FO - Force Ouvrière

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede bipbip » 13 Oct 2018, 14:11

Les métallos de FO appellent Pavageau à la démission

Le secrétaire général de la fédération Force ouvrière de la métallurgie appelle le numéro un du syndicat à la démission après des révélations du Canard enchaîné sur l'existence d'un fichier interne contenant des commentaires injurieux.

Le secrétaire général de la fédération Force ouvrière de la métallurgie appelle le numéro un du syndicat à la démission après des révélations du Canard enchaîné sur l'existence d'un fichier interne contenant des commentaires injurieux. Selon l'hebdomadaire, ces notes recensant 126 cadres du syndicat ont été rédigées par des proches de l'actuel secrétaire général de FO, Pascal Pavageau, au moment où celui-ci faisait campagne pour prendre la succession de Jean-Claude Mailly.

"On va lui demander de s'expliquer : pourquoi ce fichier a été fait ? Il doit rendre des comptes", a déclaré Frédéric Homez, de FO-Métaux, dans un entretien diffusé vendredi par France Inter. "La meilleure solution en fonction de ce qu'il se passe en interne et avec ce fichier qui est impardonnable, c'est que lui prenne de lui-même la décision de démissionner", a-t-il ajouté, en invoquant une "impression d'être dans un système stalinien".

"Pour nous c'est impensable et impardonnable", a également dit Frédéric Homez.

... https://www.challenges.fr/economie/soci ... ion_618910
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede bipbip » 16 Oct 2018, 17:43

La CNIL contrôle le siège de Force ouvrière

La révélation de l’existence d’un fichier sur les cadres du syndicat a provoqué une grave crise interne au sein de la centrale.

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a effectué, vendredi 12 octobre, un contrôle au siège de Force ouvrière (FO), avenue du Maine, à Paris, a-t-elle fait savoir au Monde. « Il s’agit d’un contrôle sur place et d’un contrôle sur pièces », a-t-elle précisé.

Ce contrôle fait suite à la révélation, mercredi, par Le Canard enchaîné, de l’existence d’un fichier constitué en 2016 sur des cadres de FO par des proches de Pascal Pavageau, alors en lice pour succéder à Jean-Claude Mailly. Pascal Pavageau a été élu à la tête de l’organisation syndicale en avril.

... https://www.lemonde.fr/politique/articl ... 23448.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede bipbip » 16 Oct 2018, 19:30

Syndicalisme. Pascal Pavageau restera-t-il numéro un de FO ?

La révélation d’un fichier noir tenu en interne sur les cadres du syndicat entraîne son secrétaire général vers la sortie.

Le numéro un de FO restera-t-il en place ? Sept mois après avoir succédé à Jean-Claude Mailly, non sans passes d’armes assassines, Pascal Pavageau vit à son tour un mauvais moment, qui pourrait s’achever par son départ de la direction de l’organisation syndicale. Hier, le secrétaire général ne s’est pas présenté au siège de sa confédération et serait « en arrêt maladie », selon France Info. Une absence qui a entraîné l’annulation de la réunion hebdomadaire du bureau confédéral, ce lundi, et devrait reporter la commission exécutive de mercredi. Mais, avant même ce report, plusieurs cadres du syndicat avaient laissé entendre qu’ils voulaient maintenir la réunion avec ou sans le secrétaire général, pour discuter de l’existence de carnets noirs de l’organisation syndicale, révélés mercredi dernier par le Canard enchaîné.

... https://www.humanite.fr/syndicalisme-pa ... -fo-662185
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede bipbip » 17 Oct 2018, 16:34

Fichage à Force ouvrière : Pascal Pavageau quitte la tête du syndicat

Le secrétaire général de Force ouvrière a démissionné de son poste à la suite du scandale du fichier interne mis en place par ses proches.

Il avait en silence préparer ses cartons avant d'annoncer sa démission mercredi 17 octobre de la tête de Force ouvrière (FO). Il paye le fichier interne qui contenait des commentaires parfois insultants sur les cadres du parti, ce dont il était au courant et qui a été mis en place par ses proches. Il a décidé de quitter ses fonctions, quelques heures avant la réunion qui était censée le destituer.

... https://www.francetvinfo.fr/economie/sy ... 90283.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede bipbip » 18 Oct 2018, 21:41

Syndicalisme. FO perd son secrétaire général

Après les révélations du Canard enchaîné sur des fichiers internes, Pascal Pavageau a démissionné hier. Sa succession sera discutée les 21 et 22 novembre.

«À tous les adhérents, je m’excuse de lâcher, mais c’est trop dur. » Une semaine après les révélations d’un fichier portant préjudice à 126 cadres de l’organisation, les qualifiants de « niais », « franc-maçon » ou encore « trop intelligent pour entrer au bureau confédéral », le secrétaire général de Force ouvrière, Pascal Pavageau, a annoncé par mail, hier, sa démission, six mois après son élection à la tête du troisième syndicat français.

« Pour l’ensemble de ces documents et ces erreurs de fonctionnement qui ternissent l’image de notre organisation ainsi que mes actions, je vous présente sincèrement mes excuses », a-t-il poursuivi dans ce courriel adressé à tous les membres du comité confédéral national (CCN), le « Parlement » de l’organisation. « J’ai donné mes tripes parce que je suis viscéralement convaincu de ce que je défendais, des propositions que je portais. Cette page de ma vie se ferme dans la douleur, mais je reste fier de rester un militant de base, fier de ce que nous avons réalisé en six mois. »

Pour l’ex-secrétaire général, la « cavale ne s’arrêtera pas là »

Après les excuses et les regrets, Pascal Pavageau s’est livré à une charge contre certains de « (ses) camarades », à qui il demande ironiquement d’être « fiers du mal » qu’ils lui ont « fait, ainsi qu’à l’organisation, en choisissant de faire passer (leurs) intérêts personnels, (leur) petit pouvoir ou (leur) aigreur avant tout ». D’autant que, pour l’ex-secrétaire général, la « cavale ne s’arrêtera pas là ». Outre le fichier déjà révélé, le syndicaliste assure que « plusieurs fichiers sensibles et confidentiels concernant les salariés et les secrétaires confédéraux du siège » ont également été volés « dans le bureau de la responsable du personnel le 1er octobre 2018 » et « devraient être diffusés ». Vendredi 12 octobre, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a effectué un contrôle « sur place et sur pièces » au siège de FO. Des suites sont donc à prévoir. Cette crise n’est pas sans rappeler celle vécue quatre ans plus tôt par sa sœur ennemie, la CGT. Lorsque, fin 2014, le Canard enchaîné révèle, via des documents internes, que les travaux de rénovation de l’appartement de fonction de Thierry Lepaon, puis de son bureau à Montreuil ont coûté environ 190 000 euros à la centrale. Cela, deux ans et demi après sa prise de fonction, alors que son élection à la tête de la confédération s’était réalisée dans un contexte quelque peu chaotique.

Si, pour Pascal Pavageau, ce « règlement de comptes interne » avait pour but « d’arrêter la mise en place d’un audit interne sur l’état des finances internes », il fait suite à un congrès extrêmement violent, où les fractures de ce syndicat très hétéroclite avaient été palpables entre les tenants de la ligne « réformiste », la fédération de la métallurgie en première ligne, et ceux qui ostensiblement critiquaient le changement pied de la direction confédérale sortante en ciblant les prises de position bien trop molles de Jean-Claude Mailly sur les ordonnances Macron réformant le Code du travail. Ces révélations interviennent au moment où de nombreuses négociations capitales comme celles des retraites, de l’assurance-chômage sont en cours ; au lendemain d’une mobilisation professionnelle intersyndicale réussie et à laquelle Pascal Pavageau avait d’ores et déjà annoncé des suites ; en pleine campagne pour les élections professionnelles dans la fonction publique qui auront lieu le 6 décembre, et pour lesquelles le syndicat joue gros et notamment sa première place chez les agents de l’État.

Hier, les 35 membres de la commission exécutive (CE) ont d’ailleurs réaffirmé la ligne en cours. Et ce, dès la toute première phrase de sa déclaration. Ces membres estimant que l’ensemble des attaques portées par l’exécutif gouvernemental « confirment, si besoin était, la force et la justesse des orientations décidées au dernier congrès confédéral ». « Nous ne sommes pas dupes, d’où qu’elle vienne, avec des cris d’orfraie ou des larmes de crocodile, cette campagne vise à nous affaiblir en cherchant à nous ranger dans les “tous pourris”. »

En attendant la tenue d’un CCN extraordinaire convoqué les 21 et 22 novembre, seul habilité à désigner un nouveau secrétaire général, la commission exécutive a désigné « une commission chargée d’aider et d’assister le bureau confédéral », composée de sept membres, qui siégera « avec le bureau confédéral jusqu’au prochain CCN ».

Clotilde Mathieu


https://www.humanite.fr/syndicalisme-fo ... ral-662360
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: FO - Force Ouvrière

Messagede bipbip » 30 Oct 2018, 19:55

FO : un premier candidat déclaré à la succession de Pavageau

La fédération des transports qui avait soutenu jusqu'au bout l'ex-numéro un, après la révélation d'un fichier occulte sur les cadres de la centrale, a décidé de présenter son numéro Un, Patrice Clos, à sa succession.

... https://www.lesechos.fr/economie-france ... 217537.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités