Mobilisation défendre service public SNCF

Mobilisation défendre service public SNCF

Messagede bipbip » 17 Mar 2018, 15:32

(Rail) Les organisations syndicales refusent un recours aux ordonnances

Image

https://www.solidaires.org/Rail-Les-org ... rdonnances


C'est ça la riposte ?

Le gouvernement et la direction SNCF organisent une attaque de très grande ampleur contre les cheminot.es et le service public ferroviaire. Les fédérations syndicales, toutes, renchérissent dans les annonces : “grève d'un mois” pour la CGT, “grève reconductible” pour SUD-Rail", “conflit majeur” pour l'UNSA, “grève illimitée à partir du 14 mars” pour la CFDT…

Mais finalement, après des heures passées en réunions diverses (entre elles, avec les patrons, avec le gouvernement…), aucune fédération ne prend la moindre initiative nouvelle !

De la nouvelle réunion interfédérale tenue le 27 février au soir, il ressort que :

Les fédérations appellent au 22 mars, mais seulement pour une manifestation à Paris, sans grève et elles déposent une Demande de concertation immédiate ; et d'ici là, elles se rendront aux nouvelles réunions organisées par la ministre ou par la direction SNCF. La routine en quelque sorte ! Personne n'appelle à la grève alors qu'il s'agit de la fin du Statut, de la privatisation du trafic voyageurs, de la fermeture de nombreuses lignes, etc. !

Seule décision concrète : se revoir le … 15 mars ! On est vraiment à côté de la plaque, au vu des enjeux !

Nous ne disons pas qu'il faut décréter la grève pour demain matin ; mais il faut l'organiser au lieu de tergiverser. Ne pas fixer une échéance claire, ne pas décider un appel ferme, ne pas mettre en avant des revendications unifiantes, c'est tout faire pour qu'elle n'ait pas lieu !

Prenons nos affaires en mains ! Dans chaque service, discutons des attaques et de la vraie riposte à mener. Utilisons nos outils syndicaux pour préparer et organiser la lutte : heures d'information syndicale, tournées et permanences syndicales doivent être les priorités du moment. Les réunions attendront ! Faisons connaître les réactions des équipes syndicales de base ! Multiplions les initiatives unitaires, partout où c'est possible … et ça l'est dans bien des cas, car à la base les militants et militantes ont conscience que ce qui se joue là ne se règlera pas par de gentilles négociations à froid.


http://leraildechaine.org/post/171374879160/cest-ça-la-riposte


SUD Rail prône une grève « reconductible et dure » à la SNCF
Le syndicat SUD Rail souhaite « une grève reconductible et dure face à un gouvernement dur et inflexible », a déclaré mercredi à l’AFP son porte-parole Erik Meyer, après que le gouvernement a présenté son projet de loi permettant le recours à des ordonnances pour réformer la SNCF. « Ce qui a été sorti ce (mercredi) matin montre bien qu’on n’est pas dans une concertation, mais dans une explication de texte. Le gouvernement veut passer en force, sans écouter les organisations syndicales. On n’y croit pas, on n’y voit pas de grain à moudre », a-t-il ajouté.
... http://www.anti-k.org/2018/03/16/sud-ra ... a-la-sncf/

Grève ! Pas grève ! Grève ! Pour qui nous prennent-ils ?

Même si elles sont parfois utiles pour construire une mobilisation, on sait tous et toutes qu’on ne gagne pas avec des grèves de 24 heures à répétition. On s’arrête de bosser une journée et on reprend le travail le lendemain : ça ne bloque nullement l’économie et ça ne permet pas de s’organiser. Les fédérations CGT, UNSA et CFDT viennent de décider pire : elles nous demandent de perdre non pas 1 mais 2 journées de grève chaque semaine durant 3 mois. Que fait la CGT avec ces fédérations ? Pourquoi ne pas appeler avec SUD-Rail à organiser une grève reconductible ?

Une des différences essentielles entre des grèves « carrées » de 24 ou 48 heures et un mouvement reconductible est que dans le premier cas on confisque aux grévistes la conduite de la grève : ce ne sont pas les grévistes qui en décident en assemblées générales démocratiques, mais les fédérations qui disent « grève », « pas grève », « grève »… !

Le 22 mars, nous serons ensemble dans le rue, à Paris. Ensuite, organisons-nous dans nos services pour une grève puissante le 3, avec des assemblées générales au plus près du terrain, dans lesquelles NOUS déciderons et organiserons les suites !

Qui peut penser qu’un mouvement reconductible ne serait pas plus efficace que ce que nous proposent ces trois fédérations : Le 3, le 4, mais pas le 5, ni le 6, ni le 7, sans doute le 8, probablement le 9, mais pas le 10, ni le 11, ni le 12, le 13, le 14, peut être le 15, ou le 16 et le 17, mais pas le 18, le 19, ni le 23, le 24, le 28, le 29, et on recommence, le 3, le 4, le 8…


http://leraildechaine.org/post/171910060605/grève-pas-grève-grève-pour-qui-nous


C’est aux grévistes de décider de leur mouvement

Image

https://www.solidaires.org/C-est-aux-gr ... -mouvement


La bataille du rail a commencé

Image

https://www.solidaires.org/La-bataille- ... a-commence
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mobilisation défendre service public SNCF

Messagede bipbip » 17 Mar 2018, 16:11

Création du Collectif des usagers de la SNCF pour la grève illimitée

Nous sommes des usagers de la SNCF et nous voulons qu’une grève générale illimitée ait lieu, en réponse à l’attaque historique contre les travailleurs du rail. Nous sommes disposés à mettre toutes nos forces pour qu’une telle riposte, que l’on n’a pas vue depuis trop longtemps, se prépare, s’organise, se répande et finisse par bloquer toute l’économie.

Comme les cheminots, les salariés du rail, nous sommes contraints par la classe capitaliste à prendre le grand train quotidien de l’exploitation. Ce train, c’est celui qui nous conduit la tête pleine de soucis et d’angoisses vers des bureaux, des usines, des agences de Pôle emploi, où nous attendent des managers, des patrons, des chefs, qui sont chargés de confisquer la majorité de notre temps. Ce train, c’est celui qui nous ramène dans nos cités, nos petits pavillons, nos immeubles, une fois le turbin accompli, avec les mêmes soucis, les mêmes angoisses, la fatigue en plus.

Comme les cheminots, les salariés du rail, il nous arrive, quand on le peut, de prendre le train de la détente, des loisirs, des vacances. Un peu de repos, le temps de se vider la tête et de ne pas penser à la reprise du boulot.

Comme les cheminots, les salariés du rail, nous sommes de la classe sociale qui n’a d’autres choix que celui de travailler pour survivre. Nous sommes le prolétariat, au-delà des catégories professionnelles dans lesquelles la propagande dominante souhaite nous enfermer, par-delà le faux clivage public/privé, où elle nous incite à nous entredéchirer.

Comme les cheminots, les salariés du rail, nous avons, par le passé, obligé les capitalistes à nous céder des droits, des niveaux de salaires, des amortisseurs sociaux. Chaque fois que nous avons arraché ces “conquis sociaux”, c’est quand nous avons su dépasser les fausses oppositions que les bourgeois attisaient entre nous, c’est parce que nous avons réussi à nous rassembler à partir de notre condition générale d’exploités, à agir comme classe unie.

Aujourd’hui, nous n’en pouvons plus de crouler sous les attaques incessantes des capitalistes contre nos conditions de vie, nos salaires, nos droits politiques et sociaux, nos libertés. Cela fait des années que nous reculons face aux agressions contre le progrès humain, que mènent impitoyablement le patronat financier et industriel et ses sbires politicards… Des années que nous nous enfonçons dans la précarité, la flexibilité, la pauvreté, la démoralisation, la peur du lendemain, la perte de sensibilité et d’intelligence, l’individualisme… Et tout cela favorise la banalisation de la barbarie.

Cette nouvelle attaque contre l’entreprise qui symbolise le “service public” vise à une victoire historique contre tous les travailleurs, occupés, chômeurs, retraités et jeunes. Les rupins qui l’ont ordonnée le savent et c’est pour cela qu’ils mobilisent toute leur puissance pour qu’elle survienne…

… À commencer par les médias, qui sont en première ligne de l’actuelle bataille psychologique.

Alors, que les choses soient très claires : en tant qu’usagers de la SNCF, en tant que travailleurs, nous clamons haut et fort que quiconque veut l’abolition des vrais privilèges doit combattre aujourd’hui aux côtés des cheminots, des salariés du rail. Nous avons un cerveau, merci ! Nous savons donc que les privilégiés se croisent dans les beaux quartiers, dans les palaces, les rallyes mondains, à l’abri de grandes propriétés sécurisées, où aucun cheminot n’a jamais été vu !

Nous savons que les privilégiés sont les capitalistes qui, pour augmenter leurs inadmissibles privilèges, accusent présentement les cheminots, les employés de la SNCF, les fonctionnaires, d’être des privilégiés.

Cette parole de mensonge, c’est celle d’un monde à l’envers, où les raclures de fils à papa nous insultent pour mieux nous piller.

Dans ces conditions, tout syndicaliste qui, selon une habitude trop répandue, cherchera à négocier la régression, à diviser les travailleurs, à confisquer les luttes, à manipuler les assemblées générales, sera considéré comme un traître.

Faisons circuler ce texte, organisons les caisses de grève, préparons la grande grève générale illimitée.

Le train de la révolution est en marche, faites tourner !


P.-S.

Contact : usagerssncfpourlagreve@gmail.com

Facebook : https://www.facebook.com/Collectif-des- ... pour-la-grève-générale-illimitée-1948810298767966/


https://paris-luttes.info/creation-du-c ... agers-9701


Travailleurs Usagers

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mobilisation défendre service public SNCF

Messagede bipbip » 18 Mar 2018, 20:51

La grille de loto du calendrier intersyndical

Image

Explication par un illuminé

Faut savoir qu’une gréve supérieure à 48h, entraine une retenue sur salaire, les jours de repos (et oui à la SNCF, les jours de gréve ne sont pas payés, et les jours de repos non plus en cas de gréve..), donc en faisant 2 jours sur 5 tu perds, 2 jours seulement, si tu fait une semaine, par ex du lundi au vendredi tu perd 9 jours, les 5 jours + les 4 repos encadrants d’où l’idée des syndicats, sachant qu’il faut déposer ta DII, (intention de gréve) 48 heures avant obligatoirement....

Là t’as tout bon, 48 h avant tu peux la déposer, t’as 2 jours de gréve, tes repos restent payés, et tu perdras au maximum 6 à 8 jours, (400 à 600 euros quand même !!), par mois étalé sur 3 mois, pour durer....

Sachant de plus que la SNCF met 24h pour rétablir un roulement de service normal après une gréve, et 24h avant (voir plus) pour la préparer !!!

Pour eux, là c’est ingérable pendant 3 mois !!!

C’est énorme !!!



Sauf que

Covoiturage gratuit pour des réformes qui vont coûter cher aux cheminots
Pécresse et la direction de la SNCF sur le pied de guerre pour contrer la grève des cheminots
Alors que l’interfédérale du rail a décidé de poser des préavis de grève à partir du 3 avril, que le gouvernement tente de faire rentrer les syndicats dans le chemin du « dialogue social », mais que la colère continue à monter du côté des cheminots, la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, ainsi que la direction de la SNCF, commencent également à penser un plan de bataille pour contrer le mouvement de grève qui s’amorce en limitant ses impacts.
... http://www.revolutionpermanente.fr/Pecr ... -cheminots
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mobilisation défendre service public SNCF

Messagede bipbip » 19 Mar 2018, 23:29

22 MARS : CEUX QUI S’AIMENT PRENDRONT LE TRAIN DE LA LUTTE

Image

https://solidaires.org/22-MARS-CEUX-QUI ... E-LA-LUTTE


RATP

Image

https://twitter.com/SolidairesRatp


SNCF : Vers la grève reconductible

L’annonce par la CGT, rejointe par la CFDT et l’UNSA n’aura pas surpris nos lecteurs puisque l’info courait déjà depuis quelques jours. C’est le retour de la grève presse-bouton : les dirigeants syndicaux décident et les travailleurs obéissent... Mais ça ne marche plus comme ça !

Dans une entreprise de la taille de la SNCF, devant l’éparpillement des forces syndicales et les crispations qui vont avec, la méthode proposée est vouée à l’échec.

La direction de la fédération a visiblement peur d’être débordée par les grévistes et cherche à garder le contrôle sur le mouvement. Son objectif c’est de maintenir une pression suffisante pour négocier des arrangements à la marge. Ce défaitisme, ce pessimisme ne sont pas dignes d’une direction fédérale à la veille d’une bataille décisive. C’est au contraire dans les traditions d’AG unitaires par gares, par secteurs qu’il faut puiser l’énergie nécessaire à construire un mouvement à la hauteur des attaques. Donner confiance aux cheminot.es c’est d’abord leur confier la direction de leur grève.

Dans la CGT et parmi les salariés ce choix tactique est heureusement fortement contesté. Car le conflit qui vient dépasse largement la question du « statut des cheminots » et tout le monde en est conscient. Briser l’austérité et redonner les moyens pour des services publics de qualité, tel est l’enjeu. Il est déjà suffisamment élevé pour que les cheminots soient légitimement dans le doute au moment d’affronter le gouvernement. Ils ont besoin de se faire confiance et de créer la convergence la plus forte possible.

Dans la convergence la plus large possible, il s’agit bien d’une occasion, après nos échecs de 2016/2017, de stopper Macron et l’offensive libérale qui déferle. Pas les cheminots tous seuls bien sûr, mais dans la convergence avec les cheminots. Pour que les cheminots puissent jouer le rôle de locomotive (et même si certains sont fatigués d’avoir à tenir ce poste) ils ne peuvent pas être au travail 3 jours par semaine.

C’est pourquoi après avoir réussi la manif nationale du 22 à Paris, il faut préparer démocratiquement et dans l’unité la plus large les AG locales qui décideront, ou non, de partir en grève reconductible. Seules les AG de grévistes pourront dépasser les rancunes entre syndicats. A l’aube d’une telle bataille, il ne s’agit pas d’oublier les coups bas et les trahisons des uns ou des autres mais il serait mortel d’en faire des préalables.

Une grève longue ne garantie ni la victoire ni l’élargissement à d’autres salariés et la convergence de toutes les résistances. Mais c’est la seule solution qui peut nous faire gagner.


http://www.communisteslibertairescgt.or ... tible.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mobilisation défendre service public SNCF

Messagede Pïérô » 20 Mar 2018, 16:16

Image

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Mobilisation défendre service public SNCF

Messagede bipbip » 21 Mar 2018, 08:40

TOUS ENSEMBLE, face au dépeçage de la SNCF

Image

https://solidaires.org/TOUS-ENSEMBLE-fa ... de-la-SNCF
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mobilisation défendre service public SNCF

Messagede bipbip » 22 Mar 2018, 23:29

Manifestation du 22 mars : le tour de chauffe des cheminots

13 100 cheminots ont défilé ce jeudi à Paris contre le projet de réforme du secteur ferroviaire. Un premier coup de semonce avant la mobilisation prévue sur trois mois à partir d’avril.

... http://www.leparisien.fr/economie/manif ... 623891.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mobilisation défendre service public SNCF

Messagede Pïérô » 23 Mar 2018, 13:28

Emission de Demain Le Grand Soir sur radio béton Tours du 21 mars sur la grève des cheminot-e-s avec SUD Rail 37
http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1843
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Mobilisation défendre service public SNCF

Messagede dom » 24 Mar 2018, 12:44

Une émission du 26 février dernier... avant le début des hostilités : https://www.francebleu.fr/emissions/l-i ... -matin-316
... et le préavis SUD-Rail reconductible par période de 24h à partir dui 2 avril 20h : https://twitter.com/Fede_SUD_Rail/statu ... 3393794%2F
________________________________________________________________________
"Celui qui accepte de sacrifier un peu de liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et finit par perdre les deux."
Avatar de l’utilisateur-trice
dom
 
Messages: 89
Enregistré le: 27 Déc 2014, 19:44
Localisation: Tours (37)

Re: Mobilisation défendre service public SNCF

Messagede bipbip » 25 Mar 2018, 18:47

Et maintenant, le 3 avril !

Grosse manifestation nationale des cheminots et cheminotes ce 22 mars à Paris. Et encore, beaucoup ont manifesté dans leurs régions, avec la Fonction publique et divers autres secteurs. C’est un point d’appui important. Mais plus significatif encore est le nombre de grévistes :

nous étions très nombreuses et nombreux en grève … alors même qu’il n’y avait pas eu de véritable appel national à la grève, comme lorsque les fédérations décident de le faire.

Les collectifs syndicaux qui ont poussé en ce sens ont eu raison. Mais ce sont les cheminots et les cheminotes qui ont décidé. Et c’est ce qu’il faut renouveler pour le 3 avril.

Ne nous laissons dicter les modalités de notre grève. C’est à nous d’en décider ! Pour cela, il faut organiser des piquets de grève et surtout des assemblées générales massives dans le maximum de sites ferroviaires ; pour discuter et décider ensemble, entre collègues, entre grévistes, à la base.

La grève reconductible à partir du 3 avril est le plus efficace pour gagner. Préparons-là !


http://leraildechaine.org/post/17217214 ... le-3-avril


Sud-Rail dépose un préavis pour une bonne vieille grève reconductible
GRÈVE - Jongler deux jours sur cinq avec une grève des cheminots? Très peu pour Sud Rail. Ce vendredi 23 mars, le syndicat a déposé un préavis de grève illimitée et reconductible par période de 24 heures à partir du 2 avril. Une bonne vieille grève comme on les aime, et non plus une grève "tournante" comme annoncé initialement par l'intersyndicale des cheminots le 15 mars.
"Sud Rail dépose un Préavis de grève illimité, reconductible par période de 24h sous contrôle des Assemblées Générales des salarié(e)s grévistes, à compter du lundi 2 Avril 2018 à 20h00! Pour Sud Rail , c'est aux cheminots de décider de leur grève!", a annoncé le syndicat sur son compte Twitter.
... https://www.huffingtonpost.fr/2018/03/2 ... _23393794/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mobilisation défendre service public SNCF

Messagede bipbip » 26 Mar 2018, 11:43

Comité de mobilisation services publics SNCF Paris 5e 13e

Ce comité d'habitantEs et usagerEs soutenu par l'Union Locale Solidaires, l'Union Locale CGT, Ensemble !, Alternative Libertaire, France Insoumise,Génération.s, Europe Ecologie-Les Verts, PCF...
se réunit lundi 26 mars, à 19h, Local de la CGT 13e, 163 boulevard de l’hôpital.

Réunion ouverte à toutes et tous !

https://paris.demosphere.eu/rv/61013
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mobilisation défendre service public SNCF

Messagede Pïérô » 27 Mar 2018, 12:09

SNCF : la direction se prépare depuis des mois à dégommer les cheminots

La SNCF a déjà commencé à dévoiler ses mesures répressives et punitives contre les cheminots grévistes.

... https://paris-luttes.info/sncf-la-direc ... epare-9808
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Mobilisation défendre service public SNCF

Messagede bipbip » 28 Mar 2018, 03:27

Bataille du rail
Pression, lock-out, diffamation… Jusqu’où ira la SNCF pour casser la grève des cheminots ?
Alors que les cheminots sont massivement descendus dans la rue jeudi dernier et qu'ils ont prévu de se mettre en grève à partir du 3 avril contre la réforme du rail, la SNCF s'organise de son côté afin de mâter la contestation qui commence à s'exprimer. Pressions, intimidations, diffamations, pratiques illégales, tous les coups sont permis pour tenter de tuer dans l’œuf la contestation naissante et de casser la grève.
... http://www.revolutionpermanente.fr/Pres ... -cheminots


C’est l’heure de la riposte ! Tous en grève reconductible jusqu’à la victoire !

Image

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mobilisation défendre service public SNCF

Messagede bipbip » 30 Mar 2018, 22:39

Restriction du droit syndical et du droit de grève... la direction de la SNCF fait le choix d l’illégalité !

Image

https://www.solidaires.org/Restriction- ... -SNCF-fait



SNCF - Usagers, on vous ment !

Tract aux usagers 2

Image

https://www.solidaires.org/SNCF-Usagers-on-vous-ment
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mobilisation défendre service public SNCF

Messagede bipbip » 30 Mar 2018, 23:35

Hier les fédérations CGT, UNSA et CFDT ont décidé de virer la fédération SUD-Rail de l’interfédérale parce que celle-ci refusait de retirer son préavis reconductible.

SNCF : quand la CGT préfère la CFDT et l’UNSA...

La discussion sur la méthode de lutte à la SNCF a d’abord été un débat tactique :

La CGT a convaincu la CFDT et l’UNSA d’inaugurer une nouvelle forme de mobilisation avec 36 jours de grèves sur trois mois annoncés à l’avance.

Solidaires et FO sont restés sur la tradition de la grève reconductible.

Pour nous qui disons qu’il revient aux AG des cheminotes et cheminots de choisir leur forme de lutte, nous sommes amenés à soutenir le principe de la grève reconductible, votée en AG, seule méthode pour que la grève soit réellement au main des grévistes, et pas seulement à la bonne volonté des Etats-Majors syndicaux.

La grève reconductible, les AG de grévistes, c’est aussi l’élan que les grévistes SNCF peuvent apporter aux autres professions, en exportant la grève, en construisant des AG interprofessionnelles sur les villes...

L’annonce de la direction qui prétend ne pas payer les jours de repos posés entre les jours de grève pousse d’ailleurs les cheminots à partir pour de bon.

Mais un pas grave vient d’être franchit : jeudi 29 lors de la réunion interfédérale des cheminots, la décision a été prise d’exclure SUD-Rail de l’intersyndicale tant que cette organisation maintient un appel à la grève reconductible. Pas sûr que la CFDT et l’UNSA soient des partenaires plus fiables...


http://www.communisteslibertairescgt.or ... -UNSA.html


Les fédérations CGT, UNSA et CFDT se battent contre la grève reconductible

On ne revient pas sur les épisodes précédents, qui font qu’il y a :
• d’une part, un appel des fédérations CGT, UNSA et CFDT à 36 jours de grève en 3 mois, sous la forme de grèves toutes limitées à 48 heures,
• de l’autre, un appel des fédérations SUD-Rail et FO à une grève reconductible.

On peut toujours se dire que les cheminotes et les cheminots décideront de ce qu’ils et elles veulent faire. De même pour les collectifs militants, ce qui amène d’ailleurs des équipes CGT à appeler à la grève reconductible à compter du 3 (et des équipes SUD-Rail à s’inscrire dans la grève carrée des 3 et 4). Même si la première forme d’action limite considérablement le rôle des assemblées générales, voire leur utilité : les choses sont un peu plombées par le fait qu’un collègue soumis à DII qui se met en grève sur le préavis carré, serait en situation irrégulière au-delà du 4. Ceci dit, bien des grands mouvements ont démarré sans préavis du tout !

Mais la crainte de la grève reconductible auto-organisée par les AG de grévistes touche beaucoup de monde.

Jeudi 29, les fédérations CGT, UNSA et CFDT ont décidé d’exclure de l’interfédérale la fédération SUD-Rail tant que celle-ci ne retirera pas son préavis reconductible.

Ne laissons pas les pratiques bureaucratiques l’emporter ! La grève est à nous, le syndicat est un outil, organisons-nous comme nous le voulons ! Tous et toutes aux Assemblées générales le 3 ; grève jusqu’au retrait du pacte ferroviaire et satisfaction de nos revendications !


http://leraildechaine.org/post/17240713 ... se-battent
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Suivante

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité