, l’austérité accrue, c’est maintenant !

Le premier ministre vient de préciser les économies que devront réaliser les salarié-es et les retraité-es, afin de pouvoir donner 35 milliards d’euros au patronat ! Pendant un an et demi, les 15 millions de retraités vont subir une baisse du pouvoir d’achat, ainsi que près de 7 millions de foyers avec enfant et plus de 6 millions de bénéficiaires d’aides au logement.

En effet, les prestations sociales ne seront pas revalorisées pendant 18 mois, jusqu’en octobre 2015, ce qu’aucun gouvernement n’avait osé faire jusqu’à présent. Les retraité-es sont volés de 1,3 milliard d’euros pour les pensions du régime de retraite de base et 2 milliards d’euros pour les retraites complémentaires.

Ces mesures alourdissent encore les sacrifices importants imposés récemment : les 0,35 milliard de la CASA (Contribution Additionnelle de Solidarité Active) de 0,3 %, la suppression de la ½ part fiscale pour les personnes ayant eu 1 enfant et devenues seules, les 2 milliards de la contre réforme des retraites de 2013 (fiscalisation du supplément de 10 % de la pension pour avoir élevé 3 enfants, le retard de 6 mois de la revalorisation des pensions).

Pourtant la situation de nombreux retraité-es s’avère dramatique, dont les 42 % du régime général « bénéficiant » du « minimum contributif » de 687 €. Le sort des nouveaux retraités, ayant subi des interruptions de carrières et frappés par le cumul de toutes les contre réformes depuis 1986, est annoncé bien pire, l’étude rendue publique par l’Insee le 15 avril prévoit une baisse des pensions pouvant aller jusqu’à 30 % par rapport au salaire moyen.

Réunis en Assemblée générale, les retraité-es de l’UNIRS dénoncent la politique libérale d’austérité pour le plus grand nombre, imposée pour grossir les cadeaux au patronat et aux actionnaires. Ils refusent qu’on leur vole de l’argent pour donner aux riches. Ils seront massivement dans la rue le 1er mai, puis le 3 juin pour dire : ça suffit ! il faut remettre en cause la finance et satisfaire les besoins de la population.

http://www.solidaires.org/article47835.html



Documents/outils

En retraite, nous avons toujours des revendications !
En retraite, nous continuons de revendiquer !


Les organisations syndicales portent les revendications des travailleurs « actifs », dont celles touchant à la retraite, qui lient très directement les actifs et les retraités, mais aussi les revendications spécifiques des personnes retraitées.

Les personnes retraitées gardent un lien fort avec le monde du travail et avec la société. La situation de l’emploi et le niveau du partage des richesses entre les salaires et les profits les concernent car leur retraite en dépend. Les personnes retraitées, « hors les murs de l’entreprise », peuvent agir hors de l’entreprise, où l’emprise du capitalisme est également forte, dans la cité lieu de vie, les transports, les services sociaux et culturels… pour améliorer leur propre situation et participer, avec les « actifs », dont leurs enfants et leurs petits-enfants, au changement social.

L’Union syndicale Solidaires veut faire vivre un syndicalisme de transformation sociale susceptible de modifier les rapports sociaux, sur le lieu de travail, dans l’entreprise, mais aussi dans la cité et dans la société. C’est pourquoi l’UNIRS fait vivre un syndicalisme actif qui fédère les personnes retraitées à l’intérieur de Solidaires, regroupe leurs revendications spécifiques et veut développer des formes nouvelles d’action syndicale « hors les murs de l’entreprise ».

Toute une activité syndicale militante peut être menée hors de l’entreprise, avec cette partie, de plus en plus nombreuse, de la population.

[...]

Huit pages à télécharger : http://www.solidaires.org/IMG/pdf/Cahie ... _Unirs.pdf

Dossier revendicatif complet (60 pages) : http://www.solidaires.org/IMG/pdf/UNIRS ... r_2014.pdf
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Retraités en luttes

Messagede bipbip » 31 Mai 2014, 11:38

Manifestation nationale unitaire des retraité-es le 3 juin

Tracts UNIRS

Image

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22387
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Retraités en luttes

Messagede Pïérô » 28 Sep 2014, 00:48

Nouvelle mobilisation des retraité-e-s le 30 septembre

Image



Image

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Retraités en luttes

Messagede bipbip » 23 Déc 2014, 14:56

Mémorandum revendicatif des retraités pour 2015

Depuis plusieurs années, les 16 millions de retraités de ce pays, du secteur public comme du privé, constatent que leur situation ne cesse de se dégrader. Ils sont en colère et déterminés à ne pas laisser se poursuivre la dégradation de leur pouvoir d’achat, de leurs droits et garanties en matière de retraite et de protection sociale. Ils présentent aux élus, au niveau national, régional et départemental, un mémorandum de leurs revendications.

Nous ne pouvons accepter que 10 % des retraités vivent sous le seuil de pauvreté, ni que cette situation s’aggrave encore du fait des politiques d’austérité.

Nous ne pouvons accepter que 7 % des retraités de 60 à 69 ans occupent un emploi en 2012, chiffre qui a doublé depuis 2006. La moitié d’entre eux y sont contraints par le montant insuffisant de leur pension.

Les retraités sont des citoyens à part entière et ont contribué au développement économique et social de ce pays. Ils ne demandent pas la charité, mais la dignité.

En conséquence, ils revendiquent :
- retour à la revalorisation annuelle de toutes les pensions et retraites au 1er janvier et le rattrapage des 30 mois sans revalorisation,
- indexation sur l’évolution des salaires,
- retour au droit à la retraite à 60 ans et à un départ anticipé pour les métiers pénibles ou insalubres,
- minimum de retraite équivalant au SMIC pour tout retraité ayant une carrière complète,
- le rétablissement de la demi-part fiscale supplémentaire pour tous les parents isolés ayant élevé un enfant et le retour à l’exonération fiscale des majorations familiales de pension pour les retraités ayant eu 3 enfants, sans attendre une véritable réforme fiscale qui garantisse l’égalité entre les citoyens tout en finançant les services publics.
- maintien et l’amélioration des pensions de réversion et la suppression des conditions de ressources,
- la prise en charge de la perte d’autonomie par la Sécurité Sociale et donc la suppression de la CASA. Estimant insuffisante la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, ils revendiquent une augmentation des moyens permettant l’amélioration de la prise en charge, que ce soit à domicile ou en établissement.

Ils souhaitent qu’en 2015 soit porté un coup d’arrêt aux politiques rétrogrades qui entendent réduire de 50 milliards les prestations sociales. Ils sont déterminés à mobiliser les retraités pour la défense de leurs pensions et de la protection sociale collective.

http://www.solidaires.org/article49840.html

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22387
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Retraités en luttes

Messagede Pïérô » 13 Fév 2015, 02:10

Lettre ouverte de l’intersyndicale des retraités d’Indre-et-Loire
Mémorandum revendicatif des retraités pour 2015

Depuis plusieurs années, les 16 millions de retraités de ce pays, du secteur public comme du privé, constatent que leur situation ne cesse de se dégrader. Ils sont en colère et déterminés à ne pas laisser se poursuivre la dégradation de leur pouvoir d’achat, de leurs droits et garanties en matière de retraite et de protection sociale. Ils présentent aux élus, au niveau national, régional et départemental, un mémorandum de leurs revendications.

Nous ne pouvons pas accepter que 10 % des retraités vivent sous le seuil de pauvreté, ni que cette situation s’aggrave encore du fait des politiques d’austérité.

Nous ne pouvons pas accepter que de nombreux retraités de 60 à 69 ans soient contraints d’occuper un emploi en raison du montant insuffisant de leur pension.

Les retraités sont des citoyens à part entière et ont contribué au développement économique et social de ce pays. Ils ne demandent pas la charité, mais la dignité.

En conséquence, ils revendiquent :
• Le retour à la revalorisation annuelle de toutes les pensions et retraites au 1er janvier et le rattrapage des 30 mois sans revalorisation.
• L’indexation sur l’évolution des salaires.
• Le retour au droit à la retraite à 60 ans et à un départ anticipé pour les métiers pénibles ou insalubres.
• Un minimum de retraite équivalant au SMIC pour tout retraité ayant une carrière complète.
• Le rétablissement de la demi-part fiscale supplémentaire pour tous les parents isolés ayant élevé un enfant et le retour à l’exonération fiscale des majorations familiales de pension pour les retraités ayant eu 3 enfants, sans attendre une véritable réforme fiscale qui garantisse l’égalité entre les citoyens tout en finançant les services publics.
• Le maintien et l’amélioration des pensions de réversion et la suppression des conditions de ressources.
• La prise en charge de la perte d’autonomie par la Sécurité Sociale et donc la suppression de la Contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie.
• Estimant insuffisant le projet de loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, ils revendiquent une augmentation des moyens permettant l’amélioration de la prise en charge, que ce soit à domicile ou en établissement.

Ils souhaitent qu’en 2015 soit porté un coup d’arrêt aux politiques rétrogrades qui entendent réduire les prestations sociales. Ils sont déterminés à mobiliser les retraités pour la défense de leurs pensions et de la protection sociale collective.

Responsables de l’intersyndicale des retraités 37 :

UDIR CFTC : Philippe Jacquier : philippe.jacquier37@orange.fr
USR CGT : Hervé Rigault : rvrigo@wanadoo.fr
FGR-FP : Michel Dagault : 301244md@free.fr
UNSA Retraités 37 : Marc André Gantner : mamoje.gantner@free.fr
SFR-FSU 37 : Jean Jasseron : jean.jasseron@wanadoo.fr
Solidaires Retraités 37 : Jean-Michel Surget : jean-michel.surget@wanadoo.fr
UTR-CFDT : René Violle : r.violle@numericable.fr

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Retraités en luttes

Messagede Pïérô » 17 Fév 2015, 01:47

Image

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Retraités en luttes

Messagede Pïérô » 08 Mar 2015, 02:06

Rassemblement le 10 mars à Villeneuve d’Ascq devant le siège de la CARSAT Nord-Picardie

Depuis plusieurs mois (8 à 9 dans certains cas), 7.000 nouveaux retraités des régions Nord Pas-de-Calais & Picardie n’ont toujours pas vu la couleur de leur pension. Pour pouvoir subsister, certains d’entre eux sont obligés d’aller aux Restos du cœur ou au Secours populaire. Ce désastre est du principalement au fait que, depuis 2009, les salariés de la CARSAT Nord-Picardie ont vu leurs effectifs baisser de 11%.

Un rassemblement unitaire de plusieurs organisations syndicales, associatives et politiques est prévu le mardi 10 mars 2015 pour exiger le paiement immédiat de toutes les pensions en attente. Rendez-vous à 10h30 devant le siège de la CARSAT Nord-Picardie, allée Vauban (en face de V2), 59650 Villeneuve d’Ascq.

http://www.cnt-f.org/59-62/2015/02/rass ... -picardie/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Retraités en luttes

Messagede Pïérô » 10 Mar 2015, 11:28

Mardi 17 mars

Manifestation unitaire des retraités

à Paris, départ 14h, place Léon Blum en direction du ministère des finances


Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Retraités en luttes

Messagede Pïérô » 15 Mar 2015, 02:48

Les retraitée-es manifesteront les 17 mars et 9 avri
Des personnes en retraite,
mais pas en retrait des luttes sociales,
manifesteront le 17 mars et le 9 avril.


Les personnes retraitées, dans leur très grand nombre, font partie des victimes d’une politique délibérément inégalitaire mise au service de la minorité privilégiée qui ne cesse de « se servir » en accaparant une part toujours plus grande des richesses produites par l’ensemble de la société.

Depuis trop d’années, les gouvernements continuent de vouloir justifier l’impossible en prétendant que le pays n’est plus assez riche pour fournir des services publics, pour maintenir une assurance maladie de haut niveau, pour garantir des retraites décentes pour toutes et tous. Un pays qui, par son système économique et politique, permet de verser, au total, un « bonus de bienvenue » à un nouveau directeur général de 9 millions d’euros (en plus d’un salaire mensuel de 245 000 euros) est un pays très riche. Celles des personnes retraitées qui ont de grandes difficultés pour vivre au quotidien ne peuvent qu’être encore une fois scandalisées des sommes attribuées par le système à M. Brandicourt, pour son arrivée à la tête d’une société Sanofi qui prospère en grande partie grâce au travail de ses salariés et de ses chercheurs, société dont les énormes profits résultent en grande partie des agréments de l’assurance maladie, auxquels s’ajoutent les cadeaux fiscaux et sociaux résultant du Crédit Impôt Recherche, du Crédit Impôt Compétitivité Emploi, etc., et de l’usage de nombreuses filiales dans les paradis fiscaux.

Toutes ces rémunérations qui outragent au quotidien les valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité, sont payées, directement ou indirectement, par les autres citoyennes et citoyens du pays.

Les personnes retraitées, et pas seulement elles, ne peuvent supporter plus longtemps la poursuite de telles politiques qui ne cessent de mettre une très grande majorité de la population sous la domination d’une très faible minorité qui s’organise progressivement pour assurer en toute légalité son impunité et son irresponsabilité. Tout ceci se fait au mépris des choix démocratiquement exprimés par la population.

L’Union Nationale Interprofessionnelle des Retraités Solidaires (UNIRS) appelle les personnes retraitées à participer aux manifestations initiées dans tous les départements le mardi 17 mars, aux côtés de sept autres organisations de retraités (CGT, FO, FSU, CFTC, FGR-FP, UNRPA, LSR) pour témoigner de leur opposition à la politique menée à leur égard. (à Paris, pour l’Ile-de-France, la manifestation du 17 mars partira à 14h00 de la Place Léon Blum – M° Voltaire – pour rejoindre le ministère de l’Economie et des Finances à Bercy).

L’UNIRS appelle aussi à participer, aux côtés des « actifs » (leurs enfants et petits-enfants) aux manifestations du jeudi 9 avril, pour d’autres choix politiques, économiques et sociaux conduisant à un partage équitable des richesses produites. Ils dénonceront à cette occasion la perte des repères républicains qui caractérise une part croissante de « l’élite » économique, politique, artistique, etc. de notre pays, celle qui s’attribue sans vergogne des rémunérations et des profits scandaleusement sans limites.

http://www.solidaires.org/article50394.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Retraités en luttes

Messagede bipbip » 20 Fév 2016, 18:10

SOLIDAIRES

Note n° 14 aux retraitées et retraités adhérant à Solidaires

Nouvelle note des retraité-es Solidaires, avec un début d’informations des Structures au sujet de la préparation du 10 mars, et aussi des informations diverses sur les retraites, notamment :

** des instances préparent les esprits à d’autres contre-réformes sur nos retraites :
• le COR prévoit une baisse des rentrées de cotisations dans les caisses ;
• un organisme placé auprès du Premier ministre demande des efforts des plus de 60 ans pour l’équilibre de la protection sociale, alors qu’une autre instance montre que les dépenses pour les plus âgés n’augmentent pas.

** des arguments pour revendiquer un progrès social : les 10 % de supplément de pension ne compensent pas les pertes provoquées par le fait d’avoir des enfants, surtout pour les femmes ; les séparations de couple pénalisent davantage les femmes.

PDF : http://www.solidaires.org/IMG/pdf/note_ ... ac498692b3
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22387
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Retraités en luttes

Messagede bipbip » 06 Mar 2016, 03:29

Journée nationale d’action unitaire des retraité-es le 10 mars 2016

Appel à mobilisation des personnes retraitées pour le 10 mars 2016. Ce sont les neuf organisations engagées depuis le printemps 2014 dans des mobilisations sur la question première du pouvoir d’achat des personnes retraitées qui poursuivent cette démarche très largement unitaire.

... http://www.solidaires.org/Journee-natio ... etraite-es
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22387
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Suivante

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité