Contre la répression antisyndicale, contre les licenciements

Re: Contre la répression antisyndicale, contre les licenciem

Messagede bipbip » 01 Nov 2017, 14:37

Pour la réintégration de Marco, militant CGT

8e jour de grève à Nidaplast. Alors que le patron part en vacances, les ouvriers tiennent bon

La grève courageuse menée par les travailleurs de Nidaplast à Haulchin (Nord) illustre à merveille le fossé qui oppose le patronat et des ouvriers. Alors que ces derniers font preuve d’une solidarité exemplaire pour exiger la réintégration de leur collègue Marco, le directeur du site n’a pas trouvé mieux que de partir en vacances au volant de sa grosse voiture, laissant la police rôder autour du piquet.

Une chose est sûre : le licenciement de Marco, ouvrier depuis 4 ans à Nidaplast et militant CGT, n’empêche pas le patron de la boîte de dormir sur ses deux oreilles, encore moins de s’offrir quelques jours de congés. Peu importe que ce jeune travailleur ait été mis en arrêt maladie pour dépression en juillet dernier, peu importe que les motifs de son licenciement soient inventés de toutes pièces, peu importe l’incertitude des lendemains quand le salaire d’un ouvrier se retrouve suspendu au mépris patronal.

Mais c’était sans compter sur la solidarité de ses collègues, qui ont réagi à cette sanction odieuse par une grève massive dans les ateliers : depuis lundi 23 octobre, 70% des effectifs de la production de cette usine de plasturgie ont cessé le travail, provoquant l’arrêt des lignes. De quoi inquiéter le patron du site, voyant son chiffre d’affaire du mois fondre face à la colère des ouvriers, bien déterminés à gagner. Et pour cause : le licenciement de Marco est la goutte d’eau qui a fait déborder un vase déjà bien trop plein de souffrances au travail et de discriminations syndicales, comme nous en témoignait Franck Aufaure, délégué CGT, dans une précédente interview.

... http://www.revolutionpermanente.fr/8e-j ... ennent-bon
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre la répression antisyndicale, contre les licenciem

Messagede bipbip » 16 Nov 2017, 21:21

Les ouvriers de Nidaplast ont entamé leur troisième semaine de grève

Après le licenciement d’un de leurs collègues, les ouvriers de Nidaplast campent devant leur usine chaque jour depuis le 23 octobre. Et commencent à trouver le temps long…

La fumée noire du feu de pneus et de palettes, plaquée au sol par le froid, forme un nuage au-dessus de l’usine. À Thiant, ce mercredi matin, la petite vingtaine d’ouvriers grévistes de Nidaplast reçoit le renfort d’autres délégations de la CGT. L’occasion de durcir un peu le ton avec un barrage filtrant à l’entrée, laissant tout de même passer les camions du voisin Eternit. La police aussi est présente aux abords du site, en nombre. Cernes sous les yeux, Franck Aufaure, délégué CGT, affirme que les grévistes sont « déterminés à résister. Après, on verra la suite ».

... http://www.lavoixdunord.fr/261018/artic ... -de-greve#
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre la répression antisyndicale, contre les licenciem

Messagede Pïérô » 19 Nov 2017, 14:14

Une répression syndicale "jamais vue" au ministère du Travail, selon des syndicats

Selon la CGT et SUD, des agents ont été sanctionnés "en raison de leur engagement syndical".

Les syndicats CGT et SUD du ministère du Travail ont dénoncé mercredi une "répression syndicale jamais vue", exercée selon eux par leur ministère contre plusieurs agents "victimes de sanctions disciplinaires en raison de leur engagement syndical", des accusations rejetées par le ministère.

Deux militants syndicaux CGT d'Ile-de-France se sont vu infliger "un blâme pour avoir soutenu l'action de travailleurs sans-papiers" alors que dans le même temps, "le ministère discutait avec les confédérations pour faire avancer le droit de ces travailleurs", affirment la confédération CGT et l'Union fédérale des syndicats de l'Etat CGT (UFSE-CGT) dans un communiqué.

Plusieurs occupations de locaux par des travailleurs sans-papiers ont eu lieu à la direction générale du travail à Paris, à la DGEFP et à la Dirrecte d'Ile-de-France à Aubervilliers, fin 2016, au printemps 2017 et en début d'été. "Le ministère considère les agents, syndiqués, responsables de ces occupations, alors qu'ils étaient juste présents et ont participé à l'instauration d'un dialogue entre le ministère et les sans-papiers", selon ces syndicats.

Une militante en conseil de discipline pour avoir critiqué Muriel Pénicaud, selon la CGT

Selon la CGT, une autre militante, appartenant à SUD, s'est vu suspendre de ses fonctions à titre conservatoire pour "faute grave" jusqu'à la tenue d'un conseil de discipline prévu en décembre pour avoir critiqué la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, lors d'une manifestation en région parisienne à la mi-octobre.

... https://actu.orange.fr/france/une-repre ... S5enD.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre la répression antisyndicale, contre les licenciem

Messagede bipbip » 27 Nov 2017, 20:07

Atteintes à la liberté d’expression au ministère du Travail

Deux syndicalistes blâmés, dont Thomas Dessalles pour avoir soutenu un rassemblement des sans-papiers, une autre mise à pied pour s’être exprimée sur notre site Internet : CGT, CNT, FSU et SUD du ministère dénoncent la répression syndicale.

... https://humanite.fr/atteintes-la-libert ... ail-645981
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre la répression antisyndicale, contre les licenciem

Messagede bipbip » 27 Nov 2017, 21:38

Rassemblement
Halte à la répression syndicale chez Geodis Calberson IDF !
Geodis Calberson IDF filiale SNCF ( agence de Gennevilliers)

mardi 28 novembre 2017
à 10h, Devant Geodis Calberson IdF
Port de Gennevilliers, 7/9 Route des mercières, Gennevilliers (92)

La Direction de GEODIS a franchi un nouveau pallier dans sa politique de répression syndicale.

Nous devons être nombreux pour soutenir nos camarades:
• Hassen Letaief.
• Idris Taleb.
• Grira Slaheddine.
• Sahraoui Mouloud (Nouman sicci sur fb)
• Bamba Mamadou.

Et que ces pratiques cessent.

Dans un véritable acharnement antisyndical, les dirigeants de GEODIS filiale SNCF ont entrepris des procédures, plus folles les unes que les autres, en vue de décapiter le syndicat CGT GEODIS Calberson IDF. Après avoir instauré un climat répressif généralisé dans notre plateforme de transit, la direction de cette multinationale a décidé de s'en prendre à l'existence même de syndicats en entreprenant a des sanctions en violation de tous les droits existant envers des militants élus de CGT.

Les syndicalistes n'ont pas à subir la folie de ces employeurs qui nous dirigent et qui font croire que tout va être beau alors que l'enfer se profile.

Ils nous répriment alors que nous sommes dans notre bon droit.

Mais ils ont tout compris, ils vont s'attaquer à nos droits, à nos acquis syndicaux pour mieux nous réprimer. Les politiques ont laissé faire afin qu'une fois pour toutes les libertés syndicales soient supprimées, que nos droits ne soient plus que peau de chagrin, nous faire croire que c'est une fatalité ; d'essayer de nous faire croire que la société ne doit survivre que pour les riches et que les pauvres n'ont le droit que de se taire et qu'ils ont de la chance pas pour tous d'avoir encore de la soupe dans leur gamelle; leur faire croire que le social n'est plus "à la mode", que le libéralisme doit se libérer du carcan des syndicats et du droit social.

Alors NON à cette répression aveugle et injuste.

NE LÂCHONS RIEN


https://www.facebook.com/events/364699533981276/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre la répression antisyndicale, contre les licenciem

Messagede Pïérô » 28 Nov 2017, 10:12

Rassemblement de soutien à Vincent Fournier

Rassemblement de soutien à Vincent, syndicaliste de la Poste en conseil de discipline pour prise de parole syndicale, jeudi 30 novembre à 14h, 3 Av du Centre, 78280 Guyancourt,

Vincent Fournier, représentant départemental de la CGT à la Poste a été convoqué à un entretien préalable avant sanction pouvant aller jusqu'au licenciement le 5 octobre dernier.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, la direction de la Poste n'a pu lui reprocher que le fait d'avoir pris la parole dans quelques centres courrier du département, ce qui relève bien évidemment de la liberté fondamentale d'un syndicaliste !

La Direction de la Poste coutumière de l'acharnement contre les syndicalistes combatifs et qui tentent d'organiser les salariés a déjà infligé une semaine de mise à pied à Vincent il y a 2 ans pour s'être simplement rendu dans un centre courrier afin d'y rencontrer ses collègues.

L'acharnement se poursuit aujourd'hui contre notre camarade et cette discrimination syndicale est insupportable. S'ajoute à ces tentatives d'intimidations des conditions de travail toujours aussi déplorables à la Poste, comme viendra en témoigner encore ces dernières semaines, les trop nombreuses tentatives de suicide de collègues sur leur lieu de travail.

La direction de la Poste tente d'intimider les salarié·es en s'en prenant aux militant·es de terrain : mais nous ne laisserons pas faire !

https://paris.demosphere.eu/rv/58550
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Contre la répression antisyndicale, contre les licenciem

Messagede bipbip » 30 Nov 2017, 20:43

Victoire à ONET-Fameck (Moselle) : la déléguée syndicale réintégrée grâce à la mobilisation

Depuis le 17 novembre, Hélène Azevedo, salariée chez l’entreprise de nettoyage ONET Service de Moselle et déléguée syndicale Force Ouvrière était en mise à pied conservatoire – sans salaire – et menacée de licenciement pour avoir dénoncé les méthodes de son employeur. Face à la mobilisation, la direction a décidé, ce mercredi, de revenir sur sa décision.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Vict ... bilisation
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre la répression antisyndicale, contre les licenciem

Messagede bipbip » 30 Nov 2017, 21:41

Gennevilliers : une centaine de manifestants dénonce une « répression syndicale » à Geodis

Ils réclament également l’embauche de salariés précaires.

Ils évoquent une « chasse aux sorcières ». Une centaine de syndicalistes s’est rassemblée, ce mardi, devant Geodis-Calberson, au port de Gennevilliers, pour dénoncer, entre autres, une « politique de répression syndicale » de la part de la direction. « Il y a un acharnement quotidien ! Les dirigeants veulent nous empêcher de nous emparer des vrais sujets », accuse Mouloud Sahraoui, secrétaire général CGT Geodis-Calberson.

Le syndicaliste était convoqué à un nouvel entretien préalable de licenciement, après celui de début octobre, ce mardi pour avoir, selon la direction, collé des affiches et tracté à l’intérieur de l’entreprise. « Cela a été fait à l’entrée, donc à l’extérieur », assure l’intéressé. Un autre délégué syndical est convoqué ce jeudi.

« Les richesses doivent être réparties justement »

Outre ces menaces de licenciements, les manifestants revendiquent la « pérennisation » des emplois précaires. Selon eux, le site compte quotidiennement 120 intérimaires. « Ils sont mal formés et exposés à des risques. Ils doivent être embauchés ! », s’emporte Mouloud Sahraoui. Par ailleurs, toujours selon les syndicats, les accidents du travail explosent.

... http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine ... 421019.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre la répression antisyndicale, contre les licenciem

Messagede bipbip » 05 Déc 2017, 22:02

Convoqué le 6 décembre

Toyota Onnaing. L’acharnement continue : Éric Pecqueur de la CGT risque le licenciement

Acharnement. La direction de Toyota s'en prend de nouveau à Éric Pecqueur, secrétaire général de la Cgt Toyota. Nous relayons une nouvelle ci-dessous un post facebook de la CGT Toyota Onnaing.

La CGT Toyota Onnaing

Après une plainte pour diffamation et une convocation à la gendarmerie, la direction de Toyota s’en prend de nouveau à Éric Pecqueur, secrétaire général de la Cgt Toyota.

Cette fois-ci, la direction de l’usine le convoque le 6 décembre pour une sanction pouvant aller jusqu’au licenciement.

Que va-t-elle encore inventer pour justifier son acharnement ?
La réalité, c’est que les conditions de travail n’ont jamais été aussi mauvaises. Le ras le bol est général chez Toyota.

Pour essayer de retarder le moment où la corde va casser, la direction de Toyota multiplie les menaces, les pressions et les sanctions contre tous les travailleurs de l’usine, en intérim ou en cdi.

Mais elle ne fait que préparer chez les salariés un sérieux retour de bâton qu’elle n’aura pas volé !

http://www.cgt-unilever-hpc-france.com/ ... embre.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre la répression antisyndicale, contre les licenciem

Messagede bipbip » 08 Déc 2017, 21:22

Respect des libertés syndicales à l’inspection du travail !

Nos organisations syndicales alertent sur le respect des libertés syndicales dans les services de l‘inspection du travail qui sont pourtant chargés de les faire respecter.

Le 14 novembre dernier, une Inspectrice du travail a été suspendue de ses fonctions pour « faute grave » par la direction du ministère du travail, jusqu’à la tenue d’une commission disciplinaire programmée le 14 décembre. Quelle est cette « faute grave » ? Interviewée par un journaliste lors d’une manifestation publique, elle a osé porter la parole du syndicat SUD-Travail Affaires Sociales en interpellant la ministre du travail Mme PENICAUD au sujet de la politique de suppression massive de postes au sein de son ministère, qui met son service public dans l’impossibilité de fonctionner. Peu de temps auparavant, deux autres agents du même ministère membres du syndicat CGT-TEFP avaient fait l’objet d’un blâme pour leur action de soutien aux travailleurs sans-papiers. Très récemment un quatrième a fait l’objet d’un rappel à l’ordre pour sa participation, toujours dans un cadre syndical, à une réunion publique critiquant la réforme actuelle du droit du travail.

C’est donc bien les droits syndicaux élémentaires et la liberté d’expression syndicale qui sont bafoués, c’est une attaque grave. Cette situation s’inscrit dans un contexte plus large de criminalisation des mouvements sociaux et vient ainsi s’ajouter à la liste déjà longue des injustices sociales et des attaques contre les droits des salariés.
Nos organisations exigent avec l’intersyndicale du ministère du travail l’arrêt immédiat des poursuites disciplinaires engagées et la réintégration de cette militante.

Nous invitons à signer et relayer la pétition de soutien ( https://www.change.org/p/libert%C3%... ) et appelons à participer massivement au rassemblement organisé le Jeudi 14 décembre à 14h devant la DRH du ministère du Travail, 14 avenue Duquesne, métro Ecole Militaire.

Paris, 7 décembre 2017

CGT – FSU- Solidaires


https://www.solidaires.org/Respect-des- ... du-travail
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre la répression antisyndicale, contre les licenciem

Messagede bipbip » 10 Déc 2017, 20:42

[Radio] Répression syndicale chez PAPREC

Chez Paprec Recyclage, des sombres pratiques antisyndicales ternissent le vernis écologique affiché. Dans l’émission du 6 décembre, l’Actualité des luttes (FPP) nous invite à écouter les témoignages de Mahamadou Kanté, salarié et syndicaliste CGT chez PAPREC à la Courneuve et de Moussa Diakaté, syndicaliste, conseiller du salarié, responsable juridique et défenseur syndical.

Emission à écouter : https://paris-luttes.info/radio-repress ... -chez-9210
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre la répression antisyndicale, contre les licenciem

Messagede bipbip » 16 Déc 2017, 21:34

Paprec : Rassemblement lundi 18 à midi

Nous publions ici un appel de la CGT 93 :

Le PDG de Paprec exalte à longueur d’antenne la réussite spectaculaire de son entreprise :
 1994 : 1 site de 45 salariés à La Courneuve
 2016 : 8000 salariés sur 210 sites en France et en Suisse. Plus d’un milliard de chiffre d’affaires.
Mais derrière ce succès économique, quelle est la réalité du travail dans les dépôts de La Courneuve ?
 Pas de vestiaires pour les chauffeurs.
 Des toilettes indignes pour les salariés du dépôt.
 Des camions en surtonnage.
 Des tournées impossibles à réaliser en respectant les limites de vitesse.
 Des salariés qui trient sur le tapis en marche.
 Un salarié en poste depuis plus de 10 ans, raccompagné à la porte de l’entreprise, avec pour seule explication « tu vas recevoir un courrier ».
 Et la phrase type de l’encadrement « de toute façon, tu n’as pas le choix ».
Le Groupe PAPREC n’est pas au-dessus des lois.
Comme toutes les entreprises françaises, PAPREC doit appliquer le Code du Travail !
PAPREC n’a qu’une crainte : que la CGT s’implante à La Courneuve. Voilà pourquoi il se soustrait illégalement à l’application des décisions de l’inspection du travail, lui demandant de réintégrer Mahamadou KANTE.
Pour la dignité des forçats du traitement des déchets ménagers, pour notre camarade Kante : soyons nombreux et énergique au rassemblement du
LE 18 DECEMBRE DE 12h A 14h
Devant l’entreprise Paprec
Au coin de la rue de la Prévôté et de la rue Pascal, 93120 La Courneuve !!


http://www.libertaires93.org/Paprec-Ras ... -midi.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre la répression antisyndicale, contre les licenciem

Messagede bipbip » 22 Déc 2017, 21:52

Non aux licenciements de 3 élus SUD à la Croix marine

Image

https://www.solidaires.org/Non-aux-lice ... oix-marine
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre la répression antisyndicale, contre les licenciem

Messagede bipbip » 01 Jan 2018, 18:48

L’inspection du travail refuse le licenciement des 3 représentants SUD de la Croix Marine !

Image

https://www.solidaires.org/L-inspection ... -SUD-de-la
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Contre la répression antisyndicale, contre les licenciem

Messagede bipbip » 06 Jan 2018, 17:40

Un licenciement fait des vagues à Sokoa
VIDEO- Sébastien Hiriart vient d'être renvoyé de l'entreprise de fabrication de meubles à Hendaye. Un licenciement "abusif" selon lui et les syndicats.
Un conflit social commence à faire du bruit à l'entreprise Sokoa d'Hendaye. Sébastien Hiriart, ouvrier à la production, a reçu une notification de licenciement ce 26 décembre. Une décision de la direction "inacceptable" selon Heren Muruaga délégué syndincal LAB.
Sébastien Hiriart ne produisait pas assez selon la direction de l'entreprise. "Mais les taux qui lui étaient imposés étaient bien trop élevés pour les atteindre" s'insurge H. Muruaga. Il s'appuie sur un rapport réalisé par le Comité d'hygiène de sécurité et des conditions de travail de 2015 selon lequel, les temps imposés seraient souvent irréalisables.
... https://mediabask.naiz.eus/fr/info_mbsk ... r-de-sokoa

Licencié pour fait de grève, il est l’un des premiers à voir ses indemnités réduites par la loi travail XXL
Il a été licencié le lendemain de Noël. Triste cadeau de sa direction, Sébastien Hiriart a été viré car il était le dernier à avoir eu son CDI car avec le plafonnement des indemnités prud'homales des ordonnances de Macron, il ne touchera que 3,5mois d'indemnité maximum contre 6 minimum précédemment. Derrière cette décision il y a également la question de la répression syndicale.
... http://www.revolutionpermanente.fr/Lice ... par-la-loi
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29800
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité