SOLIDAIRES / SUDs

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 22 Juin 2016, 12:35

Le gouvernement inverse la hiérarchie des responsabilités

La manifestation du 14 juin a été un succès vécu par tous ceux et celles qui y ont participé.

Massivement, les salarié-es particulièrement mobilisés dans le privé ont fait le déplacement et ont participé ensemble à cette démonstration de force et de détermination.

Du coup, le gouvernement qui joue " droit dans ses bottes " comme Juppé en 1995 s’attaque aux manifestant-es et aux organisations syndicales, les accuse d’organiser la violence et les somme de renoncer aux manifestations et de renoncer tout court à leur combat. Cette exigence de renoncement fait suite aux pressions qu’il a déjà faites sur les grèves, les actions, les manifestations pour d’autres motifs : inondations, euro... Ce que Valls, Cazeneuve et Hollande mettent en cause, c’est le droit des organisations syndicales et des salarié-es d’agir avec les moyens qui sont les leurs.

La manifestation du 14 a été perturbée par des événements multiples : arrivée de certains cars sur le périphérique, fouilles et annulations de cars en dernière minute, retards pour les manifestant-es, impossibilité pour la manifestation de rejoindre le lieu prévu pour la dispersion, cortège coupé, manifestant-es nassé-es. Plus grave, des violences policières se sont répétées comme lors des précédentes manifestations parisiennes en particulier et ce depuis le début du mouvement. Le
gouvernement instaure ainsi un climat délétère, il est responsable de la dégradation du climat social et de l’exaspération par son refus d’entendre et par son attitude répressive. Cette politique répressive s’est déjà exercée lors des manifestations de la COP21, sous couvert de l’état d’urgence.

Manifester est un droit

L’union syndicale Solidaires est attachée au droit de manifester et au fait que les manifestations puissent accueillir massivement tout ceux et toutes celles qui partagent les objectifs de la lutte, le retrait du projet de loi travail.

Le caractère massif et multiforme de notre mouvement est sa force depuis le début.

Son soutien par la majorité de la population, salarié-es, chômeurs-euses, jeunes, retraité-es, nous donne raison contre tous les 49.3.

Pour ces raisons, les actes qui contribuent à dissuader de participer aux manifestations, ou à leur discrédit auprès du public ne font que repousser la possibilité d’une victoire. On ne peut que s’interroger sur le sens de s’attaquer à une vitrine de l’hôpital Necker qui a immédiatement fait le tour de la presse.

Il est clair que nous ne partageons pas ces objectifs. Ceux et celles qui les portent ne partagent pas les nôtres. Cela n’a rien à voir avec des images qui ont moins circulé, manifestant-es à terre ensanglanté-es, violences gratuites et graves contre des personnes pacifiques. Nous refusons aussi l’amalgame qui ferait de toute personne qui défile en dehors du cortège syndical, organise un blocage, un passage
gratuit, une action d’occupation... un dangereux casseur, voir un terroriste en puissance. La force de notre mouvement, c’est sa diversité !

Nous continuerons à manifester.

Les 23 et 28 juin, avant le vote du sénat, l’intersyndicale appelle à deux nouvelles journées qui seront de nouvelles occasions pour manifester. Des grèves continuent et des actions sont organisées. La votation citoyenne doit encore s’organiser pour permettre l’expression massive de la population.

Depuis 3 mois, dans les entreprises et les services, dans la rue, la grève, l’action, la nuit, le jour, jusqu’à satisfaction : retrait du projet de loi travail.

https://solidaires.org/Le-gouvernement- ... nsabilites
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 21 Juil 2016, 14:10

(Vidéo) Le Jour, la nuit, DEBOUT en lutte !

Vidéo réalisée dans le cadre des émissions "Expression directe" diffusées sur les chaînes du service public : diffusion sur France 2 le mardi 26 juillet 2016 vers 0h30, et sur France 5 le Jeudi 28 juillet 2016 vers 8h50.

... https://www.solidaires.org/Video-Le-Jou ... T-en-lutte
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 25 Juil 2016, 12:13

"Et voilà" n°46 - juin/juillet 2016

Bulletin Solidaires

Voici, voilà, le bulletin "et voilà" numéro 46 de juin/juillet 2016 des conditions de travail et de la santé au travail de la commission de l’Union syndicale Solidaires à destination de l’ensemble des militants et militantes impliqués dans la santé au travail.

Ces mois nous avons au sommaire :

3 Actualités
Nous sommes debout !

4 Jurisprudences
Inaptitude, aptitude avec réserve, reclassement...
plusieurs jugements sur des questions très sensibles :
Le refus du salarié de se présenter au deuxième examen médical
Un avis d’aptitude assorti de réserve n’est pas un avis d’inaptitude
De l’importance de l’avis du médecin du travail
L’employeur qui s’affranchit des préconisations du médecin du travail s’expose à des dommages-intérêts
Quand faut-il consulter les délégués du personnel ?

5 Vu du terrain
Enfin devant les juges !
Passage à 32h au service Conduite de Penly !
Plusieurs accords signés à SOPRA STERIA : la méfiance prédomine, en particulier sur le temps de travail
Triskalia, la bataille continue !

7 Ici et ailleurs
Nuit Debout et la question du travail

9 L’invité
Webdoc sur l’inspection du travail par Jean-Pierre Bloc

11 Action syndicale
Chocs psychologiques reconnus accidents du travail pour trois agents administratifs de la Direction Régionale de Rouen

12 Parutions
Le Progrès sans le peuple - Ce que les nouvelles technologies font au travail de David Noble
A l’abattoir de Stéphane Geffroy
Les prolos de Louis Oury

L’équipe du bulletin remercie tous les contributeurs et contributrices de ce numéro.

Comme toujours, vous pouvez toujours adresser toutes propositions d’’articles, informations sur les luttes en cours, annonces de colloques et de parutions, idées et critiques à etvoilaletravail@solidaires.org

Pour s’abonner ou se désabonner de ce bulletin c’est la même adresse.

Pour consulter les anciens numéros c’est ici : http://www.solidaires.org/-Bulletin-Et-voila-

Notre prochain numéro est programmé pour la rentrée de septembre 2016, bon été !


à télécharger : https://www.solidaires.org/IMG/pdf/et_v ... 79e2fb608b

https://www.solidaires.org/Et-voila-no4 ... illet-2016
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 29 Juil 2016, 23:32

Après les attentats

Un nouvel attentat à St Etienne du Rouvray vient de créer l’effroi, l’horreur et la stupéfaction. Pour nous qui pensons que seuls des changements profonds dans les politiques intérieures et extérieures pourront changer la situation dans un délai dont nous ne connaissons malheureusement pas le terme, il n’est pas possible d’enchaîner de nouveaux communiqués.

Nous continuons à penser ce que nous avons exprimé après la tuerie de Nice (voir le document joint) ou quand nous disions que l’état d’urgence ne doit pas cacher les tas d’urgence... https://www.solidaires.org/L-etat-d-urg ... d-urgences

...

La réponse a une telle situation doit être une politique de fond, sociale, économique, de solidarité et de paix qui puisse durablement éloigner les menaces et décourager les engagements individuels destructeurs et suicidaires.

La prolongation de l’état d’urgence, la relance de la demande par Manuel Valls de pouvoir réaliser des perquisitions administratives, c’est à dire en passant par dessus l’existence de la justice… tout cela montre montre depuis plus d’un an maintenant les limites de tels moyens pour lutter réellement contre le terrorisme. Mais souvenons nous aussi comment ils sont utilisés contre des militants et militantes, simples manifestant-es contre la loi travail ou pour la justice climatique, ou contre des personnes dont le seul tort est de pratiquer l’Islam.

La démagogie ne peut servir de politique, elle ne peut que renforcer ceux et celles qui veulent se saisir de cette occasion pour imposer des politiques discriminatoires, racistes, d’exclusion.

https://www.solidaires.org/Apres-les-attentats
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 30 Juil 2016, 23:14

Loi travail - Quatre pages SPECIAL ETE !

Quatre pages ludique sur la Loi travail

à télécharger : https://www.solidaires.org/Loi-travail- ... PECIAL-ETE
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 18 Aoû 2016, 15:12

SUD-Solidaires : L’interpro, ça finit par payer !

Engagée depuis le début du mouvement contre la loi Travail dans une démarche intersyndicale parfois inconfortable, l’Union syndicale Solidaires est parvenue à trouver sa place parmi les grandes centrales tout en imposant des mots d’ordre radicaux largement partagés et diffusés localement.

A la fin de février, après l’annonce du projet de loi El Khomri, les communications de l’intersyndicale dont Solidaires est membre semblaient privilégier le « dialogue social » avec le gouvernement au détriment d’une opposition claire. Il a fallu atten­dre le succès de la manifestation du 9 mars, appelée principa­lement sur Internet, pour que les syndicats les plus combatifs appa­raissent dans la rue et prennent leurs responsabilités en se lançant dans la préparation d’une journée de grève et de manifestation le 31 mars.

Si Solidaires, avec ses 110.000 membres, ne compte pas autant que les poids lourds de l’inter­syndicale que sont la CGT (700 000) ou FO (250 000), l’union Syndicale a néanmoins su porter à partir de là des mots d’ordre combatifs et les ancrer dans le quotidien. Les cadres interprofessionnels élaborés dans les unions locales et départementales ont permis de mettre en débat partout où cela était possible la question de la grève reconductible et des blocages économiques.

Pousser à des dates de plus en plus rapprochées

A partir de la journée d’action nationale du 31 mars, Solidaires s’est employée à pousser, au sein de l’intersyndicale, à des dates de plus en plus rapprochées pour favoriser des départs en grève reconductible à partir du mois de mai, partout où la chose était possible.

L’idée directrice de Solidaires était de tenir un rythme de mobilisation soutenu pour populariser le refus de la loi Travail, per­mettre aux travailleuses et aux travailleurs de constater leur nombre dans la rue, de reprendre confiance, et crédibiliser ainsi ­l’idée de grève reconductible.

Le 3 mai, Solidaires provoque la surprise en appelant publiquement à la grève reconductible lors du meeting unitaire, place des Invalides, à Paris, à l’occasion de la première lecture du projet de loi Travail à l’Assemblée nationale. Cet appel a contribué à donner d’autres perspectives sur le terrain aux syndiqué-es pour qui les journées de grève espacées d’une ou de deux semaines ne permettaient pas d’engager la lutte dans leur secteur. Mais c’était un pari. Il s’agissait que cet appel soit suivi d’effet sur le terrain. Alors que, jusque courant mai, le reste de l’intersyndicale considérait cette position volontariste comme une posture incantatoire, la mobilisation des travailleurs et des travailleuses a montré qu’un mouvement fort de grèves et de blocages économiques était possible. Défendre ce rythme croissant dans la mobilisation allait de pair avec un fonctionnement démocratique et l’usage d’outils favorisant la transparence, comme des bulletins internes nourris des actualités locales et diffusés à toutes et tous les adhérents.

Occupation de la basilique de Saint-Denis

Cette stratégie de lutte n’est pourtant pas évidente à tenir pour Solidaires, qui n’a aujourd’hui pas les moyens à elle seule de construire une grève majoritaire dans des « secteurs bloquants » (chimie, raffineries, transport, docks et zones portuaires...) et qui reste peu présente dans le ­privé. Cependant les syndiqué-es sont parvenu-es à impulser, à ­l’échelon local, des collectifs interprofessionnels permettant de populariser la grève et de dépasser les cadres de mobilisation sectoriels qui prévalent même dans un mouvement d’ampleur. Ces collectifs interpro sont porteurs de radicalité, d’abord dans les modes d’action – ce sont généralement eux qui impulsent les blocages économiques – mais aussi dans le contenu politique, puisque les débats qui s’y mènent s’élèvent, par la force des choses, au-dessus des problématiques strictement sectorielles.

La stratégie de développement des Solidaires locaux, élaborée en 2009, s’avère payante : le syndicalisme ne se vit pas uniquement sur le lieu de travail mais de manière interprofessionnelle, par dans les quartiers. C’est ainsi qu’à Saint-Denis, Solidaires a participé, en marge d’une Nuit Debout, à l’occupation de la basilique avec le DAL et des familles expulsées de leur logement. A Rennes, ça a été l’implication dans la reconquête de l’ancienne bourse du travail : la « Maison du peuple » devenue, pendant un temps, un lieu de rencontre et de débat pour les anti-loi Travail.

Ces aspirations se sont manifestées dans l’activité d’un bon nombre de fédération ou de syndicats SUD. SUD-Rail s’est ainsi employé à lier les revendications propres au chemin de fer au mouvement contre la loi Travail, et cela malgré la frilosité des autres syndicats cheminots. De même, SUD-Education a tenté, avec succès au vu de l’essor de ses cortèges à Paris par exemple, de faire converger les luttes contre la précarité dans l’Education nationale et la lutte contre la loi Travail.

Composer avec toutes les sensibilités

La radicalité affichée dans la rue par Solidaires résulte donc bien de l’alternative qui est portée au quotidien sur le terrain. Alors que le mouvement social a pu paraître à certains moments écartelé entre un mouvement syndical traditionnel jusqu’ici en perte de vitesse, un milieu autonome spontanéiste et des formes plus citoyennistes du type Nuit debout, Solidaires a su composer avec toutes les sensibilités du mouvement social, sans marquer de rupture, tout en affirmant sa stratégie : convaincre que c’est par une grève massive qu’on gagnera.

Les manifestations ont été un moment-clef de l’affirmation des positions de Solidaires qui a réussi, dans un climat plus que tendu, à maintenir des cortèges structurés et combatifs jusqu’à leur terme en garantissant la sécurité des camarades qui s’y trouvaient.

Les succès de Solidaires dans la rue annonce un renforcement du syndicalisme de lutte, des unions locales et de la dynamique interprofessionnelle qui y est portée. Reste à voir si cela permettra à Solidaires de s’implanter plus largement dans le privé. Ce sera sa capacité à entraîner des secteurs entiers dans la grève qui permettra à Solidaires de peser plus fortement dans l’intersyndicale mais surtout dans le mouvement social. Les liens tissés aujour­d’hui dans la lutte entre les militants et militantes de Solidaires, les syndicats les plus combatifs de la CGT, les mouvements de jeunesse et les précaires décideront des victoires de demain.

Maud (AL Paris nord-est)

http://www.alternativelibertaire.org/?S ... o-ca-finit
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 23 Aoû 2016, 07:40

Index des parutions des bulletins "Et voilà"

Index des parutions des bulletins "Et voilà" depuis le numéro 1 paru en octobre 2011, avec les sommaires par numéro mais aussi plusieurs entrées pour vous permettre de retrouver facilement les sujets recherchés, index des jurisprudences, index thématiques, liste des outils, des invitè-es, des livres et parutions. Nous le mettrons à jour au fil des parutions que vous pouvez toujours retrouver là : http://www.solidaires.org/-Bulletin-Et-voila-

Documents à télécharger : https://www.solidaires.org/IMG/pdf/et_v ... 97641a796e

https://www.solidaires.org/Index-des-pa ... s-Et-voila
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 25 Aoû 2016, 11:47

Solidaires en action n° 139 (24 août 2016)

SOMMAIRE
• Loi travail (et son monde) : c’est toujours non !
• Education nationale : pour une rentrée de lutte
• Bibliothèque nationale de France : grève victorieuse
• Travail social : grève le 8 septembre
• Air France : le gouvernement aide à licencier un délégué
• Lectoure (Gers) : les salarié-es mettent le patron au tribunal
• Hérault : non à la répression antisyndicale
• Journalistes auto-entrepreneurs : danger !
• Croix Rouge Française : refusons la précarité des salarié-es
• Météo-France : la mobilisation se poursuit.

à télécharger : https://www.solidaires.org/IMG/pdf/2016 ... bd0a85fded

https://www.solidaires.org/Solidaires-e ... -aout-2016
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 26 Aoû 2016, 11:12

Prêts !

La promulgation de la loi travail le 9 août est venue rappeler que la question sociale ne connaît pas les vacances. De nombreux-euses camarades ont émaillé leurs congés d’interventions auprès des travailleurs et travailleuses saisonniers, de manifestations sur la voie publique contre la loi travail, à l’occasion de déplacements ministériels en particulier… Myriam El Khomri a salué la mémoire d’un ancien responsable de la CGT, quelques jours après avoir autorisé, contre l’avis de l’inspection du travail, le licenciement du délégué syndical d’Air France mis en cause pour « la chemise ». A croire que les syndicalistes méritent son respect quand ils ne sont que mémoire… Les salarié-es de l’entreprise Mollex ont, quant à eux, été reconnu-es dans leurs droits après une procédure pour licenciements abusifs qui a duré plusieurs années.

La relance de la mobilisation pour l’abrogation de la loi travail aura lieu le 15 septembre, des actions sectorielles sont déjà prévues (dans l’éducation, le sanitaire et social, les télécoms)…. Elles montrent que celles et ceux qui ont battu le pavé ces derniers mois, fait grève, occupé les places, organisé blocages et actions militantes considèrent que la question n’est pas réglée. Nous préparons ces échéances mais nous entendons aussi réagir avec les moyens juridiques qui pourront être mis en œuvre pour contrer l’application de la loi et aller la contester dans toutes les entreprises et services. Au delà nous aurons aussi à nous mobiliser en défense des syndicalistes, militant-es et manifestant-es réprimé-es.

En cette rentrée, le cirque des primaires et de l’élection présidentielle, dans un climat politique délétère de surenchère sécuritaire, va sans doute nous écœurer jusqu’à la nausée. Ceux qui nous gouvernent ou s’apprêtent à le faire utilisent toutes les ficelles pour tenter de faire porter l’attention sur des menaces extérieures en niant leurs propres responsabilités et en tentant de détourner l’attention du public des questions sociales et des droits démocratiques. Face à la menace terroriste, qui ose encore lutter pour la réduction du temps de travail ou les salaires ? Qui osera s’opposer à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ou au site d’enfouissement de déchets nucléaires de Bure ? Qui défendra les libertés individuelles ?

L’attentat de Nice a été une horreur qui a fait de nombreuses victimes. Mais en quoi la prolongation de l’état d’urgence constitue-t-il un moyen de lutte efficace ? L’empathie que nous avons pour les victimes, où qu’elles soient, ne nous empêche pas de discuter du bien fondé des politiques mises en œuvre à l’intérieur et à l’extérieur de la France. Cela ne nous empêche pas non plus de voir comment celles-ci accompagnent une évolution raciste de comportements, du traitement médiatique de l’actualité, et pire de politiques institutionnelles : à preuve, au sujet de tenues vestimentaires, des conceptions nauséabondes de la laïcité et à géométrie variable sous couvert de défense du droit des femmes, ou la façon dont les migrant-es sont traité-es aujourd’hui à Calais, à Paris ou à la frontière italienne et à qui on refuse des droits élémentaires.

Notre participation au récent Forum social mondial de Montréal témoigne de l’importance dans le contexte actuel à développer plus encore les solidarités internationales et à construire ensemble des résistances et alternatives face au néolibéralisme.

En reprenant le fil de nos mobilisations du printemps, en gardant leur richesse et leur diversité, à travers nos actions, nos revendications, notre volonté de transformation sociale radicale, nous pouvons porter une espérance qui redonne sens à l’action collective et force à ceux et celles qui n’ont rien, pour disputer la légitimité d’incarner un véritable projet alternatif de société.

https://www.solidaires.org/Prets
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 28 Aoû 2016, 12:51

Expressions Solidaires n° 77 (Journal national Solidaires)

SOMMAIRE
- Edito : On est prêts !
- Dossier central : Loi travail : argumentation pour son abrogation
- Double page affichage : TPE - Faisons campagne !
- Lanceurs d’alerte : Alerte !
- Le Forum Social Mondial 2016 - Difficultés et perspectives
- Infos Solidaires

à télécharger : https://www.solidaires.org/IMG/pdf/maqu ... 74618627e5

https://www.solidaires.org/Expressions- ... Solidaires
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 30 Aoû 2016, 07:58

Quatre pages Solidaires

6 mois après... la loi travail

La loi travail a été votée et promulguée le 9 août. Non-événement au parlement puisque c’est le 49-3 qui a eu raison de la démocratie représentative… Pour toutes celles et tous ceux qui ont battu le pavé ces derniers mois, fait grève, occupé les places, organisé des actions, des blocages, la question n’est pas réglée. Nombre de nuits debout, de rencontres, de débats sont déjà prévues et le 15 septembre une journée intersyndicale aura lieu. De même, l’affaire a rebondi en Europe avec la loi Peeters en Belgique et la mobilisation est encouragée dans d’autres pays. A cette heure, nous ne savons pas à quoi va ressembler cet automne après ce printemps que nous avons partagé avec l’enthousiasme de ceux et celles qui luttent. Les syndicats opposés à la loi doivent se retrouver et Solidaires propose de discuter des moyens qui peuvent permettre de continuer l’action dans la rue, les entreprises et les services, ou en justice. En attendant, nous revenons sur le fond pour que nous ayons tous les moyens d’engager la bataille. Nous donnons là un panorama de la loi travail avec l’ensemble des dispositions adoptées, certaines sont largement connues, d’autres nous avaient encore échappées.

à télécharger : https://www.solidaires.org/IMG/pdf/4p_l ... 8ce095aa19

https://www.solidaires.org/6-mois-apres-la-loi-travail
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 08 Sep 2016, 13:37

Ecologie Solidaires n° 2

SOMMAIRE
• PAGE 2-3 : DÉCRYPTAGE
1/ Gratuité des transports publics urbains, c’est possible
2/ Mobilisé-e pour une mobilité active
• PAGE 4-5-6 : CLIMAT SOCIAL
1/ Forum social mondial 2016
2/Retour du FSM - La forêt et la notion du commun
3/ CIGÉO à Bure : enterrons ce projet, pas les déchets !
• PAGE 7 : REGLEMENTATION
Loi biodiversité : des ambitions toutes relatives
• PAGE 8 : DEBAT
Écologie : petits gestes ou grosses colères ?
• PAGE 8-9 : BRÈVES/CULTURE

à télécharger : https://www.solidaires.org/IMG/pdf/sept ... 3dffce91a1
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 11 Sep 2016, 02:35

(Vidéo) Discours Solidaires au meeting unitaire à Nantes le 7 septembre 2016

https://www.solidaires.org/Video-Discou ... embre-2016

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 14 Sep 2016, 00:28

Loi travail, ON CONTINUE ! le 15 septembre on fait grève et on manifeste

Image

https://www.solidaires.org/Loi-travail- ... -manifeste
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 02 Oct 2016, 12:33

Solidaires en action n° 140 (28 septembre 2016)

SOMMAIRE
• Mobiliser pour imposer d’autres choix
• Dans les entreprises et dans la rue : refusons la répression
• Doubs : la trésorerie d’Hérimoncourt ne fermera pas
• Rennes : faux billets pour fausse facture
• Elections TPE/TPA : toutes et tous concerné-es
• Yvelines : le Medef défié sur ses terres
• Paris : solidarité avec les migrant-es et leurs soutiens
• 8 octobre : nous serons à Notre-Dame-des-Landes
• Vosges : toutes et tous uni-es contre les extrêmes droites

à télécharger : https://www.solidaires.org/IMG/pdf/2016 ... 20a7674af9
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité