Coordination des Groupes Anarchistes (CGA)

Coordination des Groupes Anarchistes (CGA)

Messagede abel chemoul » 16 Mar 2015, 23:57

La CGA annonce officiellement la défédération de plusieurs groupes, sans donner les noms ni expliquer clairement le pourquoi du comment de cette scission. Il s'agirait au moins des groupes de Toulouse et de Perpignan. Le journal de l'organisation est officiellement basé à Perpignan, d'où l'abandon de celui-ci.

La Coordination des Groupes anarchistes a subi récemment plusieurs défédérations. Ces défédérations font suite à des divergences portant notamment sur l'analyse de la situation sociale et politique, les méthodes d'action pour la transformation sociale, la conception de l'organisation. Les attentats de janvier ont mis à jour la profondeur de ces divergences.

Une des conséquences est que Infos et Analyses Libertaires ne sera plus l'organe de presse de notre organisation. Nous vous informerons dès que nous aurons décidé d'un nouvel outil de communication pour la CGA.

Nos objectifs restent le développement du combat de classe contre l'exploitation capitaliste, contre la domination étatique, le système patriarcal et le système raciste, ainsi que toutes les idéologies qui les justifient, y compris l'idéologie religieuse.

Pour cela, en partant de la réalité sociale, nous continuerons à initier, développer, promouvoir des organisations populaires et des luttes qui s'opposent à l'exploitation capitaliste, à la domination étatique et à l'oppression patriarcale. Nous continuerons aussi à militer pour que nous, aujourd'hui opprimé-e-s, puissions organiser la société de manière égalitaire par la démocratie directe et gérer collectivement la production de manière équitable. En un mot, nous continuerons à combattre pour que l'anarchie soit notre avenir.

Pour concrétiser cette volonté forte, nous allons lors de notre prochain congrès poursuivre notre travail d'actualisation de notre projet politique face aux enjeux de notre temps, et définir des stratégies pour élever le rapport de force des opprimé-e-s en faveur du progrès social et de l'extension des libertés collectives et individuelles, premier pas vers le communisme libertaire.

Le 16/03/2015

Le Secrétariat aux Relations Extérieures de la Coordination des Groupes Anarchistes

http://www.c-g-a.org/content/communique-des-relations-exterieures-de-la-coordination-des-groupes-anarchistes
http://www.c-g-a.org/sites/default/files/communique-re-crise-interne.pdf "crise interne", tout est dit!
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 659
Enregistré le: 26 Mai 2009, 11:40

Re: Coordination des Groupes Anarchistes (CGA)

Messagede Alex » 17 Mar 2015, 20:46

J'sais pas trop si le mouvement social va s'en remettre :/

Plus sérieusement, des gens pour analyser un peu le truc ? La CGA a les moyens de s'en remettre ?
Avatar de l’utilisateur-trice
Alex
 
Messages: 90
Enregistré le: 03 Jan 2015, 20:21
Localisation: Tours

Re: Coordination des Groupes Anarchistes (CGA)

Messagede Tails » 17 Mar 2015, 21:24

J'ai souvent entendu parler de la CGA, mais j'ai jamais su ce qu'ils faisaient. Si quelqu'un peut éclairer ma lanterne.
Avatar de l’utilisateur-trice
Tails
 
Messages: 19
Enregistré le: 08 Fév 2015, 20:57

Re: Coordination des Groupes Anarchistes (CGA)

Messagede abel chemoul » 18 Mar 2015, 11:50

J'sais pas trop si le mouvement social va s'en remettre :/

Sache petit gougnafier moqueur que la CGA a des groupes de 15-25 personnes sur plusieurs villes de taille moyenne, et que oui, leur disparition peut influer sur l'état de la gauche radicale locale.

Expliquer la scission c'est compliqué, y a tout un passif entre groupes. D'un côté disons anarchisme social, de l'autre communisme libertaire. En fait ce clivage recoupe des différences de pratiques et d'analyses. Les premiers plus sur des thématiques traditionnelles, avec des valeurs libertaires classiques (anticléricalisme, une forme d'universalisme) les seconds plus axés sur des analyses "post-modernes" et leur cortège de luttes sectorielles (anarcha-féminisme, LGBTphobie).
La tendance com' lib' a dérivé ces derniers temps vers une forme d'analyse "maoïste"/gauchiste/post-coloniale concernant les musulmans, les voyant comme une minorité nationale, parlant d'islamophobie.
Après les attentats de janvier, ça a cristallisé les clivages politiques: le groupe parisien s'est retrouvé en janvier dans la manif parisienne contre l'islamophobie au milieu des "je défends ma culture (musulmane)" et des 'Allah ackbar".... ce qui crispe un peu plus la partie restée sur l'anticléricalisme.
ça plus l'anarcha-féminisme qui évolue vers les théories queers post-modernes dans la tendance com' lib' (il ont notamment agressé un auteur à Lyon, jugé """masculiniste""" dans un salon libertaire).
Donc, clash.

Plus sociologiquement, je dirais que le clivage recoupe aussi en partie une ligne villes universitaires/villes de province (à relativiser pour Toulouse mais le groupe est objectivement vieillissant, donc peu d'étudiants). Les théories anarcha-féministes et sur l'islamopobie se retrouvent à Paris, Lyon, Montpellier, trois grandes villes universitaires majeures. Je vais pas dire que cette scission c'est bobo contre prolo mais il y a un facteur d'âge moyen et de formation universitaire* qui joue, c'est clair.
*universitaire au sens "gros pole avec des départements de recherche bobo qui produisent des thèses post-modernes"

Pour l'avenir, difficile à dire. La scission pourrait rapprocher la partie com' lib' d'AL, mais je ne suis pas sûr qu'une fusion à terme soit une bonne affaire pour l'AL vu les concepts développés par ces groupes.
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 659
Enregistré le: 26 Mai 2009, 11:40

Re: Coordination des Groupes Anarchistes (CGA)

Messagede Pilotigasse » 19 Mar 2015, 13:10

Bon, je viens répondre au post précédent parce que quand même, screugneugneu.

Je suis militant de la CGA, pour les présentations.

D'abord, la CGA ce revendique toujours de l'Anarchisme Social et nos pratiques sont toujours en lien avec ce courant : Par les stratégies de développement, les méthodes organisationnelles et les pratiques de lutte.
C'est d'ailleurs une des raisons de la défédération au moins de l'ex-groupe de Perpignan puisqu'ils refusaient, selon le long texte souvent infâmant qu'ils ont mis en ligne, le courant "especifismo" qui est à mon humble avis ce qu'on fait de plus aboutie dans l'Anarchisme Social. Des militants de la CGA ont d'ailleurs participé à traduire le livre de la FARJ (fédération anarchiste de Rio de Janeiro) : Anarchisme Social et Organisation.

Pour ce qui est du post-anarchisme, à dire vrai, c'est bien la première fois qu'on nous qualifie comme ça : Nous réfutons cette qualification, et il suffit honnêtement d'aller jeter un œil à la page wikipedia de post-anarchisme pour que je me dise qu'on a vraiment pas grand chose à voir avec ça.
Nous somme anarchistes, socialistes et matérialiste : Voila tout.

Sur le féminisme, je renvoie à notre motion antipatriarcale :
http://www.c-g-a.org/content/motion-antipatriarcale-cga

Pour ce qui est de l'auteur, à savoir Alexis Escudero, je rappel que le mec remet en question l'IVG et explique, sous couvert de critique de la technologie, que les LGBT sont des phénomènes de "la société de consommation".
En tant que mec cis, je me dit quand même que si n'importe qui de raciste était venu dire que les peuples colonisés ont bien profité de notre occupation et que leur culture est quand même relativement inférieure à la culture occidentale, on l'aurait dégagé à coup de pied dans le cul. Alors je ne comprend pas que ça pose problème avec un sexiste et LGBTphobe.
Ici aussi, voila un retour sur cette action : http://cgalyon.ouvaton.org/IMG/pdf/escudero-1.pdf
Et plusieurs productions de groupe de l'Organisation compilés par la CGA - Région Parisienne sur A. Escudero et son discours nauséabond :
http://www.cga-rp.org/?p=198

Sur les religions, je préfère renvoyé à un texte du groupe de Lyon qui a été partagé par les camarades parisiens que prendre la peine de répondre :
Sur la question religieuse.
http://www.cgalyon.ouvaton.org/spip.php?article92

Pour répondre à une question qui c'est posé plus tôt : La CGA s'en est déjà remise, et notre prochain congrès promet d'être riche. Une séparation entre groupes ce côtoyant depuis plus de dix ans ne fait jamais plaisir, mais celle ci permettra peut-être d'avancer, puisqu'un fossé pratique et idéologique séparait les deux cotés depuis plusieurs années déjà.
Avatar de l’utilisateur-trice
Pilotigasse
 
Messages: 83
Enregistré le: 07 Mai 2012, 11:16

Re: Coordination des Groupes Anarchistes (CGA)

Messagede abel chemoul » 19 Mar 2015, 18:52

si on considère vos positions sur l'anarcha-féminisme et son jargon ("mec cis"), l'islamophobie et les minorités nationales, il est évident que vous avez des positions que je dirais "made in EHESS", à savoir post-coloniales et queer. Il est étonnant qu'une orga anarchiste s'approprie ce genre de "savoir" universitaire post-moderne plutot que des concepts libertaires sur ces sujets. Ce que Perpignan appelle "post-anarchisme", je dirais plutot que c'est du post-modernisme.
Un autre exemple de post-modernisme: l'article sur la "communauté geek" dans le dernier IAL. Quand des anars s'identifient à une "communauté" avant tout consumériste qui est un sous-produit du capitalisme, ça pose question. Si être anar ça consiste à revendiquer des RPG avec des persos féminins sans poitrine démesurée, ça craint un peu je trouve.

Pour Escudero, répéter qu'il est homophobe n'en fera pas un homophobe. D'autres libertaires ont pris position dans le sens inverse, comme l'OCL. Pour ce que j'en ai lu, le groupe de Perpignan n'est pas sûr qu'il soit homophobe non plus. D'autres orgas, la défunte OLS par exemple, se posaient les mêmes questions qu'Escudero, tout comme PMO. D'ailleurs il y a un topic pour débattre de ça sur ce forum: viewtopic.php?f=70&t=6977&start=105
Vous allez leur refuser l'étiquette libertaire parce qu'ils ont des analyses différentes de vous sur certains sujets? Analyses que manifestement vous ne comprenez pas en plus.
Perso je l'ai vu, je l'ai lu, et dans ses conf' il ne parle même pas du mariage gay. Il est anti-tech, alors oui il chie sur la PMA en tant que technique potentiellement eugéniste et comme marchandisation du vivant. Pour l'IVG, je l'ai pas entendu la remettre en cause et ça m'a pas sauté aux yeux dans son bouquin.

Puisque tu parles de termes "infamants", les vôtres concernant Charlie hebdo ne sont pas mal non plus : raciste, homophobe, islamophobe... quand on regarde la production du journal et de ses dessinateurs pour le mouvement libertaire, on voit qu'il y en a qui manquent de culture libertaire chez vous.
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 659
Enregistré le: 26 Mai 2009, 11:40

Re: Coordination des Groupes Anarchistes (CGA)

Messagede Pilotigasse » 20 Mar 2015, 09:30

Je dirais plutôt qu'il est étonnant que le milieu libertaire ne partage pas nos analyses, qui sont avant tout des analyses matérialistes sur les rapports d'oppressions. Je trouve étonnante ta volonté répétée de faire passer des analyses murement réfléchis comme sortant de la tête "d'universitaires" ou autres "bobos", ce qui est une méconnaissance réel (mais volontaire?) de la composition de nos groupes et permet assez bien de descendre nos analyses sans trop ce casser la tête.
L'article sur la communauté geek et les mécanismes sexistes qui l'accompagne, je ne vois pas trop ou tu veux en venir. Pour avoir été un geek moi même, non, ce n'est pas que une "communauté consumériste", y a aussi et surtout des mécanismes de partages gratuit. J'ai un peu de mal à comprendre ce qui pose problème dans l'analyse de mécanisme d'oppression au sein d'un art en particulier ; ça pourrait être un article sur le cinéma ou la littérature également. Être anarchiste, c'est dénoncer et combattre les oppressions partout.

Pour ce qui est d'Escudero, je n'ai pas besoin de répéter qu'il est homophobe pour qu'il le soit, il l'est bien assez tout seul. Et pardon mais quand la communauté LGBT et quand les féministes le considèrent comme homophobe, transphobe et sexiste, franchement je trouve que le débat est clos. Si des gens dans le milieu libertaire ne sont pas capable d'entendre la parole des oppriméEs eux/elles même, bah franchement c'est bien triste.

Pour Charlie Hebdo, je ne pense pas que la contribution des dessinateurs à certaines franges du milieu libertaire en fasse quelque chose d'incritiquable et à sacralisé sous prétexte que des fascistes religieux leur sont tombé dessus. Et surtout pas à l'heure de "l'union nationale" et de l'unité contre touTEs. Je ne renie pas les critiques adressés par certains groupes de l'Organisation à la ligne éditoriale du journal.
Avatar de l’utilisateur-trice
Pilotigasse
 
Messages: 83
Enregistré le: 07 Mai 2012, 11:16

Re: Coordination des Groupes Anarchistes (CGA)

Messagede abel chemoul » 20 Mar 2015, 20:47

Les groupes de la CGA, je les connais. Quand je dis "made in EHESS", c'est aussi que je connais votre composition sociologique, surtout à Paris. Vos analyses sur l'islamophobie et les minorités nationales, ça ressemble à un plus à un gloubiboulga Fassin-Tévanian-Rigouste qu'à une analyse de classe. Et pourtant, il y a à la CGA Paris des gens très bien hein, n'y voit pas une attaque contre des personnes en particulier. Simplement, je pense que leur parcours n'est pas pour rien dans la ligne assez particulière que suit la CGA depuis quelques temps. Parce que franchement, j'ai du mal à voir les "vieux" de Montpellier partir dans ce genre d'analyses. ou alors c'est qu'ils vieillissent mal!

mécanisme d'oppression au sein d'un art en particulier ; ça pourrait être un article sur le cinéma ou la littérature également

sauf que c'est pas un article sur le cinéma mais sur les jeux vidéo, parce que vos copains Yanis et Pierre qui l'on écrit sont des geeks. Les gens peuvent aussi partager beaucoup de choses en étant fan de Apple! ça ne fait pas d'Apple autre chose qu'une marque de consommation.
et puis, le jeu vidéo, un art... j'ai beaucoup aimé Skyrim, mais de là à appeler ça de l'art!... et si tu ne vois pas le problème qu'il y a à identifier (et à s'identifier) comme une communauté un groupe humain qui se base avant tout sur la consommation de biens technologiques, c'est qu'il y a un sacré problème idéologique à la CGA. Chacun sa communauté: une classe sociale, un groupe de consommateurs, une religion, selon son envie, selon l'identité qu'il veut se construire dans le merveilleux monde libéral-libertaire.

Pour ce qui est d'Escudero, je n'ai pas besoin de répéter qu'il est homophobe pour qu'il le soit, il l'est bien assez tout seul. Et pardon mais quand la communauté LGBT et quand les féministes le considèrent comme homophobe, transphobe et sexiste, franchement je trouve que le débat est clos. Si des gens dans le milieu libertaire ne sont pas capable d'entendre la parole des oppriméEs eux/elles même, bah franchement c'est bien triste.

"les opprimées", la belle formule magique! tu sais que l'article de l'OCL ,ce sont des femmes qui l'ont écrit? et moi, si je suis trans, homo ou autre minorité sexuelle et que je trouve Escudero très intéressant, je suis un collabo, c'est ça? c'est facile de partir du principe que toute personne en désaccord avec vous est un "oppresseur".

vous êtes franchement sur une sacrée pente! je crois que si j'avais pas quitté le navire il y a longtemps je l'aurai fait en même temps que Perpi.
Je suis vraiment curieux de voir ce qui va ressortir de votre prochain congrès maintenant qu'il n'y a plus de contrepoids.

Sur Charlie, je t'invite à lire Yves Coleman, ils vous égratigne un peu: http://www.mondialisme.org/spip.php?article2228
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 659
Enregistré le: 26 Mai 2009, 11:40

Re: Coordination des Groupes Anarchistes (CGA)

Messagede Pti'Mat » 24 Mar 2015, 15:24

Et encore un grand moment dans l'extrême-gauche française :clap: :clap:
"Il n'y a pas un domaine de l'activité humaine où la classe ouvrière ne se suffise pas"
Le pouvoir au syndicat, le contrôle aux travailleurs-euses !

http://www.syndicaliste.fr/
http://redskins-limoges.over-blog.org/
Avatar de l’utilisateur-trice
Pti'Mat
 
Messages: 255
Enregistré le: 19 Aoû 2011, 16:51
Localisation: Limoges - Occitània

Re: Coordination des Groupes Anarchistes (CGA)

Messagede léo » 24 Mar 2015, 17:31

abel chemoul a écrit:Les groupes de la CGA, je les connais....

Pour ce qui est d'Escudero, je n'ai pas besoin de répéter qu'il est homophobe pour qu'il le soit, il l'est bien assez tout seul. Et pardon mais quand la communauté LGBT et quand les féministes le considèrent comme homophobe, transphobe et sexiste, franchement je trouve que le débat est clos. Si des gens dans le milieu libertaire ne sont pas capable d'entendre la parole des oppriméEs eux/elles même, bah franchement c'est bien triste.

"les opprimées", la belle formule magique! tu sais que l'article de l'OCL ,ce sont des femmes qui l'ont écrit? et moi, si je suis trans, homo ou autre minorité sexuelle et que je trouve Escudero très intéressant, je suis un collabo, c'est ça? c'est facile de partir du principe que toute personne en désaccord avec vous est un "oppresseur".

vous êtes franchement sur une sacrée pente! je crois que si j'avais pas quitté le navire il y a longtemps je l'aurai fait en même temps que Perpi.
Je suis vraiment curieux de voir ce qui va ressortir de votre prochain congrès maintenant qu'il n'y a plus de contrepoids.

Sur Charlie, je t'invite à lire Yves Coleman, ils vous égratigne un peu: http://www.mondialisme.org/spip.php?article2228

Bon, désolé de pas me présenter mais outre que ça ne présente aucun intérêt, je me suis principalement inscrit pour répondre vite fait à abel chemoul, qui commence à me fatiguer même en tant que simple lecteurice.
Je suis pas sûr que tu connaisses grand chose aux groupes CGA puisque pour en avoir un peu fréquenté 1, il est juste l'opposé de ta généralisation (moi je suis maçonne pour tout te dire, un peu loin de l'EHESS institution, à la limite j'aurai pu bâtir les murs !!).

Pour le cas ''escudero/PMO'', c'est quand même un peu gros de ne s'en tenir qu'au dernier épisode en date pour dénigrer les féministes/anarch@-féministes qui s'opposent à ses thèses. Faudrait quand même rappeler qu'avant il y a eu critiques via des textes (réponses dédaigneuses sur PMO, ''vous avez rien compris''), intervention dans des ''débats'', réponse: ''achetez mon livre'' (comme si bien sûr les critiques n'avaient pas lu le bouquin ! attitude condescendante au possible). Tout cet historique se trouve facilement sur le net en deux recherches.
On dirait du Onfray qui critique les féministes qui réclament une égalité dans le langage avec une critique du style: ''c'est vraiment un sujet secondaire le langage, y a des choses plus importantes'', comme si bien sûr celleux qui réclament un langage égalitaire ne menaient que cette lutte, comme si ''le masculin l'emporte'' n'était pas un choix politique (y a un petit bouquin qui fait l'historique de cette magouille), comme si le langage français avec ces règles d'aujourd'hui était un horizon indépassable (exactement comme l'inteligencia capitaliste se plaît à nous l'asséner en économie), alors qu'avant cette règle, c'était plutôt l'accord de proximité et une certaine liberté d'écriture qui l'emportait.

Pourquoi je fais ces rappels, parceque je me suis pas mal intéressé à l'histoire des mujeres libres de l'espagne 36, et la quasi totalité des revendications mais aussi des critiques actuelles contre le mouvement féministe libertaire étaient quasi exactement les mêmes. ça me fait bien rire quand j'entends parler de ''post-modernisme'', ça sort peut être de l'EHESS cette expression mais moi je comprends même pas le terme, enfin pour moi le post modernisme (idéologique ou critique) qui reproduit des schémas des années 40, j'appelle plutôt ça du pré-passéisme (et ça ça sort de ma bétonnière).

Il en va de même pour la position par rapport à Charlie, c'est surtout ça qui me fait réagir dans les propos d'abel, le discours de charlie (version moderne) a été critiqué il y a longtemps par Olivier Cyran (en interne, journaliste de charlie qui c'est barré voyant les dérives), Delfeil de ton pour d'autres raisons il me semble, mais aussi par halim mamhoudi qui est à la fois de culture musulmane, dessinateurice (de talent), et pote de certain-es de charlie, on peut pas dire qu'ille pensait ''illes l'ont bien mérité'', et que disent ces personnes:. La même chose que celleux qui ont tenu a rappeler dans leur communiqué leur opposition politique à la ligne éditoriale de charlie (pas que à la CGA, l'immense majorité du mouvement ''non organisé'' a prit les mêmes précautions).
Et je suis bien sûr d'accord avec cette dernière position, d'ailleurs que n'aurait on entendu si tout le monde avait larmoyé à l'unisson, quelques moralistes n'auraient pas manqué de critiquer les ''faux culs qui accusaient charlie d'islamophobie et maintenant se taisent''.

Pourquoi ce long laïus, parceque pour moi abel (et bien d'autres) sur le sujet ''charlie'', comme sur le sujet ''escudero au salon du livre libertaire'', ne prennent plus le minimum de recul nécessaire pour se positionner, mais adoptent l'attitude dominante de la réaction émotionnelle immédiate, sans un minimum de retour sur le contexte (on dirait du sarko ou du pernault). Prendre ses distances avec la ligne éditoriale de charlie, quand on s'exprime au sein d'une organisation politique au sein de laquelle plus personne ne devait lire le canard, c'est le minimum, et c'est un communiqué POLITIQUE, c'est pas la lettre aux ami-es de cabu ou je sais pas quoi. Pareil quand on ''critique'' l'action féministe au salon du livre libertaire, s'indigner de cette action sans évoquer le contexte, c'est nier tout ce qui l'a précédé (les réactions sur le site de PMO avant cette histoire sont vraiment à gerber, sans déc'). Pareil quand on accuse les personnes qui s'opposent à l'islamophobie d'être pro-islam, alors quand on critique les actes antisémites ont défend la religion juive aussi ??? N'importe quoi !

Voilà pour moi sur cette histoire charlie et ce qui se passe à la CGA c'est vraiment n'importe quoi, aucun communiqués n'a réellement été au fond du problème (à ma connaissance seule une section de la CNT-AIT a mis ces attentats en parallèle des attaques d'extrémistes chrétien-es contre des films ou pièce de théâtre coupable à leurs yeux de ''blasphème''), ne pas faire cela relève de l'islamo marginalisation, (expression qui me semble plus juste qu'islamophobie) et quasi tous les communiqués vus ont fait la même connerie. Personne non plus n'a évoqué les converti-es (de culture chrétienne ou juive) pourtant nombreus-es (historiquement les premiers attentas ''djihadistes contemporains'' sur le territoire sont le fait de converti-es), et sûrement plein d'autres sujets connexes qui auraient permis une analyses politique plus profonde de tout ce merdier, au lieu de cela tout le monde a plongé dans l'émotionnel et se peigne sur des virgules inutile.
C'est triste bien au delà de la CGA.
léo
 
Messages: 4
Enregistré le: 24 Mar 2015, 08:48

Re: Coordination des Groupes Anarchistes (CGA)

Messagede abel chemoul » 24 Mar 2015, 20:00

Je suis pas sûr que tu connaisses grand chose aux groupes CGA puisque pour en avoir un peu fréquenté 1, il est juste l'opposé de ta généralisation

j'ai passé 5 ans dans la boutique bonhomme, des RéCo j'en ai fait... et j'avoue que je ne reconnais pas l'orga que j'ai quitté quand je vois les positions actuelles, et pourtant j'ai toujours apprécié la ligne politique Lyon-Montpellier. Mais là les camarades, je pense que vous êtes parti assez loin intellectuellement de positions libertaires et lutte de classes.

Sur Escudero:
il y a eu des "interventions en débat"?! si je lis le CR du SCAM, elles y sont allé avec des pancartes pour bordeliser le débat! Ce CR est d'ailleurs assez significatif de la façon dont ces gens se pensent, avec une manipulation du langage assez impressionnante! leurs actions, qui ont consisté à foutre le dawa sont présenté comme "une action de visibilisation de l'homophobie d'Escudero" alors que les personnes qui voulaient le débat sont présentées comme des agresseurs sexistes!
Quant aux réponses de la CGA, tous les tracts, je les ai lu, et ça sent que vous comprenez pas le propos de l'auteur, vous vous arqueboutez sur une lecture anarchaféministe alors que c'est pas le propos du bouquin. Il n'y a que Montpel qui, comme toujours, ne tombe pas dans une critique extre-(ment débile).
Pour le cas ''escudero/PMO'', c'est quand même un peu gros de ne s'en tenir qu'au dernier épisode en date pour dénigrer les féministes/anarch@-féministes qui s'opposent à ses thèses. Faudrait quand même rappeler qu'avant il y a eu critiques via des textes (réponses dédaigneuses sur PMO, ''vous avez rien compris''), intervention dans des ''débats'', réponse: ''achetez mon livre'' (comme si bien sûr les critiques n'avaient pas lu le bouquin ! attitude condescendante au possible).

Les gens de PMO vous ont envoyé chié. Et ils en avaient le droit, la CGA et son courant anarchaféministe n'ont pas le monopole d'une vérité libertaire. Voir la pétition contre la censure en milieu libertaire. Perso j'ai trouvé la réponse de PMO réponse assez drôle, surtout la brochure "comment donner toujours tord à Alexis Escudero".

comme sur le sujet ''escudero au salon du livre libertaire'', ne prennent plus le minimum de recul nécessaire pour se positionner, mais adoptent l'attitude dominante de la réaction émotionnelle immédiate, sans un minimum de retour sur le contexte (on dirait du sarko ou du pernault)

alors qu'à la CGA on a la tête froide et l'analyse fine... merci... chacun voit midi à sa porte, je trouve votre réaction à Escudero émotionnelle, voire puérile et dans tous les cas à côté de la plaque vu la grille d'analyse anti-tech du gars, grille que vous ne comprenez pas.

Pareil quand on accuse les personnes qui s'opposent à l'islamophobie d'être pro-islam, alors quand on critique les actes antisémites ont défend la religion juive aussi ???

Le ton de la manif anti-islamophobie était assez spéciale, non? "allah ackbar", "je défends ma culture", etc. Et juif c'est une "ethnie", l'islam est une religion, c'est pas le même niveau. Mais ça, comme le fait que le propos d'Escudero ne tourne pas spécifiquement autour de l'homosexualité, on vous le répète sur tous les tons vous captez pas.
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 659
Enregistré le: 26 Mai 2009, 11:40

Re: Coordination des Groupes Anarchistes (CGA)

Messagede fabou » 24 Mar 2015, 23:58

Ça m'avait étonné aussi le fait que le groupe de Toulouse publie un communiqué sur Charlie Hebdo commençant par une violente critique des communiqués de Paris et Lyon. En fait, c'était juste un prélude à une scission.

Alex a écrit:Plus sérieusement, des gens pour analyser un peu le truc ? La CGA a les moyens de s'en remettre ?

Je pense que la CGA a largement les moyens de s'en remettre. En effet, le groupe de Lyon connait un nouveau dynamisme depuis près d'un an, et il ne faut pas oublier l'importance numérique du groupe de Montpellier, qui en fait le groupe le plus important de la CGA.

Au delà du seul cas de la CGA, il est assez troublant de voir que deux organisations nées au même moment (2003) à l'occasion de scissions, à savoir la CGA et l'OLS, connaissent au même moment une crise interne. Crise à laquelle l'OLS n'a pas survécu.
On pourrait peut-être y voir une illustration d'une modification plus profonde des formes d'organisation au sein du mouvement libertaire, notamment avec l'apparition de groupes comme le MILI parisien. Non ?
Avatar de l’utilisateur-trice
fabou
 
Messages: 582
Enregistré le: 12 Oct 2008, 18:12
Localisation: Millau

Re: Coordination des Groupes Anarchistes (CGA)

Messagede fabou » 25 Mar 2015, 00:16

J'ai trouvé quelques éléments qui peuvent éclairer davantage sur cette scission.

Le texte du groupe Puig-Antich (Perpignan) ou ils expliquent pourquoi ils quittent la CGA : http://anarlivres.free.fr/pages/documen ... Antich.pdf

D'après Vroum sur l'autre forum :
Les groupes, liaisons et militant-e-s démissionnaires (qui seraient : groupe Puig Antich de Perpignan, Groupe Albert Camus de Toulouse, groupe de Carcassonne, groupe Nosotros (31), liaison d'Auch (Gers), liaison Lucy Parsons (Vaucluse) et liaison d'Orléans...) représenteraient environ la moitié des effectifs de la CGA et garderaient le trimestriel fédéral Infos et analyses libertaires
Avatar de l’utilisateur-trice
fabou
 
Messages: 582
Enregistré le: 12 Oct 2008, 18:12
Localisation: Millau

Re: Coordination des Groupes Anarchistes (CGA)

Messagede léo » 25 Mar 2015, 02:19

abel chemoul a écrit:
Pour le cas ''escudero/PMO'', c'est quand même un peu gros de ne s'en tenir qu'au dernier épisode en date pour dénigrer les féministes/anarch@-féministes qui s'opposent à ses thèses. Faudrait quand même rappeler qu'avant il y a eu critiques via des textes (réponses dédaigneuses sur PMO, ''vous avez rien compris''), intervention dans des ''débats'', réponse: ''achetez mon livre'' (comme si bien sûr les critiques n'avaient pas lu le bouquin ! attitude condescendante au possible).

Les gens de PMO vous ont envoyé chié. Et ils en avaient le droit, la CGA et son courant anarchaféministe n'ont pas le monopole d'une vérité libertaire. Voir la pétition contre la censure en milieu libertaire. Perso j'ai trouvé la réponse de PMO réponse assez drôle, surtout la brochure "comment donner toujours tord à Alexis Escudero".

Rassures toi, j'ai lu tout ça bien avant de me positionner, et la brochure est vraiment pour le coup condescendante. et en refaisant l'historique PMO/critiques/PMO/critique/etc... mets les choses dans l'ordre sinon c'est de la manipulation, et tu trouveras le pendant à la pétition contre la censure (sur le site de claude guillon tous les points de vue sont représentés). et pour finir PMO n'est pas mis en cause que par des féministes ou anarch@féministes (voir sur indy grenoble), mais c'est sûrement plus porteur de s'en prendre à ces mouvements.

comme sur le sujet ''escudero au salon du livre libertaire'', ne prennent plus le minimum de recul nécessaire pour se positionner, mais adoptent l'attitude dominante de la réaction émotionnelle immédiate, sans un minimum de retour sur le contexte (on dirait du sarko ou du pernault)

alors qu'à la CGA on a la tête froide et l'analyse fine... merci... chacun voit midi à sa porte, je trouve votre réaction à Escudero émotionnelle, voire puérile et dans tous les cas à côté de la plaque vu la grille d'analyse anti-tech du gars, grille que vous ne comprenez pas.

A ben tiens, ça revient aussi, ''vous avez rien compris à la critique anti-tech'', merde je suis trop con alors, est ce que je peux quand même me permettre de dire qu'une même critique peut amener à d'autres conclusions, car ce n'est pas tant sur les analyses de PMO que sur ce qui en découle si on ne prend pas certaines précautions, que se posent les problèmes. Et justement les critique sur PMO/escudero portent sur l'ensemble de l'oeuvre PMO (qui contient aussi de mon point de vue, de très bonnes choses, je tiens à le souligner), et pas sur de l'émotion.

Pareil quand on accuse les personnes qui s'opposent à l'islamophobie d'être pro-islam, alors quand on critique les actes antisémites ont défend la religion juive aussi ???

Le ton de la manif anti-islamophobie était assez spéciale, non? "allah ackbar", "je défends ma culture", etc. Et juif c'est une "ethnie", l'islam est une religion, c'est pas le même niveau. Mais ça, comme le fait que le propos d'Escudero ne tourne pas spécifiquement autour de l'homosexualité, on vous le répète sur tous les tons vous captez pas.

Si juif est une ethnie, l'islam (par ''l'islamophobie'') aussi. Combien de personnes sont assignés musulmanes alors qu'athée, non pratiquantes, chrétiennes ou juives ? Alors que plein d'autres, vraiment musulmanes ne seront pas considérés comme telle ? C'est bien le problème de toute cette merde, les arabes ou bronzés avec un faciès ''louche'' (turcs, kurdes, métissées,...) sont assignés à l'islam alors que rien ne permet de savoir si elles le sont et elles en subissent les conséquences, les femmes ne pourront pas se mettre un fichu sur la tête sans être vue comme des individues faibles soumises à la religion, un kurde barbu c'est un imam, etc.., etc....
Et le ton de la manif' du 7 janvier que certain-es ont glorifié (pour revenir un peu sur le sujet du post) c'était mieux ? y avait pas de références religieuses avec les cloches de notre dame, pas quelques identitaires, sionistes et autres, pas quelques dictateurs, des drapeaux divers et variés... et malgré cela certain-es y ont porté une parole différente non ?

Sur le fond', ''je défends ma culture'' ça ne me gène absolument pas, c'est ''j'impose ma culture'' ou pire ''j'en fabrique une'' (breizh, occitane, ou autre) pour rejeter l'autre qui me gène.
léo
 
Messages: 4
Enregistré le: 24 Mar 2015, 08:48

Re: Coordination des Groupes Anarchistes (CGA)

Messagede abel chemoul » 25 Mar 2015, 11:45

@fabou
je dirais plutot que l'éclatement est dû à une crise de l'analyse libertaire. La forme d'orga n'est pas en cause: l'une est une orga structurée, l'autre un réseau très affinitaire.
Il y a quand même selon moi un point commun entre l'éclatement de la CGA et la fin de l'OLS. La CGA a clashé sur des analyses qualifiées de post-modernes (queer/anarchaféminisme, islamophobie, etc). Dans l'OLS les questions qui ont fait éclater la structure tournaient autour de la technologie et la modernité au sens large (sociétal compris) avec certains sur des positions proches de celles de PMO.

ça plus les prises de positions de l'OCL sur l'affaire Escudero et sur la question de l'islamophobie, je dirais qu'on a deux tendances qui émergent: une forme d'anarchisme qui se pose des questions sur les questions liées à la modernité/post-modernité, de l'autre côté un anarchisme qui saute à deux pieds dedans.
Y a deux zones de friction théorique qui apparaissent en ce moment:
- multiculturalisme/ethnodifférencialisme vs antiracisme lutte de classe
- "progrès" sociétal vs critique de la technologie et de la post-modernité ("progrès" n'est pas ici positif, on devrait plutot parler d'innovation sociétale)
Reste à voir si ces points de clivages sont circonstanciels et dépassables ou durables.

Le problème dans ce débat c'est que les tenants de la post-modernité anarchiste s'estiment être les vrais anars et voient les autres comme des réacs ou des rouges-bruns et refusent le débat. On le voit sur Escudero où la CGA (du moins ce qui en reste) refuse d'accorder l'étiquette libertaire à celui-ci en faisant dans l'autoréférence pour se justifier ("nous et nos potes on a prouvé que..." sauf que ça convainc qu'eux). Toute remise en cause de la PMA ou critique des théories queers est vue comme un acte homophobe/sexiste, toute position laïque/antiraciste de classe vu comme une antichambre de l'islamophobie.
Il va pourtant falloir que certains acceptent de faire une place à des libertaires qui en pensent pas comme eux sinon ils vont finir dans une tour d'ivoire.

@léo
Si juif est une ethnie, l'islam (par ''l'islamophobie'') aussi.

alors là tu nages dans le potage! tu demanderas à ton camarade de Lyon qui se défini comme juif et qui fait une réu publique avec le groupe du 93 sur l'antisémitisme de t'expliquer la différence, parce que là effectivement, t'es pas au niveau EHESS! Grosso modo, "l'ethnie" c'est le terme moderne, scientifique et apolitique pour dire "peuple", avec "peuple" entendu comme une filiation biologique. Avec vos conneries "d'assignation", y a un moment vous comprenez même plus les mots de base.

Sur le fond', ''je défends ma culture'' ça ne me gène absolument pas, c'est ''j'impose ma culture'' ou pire ''j'en fabrique une'' (breizh, occitane, ou autre) pour rejeter l'autre qui me gène.

si c'est un français "de souche" qui gueule "je défends pa culture!" ou tient une pancarte "touche pas à Jésus" tu le traites de faf, et si c'est une meuf voilée, no problem?!
au risque de troller, demander l'autorisation du port du voile dans une école laïque, des menus différenciés ou l'instauration d'un délit de blasphème, c'est pas imposer sa culture? à moins de considérer l'Occident comme une matrice neutre pour les autres cultures voire comme une culture honteuse qui doit s'effacer devant les autres, ça tient pas comme raisonnement. En fait vous faites de l'ethno-différencialisme: celui que vous assignez opprimé a des droits que celui que vous assignez oppresseur n'a pas. C'est l'universalisme qui fout le camp!
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 659
Enregistré le: 26 Mai 2009, 11:40

Suivante

Retourner vers Organisations, partis, mouvements politiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité