Pour les services publics

Re: Pour les services publics

Messagede Pïérô » 03 Nov 2018, 14:22

Communiqué suite à l’évacuation policière de la maternité du Blanc

Le 30 octobre au matin, la maternité du Blanc a été évacuée après 11 jours d’occupation et la décision de fermeture prise par l’Agence régionale de santé [1]. Communiqué du collectif 37 « Notre santé en danger »

Face à la résistance contre la destruction des hôpitaux généraux (ou de proximité) et des maternités ô combien nécessaires dans les communes éloignées des grands centres hospitaliers, le gouvernement choisit la manière forte, celle d’envoyer la police pour s’en prendre à celles et ceux qui défendent les services de santé pour la population. C’est ce qui s’est passé ce matin à la maternité du Blanc occupée depuis la décision de sa fermeture.

Le collectif 37 Notre santé en danger proteste vigoureusement contre la violence exercée contre la population du Blanc : violence de la fermeture de la maternité et violence contre celles et ceux qui s’y opposent. Il est solidaire des personnes qui refusent cette destruction des hôpitaux publics ; c’est dans ce sens qu’il a participé le 23 octobre à Vierzon à la réunion organisée avec les maires de Vierzon, du Blanc, la directrice de cabinet du maire de Châteaudun, avec les représentant-es d’une dizaine de comités de la coordination des hôpitaux et maternité de proximité pour résister ensemble à ces politiques de casse de notre système de santé.


Notes
[1] Dans la foulée de l’évacuation, le mobilier de la maternité a été enlevé, d’après le site Mediapart https://www.mediapart.fr/journal/france ... -autorites.

https://larotative.info/communique-suit ... -2975.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22040
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Pour les services publics

Messagede bipbip » 18 Nov 2018, 19:13

Apéro-débat « Comment défendre nos hôpitaux ? »

Paris mardi 20 novembre 2018
à 19h30, Bar « Le Kiosque », 15 Boulevard Auguste Blanqui, 13e

Depuis des années, le malaise des infirmier-es et des employé-es de l'hôpital public ne fait plus aucun doute. Les gouvernements successifs ont toujours nié cette souffrance, continué de couper dans les budgets et aggravé la situation. Aujourd'hui, alors que de plus en plus de services hospitaliers se mettent en grève pour dénoncer leurs conditions de travail et sauvegarder un service public de la santé au service des usagers plutôt que des financiers, le plan Santé de septembre 2018 a été dévoilé. Au programme?

La part belle à la médecine libérale et presque rien sur l'hôpital public.
De l'austérité et encore de l'austérité avec deux milliards d'euros d'économies annoncés dans le rapport annuel de la Caisse Nationale d'Assurance Maladie, que ne compensent en rien les 400 millions consentis pour des soi-disant "mesures stratégiques".
Un début de privatisation de l'hôpital public qui ne dit pas son nom, puisqu'on apprend que le privé siégera à l'avenir dans les instances des groupements hospitaliers de territoire.
A tout cela s'ajoute de nombreuses fermetures d'hôpitaux de proximité comme à Juvisy, Longumeau et Orsay.

Tout comme il l'a fait avec notre système universitaire et la SNCF, ce gouvernement s'emploie à détruire un peu plus notre hôpital public, et le pronostic vital est engagé.

Le collectif local Grand Paris Sud d'Alternative Libertaire vous invite à venir discuter de ces questions, et réfléchir à une riposte en compagnie d'un militant syndicaliste de l'hôpital St Anne.

https://paris.demosphere.net/rv/65574
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34477
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Pour les services publics

Messagede bipbip » 26 Nov 2018, 22:48

Les défenseurs de la maternité du Blanc à Paris pour se faire entendre
Les défenseurs de la maternité du Blanc (Indre) ont passé la journée de mercredi dans la capitale, bien décidés à se faire entendre d’Agnès Buzyn, la ministre des solidarités et de la santé.
« Il faut assumer les politiques que l’on porte. A aucun moment on ne m’a expliqué pourquoi la maternité a été fermée. Je ne le sais pas. Si l’on veut transformer le pays il faut de la bienveillance, de l’empathie, ce n’est pas le cas dans ce dossier ». Ces propos ne sont pas ceux d’un habitant lambda du Blanc, opposant à la fermeture de la maternité locale mais ceux de François Jolivet, député En Marche de cette circonscription de l’Indre, présent en ce début d’après midi place des Invalides à Paris pour soutenir les défenseurs de l’établissement fermée le 19 octobre dernier. Visiblement peu à l’aise dans la peau d’un manifestant, le parlementaire précise qu’il n’a pas voté le budget de la sécurité sociale 2019. « Je ne comprends pas ce que fait ma ministre de la santé notamment quand elle accuse la maternité d’être dangereuse dans les médias. Quelle violence pour les personnels, les habitants, les élus » ! confie-t-il.
Ce mercredi 21 novembre, ils sont une centaine à avoir fait le déplacement parisien. Confidences.
... https://www.humanite.fr/sante-les-defen ... dre-664117

Des manifestantes en tenues de servantes écarlates pour défendre la maternité du Blanc (Indre)
Des habitants du Blanc (Indre), en lutte depuis le mois de juin contre la fermeture de leur maternité, manifestaient ce mercredi à Paris pour dénoncer cette casse du service public et les violences faites aux femmes qui en sont la conséquence.
... http://www.revolutionpermanente.fr/Des- ... lanc-Indre

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34477
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Pour les services publics

Messagede bipbip » 01 Déc 2018, 02:18

Marseille : face à la privatisation de nos écoles, un autre projet est possible !

Depuis 1 an, la Mairie de Marseille tente d’imposer à marche forcée un projet de privatisation de 34 de nos écoles, via un Partenariat Public Privé (PPP). Ce projet évalué à plus d’un milliard d’euros est inacceptable.

Parents d’élèves, artisans du bâtiment, enseignants, architectes, syndicalistes, universitaires, avocats et contribuables, tous se sont réunis dans un collectif et dénoncent un projet mauvais financièrement, mauvais économiquement et mauvais pour nos écoles. Récemment, ce collectif a présenté un projet alternatif, sur la base d’une étude rigoureuse, établie par des professionnels du bâtiment, avec des choix objectifs, résultants de diagnostics et de chiffrages détaillés.

Les résultats sont sans appel : une rénovation lourde et publique ferait économiser 300 millions d’euros aux Marseillais !

Plutôt qu’un PPP gargantuesque, qui engendrerait une augmentation massive des impôts, la vente du foncier des écoles concernées et l’impossibilité d’investir le moindre euro dans 90% des écoles oubliées par ce plan, nous demandons :

1/ le retrait de ce projet de PPP
2/ la réalisation d’un diagnostic complet des écoles marseillaises
3/ le choix d’une rénovation lourde, beaucoup plus économe !

Concertation, évolution, maîtrise publique, impact environnemental, soutien à nos PME locales : les avantages de cette solution sont loin d’être uniquement financiers !

Les marseillais sont depuis de trop nombreuses années les grands absents des décisions prises par la Ville. Avec 10 000 signatures, un projet de délibération reprenant cette idée, née de la société civile, pourra être inscrit à l’ordre du jour du Conseil Municipal.

Marseillais, il est temps de reprendre le pouvoir !

signer la pétition et en savoir plus :
https://www.change.org/p/marseille-face ... t-possible
P.-S.

contact chez marseille-contre-les-ppp.fr
https://marseille-contre-les-ppp.fr
Pétition en ligne Change.org


http://www.millebabords.org/spip.php?article32400
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34477
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité