SOLIDAIRES / SUDs

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede abel chemoul » 01 Déc 2017, 10:21

ouais et bah je suis pas près de me re-syndiquer à Solidaires...


j'ai pas l'impression que le racialisme fasse débat à Solidaires quand je lis ces communiqués, au contraire il est acté.
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 674
Enregistré le: 26 Mai 2009, 10:40

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 10 Déc 2017, 23:19

"Et voilà" n° 55 - Novembre 2017

Voici, voilà, le bulletin "et voilà" numéro 55 de novembre 2017 des conditions de travail et de la santé au travail de la commission de l’Union syndicale Solidaires à destination de l’ensemble des militantes et militants impliqués dans la santé au travail.

Ce mois nous avons au sommaire :

3 Actualités
• Santé au travail, le visible, l’invisible et les ministres

4 Jurisprudences
• Le secret médical est opposable à l’expert du CHSCT
• Deux expertises justifiées par la cour de cassation
- l’une pour risque grave
- l’autre pour projet important

5 Vu du terrain
• Recyclage des cartouches d’encre : le voile se lève enfin
• Systèmes de désenfumage : Alerte nationale amiante à Bercy !
• Un jugement en cassation donne raison aux membres CHSCT sur le recours à une demande d’expertise
• Du côté des droits des salariéEs

7 ici et Ailleurs
• En bref
• Campagne Stop corporate impunity
• Corporate au Méliès

9 l’invitée
Emilie Counil : Demain, le travail, intervention aux 7èmes rencontres de Santé et Travail, Palais du Luxembourg - Paris 6 novembre 2017

11 Action Syndicale
Une permanence conditions de travail et santé à la bourse du travail

12 Parutions
• La fabrique de l’homme nouveau. Travailler, consommer, se taire ? par Jean-Pierre Durand
• Abrégé du capital de Karl Marx par Carlo Cafiero
• Qui a tué les verriers de Givors ? Une enquête de sciences sociales de Pascal Marichalar

à télécharger : https://solidaires.org/IMG/pdf/et_voila ... b32d14122b

https://solidaires.org/Et-voila-no-55-Novembre-2017
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede Pïérô » 21 Déc 2017, 19:51

Salaires, la misère, effectifs, la galère !

Tract SUD santé Sociaux - décembre 2017

Salaires, la misère, effectifs, la galère !

Salaires soignants et éducatifs : la misère ! Il y a deux ans nous communiquions sur le fait que la France se situait au 24eme rang mondial (chiffres 2013) sur 25 pays étudiés, grâce aux "efforts" consentis par nos gouvernants nous sommes rétrogradés (en 2015) au 26eme rang mondial sur 29 pays étudiés !

Avertissement : cet article est construit à partir des données du panorama de la santé de l’OCDE 2017 (Organisation de Coopération et de Développement Économique) sur les chiffres 2015. Ne sont renseignés que les salaires et les effectifs infirmiers dans ce panorama. Dans tous les cas ces données ont vertu « d’analyseur social » pour les éducateurs/trices spécialisé-es, nous pouvons en déduire que les rémunérations des autres professions paramédicales ou socio-éducatives, (AS, AP, AMP, EJE, ASH,...) ne sont pas mieux considéré-es.

Salaires : la misère !

Il y a deux ans nous communiquions sur le fait que la France se situait au 24eme rang mondial (chiffres 2013) sur 25 pays étudiés, grâce aux "efforts" consentis par nos gouvernants nous sommes rétrogradés (en 2015) au 26eme rang mondial sur 29 pays étudiés ! Remercions vivement Mme Touraine, M Sapin et consorts pour la reconnaissance qu’elle et il nous ont accordée. (Le rapport du salaire au salaire moyen est en quelque sorte le degré de reconnaissance de l’utilité sociale de la profession par les gouvernant-es.)

Autre constat de l’OCDE, le salaire moyen infirmier en France stagne depuis… 2005 !

Le salaire infirmier en France se situe à 0,95%, (en dessous), du salaire moyen. En moyenne pour l’OCDE, le salaire infirmier se situe à 1,14% (au dessus) du salaire moyen du pays concerné. Autrement dit pour être reconnue à la moyenne de traitement de ce classement, c’est 1600€ de plus par an que devrait gagner une infirmière. 10 000€ d’augmentation par an pour se situer à la moyenne de pays européens comme l’Allemagne, l’Angleterre, le Danemark, la Norvège, l’Espagne, les Pays-Bas, la Belgique… !

Pour nous résumer, obtenir 150€ d’augmentation par mois est un minimum qui ferait du salaire infirmier un salaire moyen national. Revendiquer 800€ par mois d’augmentation emmènerait tout juste au salaire moyen infirmier des pays européens de niveau économique équivalent !. Pour celles et ceux qui considèrent que revendiquer 400€/mois tout de suite est irréaliste, nous espérons que ces chiffres leur donneront à réfléchir.

Ce n’est pas pour autant une revendication corporatiste, les 400€ d’augmentation immédiate sont revendiqués par SUD pour l’ensemble des personnels des secteurs sanitaires et sociaux, publics et privés.

Serions-nous mal payé-es parce que trop nombreux/euses ?

Effectifs : la galère !

Eh bien non, la France se situe tout juste à la moyenne, au 16eme rang mondial en pourcentage de la population.
Ce n’est pas non plus le cas du nombre de médecins, les déserts médicaux ne sont pas près d’être habités !

Mais le pire est à venir, en ce qui concerne le pourcentage de nouveaux diplômes par rapport à la population (tableau ci-dessous), nous sommes au 19eme rang mondial, 7% en dessous de la moyenne.
La France ne forme aujourd’hui qu’environ 1800 IDE (pour 600 000 en exercice) de plus par an qu’en l’an 2000. Quand on considère la pyramide des âges et les départs en retraite prévisibles, il y a un gros souci à se faire. Les déserts médicaux ne sont pas près de se repeupler non plus !

En fait on constate que la politique qui est menée depuis plusieurs décennies joue sur plusieurs tableaux. Tout n’est que « com » et mesures coercitives. Les salarié-es du sanitaire et du médico-social ne sont pas des nanti-es. Loin de là ! A diplômes et responsabilités équivalentes elles et ils sont bien moins rémunéré-es que la moyenne des salarié-es. Et ce n’est pas parce que la France dépense trop en matière de santé, la dépense par habitant-es ne nous situe qu’au 14ème rang mondial malgré les beaux discours mensongers des politiques.

Nos gouvernant-es jouent un jeu pervers en se servant des dépenses d’assurance maladie comme régulateur économique par rapport au « pacte de stabilité » et des salarié-es comme variable d’ajustement. En bloquant les formations médicales, paramédicales et sociales par des quota et autres « numerus clausus » en spéculant sur l’attractivité de notre pays. Elles et ils assèchent en cela les efforts de formations des pays dits émergents. Elle et ils instrumentalisent l’émigration « choisie ». Cette politique à courte vue et égoïste nous enfonce petit à petit dans la régression.

Il nous faudra lutter pour une politique de formation répondant aux besoins. Une juste reconnaissance sociale et donc salariale des métiers consacrés au bien-être de la population. Une politique sanitaire et sociale au service de la population, libérée des appétits insatiables des plus riches et du monde de la finance imposée par les diktats de l’Eurogroup..sanitaires et sociaux, publics et


http://www.sudsantesociaux.org/salaires ... fs-la.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22012
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 30 Déc 2017, 13:06

Solidaires en action n° 151 (29 décembre 2017)

SOMMAIRE
• En 2018, dans l’action et dans les luttes
• ONET : 45 jours de grève et une victoire
• EHPAD : mobilisation le 30 janvier
• KONECRANES Saint Vallier : la lutte a payé
• Clermont-Ferrand : les éboueurs ont gagné
• Office national des forêts : manifestation réussie
• Paris : victoire des Vélib’
• Retraité-es : carte de vœux à Macron
• Centre Hospitalier Charles Perrens de Bordeaux : non à la violence
• VISA : lumière sur mairies brunes

à télécharger : https://www.solidaires.org/IMG/pdf/2017 ... 844eb9ab3c

https://www.solidaires.org/Solidaires-e ... embre-2017
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 11 Jan 2018, 17:31

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede Pïérô » 12 Jan 2018, 12:15

2018, Il va nous falloir recommencer !

Depuis mai 1968, ils n’ont rien changé sauf peut-être leur chemise...
Ils sont si peu, nous sommes si nombreux-ses…
Qu’est-ce qu’on attend pour les renverser ?!

Averse libérale

Nous traversons un paradoxe, une espèce de tempête à l’envers. Quand jamais nous aurons autant subi l’averse libérale et où jamais nous aurons eu autant de difficultés à mobiliser, sensibiliser les salarié-es, précaires ou pas, publics privés, sans-emplois etc… etc… Toutes celles et ceux qui rapportent de la richesse aux banquiers, actionnaires, patrons… Ceux qui nous font les poches, toutes les poches... La richesse que nous produisons quand nous travaillons, la richesse que nous créons quand nous pensons, la richesse que nous redonnons encore une fois aux plus riches lorsque nous dépensons, lorsque nous acceptons de nous aliéner au monde marchand.

Anesthésie générale

Macron sur tous les écrans, personne ou si peu dans la rue, Jupiter serait-il devenu l’idole des français-es ou plus vraisemblablement l’incarnation du syndrome de Stockholm ?
Car c’est bien ça qui se passe, les capitalistes connaissent parfaitement la théorie et en usent aujourd’hui à l’envi. Nous, SUD Santé Sociaux, l’avions d’ailleurs prédit : les désastres naturels, les guerres, les attentats, les moments de stupeur collective faisant suite à des drames tels que celui de Charlie, Le Bataclan… sont suivis de périodes d’anesthésies sociétales propices à la mise en place des politiques les plus antisociales impossibles à passer en temps normal.

Merci patron

Si l’après seconde guerre mondiale fut relativement favorable au peuple qui, il faut le rappeler, était resté armé un certain temps à ce moment-là : comités d’entreprise, sécurité sociale, statuts de la fonction publique, médecine du travail, augmentation de la durée des congés payés…

Aujourd’hui c’est tout le contraire, les patrons surfant sur notre peur, peur de l’autre, peur de perdre notre boulot, peur de perdre notre maison, notre bagnole, notre smartphone, notre TV… Les patrons viennent nous confisquer tous les conquis sociaux que nous avons gagnés depuis 1 siècle !

Les cons ça ose tout, c’est à ça qu’on les reconnait…

Le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2018 (PLFSS) sera le pire de tous. Tant sur le fond que sur la forme.
Quelques exemples sur la forme : le racket hospitalier (forfait) qui passe à 20 euros/jour, 4.2 milliards d’économies sur les dépenses de santé dont 1.46 sur la structuration de l’offre de soin...
Sur le fond, le drame que personne ne voit tellement c’est gros : suppression des cotisations chômage et maladie pour les salarié-es du secteur privé, qui représentent 3,15% du salaire compensé par la hausse de la CGS et HOP d’un tour de passe-passe la sécurité sociale disparaît !

C’est dans la rue que ça se passe

Entres manifs contre la loi travail, contre la casse du service public, contre la criminalisation de l’action syndicale, la chasse au DRH, l’AG de tout le travail social, les marches des hospitaliers (APHP, Millau, Seine et Marne…), la marche vers l’Elysée avec le Front Social… les SUD Santé Sociaux entretiennent le sillon des luttes…

C’est dans les boîtes que ça se prépare

Plus de 1500 foyers de lutte dans la santé en 2017… Guillaume Régnier de Rennes en grève indéterminée ; Saint-Venant ; La Réunion ; Orléans ; Roubaix ; Vire ; Clermont-Ferrand ; APHP ; APHM ; Gimont ; Longjumeau ; Bordeaux ; Limoges ; Beaumont-sur-Oise ; EHPAD publics et privés…

Continuons de souffler sur les braises

Hollande prescrit SUD comme “le syndicat à combattre”, Macron exécute… Répression syndicale, actions disciplinaires, menaces… En plus de ce que nous prenons sur le coin de la figure, il manquerait plus que nous culpabilisions. Sentiment d’isolement, marre des manifs saute-mouton, coût individuel de la grève en particulier pour les bas salaires… Le contexte n’est pas simple car dicté par le patronat manageant par la peur jusqu’à nos modalités d’actions. Décidant avec leurs amis les juges, de quelles sont les limites à ne pas dépasser et des sanctions en cas d’infraction… Sauf qu’à SUD, c’est notre naissance, notre essence, notre histoire…Des limites on n’en a pas, surtout quand les directions transforment le dialogue social en dialogue martial !!

C’est par la convergence qu’on aboutira

Inversons la tendance, la peur doit changer de camp, rappelons à tous que partout on souffre, on rage, on lutte. Partout dans les boîtes, hostos, socios, privés publics… Partout et au-delà, va bien falloir qu’on la fabrique cette convergence où nous nous devrons d’être enfin tous ensemble, un très grand nombre le même jour au même endroit et tous les autres agissant en réplique au même moment partout en France.

Allons rencontrer nos camarades

Allons leur proposer la construction d’un grand RDV des luttes. Organisons partout des AG comme suite à donner aux marches déjà enclenchées.

Allons voir ce qu’il se passe

Allons vérifier s’il y a encore de l’envie, de la colère à opposer à la souffrance au travail. Allons donner la parole à nos camarades.

Même si nous croyons déjà savoir quoi, il a encore des choses à entendre.
Il y a encore des choses à faire

Pour les réussir nous nous devons de les construire, de les décider, toutes et tous ensemble.

RDV :
23 Janvier 2018
Assemblée Générale des Hôpitaux à Paris
24 Janvier 2018
CNPN CC 66
30 Janvier 2018
Grève dans tous les EHPAD

La Fédération SUD Santé Sociaux vous adresse ses meilleurs vœux pour 2018 !


http://www.sudsantesociaux.org/2018-il- ... lloir.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22012
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 20 Jan 2018, 16:07

Expressions Solidaires n° 84 (journal national de Solidaires)

SOMMAIRE
• Edito : Pour une année 2018 qui déménage !
• Dossier central : Tout le monde parle du travail !
• Double page affichage : 8 mars, grève des femmes
• Trois questions à la revue Silence
• Hong Kong : les luttes et les résistances contre la volonté de Pékin de resserrer l’étau
• Action publique 2022 : 5 ans pour réduire le service public
• Brèves

à télécharger : https://www.solidaires.org/IMG/pdf/soli ... 36d35006b4

https://www.solidaires.org/Expressions- ... Solidaires
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 25 Jan 2018, 14:09

Le Brasero n° 13

Union Syndicale SUD Industrie (USSI)

Image

à télécharger : https://www.solidaires.org/Le-Brasero-no-13
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 27 Jan 2018, 19:23

Solidaires en action n° 152 (25 janvier 2018)

SOMMAIRE
• Victoire à Notre Dame des Landes
• EHPAD : mobilisation le 30 janvier
• 8 mars : en action et en grève pour les droits des femmes
• Secteur aérien : des grèves pour les salaires
• Rennes-Crimée : 3ème semaine de grève à La Poste
• 6 février : contre la répression, à La Poste et ailleurs
• Fonction publique : en route vers les élections
• 27 janvier : tout le monde déteste le travail
• Université : nous refusons la sélection
• Travail social : grève et manifestation le 14 février

à télécharger : https://www.solidaires.org/IMG/pdf/2018 ... d6fd27bed7

https://www.solidaires.org/Solidaires-e ... nvier-2018
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede Pïérô » 29 Jan 2018, 03:11

Différent n°63

SUD Santé Sociaux

Un nouveau Différent, notre journal fédéral, avec encore et toujours l’actu des luttes mais aussi de la culture, du décryptage, de la réflexion et bien sur du juridique.

Retrouvez dans ce numéro :
Juridique : Les atteintes à la dignité dans le cadre du travail, ne pas rester isolé-e
Social : Circulaire Collomb, lier l’ignoble à l’infâme
Mon hosto va craquer => Double page centrale détachable et hop.. collable sur le panneau syndical
Décryptage/Santé : Filiales, quand nos CHU jouent aux multinationales
Logement : SUD logement social rejoint SUD Santé Sociaux
Femmes : 8 Mars toute l’année ! et les formations à venir
Psy et Cinéma : 12 jours, quand Depardon filme la machine à interner
Lecture : Reflechir au maintien de l’ordre et aux pratiques policières

à télécharger : http://www.sudsantesociaux.org/IMG/pdf/different_63.pdf

http://www.sudsantesociaux.org/different-no63.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22012
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 01 Fév 2018, 16:31

Mobilisation générale contre la sélection sociale des moyens pour l’éducation

Image

Plusieurs des structures de l’Union syndicale Solidaires (Solidaires Etudiant-e-s, Sud Education, Sud Recherche EPST, SUNDEP Solidaires) participent activement à la construction d’un mouvement qui vise à contrer l’offensive libérale sur l’éducation.

A l’heure ou les inégalités sociales continuent de se creuser, les réformes annoncées et analysées par nos syndicats font craindre le pire en terme d’inégalités et de sélection sociale dès le lycée. Pendant ce temps les moyens humains ne sont dans bien des cas pas à la hauteur des besoins réels.

L’Union syndicales Solidaires soutient la mobilisation naissante dans les lycées et à l’université en particulier contre les procédures de sélection jeudi 1er février et pour des moyens à la hauteur des besoins dans les collèges et lycées le mardi 6 février.

Solidaires apportera les moyens d’informer largement et de mobiliser sur ce véritable enjeu de société.


https://www.solidaires.org/Mobilisation ... -education
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 03 Fév 2018, 18:20

Facebook Solidaires en action

Une semaine depuis le lancement de la page et on est déjà à plus de 300 abonné.e.s !
Continuez d'inviter vos ami.e.s à aimer cette page !
Donnons de la visibilité et du punch à nos luttes

https://www.facebook.com/SolidairesAction/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 04 Fév 2018, 16:41

ALLUMER LE FEU !

« Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends « aurait dit Nelson Mandela. Comment relire l’année écoulée à l’aune de cette déclaration ? Des luttes ont été gagnées. Notamment dans certaines collectivités où la mobilisation des agents avec leur syndicat SUD a réussi à tordre le bras de leur employeur et maintenir leurs acquis.
Les raisons de combattre ont été nombreuses : augmentation du temps de travail, pression sur les salaires avec la mise en place du RIFSEEP, rémunération au mérite, baisse des moyens, réduction des dotations, privatisations et externalisations, Réforme Territoriale et réorganisations destructrices des collectifs de travail, destruction progressive des services publics, remise en cause des missions, de la formation, des métiers (du social par exemple), management agressif, répression syndicale etc. Les agressions sont nombreuses et la lutte n’est pas une option, elle s’impose ! Les victoires sont rarement éclatantes mais néanmoins la lutte permet de freiner l’érosion de notre modèle social et de nos conquis.
Dans tous les cas, l’acte de résistance posé par les agents avec SUD, a été en lui-même une victoire contre la résignation qui progresse au sein des bureaux et des ateliers. Ce qu’on a appris, c’est que les victoires sont toujours possibles si on y met les forces nécessaires, en restant à l’écoute de nos collègues et de leurs réalités quotidiennes. Nous avons appris qu’en travaillant sans exclusive avec tous ceux qui ne se résignent pas, nous pouvons gagner.

Nous avons malgré tout plus appris que gagner en 2017... Il faut dire que Macron, le fondé de pouvoir du patronat a réussi à jouer de toutes les luttes d’égo et de pouvoir pour fragiliser les résistances tant politiques que syndicales. Ses communicants continuent à marteler le discours d’une politique pragmatique. Ce message correspond sûrement à l’attente d’un monde sans conflit et apaisé, uniquement préoccupé par le progrès. Mais ce n’est que du marketing profitant de façon cynique de la confusion "morale" de notre société. La grande majorité de la population n’est pas dupe et sait que la politique "macronnienne" est toute entière destinée à satisfaire le patronat, les déjà riches et les franges réactionnaires de la société. Car elle commence aussi à comprendre que sous des dehors de "management bienveillant", c’est un réel pouvoir coercitif qui prend possession de tous les leviers politiques, médiatiques, juridiques et policiers pour imposer sa vision, décrédibiliser les opposants, traquer les résistants !
L’Etat d’Urgence institutionnalisé ainsi que les dernières attaques contre l’expression syndicale, tant dans ses formations (Sud Educ 93) que dans ses combats (Inspectrice du travail à Paris, éducatrice dans le 05) sont des exemples de cette dérive vers un état libéral-policier !

Nous avons aussi appris que nos méthodes de combat traditionnelles comme la grève et la manifestation dans un cadre intersyndical font plier parfois les pouvoirs locaux, mais ne suffisent plus à faire plier un gouvernement déterminé. L’heure n’est-elle pas aux stratégies de "guerrilla", faites de résistances opiniâtres, de coordination de réseaux et de coups d’éclat ?

A l’aube d’une année qui se terminera par des élections professionnelles, plus que jamais nous devons mettre en avant notre capacité à incarner cette résistance à l’occupation macron-patronale de notre société et mettre au grand jour sa barbarie pour les travailleurs et travailleuses. De notre proximité avec les salariés-es et agents-es vient notre légitimité à tisser et coordonner les réseaux de militants syndicaux, politiques et associatifs !
Le terrain social est arrosé par le gouvernement et le capitalisme d’un combustible inflammable. A nous de poser les fils et les mèches. Puis ne restera plus qu’à allumer le feu. Allumer le feu !


https://www.solidaires.org/ALLUMER-LE-FEU
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 17 Fév 2018, 18:36

Bulletin Gagner ici n°1 : Les salarié-es ont fait plier ONET

En grève depuis le 2 novembre, et après 45 jours de conflit, les 84 salarié-es de la société ONET ont arraché une énorme victoire ! Le mouvement avait débuté suite à une passation de marché, alors que la SNCF venait de faire le choix de confier le nettoyage des gares de banlieue du nord de l’Ile de France à la société ONET.

Comme lors de chaque appel d’offre, la SNCF a fait le choix du « moins-disant » social et de retenir l’entreprise la moins chère…Si l’entreprise qui obtient le marché est contrainte de reprendre les salarié-e-s avec leur ancienneté, elle s’empresse de remettre en cause leurs conditions de travail afin de dégager un maximum de profit. Réduction de personnel, introduction de clauses de mobilités, la remise en cause des plannings, la remise en cause d’engagements pris par la précédente société ont déclenché ce conflit. Les grévistes avaient ajouté à leurs revendications l’application de la convention collective de la manutention ferroviaire (plus favorable que celle de la propreté avec un 13ème mois et une prime de vacances notamment), l’augmentation de la prime de panier, l’embauche en CDI d’un de leurs collègues sans-papier…

Les grévistes, soutenu-es notamment par SUD-Rail, ont réussi à arracher le passage de toutes et tous les salarié-es à la convention collective Manutention Ferroviaire, l’annulation de la clause de mobilité, le maintien de l’effectif, l’augmentation de la prime de panier, l’intégration en CDI du collègue sans-papiers, la prolongation des mandats des délégués jusqu’aux prochaines élections…

Ils et elles ont également obtenu l’annulation de toutes les sanctions disciplinaires à l’encontre des grévistes !

S’il faut bien sûr rester vigilant-es pour que l’entreprise tienne ses promesses, on peut déjà dire qu’encore une fois, la lutte a payé !

à télécharger : https://www.solidaires.org/IMG/pdf/2018 ... af1514ea23

https://www.solidaires.org/Les-salarie- ... plier-ONET
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: SOLIDAIRES / SUDs

Messagede bipbip » 19 Fév 2018, 12:16

Nous voulons des augmentations de salaires

Les inégalités n’ont pas cessé de croître. On nous dit que la croissance revient, mais à ce stade rien pour les salarié-es, bien au contraire.

Des inégalités toujours plus fortes

ISF, CSG, APL, le compte n’y est pas. Le gouvernement continue d’enrichir les riches.
La balance des mesures prises depuis l’arrivée de Macron au pouvoir est claire... Selon l’OFCE, ces décisions ont encore accru les inégalités.
Ceux et celles qui ont inventé la théorie du ruissellement ou du premier de cordée ne font que défendre leur classe, celle des possédants, des riches, des patrons.

Des prix qui augmentent

Si on ajoute à cela les augmentations des prix des services, énergies, carburants... ou le coût des loyers toujours très haut et qui ne permet pas à des personnes qui pourtant travaillent de se loger...

L’enfumage par la baisse des cotisations

Le gouvernement a tenté un véritable enfumage : la suppression des cotisations maladie et chômage remplacées par la CSG. Si cela peut faire apparaître quelques euros de plus sur la fiche de paie, ça ne constitue en rien une augmentation de salaire. Ce qui est gagné en apparence, manquera dans les caisses de la sécurité sociale et ce sera autant de moins pour ce qui constitue notre salaire socialisé qui sert à tous et toutes en cas de chômage, maladie, maternité ou retraite.

Cet enfumage arrange bien les capitalistes. Mais cela suffit. Nous exigeons des augmentations de salaires, nous rappelons que les richesses produites le sont par notre travail. Alors c’est le moment d’agir, pour de vraies augmentations :


- 400 euros de rattrapage tout de suite pour tous et toutes
- de vrais emplois et de vrais salaires, stop au temps partiel contraint
- le smic à 1700 euros
- l’égalité des salaires entre les hommes et les femmes


https://www.solidaires.org/Nous-voulons ... e-salaires
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités