Contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’expre

Re: Contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’e

Messagede Banshee » 29 Déc 2014, 15:03

Par ailleurs je me demande ce que fait Quadru dans cette pétition. Ça me semble contradictoire avec ce qu'il exprime sur son blog :
http://quadruppani.blogspot.fr/
(27 décembre). :gratte:
"Si les abattoirs avaient des vitres, tout le monde deviendrait végétarien ! ", Paul McCartney
Avatar de l’utilisateur-trice
Banshee
 
Messages: 260
Enregistré le: 25 Aoû 2014, 11:44

Re: Contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’e

Messagede charlelem » 29 Déc 2014, 15:53

Banshee a écrit:Aux Vignoles, comme ailleurs, la grande salle est "non-fumeur"

Je ne parlais pas de la grande salle, mais des Vignoles (cours comprise).... mais c'est il y a longtemps, longtemps ;)
Avatar de l’utilisateur-trice
charlelem
 
Messages: 436
Enregistré le: 26 Oct 2009, 19:16
Localisation: Poissy

Re: Contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’e

Messagede ARTHUR » 29 Déc 2014, 16:25

"… Ceux qui étaient à la foire à l'autogestion en 2012 se rapellent aussi de l'intervention du commando de la CNT-Paris venu empêcher un débat qui ne leur convenait pas. À l'époque, on disait que c'était des ambrouilles, fallait pas "s'en meler…", y'avait plus important que ca.
L'année suivante, y'a eu le Strass.
Mais l'action du Strass ou de la CNT-Paris c'était la même non? …"

En 2012 il n'y a pas eut de "commando de la CNT-Paris", mais des adhérents de quelques syndicats de l'Union Régionale Parisienne de la CNT (f) qui sont intervenus à titre individuel.
Que certains ici continuent a entretenir ce type de désinformation, laisse peu d'espoir sur la nécessité absolue de construire, au delà de tactiques ou de stratégies différentes, un front social uni.
Amalgamer l'Union Régionale parisienne de la CNT (f) au Strass, n'est, une fois encore, pas la preuve d'une grande ouverture d'esprit.
Il serait bon, qu'après une scission qui à laissé à chacun la possibilité de mettre en oeuvre les stratégies qu'il trouve les plus adéquates, certains puissent se détendre...


Fraternelles Salutations Syndicalistes.
ARTHUR
 
Messages: 351
Enregistré le: 12 Juin 2010, 21:07

Re: Contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’e

Messagede JPD » 29 Déc 2014, 17:42

de Pierot

Faudrait savoir ce que l'on défend JPD !)



Je crois savoir, Pierrot, ce que je défend. Je défend le fait qu’un auteur invité dans un salon du livre libertaire puisse parler de son livre et vendre son bouquin sans que ses détracteurs l’en empêche par la force de l’injure et des coups. Je défend le fait que je suis encore capable de me forger par moi-même une opinion à la lecture d’un livre et que si je peux lire toutes les attaques et critiques qui en sont faites, je veux pouvoir aussi disposer du livre. Et que l’intervention du commando équivaut à dire « vous n’êtes pas capable de vous faire une opinion », nous vous apportons la bonne lecture qu’il faut en faire et le rejet qu’il faut manifester pour rester du bon côté de la pensée correcte. Et que je pense qu’il faut en finir avec ceux qui prétendent nous dicter ce que nous devons manger, boire, lire ou penser
Evidemment il y a des cas où on peut envisager d’intervenir de cette manière, par exemple dans des lieux du pouvoir contre des ouvrages et des gens manifestement fascistes. Nous l’avons tous fait (ou presque) encore que je doute fortement de l’efficacité de ce genre d’intervention qui est souvent contre productive et sert à mettre en valeur et à faire connaître l’ennemi juré, et simplement à se persuader qu’on est un bon, pur et dur, du bon côté. Mais, bon, je ne suis pas non violent.
Mais dans le cas qui nous occupe, il ne s’agit pas de cela. Ce n’était pas un lieu du pouvoir. Les féministes et le groupe anarchiste agresseurs étaient invités au salon, avaient accepté et payé leur stand. Ils avaient eu connaissance auparavant de la présence d’Escudero et de son livre. C’était faire fi de l’opinion des organisateurs et de la très grande majorité des éditeurs et auteurs présents que de vouloir interdire le livre au salon.
Parmi les signataires du texte il y a des laudateurs d’Escudero, des adversaires, des qui n’ont pas encore d’opinion et ne sont pas branchés sur cette question. Mais tous et toutes estiment qu’il n’y a aucune raison de l’interdire d’expression dans ces lieux. Les censeurs ne peuvent à la fois se prétendrent « du milieu libertaire » (c’est ce qui est fait quand on postule à un stand dans un salon du livre libertaire) et conchier celles et ceux qui refusent la démarche d’exclusion mise en œuvre. Il faut choisir. C’est pourquoi il est dit : « Quiconque fait usage dans ces circonstances de violence verbale et à fortiori physique ne peut s’attendre à être traité en camarade et doit être expulsé sans ménagement des espaces de discussions et d’échanges ». En revanche il est évident que quiconque veut dénoncer vertement les thèses d’Escudero doit pouvoir le faire et si par un malheureux hasard certains voudraient empêcher l’expression de cette dénonciation ils trouveraient certainement sur leur route bien des signataires du texte.
Mais, je le répète, Escudero n’est qu’un exemple, nous en avons cité trois autres. Personnellement je ne m’intéresse que peu à ces questions de PMA/GPA. Je suis contre leur interdiction et, puisque ça existe, que tout le monde puisse en profiter librement à sa guise. Ceci dit c’est en amont que je me pose des question. Quel est le sens de ce désir irrépressible d'enfant. Avoir un enfant c'est chouette si on l'a désiré, quelque soit sa provenance et avec qui. Mais quand on peut pas, que ça ne se présente pas eh bien tant pis, avoir un enfant n'est pas le signe d'une vie accomplie.... et dans cet acharnement à en vouloir à tout prix (je connais des couples hétéros qui y ont mis des années d'acharnement en centrant leur vie sur ce résultat) je me dis : "bonjour les dégâts" pour l'enfant : la culpabilisation n'est pas loin : ils/elles ont fait tellement d'efforts pour m'avoir, je leur dois tant, etc. Et pourtant il y a l'adoption et quand, en plus, je vois des couples gay et lesbiens revendiquer un désir de filiation génétique je me dis que, quand même, on a laissé des trucs en route depuis 1968 ! C'est pour ça que je trouve le bouquin de Bonnet "adieu les rebelles" plutôt vivifiant. Par ailleurs je trouve en effet que ces techniques sont un pas supplémentaire vers la marchandisation du vivant, mais ce n’est évidemment pas en réclamant leur interdiction que l’on freinera le processus pas plus que les antifa réclamant l’interdiction du FN n’ont freiné sa progression depuis 25 ans.


Ci dessous la liste des signataires (Ça permettra de les dénoncer plus facilement ! sourire) et de jouer au jeu de qui fréquente qui....) qui sont lié à l'édition, aux lieux de débat, à l'écriture de bouquins etc.


Éditions Acratie ; Éditions Le Coquelicot ; Éditions de la Pigne ; Éditions de la roue ; Éditions Rue des Cascades : Éditions Le Monde à l’envers ; Éditions libertaires ; Collectif Lieux communs ; Éditions Le Pas de côté ; Editions Repas ; Editions Rytrut ; Editions de l’Eclat ; Editions L’Or des fous ; Éditions l’Échappée ; mensuel Courant alternatif.
Gérard Amaté (auteur) ; Michel Baillieu (Groupe Kropotkine – FA) ; Jacques Baujard (Librairie Quilombo) ; Xavier Beckaert (auteur de Anarchisme. Violence, Non-violence, Éditions du Monde libertaire) ; Pascal Bedos (site @narlivres) ; Laurence Biberfeld (auteur de La Femme du soldat inconnu, Éditions libertaires) ; Colin Bonnet (Collatérale éditions) ; Isabelle Bourgueil (ed. L’Or des fous) : Venant Brisset ; Paul Boino ; Jean-Marie Brohm (revue Quel sport ?) ; Sedira Boudjemaa (artiste peintre) ; Marie-Claire Calmus (Chroniqueuse à la revue l'Emancipation et auteure des Chroniques de la Flèche d'Or.) ; Gianni Carrozza (La Question sociale) ; Daniel Colson (membre du collectif de la Griffe à Lyon) ; Jutta Bruch ; Éric B Coulaud (créateur et animateur du site Éphéméride anarchiste) ; Éduardo Colombo (membre du Comité de rédaction de Réfractions) ; Christian Calvi (militant anticapitaliste) ; André Danet (Finir la révolution ! la société autogérée pour sortir de la crise, Éditions de l’Épervier) ; Denis Carnus (ami d’alternative libertaire – Mille Babord) ; Béatrice Carnus (amie d'AL, adhérente association Mille Bâbords) ; Jean Luc Debry (auteur du Cauchemar pavillonnaire, Éditions de l’Échappée)) ; Daraguy ; Loïc Debray (co-auteur de RAF-Fraction armée rouge, L’Échappée) ; Jean-Marc Delpech (auteur de Alexandre Jacob, l’honnête cambrioleur, Atelier de création libertaire) ; Monique Douillet ; Jean Claude Driant (membre de l'association et des éditions CRAS) ; Jean-Pierre Duteuil (auteur de Mai 68 un mouvement politique Acratie) ; Alain Dropsy (FA Creuse) ; Felip Equy (militant libertaire) ; Maryvonne Nicola Equy ; Jean Pierre Garnier ; Daniel Guerrier (Éditions Spartacus) ; C. Gzavier (co-auteur avec JW de La tentation insurrectionniste (Acratie 2012) ; Annie Gouilloux (traductrice de Lewis Mumford pour les éditions de la Roue et les éditions de La Lenteur) ; François Heintz ; Charles Jacquier ; Jean-Michel Kay (éditions Spartacus) ; Jean-Michel Lebas ; Jean-Pierre Lecercle (éditions Place d’Armes) ; Alain Léger (libraire et éditeur) ; Hugues Lenoir (Groupe commune de Paris-FA, collaborateur du Dictionnaire biographique du mouvement libertaire francophone) ; Bernard Marinone (CNT Energie) ; Sébastien Navarro (presse indépendante) ; Fabien Ollier (directeur de la revue Quel Sport ?) ; Jean-Louis Paul (Ressouvenances) ; Philippe Pelletier (groupe Makhno-FA) ; PMO (Pièces et main d’œuvre) ; Toni Prima (militant libertaire) ; Serge Quadruppani ; Bastien Roche (librairie Quilombo - CNT) ; Marie-Christine Rojas Guerra (Chroniques syndicales sur Radio libertaire) ; Gilbert Roth (CIRA Limousin) ; Azucena Rubio (militante libertaire) ; Claire Ruph ; Bruno Signorelli (Temps critiques) ; Christophe Soulié (auteur de Liberté sur paroles chez Analis) ; Henri Simon (Echanges et mouvement) ; Anne Steiner (auteur de Les En-dehors, L’Échappée 2008, collaboratrice du Dictionnaire biographique du mouvement libertaire francophone) ; Annick Stevens (membre du Comité de rédaction de Réfractions) ; Pierre Thiesset (éditions Le Pas de côté) ; André Thomas (Editions Tribord) ; Nicole Thirion (La Question sociale) ; Catherine Thumann (collaboratrice de la presse indépendante) ; Tomjo (auteur de L’Enfer Vert, l’Échappée, 2013) ; Marc Tomsin (Rue des Cascades) ; Matias Velazquez (membre du CIRA Marseille et CIRA Limousin) ; Jacques Wajnsztejn (auteur de Rapports à la nature, sexe, genre et capitalisme. (Acratie 2014) et membre du comité de rédaction de la revue Temps critiques)
JPD
 
Messages: 334
Enregistré le: 30 Avr 2009, 05:20

Re: Contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’e

Messagede JPD » 29 Déc 2014, 18:09

Nico tu pètes les plombs ?...


Le texte de cette " pétition " est très discutable car tout d'abord il est le fruit de fantasmes : quelques tags, quelques tracts et c'est tout.

Faux. Tu y étais ? Qui t'as dit ça ? reduire ça à tract et tag c'est mensonger



A croire que les pétitionnaires n'ont pas affronté les flics, les fafs ou simplement leurs cadres et/ou leur patron depuis longtemps... fantasmes politiques aussi : le stalinisme Ces quadras / quinquas / sexagénaires qui ont pourtant connu la fin du stalinisme doivent être frappés d'Alzheimer ou avoir fait la révolution dans leur salon.

Pas mal les attaques sur l'âge !!! On dirait un gros bras anti fa... Et puis je suis pas sûr que tu les connaissent ces signataires !


Ensuite ce texte fait dans l'amalgame tel que dénoncé plus haut : soit Escudero et Marie-Jo Bonnet ont à voir et c'est grave pour l'intéressée (après tout elle est interviewée dans Causeur, FigaroVox, Le Figaro, etc.) soit c'est une manipulation ;

Je ne sais pas si tu es à AL.... ou proche ou pas ou plus, mais je te signale quand même que les deux figures tutélaires d'AL, Guérin et Fontenis ne se sont jamais gênés pour aller jacter dans les mêmes officines (je ne leur reproche pas !).

quant à St Imier, c'eût été un minimum alternatif de bannir la viande et l'alcool sur cette rencontre (chacun-e aurait pu en consommer en dehors). Enfin il y a des termes... étonnants comme " police de la pensée " dont tout le monde connait l'origine mais aussi qui aujourd'hui l'utilise...

arrête de parler par ouï dire. Le barbecue était dans un lieu "privé" en dehors des salles de débat et d concert. Le lieu était le seul lieu permanent anar de la ville : Espace noir.

Oui c'est Orwell dans je crois Oceania ou qq chose comme ça. C'est mal ?
en tous les cas quand on commence à utiliser des "tout le monde connait" ça prouve que si les quinquas n'ont aps affronté de flics ou de patron depuis longtemps, toi tu fréquente un petit milieu bien restreint de ceux qui connaissent l'origine des citation alors qu'à l'évidence, non, très très peu de gens connaissent cette origine. Vas un peu voir le monde comme il est.


Bon sans rancune !
JPD
 
Messages: 334
Enregistré le: 30 Avr 2009, 05:20

Re: Contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’e

Messagede stratos » 29 Déc 2014, 18:26

En 2012 il n'y a pas eut de "commando de la CNT-Paris", mais des adhérents de quelques syndicats de l'Union Régionale Parisienne de la CNT (f) qui sont intervenus à titre individuel.
Que certains ici continuent a entretenir ce type de désinformation, laisse peu d'espoir sur la nécessité absolue de construire, au delà de tactiques ou de stratégies différentes, un front social uni.

Mais on parlait bien d'intervention de type : censure et intimidation dans ce sujet. rien d'autre. Et c'est pas ma faute si la CNT Paris est venue. Faut pas le dire ou quoi ?
Amalgamer l'Union Régionale parisienne de la CNT (f) au Strass, n'est, une fois encore, pas la preuve d'une grande ouverture d'esprit.

C'est pas un amalgame CNT=Strass. C'est 2 trucs qui se sont passé au même endroit et de la même manière, c'est tout. Mais bon, chacun voit ce qu'il veut après tout.
N'empêche que ces types censure et l’intimidation dans les espaces libertaires, ca fait tache…
stratos
 
Messages: 36
Enregistré le: 18 Fév 2012, 19:33

Re: Contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’e

Messagede Nico37 » 30 Déc 2014, 01:05

charlelem a écrit:Donc si on est "Ces quadras / quinquas / sexagénaires" on est out : OK
"quant à St Imier, c'eût été un minimum alternatif de bannir la viande et l'alcool sur cette rencontre (chacun-e aurait pu en consommer en dehors)" : OK.
Peut-être aurait-il fallu renommer "Saint-Imier 1872-2012 Rencontres internationales de l'anarchisme du 9 au 12 Août 2012" en "Saint-Imier 1872-2012 Rencontres internationales de l'anarchisme et du végétarisme du 9 au 12 Août 2012"
En caricaturant tes propos j'en déduis que si on a plus de 20 (30?) ans et que l'on mange de la viande, on n'est plus libertaire.
Rassures moi, la société libertaire du futur, tu ne la vois pas ainsi ?
Un instant j'ai eu peur.


M'as-tu lu :?: C'est encore pire que tu crois : les plus de 40 ans qui parlent de stalinisme à tord et à travers sont encore plus coupables car eux l'ont connu. Les jeunes qui emploient ce terme ont presque le début de l'ombre d'un semblant d'excuse...
Être anarchiste sans changer un mode de vie propre à la société industrielle occidentale ne mènera pas loin, ça signera même la naissance avortée d'une société sans classe ni Etat... Et ça peut m'arriver de manger de la viande sous toutes ses formes mais à 80 à 100g /semaine, je peux tout aussi bien m'en passer sans effort (des mois durant d'ailleurs).

stratos a écrit:
Empêcher des débats de se tenir dans des espaces « libertaires » par des menaces en amont ou par des interruptions intempestives (hurlements, coups et menaces de mort), répandre des accusations fallacieuses, pratiquer l’amalgame et l’anathème, inonder de commentaires injurieux des sites « libertaires » qui osent donner la parole aux auteurs mis à l’index, tels sont les comportements auxquels on assiste de plus en plus fréquemment de la part de nouveaux censeurs se décernant à eux-mêmes le label libertaire qu’ils refusent à d’autres.


… Ceux qui étaient à la foire à l'autogestion en 2012 se rapellent aussi de l'intervention du commando de la CNT-Paris venu empêcher un débat qui ne leur convenait pas. À l'époque, on disait que c'était des ambrouilles, fallait pas "s'en meler…", y'avait plus important que ca.
L'année suivante, y'a eu le Strass.
Mais l'action du Strass ou de la CNT-Paris c'était la même non? …


Nous sommes tout-es d'accord et pourtant cette " pétition " ne fait aucun rapprochement avec ces deux événements marquants...

Quant à Quadruppani depuis son détestable Libertaires et ultra-gauche contre le négationnisme qui l'enfonce encore plus qu'il était enfoncé, on peut se passer de le citer... Tout comme PMO et autres confus-es...

JPD a écrit:Nico tu pètes les plombs ?...

Nico37 a écrit:Le texte de cette " pétition " est très discutable car tout d'abord il est le fruit de fantasmes : quelques tags, quelques tracts et c'est tout.


Faux. Tu y étais ? Qui t'as dit ça ? reduire ça à tract et tag c'est mensonger


J'ai dû mal m'exprimer, je parlais en général, sur l'ensemble de sa tournée. Et Escudéro (c'est un pseudo comme il aimait à le rappeler dans Libération) n'est pas reparti avec un seul bleu... Comme quoi le stalinisme...
Nico37
 
Messages: 8488
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49

Re: Contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’e

Messagede Nico37 » 30 Déc 2014, 01:52

JPD a écrit:
Nico37 a écrit:A croire que les pétitionnaires n'ont pas affronté les flics, les fafs ou simplement leurs cadres et/ou leur patron depuis longtemps... fantasmes politiques aussi : le stalinisme Ces quadras / quinquas / sexagénaires qui ont pourtant connu la fin du stalinisme doivent être frappés d'Alzheimer ou avoir fait la révolution dans leur salon.


Pas mal les attaques sur l'âge !!! On dirait un gros bras anti fa... Et puis je suis pas sûr que tu les connaissent ces signataires !


Parle à ma tête... Justement le fait d'avoir connu concrêtement le stalinisme enfonce celles et ceux qui l'emploient à tord et à travers. On dirait qu'Alzheimer frappe tôt en milieu libertaire...

JPD a écrit:
Nico37 a écrit:Ensuite ce texte fait dans l'amalgame tel que dénoncé plus haut : soit Escudero et Marie-Jo Bonnet ont à voir et c'est grave pour l'intéressée (après tout elle est interviewée dans Causeur, FigaroVox, Le Figaro, etc.) soit c'est une manipulation ;

Je ne sais pas si tu es à AL.... ou proche ou pas ou plus, mais je te signale quand même que les deux figures tutélaires d'AL, Guérin et Fontenis ne se sont jamais gênés pour aller jacter dans les mêmes officines (je ne leur reproche pas !).


Non suis pas à AL, je n'y ait jamais été et n'y serais jamais quand bien même leurs positions politiques soient assez souvent correctes. Quant à Fontenis, on s'est payé sa vieillesse sénile, merci de ne pas rappeler des mauvais souvenirs :!:
Nico37
 
Messages: 8488
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49

Re: Contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’e

Messagede Nico37 » 30 Déc 2014, 01:52

JPD a écrit:
Nico37 a écrit:quant à St Imier, c'eût été un minimum alternatif de bannir la viande et l'alcool sur cette rencontre (chacun-e aurait pu en consommer en dehors). Enfin il y a des termes... étonnants comme " police de la pensée " dont tout le monde connait l'origine mais aussi qui aujourd'hui l'utilise...


arrête de parler par ouï dire. Le barbecue était dans un lieu "privé" en dehors des salles de débat et d concert. Le lieu était le seul lieu permanent anar de la ville : Espace noir.


Un lieu " privé " libertaire qui propose un barbecue :?: :shock:

JPD a écrit:Oui c'est Orwell dans je crois Oceania ou qq chose comme ça. C'est mal ?
en tous les cas quand on commence à utiliser des "tout le monde connait" ça prouve que si les quinquas n'ont aps affronté de flics ou de patron depuis longtemps, toi tu fréquente un petit milieu bien restreint de ceux qui connaissent l'origine des citation alors qu'à l'évidence, non, très très peu de gens connaissent cette origine. Vas un peu voir le monde comme il est.


Bon sans rancune !


C'est le nom de la police d'Océania (Thought Police ou thinkpol) dans 1984. Je suis OS dans le tertiaire (je fais 22k la même chose par an avec un contrôle qualité qui varie suivant les boites où je suis passé de 35 à 92 points de contrôle, ces points de contrôles pouvant avoir en général de 4 à 5 modalités (de pas respecté à va au delà de ce qui est demandé)) donc le milieu supposé intellectuel tu repasseras quand bien même le tertiaire aiguilloné par la KBE (Knowledge Based Economy) ne se contente plus d'un simple BEP mais exige un BAC pro minimum.
J'en profite pour saluer ton travail militant, notamment avec Acratie.
Nico37
 
Messages: 8488
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49

Re: Contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’e

Messagede charlelem » 30 Déc 2014, 08:13

Nico37 a écrit:Parle à ma tête... Justement le fait d'avoir connu concrètement le stalinisme enfonce celles et ceux qui l'emploient à tord et à travers. On dirait qu'Alzheimer frappe tôt en milieu libertaire...

Staline est mort en 53 et la déstalinisation a commencé en 56. Donc ceux qui ont connu le stalinisme sont nés bien avant 53, alors oui ils peuvent être atteint d’Alzheimer en 2015.
C'est vrai que certains termes sont souvent utilisés à tort, il serait tellement plus simple de parler d'autoritarisme plutôt que de stalinisme.

Nico37 a écrit:Je suis OS dans le tertiaire (je fais 22k la même chose par an avec un contrôle qualité qui varie suivant les boites où je suis passé de 35 à 92 points de contrôle, ces points de contrôles pouvant avoir en général de 4 à 5 modalités (de pas respecté à va au delà de ce qui est demandé)) donc le milieu supposé intellectuel tu repasseras quand bien même le tertiaire aiguilloné par la KBE (Knowledge Based Economy) ne se contente plus d'un simple BEP mais exige un BAC pro minimum.

Moi je suis travailleur indépendant et j'ai fait 13K l'année dernière. Comme je suis travailleur indépendant pour certains je suis de fait patron, mais la réalité de mon travail c'est surtout beaucoup de manutention.
Anecdote : tu sais comment dans l'artisanat de bouche (notamment) on appelle les clients : "l'bourgeois".
Avatar de l’utilisateur-trice
charlelem
 
Messages: 436
Enregistré le: 26 Oct 2009, 19:16
Localisation: Poissy

Re: Contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’e

Messagede abel chemoul » 30 Déc 2014, 11:43

Nico37 a écrit:C'est le nom de la police d'Océania (Thought Police ou thinkpol) dans 1984. Je suis OS dans le tertiaire [...] donc le milieu supposé intellectuel tu repasseras

Nico, ce que tu nous fait là en langage orwellien ça s'appelle de la doublepensée, on sait tous les deux que tu as laaaaargement plus que le minimum requis pour ce taff niveau diplôme...
si tu préfères un langage marxiste au langage orwellien, tu oublies de remettre ton parcours dans une perspective matérialiste. En langage bourdieusien, tu as un capital culturel largement supérieur à celui de tes collègues dû à des dispositions familiales et universitaires et tu es un déclassé plus ou moins volontaire. En langage science po, tu es un militant dont la démarche est proche de celle de l'établissement inauguré par les maos des années 70 et relève manifestement du refus de parvenir cher aux auteurs prolétariens.
En langage abel chemoulien: t'abuze tro d'utiliser ce statut de smicard/prolo kan ça tarrange pour assoir ton discour alors que tu as 1 parcours universitère gro comme 1 maison.

Pour en revenir au sujet, ce dont est victime Escudero ce n'est pas seulement des tracts et des tags. On est censé être un mouvement de pensée et d'action, donc avoir un minimum confiance les uns en les autres, on devrait pouvoir accueillir un individu identifié comme libertaire par les "notres", même s'il est polémique et on devrait pouvoir débattre avec lui. Au lieu de ça, on lui applique les mêmes méthodes qu'à nos ennemis, on traite des camarades comme des traitres. En traitant tout ce qui n'est pas d'accord avec "elleux" en ennemi nos camarades anarcha-féministes placent leur subjectivité en orthodoxie. C'est l'existence d'une communauté de pensée libertaire et de sa pluralité qui est remise en question par ce genre de pratiques. J'ai pas envie qu'on finisse comme le milieu toto parisien où l'ennemi principal est le mec de la chapelle d'en face parce qu'il n'est pas d'accord sur tel ou tel point doctrinal particulier!
Je ne suis pas fan du synthésisme mais un minimum de respect dans la pluralité des opinions serait la bienvenue dans un mouvement qui prétend construire une société basée sur la liberté.

Et si on pouvait éviter de disqualifier tout ce qui n'est pas d'accord avec nous par des "ça n'a aucun contenu intellectuel", ça ferait avancer le débat. Peut-être que PMO ou Escudero n'ont aucune valeur intellectuelle à tes yeux comme Victor Hugo n'a aucun intérêt aux yeux d'un prolo disposant d'un BEP...
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 681
Enregistré le: 26 Mai 2009, 11:40

Re: Contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’e

Messagede Tobold Sonnecor » 30 Déc 2014, 14:15

Je ne comprends quand meme pas. Mais je suis un confusionniste du npa , financé par les queers et le strass, donc c'est normal.

Vous inviteriez jamais Renaud Camus ou Pierre Cassen a presenter leurs creations, alors pourquoi en faire de meme pour un auteur sexiste et lgbtiphobe ?
Un auteur dont la ligne se resume a:
Les inegalites sont naturelles
Les feministes lutte contre les inegalites
Les feministes sont contre la nature et pour le capitalisme transhumaniste
Tobold Sonnecor
 

Re: Contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’e

Messagede charlelem » 30 Déc 2014, 17:36

Que répondre à cela. Comment peut-on être tenté de faire un parallèle entre Escudero, Camus et Cassen.
Mystère ?
Avatar de l’utilisateur-trice
charlelem
 
Messages: 436
Enregistré le: 26 Oct 2009, 19:16
Localisation: Poissy

Re: Contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’e

Messagede JPD » 30 Déc 2014, 20:42

T'as rien compris Charlelem. Puisqu'on te dit qu'Escudero est un auteur lgbtiphobe et sexiste, qu'il pense que les inégalités sont naturelles, tu vas quand même pas faire chier jusqu'à aller lire le bouquin pour voir si c'est vrai ! Fais plutôt comme Sonnecon, ressasse à l'envi quelques clichés prémachés et épargne-toi des lectures nauséabondes.
JPD
 
Messages: 334
Enregistré le: 30 Avr 2009, 05:20

Re: Contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’e

Messagede Denis » 30 Déc 2014, 20:46

Je voulais juste signaler , avec l'accord de son signataire , que Daraguy est une faute probablement liée à la mise à jour dans la liste, il s'agit de Bruno Daraquy

Denis Carnus (ami d’alternative libertaire – Mille Babord) ; Béatrice Carnus (amie d'AL, adhérente association Mille Bâbords) ; Jean Luc Debry (auteur du Cauchemar pavillonnaire, Éditions de l’Échappée)) ; Daraguy ;

sinon JPD : PTDR je suis ! :rire2:
Qu'y'en a pas un sur cent et qu'pourtant ils existent, Et qu'ils se tiennent bien bras dessus bras dessous, Joyeux, et c'est pour ça qu'ils sont toujours debout !

Les Anarchistes !
Avatar de l’utilisateur-trice
Denis
 
Messages: 1138
Enregistré le: 16 Sep 2011, 22:07
Localisation: Oraison, Alpes de Haute Provence, le zéro-quatre

PrécédenteSuivante

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 4 invités