SOLIDAIRES / SUDs

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 27 Juil 2017, 16:39

Loi travail : fin de la concertation ? début de la confrontation !

Le gouvernement annonce que la période « concertation » avec certaines organisations syndicales concernant son projet de casse du droit du travail se termine ce soir.

Solidaires n’a pas été conviée à ces réunions, ce qui montre une conception assez particulière de la « démocratie sociale ». Nous n’avons pourtant sans doute pas raté grand-chose, puisqu’aucune annonce précise n’est faite à cette heure. Le gouvernement confirme juste qu’il prépare une loi visant à diminuer les droits et protections des salarié-es, pour la plus grande joie des patrons et des actionnaires.

Mais si le gouvernement peut choisir avec qui il « concerte », il ne peut pas choisir avec qui il devra se confronter, et Solidaires fait partie de ceux-là !

Solidaires et ses organisations vont poursuivre le travail d’explication des dangers de cette nouvelle « loi travail », et des régressions de droits qui se profilent pour les salarié-es.

De nombreuses actions militantes vont se dérouler pendant l’été, jusqu’à l’université du Medef le 30 août à Jouy-en-Josas où nous appelons à nous rassembler.

Mais c’est bien la grève du 12 septembre qui sera décisive : à Solidaires nous faisons le pari que la mobilisation et l’unité seront au rendez-vous. Un mouvement social fort doit naître et doit imposer au gouvernement et au Medef de capituler.
Nous ferons tout pour y contribuer.

https://www.solidaires.org/Loi-travail- ... frontation


Du matériel pour préparer la rentrée

Contre la loi travail, pour nos revendications
A disposition des militant-es... quelques matériel à imprimer par vos soins.

https://www.solidaires.org/Du-materiel- ... la-rentree
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 29 Juil 2017, 14:24

Loi travail, attaques contre les fonctionnaires, austérité… toutes les raisons de se mobiliser

Les mauvaises nouvelles s’accumulent. En dépit de la mise en scène de concertation, sans qu’aucune des mesures précises ne soit dévoilée, la loi travail 2 apparaît comme la promesse de l’attaque la plus violente contre le monde du travail, celle qui fait dire à Gattaz, patron des patrons qu’il est « sur un petit nuage ».

Les choses ne s’arrêtent pas là. Pas de concertation avec les fonctionnaires sur le gel du point d’indice, le rétablissement d’un jour de carence, les 120 000 suppressions d’emplois notamment.

Encore 67 000 jeunes en attente d’inscription à l’université, le budget des aides au logement amputé, alors que les plus riches vont gagner des millions avec la baisse de leur impôt sur la fortune.

Le résultat de telles politiques, nous le connaissons car les mêmes mesures produisent leurs effets dans d’autres pays :
- en Allemagne où les lois Hartz ont créé des travailleurs et surtout des travailleuses pauvres en grande quantité, et des retraité-es au travail…
- en Grèce et en Espagne où les coupes budgétaires réduisent les services publics à peau de chagrin, et où les protections collectives du droit du travail ont été en grandes partie supprimées. Là aussi pauvreté et détresse sociale.

Nous voulons renforcer les protections et les droits de ceux et celles qui travaillent dans le privé comme dans le public, défendre le droit au logement, à l’éducation et à la santé, augmenter les salaires et réduire le temps de travail, défendre les libertés publiques et individuelles.

Nous invitons toutes les organisations syndicales, tous ceux et celles qui partagent la conviction que de telles attaques vont nous affaiblir, nous appauvrir, diviser encore plus le tissu social, à s’unir pour riposter et à se rassembler à deux occasions.

- Le 30 août pour bloquer l’université d’été du Medef à Jouy en Josas (#le30BloquonsleMedef)

- Le 12 septembre en grève et en manifestation partout en France.


https://www.solidaires.org/Loi-travail- ... raisons-de
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 19 Aoû 2017, 18:49

A propos de l’extrême droite à Charlottesville, des bateaux en Méditerranée et des réfugié-es

Image

Image

https://www.solidaires.org/A-propos-de- ... erranee-et
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 20 Aoû 2017, 12:23

Loi travail 2 XXL on n’en veut pas - n° 1 : indemnités prud’homales pour licenciement

Image

Image

https://www.solidaires.org/Loi-travail- ... males-pour
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 24 Aoû 2017, 13:25

Loi travail 2 XXL on n’en veut pas - n° 2 : contrat de travail

Image

Image

https://www.solidaires.org/Loi-travail- ... de-travail
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 31 Aoû 2017, 13:20

Ils continuent de taper sur les pauvres et les modestes, notamment les retraité-e-s et, en même temps, nous continuons de manifester. Mobilisations le mardi 12 septembre 2017.

Image

Image

https://www.solidaires.org/Ils-continue ... s-retraite
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 02 Sep 2017, 13:23

Expressions Solidaires n° 82 (journal national Solidaires)

SOMMAIRE
• (Edito) Par la mobilisation et les luttes : : On vaincra !
• (Dossier central) Principaux points et dangers des ordonnances Macron
• (Double pages affichage) La Macron-Economie : Loi travail XXL, à la rentrée, ça va chauffer !
• Congrès de l’Union syndicale Solidaires à Saint Brieuc : des records et des débats !
• Trois questions au Syndicat de la Magistrature (Etat d’urgence)
• Brèves

à télécharger : https://www.solidaires.org/IMG/pdf/maqu ... 4435335597

https://www.solidaires.org/Expressions- ... Solidaires
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 11 Sep 2017, 10:34

Loi travail 2... Ordonnances ou pas... ON N’EN VEUT PAS !!!

Code du travail : mort sur ordonnances. Pas de bonne surprise pour l’Union syndicale Solidaires dans ce que vient de présenter le gouvernement à travers ses ordonnances.

La facilitation des licenciements collectifs et individuels constitue un gros morceau de la nouvelle loi. La remise en cause de la hiérarchie des normes, c’est-à-dire de la protection collective de tous-tes les salariées continue. Les salarié-es des petites entreprises ne sont pas épargné-es dans les mesures proposées...

Ensemble, ne laissons pas l’ultra libéralisme à la Macron et le Medef régir nos vies !

Les distributions de dividendes, les cadeaux fiscaux et la flexibilisation totale des salarié-es ne sont pas créateurs d’emplois stables et permettant de vivre dignement !

Luttons pour la réduction du temps de travail, pour la hausse des salaires, pour des services publics au service de tous et toutes !

Suivez la mobilisation au quotidien sur notre page Facebook
http://www.facebook.com/lamobilisation
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 14 Sep 2017, 14:16

Ecologie Solidaires n°6 - Septembre 2017

Image


à télécharger : https://www.solidaires.org/IMG/pdf/sept ... 5bddbbfc4f
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 16 Sep 2017, 14:05

Meeting "Tous ensemble, contre la casse du droit du travail !" du 9 septembre 2017

Intervention de Murielle GUILBERT de l'Union Syndicale SOLIDAIRES

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 16 Sep 2017, 18:46

Solidaires en congrès : Préparer les luttes de demain

Du 12 au 16 juin dernier, à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), s’est tenu le 7e congrès national de l’union syndicale Solidaires. Plus de 400 délégué.es avaient fait le déplacement, représentant 43 fédérations et syndicats nationaux, et 60 structures interprofessionnelles départementales.

Le congrès de Solidaires s’est tenu du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc dans les Côtes-d’Armor. Il a témoigné du développement de l’union syndicale  : avec plus de structures, plus de syndicats depuis le dernier congrès, Solidaires voit son implantation progresser. Tout en restant un «  petit  » syndicat de plus de 100.000 adhérentes et adhérents.

La soirée d’ouverture du Congrès a été l’occasion de revenir sur la lutte des salariés de Triskalia [1], empoisonnés aux pesticides et activement soutenue par l’union départementale Solidaires des Côtes-d’Armor : un des exemples de la volonté de construire des outils syndicaux utiles, radicaux et pragmatiques.

Quels enjeux pour le syndicalisme Solidaires  ?

Le lendemain, le rapport d’activité présenté par le secrétariat national sortant a permis un premier échange où le bilan de la lutte contre la loi travail et son monde du printemps 2016 a tenu la première place. Les différentes interventions ont confirmé que les structures de Solidaires se sont bien souvent trouvées à la croisée des formes de mobilisation entre Nuits debout, blocages, manifestations et grèves.

Pour autant certains ont rappelé la nécessité à ne pas s’engager dans des voies de substitution au « cœur de métier » du syndicalisme à savoir construire les résistances et l’action collective au travail. Pour bloquer l’économie, rien de mieux qu’une grève longue, ancrée et la plus généralisée possible. Et c’est là que le bât blesse puisqu’il a aussi été constaté que même dans les implantations les plus solides de Solidaires (à la Poste, dans le rail, les finances publiques…) ou celles de l’industrie ou de la chimie par exemple, la grève n’a soit pas pris, soit très difficilement. Autant de questions qui se sont retrouvées dans le débat d’actualité du jeudi soir.

Trois résolutions étaient soumises aux congressistes. La résolution sur l’international cristallisait également un certain nombre de débats généraux (racisme, anticolonialisme, autogestion). Une seconde résolution était consacrée aux évolutions du travail et aux objectifs que Solidaires devait adopter en conséquence. Enfin, la dernière résolution était consacrée à l’outil syndical qu’est aujourd’hui Solidaires et témoignant d’une organisation toujours en construction sur bien des aspects.

Le fonctionnement de Solidaires veut que l’essentiel des points qui font débat puisse trouver au préalable un consensus respectant les différentes sensibilités de l’union. Les dernières aspérités arrivent jusqu’au congrès sous formes d’amendements qui sont étudiés en commission pour voir si un consensus peut encore être trouvé. N’arrivent aux votes en plénière que les amendements qui, sans consensus, sont maintenus par les structures les présentant.

À ce titre, un des débats qui était resté en jeu pour le congrès était celui de la référence à l’autogestion et à l’appropriation sociale et collective des moyens de production : loin d’être hors-sol, il s’agit bien d’une orientation fondamentale pour un syndicalisme qui se réclame de la transformation sociale. Une structure historique, Solidaires Finances publiques, est toujours en discussion sur ces enjeux et pouvait apparaître frileuse sur la question : pour autant il a été possible d’avancer pour que la perspective autogestionnaire soit bel et bien présente dans les textes votés.

Dans l’ensemble, les textes du congrès de Solidaires donnent des éléments pour agir, revendiquant par exemple de prendre en charge syndicalement les travailleurs et travailleuses exclu.es du salariat du fait de leur statut d’auto-entrepreneur. Il reste maintenant à décliner en campagnes de syndicalisation et revendicatives les axes dégagés.

Notons aussi qu’à côté des débats de fond, des évolutions statutaires restent souhaitables dans les années à venir : sans entrer plus dans les détails ici, nous aurions pu nous épargner les obstacles pénibles posés par deux structures seulement au sujet du renouvellement du secrétariat national.

Face aux ordonnances Macron

Bien sûr l’actualité sociale n’a pas été absente de ce congrès. Le débat du jeudi soir qui y était consacré a permis de donner à voir les différents points de vue : plusieurs structures ont rappelé la nécessité de construire les résistances (et même de continuer à construire nos syndicats) dans les boîtes et les services pour espérer voir aboutir un mouvement de masse contre les ordonnances Macron.

Des structures défendaient un engagement plus affirmé de Solidaires au sein du collectif « Front social », proposant une motion d’actualité en ce sens (présentée par cinq fédérations et trois Solidaires départementaux). Si cette motion fixait clairement comme objectif de l’union de construire et développer « Front social », on notera qu’elle était plus « tempérée », notamment sur le rapport aux « directions » syndicales (bien que ce vocable soit hors sujet concernant Solidaires), que ce qu’avaient habitué certaines interventions des animateurs nationaux de ce collectif. Interventions qui, particulièrement le 8 mai, laissaient à penser que « Front social » envisageait de se substituer aux intersyndicales nationales et départementales.

Sur ce point, dans Solidaires en tout cas, il y a eu une inflexion du discours. Ce qui a entre autres permis que Solidaires appelle aux manifestations du 19 juin. De même, la discussion en commission autour de la motion d’actualité générale (faisant office de «  fil à plomb  » pour les mois à venir) a permis d’affiner les propositions stratégiques de l’union, rappelant notamment qu’on « ne peut pas faire l’économie aujourd’hui d’un débat, entre organisations syndicales, avec les salarié.es, sur le blocage de l’économie et de la production, donc sur la grève générale. Sans pour autant tomber dans l’incantation, en en mesurant toutes les difficultés, mais sans en négliger les enjeux et la nécessité ». [2]

Pour cela, Solidaires compte s’appuyer sur sa proposition d’une première journée de grève interprofessionnelle et intersyndicale en septembre (mais aussi en appelant à manifester le 30 août à Jouy-en-Josas contre l’université d’été du Medef). Malgré ça, deux fédérations (Commerce et Industrie) et une structure départementale (92) ont tenu à maintenir un vote sur la motion « Front social » initiale.

Pour beaucoup de délégué.es, cette tentative a été perçue comme un mépris du travail de consensus et une volonté de « découper » le congrès qui n’était pas des plus heureuses  : c’est assez logiquement qu’elle a du coup été largement rejeté. Toujours est-il qu’il nous reste du travail d’organisation en perspective pour que les mots de congrès se transforment en action.

Des communistes libertaires de Solidaires


[1] Voir le site « La Petite Boîte à Outils » de solidaires http://la-petite-boite-a-outils.org/ , dédié aux conditions de travail, les articles consacrés à ce combat http://la-petite-boite-a-outils.org/?s=triskalia

[2] Voir le texte de cette motion « Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! » sur solidaires.org https://solidaires.org/Face-a-l-urgence ... re-dans-la


http://www.alternativelibertaire.org/~f ... -de-demain
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 27 Sep 2017, 12:53

Nouvelle série d’affichettes Solidaires

Image

... https://www.solidaires.org/Nouvelle-ser ... Solidaires
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 30 Sep 2017, 12:22

Lettre ouverte à l’ensemble des composantes du mouvement social

Le 12 septembre a marqué une premier pas dans l’opposition des salarié-es aux projets contenus dans la politique anti sociale du gouvernement Macron et du patronat. Comme le 9 mars 2016 dans la grève et les manifestations, les salarié-es, retraité-es, les jeunes, les précaires ont exprimé avec force leur refus de laisser 70 ans de conquêtes sociales disparaître. Le gouvernement applique le projet de société du Medef, une société de concurrence exacerbée et de dumping social.

C’est dans ce cadre que la loi Travail 2 précarise l’emploi, facilite les licenciements et bouleverse les relations et les normes sociales. La dérégulation du droit du travail à pour tou-te-s les salarié-es aura pour effet une fragilisation du contrat de travail et une amplification du nombre des travailleurs/ses pauvres, notamment dans la jeunesse. C’est aussi une régression importante pour les femmes.

Les ordonnances ne sont que la première pierre d’un vaste chantier de destructions massives annoncées : retraites, sécurité sociale, logements, aides sociales et assurance chômage mais aussi dégradation et privatisation des services publics, dans un contexte de remise en cause des libertés publiques.

Face à ces attaques nous sommes à un tournant historique où nous n’avons pas d’autre alternative que d’organiser un puissant mouvement social et de lui donner les moyens stratégiques d’être gagnant.

L’Union syndicale Solidaires a appelé à la grève le 21 septembre l’ensemble des travailleurs et des travailleuses. Elle a décidé de faire de même pour le 10 octobre. Nos équipes invitent, sur le terrain, les salarié-e-s à venir nombreux/ses dans les Assemblées générales pour s’exprimer sur les modalités d’action et le blocage de l’économie qui est pour nous nécessaire pour construire le rapport de force. Nous pensons que des journées d’action espacées dans le temps ne suffiront pas, nous avons besoin d’appels communs. Les expériences passées et récentes nous le montrent et les salariè-es nous le demandent. Nous devons donc très rapidement tenter de faire converger et d’élargir toutes les luttes, afin de créer les bases d’un mouvement interprofessionnel reconductible qui rassemble les salarié-e-s du public et du privé, les chômeurs/ses, les retraité-e-s, les jeunes.

Dans ce cadre, les appels qui se préparent doivent s’inscrire dans un calendrier social permettant l’engagement de tous et toutes, car nul doute que le gouvernement et le Medef agiront en ciblant des catégories, des thématiques, espérant ainsi diviser les salarié-es et nos luttes.

La généralisation de la lutte demande un travail d’explication, qui serait d’autant plus fort s’il était porté de façon unitaire.Nous pensons qu’il nous faut installer un « front unitaire » des forces syndicales, associatives et politiques, pour s’opposer à la politique anti sociale menée par la classe dominante. Nos histoires respectives, nos différences, nos divergences ne doivent pas être des obstacles pour nous réunir sur l’essentiel, comme nous avons su le faire par le passé, souvent de manière victorieuse, il en va de notre responsabilité collective.

Aussi, l’Union syndicale Solidaires vous propose de nous rencontrer et de débattre de nos analyses de la situation et des nécessaires formes de mobilisation, de leur coordination pour les jours et semaines à venir, le 4 octobre à 18 h à la bourse du travail.

Cécile Gondard-Lalanne et Eric Beynel, co-délégué-es généraux.


https://www.solidaires.org/Lettre-ouver ... ent-social
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 04 Oct 2017, 19:15

Bulletin de la commission économique #3

Au sommaire
Édito / La théorie du ruissellement à la sauce Macron… / Lois travail, réformes de l’assurance chômage riment avec précarité généralisée ! / « Le Capitalisme Financier » ou la prise de pouvoir par les actionnaires / À quand la fin de l’impunité pour la pègre de la finance ? / Quand la prospective ministérielle nous sert d’avertissement / Brève

à télécharger : https://www.solidaires.org/IMG/pdf/bull ... 4d527674b5

https://www.solidaires.org/Bulletin-de- ... onomique-3
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 07 Oct 2017, 19:03

7ème congrès de Solidaires

la brochure avec les textes adopés

Les textes du 7ème congrès sont présentés ici. La brochure est disponible en format papier.

https://www.solidaires.org/7eme-congres-de-Solidaires
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité