Parti Socialiste

Parti Socialiste

Messagede kuhing » 29 Aoû 2011, 21:05

En attendant son programme électoral voici sa face cachée :

Image
kuhing
 

Re: Parti Socialiste

Messagede kuhing » 16 Sep 2011, 07:31

J'ai regardé hier soir "le grand oral" avec Pujadas sur les primaires du Parti Socialiste.
J'ai tout écouté bien comme il faut jusqu'à Martine Aubry que j'ai zappée.( mais admirez tout de même l'effort !)

Je vous communique donc les résultats des elections présidentielles de 2012 ainsi que le nouveau gouvernement au pouvoir que le parti socialiste avec quelques dizaines de milliers d'encartés sur 65 millions de personnes en France va pouvoir usurper:


:france: :france: :france: :france: :france: :france: :france: :france: :france: :france:

Président de la République : François Hollande

Première ministre : Martine Aubry
Ministre de l'intérieur : Manuel Valls
Ministre du budget : Arnault Montebourg
Ministre du commerce et de l'industrie : Jean-Michel Bailley
Ministre de l'écologie solidaire, de l'environnement et des haricots verts : Eva Joly
Ministre de l'éducation nationale et du retour de l'armée à l'école : Ségolène Royal
Ministre des relations extérieures avec le front national : Jean-Christophe Cambadélis
Minstre de la condition de la femme et de la santé ( prison ) : Dominique Strauss Kahn
Ministre de la plus belle grimace : Jean Luc Mélechon.
Ministre des anciens combattants, de l'aménagement du territoire et des meubles de cuisine : Marie-Georges Buffet
Sous-secrétaire d'état aux Postes et télécommunications et aux variétés à la télé : Olivier Besancenot
Attachée à Mme De Fonteney pour la préparation des concours de Miss France au Fouquet's : Arlette Laguiller

Valérie Pécresse est reconduite dans son poste de porte-parole du gouvernement.

Dieu protège le Roy !

:france: :france: :france: :france: :france: :france: :france: :france: :france: :france:

Et, bien sur : les gens seront dans la rue .
kuhing
 

Re: Parti Socialiste

Messagede Lukullus » 18 Sep 2011, 18:38

Mais où est Laurent Fabius? :mrgreen:
"De chacun selon ses capacités à chacun selon ses besoins". Karl.
Avatar de l’utilisateur-trice
Lukullus
 
Messages: 29
Enregistré le: 05 Fév 2011, 14:00

Re: Parti Socialiste

Messagede kuhing » 23 Sep 2011, 06:47

Lukullus a écrit:Mais où est Laurent Fabius? :mrgreen:


En ce moment il est en train de faire caca.
Pourquoi ?
kuhing
 

Re: Parti Socialiste

Messagede kuhing » 12 Oct 2011, 12:12

lu sur le FMR et y'a un débat !...

(Car il est évident qu'il faudra aller voter au second tour )


:baille:

Image
kuhing
 

Re: Parti Socialiste

Messagede kuhing » 15 Oct 2011, 09:43

Montebourg votera Hollande aux primaires de dimanche

Bon.
On va pas en faire un fromage.
Surtout si c'est pour avoir une belle part du gâteau.
Les petites phrases doivent être oubliées !
François " seul problème de Ségolène " ? Mais non c'était quand il était gros. Conjoncturel.
Maintenant c'est François qui va donner les postes de ministres.

Et puis, entre nous, le François il est encore trop mou du bide pour tenir plus de 5 ans. :hehe:

Audrey Pulvar peut-être Première Dame de France en 2017 ?
On en frétille de joie.
Quel orgasme mon bel Arnaud !
Sans même oser le clito.
kuhing
 

Re: Parti Socialiste

Messagede kuhing » 17 Oct 2011, 08:06

Hollande ou Au Brie, de toutes façons en route pour l'autre pays du fromage :-|

Image
kuhing
 

Re: Parti Socialiste

Messagede spleenlancien » 18 Oct 2011, 08:09

kuhing a écrit:Hollande ou Au Brie, de toutes façons en route pour l'autre pays du fromage :-|

Image


T'as oublié le chabichou qui revient en force, après avoir perdu. Il aura droit à une place d'honneur sur le plateau de fromage de Solférino...
http://www.lemonde.fr/politique/article ... 23448.html
spleenlancien
 
Messages: 270
Enregistré le: 07 Oct 2011, 21:17

Re: Parti Socialiste

Messagede kuhing » 26 Oct 2011, 14:53

Déshabiller Pierre pour habiller Paul mais François, Martine et Ségolène resteront bien couverts :

PS : des suppressions de postes en contrepartie de 60 000 embauches dans l'éducation

Proche du candidat socialiste à l'élection présidentielle, le député PS Michel Sapin a affirmé mardi 25 octobre sur i-Télé que la création de 60 000 emplois dans l'éducation, mesure phare proposée par François Hollande, sera "bien entendu" compensée par des suppressions de postes ailleurs.
Le 9 septembre, en pleine campagne pour la primaire PS, cette proposition de recréer "60 000 à 70 000" postes dans l'éducation nationale au cours du prochain quinquennat, soit l'ensemble des postes supprimés depuis 2007 dans ce secteur (66 000) avait suscité une vive polémique, l'UMP comme ses adversaires socialistes à la primaire jugeant la mesure très couteuse. Laurent Wauquiez, le ministre de l'enseignement supérieur l'estimait à "100 milliards d'euros" au total dans "les 30 ans qui viennent", Jean-François Copé a 7,5 milliards sur cinq ans.

Le 15 septembre, le député de Corrèze avait précisé, lors du débat télévisé entre les candidats à la primaire, qu'il souhaitait recréer "60 000" postes en cinq ans au rythme de "12 000 par an". Il évaluait le coût de cette ambition à "2,5 milliards d'euros sur cinq ans, ça veut dire 500 millions d'euros par an" et indiqué qu'elle serait financée "par des économies équivalentes, notamment sur les exonérations de cotisations sociales et sur les niches fiscales".

"NE PAS AUGMENTER LE NOMBRE DE FONCTIONNAIRES"

M. Hollande avait alors affirmé qu'il "ne changera[it] pas" sa proposition, soulignant que les actuelles "suppressions de postes" rapportaient "250 millions par an" d'économies. Il avait mis en regard le coût de la TVA dans la restauration, "3 milliards d'euros" par an, et les exonérations des heures supplémentaires, "4,5 milliards d'euros".

>> Lire "Education : Hollande minimise le coût de sa proposition"

Mardi, questionné sur ce projet d'embauche dans l'éducation nationale, sur fond de déficits publics aggravés, l'ancien ministre Michel Sapin a répondu : "Bien entendu, elle est compensée par des baisses de postes ailleurs". "L'idée est de ne pas augmenter le nombre de fonctionnaires", a poursuivi le député de l'Indre, ajoutant : "Je dirais même que l'idée est de stabiliser la masse salariale de l'Etat dans le budget de l'Etat".

"A peine désigné comme candidat des socialistes, François Hollande commence par revenir sur son principal engagement et sans nous préciser d'ailleurs quels seront les 60 000 postes supprimés ! Des policiers, des infirmières ?" a réagi mardi après-midi le secrétaire d'Etat au Logement, Benoist Apparu, dans un communiqué. "On ne peut pas vouloir présider la France et dire tout et son contraire", a dénoncé M. Apparu, qui a appelé François Hollande "à plus de clarté, de précision et surtout de constance".

Le Monde.fr avec AFP
kuhing
 

Re: Parti Socialiste

Messagede kuhing » 08 Nov 2011, 16:56

J'ai entendu François Hollande, bon prince, dire hier à Pujadas que s'il était élu il diminuait son salaire de 30%.

Rappelons le salaire du président de république( et tout ça pour nous faire chier )

Traitement/mois : 19 331 € net soit 20 200 € brut pour 2007.
21 286 € nets soit 22 249 € brut pour 2009.


Bon moins 30% il lui reste tout de même + de 15.000 euros et il profite donc largement de l'augmentation de 172% que Sarkozy s'était octroyé à lui-même.

Mais surtout il ne parle pas des avantages en nature.

:hehe:

Avantages en nature :

Logement de fonction à l'Élysée
Voiture de fonction avec chauffeur
Transports aériens : L'Escadron de transport, d'entraînement et de calibration dispose en autre de 2 Airbus A319 CJ, 2 Falcon 900, 4 Falcon 50 (accessibles également aux membres du gouvernement et d'autres missions)
Cuisine gastronomique du chef Bernard Vaussion
Résidences secondaires (Marigny, fort de Brégançon…)
Chasses élyséennes
Retraite : En revanche, le montant de la retraite d'un ancien président est fixé par une loi d'avril 1955 et elle est indexée sur celle d’un conseiller d’État en service extraordinaire : elle correspond « au traitement indiciaire brut d'un conseiller d'État en service ordinaire », soit 6 000 € brut par mois.

Et du Budget annuel de l'Élysée voté par l'Assemblée nationale (90 millions d'euros pour « faire tourner » le palais de l'Élysée) dont le président de la république profite plus que largement.

Les kilos vont vite être repris je crois ( ça commence déjà )

Ah il est malin le François.

Image
kuhing
 

Re: Parti Socialiste

Messagede Nico37 » 28 Nov 2011, 23:56

Législatives : imbroglio PS-PRG à Saint-Malo Stéphane VERNAY

Le Parti radical de gauche annonce que la circonscription de Saint-Malo, lui sera « réservée »par le Parti socialiste aux prochaines législatives. Ce que dément le PS...

La polémique

L'affaire commence par une annonce d'Honoré Puil, président départemental du Parti radical de gauche (PRG). Sa formation politique viendrait de conclure un accord électoral avec le Parti socialiste dans le cadre des législatives de 2012 : « Les Radicaux de gauche se présenteront dans 35 circonscriptions avec le soutien du Parti socialiste, dont la 7e circonscription d'Ille-et-Vilaine, celle de Saint-Malo ».

L'information a de quoi étonner, les socialistes venant tout juste de révéler les noms de trois militantes (Isabelle Thomas, Christine Hervé, Laurence Penvern) qui briguent une investiture officielle du PS... pour cette fameuse circonscription de Saint-Malo !

« On négocie depuis le printemps »

Y aura-t-il deux candidats soutenus par le PS sur la 7e ? « Non, non, répond Honoré Puil. L'accord implique que nous soutenions des candidats socialistes dans certaines circonscriptions, sans y présenter de gens de chez nous, et que le PS nous rende la pareille dans 35 circonscriptions qui nous seront réservées. Dont celle de Saint-Malo, où notre candidat sera seul, avec le soutien du PS. »

Honoré Puil affirme que cet engagement a été obtenu au terme d'une négociation conduite à Paris. « Nous sommes en pourparlers avec les instances nationales du PS depuis le printemps. Nous demandions à ce qu'une circonscription nous soit réservée en Ille-et-Vilaine, soit la 3e (Rennes-Villejean, Pacé, Tinténiac, Combourg, Saint-Méen) soit la 7e (Saint-Malo). Ils ont dit non pour la 3e et oui pour la 7e. »

Même si l'accord n'est « pas encore acté, reconnaît Honoré Puil, on peut considérer que les choses sont faites ».

Elles le sont tellement que le futur candidat PRG pour la circonscription est déjà connu : ce sera Michel Penhouët, maire de Saint-Lunaire et conseiller général du canton de Dinard.

« Il est le seul à s'être proposé. Cela doit encore être validé par notre comité directeur national, mais la procédure devrait aller assez vite. »

Les cadres de la fédération du Parti socialiste d'Ille-et-Vilaine sont tombés de leur chaise en apprenant la nouvelle, hier après-midi. Au niveau local, personne n'était au courant. Du coup, le siège rennais du PS, rue de La Chalotais, a tout de suite appelé le siège national du PS, rue de Solférino.

Verdict ? « L'accord national entre PS et PRG n'est pas encore bouclé, et on m'assure qu'il n'y aura pas de circonscription réservée au PRG en Ille-et-Vilaine, répond Tristan Lahais, secrétaire fédéral du PS35 en charge des élections. Nous aurons bien une candidate PS à Saint-Malo. »

« Le PS a déjà perdu 5 fois à Saint-Malo ! »

Les deux versions, contradictoires, promettent un bel imbroglio local. D'autant qu'Honoré Puil n'en démord pas : présenter un candidat PRG à Saint-Malo, face à René Couanau ou à son successeur, ce serait mieux. « Le PS a déjà perdu cinq fois les législatives sur cette circonscription, il est peut-être temps d'essayer autre chose. Le leader de l'opposition à Saint-Malo, c'est Stéphane Perrin. Un Radical de gauche, pas un socialiste ! »
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Travailleurs détachés, le PS piégé

Messagede Béatrice » 27 Aoû 2015, 21:43

A la veille de l'ouverture de son université d'été, le Parti socialiste doit gérer une polémique dont il se serait bien passé. Le prestataire de la société GL Events qui organise l'événement a recours à des travailleurs détachés roumains.

http://www.liberation.fr/politiques/201 ... ce_1370380
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2764
Enregistré le: 09 Juil 2011, 19:58

Re: Parti Socialiste

Messagede bipbip » 20 Mar 2016, 14:10

Le propre du socialiste au pouvoir est de salir tout ce qu’il touche

Le Parti Socialiste est magique. On a beau ne rien en espérer, il parvient encore et toujours à décevoir ! A chaque petite phrase retorse, énième projet de loi ou nouvelle proposition de réforme, nous restons cois devant tant de bassesse. De félonie. De renoncement. Franchement, cela confine au grand art ! Mais ils sont payés pour ça : faire avaler les mesures scélérates que la droite n'osait pas dégainer par crainte de la rue. Eux peuvent se le permettre, puisque dans leur blaze il y a « social ».

Dans notre numéro post-élections présidentielles de 2012 , nous fustigions l'arrivée à l'Élysée du PS et de sa clique, déjà convaincus qu'il n'y avait pas grand-chose à en attendre. « Un éléphant, ça trompe énormément ! », affirmions-nous en une, estimant que l'espace entre la « droite décomplexée » de Nicolas Sarkozy et la « gauche normale » de François Hollande avait l'épaisseur d'un bulletin de vote passé à la machine. Mais, à nous relire aujourd'hui, on découvre avec consternation que nos prédictions étaient bien en deçà du cynisme déployé depuis par leur offensive antisociale.

Et pourtant, c'était tellement prévisible. La gauche de gouvernement est toujours victime du syndrome Daladier. Vous savez, ce radical, ministre de la Défense du Front populaire, qui arrive au pouvoir en 1938 et décide d'« aménager » - pour ne pas dire détruire - la semaine des 40 heures. La société des loisirs et des bains de mer se réveilla de bonne heure au son de « Il faut remettre la France au travail ! ». À minuit moins dix dans le siècle, cette voix chevrotante s'accompagna d'un énième décret-loi visant les étrangers indésirables. Des camps de concentration s'érigèrent pour accueillir républicains espagnols, antinazis allemands ou autrichiens - souvent juifs - que l'on s'apprêtait à expulser dans « leurs pays ». Sur fond de montée des fascismes, Edouard Daladier fit de sa gestion droitière le paradigme d'une gauche perdue, sans valeur, et qui finira écrasée - ou absorbée - par l'État français du maréchal Pétain.

Ça, c'est la manifestation originale du syndrome Daladier. Aujourd'hui, son symptôme manifeste est à rechercher dans le projet de loi de réforme du Code du travail défendu par le ministère de Myriam El Khomri, et qui sied à nombre de députés de droite. À bien y regarder, ce projet est une synthèse de différentes études concoctées dans les think tanks libéraux. « Aménagement » de la semaine des 35 heures, plafonnement des indemnités prud'homales, facilitation des licenciements, priorité donnée à la négociation d'entreprise, accords dit « offensifs » en faveur de l'emploi - les accords collectifs ne sont plus là pour « défendre » les salariés, mais pour permettre une meilleure compétitivité des entreprises. Ces propositions, d'ordinaire avancées par les syndicats patronaux et leurs députés de droite, sont en passe de devenir l'étendard gouvernemental de la sacro-sainte liberté d'entreprendre contre tous les « conservatismes ».

Pragmatiques, les socialistes ? Ils le sont moins quand ils occupent les bancs de l'opposition : François Hollande, le 21 février 2006, apostrophait ainsi le gouvernement de Dominique de Villepin après le recours au 49-3 qui fera passer l'éphémère Contrat première embauche (CPE) : « Vous avez fait du code du travail le bouc émissaire de votre incapacité à créer de l'emploi et fait de son démantèlement l'objet même de votre politique. » Retour à l'envoyeur.

Le coup de l'opposition, c'est au tour de Martine Aubry de nous le servir. Rompue à la chose politique, la briscarde sait qu'un parti doit toujours proposer une alternative en son sein. En compagnie de lieutenants frondeurs, elle se délecte de l'opportunité offerte par la casse du droit du travail fomentée par ses collègues. « Trop, c'est trop ! » lancent les socialos contrariés qui ne se reconnaissent pas dans la gestion des affaires courantes par le gouvernement. Sans vergogne, cette ancienne directrice adjointe de Péchiney - boîte de l'industriel Jean Gandois, président du CNPF, ancêtre du Medef, de 1994 à 1997 - n'hésite pas, dans la tribune cosignée dans Le Monde [1], à mobiliser la mémoire du mouvement ouvrier. Celui-là même que son parti, depuis sa création en 1969, s'est évertué à ne jamais représenter. Comment dire cela... ? Martine, nous n'y croyons pas deux minutes.

Car, après avoir décortiqué la politique du PS en matière d'économie (page 10), de social (page 11), d'urbanisme (pages 12 et 13), de migration (page 14), de sécurité (page 15) et d'environnement (page 16), nous sommes arrivés à cette conclusion : elle salit tout. Peut-être parce que le propre des socialistes au pouvoir sera toujours de nous mettre une sale droite.

Momo Brücke & Jean-Baptiste Legars

[1] « Sortir de l'impasse », Le Monde, 24 février 2016.



dossier CQFD : http://cqfd-journal.org/Au-sommaire-du-no141-special
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Parti Socialiste

Messagede bipbip » 28 Mar 2016, 14:26

Travaux pratiques

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Parti Socialiste

Messagede bipbip » 11 Mai 2016, 23:53

Coup de peinture gratuite pour des locaux PS
Dans la nuit du 10 au 11 mai, afin de protester contre la tentative de passage en force de la loi travail avec le 49.3, des mains inconnus ont repeints des façades de locaux du PS.
... https://communismeouvrier.wordpress.com ... more-66162


Montauban : le local du PS occupé
Des travailleuses et travailleurs, avec le soutien des syndicats CGT et FO, occupent ce 11 mai le local du PS à Montauban pour dénoncer la loi El Khomri et la tentative de Valls d’imposer son passage en force avec le 49-3.
... https://communismeouvrier.wordpress.com ... ps-occupe/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Suivante

Retourner vers Organisations, partis, mouvements politiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité