Contre attaques du Code du travail et loi travail

Re: Contre attaques du Code du travail et loi travail

Messagede bipbip » 16 Sep 2017, 18:50

Mobilisation réussie ce 12 septembre
Ce n’est qu’un premier avertissement

La gueule de bois. Pour Macron et consorts, le réveil est en passe d’être douloureux. Loin du baroud d’honneur tant prophétisé, la mobilisation nationale ce 12 septembre, plus qu’espérée, signe comme un premier avertissement du monde du travail et de la jeunesse à Macron et son monde.
... http://www.revolutionpermanente.fr/Ce-n ... rtissement


12 septembre : un succès qui nous engage !

Image

https://www.solidaires.org/12-septembre ... ous-engage
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Contre attaques du Code du travail et loi travail

Messagede Pïérô » 17 Sep 2017, 02:01

Tours

Le 21 septembre, on continue !

CGT, FO, FSU et Solidaires

ABROGATION DE LA LOI TRAVAIL

RETRAIT DES ORDONNANCES MACRON – ON CONTINUE

La journée d’action du 12 septembre a été un véritable succès en France et Indre & Loire particulièrement avec 4500 manifestants dans les rues de Tours.

Ce sont également plusieurs milliers de travailleurs et de travailleuses qui ont cessé le travail. Cette lutte porte sur le retrait des ordonnances Macron et des lois régressives de ces dernières années, les attaques contre les fonctionnaires et les atteintes au pouvoir d’achat des retraités.

Les mesures prises par ce gouvernement en ce début de quinquennat vont toutes dans le même sens, toujours moins pour les salariés-es, les privés d’emplois, précaires et retraités et toujours plus pour les actionnaires et les plus riches de ce pays qui se traduit par moins de droits, moins de salaires pour la classe ouvrière.
Au nom de la liberté d’entreprise et pour soi-disant permettre aux TPE/PME d’embaucher, c’est un ensemble de protections qui est anéanti. Le MEDEF se frotte les mains car ce sont ses revendications qui sont reprises par le gouvernement.
Depuis plusieurs décennies, patronat et gouvernement n’ont cessé de remettre en cause les droits et garanties collectives conquis par les salariés, sans résultats pour l’emploi. Au contraire, la persistance du chômage de masse et la division et la précarité accrues dans le salariat, ce constat est fait également par d’autres syndicats en Europe.

Non ! Les licenciements d’aujourd’hui ne font pas les emplois de demain.
La fonction publique est une nouvelle fois dans le viseur, moins de services publics, réductions drastiques d’effectifs, rétablissement du jour de carence en cas de maladie, gel du point d’indice.

Face à cela, la riposte doit s’amplifier et s’élargir, les organisations syndicales CGT, FO, FSU et Solidaires d’Indre & Loire appellent les salariés avec leurs syndicats à discuter en assemblées générales des revendications sur les lieux de travail comme par exemple :

L’augmentation de salaires

La réduction de travail à 32h

La création d’emploi dans le privé et dans le public

La titularisation et/ou l’embauche des précaires

Une véritable représentation du personnel dans les TPE

Ces discussions dans les entreprises et services doivent mettre en débat l’action et notamment la grève afin de gagner un rapport de forces à la hauteur des enjeux.
A la veille de la présentation du texte des ordonnances au conseil des ministres, l’heure est plus que jamais à la mobilisation.

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU et Solidaires appellent les salariés, les privés d’emploi, les jeunes, les retraités à la mobilisation unitaire et interprofessionnelle par la grève et la manifestation le jeudi 21 septembre à 10h, place de la liberté à Tours.


http://solidaires37.org/spip.php?article1174
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre attaques du Code du travail et loi travail

Messagede Pïérô » 18 Sep 2017, 10:53

Avec la grève des routiers, le mouvement anti-loi travail rentre dans le dur
La contestation contre les ordonnances réformant le code du travail s'élargit.
CODE DU TRAVAIL - Quand la contestation fait tache d'huile. Au lendemain de la première mobilisation nationale à l'initiative de la CGT, une nouvelle corporation rejoint le mouvement contre les ordonnances réformant le code du travail. Et celle-ci risque de peser dans le bras de fer avec le gouvernement.
Les fédérations CGT et FO des transports ont appelé ce mercredi le secteur routier à une grève reconductible à partir du 25 septembre pour demander le retrait de la réforme du Code du travail, qui va selon eux accroître le "dumping" social entre les entreprises. De leur côté, plusieurs syndicats CFDT des transports (Route/Transports urbains/Marins) et la CFTC-Transports ont eux appelé à une "mobilisation le 18 septembre", alors que leurs confédérations n'ont pas participé aux manifestations mardi. Dans un communiqué, ils demandent aux salariés de "faire entendre leur colère" contre le "typhon social" que provoqueraient selon eux les ordonnances Macron dans les transports.
... http://www.huffingtonpost.fr/2017/09/13 ... r-homepage


La CGT et FO appellent à bloquer les dépôts de carburant à partir du 25 septembre
Les fédérations transports des deux centrales syndicales veulent mener des "actions fortes et puissantes" pour faire reculer le gouvernement sur les ordonnances réformant le Code du Travail.
Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a prévenu jeudi que le gouvernement agirait pour débloquer les dépôts de carburant s'ils devaient être bloqués par la mobilisation des routiers, faisant valoir qu'"on ne peut pas bloquer la France". Les fédérations CGT et FO des transports ont appelé mercredi les routiers à une grève reconductible à partir du 25 septembre, et la CFDT et la CFTC du secteur à une "mobilisation" le 18 septembre pour combattre la réforme du Code du travail. "Bien évidemment" les dépôts de carburants seront une cible, selon le secrétaire général de la fédération CGT-Transports Jérôme Vérité.
... https://www.challenges.fr/france/la-cgt ... bre_499370
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre attaques du Code du travail et loi travail

Messagede bipbip » 19 Sep 2017, 09:59

Ille et Vilaine

Loi travail. Grèves et manifestations le 21 septembre 2017

Syndicats : CGT, FO, FSU, Solidaires d’Ille et Vilaine

Plus de 400 000 personnes ont défilé le 12 septembre dernier dans toute la France contre les ordonnances Macron. Dans le département, ce sont plus de 11 000 manifestants qui ont exprimés leur colère à Rennes, Saint-Malo, Redon, Fougères et Vitré. Ce premier succès, qui a sonné le coup d’envoi de la bataille contre la nouvelle loi travail, doit encore s’amplifier pour que les exigences légitimes des salarié-es, des retraité-es, des privé-es d’emplois soient enfin satisfaites.

Le contenu des ordonnances sur le code du travail vont toutes dans le même sens : plus de précarité, de flexibilité pour les salariés, plus de souplesse, de facilités pour licencier pour les entreprises... Au-delà de la méthode, consistant à agir rapidement via les ordonnances, le discours gouvernemental sur la soi-disant concertation ne change rien. La plupart des demandes du MEDEF sont satisfaites.

Les ordonnances prolongent et aggravent la loi El Khomri dont nous continuons à demander l’abrogation. L’inversion de la hiérarchie des normes est poussée jusqu’au bout, ce n’est plus de norme du tout. L’individualisation complète du contrat de travail est une vieille litanie patronale pour baisser le « coût du travail » et faciliter les licenciements au motif que cela faciliterait les embauches. Non seulement des économistes ont démontré que cela n’était pas exact, mais le MEDEF se refuse à tout engagement de création d’emplois.

La fusion des instances représentatives des personnels a pour but d’affaiblir le rôle des syndicats et l’organisation collective des salariés et par conséquent leurs droits. Les salariés du public sont aussi concernés, au nom de l’équité il faudrait demain casser les statuts et aligner le public sur un privé précarisé. Pour les jeunes c’est l’assurance de lendemain encore plus difficile pour l’entrée dans la vie professionnelle.

De nombreux signes montrent que les orientations et premières décisions du gouvernement rencontrent déjà l’hostilité d’une majorité de la population.

Les étudiants, les salariés, les retraités, personne n’est épargné : baisse des APL, augmentation de la CSG, suppression de 100 000 emplois aidés, annonce de 120 000 suppressions d’emplois dans la fonction publique...

C’est pourquoi les organisations syndicales CGF, FO, FSU, Solidaires d’Ille et Vilaine appellent les salarié-es, les jeunes, les retraité-es, les privé-es d’emplois :
- à se mobiliser massivement le jeudi 21 septembre 2017
- à décider de la généralisation de la grève et à participer aux manifestations pour exiger le retrait des ordonnances

Rennes – 11 h Esplanade Charles de Gaulle

Redon – 17 h Devant la Sous-préfecture

Fougères – 17 h 30 place Aristide Briand

St Malo – 11 h médiathèque

Vitré – 17 h 30 place Charles de Gaulle

Rennes, le 15 septembre 2017.

http://www.rennes-info.org/Loi-travail-Greves-et




Brest

L'intersyndicale appelle à manifester dans le Finistère jeudi

De nouvelles manifestations, contre la loi El Khomri et les ordonnances Macron, seront organisées dans le Finistère (Brest, Carhaix, Morlaix, Quimper et Quimperlé) jeudi.

L’intersyndicale, constituée des syndicats CGT, Solidaires, FSU et FO, appelle à manifester jeudi 21 septembre.

... http://www.ouest-france.fr/bretagne/bre ... di-5248356
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Contre attaques du Code du travail et loi travail

Messagede bipbip » 19 Sep 2017, 11:10

Saint-Denis (93) jeudi 21 septembre 2017

Assemblée générale interprofessionnelle de grévistes contre la loi travail XXL

à 10h30, Bourse du Travail de Saint-Denis, 9-11 rue Génin, Saint Denis (93)

Appel de l'AG interprofessionnelle de grévistes de Saint-Denis avec le soutien des Unions Locales Syndicales CGT, FO et Sud-Solidaires de Saint-Denis

Contre la casse du Code de Travail, des APL, de la Sécurité sociale, des Retraites, des Emplois « aidés », des CHSCT, de l'Education, de la Santé, des Services publics (-120 000 postes), contre la journée de carence, contre l'Etat d'Urgence et la criminalisation de toute contestation,

l'AG interprofessionnelle de St Denis des salariéEs grévistes, fainéants, extrêmes et cyniques (bienvenue!) appelle :
• à construire la mobilisation contre le Loi travail XXL et son monde et donc à faire grève le 21 septembre 2017
• à tracter dans les entreprises, dans les services publics et dans les quartiers pour mobiliser largement le 21 septembre prochain,
• à organiser des assemblées générales dans les boites pour informer des attaques,
• à venir à l'AG interprofessionnelle de St Denis le 21 septembre prochain à 10h30 à la Bourse du Travail de Saint-Denis pour construire la lutte:

SyndiquéEs et non syndiquéEs
Tous ensemble
on peut faire plier Macron !

https://www.facebook.com/14132620960374 ... =3&theater
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Contre attaques du Code du travail et loi travail

Messagede Pïérô » 20 Sep 2017, 02:30

CFDT, CFTC ?
Les routiers font bouger les lignes !

Loi travail : barrage filtrant des routiers en colère au péage de Saint-Avold en Moselle

Des chauffeurs routiers lorrains et alsaciens ont tenu toute la matinée ce lundi un barrage filtrant au péage de Saint-Avold sur l'A4. Ils bloquaient les camions mais laissaient passer les voitures. Ils manifestaient contre la réforme du Code du travail à l'appel de la CFDT et de la CFTC.

Les routiers sont passés à l'action ce lundi en Lorraine. A l'appel de leurs syndicats CFDT et CFTC, des camionneurs, mais aussi des chauffeurs de car, venus de tout le Grand Est ont installé vers 6h un barrage filtrant au péage de Saint-Avold sur l'autoroute A4. Ils ont bloqué les poids-lourds et laissé passer les automobilistes après leur avoir distribué un tract. Ce un mouvement d'action contre les conséquences de la réforme du Code du travail a pris fin à la mi-journée.

... https://www.francebleu.fr/infos/economi ... 1505713124
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre attaques du Code du travail et loi travail

Messagede clateuf » 20 Sep 2017, 23:30

tract de la Fédération Anarchiste, 1 recto, 2 versos
https://etincelle-noire.blogspot.fr/2017/09/tract-federation-anarchiste-contre-la.html

En bonus l'affiche d'appel

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
clateuf
 
Messages: 68
Enregistré le: 01 Mar 2015, 19:55

Re: Contre attaques du Code du travail et loi travail

Messagede bipbip » 21 Sep 2017, 21:29

Lyon
Une manifestation lyonnaise toujours aussi massive

10 000 personnes se sont rassemblées ce 21 septembre pour protester contre les ordonnances de Macron et la politique de casse du code du travail à Lyon. La manifestation a été massive et calme sous un ciel enseillé. Suivi chronologique de la manifestation dans l’article.
... https://rebellyon.info/Une-manifestatio ... ours-18199

Rennes
Retour sur la journée de manifestation et calendrier de mobilisation

https://expansive.info/Calendrier-de-mo ... nnes-2-596

Saint-Malo
500 manifestants à Saint-Malo

Un demi-millier de personnes s’est rassemblé en fin de matinée devant la médiathèque avant de défiler jusqu’à la sous-préfecture de Saint-Malo. On reconnaissait des salariés et retraités de la CGT, FO, FSU ainsi que des militants du PCF, UDB, NPA, Alternative libertaire et des associations comme Femmes solidaires. 260 lycéens sont venus renforcer le cortège.
... http://www.letelegramme.fr/ille-et-vila ... oTtBRcs.99

Nîmes
Vidéo 21 septembre à Nîmes : La rue répond à Macron

https://vimeo.com/234835189

Marseille
Manif du 21 septembre : Pour le service d’ordre de la CGT, ça gaze

Ce jeudi 21 septembre avait lieu la deuxième grande manifestation contre la Loi Travail++. Des dizaines de milliers de personnes ont de nouveau battu le pavé, quand bien même les chiffres étaient inférieurs à ceux de la semaine dernière. Mais certains événements méritent tout de même un petit retour.
... http://mars-infos.org/manif-du-21-septe ... ur-le-2590
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Contre attaques du Code du travail et loi travail

Messagede Pïérô » 22 Sep 2017, 11:20

Tours

Encore pas mal de monde dans les rues de Tours contre la loi travail XXL et son monde. Malgré l’absence de perspectives autour d’une grève générale, nous sommes encore nombreux/ses a vouloir en découdre avec Macron et son monde

photos http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1757
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre attaques du Code du travail et loi travail

Messagede clateuf » 22 Sep 2017, 19:29

Compte rendu de la manif de lyon du 21 septembre contre la loi travail
Encore une grosse affluence à la manif (environ 10 000 personnes), à croire que les lyonnais-ses se réveillent et tiennent bon. Toujours une très grosse présence de la cgt qui a jouer les chaperons du cortège de tête qui n'en était plus un, vu que l'intersyndicale est passée devant. C'était un peu irritant de se voir encerclé par le service d'ordre de la cgt tout le long de la manif. A noter quand même à leur décharge, le SO a ... https://etincelle-noire.blogspot.fr/2017/09/compte-rendu-de-la-manif-de-lyon-du-21.html
Avatar de l’utilisateur-trice
clateuf
 
Messages: 68
Enregistré le: 01 Mar 2015, 19:55

Re: Contre attaques du Code du travail et loi travail

Messagede bipbip » 23 Sep 2017, 20:58

Loi travail 2 XXL - Manifestations du 21 septembre

PHOTOS de la manifestation à Paris par JEAN-CLAUDE SAGET

Voir également la vidéo de Solidaires75 et celles des vidéos des manifestations à Bordeaux par Solidaires 33 et à Nîmes par Solidaires 30

... https://www.solidaires.org/Loi-travail- ... -septembre
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Contre attaques du Code du travail et loi travail

Messagede bipbip » 23 Sep 2017, 21:04

Nantes :

mobilisation et répression policière: le récit CGT du 21 septembre

Voici la vraie version de cette journée de mobilisation dans le 44 (éteignez BFM, TFI ou France 2 qui ont pourtant tout vu)

Tôt le matin, différentes actions menées par les unions locales comme le blocage d’un rond-point à Indre ou le péage gratuit au Bignon (35 camarades)

Puis manifestations à saint Nazaire (2500), Châteaubriant (150) et Ancenis (100), en recul mais de bonne facture et motivées.

Il faut dire que le 21 n’a pas été annoncé depuis longtemps comme le 12, qu’une deuxième date rapprochée est compliquée pour certains, et surtout que l’annonce du 10 octobre (journée intersyndicale large dans la fonction publique) a démobilisé les agents publics ( le camp réformiste tente de diviser le mouvement, il faudra le contrer en faisant du 10 une journée interprofessionnelle !)

A Nantes, en recul aussi sur le nombre, avec 7000 manifestants. Ce qui est notable est ailleurs :

Une discussion avec les révoltés (ou cortège de tête comme ils se nomment) a permis pour la première fois une manifestation et une action commune, sans débordement.

Pourtant du débordement il y en a eu : mais c’est à mettre à l’actif des forces « du désordre » : en effet, nous avions convenu de mettre fin au « traditionnel » second tour effectué par les révoltés et quelques forces cgt en proposant une action collective symbolique : il s’agissait de murer la permanence de François de Rugy, ex elu EELV, passé à la Macronie et 3e personnage de l’Etat (président de l’assemblée nationale). C’est le genre d’action que nous avons fait maintes fois sans heurts. Mais les infos ont dû vite passé. Et en Macronie, nous sommes considérés comme des extrêmes, fainéants et cyniques. Surtout on ne tolère pas de « crime de lèse-majesté ».

Un cordon de gardes mobiles a empêché la CGT de continuer le trajet suite à la manif et, malgré nos tentatives solidaires, des jets nourris de lacrymo et grandes de désencerclement ont séparé le cortège qui a été repoussé manu militari.

Après la pagaille, un flottement a failli avoir raison de notre projet mais les manifestants (1500 environ) se sont rassemblé près du CHU avec calme et détermination. Les camions ont alors été vidés des 200 parpaings prévus pour notre action via une chaine humaine. Un mur de 15 m de long a ainsi été érigé a une vitesse impressionnante, sous le regard des forces de police stoïques.

Après cette victoire symbolique mise en valeur par les prise de parole (résistance, solidarité, tous ensemble jeunes et salariés…), des chants, des photos de groupe, la fête a pris fin avec la revanche des chiens de garde du pouvoir

Alors que tout le monde quittait le lieux dans le calme, la charge a été violente et incompréhensible.

Les gardes mobiles et la bac ont chargé : deux camarades de l’ul sud loire sont en garde à vue accusés de jets de projectiles, un autres ont été blessé par des LBD (flash Ball) et admis au CHU. On suppose d’après des témoignages que d’autres camarades et autres manifestants ont aussi été arrêtés.

Qu’avaient-ils fait sinon exercé leur droit de manifesté : cette attaque est un précédent que nous ne pouvons laissé sans réponse.

Dès demain (22 septembre) l’union départementale va examiner les possibilités juridiques pour accompagner les plaintes des camarades et/ou pour se porter partie civile contre des violences policières insupportables et sans justification.

Dans le même temps nous allons communiquer médiatiquement sur les tentatives policières pour étouffer la contestation et le mouvement social en devenir.

Ni terroristes comme dirait Gattaz, ni gauchiste comme nous affuble TF1 ce soir, nous sommes déterminés à faire respecter nos droits, dans un état de droit qui ne tolère pas que la police réprime le mouvement social.

Faites passer largement le message dans la CGT

fraternellement

Le secrétariat de l’UD CGT 44

https://nantes.indymedia.org/articles/38590


Nantes - 21 septembre, un mur s'érige contre la loi travail XXL

21 Septembre 2017, on s'est levé.es tôt (mais pas trop) pour rejoindre le lieu de rassemblement dès 12h00, parce qu'on avait entendu dire que le réseau de ravitaillement des luttes (la cagette) servait le repas pour les copains/copines.

... https://nantes.indymedia.org/articles/38588
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Contre attaques du Code du travail et loi travail

Messagede digger » 25 Sep 2017, 07:29

Durant les deux manifestations à Nantes, il y a eu de la discipline et un respect du cortège syndical. C'est nouveau, et peut-être du aux contacts avec la CGT notamment autour de NDDL. Cela n'a pas empêché, et n'empêchera en rien, les violences et la répression policière, menées par les milices baceuses de plus en plus arrogantes, y compris avec les non-manifestant-es dans les rues. Il n'y a pas besoin de "débordements" pour déclencher les tirs de LBD, utilisés aujourd'hui au même titre que des lacrymos. Les grenades de désencerclement sont tirées sans raison de la même façon. Et il ne faut pas croire qu'elles feront une disctinction entre CGTistes et "cagoulé-es", un mythe soigneusement entretenu et malheureusement trop souvent repris.
En réponse à cela, il n'y a que la solidarité. La première est de refuser la division entre bon-nes et mauvais-es manifestant-es. Nous ne sommes pas d'accord sur tout, y compris au sein des syndicats et des "autonomes" même, si on veut appeler cela ainsi. Refuser la caricature d'un côté comme de l'autre est difficile. Mais nous sommes sans doute plus proches que nous en avons conscience nous-mêmes.

Image


Image

Saint-Herblain, le 21 septembre la "cagette" en soutien aux grévistes de la Poste.
digger
 
Messages: 1970
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: Contre attaques du Code du travail et loi travail

Messagede Pïérô » 26 Sep 2017, 01:23

Articuler et faire converger est nécessaire, et si ce type d'exemple est évidemment à mettre en exergue il ne faut pas se priver de critiquer ce qui déconne dans différentes manières de poser les choses, que ce soit sur un plan stricto syndical sans perspective de dépassement du capitalisme ou insurrectionnel déjanté, et de mettre en avant les points de ralliements, pour pouvoir avancer. La question de l'autonomie des mouvements sociaux se pose avec la mise en avant lourdingue du "débouché politique" de la FI et de Mélanchon, et je pense qu'un texte sur le sujet est en préparation... En tout cas celui-là repose le cadre, un cadre qui justement peut participer à se construire ensemble en toute autonomie :) * :


Une mobilisation qui s’ancre et que nous devons amplifier !

Le 21 septembre 2017 avait lieu la deuxième journée de mobilisation contre les ordonnances de la loi Travail XXL que le gouvernement s’apprête à faire appliquer. Si les médias bourgeois se sont empressés de pointer la baisse du nombre de manifestants dans les rues, l’heure n’est ni à la défaite ni au pessimisme, car l’émergence d’un mouvement social ne se limite pas à mettre des gens dans la rue. Et plusieurs éléments laissent grand ouvert le champ des possibles.

Tout d’abord, sur le plan intersyndical, les choses semblaient mal engagées durant l’été avec l’absence annoncée – et, certes, pas étonnante – de la CFDT à la première journée de mobilisation, mais, surtout, avec le retournement de Jean-Claude Mailly, qui, après avoir appelé à la lutte contre la loi Travail en 2016, annonçait la non-participation de FO à la manifestation du 12 septembre 2017 et vantait les mérites de la réforme dans les médias. Heureusement, cette volonté d’accompagnement de la politique du gouvernement n’a pas fait l’unanimité au sein de ces organisations syndicales. À la CFDT, plusieurs fédérations – notamment celles du transport et de la métallurgie – ont rapidement fait connaître leurs intentions de prendre part au mouvement social. Au sein de FO, la commission exécutive confédérale a désavoué son secrétaire général en s’opposant aux textes de réforme ; parallèlement, plus de la moitié des unions départementales FO et sept fédérations ont appelé à participer à la mobilisation. Cette résistance s’est, de fait, concrétisée dans la rue avec, lors des deux dernières journées de mobilisation, la constitution des cortèges CFDT et FO qui ont défilé sur le pavé parisien. La mobilisation du 21 septembre 2017 a également permis d’observer la présence de cortèges d’autres centrales syndicales, d’ordinaire peu habituées à la participation à la mobilisation, comme l’Unsa et la CFE-CGC, ce qui semble indiquer que la contestation est bien en train de s’ancrer dans l’ensemble des organisations syndicales de salariés, ouvrant la possibilité de l’élargissement de l’unité syndicale.

Au-delà des manifestations en elles-mêmes, qui, en comparaison avec la première journée de mobilisation contre la loi El Khomri, ont été plus fournies, on peut également se réjouir de la réussite des appels à la grève, avec un nombre d’arrêts de travail qui a crû entre le 12 et le 21 septembre, entraînant des perturbations dans les transports et les écoles, une non-parution des quotidiens nationaux, l’absence de journaux d’infos sur les ondes de Radio France. L’appel à la grève reconductible des transports à compter du 25 septembre prochain et la mobilisation à venir de la Fonction publique le 10 octobre ont également de quoi nourrir nos espoirs de voir le mouvement social se durcir et acculer le gouvernement. La généralisation de la grève n’en reste pas moins une perspective pour l’heure très lointaine, même si elle semble la seule à même de pouvoir faire plier le gouvernement. Pour l’approcher, il faudra veiller à ne pas tomber à nouveau dans la grève par procuration (qui consisterait à se reposer sur quelques secteurs économiques clés – les transports, le rail, les raffineries, les docks) et redoubler d’efforts dans nos entreprises pour mobiliser les salariés et les convaincre aussi bien de la nocivité de la réforme que de la nécessité de la grève. Dynamiser aussi le maillage interprofessionnel, pour amener nos revendications et la grève aux sorties des stations de métro, dans les gares, sur les marchés…

Dans le vaste spectre du mouvement social, le seul véritable « point d’inquiétude » concernerait le tribun de la France insoumise, qui, avec son propre appel à la mobilisation le 23 septembre 2017, apparaît bien déterminé à vouloir récupérer à son compte la mobilisation en se constituant comme figure unique et hégémonique de la contestation sociale. Déjà, certains députés de ce parti ont fait savoir que notre émancipation ne pouvait se jouer que dans les urnes, tandis que Mélenchon lui-même se prend à rêver d’une France insoumise à l’avant-garde des organisations syndicales, contestant ouvertement la pertinence de la Charte d’Amiens et, par là même, l’indispensable autonomie du mouvement syndical. Gageons que ces artifices électoralistes ne nous détournent pas du seul vrai combat qui vaille, le combat de classe.

Groupe anarchiste Salvador-Seguí
Paris, le 22 septembre 2017

https://salvador-segui.org/2017/09/22/m ... avail-xxl/

* Et il n'y a pas que des mondes séparés, comme bien d'autres sous drapeaux syndicaux ou noir et rouge le 14 juin à Paris j'étais dans le cortège de tête.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre attaques du Code du travail et loi travail

Messagede Pïérô » 26 Sep 2017, 02:58

Blocage du dépôt pétrolier d’Haulchin après la fin des opérations escargot
Les routiers CGT et FO ont entamé un mouvement reconductible contre la réforme du Code du travail. Après avoir bloqué la plateforme de Dourges et organisé une opération escargot sur l’A1, les routiers ont rejoint Arras en fin de matinée, et bloqué différents points d’entrée de la ville. Une deuxième opération escargot a eu lieu sur l’A2 au niveau de Prouvy, direction la Belgique. D’autres grévistes ont bloqué le centre des transports de Roncq, avant de mener à leur tour une opération escargot cet après-midi jusqu’à Dourges. Dans la soirée, la CGT et Solidaires ont entamé le blocage du dépôt pétrolier d’Haulchin après le départ de la gendarmerie.
... http://www.lavoixdunord.fr/223088/artic ... s-escargot


Coignières
Le dépôt pétrolier bloqué ce matin

Le mouvement reconductible des routiers a entraîné le blocage du dépôt pétrolier de Coignières tôt ce matin. Le barrage filtrant a été levé en milieu de matinée.
... http://www.78actu.fr/le-depot-petrolier ... tin_52931/


Dépôt pétrolier de Bassens Bordeaux bloqué. CGT, FO et collectif

Image


Colère à la CGT Transport: “on a été délogés comme des malpropres”
La CGT et FO appelaient ce lundi 25 septembre les chauffeurs routiers à manifester contre la réforme du code du travail. A Caen, les forces de l'ordre les ont empêchés de mettre en place un barrage filtrant sur le périphérique.
... http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 34439.html



Image



A 20 H: 458 stations d'essence en pénurie dont 176 en pénurie totale et 282 en pénurie partielle
carte : http://penurie.mon-essence.fr/w/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités