23 avril 2017 c'est dans la rue qu'ça s'passe !

23 avril 2017 c'est dans la rue qu'ça s'passe !

Messagede Pïérô » 20 Avr 2017, 15:36

23 avril c'est dans la rue qu'ça s'passe !

Paris

1er Tour #NuitDesBarricades
18h Bastille - Nuit des barricades.

Image

Contre ce cirque, contre ces clowns qui pensent pouvoir nous gouverner, reprenons la rue, reprenons la parole ! Nous appelons à se rassembler à partir de 18h sur la place de la Bastille dès le soir du 1er tour !

Soyons nombreux à cette #NuitDesBarricades pour s'opposer à la mascarade électorale et au chantage qu'on nous imposera entre libéralisme d'un côté et fascisme de l'autre.
Ramenez de quoi construire une énorme barricade, symbolisant notre refus de rentrer dans leur jeu et notre volonté de construire un autre monde.

Le quinquennat désastreux de Hollande illustre de manière très claire ce qu'est un gouvernement au service de l'économie et de la bourg...eoisie. De toute façon, comment pourrait-il en être autrement ? L'État n'est pas qu'un simple jouet neutre sur lequel nous pouvons influer, mais un outil des plus riches aux dépends des plus pauvres.
Un État dont les logiques racistes, sexistes, consuméristes et sécuritaires nous écœurent un peu plus tous les jours.
Un Système électoral qui semble arriver à sa fin, tant les « alternatives » qu'il propose (de Macron à Le Pen en passant par la « Gauche ») nous dirigent droit dans le mur.
Nous sommes de plus en plus nombreux à refuser de jouer le jeu, à refuser d'élire le prochain gérant du désastre.

Cependant nous ne sommes pas inactifs, s'abstenir de voter n'est pas une fin en soi, mais une manière parmi d'autre de signifier un rejet de la politique classique et de la démocratie représentative. Nous pensons que la question juste est celle qui permet de replacer le politique au centre de nos réflexion, c'est à dire d'agir quotidiennement et localement, que ce soit dans nos facultés en occupant nos salles, nos lieux de travail par des grèves, nos quartiers en organisant des cantines ou en aidant les réfugié.es. Bref la liste est longue.

Aujourd'hui on nous fait du chantage en jouant sur la peur du FN, alors que nombreux sont les partis politiques qui l'ont utilisés par le passé ou actuellement, en reprenant ses thèmes de campagne ou en appelant au pacte républicain, pour grappiller des voix. Cette situation ne peux plus durer et il ne faut pas oublier que le FN n'est que le produit d'un système en bout de course, l'un des derniers rempart pour permettre aux puissants de conserver leur place pour que le système perdure.

Ainsi nous considérons que ce spectre du fascisme n'est que le reflet de ce qui s'exerce déjà de manière plus vicieuse sous nos yeux, quotidiennement, quand par exemple un gouvernement socialiste autorise des flics à porter des cagoules, acquitte une police qui continue à tuer des innocents impunément, expulse à un rythme alarmant ceux qui fuient la misère et la guerre ou réprime les luttes sociales...


https://www.facebook.com/events/1023143941163944/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20042
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: 23 avril 2017 c'est dans la rue qu'ça s'passe !

Messagede bipbip » 20 Avr 2017, 19:35

[Nantes - 23 avril] ça bouge dans la rue !!!

A Nantes, rendez-vous place du Bouffay:
• dès 10h00: nouveau Grand Rassemblement du Corbeau de Nuit Debout Nantes autour du "candidat" Perceval 2017
• dès 12h00: Grande Bandrolerie venez toute.s au Grand Jeu concours d'accrochage de banderoles !!
• à partir de 18h00 : Syndicalistes, lycéens, étudiants, chomeurs, votants ou abstentionistes rendez-vous dans la rue !

Y'a aussi plein d'autres initiatives dans le coin, comme ces détournements d'affiches... Si vous voulez annoncer des choses, n'hésitez pas à commenter, ou publier, même depuis votre portable sous forme de brève (comme sur twitter!) et on complètera cet article. Vous pouvez ajouter #automedias44 pour expérimenter cette initiative de tenter de se ré-approprier l'info localement à partir de celleux qui la vivent, qu'on va suivre et essayer de soutenir au mieux.


Image

https://nantes.indymedia.org/articles/37447
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 21482
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: 23 avril 2017 c'est dans la rue qu'ça s'passe !

Messagede bipbip » 21 Avr 2017, 09:56

Montpellier

Rassemblement contre la mascarade électorale

à 20h, Place de la Comédie, 34000 Montpellier

Image

Ni vote utile, ni résignation !

Le soir du 23 avril 2017 se jouera le premier acte de la mascarade
électorale. On nous fait croire que nous avons le choix, pourtant, comme à chaque fois, n'en ressortira que libéralisme ou nationalisme !

Nous refusons de nous résigner, nous refusons de cautionner.
Rassemblons nous dès l'annonce des résultats sur la place de la comédie.

Montrons leur que seule la lutte fera entendre notre voix !

https://lepressoir-info.org/spip.php?article837
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 21482
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: 23 avril 2017 c'est dans la rue qu'ça s'passe !

Messagede bipbip » 22 Avr 2017, 12:17

Grenoble
Le jour des élections, tous dans la rue !
Le 23 avril à partir de vingt heures au centre-ville de Grenoble (pas de lieu précis, on se retrouvera de toute façon). Pendant que le cirque présidentiel fait son show à la télé, retrouvons-nous dans la rue pour faire quelque chose de concret, se parler, échanger, manifester, et peut-être construire des liens, imaginer des pratiques qui ont plus à voir avec le fait politique que cette mascarade des pantins président·e·s.
Pour toutes celles et ceux qui ont la rage face à l’inéductabilité proclamée des élections et des institutions qu’elle légitimisent, il est temps de (re)tourner dans la
https://grenoble.indymedia.org/2017-04- ... s-la,44588


Rennes
Dès le soir du premier tour, rendez-vous est déjà donné pour nous rejoindre, occuper l’espace public et manifester : le 23 Avril rdv 18 h Ste Anne !
https://expansive.info/Les-presidentiel ... erdent-407


Lyon
Appel à descendre dans la rue le soir du premier tour. Le soir du 23 avril, partout dans les rues du centre ville, retrouvons nous !
https://rebellyon.info/Le-soir-du-23-Av ... -rue-17715
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 21482
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: 23 avril 2017 c'est dans la rue qu'ça s'passe !

Messagede bipbip » 22 Avr 2017, 15:29

Rennes. Interdiction de manifester dimanche

La préfecture d'Ille-et-Vilaine a publié un arrêté pour interdire les manifestations en centre-ville de Rennes ce dimanche dans le but d'éviter d'éventuels débordements et troubles à l'ordre public en vue de l'élection présidentielle.

... http://www.letelegramme.fr/ille-et-vila ... closePopUp
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 21482
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: 23 avril 2017 c'est dans la rue qu'ça s'passe !

Messagede Pïérô » 22 Avr 2017, 19:21

Bordeaux dimanche 23 avril 2017

Contre la mascarade électorale, prenons la rue !
à 20h, Place de La Victoire

FACE À LA MASCARADE ÉLECTORALE, PRENONS LA RUE DÈS LE PREMIER TOUR ! RDV 20H PLACE DE LA VICTOIRE !

Il se passe quelque chose en France. Cette campagne présidentielle hors norme est rythmée par une succession de scandales financiers, de crimes policiers et de vagues de révolte et de grèves. Le discrédit de la classe politique atteint aujourd'hui son paroxysme, sur fond de corruption et d'intrigues politiques. De Sarkozy à Valls et Hollande, ceux qui ont exercé le pouvoir ont été balayés méthodiquement, quand ils n'ont pas directement été giflés ou enfarinés. A droite, c'est la surenchère pétainiste qui domine pendant qu'à gauche, le PS n'en finit plus de succomber. Aucun des deux partis de gouvernement n'est assuré d'atteindre le second tour, et les favoris de la présidentielle sont le duo médiatique improbable, composé d'un banquier et d'une raciste. Le tumulte politique s'accompagne d'une crise de régime.

Ni vote utile, ni résignation !

Le soir du 23 avril se jouera le premier acte de la mascarade électorale. On nous fait croire que nous avons le choix, pourtant, comme à chaque fois, n'en ressortira que libéralisme ou nationalisme !

Face à cette farce spectaculaire, n'attendons pas pour faire entendre notre voix, bien plus concrètement qu'avec un simple bulletin de vote dans une urne : rassemblons nous pour un carnaval festif qui déambulera dans les rues de Bordeaux. Soyons résolus à montrer que la classe politique actuelle ne nous convient pas et ne nous représente pas !

RASSEMBLEMENT À LA VICTOIRE À PARTIR DE 20H ! Venez nombreux, déguisés en votre clown politique préféré ou en ce qui vous représente bien plus qu'un gestionnaire corrompu, un banquier partisan de l'austérité ou une héritière raciste !


https://gironde.demosphere.eu/rv/7449


Lille, dimanche 23 avril

Appel à prendre la rue le soir du premier tour

à 19h, Parvis des halles Wazemmes

Image

y'est ! Nous nous approchons dangereusement de la première date fatidique que tous les commentateurs, candidats, partis, politiciens et consorts attendent avec impatience : le premier tour des élections présidentielles. Pour la démocratie et son système de représentation, le 23 avril constituera un enjeu de taille. Un enjeu pour toutes celles et ceux qui croient encore que le changement se fera dans les urnes. Pour tous ceux qui voteront pour la première fois pour un candidat d'une nouvelle couleur politique, ceux qui iront un peu plus à gauche, ou un peu plus à droite. Ceux qui tenteront le grand écart. Ceux qui pensent qu'il s'agira là d'un nouveau défi, d'une nouvelle aventure. Ou même, ceux qui voteront pour le candidat qu'ils pensent voir remporter l'élection, en croyant qu'en élisant le gagnant, eux aussi gagneront peut-être quelque chose. Avec des intentions qui vont de la plus cynique à la plus noble, des milliers de « citoyens » vont se retrouver devant les urnes le week end prochain. Pour une bonne partie d'entre eux, le vote fait figure de solution de la dernière chance, alors que pour d'autres, il est vu comme un jeu où le vote et la vie réelle n'ont aucune chance d'entrer en contact.

Bien entendu, nous ne disons pas que les résultats du scrutin n'auront aucune influence sur la suite des événements. Qu'il s'agisse du climat plus ou moins morbide qui s'ensuivra, ou de la conduite du pouvoir, pas mal de choses concrètes s'en ressentiront. On a conscience notamment que les luttes à venir auront plus ou moins d'obstacles policiers et judiciaires à affronter en fonction du grand vainqueur. Pour autant, on ne se leurre pas : même un candidat ayant les meilleures intentions, la plus grande honnêteté, la plus limpide des transparences ne pourra jamais nous satisfaire. Et pour cause, être président, c'est d'abord gouverner, diriger un état. Autrement dit, prendre des décisions techniques pour que le pays puisse naviguer au mieux dans les eaux du capitalisme. À cela, aucun modèle ni aucune solution institutionnelle ne pourront être trouvés. La gauche, dans toutes ses tentatives, ne fait qu'entretenir des illusions que seuls les plus naïfs peuvent encore avaler. Les souvenirs du mouvement contre la « loi travail », passée à grands renforts de 49-3 alors que les manifestations se faisaient brutalement réprimer par la police et enterrer par la justice sont encore frais.

Par ailleurs la gauche, en plus de nous faire croire qu'elle peut (ou veut) encore quelque chose contre le capitalisme, n'hésitera pas à nous ressortir le désormais bien connu « vote utile » censé faire « barrage au FN ». Notons qu'elle n'est pas seule dans ce cas, et qu'en matière de barrage, elle avance main dans la main avec les républicains. Là le discours, à force d'être répété et repris à toutes les sauces par des personnalités politiques diverses et variées, commence à nous donner la nausée. Il parait qu'il en va de notre responsabilité si le FN passe, que c'est de notre devoir d'aller voter pour les contrer, que l'important est de faire front ensemble, de s'allier, se rassembler. Peu importe si le PS a profité de ces 5 dernières années pour appliquer une politique qui a dû bien donner le sourire à Le Pen à certains moments. L'important là ne se joue pas au niveau des idées, il suffit seulement de choisir un camp, et gare à ceux ou celles qui voudraient choisir l'équipe bleue marine. Avec les tentatives de dédiabolisation du FN lancées par Marine Le Pen, ça s'agite dans tous les sens pour, plus que jamais, rappeler que l'extrême droite n'est pas une équipe comme une autre.

Bien entendu, on n'a surtout pas envie de voir la gueule triomphante de Marine jubiler sur tous les plateaux télé. Cette seule évocation fait froid dans le dos. Mais en réalité, on ne voudrait en voir aucun. Alors de là à s'allier avec nos ennemis pour construire un soi-disant barrage, faudrait peut-être pas exagérer. De une, si le barrage est déjà criblé de fuites, c'est que le gouvernement cautionne, applique et propose depuis longtemps déjà des politiques fascistes qui ne disent pas leur nom. De deux, tout le monde sait pertinemment que, quand bien même ce pseudo barrage fonctionnerait pour les élections de 2017, tous les politicards se jetteraient les uns sur les autres pour aller noyer le voisin dès le lendemain de leur supposée victoire. Bref, on a aucune envie de participer à ce petit jeu aussi cynique qu'hypocrite. Merci mais non merci.

Pour finir, on aurait envie de dire « les élections, on s'en fout » (« kejné? »); et ce ne serait pas complètement faux puisqu'on n'en attend absolument rien. Seulement, ces élections, on les subit depuis longtemps déjà. Entre le bourdonnement incessant de la radio et les portraits 3 mètres sur 2 qui pullulent aux quatre coins des villes, impossible de faire l'impasse. Alors, plutôt que subir encore cette mascarade tout.e seul.e devant la télé, autant qu'on se retrouve dans la rue. D'abord, parce qu'à plein, ce sera toujours moins déprimant. Ensuite, parce qu'on est bien conscients que si on a des choses à exprimer, ce ne sera pas sur un petit bout de papier mais dehors, où on vit, dans les quartiers, ce sera avec les gens, pas avec les « citoyens ». Prendre la rue, c'est ce qui nous permettra de nous rencontrer, de nous organiser, de confronter nos accords et nos désaccords. C'est là que se joue le politique.

Le 23 avril, RDV à 19H place des halles de Wazemmes.
Fais péter tes chips !

Quelques ingouvernables.


https://lille.demosphere.eu/rv/5191
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20042
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: 23 avril 2017 c'est dans la rue qu'ça s'passe !

Messagede bipbip » 23 Avr 2017, 13:24

Rouen
Face à l’impasse électorale, prenons la rue !
"Les politiciens n’offrent aucune issue à une situation devenue intolérable. Il nous faut apprendre à faire sans eux. Face à l’impasse électorale, prenons la rue."
Parce qu’on a tous une bonne raison d’être déçus par les élections et qu’on ne souhaite pas rester seul ce soir-là, retrouvons-nous dans la rue le 23 avril à 20h place de l’Hôtel de ville de Rouen.
https://a-louest.info/Face-a-l-impasse- ... la-rue-103

Toulouse
23 Avril, les urnes en miettes
Quels que soient les résultats des élections, retrouvons nous le soir du 1er tour pour prendre la rue.
21H00 au Capitole.
... https://iaata.info/23-Avril-les-urnes-e ... -2007.html

Lyon
Le soir du 23 avril, prenons la rue !
Appel à descendre dans la rue le soir du premier tour. Le soir du 23 avril, partout dans les rues du centre ville, retrouvons nous !
... https://rebellyon.info/Le-soir-du-23-Av ... -rue-17715

Strasbourg
Krutenau, Grande fête contre le cirque électoral
... https://manif-est.info/Grande-fete-cont ... l-195.html

Caen
Contre les élections
RASSEMBLEMENT POUR UN BANQUET DES LUTTES
LE 23 AVRIL à 19H PLACE SAINT-SAUVEUR
... https://nantes.indymedia.org/articles/37418
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 21482
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: 23 avril 2017 c'est dans la rue qu'ça s'passe !

Messagede bipbip » 24 Avr 2017, 11:32

Rennes, court c.r 23 avril soirée :
https://nantes.indymedia.org/articles/37494

Rapide retour sur la soirée du 23 avril à Toulouse :
https://iaata.info/Les-elections-ne-com ... -2018.html

Paris : https://paris-luttes.info/mobilisation- ... -soir-7943

VIDEO. Présidentielle: Manifestations sauvages à Rennes, Nantes, Strasbourg, Paris… Après les résultats
http://www.anti-k.org/2017/04/24/video- ... -ailleurs/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 21482
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: 23 avril 2017 c'est dans la rue qu'ça s'passe !

Messagede bipbip » 25 Avr 2017, 09:09

Rapide retour sur la soirée du 23 avril à Toulouse
https://iaata.info/Les-elections-ne-com ... -2018.html


Tour d’horizon des manifs du 23 avril au soir
Suite au résultat des élections, de nombreuses manifestations ou rassemblements étaient appelés aux quatre coins de l’Hexagone. Retrouvez ici un petit tour de France des événements de la soirée post-électorale là où nous avons pu trouver des informations.
... https://mars-infos.org/tour-d-horizon-d ... du-23-2308
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 21482
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05


Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité