À l’abordage, soyons ingouvernables !

À l’abordage, soyons ingouvernables !

Messagede bipbip » 23 Aoû 2016, 08:02

À l’abordage. Université des luttes. Les 27 et 28 août 2016 à Nantes.

Nous appelons toutes celles et ceux qui sont déterminé.es à préparer la rentrée en beauté, les 27 et 28 août à Nantes pour se rencontrer, discuter, festoyer et enterrer le PS dans la joie et la folie d'une marche funèbre festive !

Appel de Nantes contre l’université d’été du Parti Socialiste du 26 au 28 août

Ceci est une invitation. Nous sommes des étudiant.e.s et des lycéen.ne.s, des syndicalistes et des salarié.e.s en lutte, des chomeur.se.s et précaires, des militant.e.s associatifs, des habitant.e.s de la ZAD, des intermittent.e.s, etc.

Nous sommes celles et ceux que ce monde révolte.

Nous nous sommes retrouvé.e.s ces dernières semaines dans les rues de Nantes et d’ailleurs, dans les manifs, les blocages, et les occupations contre la « loi travaille ! ». Nous nous étions déjà croisé.e.s ces dernières années dans les luttes : contre des projets d’aménagement du territoire et pour construire des espaces de liberté, pour défendre les « migrant-e-s », contre la marchandisation de la santé, de la culture, contre toutes les discriminations, contre la répression, les violences policières et l’Etat d’urgence….

A chaque fois, c’est au gouvernement socialiste que nous nous sommes heurté.e.s.

Du 26 au 28 août, le parti socialiste prétend lancer sa campagne présidentielle à Nantes lors de son université d’été. Ce sera la dernière mascarade d’un mandat marqué par un discrédit sans précédent et d’un gouvernement dont la seule réussite est d’avoir agrégé contre lui une colère unanime.

Réunis en assemblée ce 18 juin à Nantes, nous nous organisons ensemble dès à présent pour rendre impossible cette université d’été. Avec le lancement de la campagne présidentielle, ils veulent faire oublier la séquence de lutte et de résistances du printemps, ils croient pouvoir pavaner dans les rues de la métropole nantaise. Pour nous, ce n’est que le début d’une seconde mi-temps. Les idées fusent déjà, on projette des blocages, on imagine une occupation de la ville, une manif monstre, une université d’été du peuple avec des discussions et des ateliers.

Qui attend encore un quelconque changement des élections de 2017 ? Ce changement viendra de la rue. Il s’agit de faire de cette université d’été un moment pour approfondir les rencontres engagées dans les luttes. Un temps fort pour exprimer notre colère tout en cherchant ensemble d’autres horizons que cette gauche moribonde.

Nous appelons toutes celles et ceux que ce gouvernement révulse à s’organiser partout pour converger à Nantes du 26 au 28 août. Venez avec vos potes, vos collègues, vos tentes, tracts, idées, pratiques. Rédigez vos propres appels, organisez-vous pour nous rejoindre, prenez l’initiative !

On a tous une bonne raison de détester le PS.

Alors à l’abordage !

https://alabordage.noblogs.org/appel-de-nantes/

Programme :

Vendredi 26 août :

Inauguration surprise


Samedi 27 août :

14h00, interventions et débats

Retour sur le printemps 2016, les luttes à Nantes et en France. Rentrée sociale : les prochains rendez-vous*.

Vivre sans gouvernement?

19h00, banquet !

En soirée : Marche funèbre et festive : Et maintenant, on annule quoi ?


Dimanche 28 août :

14h00 : ateliers

1. Accueil des migrants, politique extérieure de la France.

2. Zads.

3. État d’urgence ? d’exception ? de droit ? Antiterrorisme et militarisation.

Rendez-vous au miroir d’eau, centre-ville de Nantes.

https://alabordage.noblogs.org/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Université des luttes 27-28 aout 2016, Nantes

Messagede Pïérô » 28 Aoû 2016, 23:54

Nantes. 200 personnes enterrent le Parti socialiste
L'enterrement du PS a débuté dans le calme, près du plan d'eau, devant le château de Nantes. Mais le long du cortège, quartier du Bouffay, des vitrines ont été brisés et des murs taggés.
Rassemblées, samedi soir, devant un cercueil, au miroir d’eau à Nantes, dans une mise en scène funèbre, 200 personnes ont enterré le PS, « victime d’une hémorragie qui lui a fait perdre 50 000 militants ». Simulant des pleurs, l’assemblée a refait l’histoire du socialisme en France : « Son existence est une succession de revirements. »
... http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-l ... te-4437815


A Nantes, reprise des hostilités autour de la loi Travail
Après un printemps très perturbé par les manifestations contre la loi Travail et de la casse, les Nantais ont pu souffler pendant l'été. Mais ce samedi, les hostilités ont repris dans le quartier Bouffay. Pas d'énormes dégâts comme avant les vacances, mais un goût de déjà-vu pour les commerçants.
Le collectif "à l'abordage" avait prévenu sur sa page Facebook : "le 27 et 28 août, reprise des hostilités". Un weekend pas choisi au hasard puisque c'est en ce moment que devait se tenir initialement l'université d'été du Parti Socialiste à Nantes. Mais par crainte des débordements, les ténors du parti ont préféré annuler l’événement. Au départ, la manifestation s'est déroulée dans un bon état d'esprit. Une partie de l'après-midi, une centaine de manifestants s'est réuni devant le miroir d'eau à Nantes pour débattre de sujet comme "Faut-il un gouvernement ?" ou "la loi Travail". Puis le soir, une marche "funèbre" est organisée pour "enterrer le Parti Socialiste". Pour l'occasion, un faux cercueil et un faux prêtre sont de sortie.
... https://www.francebleu.fr/infos/economi ... 1472386454
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22405
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Université des luttes 27-28 aout 2016, Nantes

Messagede bipbip » 02 Sep 2016, 08:41

Université des luttes à Nantes : enterrement du PS et deuxième mi-temps

Compte rendu et photos : https://nantes.indymedia.org/articles/35476
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: À l’abordage, université des luttes 27-28 aout 2016 ...

Messagede bipbip » 22 Sep 2016, 13:32

Brest,
Sabotons l’université de "l’engagement" du PS, le 24 septembre

Du 26 au 28 Août le parti socialiste prétendait lancer sa campagne présidentielle à Nantes lors de son université d’été.

Courageusement, face à la fronde populaire, le PS a annulé ce rendez-vous pour le délocaliser régionalement. Brest a été sélectionnée pour la Bretagne, le 24 septembre prochain aura donc lieu de 9h à 17h l’Université de « l’Engagement » au parc des Expositions de Penfeld. Parmi les 600 personnes attendues, Cambadelis, El Khomri, Vallaud-belkacem et Urvoas sont annoncés !

On ne compte plus les raisons d’être révolté-e par la politique de ce parti au pouvoir : état d’urgence, loi travail, projets imposés et (centrale à gaz, projets miniers, aéroport de Notre-Dame-des-Landes, extractions de sable...), politique xénophobe, répression policières...
C’est une occasion unique ! Comme à Nantes, faisons leur payer leurs politiques de merde !
Rejoignons nous pour saboter leur kermesse « socialiste » !

Rendez-vous samedi 24 septembre à 8h sur le parking devant la patinoire de Bellevue à Brest pour prendre part à la fête.

Pour cette grande journée, toutes les initiatives seront les bienvenues, apportez vos provisions !

A l’abordage !

Premiers signataires : Collectif Brestois contre la loi travail, Collectif brestois de soutien à la lutte contre l’aéroport de NDdL, Assemblée de lutte de Brest, AG Citoyenne Finistère, Pas d’avenir sans Avenir, Assemblée des Monts d’Arrée ...

http://brest.mediaslibres.org/spip.php?article532
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: À l’abordage, université des luttes 27-28 aout 2016 ...

Messagede bipbip » 24 Sep 2016, 12:06

Grenoble lundi 26 septembre 2016

À l’abordage ! Appel de Grenoble contre le meeting de rentrée du parti socialiste

Rendez-vous à 18h a la salle de Laussy, 15 rue Victor Hugo, 38610 Gières

Nous invitons avec détermination, toutes personnes mobilisées, à venir à l’abordage du meeting de rentrée du parti socialiste qui se déroulera à Grenoble le 26 septembre.

En quelques mots, nous sommes des étudiant·e·s, des précaires, des syndicalistes, des ouvrier·e·s, des féministes, des personnes qui essaient d’œuvrer contre un système capitaliste qui n’en finit plus d’opprimer les travailleurs, les femmes (Salam à nos politiques qui découvrent que les femmes existent à l’approche des présidentielles), les minorités. On est de ceux qui se retrouvent en cortège de tête, de ceux qui en ont fini avec la résignation, de ceux qui souhaitent voir les ZAD prospérer de partout. Nous avons donc le plaisir de vous convier à une petite sauterie qui se fera en présence de trois ministres (Stéphane Le Foll, Najat Vallaud-Belkacem, André Vallini), bien évidemment le service boisson et restauration sera organisé par un ou plusieurs « aimables » cortèges de CRS.

N’est-ce pas une formidable occasion d’exprimer la rage qui nous habite face à ce gouvernement qui ne cesse de favoriser cette caste bourgeoise-dirigeante ? « Oui ça va mieux » que l’autre disait, non c’est faux, rien ne va mieux. On a toujours la même rage au ventre. Les manifestants sont sujets à de nombreuses interdictions de manifester mais également à des assignations à résidence, tachons d’employer des méthodes similaires pour que de tels meetings ne puissent pas se dérouler au sein de notre ville.

Nous appelons à partager ces deux devises qui marquent et décorent nos rues depuis de nombreux mois « Soyons ingouvernables » et « 2017 n’aura pas lieu ».

À ceux qui luttent, à ceux qui s’organisent, à ceux qui résistent, on se retrouve le 26 septembre à Grenoble pour une petite fête.

https://grenoble.indymedia.org/2016-09- ... e-Grenoble
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: À l’abordage, université des luttes 27-28 aout 2016 ...

Messagede bipbip » 19 Fév 2017, 16:39

Nantes
Du 20 au 26 février: À l'abordage : On remet ça ! Semaine de Résistances - Week End d'actions contre le FN

À l'abordage : On remet ça !
Du 20 au 26 février, la semaine des résistances sera rythmée par des discussions et des échanges sur nos pratiques et nos perspectives de luttes . Elle s'achèvera par un weekend d'actions contre le meeting du Front national. Alors tous et toutes à Nantes pour la première étape d'une contre-campagne qui ne fait que commencer !

Image

programme

Depuis plusieurs semaines maintenant, la campagne présidentielle bat son plein. Petites phrases insignifiantes, sondages hasardeux et stratégies obscènes s'étalent déjà à longueur de journaux et d'émissions. La présidentielle, c'est un navet que l'on nous repasse en boucle tous les cinq ans, le point d'orgue de la vie politique française.

Plus rien ne semble exister en dehors de ce remake qui finit toujours par l'effacement des enjeux politiques derrière les ambitions politiciennes. En période de campagne, le tintamarre du cirque électoral parviendrait presque à recouvrir tout ce qui l'excède. Pour que démarre ce muppet show, il aura donc fallu mettre en sourdine tout ce qui a fait l'intensité politique de ces derniers mois.

Il aura fallu éteindre, tant bien que mal, les braises du mouvement contre la loi travail, à Nantes comme ailleurs, en pacifiant les rues où se retrouvaient chaque semaine la jeunesse révoltée et le syndicalisme de combat. Il aura fallu renoncer à une opération d'expulsion de la Zad, pourtant promise de longue date, craignant de faire face à des mois de résistance déterminée, susceptible de reléguer au second plan le spectacle électoral.

Pour autant, nous n'avons pas l'intention de laisser le monopole du politique aux candidats à l'élection présidentielle dans les mois qui viennent. Le politique, pour nous, ne se réduit ni aux gesticulations des plateaux télévisés, ni à la solitude de l'isoloir. C'est une manière de se retrouver dans la rue, dans son quartier ou son village, de s'organiser pour lutter, ou pour vivre tout simplement, sans rien attendre d'un quelconque gouvernement...

Cet été, il aura suffit - dans la foulée du mouvement contre la loi "travaille !" - que l'on se retrouve, avec l'ambition de bloquer l'université d'été du Parti socialiste pour que celle-ci soit annulée. Il y a peu, Manuel Valls renonçait à un meeting à Rennes par crainte des troubles que susciterait immanquablement sa présence. Allez, encore un effort pour que l'élection présidentielle n'ait pas lieu !

La dernière semaine de février à Nantes, nous donne une belle occasion de jeter le trouble sur ce début de campagne. Le 26 février prochain, la première candidate à faire le déplacement à Nantes pour un meeting électoral n'est autre que Marine Le Pen. Et c'est au même moment que se tient, comme chaque année depuis le 22 Février 2015, la semaine des résistances.

C'est donc le Front national qui ouvre le bal des guignols ! Il ne faut pas s'y méprendre, celui-ci est devenu le principal pilier de la politique classique. Loin du groupuscule fascisant absolument marginal des origines, il joue désormais le rôle principal dans le spectacle électoral, assurant une double fonction. D'un côté, il est le principal prescripteur d'idées que les candidats de tous bords s'empressent de reprendre à leur compte voire d'appliquer une fois aux manettes. De l'autre, il est un épouvantail commode, le spectre invoqué par tous les autres pour justifier qu'il faille encore voter pour eux afin de "faire barrage au fascisme".

En somme, le FN, parti soit disant "antisystème", est devenu la clef de voûte de l'équilibre du système politique. En appelant à perturber le meeting du FN, c'est en réalité à tous les candidats à la présidentielle que nous adressons ce message : "Vous n'êtes pas les bienvenus à Nantes !"

Du 20 au 26 février, la semaine des résistances sera rythmée par des discussions et des échanges sur nos pratiques et nos perspectives de luttes . Elle s'achèvera par un weekend d'actions contre le meeting du Front national. Alors tous et toutes à Nantes pour la première étape d'une contre-campagne qui ne fait que commencer !

À l'abordage !


Image

https://nantes.indymedia.org/articles/36821
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: À l’abordage, université des luttes 27-28 aout 2016 ...

Messagede bipbip » 26 Fév 2017, 11:59

Ingouvernables, devenir commun
Organisée à Nantes pour la troisième année consécutive, la semaine de résistances s’ancre dans une volonté de se rencontrer, de partager, de s’organiser, de lutter ensemble. Depuis 2015, ce sont trois semaines de résistances aux tonalités différentes qui ont émergées. La première édition s’était structurée en réaction au 22 février 2014 à la suite d’une manifestation contre l’aéroport et son monde -où des dizaines de personnes furent blessées- mais aussi en réponse aux déchaînements répressifs qui s’ensuivirent dans cette année-ci. De là, une semaine de débats fût pensée :
« Violences policières, sociales, économiques : quelles résistances ? ». En 2016, toujours dans la même veine, c’est une « Semaine de résistances aux états d’urgence » qui se met en place. Il est clair -tant ces moments sont essentiels- qu’il fallait aussi organiser courant 2017, notamment dans un contexte électoral, une semaine particulière. Cette année, c’est l’idée de « Territoires ingouvernables » vers laquelle est tournée cette semaine de débats. Ayant débutée le 20 février, cette dernière s’achèvera le 24 février avec une invitation à participer à un week-end d’actions (25 et 26 février) en réponse à la venue du Front National à Nantes. La volonté étant là d’adresser un message à tous les candidats à la présidentielle : “Vous n’êtes pas les bienvenus à Nantes !”. Il s’agit de rappeler aussi de manière large que nous ne sommes pas gouvernables. Retour sur la première rencontre de la semaine de résistances à Nantes : « Devenir ingouvernables. »
... https://nantes.indymedia.org/articles/37006


Semaine de résistances: retours sur les discussions
Dans le carde de la "Semaine de résistances" organisé depuis trois ans sur cette semaine de février (qui nous rappelle toujours la grande manifestation "contre le projet d'aeroport à notre dame des Landes et son monde" du 22 février 2014) étaient prévu chaque soir des conférences et discussion sur différentes thématiques en lien avec les différentes luttes menées dans le monde, en voici des retours :
... https://nantes.indymedia.org/articles/37025
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: À l’abordage, université des luttes 27-28 aout 2016 ...

Messagede bipbip » 28 Fév 2017, 17:36

Paris jeudi 2 mars 2017

Assemblée Paris ingouvernable

à 19h, La Parole errante à La Maison de l'arbre
9 rue François Debergue, 93100 Montreuil, Ile-De-France, France

Suite à la dernière assemblée ingouvernable, une deuxième assemblée devait être convoquée courant début mars pour discuter de l’avancée de plusieurs projets, tout en laissant place à d’autres propositions à discuter collectivement.

- Cycle de discussions dans les facultés autour de la thématique : « qu’est-ce qu’être ingouvernable ? »
- Organisation d’un rassemblement, banquet, carnavalesque, à Paris, le 1er avril comme dans de nombreuses villes (date nationale pour coordonner des initiatives contre la mascarade présidentielle).
- Courte présentation de l'AG non-mixte ingouvernable.
- Un appel émanant des réseaux antifascistes proposent de perturber le meeting du FN le 17 avril. Quelle manière d’y intervenir ?

Retrouvons-nous à la parole errante, dans la salle du haut, à 19h.

https://www.facebook.com/events/1886438824934422/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: À l’abordage, soyons ingouvernables !

Messagede bipbip » 28 Mar 2017, 12:04

Génération ingouvernable, le mouvement qui ne veut plus jouer le jeu des élections
Destruction de fausses cartes électorales, préparation d’actions dès le lendemain du 7 mai, date du second tour des élections présidentielles… Mais qui est cette énigmatique « génération ingouvernable » composée de centaines de jeunes activistes, refusant le vote par dépit et les solutions miracle, et revendiquant un désir d’autodétermination ? « Intervenir en politique, ce n’est pas se montrer sur un plateau télé pour se vendre, mais agir sur des problèmes concrets », disent-ils. Rencontre avec trois militantes « ingouvernables ».
... http://www.bastamag.net/Generation-ingo ... le-jeu-des


Contribution : Qu’est ce que "Génération Ingouvernable" ?
Une question revient à chaque assemblée ingouvernable. Qu’est que la "Génération Ingouvernable" ? Un texte rédigé à plusieurs propose d’ouvrir une discussion, tout en invitant les gens à y répondre, pour confronter nos idées, nos visions et nos trajectoires, ainsi qu’à démontrer que c’est de la pluralité des positions que nous pourrons produire du commun, dans nos luttes et ailleurs.
... https://paris-luttes.info/contribution- ... e-que-7799
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: À l’abordage, soyons ingouvernables !

Messagede bipbip » 11 Avr 2017, 15:59

Paris jeudi 13 avril 2017

Discussion ouverte « Qu'est-ce qu'être ingouvernable ? »
avec des collectifs liés à Génération Ingouvernable

à 17h, EHESS, salle occupée "La Brêche", 96 Boulevard Raspail 75006 Paris

Apparu il y a un an dans le cortège de tête du mouvement contre la loi "Travaille !", le slogan "Soyons ingouvernables" a depuis été adopté lors de plusieurs mouvements sociaux (contre l'investiture de Donald Trump aux États-Unis, pendant la contestation étudiante en Italie, au cours des mobilisations contre les violences policières en France) par celles et ceux qui ont en commun de refuser le dispositif de la manifestation rangée.

Réuni-e-s par le rejet du système représentatif, par la lutte pour d'autres formes de politique mais aussi par la pratique directe de celles-ci, émeutier-e-s, zadistes, occupant-e-s de salles dans les universités, groupes de quartier et participant-e-s à des espaces d'auto-formation convergent aujourd'hui pour donner naissance à une "Génération Ingouvernable", fort-e-s de l'incrédulité largement partagée par la population vis-à-vis de la campagne présidentielle.

De cette hétérogénéité de profils, engagés à la fois dans la pratique d'une contestation qui renouvelle les formes de la lutte et dans l'expérimentation d'une politique immédiate, se dégage en effet un projet rassembleur : l'autonomie vis-à-vis du capitalisme et de l'État.

Pour que ce plan commun se renforce, traçons ensemble son bilan et ses perspectives. La séance s'articulera autour d'interventions ayant pour thème "Qu'est-ce qu'être ingouvernable ?", tout en faisant la part belle à des discussions libres.

https://paris.demosphere.eu/rv/54486
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: À l’abordage, soyons ingouvernables !

Messagede bipbip » 14 Avr 2017, 06:41

Lyon samedi 15 avril 2017

Grand Banquet des Ingouvernables

Samedi 15 avril, au Rafio, à partir de 12h, ramène tes potes, tes plats cuisinés et tes envies de t’organiser.

Une centaine de palettes se volatilisent dans une zone commerciale des environs de Lyon, des victuailles apparaissent par miracle d’une association de malfaiteurs. Ici et là on se rejoint pour mettre en commun des recettes un peu folles. Dans la rumeur des visseuses, des bricoleurs en herbes enchevêtre palettes et planches en bois pour monter des tables en kit. Ce qui se prépare ? Un banquet de retrouvailles ! Un radeau géant pour partir à l’aventure ! Un moment de joie et de magie commune !…..

Pourtant on aurait toutes les raisons d’être un peu dégouté-es…

La campagne présidentielle qui se joue interpelle tant par sa médiocrité que par le désintérêt qu’elle suscite. Rien n’est plus ordinaire que l’offensive à laquelle nous faisons face, cette offensive qui sature l’espace public et politique, et qui nous dit, allez voter, prenez part à cette vaste blague et soyez solidaires d’un système politique en décomposition.

L’argument du vote utile n’ est jamais apparu aussi hypocrite. La “démocratie” brandit, comme justification, la montée d’un autoritarisme qui la gangrène déjà. Voilà maintenant près d’un an et demi que l’état d’urgence a été décrété, octroyant toujours plus de pouvoirs aux flics et restreignant dans le même mouvement nos libertés. L’anti-terrorisme est devenu une forme de gouvernance et pour eux, la sécurité est la première de nos libertés. Aucun des candidats susceptibles d’accéder au pouvoir n’a prévu d’inverser cette tendance.

Celles et ceux qui aspirent à nous gouverner, de quelque bord qu’elles ou ils soient, seront les continuateurs des gouvernements précédents. Ils nous promettent toujours plus de précarité et toujours moins de liberté. Ils serviront toujours les intérêts de ceux qui nous exploitent et nous dominent. État d’urgence, xénophobie, dégradation de nos conditions de vie, d’étude, réformes des retraites, du travail, ubérisation, flexi-sécurité etc. sont leurs mots d’ordre communs. Leurs programmes auront les mêmes effets : accentuer les inégalités.

Nous ne sommes plus dupes de cette mascarade électorale et nous ne sommes pas seuls, si l’on en croit le taux d’abstention en constante augmentation. Le vote ne suscite plus d’espoir, il est bien souvent le résultat de la peur suscitée par l’épouvantail fasciste que l’on ne cesse d’agiter sous nos yeux. Nous n’avons plus envie d’asseoir leur légitimité en votant contre un monstre qu’ils ont eux-mêmes fabriqué et dont ils s’inspirent de plus en plus.

Face à leurs échéances et leurs échecs, nous voulons construire nos propres perspectives. Nous sommes déterminés à penser le politique hors des cadres démocratiques qui nous ont été imposés. C’est ici et maintenant que nous voulons construire une réelle solidarité et créer les conditions de notre émancipation.

Tables et Commune

Ce banquet c’est d’abord une proposition de mise en commun à grande échelle de tout ce qui nous habite en ce moment. Un temps où on puisse éprouver en un même lieu cette texture et cette aventure collective qui se construit en plein d’endroits de la ville. Pour approvisionner cette tablée : le plein de mystères, des fourneaux à allumer, des étals de grands magasins à dépouiller, des bonnes bouteilles à repêcher, des complicités paysannes à activer.

Pour ça, nous invitons chacune des personnes ou des groupes intéressés à prendre très au sérieux cette invitation en préparant un petit quelque chose à partager : textes renversants, entremets exquis, alcools frelatés, discours porteurs de fièvres et de folies communicatrices, prochains rendez-vous ou toutes autres propositions conspiratives… Des chansons, des cris de guerre, des formules magiques avec au bout, au moins, des petites parcelles de perception et d’ambition communes : devenir ingouvernables, vivre à plein, foutre des grains de sable dans leur machine.

Se rendre ingouvernable, construire l’autonomie

Dans la suite de ce banquet on aimerait proposer différents ateliers, groupes de travail pour commencer à se poser ensemble la question de l’autonomie et de comment se doter à court et à long terme d’outils communs sur Lyon : Journal, radio, cantines, lieux, soins ….

Nous invitons donc toutes les personnes à se joindre à ces groupes et à commencer des maintenant à réfléchir à une ou plusieurs de ses thématiques.

Soyons ingouvernables !


P.-S.
N’hésitez pas à nous demander des compléments d’information sur ce mail :
lyoningouvernable(arobase)riseup.net
#lyoningouvernable

https://rebellyon.info/Grand-Banquet-de ... bles-17698
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: À l’abordage, soyons ingouvernables !

Messagede bipbip » 19 Mai 2017, 21:21

Paris samedi 20 mai 2017

Nouvelle assemblée Paris Ingouvernable

à 15h, aux arcades de place des fêtes, à droite dès la sortie du métro.

Vous êtes toutes et tous les bienvenues, que vous soyez lycéen-ne-s, étudiant-e-s, travailleur-ses, chôlmeurs-es ou autres.

Ce sera l'occasion de discuter collectivement de plusieurs choses.
• Point sur la situation générale depuis l'élection de Macron.
• Point sur les mobilisations à venir, en particulier l'appel du 19 juin qui émane du FrontSocial, ainsi que de leur dernière assemblée où de nombreuses personnes s'y sont rendues et où il y a clairement une volonté de rapprochement avec les ingouvernables qui a été affichée.
• L'avancée du projet Blablagrève et les premières actions à mettre en place.
• Des personnes voulaient présenter le projet Sharewood ? 2, mais vous pouvez également vous rendre à leur assemblée qui se tiendra à La Brêche EHESS ce jeudi.

Tous les autres sujets de discussion peuvent être proposées, donc n'hésitez pas à venir avec vos idées, réflexions et autres.

https://www.facebook.com/events/1771660416479288/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: À l’abordage, soyons ingouvernables !

Messagede bipbip » 05 Juin 2017, 15:01

Paris lundi 5 juin 2017

Assemblée Paris Ingouvernable

Nouvelle assemblée Paris Ingouvernable, lundi 5 juin à 18h, au CICP, 21 ter rue voltaire, métro rue des boulets.

Vous êtes toutes et tous les bienvenues, que vous soyez lycéen-ne-s, étudiant-e-s, travailleur-ses, chôlmeurs-es ou autres.

Ca sera l'occasion de discuter collectivement de divers sujets tel que l'avancement du projet Blablagrève, des Rencontre nationale du Front Social, du 19 juin En marche contre Macron & ses ordonnances, de la situation en générale & de bien d'autres problématiques que chacun sera libre d'exposer."

https://www.facebook.com/events/308750899574030/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05


Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités