Luttes en Guadeloupe

Re: Luttes en Guadeloupe

Messagede bipbip » 31 Jan 2017, 09:15

Trois collèges bloqués par la grève

La grogne dans les établissements scolaires se propage. Après le collège Maurice Satineau à Baie-Mahault, dont le blocage a démarré la semaine dernière, deux autres collèges sont bloqués par un mouvement de grève depuis ce lundi matin. Il s'agit du collège de Gourde Liane toujours à Baie-Mahault et le collège du bourg des Abymes (Aurélie Lambourde). Un débrayage a également eu lieu la semaine dernière au collège Front de mer à Lauricisque à Pointe-à-Pitre. Un préavis de grève pour mercredi a également été déposé au collège Monts des accords à Saint-Martin et des discussions sont en cours au lycée professionnel du Lamentin. Plusieurs syndicats sont à l'origine de ces mouvements de grogne : Snes-FSu, SNCL, Snep FSU, SE-Unsa, et Speg. Au cœur du problème : des suppressions de classes et de postes prévues pour la rentrée prochaine.

... http://www.guadeloupe.franceantilles.fr ... 413419.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22302
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Luttes en Guadeloupe

Messagede bipbip » 05 Avr 2017, 00:09

Solidarité syndicale en Guadeloupe avec la Guyane

Appel en solidarité des syndicats guadeloupéens.

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22302
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Luttes en Guadeloupe

Messagede bipbip » 07 Avr 2017, 17:38

Guyane : Elie Domota estime qu'une contagion est "possible" en Guadeloupe

Interrogé par Les Echos, le syndicaliste, leader de la contestation guadeloupéenne de 2009, considère que les problèmes économiques dans les DOM relèvent d'un "choix politique".

En 2009, il était le visage du mouvement social en Guadeloupe et en Martinique. 44 jours de grève générale à l'appel du LKP, un collectif réunissant des syndicats et associations culturelles antillaises débouchant sur un protocole d'accord pour une hausse des petits salaires et une baisse des prix de première nécessité sur l'île.

Aujourd'hui secrétaire général de l'Union Général des Travailleurs de la Guadeloupe, Elie Domota regarde avec attention le conflit en Guyane et estime qu'une contagion du mouvement est " toujours possible".

... https://www.lesechos.fr/economie-france ... 1eiUwTH.99
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22302
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Luttes en Guadeloupe

Messagede Pïérô » 23 Mai 2017, 11:17

Appel des organisations syndicales CGTG-FAEN SNCL-FO-FSU-SPEG-SUD PTT GWA-UGTG-UIR CFDT-UNSA-SOLIDAIRES

TOUS ensemble contre la répression, le mépris, la pwofitasyon

Face aux attaques incessantes des gouvernements et des patrons, à la destruction du code du travail et des droits des travailleurs, à la détérioration de nos conditions de travail et de vie, l’abandon criminel de notre jeunesse qui fait face au chômage et à la violence, plus que jamais, nous devons poursuivre la lutte dans l’unité et la solidarité des travailleurs et des peuples. Les dernières élections présidentielles ne répondront pas aux exigences, aux préoccupations légitimes d’émancipation, de justice sociale des travailleurs et du peuple de Guadeloupe, BIEN AU CONTRAIRE !

Le nouveau programme économique annonce des destructions massives d’emplois et l’augmentation gigantesque des travailleurs pauvres à travers la destruction du code du travail, la précarisation accrue de l’emploi, la disparition des statuts de fonctionnaires et le gel du pouvoir d’achat des travailleurs.

C’est inacceptable !

Le 1er Mai unitaire a été une grande mobilisation réussie en Guadeloupe. Il apparaît nécessaire de maintenir la mobilisation et d’amplifier les luttes visant à défendre toutes les libertés, tous nos droits. Le mois de mai est à la fois un mois mémoriel, particulièrement cette année, qui marque les 50 ans du massacre perpétré envers les travailleurs ayant osé demander une augmentation de 2 % de leurs salaires. « Le bourreau tue toujours deux fois. La seconde fois par l’oubli » écrivait Élie Wiesel. Se souvenir est un acte de résistance collective !

La situation dans le Pays Guadeloupe est déjà catastrophique, tant dans le public que dans le privé. La flexibilisation du marché du travail va encore dégrader la situation socio-économique dans notre pays, tandis que les économies annoncées dans le secteur public risquent de déstabiliser le fonctionnement de l’hôpital, de l’éducation et de l’ensemble des services publics, déjà très précarisés au niveau local.

Les Organisations Syndicales CGTG – FAEN SNCL – FO – FSU- SPEG – SUD PTT GWA – UGTG - UIR CFDT – UNSA – SOLIDAIRES appellent tous les travailleurs, la jeunesse, les retraités, les chômeurs à participer massivement :

• VENDREDI 19 MAI - 19 H
Grand Meeting d’informations devant Palais de la Mutualité - Lapwent

• SAMEDI 27 MAI - 7 H
Place de la Victoire : Fè Mémwa Maché – Fè Konsyans Vansé GRANDE MOBILISATION - Maché pou kontinyé goumé, pou libéré nou

• MERCREDI 31 MAI - 8 H
TOUS EN GRÈVE - Tribunal PAP Procès Elie DOMOTA Mobilisation contre la répression syndicale et la criminalisation de l’action syndicale aux côtés des syndicalistes réprimés !

P -à-P, le 16/05/17 CGTG – FAEN SNCL – FO – FSU- SPEG – SUD PTT GWA – UGTG - UIR CFDT – UNSA – SOLIDAIRES


http://ugtg.org/article_2306.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes en Guadeloupe

Messagede bipbip » 25 Mai 2017, 17:30

Résolutions du 15ème congrès de l’U.G.T.G

27, 28 et 29 avril au Lamentin

à télécharger : http://ugtg.org/IMG/pdf/RESOLUTIONS_FIN ... ONGRES.pdf

http://ugtg.org/article_2305.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22302
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Luttes en Guadeloupe

Messagede bipbip » 30 Mai 2017, 10:05

Social : un conflit chasse l'autre

Le travail reprend à la Polyclinique, morne Jolivière, aux Abymes. Alors que les grévistes de la CGTG avaient repris le travail, estimant leurs revendications satisfaites, le personnel affilié à l'UTS-UGTG poursuivait le mouvement de grève, exigeant le départ du directeur de l'établissement. Un compromis a finalement été trouvé vendredi autour du placement du directeur sous contrôle renforcé : il reste en poste, à charge pour lui d'améliorer les relations sociales au sein de l'établissement, mises à mal par le plan de redressement.
À Routes de Guadeloupe, c'est le statu quo. Les grévistes et le président de Région se sont longuement rencontrés vendredi soir, mais sans résultat. Les négociations butent sur la revalorisation, exigée par les agents, de leur régime indemnitaire.
Si ces deux conflits sont sans trop d'incidence sur le quotidien de la population, un autre mouvement risque d'être très rapidement remarqué. En grève générale depuis 10 jours, les ouvriers de la banane ont annoncé vendredi leur intention de durcir leurs actions et « d'empêcher la banane de partir ». Ils exigent l'élaboration d'une convention collective pour leur secteur d'activité et l'application des décisions de justice prises en leur faveur.

http://www.guadeloupe.franceantilles.fr ... 431636.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22302
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Luttes en Guadeloupe

Messagede Pïérô » 01 Juin 2017, 13:44

Basse-Terre bloquée par des manifestants
Selon les services de Trafikera, un barrage a été érigé tôt ce jeudi matin, cadenassant l'entrée et la sortie de la ville de Basse-Terre. Il se situe au niveau de la RN1 et de la D6, sur la route vers Blanchet et Rivière Sens (carrefour). Des déviations ont d'ores et déjà été mises en place du côté de Morin et Gallard. Ces deux axes permettent la circulation dans les deux sens : vers Basse-Terre et vers Pointe-à-Pitre. Il s'agit d'un mouvement d'humeur des usagers de l'eau vivant sur Gourbeyre. Selon leur porte-parole, qui évoque un manifestation "pacifiste' certains habitants n'ont pas d'eau depuis dix jours.
... http://www.guadeloupe.franceantilles.fr ... 432330.php


Les ouvriers de la banane ne veulent plus « être des esclaves »
Les ouvriers de la banane sont en grève générale depuis le 18 mai. Faute d'obtenir l'ouverture de négociations, ils vont durcir leur mouvement en ce début de semaine. « Nous sommes des esclaves, nous allons nous libérer nous-mêmes. »
... http://www.guadeloupe.franceantilles.fr ... 431794.php
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes en Guadeloupe

Messagede bipbip » 05 Juin 2017, 18:52

L'UGTG accuse les gendarmes d'agression sur l'un de leurs militants
Routes de Guadeloupe est en grève depuis plusieurs semaines. Et aujourd'hui, une altercation entre gendarmes et militants a laissé un blessé parmi les syndicalistes. L'UGTG accuse les forces de l'ordre.
L’UGTG avait appelé à la mobilisation ce matin en soutien à son secrétaire général.
Un appel entendu et largement relayé sur le terrain. Des barrages filtrants ont été érigés en plusieurs points stratégiques comme à Dugazon aux Abymes, dans le bourg de Gosier, sur les ronds-points de Jarry, à Baie-Mahault, en particulier aux abords de BMW, sur le boulevard de Houelbourg.
Ils ont tous été levés dans la matinée.
Sauf à Routes de Guadeloupe en grève depuis plusieurs semaines.
... http://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloup ... 79431.html


Guadeloupe. La bataille des forçats de la banane
À Bois-Debout, dix jours de grève ont permis aux ouvriers d'obtenir leur dû. Leur exemple s'est étendu à une douzaine de plantations Depuis le 18 mai, ils sont 200 à avoir cessé le travail pour obtenir une convention collective et en finir avec des conditions d'emploi proches de l'esclavage.
Plus de 200 ouvriers agricoles travaillant dans une douzaine de plantations de bananes, situées autour de la commune de Capesterre-Belle-Eau, sont en grève depuis le 18 mai. Soutenus par la CGTG (Confédération générale du travail de Guadeloupe), ils se sont organisés en comité de grève. Face à eux un patronat de choc ! Reçus le 22 mai par les responsables de la région, les grévistes avaient demandé leur intervention. Sans effet pour l'instant. « Aucune négociation ne s'est ouverte, confirme Jean-Marie Nomertin, secrétaire général de la CGTG, mais on a l'habitude ! Les grèves sont toujours dures dans les plantations. » Le 19 mai, un planteur à sinistre réputation, Tino Dambas ­ « un patron noir qui sert de marionnette aux gros békés », dénoncent les ouvriers ­ a tenté de foncer avec un tracteur sur les grévistes qui s'étaient réunis à un rond-point. Une certaine conception de ce qu'on appelle le « dialogue social » !
... http://www.humanite.fr/guadeloupe-la-ba ... ane-636917
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22302
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Luttes en Guadeloupe

Messagede Pïérô » 08 Juin 2017, 14:02

Renvoi du procès Domota

PROCES DOMOTA : RENVOI au 06 JUILLET 2017

Le Mercredi 31 mai, le tribunal de pointe-à-Pitre a renvoyé l’audience au 06 juillet 2017 car l’ensemble des pièces n’a pas été communiqué à la défense et notamment la fameuse vidéo qui témoignerait de la prétendue agression.

Au cours de cette journée, de nombreuses mobilisations ont été organisées dans le cadre de conflit en cours mais aussi pour dénoncer la répression anti syndicale qui frappe les militants syndicaux de Guadeloupe. Les travailleurs ont dû faire face à une violence farouche des gendarmes.

C’est ainsi qu’un de nos délégués a été sauvagement frappé par un gendarme à coup de pied et a été abandonné par les gendarmes à l’hôpital avec une rupture totale du tendon d’Achille. Il devrait être opéré dans une semaine avec plusieurs mois d’incapacité. Pour les gendarmes, ils auraient été agressés et il s’agirait là d’une opération de maintien de l’ordre classique.

En vérité, ils étaient venu pour casser, briser, faire mal et cela afin d’exterminer toutes velléités de contestation sociale. Car il s’agit, comme en Mai 1967 où pas moins de 100 travailleurs ont été tués dans les rues de Pointe-à-Pitre à la demande du patronat, de protéger la classe des escrocs, de ceux qui ne respectent pas les lois sociales.

Le procès qui est fait au secrétaire Général de l’UGTG est un procès en sorcellerie pour tenter de criminaliser l’action syndicale et cela afin de cacher la réalité des relations sociales en Guadeloupe qui repose sur le non-respect du droit du travail, la violation du droit syndical, la remise en cause des libertés fondamentales.

Le procès du camarade Eli DOMOTA a fait l’objet d’une large mobilisation et d’une très grande solidarité tant sur le plan guadeloupéen qu’à l’échelle internationale. Ce sont des centaines de communiqués de soutien et d’interpellations adressées au Ministre français de la justice, venues d’organisations et de personnalités du monde entier.

C’est la présence des délégations d’organisations de Guadeloupe, de Martinique, de Guyane, de France mais aussi de l’Association des travailleurs et des peuples de la Caraïbe et du Comité International Contre la Répression. D’ores et déjà ; l’UGTG appelle l’ensemble de ces adhérents et militants à la mobilisation le 06 juillet prochain pour dire :

NON à la REPRESSION – SENDIKALIS PA KRIMINEL !!

Vive la lutte des travailleurs et des peuples.

Vive la solidarité des Travailleurs et des Peules

Vive la solidarité internationale !

La Secrétaire Générale Adjointe M. HUBERT M’TOUMO
Pointe-à-Pitre, le 02 Juin 2017


http://ugtg.org/article_2308.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes en Guadeloupe

Messagede Pïérô » 25 Juin 2017, 10:54

Grève à Routes de Guadeloupe: les syndicats bloquent l'accès de la Région

Le conflit entre les syndicats UTC/UGTG et la direction de Routes de Guadeloupe s'est durci ce mercredi matin. Les organisations ont bloqué l'entrée du Conseil Régional et réclament la poursuite des négociations entamées il y a plusieurs semaines.

... https://www.rci.fm/infos/social/greve-r ... -la-region
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes en Guadeloupe

Messagede Pïérô » 30 Juin 2017, 10:26

Procès d’Elie DOMOTA : lettre de l’UGTG aux organisations ouvrières

Image

Chers camarades,

Le procès du Secrétaire Général de l’UGTG, Eli DOMOTA, a été reporté au 06 juillet 2017 car l’ensemble des pièces n’a pas été communiqué à la défense et notamment la fameuse vidéo qui témoignerait de la prétendue agression.

Pour rappel, il est poursuivi pour « pour violence en réunion », suite à une plainte déposée par un cadre dirigeant de BMW, propriété du président du Medef Guadeloupe.

Ce 31 mai, de nombreuses mobilisations ont été organisées dans le cadre de conflit en cours mais aussi pour dénoncer la répression anti syndicale qui frappe les militants syndicaux de Guadeloupe. Les travailleurs ont dû faire face à une violence farouche des gendarmes. C’est ainsi qu’un de nos délégués a été sauvagement frappé par un gendarme à coup de pied et a été abandonné à l’hôpital avec une rupture totale du tendon d’Achille.

Car il s’agit, comme en Mai 1967 où pas moins de 100 travailleurs ont été tués dans les rues de Pointe-à-Pitre à la demande du patronat, de protéger la classe des escrocs, de ceux qui ne respectent pas les lois sociales.

Le procès qui est fait au secrétaire Général de l’UGTG est un procès en sorcellerie pour tenter de criminaliser l’action syndicale et cela afin de cacher la réalité des relations sociales en Guadeloupe qui repose sur le non-respect du droit du travail, la violation du droit syndical, la remise en cause des libertés fondamentales.

Ce procès fait l’objet d’une large mobilisation et d’une très grande solidarité tant sur le plan guadeloupéen qu’à l’échelle internationale. Ce sont des centaines de communiqués de soutien et d’interpellations venues d’organisations et de personnalités du monde entier (Caraïbe, Amérique, Europe, Afrique). C’est aussi la présence de délégations d’organisations de Guadeloupe, de Martinique, de Guyane, de France mais aussi de l’Association des travailleurs et des peuples de la Caraïbe et du Comité International Contre la Répression.

L’UGTG réaffirme que c’est la liberté syndicale, le droit pour les travailleurs de disposer d’organisations syndicales indépendantes qui est visé.

C’est pourquoi nous vous demandons d’informer tous ceux qui luttent pour la défense des libertés syndicales et singulièrement les militants du mouvement ouvrier démocratique.

Au nom de la solidarité ouvrière, au nom de la démocratie, au nom du droit des Travailleurs de Guadeloupe et de leurs organisations syndicales qui luttent pour leurs légitimes revendications, nous faisons appel de nouveau à votre soutien et à votre solidarité sous la forme que vous jugerez utile pour dire « NON à la REPRESSION – SENDIKALIS PA KRIMINEL !! »

Les syndicalistes ne sont pas des criminels.

Vive la lutte des travailleurs et des peuples. Vive la solidarité des Travailleurs et des Peules.

Vive la solidarité internationale !

Recevez, Chers Camarades, nos salutations militantes.

Pour l’UGTG

Maïté HUBERT-M’TOUMO.

Secrétaire Générale Adjointe de l’UGTG


http://ugtg.org/article_2311.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes en Guadeloupe

Messagede bipbip » 12 Juil 2017, 07:48

Nouveau renvoi du procès d’Elie Domota. L’ex porte-parole du LKP doit être relaxé !

Elie Domota, secrétaire général de l’Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe, est actuellement la cible d’une répression acharnée de la part du pouvoir. Son procès vient d’être renvoyé pour la deuxième fois, une manière de faire peser sur lui une d’épée de Damoclès.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Nouv ... tre-relaxe
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22302
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Luttes en Guadeloupe

Messagede Pïérô » 18 Juil 2017, 21:22

Travayè SOCOMECO doubout

CAMARADES, TRAVAILLEURS, PEUPLE de GUADELOUPE,

C’est le mépris, l’insulte et l’arrogance qui prédominent dans les relations du travail aujourd’hui, an péyi an nou.

Jugez-en vous-mêmes. En grève depuis le 10 juin 2017 pour réclamer de réelles Négociations Annuelles Obligatoires (NAO), les travailleurs de SOCOMECO doivent faire face au mépris, à l’arrogance et la méchanceté d’un patron malfatè ; patron qui s’est enrichi grâce au travail de ces dizaines de travailleurs qui ont fait la prospérité de la SOCOMECO.

Incroyable MAIS vrai. Patron a SOCOMECO ka pran travayè pou chyen. Ainsi, fin mars, il proposait 30€ d’augmentation. A la rencontre suivante, il passait à 25 € puis à 18€ avant de proposer ces jours ci 12 €.

Nous l’avons compris, c’est une guerre contre les Travailleurs, contre les libertés syndicales, contre les acquis sociaux, contre le code du travail.

MACRON-SOCOMECO-MEDEF MENM KONBA !

La feuille de route du gouvernement français est claire : appliquer les directives du MEDEF qui consiste à détruire les conventions collectives, anéantir les accords de branches, augmenter la durée du travail, baisser les rémunérations, détruire le CDI et démanteler le code du travail. Jòdi-la, sé sa Patron a SOCOMECO bizwen fè.

Le patron de SOCOMECO considère qu’il a un droit de vie et de mort sur les travailleurs. Sans vergogne, il s’amuse à détruire la vie de femmes et d’hommes qui travaillent pour gagner leur vie, nourrir et éduquer leurs enfants.

Men i tonbÉ si on zo.

TRAVAYÈ DOUBOUT KONT MÉPRI é PWOFITASYON !!!

Travailleurs, Camarades, FO NOU BARÉ VAN A MALFÉTÈ

CAMARADES, TRAVAILLEURS, MILITANTS DE L’UGTG, TAN A MITAN FINI, VAYAN LÉVÉ LANMEN.

ANNOU pòtÉ fòs é SolidaritÉ pou Fanm É Nonm o konba :

- LENDI 17 JUYÉ : SANBLE douvan DIECCTE Jari : kontré épi Dirèksyon a SOCOMECO a 9vèd maten.

- MAWDI 18 JUYÉ : MANJÉ SOLIDARITÉ ÈVÈ TRAVAYÈ SOCOMECO.

- VANDREDI 21 JUYÉ : GRAN SANBLE SOLIDARITE douvan SOCOMECO à 7tèd maten.

TRAVAYÈ PA CHYEN - RESPÉ POU FANM E NONM !


http://ugtg.org/article_2314.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes en Guadeloupe

Messagede Pïérô » 22 Juil 2017, 11:58

La CGTG pose un ultimatum à Ary Chalus

En grève depuis plusieurs mois dans le secteur de la Banane, le syndicat dirigé par Jean-Marie Nomertin passe à l'offensive. Il souhaite désormais une intervention décisive de la région dans ce conflit

Un ultimatum formulé par les responsables de la Confédération lors d'une conférence de presse à son siège. Depuis plusieurs mois, la CGTG s'est engagée totalement aux côtés des ouvriers de la banane et après une victoire devant la justice face à la Plantation Bois Debout, elle souhaite qu'une jurisprudence intervienne pour que toutes les plantations de Guadeloupe accordent à leurs ouvriers les mêmes conditions que celles obtenues par ceux de Bois Debout.
Mais l'affaire est loin d'être entendue de la sorte par les gérants des plantations. Le mouvement actuel concerne en premier lieu la plantation Changy-Dambas.
Mais cette fois la CGTG a choisi de changer de statégie. Lors de sa conférence de presse, elle a donc annoncé qu'elle lance dés aujourd'hui un ulltimatum au président de Région : "Si le conseil Regional n'intervient pas dans la filière banane, il y aurait des perturbations sur le Tour de la Guadeloupe cycliste"

... http://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloup ... 94961.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes en Guadeloupe

Messagede Pïérô » 30 Juil 2017, 00:32

La RN 4 bloquée par les manifestants de Grand-Baie

Décidemment, c'est la journée des blocages sur des routes. Après les embouteillages monstres de ce jeudi matin causés par le mouvement de grogne des agents de Routes de Guadeloupe qui ont bloqué le pont de la Gabarre, un nouveau blocage est signalé ce jeudi soir, du côté de Grand-Baie, au Gosier, où la RN 4 est bloquée dans le sens Pointe-à-Pitre vers Sainte-Anne.

Là aussi, il s'agit d'un mouvement de grogne, celui du collectif Gwadloup en mouvment, qui s'oppose à l'expulsion annoncée des habitants du quartier de Grand-Baie dans le cadre de la résorption de l'habitant insalubre et du projet d'aménagement de la zone. Ils ont commencé à bloquer la nationale aux environs de 16 heures. À 18 heures, la situation n'avait pas évolué.

... http://www.guadeloupe.franceantilles.fr ... 441356.php
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité