POÏ POÏ POÏ (2014...)

Re: POÏ POÏ POÏ (2014...)

Messagede Nico37 » 16 Fév 2015, 00:04

Haro sur l'austérité 15/02

Le leitmotiv du POI est limpide et sans concession : « Non aux politiques d'austérité, non au pacte de responsabilité du gouvernement ». Réuni hier matin à Landerneau, le comité finistérien profitera de la campagne des départementales pour diffuser le message.

La victoire du parti Syryza en Grèce, le 25 janvier, donne des ailes au Parti ouvrier indépendant : « C'est un vote contre la politique d'austérité mise en oeuvre en Grèce par la Troïka, Nouvelle démocratie (parti de droite grec, NDLR) et le Pasok (parti socialiste grec, NDLR) », se réjouit Didier Brémaud, membre du bureau national du POI. Pour autant, et contrairement à certaines personnalités politiques françaises, le Parti ouvrier indépendant ne s'attribue pas une part des lauriers de l'élection d'Alexis Tzipras à la tête du gouvernement hellène ni à la montée en puissance du parti espagnol « Podemos », porté par le même ras-le-bol contre les mesures sociales extrêmes censées éloigner la menace de faillite économique de leur État. « Le contexte grec ou espagnol est différent du contexte français. Mais nous avons l'austérité en commun », martèle Didier Brémaud.

Vraiment indépendant

La colère nationale grandissante peut-elle porter l'extrême gauche française au pouvoir ? Pour cela, une large entente de tous les partis de cette tendance politique semble indispensable. Et ce n'est pas gagné. Le Parti ouvrier indépendant ne porte son nom par simple coquetterie. Il tient à se démarquer. « Une alliance avec le Front de gauche ? Non, car il ne se prononce pas sur le pacte de responsabilité. Il n'est qu'un soutien critique du gouvernement et se présente ailleurs, à d'autres élections, avec le Parti socialiste », observe Didier Brémaud qui, en l'occurrence, pense au Parti communiste français.

Candidats aux départementales

Le POI n'est toutefois pas dogmatiquement fermé à toute collaboration. La preuve, il fera équipe avec le Parti de gauche aux départementales finistériennes, dans deux cantons brestois (Centre-Recouvrance et Kerichen - Saint-Marc). Françoise Sage et Roger Calvez, deux membres du POI-29, se sont déjà portés candidats au siège de conseiller général. Respectivement à Lannilis et à Recouvrance, en 2011. Leur score de 2 % ne les décourage pas : « Nous n'avons pas de visées électoralistes. Ce qui nous importe dans cette élection, c'est l'audience de sa campagne. Une tribune politique offerte », expliquent-ils.

49 adhérents

Politique-fiction : et s'ils étaient élus, que feraient-ils ? « Augmentation des salaires, interdiction de licenciement, abrogation des lois Macron, fin des suppressions de postes dans la fonction publique, renationalisation des secteurs clés économiques (banques) » ou localement, « retrait de Veolia de la fausse société publique locale Eau du Ponant. Nous remunicipaliserions l'eau ». Autant de mesures que le POI juge digne de la tradition ouvrière et en capacité de séduire l'électorat ouvrier de plus en plus tenté ces dernières années par le vote Front national. Une réalité qui étonne le membre du bureau national. Les 49 adhérents à jour de cotisation dans ses quatre comités finistériens (dont sept au comité landernéen) ont déjà les manches remontées.
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49

Re: POÏ POÏ POÏ (2014...)

Messagede Nico37 » 28 Fév 2015, 00:11

Candidature commune Agora Montreuilloise-POI pour les élections départementales

Agora Montreuilloise et les comités du POI de Montreuil décident de présenter en commun les candidatures de Cheikh Mamadou Sy et Christel Keiser à l’élection départementale dans le canton de Montreuil 2. Les remplaçants sont Véronique Vieillame et Patrice Faucheux.

L’objectif d’AGORA et du POI est le rassemblement des forces de défense de intérêts et des revendications de la population contre les mesures qui la frappent, en particulier contre la politique du gouvernement – et notamment son pacte de responsabilité – et ses conséquences au plan communal et départemental.
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49

Re: POÏ POÏ POÏ (2014...)

Messagede Nico37 » 08 Mar 2015, 01:42

Après les élections grecques, réorientation de l’Union européenne ou annulation de la dette ? Jean-Pierre Bréus secrétaire départemental du POI

Le 25 janvier, par son vote en faveur de Syriza, le peuple grec envoyait un mandat clair, en finir avec la politique d’austérité menée par les gouvernements successifs, de gauche comme de droite, tous soumis aux diktats de l’UE.

Il est donc assez pitoyable de voir par exemple en France la gauche au pouvoir se féliciter de la victoire de Tsipras, alors que cette gauche applique en France une politique de même nature que celle qui a été massivement rejetée en Grèce, une politique incarnée par le pacte de responsabilité et la loi Macron.

Mais les félicitations passées, le gouvernement français et les gouvernements européens, fidèles relais de leurs maîtres de Bruxelles, s’empressent tous de prévenir que la Grèce devra tenir ses engagements. En fait d’« allégement », la « négociation » est conditionnée à la poursuite des réformes anti-ouvrières et antidémocratiques. Mais annuler la dette ? Il n’en est pas question.

Qui contrôle la dette grecque ? Pour 30 %, des banques privées qui en tirent de juteux intérêts. Pour 70 %, les Etats-Unis, le Japon, le FMI et les principaux pays européens. Comment les pays européens ont-ils financé ce rachat ? Très largement en empruntant eux-mêmes… aux banques (Depuis 1993, toute possibilité de faire appel à la Banque de France est définitivement interdite avec l’instauration de « l’indépendance » de la Banque de France, c’est l’article 104 du traité de Maastricht).

A partir de là, l’Etat se met totalement à la merci des marchés financiers et des banques qui exercent une pression constante sur lui.

Cette opération a gonflé encore un peu plus la dette des Etats, utilisée comme « argument » pour imposer austérité et contre-réformes, en France, le pacte de responsabilité et la loi Macron. Dans tous les cas, ce sont les banquiers et les spéculateurs qui gagnent. Dans tous les cas, ce sont les travailleurs et les peuples qui paient. La dette en France s’est constituée par un mécanisme comparable à la dette grecque. Elle a permis et permet de servir, sur fonds publics, de juteux intérêts aux marchés ainsi engraissés par les gouvernements successifs. Elle est tout aussi illégitime que la dette grecque. Parler de renégociation de la dette, d’autre manière de sauver l’euro, c’est reconnaître cette dette publique, c’est maintenir le lien de subordination aux banquiers, aux spéculateurs, au capital financier, qui étranglent l’économie mondiale, nourrissent la misère et la déchéance, et entraînent l’humanité vers la barbarie. C’est se soumettre à une politique qui exige la poursuite des contre-réformes.

Pour le POI, seule l’annulation de la dette est capable de traduire dans les faits le vote du peuple grec !
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49

Re: POÏ POÏ POÏ (2014...)

Messagede Nico37 » 08 Mar 2015, 21:28

Le gouvernement dicte l’austérité, la municipalité de Montreuil l’applique !

17 FÉVRIER, À L’ASSEMBLÉE NATIONALE :
MANUEL VALLS A RECOURS À L’ARTICLE 49-TER POUR IMPOSER, PAR UN VÉRITABLE COUP DE FORCE, SA LOI MACRON. UNE LOI QUI DÉRÉGLEMENTE LES DROITS DES TRAVAILLEURS ET QUI, EN PARTICULIER, VISE À FACILITER LES LICENCIEMENTS DÉCIDÉS PAR LES PATRONS. UNE LOI DICTÉE PAR LES PLANS DE L’UNION EUROPÉENNE, COMME LE PACTE DE RESPON-SABILITÉ QUI AMPUTE LES DÉPENSES PUBLIQUES DE 50 MILLIARDS D’EUROS POUR OFFRIR 41 MILLIARDS D’EUROS AUX PATRONS.

LA VEILLE, 16 FÉVRIER :

PATRICE BESSAC A FAIT ADOPTER SON BUDGET PAR LE CONSEIL MUNICIPAL, EN EXPLIQUANT DANS LES DOCUMENTS PRÉPARATOIRES : “MALGRÉ LES DIFFICULTÉS (…) IMPOSÉES (…) PAR L’ETAT, CE PREMIER BUDGET (…) PARVIENT (…) À CONFIRMER LES ORIENTATIONS DE LA NOUVELLE MUNICIPALITÉ (…) EN MATIÈRE DE DÉFENSE DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL ET DE SATISFACTION DES BESOINS DES MONTREUILLOIS ET DE RÉPONSE À L’OBJECTIF DE MAINTIEN DE LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC LOCAL . »

Christel Keiser, conseillère municipale du Parti ouvrier indépendant, au nom du groupe Agora Montreuilloise-POI, a exprimé sa stupéfaction : “ Si l’on comprend bien, l’Etat vole à la ville 4,3 millions d’euros et on pourrait quand même satisfaire les besoins des Montreuillois. Une telle affirmation constitue un formidable encouragement au gouvernement à poursuivre la mise en œuvre de son pacte de responsabilité. D’autant plus que, comme le dit le document, il s’agit d’une diminution cumulée des moyens. Au total, entre 2014 et 2017, si on ajoute les dépenses supplémentaires pour mettre en œuvre la réforme des rythmes scolaires, on passe de 12,5 millions d’euros en moins à près de 35 millions d’euros en moins pour les finances de la ville. ”

Mandatée par 700 Montreuillois, elle a interpellé Patrice Bessac pour l’inviter à ne pas céder à l’exigence du gouvernement de couper dans les dépenses publiques : “ Vous pouvez, vous devez refuser de répercuter ces coupes, réintégrer dans le budget les 4,3 millions d’euros que l’Etat coupe dans le budget de la commune et appeler la population à aller ensemble, et avec les autres élus du département, exiger du gouvernement qu’il nous rende les millions qui nous ont été pris. ”

A cette proposition, Patrice Bessac a répondu : “ Certes, nous condamnons le pacte de responsabilité et l’austérité. Mais nous n’avons pas d’autre choix que d’appliquer. ”

Quelles sont les conséquences de ces coupes ?

La réduction des dépenses d’équipement empêchera la réalisation des travaux néces-saires dans les écoles. Ainsi, si la réfection de la cour de l’école maternelle Méliès sera effectuée cet été, les travaux d’urgence à l’école Guy-Moquet sont renvoyés sine die et rien n’est prévu cette année concernant la poursuite des travaux à l’école Nanteuil.
Les subventions aux associations sont diminuées d’un million d’euros (soit une baisse de près de 15 %).
10 % d’économie doivent être réalisées sur les dépenses de fonctionnement, au nom de la maitrise de la masse salariale. On comprend bien qu’il s’agit de supprimer des postes en commençant par ne pas renouveler les contrats des agents non titulaires, et le non rempla-cement des agents en cas de maladie ou de formation. Ce qui remet en cause les services rendus aux habitants.
Les impôts locaux des Montreuillois vont augmenter. Certes, la municipalité a décidé de ne pas augmenter les taux, mais la simple répercussion de la revalorisation des valeurs locatives par le gouvernement fait que, concrètement, 1,7 million supplémentaire sera prélevé dans les poches des Montreuillois, permettant de compenser partiellement les coupes imposées par le gouvernement.

Pire encore.

Le maire a annoncé que “ les difficultés seraient encore plus importantes l’année prochaine ” , car il y aura de nouvelles coupes, cumulées aux précédentes. Et pour répondre à cette situation, la clé magique serait la “ démocratie participative ” , c’est-à-dire l’association des habitants et des syndicats à la mise en œuvre des coupes budgétaires.

On va donc demander aux habitants des différents quartiers de choisir un projet contre un autre, on va demander aux représentants d’une association d’exiger davantage de subventions au détriment des autres, on va demander aux représentants du personnel et aux syndicats de choisir quels postes il faut supprimer. Tout cela, dans le cadre d’un budget d’austérité.

C’est la marche organisée à la division, un quartier contre un autre, un groupe d’intérêts contre un autre, pour appliquer le budget d’austérité imposé par l’Union européenne, par le gouvernement Hollande-Valls et par Patrice Bessac.

Le Parti ouvrier indépendant combat en toutes circonstances pour l’indépendance des organisations syndicales, contre toute forme d’intégration à l’Etat et à la municipalité.

Le Parti ouvrier indépendant combat en permanence pour aider à l’unité des travailleurs et des organisations, pour la mobilisation de millions et de millions pour bloquer la politique d’austérité du gouvernement.

Et pour ces raisons, le Parti ouvrier indépendant se félicite d’apprendre que trois organisations syndicales appellent à une journée interprofessionnelle de grève et de manifestations, le 9 avril.

A Montreuil, comme partout, il faut aider à rassembler les forces pour rejeter le pacte de responsabilité, le piège de la démocratie participative, celui de l’association des syndicats aux coupes budgétaires auxquels il convient d’opposer l’unité de la population et des organisations pour imposer le maintien des droits.

C’est-à-dire :

Aucune suppression de postes dans le personnel communal !
Réalisation immédiate de tous les travaux nécessaires dans les écoles !
Maintien des subventions aux associations !
Aucune augmentation des tarifs pour les services rendus à la population !
Retrait du pacte de responsabilité !
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49

Re: POÏ POÏ POÏ (2014...)

Messagede Nico37 » 10 Mar 2015, 01:04

Vendredi 13 mars à 18 heures 30, au 24 la Menthe, aux Pins : réunion du comité de Vitrolles du POI

Discussions préparatoire au Ve congrès du P.O.I. des 8, 9 et 10 mai 2015.

Nous ouvrons notre congrès aux sympathisants de notre parti, ils sont invités à échanger avec nous leurs impressions et leurs propositions. Nos réunions leur sont cordialement ouvertes.
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49


Re: POÏ POÏ POÏ (2014...)

Messagede Alex » 12 Avr 2015, 10:24

Le POI a quelques soucis à s'afficher sur l'université de Tours...

(J'sais pas si ça a sa place ici, mais j'trouve ça assez marrant... A dégager si ça ne conviens pas)

Défense du droit d’expression à l’université !

Respect de l'affichage des organisations démocratiques !

aux organisations politiques PS, PCF, JC, PG, FG, LO, NPA, A-L, No Passaran
Chers camarades,
Nous portons ces faits très préoccupants à votre connaissance : alors qu'il existe une multiplicité de panneaux d'affichage, celui fort modeste utilisé de longue date par le POI (Parti Ouvrier Indépendant) et l’AJR (Alliance des Jeunes Révolutionnaires) à la faculté des lettres de Tours est depuis près d'un an systématiquement, immédiatement et entièrement recouvert.
Dernièrement alors que l'affichage relatait la campagne engagée par l’UGTA et le Parti des Travailleurs d’Algérie contre le blocus de Gaza en défense du peuple palestinien, en plus des affiches apposées pour masquer totalement cette expression, la mention directement menaçante : « vive le piolet, Mercader vaincra » faisant référence aux pires méthodes de terreur et de meurtre du stalinisme a été apposée sur la totalité du panneau. Ces actes
répétitifs, multipliés depuis des mois et ciblés ne sont pas un geste isolé, ils sont une campagne délibérée pour interdire l'expression du POI et de l'AJR.
La liberté d’expression est un principe fondateur de l’université, de sa tradition, de sa culture, de ses franchises obtenues depuis le Moyen Âge. L’ensemble des organisations démocratiques s'en est toujours réclamée. Seuls les groupes fascistes dans certaines universités ont agi pour y porter atteinte. Le POI et l'AJR ont pris position immédiatement et ont manifesté aux côtés de nombreuses autres organisations lorsque des étudiants ont été menacés en 2013 par de tels groupes.
Qui a intérêt à s’en prendre à la liberté du POI et de l'AJR d'informer les étudiants sur un panneau d'affichage, sinon les pires ennemis du droit d'expression ? A travers cette liberté remise en cause, ce sont toutes les libertés et la démocratie qui sont attaquées.
C’est pourquoi nous proposons à l’ensemble des organisations démocratiques une prise de position condamnant fermement ces agissements.

Recevez, chers camarades, nos fraternelles salutations

pour le POI37 : ****** et *******, secrétaires fédéraux
Avatar de l’utilisateur-trice
Alex
 
Messages: 90
Enregistré le: 03 Jan 2015, 20:21
Localisation: Tours

Re: POÏ POÏ POÏ (2014...)

Messagede Nico37 » 12 Avr 2015, 12:28

C'est une vielle affaire depuis 1995 environ, l'affichage n'a jamais été respecté stricto censu. C'est par contre très signficatif d'une vision très guerre froide...
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49

Re: POÏ POÏ POÏ (2014...)

Messagede Alex » 12 Avr 2015, 13:09

A fortiori avec une organisation qui est la seule à tenter d'afficher sur la faculté sans y militer (ni y avoir des militants présents). Surtout que sur la fac, les panneaux restent à ceux qui ont le pinceau le plus leste !

Ils se vivent vraiment comme une citadelle assiégée sous la "menace fasciste" du piolet. :lol:
Avatar de l’utilisateur-trice
Alex
 
Messages: 90
Enregistré le: 03 Jan 2015, 20:21
Localisation: Tours

Re: POÏ POÏ POÏ (2014...)

Messagede mimosa rouge » 12 Avr 2015, 20:51

Alex a écrit:A fortiori avec une organisation qui est la seule à tenter d'afficher sur la faculté sans y militer (ni y avoir des militants présents). Surtout que sur la fac, les panneaux restent à ceux qui ont le pinceau le plus leste !

Ils se vivent vraiment comme une citadelle assiégée sous la "menace fasciste" du piolet. :lol:


ah ! y'a plus d'affichage CNT alors ... :siffle: ni No Pasaran ...
:lol: Bon ça fait presque 10 ans que j'y ai pas mis les pieds mais c'était pas une particularité de PT/POI/AJR surtout qu'a l'époque des tables AJR étaient tenus ...(par des militants "extérieurs" et pas forcement "jeunes")
Après si des panneaux CNt et No Pasaran existent encore, peut être que maintenant des militants sont présents ... mais tous ça pour dire que c'est pas la seule orga a s'afficher sur un site universitaire a Tours sans y militer
mimosa rouge
 
Messages: 472
Enregistré le: 10 Sep 2011, 19:13

Re: POÏ POÏ POÏ (2014...)

Messagede Alex » 12 Avr 2015, 21:43

Si, si ;)

Il reste un panneau "libertaire", ou y'a du No Pa/AL, par contre plus de CNT, plus des panneaux-bordéliques dans les zones moins visibles ou y'a des trucs totos qui côtoient la FA.
Les rares affiches No Pa sont collées par bibi en l'occurence, donc cpas comme le POI ;) et ça m'a toujours fait marrer de voir deux retraités aux cheveux blancs coller des bandeaux "Alliance des Jeunes Révolutionnaires".

En fait sur les Tanneurs y'a des libertaires inorganisés, AL, les JC-PCF-UEC, Solidaires, et ctout.
Du coup j'aimerai beaucoup connaître la réaction des orgas qui ont reçu ce message...
Avatar de l’utilisateur-trice
Alex
 
Messages: 90
Enregistré le: 03 Jan 2015, 20:21
Localisation: Tours

Re: POÏ POÏ POÏ (2014...)

Messagede mimosa rouge » 13 Avr 2015, 09:02

De toute façon la vraie grande époque c est quand il y avait DEUX panneaux du GARAS....
youpeee
mimosa rouge
 
Messages: 472
Enregistré le: 10 Sep 2011, 19:13

Re: POÏ POÏ POÏ (2014...)

Messagede bipbip » 10 Juil 2015, 00:41

Crise sans précédent du lambertisme : l’explosion du POI est en cours

Depuis plusieurs mois, une crise couvait dans le POI (Parti ouvrier indépendant, ex-PT). Elle vient d’éclater ces jours-ci avec une violence inouïe. Commencée plus précisément dans le CCI (Courant communiste internationaliste, section française de la « Quatrième internationale » lambertiste), qui est le courant fondateur et hégémonique du POI, auquel il fournit l’essentiel de ses dirigeant-e-s et cadres, elle gagne maintenant le POI lui-même. Elle va avoir des répercussions importantes dans les syndicats, notamment dans FO, où les lambertistes occupent des fonctions d’encadrement et de direction, dans la Libre pensée et d’autres structures qu’ils/elles dirigent, ainsi que dans les organisations de la quarantaine de pays où ce courant existe. Elle met aux prises deux camps, qui représentent à ce stade respectivement 2/3 et 1/3 des forces du CCI : c’est donc d’ores et déjà la crise la plus importante de l’histoire du lambertisme. Des bribes d’informations, des rumeurs et des documents des deux camps circulent désormais bien au-delà des rangs du POI. Avant que la presse bourgeoise ne saisisse en déformant les faits, il est indispensable de donner les éléments exacts et dûment vérifiés, car cela intéresse tout le mouvement ouvrier et tout particulièrement les anticapitalistes.

... http://tendanceclaire.npa.free.fr/article.php?id=776
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32812
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: POÏ POÏ POÏ (2014...)

Messagede mimosa rouge » 17 Juil 2015, 01:07

va t'on vers un nouvel ordre bureaucratique dans les confédérations syndicales ? une nouvelle alliance entre fractions et tendances réformistes ? En tout cas une chose est sur c'est que ces militants sont capables de s'unir "politiquement" tout en veillant bien a ne pas dissoudre leurs pré carré syndicaux ! L’attelage Front de Gauche (le PG et Ensemble sont même caricaturale de ce point de vue) est éclairant a cet égard : des militants par ailleurs militants a FO,CGT, FSU et Solidaires sont capable de s'unir sous la même étiquette tant que ça ne touche pas le statut quo ou la "géopolitique" syndicale garante de leurs prébendes .
mimosa rouge
 
Messages: 472
Enregistré le: 10 Sep 2011, 19:13

Re: POÏ POÏ POÏ (2014...)

Messagede abel chemoul » 24 Juil 2015, 18:53

le feuilleton trotskyste de l'été continue!
Scission au P.O.I. : éléments de transparence

Le P.O.I est en train d’exploser. Le P.O.I est, rappelons-le, le dernier avatar du courant dit « lambertiste ». Le P.O.I n’échappe pas à la crise qui frappe tous les partis, « petits » et « grands ». Le POI-CCI est entré soudainement dans un affrontement entre deux pôles de sa direction qui conduit tout droit à l’expulsion de plusieurs centaines de ses militants. Parmi les pierres d’achoppements, la question des rapports avec le Front de gauche et les derniers développements de la situation en Grèce.

A cette occasion, des problèmes non-réglés depuis 35 ans (pas moins !) font brusquement surface dans un courant où la libre discussion est sans cesse étouffée et où tous les « oppositionnels » supposés ou réels sont exclus et traités en ennemis à tout jamais. Ce qui a été le cas des membres fondateurs de La Commune le 10 mai 1992. Mais pas seulement, loin s’en faut. On eu droit à ces pratiques anti-démocratiques et pour tout dire staliniennes contre des militants et dirigeants tels que S. Just, Pierre Broué, Denis Collin etc. Mais, cette fois, le courant lambertiste ne s’en tirera pas par une simple purge. D’un côté le courant Lacaze-Ulysse-Moutot- Shapira, de l’autre la bande Seldjouk-Sacco-Forgues…Les Seldjoukides, on le verra dans les documents ci-dessous crient qu’on veut les exclure, sans tambour ni trompettes et qu’on leur refuse tout droit démocratique. Sans doute, sans doute. Ils sont frappés d’amnésie coupable, eux qui ont employé contre nous et d’autres camarades les mêmes méthodes scélérates en utilisant d’ailleurs les pires calomnies et la même violence! Sans préjuger de qui a tort ou raison dans le débat politique, nous ne verserons aucune larme pour pleurer sur le sort qui les attend. Seldjouk a été le bras armé de Lambert dans son entreprise de normalisation contre toutes les ailes gauches dans le PCI-CCI-POI

Eh oui, "qui brandira le glaive périra par le glaive" (Saint-Luc)

Quel gâchis ! D’autoproclamations en capitulations devant l’appareil de FO, le POI ne se relèvera pas de cette crise sur fond de lutte de classes intense. Nous en appelons à tous les militants honnêtes qui sont encore au sein de ce parti. Tirez lucidement le bilan, réfléchissez, la IV e internationale n’est pas morte, bien au contraire. Un obstacle est en train de disparaître.


Cette fois, c’est l’explosion. Il ne s’agit pas ici à ce stade de porter une appréciation sur les deux blocs qui s’affrontent, mais de porter à la connaissance des militants ouvriers révolutionnaires, des syndicalistes tous les éléments pour le débat et la réflexion. Ainsi, chacun pourra apprécier sur pièces et se forger sa propre opinion.

(Pour La Commune (IVe Internationale), Jean-Paul Cros et Pedro Carrasquedo, membres du CC de l’OCI puis PCI durant un quart de siècle, exclus par Seldjouk-Lambert et leurs séides le 10 mai 1992.)

DOCUMENTS INTERNES AU POI/CCI (voir fichiers attachés ci-dessous)

les documents -longs, nombreux et complètements fumeux- sont consultables sur le site de La commune:
http://www.lacommune.org/Parti-des-travailleurs/blog/Chronique-Hebdo/Chronique-n-63-Scission-explosion-et-reglements-de-compte-au-P-O-I,i1291.html

le texte "Résolution adoptée par la DN du 27 juin 2015" est à lire pour se faire une idée de l'état d'espit qui règne au POI. on frise le psychiatrique. Le POI voit le "soulèvement des masses" pour bientot et se fellicite d'en être à l'origine, le tout dans un langage très 1968.
Il sont encore plus frapadingue que je le croyais!
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 674
Enregistré le: 26 Mai 2009, 11:40

PrécédenteSuivante

Retourner vers Organisations, partis, mouvements politiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 6 invités