Révolte populaire, gilets jaunes

Re: Révolte populaire, gilets jaunes

Messagede Pti'Mat » 29 Jan 2019, 15:51

Quelques tracts unitaires Gilets Jaunes/Organisations syndicales:
https://www.syndicaliste.com/mouvement-17-novembre (en bas de page).
"Il n'y a pas un domaine de l'activité humaine où la classe ouvrière ne se suffise pas"
Le pouvoir au syndicat, le contrôle aux travailleurs-euses !

https://www.syndicaliste.com/
http://redskins-limoges.over-blog.org/
Avatar de l’utilisateur-trice
Pti'Mat
 
Messages: 274
Enregistré le: 19 Aoû 2011, 16:51
Localisation: Limoges - Occitània

Les gilets jaunes, on connait ça !!

Messagede kahh1802 » 30 Jan 2019, 12:20

Bonjour :)

J'aimerais m'exprimer un peu au sujet des gilets jaunes. Je suis originaire de Madagascar, et les mouvements populaires c'est un peu une "recette" très connue chez nous :p. Dès que quelque chose ne "nous" plait pas, nous nous révoltons dans les rues :D.
Bref, je trouve que c'est triste d'avoir saccagé la belle "ville des lumières" surtout, par la prise d'assaut de l'arc de triomphe. Une petite citation pour terminer mon intervention
LES MOUTONS VONT À L’ABATTOIR. ILS NE SE DISENT RIEN, EUX, ET ILS N’ESPÈRENT RIEN. MAIS DU MOINS ILS NE VOTENT PAS POUR LE BOUCHER QUI LES TUERA, ET POUR LE BOURGEOIS QUI LES MANGERA. PLUS BÊTE QUE LES BÊTES, PLUS MOUTONNIER QUE LES MOUTONS, L’ÉLECTEUR NOMME SON BOUCHER ET CHOISIT SON BOURGEOIS. IL A FAIT DES RÉVOLUTIONS POUR CONQUÉRIR CE DROIT
. Octave Mirbeau

Mercii
kahh1802
 
Messages: 1
Enregistré le: 22 Jan 2019, 13:04

Re: Révolte populaire, gilets jaunes

Messagede Pïérô » 30 Jan 2019, 19:16

Je vois pas le côté "unitaire" ni ce qui unifierait quoi et quoi dans ces textes. En plus je trouve le terme révélateur de l'acceptation d'une frontière qui ferait des mondes différents, alors que je ne vois plus que des syndicats à la ramasse face à un mouvement social auto-organisé. A la lumière de ce mouvement comme de la réalité de ce monde syndical gangrené il y aurait pourtant matière à interrogations à partager entre militant-es révolutionnaire. Mais, non, il est surtout question de présenter l'intérêt de rentrer et construire dans la CGT dont on rappelle une période qui n'est pas prêtre de réexister. Il s'agit là d'avantage de culture de la poudre aux yeux que de volonté constructive dans un cadre devenu complètement incapable historiquement et structurellement d'en parler même en terme d'idée, sans parler de sa concrétisation. Je suis d'avantage à l'aise dans mon espace syndical SUD/Solidaires dont des membres sont impliqué-es dans le mouvement et qui peu à peu acquiert reconnaissance et légitimité, alors que la CGT renforce la culture du rejet.

Et la question subsidiaire évidemment qui me vient c'est : y a t'il des membres des CSR sur le terrain, et impliqués réellement dans ce mouvement social ? Dans mon coin pour le très peu qui existe se réclamant des CSR c'est non, et dans le média libre local, La Rotative, dans lequel ils sont investi, il n'y a pas grand chose à part de la distance et se qui transpire du mépris de classe. Ce que je vois c'est que dans un premier temps je voyais plutôt condamnation du mouvement des GJ en disant qu'il n'y avait qu'à rentrer à la CGT pour lutter, et que dans un deuxième temps vous faite juste croire que vous soutenez le mouvement, mais pour montrer le bon chemin qui mène à la CGT, même s'il faut en déformer sa réalité, et donc pour continuer à dire la même chose, et en passant complètement à côté de ce mouvement social.

Peut être qu'avant je pouvais penser que les CSR, qui en plus depuis se sont diminués parce qu'il y en a qui ont scissionné devant ce truc qui ressemble à un OVNI, pouvaient porter au sein de la CGT une sensibilité oppositionnelle, et une sensibilité révolutionnaire parmi d'autres dans le mouvement ouvrier, mais je n'y vois plus que des godillots tenant une position complètement incompréhensible sur le plan révolutionnaire mais parfaitement lisible sur le plan de la défense de ce syndicat devenu parfaitement contre-révolutionnaire.
Il y a encore dans ce syndicat des militant-es respectables, des sections de lutte, avec lesquelles il est possible de composer, mais à quoi sert de construire un courant CSR pour en arriver là ?
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22293
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Les gilets jaunes, on connait ça !!

Messagede Pïérô » 30 Jan 2019, 19:22

J'arrive pas à voir ce qui te mène à part la condamnation du mouvement des gilets jaunes. Et du coup je me demande bien ce qui te mène ici pour le dire. Mais j'ai peut-être pas bien compris... :gratte:
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22293
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Révolte populaire, gilets jaunes

Messagede Pïérô » 30 Jan 2019, 22:31

Emission de Demain Le Grand Soir du 23 janvier 2019 sur les "Stylos Rouges".
Avec en première partie un échange avec l'invité sur la mobilisation des gilets jaunes
à écouter : http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1968

Appel régional ce samedi à Tours
(et pour qu'il n'y ait pas de malentendu, il est clair que l'affiche n'est pas au top et reflète le côté "facebook")

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22293
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Révolte populaire, gilets jaunes

Messagede Pti'Mat » 31 Jan 2019, 19:05

Pierro... tu es tellement dans l'auto-satisfaction que tu réponds toi-même aux questions que tu poses. Change rien sm 26
"Il n'y a pas un domaine de l'activité humaine où la classe ouvrière ne se suffise pas"
Le pouvoir au syndicat, le contrôle aux travailleurs-euses !

https://www.syndicaliste.com/
http://redskins-limoges.over-blog.org/
Avatar de l’utilisateur-trice
Pti'Mat
 
Messages: 274
Enregistré le: 19 Aoû 2011, 16:51
Localisation: Limoges - Occitània

Re: Révolte populaire, gilets jaunes

Messagede Fred1 » 01 Fév 2019, 06:53

Je pense que le 5 février sera déterminent pour la suite de se mouvement puisque, les syndicats rentre sur demande des gilets jaunes, dans l'histoire de se mouvement ligitime.

Franchement la prudence voudrais que l'ont reste modeste et pas trop moralistes, ont passé à un niveau supérieur sur l'auto organisation, en œuvrent avec plusieurs horizon, pratiquement du jamais vue.
L'extrême droite n'a rien à proposer, en revanche ils foute la merde pour ensuite dire qu'ils sécurisé les manifestations, cette stratégie n'a fonctionné qu'une fois à Paris, rageux ils s'en sont pris à la CGT et le NPA.

La suite personne ne la connais, es que un Franco existe? Ou peut être une Francoise ou marine? car l'histoire bégaie si on veux voir des similitudes avec l'Espagne de 1936. Ou la révolution française et la commune..
Nous n’avons pas peur des ruines. Nous sommes capables de bâtir aussi.

Buenaventura Durruti
Fred1
 
Messages: 153
Enregistré le: 14 Déc 2015, 17:04

Re: Révolte populaire, gilets jaunes

Messagede Diogène » 03 Fév 2019, 09:23

Le 2 février à Tours : http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1978

A noter : SUD/SOLIDAIRES 37 était le seul syndicat représenté (avec une banderole).
Avatar de l’utilisateur-trice
Diogène
 
Messages: 59
Enregistré le: 15 Mar 2009, 20:42

Re: Révolte populaire, gilets jaunes

Messagede Diogène » 03 Fév 2019, 15:28

Avatar de l’utilisateur-trice
Diogène
 
Messages: 59
Enregistré le: 15 Mar 2009, 20:42

Re: Révolte populaire, gilets jaunes

Messagede Pïérô » 03 Fév 2019, 23:09

C'est le pompon !
Pourtant pas de casse, mais en plus du drapeau rouge et noir, et un discours du pouvoir qui balance de "les gilets jaunes sont des factieux" à "c'est rempli d'anarchistes". Alors évidemment c'est faux, mais le tournant est complètement délectable, d'autant que le rouge et noir pèse réellement dans le mouvement contrairement à l’extrême droite dans notre coin.

Appel pour le 5 février à Tours, car on ne laissera pas la rue à la CGT.
On appelle au même endroit. mais on ne sera pas à la traine.

Image

Le 5 février dans la rue, et le 6 on continue...!

Appel à la grève. La CGT 37 appelle à un rassemblement à 10h à la gare et manifestation.

La grève générale c’est aussi notre affaire !

Proposition de s’y retrouver le plus nombreux possible et de faire un cortège GJ. La banderole “Démocratie directe” de ce samedi sera amenée. Pas envie de se retrouver à la traine de la CGT dont la direction dans le 37 méprise les GJ, il est question de se mettre devant si nous sommes assez nombreux-ses ou de manifester à distance. Ce n’est pas la direction de la CGT qui mènera une grève générale illimitée dont elle ne veut pas, mais tissons des liens avec les syndiqué-es de base, comme dans d’autres syndicats. On appelle à une AG dans la rue avec les syndiqués et non syndiqués, et les GJ après la manifestation.

La grève générale ne doit pas s’arrêter le soir du 5 février, la question de l’auto-organisation à la mode GJ est un enjeu pour amplifier la lutte.

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22293
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Révolte populaire, gilets jaunes

Messagede Diogène » 05 Fév 2019, 20:14

La manif du 5 février à Tours :
http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1982
Avatar de l’utilisateur-trice
Diogène
 
Messages: 59
Enregistré le: 15 Mar 2009, 20:42

Re: Révolte populaire, gilets jaunes

Messagede Pïérô » 05 Fév 2019, 21:37

Y a cette photo que tu as prise assez géante je trouve, et peut être aussi parce qu'elle recoupe une de 68, mais qui en tout cas révèle la détermination et la gnaque (et en plus il est évident que sur la banderole le "démocratie directe" révèle que c'est pas vraiment l'extrême droite qui pèse chez nous, et que les libertaires ni sont pas des extraterrestres) :

Image

vidéo de la fin de manif avec l’arrivée du cortège GJ et banderole “Démocratie Directe, Pouvoir au peuple”.
https://www.facebook.com/leo.nini.3538/ ... 479427167/

Un truc relevé, c’est qu’on a pas eu une seule fois la marseillaise aujourd’hui.
On a encore des “Castaner nique ta mère” mais les slogans “ les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère, on en veut plus de cette société là !”, “anticapitalistes” marchent très bien, avec un nouveau “Macron à la Loire, le peuple au pouvoir” depuis samedi.

Bon, c’est sans surprise pas encore le vent de la grève générale de masse et illimitée souhaitée, et on a abandonné l’idée de faire une AG en fin de manif.

post sur facebook :

2000 manifestant-es
Alors évidemment cela dépend du point de vue où on se place pour analyser ça. Le 14 décembre, il y avait d’avantage de syndicats et 1200 personnes dans la rue. Donc on peut estimer qu’il y a là un progrès réel, avec l’effet GJ en plus, mais un effet certain de mon point de vue, et qui révèle une remontée de l’esprit de combattivité. Après on part d’années de couvercle mis sur la marmité qui boue, et notamment par ces syndicats, et notamment la CGT parce que j’appelle ça encore un syndicat alors que beaucoup d’autres (comme la CFDT pour exemple) ne sont plus que des fakes.

Ce syndicat a abandonné la volonté d’aller à la confrontation réelle avec un système dont elle s’accommode pour apparaitre comme un élément d’un dialogue progressiste alors que la bourgeoisie chie non seulement sur le dialogue mais aussi sur la démocratie tout court. Je suis donc très critique vis à vis de la CGT, d’autant qu’au départ de sa construction la CGT était un syndicat révolutionnaire (mais il y a plus d’un siècle) et avant que des caricatures s’en emparent et notamment ceux qui ont fait croire qu’il y avait un autre monde et du communisme là où il n’y avait que dictature et capitalisme d’Etat, avant de se ranger à l’idéologie dominante qui ne laisse pas entrevoir d’autre horizon que le capitalisme, la spoliation des richesses par une minorité et l’exploitation, doublé d’un pouvoir qui ne reflète que la préservation des privilèges pour la classe dominante, ce système n’étant pas vraiment remis en cause de la gauche Mélanchoniste à l’extrême droite de Le Pen, qui ne font que naviguer au sein de l’ordre établi.

Si l’on veut passer au moins à la phase II, et un blocage de l’économie plus efficace, c’est par la grève générale illimitée jusqu’à satisfaction de nos revendications, voire même à la révolution que nous sommes de plus en plus à souhaiter pour un autre monde. Et là, on voit bien qu’il est pas facile de se passer des syndicats, et qu’en même temps c’est pas suffisant. C’est bien là toute la question dont une réponse est pourtant bien dans l’existence de notre mouvement, parce que ça repose sur l’auto-organisation. Si on arrive à convaincre nos collègues, porter des AGs dans les boites et sur les lieux de travail pour y aller sans attendre des directions syndicales qui nous fagossitent, on passera un cap essentiel. Mais autant c’est facile à dire autant c’est pas facile à faire. C’est un peu comme dans le débat entre pacifistes et plus déters, il y a un moment où il faut s’organiser...

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22293
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Révolte populaire, gilets jaunes

Messagede Pti'Mat » 06 Fév 2019, 11:49

"Il n'y a pas un domaine de l'activité humaine où la classe ouvrière ne se suffise pas"
Le pouvoir au syndicat, le contrôle aux travailleurs-euses !

https://www.syndicaliste.com/
http://redskins-limoges.over-blog.org/
Avatar de l’utilisateur-trice
Pti'Mat
 
Messages: 274
Enregistré le: 19 Aoû 2011, 16:51
Localisation: Limoges - Occitània

Re: Révolte populaire, gilets jaunes

Messagede Fred1 » 09 Fév 2019, 09:29

Salut.
J'ai quelque observations en se qui concerne la façade du mouvement des GJ, qui se voudrais À politique.
C'est une arnaque et faudrait mette fin à se mensonge, d'une part parceque ça permet à l'extrême droite d'avancer masquée, et de dénigrer des opposants tout en développant leurs propagande. D'autre part les insso imitation et le NPA présent dans le mouvement, ne sont pas À politique.

Une charte de bonne conduite est une bonne idée, bien que elle n'engage que ceux qui la soumette, ont pourrait au moins obtenir quelques avancé comme cette arme à double tranchant, le RP. Les solution cet le mouvement social qui les portent, les parties politique ne font qu'exacerber le désespoir. En deux mots leurs faire confiance équivaut à un chèque en blanc.

La solution contre l'extrême droite c'est un mouvement social solidaire des opprimés, c'est trop facile aujourd'hui d'opposer le mouvement des GJ, aux migrants. Poutou c'est fait piéger en déclarant qu'il manifesté pas avec les GJ, mais en soutien aux migrants. Les fak des fac ont fuser, repris par les médias.

J'espère que ça fait pas trop donneur de leçons, ça serait un comble pour un type comme moi, qui se plante souvent et n'a aucun fait d'armes à faire valoir.
Nous n’avons pas peur des ruines. Nous sommes capables de bâtir aussi.

Buenaventura Durruti
Fred1
 
Messages: 153
Enregistré le: 14 Déc 2015, 17:04

Ne laissons pas mourir le mouvement des gilets jaunes !

Messagede Langlois » 11 Fév 2019, 10:41

Sauf exception, la gauche révolutionnaire a encore brillé par son absence lors du treizième acte de l'épopée des "gilets jaunes". Il est difficile de comprendre cette réserve. Tous les "gilets jaunes" ne sont certes pas fréquentables, mais la majorité des manifestants est composée de gens du bas de l'échelle sociale qui veulent que les inégalités sociales soient au moins réduites.

Ce n'est assurément pas la révolution, mais un important mouvement contestataire. On peut même considérer que c'est le plus important depuis Mai 68. Sur quoi débouchera-t-il ? Impossible de le dire. Mais le pouvoir dans sa défense des intérêts des plus riches va devoir lâcher du lest. Pourquoi ne pas faire que ce lest soit le plus consistant possible ? Cela ne changera pas fondamentalement la société, mais cela fera que les inégalités seront un peu moins criantes. Compte-tenu du peu d'avancées que le mouvement social dans son ensemble a obtenu au cours des dernières décennies, ce ne serait pas négligeable, surtout pour ceux qui ont la tête sous l'eau.

Cela vaut la peine de mouiller sa chemise, d'abandonner cette attitude mi-chèvre mi-chou qui risque d'entraîner l'essoufflement du mouvement, son reflux et le renforcement du pouvoir qui s'en sortirait avec quelques faibles concessions. Pour éteindre l'incendie, le gouvernement a durci la répression et multiplié les manœuvres de diversion : organisation du "grand débat", annonce d'un référendum, préparation des élections européennes. Il a surtout profité de la léthargie de la gauche révolutionnaire ou non.

Le temps presse. Bientôt il sera trop tard. On pourra disserter longuement sur les raisons de l'échec final du mouvement, mais une occasion unique aura été manquée. Lors de la prochaine tentative, le pouvoir, échaudé, saura trouver la parade pour tuer dans l'œuf toute contestation.

Il est temps de prendre le relais, d'endosser son gilet rouge, non pas pour récupérer un mouvement qui n'est pas venu de la gauche et de l'extrême-gauche traditionnelles, mais d'une sphère jusqu'ici négligée et souvent même méprisée. Ce qui est important c'est de le rejoindre, l'accompagner, le renforcer, lui donner les structures qui lui font défaut, sans bien sûr le dénaturer en en faisant un parti ou quelque chose de ce genre. La révolte ne respecte pas les schémas prévus dans les manuels militants, peu importe, c'est incontestablement un mouvement fort qui va dans le bon sens : celui de la recherche de la justice sociale. Ne le laissons pas mourir.

L'histoire ne repasse pas les plats. Il est temps de se réveiller et de rejoindre ceux qui agissent. Passons résolument au rouge, au vrai. Après, il ne restera que les regrets stériles et les discussions théoriques à n'en plus finir.

Denis Langlois
avocat, auteur de "Et si la révolution était possible", 2018.
Langlois
 
Messages: 3
Enregistré le: 16 Déc 2018, 16:00

PrécédenteSuivante

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités