CNT-f

CNT-f

Messagede FRED » 27 Avr 2009, 09:57

[34] La CNT accuse la mairie de “discrimination syndicale”

[34] La CNT accuse la mairie de “discrimination syndicale”La CNT accuse la mairie de “discrimination syndicale”
http://www.cnt-f.org/spip.php?article1041
Cela fait 16 mois que la la Confédération nationale du travail demande un local à la mairie socialiste de Montpellier. Sans succès.

La Maison des syndicats regroupe à Antigone une bonne partie des organisations (photo : Mj)Au delà des délais importants de réponse aux demandes (2,5 mois, 5 mois, 2 mois), les raisons invoquées par Serge Fleurence, premier adjoint et ancien secrétaire régional de la CGT, varient : impossible d’attribuer un local aux syndicats professionnels non confédérés, la demande n’émane pas d’une union locale et, pour finir, la mairie ne dispose pas de locaux disponibles ni de moyens financiers pour en louer un.

“Il est évident que la mairie dispose de locaux”

Le premier argument n’est pas justifié : la CNT est bien une confédération qui regroupe 180 syndicats (source : CNT). Le deuxième l’était mais est tombé en décembre 2008 depuis que la CNT de Montpellier a déposé les statuts d’une union locale. C’est à ce moment là que la mairie évoque le troisième argument auquel ne croit pas le syndicat qui déclare dans un communiqué daté du 9 mars : “Il est évident que la mairie dispose de locaux mais qu’elle ne souhaite pas les prêter à la CNT.” Et de s’interroger : “Nous ne comprenons pas le revirement de la mairie qui affirme le 9 octobre 2008 être tenue à donner un local aux unions locales puis qui refuse ensuite lorsque nous en faisons la demande à ce titre.”

Quelles conséquences pour la CNT qui se dit victime de “discrimination syndicale” de la part de la mairie ? “Nous ne pouvons donc pas exercer nos droits élémentaires en tant que syndicalistes : tenues de réunions, permanences, ligne téléphonique, archivage de documents, etc.” Donc, pour le syndicat, “c’est une entrave à l’exercice du droit syndical que la mairie (PS) de Montpellier nous inflige.” Dans son communiqué, le syndicat souligne perfidement qu’à Nîmes, la CNT dispose d’un local fourni par la mairie. Il faut quand même noter que ce local obtenu, à l’automne 2007, auprès de la mairie UMP, l’a été après 5 ans de luttes et une manifestation devant le conseil municipal. La CNT montpelliéraine devra-t-elle en passer par là ?

“Ils ne participent jamais aux négociations”

Le 30 mars, Montpellier journal a interrogé Serge Fleurence sur la question. En quelques dizaines de secondes, l’évolution du discours est similaire à celle rapportée par la CNT. Écouter le son :

Montpellier journal : La CNT vous accuse de discrimination syndicale parce que la mairie ne veut pas lui accorder un local. Que répondez-vous ? Serge Fleurence : Je leur ai répondu par écrit que pour le moment nous ne disposions pas dans notre patrimoine communal de locaux disponibles d’une part et, ensuite, on a quand même un problème par rapport aux autres organisations syndicales : ce n’est pas une organisation confédérée.

Si, c’est la Confédération nationale du travail… Ils s’appellent comme ça mais ils ne sont pas reconnus par le ministère du travail comme une confédération. D’ailleurs ils ne participent jamais aux négociations que ce soit avec les ministères ou avec le Medef (1). Moi je n’ai rien contre eux mais il y a aussi Sud qui me demande des locaux, il y aussi le Groupe des 10 [Solidaires]…

Solidaires a un local…

Parce qu’on en a trouvé un à l’époque. Maintenant je n’ai pas de locaux à leur donner et au prix du foncier actuel, je ne peux pas engager une location. Par contre, quand nous allons déménager - et ce n’est pas si loin que ça (2) - on va regrouper un tas de services dans la nouvelle mairie et, à ce moment là, il y aura des locaux communaux qui vont se libérer. Donc ce sera peut-être le moment opportun pour leur trouver quelque chose mais je ne suis pas farouchement hostile à leur donner des locaux.

Donc c’est un juste un problème de locaux ? Disponibles.

►Lire aussi :

* “Mairie de Montpellier : discrimination syndicale ?” (communiqué de l’union locale CNT de Montpellier) * Présentation de la CNT (site national de la CNT) * “Le chat nîmois sort du garage” (Le combat syndicaliste, mensuel de la CNT, page 7)


les raisons invoquées par Serge Fleurence, premier adjoint et ancien secrétaire régional de la CGT, varient : impossible d’attribuer un local aux syndicats professionnels non confédérés, la demande n’émane pas d’une union locale et, pour finir, la mairie ne dispose pas de locaux disponibles ni de moyens financiers pour en louer un.

Si il nous rejoue la CGT a l'époque stalinienne, ont sera dans l'obligation d'argument et de dénoncé c'est pratique qui rappel certain souvenir qui n'est pas a la gloire des ancien cgtisme de confession stalinienne.
* « Nous n’avons pas peur des ruines. Nous sommes capables de bâtir aussi.

Buenaventura Durruti
FRED
 
Messages: 308
Enregistré le: 15 Juin 2008, 18:05
Localisation: Paris

CNT-f

Messagede scrash » 08 Mai 2009, 13:53

cnt educ et elections professionnelles

voilà j'entends deci delà que la cnt educ voudrait se présenter aux élections professionnelles...

C'est quoi ce délire ?
Avez vous des infos ?
on a tous une part d'ombre, mais on n'est pas que l'ombre
scrash
 
Messages: 149
Enregistré le: 10 Jan 2009, 11:44

Re: cnt educ et elections professionnelles

Messagede Nico37 » 08 Mai 2009, 15:39

oh c'est pas nouveau qu'ils participent localement, Emancipation notament avait un entrefilet (sur la Nièvre il me semble). Mais faudrait chercher et je pense néanmoins que ça reste marginal...
Je pensais que ces militants étaient passés à Sud éducation mais visiblement pas...
Et il faudrait parler de la participation ponctuelle dans le privé à certaines élection CE/CHS-CT...
Nico37
 
Messages: 8477
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: cnt educ et elections professionnelles

Messagede CNT-AIT Paris » 08 Mai 2009, 15:46

Oui dans la nièvre (il y a des tracts sur leur site je crois).A Bordeaux aussi je crois ...

Sinon certains membres éminents des Vignoles, du style cramponnés au micro dans les manifs parisiennes, sont élus dans leur lycée ... mais pas sous l'étiquette Vignoles ... Double discours ...

néanmoins que ça reste marginal...


C'est avec ce genre d'argument que l'introduction de la participation systématique dans le privé a été opérée ... (ce qui a amené, une fois qu'on était devant le fait accompli, à la scission ...)
CNT-AIT Paris
 

Re: cnt educ et elections professionnelles

Messagede Nico37 » 08 Mai 2009, 15:58

CNT-AIT Paris a écrit:Sinon certains membres éminents des Vignoles, du style cramponnés au micro dans les manifs parisiennes, sont élus dans leur lycée ... mais pas sous l'étiquette Vignoles ... Double discours ...

La double carte ceci dit n'est pas interdite à la CNT Vignoles et par ailleurs, il est possible qu'il y ait des listes intersyndicales (c'était rare avant, ça commence à ne plus l'être...). Pour Bdx, je me renseigne mais ça me semble improbable, c'est une des UR les plus intègres (il est question de défédération à cause de la dérive réformiste).
Par contre, pour la suite du fil, ça serait bien de ne pas fonctionner sur la mémoire/"on m'a dit que", ou du moins de donner des réf. les plus précises possibles (je pense qu'il y a plusieurs lecteurs d'Emancipation sur ce forum, s'il retrouvent le n° et la page voire s'ils ont le courage de taper ou scanner le §))...
Nico37
 
Messages: 8477
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: cnt educ et elections professionnelles

Messagede Roro » 08 Mai 2009, 20:24

CNT-AIT Paris a écrit:Oui dans la nièvre (il y a des tracts sur leur site je crois).A Bordeaux aussi je crois ...


M'étonnerait que ce soit le cas sur Bordeaux, la Vignolle bordelaise étant largement tendance anarcho-syndicaliste et anti-électoraliste. Peut-être un ou deux, ce qui m'étonnerait cependant, ça ferait l'effet d'une bombe une telle nouvelle, probable même que ça ferait imploser la CNT locale.
La Nature n'a fait ni serviteurs ni maitres, c'est pourquoi je ne veux ni commander ni recevoir d'ordres.
Avatar de l’utilisateur-trice
Roro
 
Messages: 760
Enregistré le: 15 Juin 2008, 18:28

Re: cnt educ et elections professionnelles

Messagede CNT-AIT Paris » 14 Mai 2009, 00:11

En ce qui concerne la région parisienne c'est pas du on dit ni de la mémoire ... ou alors de la mémoire vive ... :D

Pour bordeaux j'ai du confondre avec les PTT (ils s'étaient présentés aux élections - notamment mutuelle - dans le passé). Quant à dire que la Vignoles bordelaise est farouchement anti anarchosyndicaliste, possible. L'ancien secrétaire confédéral bordelais d'il y a quatre-cinq ans, qui avait des boutons quand on parlait d'anarchisme, à quitter les Vignoles ? (cf son interview dans Politis "le réveil des chats noirs" Ca se trouve sur le net).
CNT-AIT Paris
 

Re: cnt educ et elections professionnelles

Messagede Pïérô » 14 Mai 2009, 01:19

Je suis bien d'accord avec vous, c'est vraiment horrible de voir des syndicalistes vouloir faire du syndicalisme...Je ne sais même pas où ils ont trouvé çà dans l'histoire de cet anarchisme qui prend ses sources dans l'histoire du mouvement ouvrier...ni comment les uns et les autres avez pû avaler à ce point l'appel à voter aux élections politiques de 36 en Espagne par cette CNT dont certains se bataillent l'héritage...? :wink:
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: cnt educ et elections professionnelles

Messagede bajotierra » 15 Mai 2009, 09:32

Ainsi donc quierrot doit penser que puisque Kropotkine a soutenu l'entrée dans la guerre de 1914/1918 nous n'aurions, en tant que lecteurs de la "conquête du pain " , que le choix de soutenir les boucheries chauvines .( Avec sa position sur l'état palestinien nous y sommes ) .

A la trappe toute la méthodologie réflexice qui est le propre de l'anarchisme mlilitant et qui consiste a tirer les bilans de qui a était fait afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs ! Qu'est ce qu'on est bien alors a SUD avec le petit drapeau rouge et noir siglé de la boutique a pins ......Et , puisqu'on se donne cette bonne conscience dans la reproduction du pire, pensons a Proudhon qui a participé aux élections de 1848 cela laisse toujours une bonne marge comme en 2002 et l'appel au vote chirac ...........
bajotierra
 

Re: cnt educ et elections professionnelles

Messagede Berckman » 15 Mai 2009, 11:36

La CNT educ tolére depuis qqs années la présentation individuelle au CA (et non avec l'étiquette syndicale), à titre expérimental, sou contrôle du syndicat de rattachement. Les bilans sont globalement négatif, mais cela permet parfois d'amener justement les collègues sur une critique du CA (en en montrant les impasses). En général l'expérience n'est pas rééditée.

Le dernier congrès a été l'occasion de discuter des modifications du droits syndical lié à la réforme de la "représentativité". Jusqu'ici il n'était pas nécessaire de participer aux élections professionnelles dans le secteur public pour accéder aux "droits syndicaux" minimaux : panneau d'affichage, heures d'informations syndicales, autorisation spéciale d'absence, dépot des préavis de grève.
Il faut savoir que dans le public, contrairement au privé, seuls les organisations syndicales "représentatives" peuvent déposer un préavis de grève. Pour être "couvert" en tant que grèvistes, il faut qu'un préavis soit déposé. Dans le privé, il suffit d'être 2 et de communiqué les motifs de la grève.
Jusque là les préavis de grèves déposés par les syndicats de la CNT-FTE étaient reconnu, ce qui permettait de couvrir les collègues qui partaient en grève, et notamment, et à la CNT d'appeler seule à la grève (ce qui a permet de développer notamment des stratégie de grève reonductible) si cela était nécessaire, y compris pour "couvrir" des collègues non syndiqués en grève.
La CNT-fte voit maintenant ses préavis de grèves contestés (avec en perspective la même volonté liquidatrice que pour la CNT-PTT), et ce s'appuyant sur la modification des règles de représentativité qui rend maintenant incontournable la participation aux élections pour l'accès à des droits syndicaux (il s'agit non plus d'un critère parmi d'autre comme auparavant, mais d'un critère devenu déterminant).
Pour le moment cette remise en cause n'a pas lieu partout : les préavis sont contestés à Lyon, et pour les ATOS en Seine Saint Denis (menace de mise à pied suite à une grève).
C'est pour anticiper cette situation que le congrès de la fédération de l'éducation a autorisé la participation aux élections professionnelles, pour faire face à la répression syndicale, mais sous le contrôle de la fédération.
Pour l'instant, à Lyon, le choix a été d'abord de faire un recours au TA, parrallèlement à une campagne pour la défense des droits syndicaux.
L'enjeu c'est notamment la capacité de développer des mouvements de grève en dehors des OS majoritaires (principalement le SNES) et donc la possibilité de construire des mouvements reconductibles.
Personnellement je pense qu'il faut mener une campagne de fond de défense de la liberté d'expression et d'organisation pour l'ensemble des salariés, pas uniquement les seuls droits syndicaux, ce qui n'empêche pas de faire des choix tactiques permettant de préserver temporairement le droit de grève (et donc la possibilité de déborder les OS majoritaires). Avec en ligne de mire : abrogation des ordonnances PErben (monopole du préavis par les OS représentatives), non à toutes les restrictions du droit de grève.

Par contre, la présentation de la nièvre s'est faite à l'époque par la politique du "fait accompli", c'est à dire hors cadre fédéral. C'est un problème, et l'exclusion a été évoquée, mais n'a pas obtenu une majorité.

Personnellement c'est surtout la politique du fait accompli, le non respect de la démocratie syndicale par certain-e-s acamarades qui me choquent, plus que des choix tactiques, certes insatisfaisant, mais qui sont liés à une stratégie de défense des possibilités d'actions syndicales, et du droit syndical.
L'objectif ne doit pas être la "représentativité" mais la liberté d'organisation et d'expression sur le lieu de travail. Le cadre légal ne doit être vu que sur le plan tactique, pas comme un objectif en soi.
Berckman
 

Re: cnt educ et elections professionnelles

Messagede scrash » 16 Mai 2009, 10:28

Merci pour ces précisions Berckman.
on a tous une part d'ombre, mais on n'est pas que l'ombre
scrash
 
Messages: 149
Enregistré le: 10 Jan 2009, 11:44

Evolution du syndicalisme- avoir un oeil sur la CNT-f

Messagede Nico37 » 28 Aoû 2009, 02:38

Fête de la CNT Gard le 19/09 à Montignargues

La CNT Gard organise le Samedi 19 Septembre 2009 sa fête à Montignargues sur l'Esplanade des fêtes.

Ce sera aussi l'occasion d'apporter notre soutien à notre camarade Pascal interpellé le 1er Mai 2009 à Nîmes suite aux violences policières dont il fut sujet. Il a porté plainte. Son procés est prévu le 21 Septembre 2009 au Tribunal de Nîmes.
La CNT et l'ensemble du comité de soutien à Pascal appellent à un rassemblement dés 13h30 devant le palais de justice.


ANIMATIONS POUR LES ENFANTS (sous la responsabilité des parents)

dès 14h > château gonflable, Contes, jeux
16h30 Goûter offert aux enfants

TABLES DE PRESSE d’organisations militantes du comité de soutien à Pascal

DEBATS

- 14H00
Projection du Film documentaire sur la répression suite aux révoltes populaires de Juin 2008 à Sidi Ifni (Maroc)
+ Débat « Pour un Maghreb des luttes sociales » animé par Jérémie Berthuin
- Secrétaire International de la CNT.

- 16H00
Projection du Film documentaire de Michel Mathurin « Et pourtant ils existent » - Histoire du Syndicalisme d'action directe
+ Débat "quelle alternative syndicale à la crise" animé par la CNT Gard.

- 18H00
Conférence de Mathieu Rigouste, sociologue, auteur du livre « l'ennemi intérieur » sur la justification des politiques sécuritaires de l'Etat Français.
Coorganisé avec le Scalp No Pasaran.

- 19H30 : Apero
Flamenco-Rumba avec AL SAVIA (Gard)

CONCERTS en plein air s’il fait beau, en salle s’il pleut !

- 21h00
<< Intervention publique de la CNT Gard >>

Wakkan Tribu (Rock Fançais / Gard ) http://www.myspace.com/wakkantribu

The Hop la ! (Punk-Rock Français / Gard - Hérault)
http://thehopla.club.fr/index.php
http://www.myspace.com/thehopla

Cartouche (RocK'n'PunK - Région Parisienne )
http://www.cartouche-le-blog.com
Avec le concours et le soutien du collectif Caméléon

ENTREE PRIX LIBRE DE SOUTIEN
R e s t a u r a t i o n sur p l a c e : b o i s s o n s ,
a s s i e t t e s , s a n dwi c h s

Pour aider aux frais juridiques, adresser chèques de soutien à :
CNT 6 Rue d'Arnal 30000 Nîmes avec la mention : « solidarité inculpé du 1er mai 2009 » au dos.
Nico37
 
Messages: 8477
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: Fête de la CNT Gard le 19/09 à Montignargues

Messagede Kartoch » 13 Sep 2009, 21:32

Tu y vas Nico ?
Ou d'autres du forum ?

Moi je vais essayer d'aller y faire un tour.
Avatar de l’utilisateur-trice
Kartoch
 
Messages: 147
Enregistré le: 24 Avr 2009, 12:07
Localisation: Montpellier (34)


Fête de la CNT région parisienne, 4-5-6 juin 2010

Messagede Pïérô » 23 Mai 2010, 23:59

.
Image


Programme :

Vendredi 4 juin :
19h : concert avec Les Évadés (rap conscient), La K-Bine (rap militant), Nutties (rock-steady).

Samedi 5 juin :
11h : projection Jaffa. La Mécanique de l’orange, d’Eyal Sivan. Suivie d’un débat en présence du groupe de travail Palestine de la CNT et du réalisateur (sous réserve).
14h : projection du film sur la lutte des travailleurs licenciés de Huicoma (Mali). En présence des réalisateurs.
15h30 : « Voie libre pour un syndicalisme révolutionnaire dans le privé ». Débat avec les sections CNT du privé en lutte : People and Baby (Santé-Social), Hachette (SIPM), Baud (Scial).
18h : apéro-concert avec Stage Bottles (Allemagne).
20h : banquet rouge et noir.

Dimanche 6 juin :
11h : « École et démocratie ». Débat animé par la revue N’Autre École.
13h30 : projection du film La Voix de son maître, en présence du réalisateur et romancier Gérard Mordillat.
15h30 : présentation de la coopérative ouvrière La Belle Équipe et du Syndicat du bâtiment (SUB).
17h00 : concert de Serge Utge-Royo.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Suivante

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité