Et si maintenant on passait au rouge (ou au noir) !

Et si maintenant on passait au rouge (ou au noir) !

Messagede Langlois » 21 Déc 2018, 17:30

Les gilets jaunes, révolte ou révolution ? On en a débattu longuement sur les plateaux télé et ailleurs. La réponse est nette : Sire, ce n'est pas une révolution, mais une révolte et peut-être même plusieurs révoltes !

Les gilets jaunes dans leur majorité ne veulent pas changer la société, seulement essayer de l'améliorer, la rendre un peu moins injuste. Ils ne remettent pas en cause l'existence de classes sociales ayant des revenus et des pouvoirs différents, seulement faire que les écarts soient moins importants. La véritable gauche et l'extrême-gauche l'ont généralement compris en se tenant en marge de ce mouvement. On a vu des drapeaux tricolores, mais peu ou pas de drapeaux rouges ou noirs.

Maintenant nous entrons dans une seconde phase. Rebond ou tassement ? Les Fêtes de fin d'année donnent l'occasion de faire le point et de préparer la suite. On le sait, le père Noël est une "ordure" consumériste, mais il a de bons goûts en matière de coloris. Non pas que le jaune soit une couleur à rejeter totalement. Sous nos latitudes, il est symbole de trahison et de cocuage. Le rouge incarne d'autres vertus, et une autre histoire.

Les révolutions - ou du moins les pré-révolutions, car comme la vraie démocratie la vraie révolution n'a encore jamais existé - prennent généralement leur envol à partir des révoltes. N'est-il pas venu le temps de créer ce vaste mouvement révolutionnaire (surtout pas un parti électoraliste) qui, en employant les méthodes non-violentes de la plupart des gilets jaunes, en se passant de leaders et en fonctionnant comme une fédération, parviendra à secouer pour de bon cette société marchande, autoritaire et hiérarchisée, qui par là-même détruit notre planète ?

L'histoire galope vite et repasse rarement les plats. Et si le moment était venu ! Pas seulement en France, car ce serait l'échec assuré, mais au moins dans cette vieille Europe inégalitaire qui pourrait ensuite servir d'exemple.

Chiche, on passe au rouge !

Denis Langlois
mai-68-revolution-possible.fr
Langlois
 
Messages: 3
Enregistré le: 16 Déc 2018, 16:00

Re: Et si maintenant on passait au rouge (ou au noir) !

Messagede Fred1 » 22 Déc 2018, 09:08

Bonjour. Je pense pas que se jaunes la trahira, puisque complètement étrangers au rouge et au noir traditionel. C'est plutôt un jaune que plus personne ne peut ignorer, un jaune de visibilité, de gens que tout le monde avait oublié. L'humiliation des classes "supérieures" contre c'est Gens est quotidien. Qu'ont le veulent ou non, c,est une révolte légitime et populaire, qui c'est affranchis des organismes trop sectaires et brouillons parfois. Moi même je reconnais avoir eu tendance à les diaboliser, mais les langues se sont delier, pour dire que ont y arriver plus . Je suis pour une autocritique positives, c'est gilet jaune personnes ne les attendait, mais puisqu'il sont là buvons un coup ensemble, et voyons se qu'ils
attendent de nous. :trinque:
Nous n’avons pas peur des ruines. Nous sommes capables de bâtir aussi.

Buenaventura Durruti
Fred1
 
Messages: 153
Enregistré le: 14 Déc 2015, 17:04

Re: Et si maintenant on passait au rouge (ou au noir) !

Messagede digger » 22 Déc 2018, 15:08

Un VIP sur le Far. :) Je vois que tu as gardé tout ton punch. Ta vision me paraît cependant un brin optimiste, notamment en ce qui concerne l'Europe. La tendance actuelle me semble plutôt brune, en Italie,en Belgique, en Allemagne, en Hongrie....
Et en France, aux Européennes, le RN est proche des 25% dans les sondages. Je ne vois pas non plus où est la "vraie gauche" et l'absence du rouge et noir m'apparaît plus comme une incapacité à agir que comme une marque de non-récupération.
Je pense aussi que la constitution d'un mouvement ne se décrète pas - c'est sans doute mon côté "situ" - même si j'en partage ta vision.
Mais bon, on a besoin aussi d'optimistes...
digger
 
Messages: 2110
Enregistré le: 03 Juil 2011, 08:02

Re: Et si maintenant on passait au rouge (ou au noir) !

Messagede Pïérô » 30 Jan 2019, 23:29

Je modérerais celà où je n'ai pas l'impression, contrairement à mes craintes du début, que l'extrême droite institutionnelle fasse ses choux gras sur le dos du mouvement des gilets jaunes, et pour en avoir discuté avec nombre de votant-es pour Le Pen au deuxième tour de 2017 dans le cadre de ce mouvement où les échanges sont riches. Cela fait moins recette, même en terme de vote protestataire, et ce qui passe de mieux en mieux c'est le vote blanc et l'abstention pour de plus en plus de nombreuses personnes qui comprennent que c'est dans la lutte que ça se passe, et pas dans les urnes. La fachosphère et l’extrême droite insurrectionnelle pour cette partie ne réussi pas à peser vraiment dans le mouvement et on/je ne passe pas pour un extraterrestre en parlant de choix de société", de démocratie directe et de révolution sociale. On sort peu à peu des drapeaux rouges et noirs non siglés dans les manifs et on attire une certaine curiosité aussi pour les idées défendues. Alors, chiche, c'est ce qu'on tente de faire, et non pas en croyant-es mais en pratiquant-es. :)
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22251
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps


Retourner vers Organisations, partis, mouvements politiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité