Divers théâtre et compagnies

Re: Divers théâtre et compagnies

Messagede bipbip » 02 Avr 2017, 17:00

Saint-Herblain (44) lundi 3 avril 2017

Théatre : LE CAUCHEMAR DU PREFET

Les collectifs de St Herblain/Indre et Couëron/ St Étienne de Montluc organisent une représentation du :

LE CAUCHEMAR DU PREFET de Patrick Grégoire.

Après ses nombreux succès dans la région à l’automne dernier, Patrick Grégoire présentera son « Cauchemar du préfet » à Saint-Herblain à l’invitation des Collectifs NDDL de Couëron/Saint-Etienne-de-Montluc et Saint-Herblain/Indre. L’auteur de théâtre, metteur en scène et comédien dijonnais a réalisé en 2015 avec Jean-Philippe Magnen une vingtaine d’interviews auprès d’opposants engagés dans la lutte contre l’aéroport, élus, paysans expropriés, zadiste, naturaliste, pilote, architecte, juriste, membres de comités de soutien, chef d’entreprise. Cette riche matière a nourri un intense travail d’écriture à l’origine de deux pièces - « Le cauchemar du préfet » et « Les tritons prendront l’avion ». La première est un vigoureux monologue que Patrick Grégoire joue depuis quelques mois.

Le cauchemar du préfet Grand jour pour le préfet : l’heure est venue de faire évacuer la ZAD. Tout irait bien s’il n’était pas obligé d’affronter, tout à coup surgis de lieux et recoins secrets de son bureau, des opposants, safille zadiste, des Polynésiens réfugiés climatiques, un liquidateur de la ZAD, le PDG d’une multinationale, un ministre droit dans ses bottes, un grand commis d’état bien compromis, un décideur du Grand-Ouest, des tritons et des campagnols amphibies... Contraint de fuir pour échapper à ses hallucinations, il entamera un voyage qui sera, selon qu’il se meut dans le réel ou dans son cauchemar, celui du bout de sa nuit ou du bout de ses illusions.

Cette fable écologique dépasse l’espace temps de Notre-Dame-des-Landes pour universaliser cette lutte. L’humour et l’onirisme se conjuguent à l’incongruité des situations : « Je désirais évoquer plus précisément les pouvoirs, complicités et logiques d’Etat, des bétonneurs, des grands fonctionnaires, des décideurs » explique l’auteur-comédien. Pour Patrick Grégoire et Jean-Philippe Magnen, « cette réalité est tellement folle, les mensonges sont tellement patents, les manipulations tellement énormes, les enjeux tellement stupides, qu’ils nous racontent la folie humaine dans toute sa grandeur. Ils nous racontent comment la réalité est devenue fiction, comment le système est devenu cauchemar » . A l’issue de la représentation, vous pourrez échanger sur la pièce et la situation du projet de NDDL.

Lundi 3 avril, à 20h30 Salle du Carré des Services, 15 rue d’Arras à Saint-Herblain (Tram 1 Arrêt Romanet) Réservations 07 82 00 10 72 Tarif plein : 10 € ; Tarif réduit : 6 € (enfants, demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA, moins de 26 ans et scolaires). Chèque à l’ordre de “Mémoires futures”.

http://zad.nadir.org/spip.php?article4410
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Divers théâtre et compagnies

Messagede Pïérô » 06 Avr 2017, 20:28

En route avec le cirque Bidon

Le cirque Bidon est un cirque original qui allie le théâtre et le spectacle de saltimbanque. Il est original également parce qu’il se déplace d’une ville à l’autre, en roulotte.
Découverte d’un cirque pas comme les autres avec
François Rauline (alias François Bidon), Nicolas Trouillet le guitariste, Philippe Garnier le cuisinier, Laura Bernocchi l'acrobate aérienne, Martial Lavenu le technicien polyvalent et Frédérique Zagato la chanteuse comédienne

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21983
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Divers théâtre et compagnies

Messagede bipbip » 11 Avr 2017, 14:51

La Tsigane de Lord Stanley, un spectacle de la Compagnie Tamèrantong ! À voir absolument !

C’est drôle, émouvant, rebelle ! La troupe de 22 jeunes de 6 à 15 ans de Saint-Denis porte avec brio la dernière aventure de la compagnie Tamèrantong ! Dans un village français, des tsiganes débarquent et c’est l’alerte générale. Un avis à la populace, hurlé et dansé par un gendarme loufoque, ouvre la pièce et voilà que les villageois sont en ébullition. Ceux qui veulent chasser « ces voleurs de poules » sont prêts à s’organiser en milice, colportent tous les préjugés sur les Rroms, puis d’autres se réjouissent à l’idée de rencontrer les bohémiens symboles de liberté, de musiques et de voyages. Comme dans la vie, les généreux côtoient les xénophobes et les visions du monde s’entrechoquent. Mais la loi est du côté des propriétaires... et les bohémiens vont être chassés quand surgit Lord Stanley, le châtelain du coin au grand cœur. Subjugué par la belle Anatillia, il accueille les tsiganes sur ses terres. On découvre alors la vie des nomades, on rit des villageois tellement « gaulois », on voit des amitiés et des amours aussi forts que les haines que génèrent les peurs de l’autre. D’un côté comme de l’autre, faire face à la différence amène des crises et des déchirures. Le jeu des jeunes comédiens apportent une fraîcheur indéniable mais le texte montre aussi un travail sérieux de documentation sur la culture tsigane, sa musique, sa poésie et ses légendes. L’étrange dindon, mascotte de la kumpania, n’est pas sans rappeler l’univers onirique des films d’Emir Kusturica.
La compagnie Tamèrantong !, menée par Christine Pellicane depuis plus de 20 ans, invente un théâtre populaire subversif qui nous amène à réfléchir avec humour et intelligence sur la différence et sa complexité, et nous met face à nos propres limites sociales et culturelles. La Tsigane de Lord Stanley est un hommage aux gens du voyage et une ode à la tolérance portés avec panache par les enfants de la Plaine Saint-Denis. C’est vraiment un bijou de culture populaire et engagée.

Les Tamèrantong ! étaient allés au Chiapas, au Mexique, pour montrer Zorro el Zapato aux vrais zapatistes en lutte. Il paraît évident que La Tsigane de Lord Stanley va partir en tournée en Europe de l’est au pays des Rroms. La compagnie est en train de chercher les fonds pour réaliser cet énorme projet. Alors pour rire et débattre, pour les soutenir dans leurs rêves de nomades, allez les voir ! Invitez-les !

Ils sont en tournée et joueront à RAMDAM, un centre d’art à Sainte-Foy-lès-Lyon à côté de Lyon les 7 et 8 avril prochain. Ils seront à la Maison des Métallos à Paris dans le 11e arrondissement les 5 et 6 mai.

Andrés Monteret, Questions de Classes

http://www.questionsdeclasses.org/?La-T ... ong-A-voir
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Divers théâtre et compagnies

Messagede Pïérô » 20 Avr 2017, 13:05

Théâtre rencontre « Une vraie femme ! »

de/par Sylvie Gravagna

"Une Vraie Femme !" ou destin de femmes qui ne se contentent plus de leur statut "génitrices" et qui revendiquent patiemment davantage d'égalité et de liberté. De vraies-fausses situations réutilisant le langage, les formes médiatiques et musicales de l'époque font naître avec humour, le portrait d'une société révolue... Ou presque !

• Jeudi 20 avril 19h30
• Vendredi 21 avril 19h30
• Samedi 22 avril 19h30

Bouffon Théâtre, 26-28 rue de Meaux, Paris 19e

À l'issue de chaque représentation sera organisée une rencontre informelle en "bords de scène" entre Sylvie Gravagna, comédienne et autrice, et un-e intervenant-e de l'égalité entre les femmes et les hommes.

Tarifs : Solidaire 5€ / Bienveillant 10€ / Mécène 15€
Réservations : administration@unpasdecote.org
Téléphone : 07 62 03 91 44

http://www.unpasdecote.org/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21983
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Divers théâtre et compagnies

Messagede bipbip » 05 Mai 2017, 17:43

Théâtre. C’est loin le « Bout du monde »?

Avec ses marionnettes Ézéquiel Garcia-Romeu conduit le spectateur dans un univers inquiétant et rempli de questions sur le présent et le futur.

Champigneulles (Meurthe et Moselle). Envoyé spécial - Le dessus et le dessous. Deux mondes qui vivent en parallèle. Sans échange. Jusqu’à ce que… « Le Petit théâtre du bout du monde, opus 1 », imaginé, mis en scène et construit par Ézéquiel Garcia-Romeu plonge le spectateur dans l’univers incertain, sombre et gris de quelque part sur la planète. Là ou de toute façon il n’est pas certain que la misère soit plus supportable qu’ailleurs. Parce que sur la terre qu’il imagine, brutalisée par exemple par la pollution galopante des sacs en plastique, existe-t-il encore un espoir?
La réponse est très floue. En alternance avec Issam Kadichi, le créateur de cette « performance poétique en cours d’invention et d’écriture » explique aussi que sont petit théâtre « met en scène une série de personnages dont les portraits nous ressemblent étrangement ».

... http://www.humanite.fr/theatre-cest-loi ... nde-635463
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Divers théâtre et compagnies

Messagede Pïérô » 11 Mai 2017, 14:05

Saint Denis (93) jeudi 11 mai 2017

Théâtre « Quel est le fou ? Le Monde ou Moi »

d'après Eugène Pottier

À l'occasion de la réouverture des salles d'exposition sur la Commune de Paris, ce spectacle salue en chansons et en poésies le poète perdu dans l'ombre, Eugène Pottier, et le Paris révolutionnaire du 19e siècle, qui célébrait en musique le vin, l'amour, la lutte et les pavés. Une promenade guidée et chantée dans les collections introduira ce spectacle.

Entrée libre

à 18h, Musée d'art et d'histoire - Saint-Denis
22 bis, rue Gabriel Péri - 93 200 Saint-Denis

http://www.commune1871.org/?Jeudi-11-ma ... ne-Pottier
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21983
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Divers théâtre et compagnies

Messagede bipbip » 12 Mai 2017, 15:17

Spectacle « Pisser dans l’herbe... »

"Pisser dans l’herbe…" dresse un tableau qui interroge la justice, l’administration pénitentiaire et les modes répressifs préconisés depuis toujours.

Spectacle Pisser dans l’herbe...

Théâtre du sable/ Prison Par Terre

La pièce Pisser dans l’herbe… a été créée en décembre dernier à la Parole Errante. Elle est reprise pour trois représentations le 23, 24, 25 mai 2017 à 20h30. Produite par le Théâtre du Sable, écrite en collaboration avec Christine Ribailly, bergère détenue pendant quatre ans, ce spectacle s’est aussi nourri de lettres de Philippe Lalouel, Émilie D. et du livre Pourquoi faudrait-il punir ? de Catherine Baker.

Pisser dans l’herbe… est interprété par Philippe Giai-Miniet et mis en scène par Marie Paule Guillet. La pièce dresse un tableau qui interroge la justice, l’administration Pénitentiaire et les modes répressifs préconisés depuis toujours.

Camille : Le maton me reproche de ne pas lui dire bonjour. Si je ne te dis pas bonjour, c’est une forme de respect. Et c’est aussi un refus de l’hypocrisie. Je n’ai aucune envie que tu passes une bonne journée et j’espère bien qu’il y aura des évasions et des mutineries…

Le collectif Prison Par Terre, qui travaille à développer des solidarités avec les prisonniers, assurera une table d’informations et proposera une buvette dont la recette est destinée aux détenu-e-s.

Réactions :

"Très beau texte, belle mise en scène et excellente interprétation. Encore félicitation." Clothilde Ménard

"Le texte de la pièce, que je connaissais déjà, m’avait surpris par la puissance avec laquelle il brosse le destin auquel ne peut pas échapper un détenu qui n’accepte pas l’absurde cruauté du système pénitencier. Le spectacle, avec un jeu un décor et une lumière sobres mais très efficaces, traduit parfaitement l’esprit du texte. Avec son jeu physique, sa force tranquille et ses explosions subites, le comédien transmet de façon palpable la lutte incessante entre le détenu et la machine carcérale. Toutes mes félicitations à la troupe. Merci pour le spectacle." Teodora (La Parole Errante Demain).

Théâtre du Sable/ Prison Par Terre

Tarif : 10 €
Soutien compagnie : 15 €
RSA, chômeurs, étudiants... : Prix libre


P.-S.
La Maison de l’Arbre / La Parole Errante
9 rue François Debergue
Montreuil (93)
Métro Croix de Chavaux

https://enfinpisserdanslherbe.noblogs.org/

http://paris-luttes.info/spectacle-piss ... herbe-8117
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Divers théâtre et compagnies

Messagede bipbip » 14 Mai 2017, 12:47

Paris mardi 16 et mercredi 17 mai 2017

Spectacle « La guerre de mon père »

à 20h30, Le Vent se lève, 181 avenue Jean Jaurès, Paris 19e

La guerre d'Algérie hante nos consciences. Pensée comme un mal nécessaire pour certains, comme un gâchis par d'autres, elle est avant tout l'expression d'un peuple en lutte pour son indépendance. De nombreux jeunes hommes furent appelés au nom « du maintien de l'ordre et de la pacification » à participer à une guerre, longtemps occultée. Comment parler d'une chose qu'on ne peut nommer ?
La guerre de mon père retrace le parcours d'un homme de 45 ans qui enquête sur le silence de son père, parti faire son service militaire pendant les « évènements ».

conception Judith Depaule, Vincent Deslandres / mise en scène, vidéo Judith Depaule / scénographie Tanguy Nédélec / musique Mell / stagiaire mise en scène Cécile Roqué-Alsina / collaboration images Maria Loura Estevão, JSLB / réalisation décor Tanguy Gauchet, Vincent Tronel et Sid Ali Zine / avec Vincent Deslandres

plus d'infos http://bit.ly/2ebbtfa

Débats / suite aux représentations
• mardi 16 mai à 20h30 : Nils Andersson, éditeur suisse militant pour la reconnaissance des crimes coloniaux
• mercredi 17 mai à 20h30 : Vanessa Codaccioni, politologue et maîtresse de conférences en sciences politiques à l'Université Paris 8

Tarif plein 12 € - Tarif réduit 8 €
résas au 01 77 35 94 36 ou sur www.leventseleve.com

https://www.facebook.com/events/226444024508238/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Divers théâtre et compagnies

Messagede bipbip » 17 Mai 2017, 20:42

Bruxelles jeudi 18 mai 2017

THEÂTRE ACTION : "Une police pavée de bonnes intentions"

19h30, Garcia Lorca, 47/49 rue des Foulons, Bruxelles

Création proposée par la compagnie "Théâtre fait maison", avec et sans papiers !

https://bxl.demosphere.eu/rv/12119

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Divers théâtre et compagnies

Messagede bipbip » 08 Juin 2017, 21:30

L’homme révolté

La Birba Compagnie présente une adaptation d’une nouvelle d’Heinrich von Kleist par Marco Baliani et Remo Rostagni, mise en scène et interprétée par Gilbert Ponté.

L’homme révolté

Gilbert Ponté a choisi un plateau vide pour laisser toute l’intensité voulue à son seul jeu savant, du grand art, tout de menus gestes, de jeux de physionomie, de changements de ton et de rythme.

Au delà d’un numéro d’acteur se pose le problème du déchiffrement et de l’actualité du thème de cette nouvelle.

Une parabole sur la justice

Voici ce qu’en dit lui-même l’auteur allemand du XVIIIe-XIXe siècle : “Jusqu’à sa trentième année cet homme extraordinaire aurait pu passer pour le modèle du bon citoyen. En un mot le monde aurait béni sa mémoire sans les circonstances qui l’amenèrent à pousser à l’excès une seule vertu, le sentiment de la justice et en firent un brigand meurtrier”.

La fable de La Fontaine rappelée dans l’annonce : Les animaux malades de la peste, commentée dans une de mes Chroniques sur l’inégalité sociale (1), illustre cet éclairage essentiel : “Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir”.

C’est le vol de ses chevaux – mythe prêtant poésie à sa vie de marchand – puis la mort de sa femme Lisette sous les hallebardes de l’Empereur qu’en son nom elle est venue supplier, qui vont pousser Kohlhaas à devenir pillard et assassin pour tenter, devant le silence de la loi et du pouvoir, d’acculer le voleur à la restitution ; Luther, déguisé en ermite, tentera de le ramener à la raison et à la soumission à Dieu en lui promettant le pardon des hommes et l’amnistie du souverain. Mais l’accalmie et l’illusion de réparation légitime seront de courte durée. Rompant le contrat Michael sera emprisonné et pendu, l’image de ses chevaux flottant en un beau nuage blanc hantant son esprit en ses derniers instants.

Un texte étonnamment révolutionnaire

Je n’ai pu assister aux débats sans doute fructueux que l’interprète a eu avec la salle à partir de cette pièce après les attentats parisiens, mais il me semble que les faire porter exclusivement sur la radicalisation violente risque d’être un piège. En effet celle qui provient d’une injustice prouvée et renforcée comme dans le cas de Kohlhaas n’est pas du même ordre que celle inspirée par une idéologie quelle qu’elle soit.

C’est bien fondamentalement l’idée de l’inégalité de traitement du riche et du pauvre par le pouvoir qui est au centre – idée qui trouve son illustration dans les affaires politiques de cette année électorales : là où la moindre erreur ou la moindre défaillance d’un quidam lui vaut répression immédiate, nos puissantEs se gobergent impunément en dévoyant les institutions et parviennent, ce qui est le plus étonnant, à faire encore illusion auprès d’une partie de la population.

Mais ce que montre bien Kleist c’est que la naïveté du peuple n’est pas éternelle et qu’apprenant ruse et habileté dans le combat et la révolte il peut venir à bout des forces les plus puissantes et les mieux organisées. Est possible la généralisation, voire la victoire si précaire soit-elle, de mouvements minoritaires venus des oppriméEs. Texte étonnamment révolutionnaire en son temps et sous l’empire germanique !

La pièce a été présentée avec succès en Italie dans les années 90 prolongeant par son esprit et sa forme le travail de Dario Fo des années 1960-1970.

Ce “teatro-narrazione” paraît plus que nécessaire actuellement, redonnant vie aux grands textes contestataires et sacrifiant les artifices de la mise en scène à la gravité. Il permet ainsi à la réflexion de touTEs de s’élaborer et de prolonger le retentissement théâtral.

Marie-Claire Calmus

(1) 4e Volume des Chroniques de la Flèche d’Or, éditions Rafael de Surtis, 2014.


http://www.emancipation.fr/spip.php?article1584
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Divers théâtre et compagnies

Messagede bipbip » 10 Juin 2017, 15:17

« Ce qui m’est dû », un émouvant spectacle sur la prise de conscience écologique

Dans leur superbe spectacle, Héloïse Desfarges et Antoine Raimondi racontent par la danse et le jeu l’histoire de leur prise de conscience écologiste. Une façon non culpabilisante, poétique et intelligente de « prendre part à la lutte ». Ils tournent en France, à ne pas manquer !

... https://reporterre.net/Ce-qui-m-est-du- ... ecologique
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Divers théâtre et compagnies

Messagede Lila » 25 Juin 2017, 21:38

Ça va ambiancer

Le 10 mars 2017, des résidentes du FIT ont pris les planches du Carreau du Temple avec une pièce de théâtre qu'elles avaient écrite elles-mêmes.

Elles ont mis en scène leur vie parsemée de violences, de galères mais aussi de combats, c'est ce qu'elles racontent en prenant la parole qui leur est si souvent confisquée pour vous embarquer, vous faire rire, écouter, chanter et danser.

Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2187
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: Divers théâtre et compagnies

Messagede bipbip » 29 Juin 2017, 14:54

Paris jeudi 29 juin 2017

Cabaret de la Crise : théâtre

L'équipe du Cabaret vous présente, suite à ces législatives émouvantes, tous ses voeux de bonheur, ET une invitation pour venir rire encore...et encore...et toujours...de la dette, du marché, de l'écologie positive, de l'exploitation, de la course à la compète !

A travers des portraits d'êtres humains empêtrés dans leur contradictions, nous dessinons les enjeux et les questionnements de notre société, tiraillée entre la course effrénée vers l'avant et l'immobilisme de sa mécanique.

à 21h, Soleil de la Butte, 32 rue Muller, Paris 18e

Image

Présentation

La dette, le marché, l'écologie positive, l'exploitation, la course à la compète : parlons-en !

Mais il faut positiver ! Chanter, slamer, danser et rire ensemble de la grande épopée de la Crise !

La crise économique est souvent présentée par les médias de manière floue. Les discours officiels nous présentent la situation actuelle comme le fruit d'une nécessité. La crise s'abat sur nous comme un orage en été : "Nous n'avons pas le choix", semblent nous dire en chœur les parleurs du régime. Refuser la loi des marchés serait comme refuser la loi de la gravitation universelle.

Le Cabaret de la Crise a été conçu comme un spectacle participatif : ouvert et sans cesse renouvelable, ce projet réunit une constellation de compagnies sentant la nécessité d'intervenir artistiquement face à des questions politiques, scientifiques, sociales.

Pour réserver : canopee.asso@gmail.com // 06 51 09 62 07

Partenariat avec :
Compagnie Avanti / Les Ménades / Compagnie du Crayon / Soif Compagnie / Capsule Théâtre / Maison pour Tous / Économistes Atterrés

http://www.compagniecanopee.com/cabaret-de-la-crise
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Divers théâtre et compagnies

Messagede Béatrice » 29 Juin 2017, 21:27

Vendredi 30 juin 2017 à MARSEILLE

-18 h 30 Maison pour Tous la Marelle-Frais Vallon, 20 Rue Marius Briata, 13013

« Histoire universelle de Marseille » d’après Allèssi Dell’Umbria

par le collectif Manifeste Rien

Un spectacle pour découvrir la citoyenneté à partir de la création même de la Cité. La comédienne interprète avec humour et panache, Henri IV, Louis XIV, Robespierre ; mais aussi les troubadours, les poissonnières et prisonniers... Une riche expérience d’émancipation. Un combat qui se poursuit aujourd’hui avec les mutations urbaines. S’offre alors à notre sagacité, le modèle d’intégration républicain.

d’après Alèssi Dell’ Umbria (Éditions Agone) / Mise en scène : Jeremy Beschon / Comédienne : Virginie Aimone / Lumière : Fabrice Giovansili / Production : Marie Anne Robveille /

manifesterien.over-blog.com

+ Ateliers éduc’ pop’ et enquête historique :
http://manifesterien.over-blog.com/2017 ... -nord.html
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2788
Enregistré le: 09 Juil 2011, 19:58

Re: Divers théâtre et compagnies

Messagede bipbip » 05 Juil 2017, 01:45

Pisser dans l'herbe...théâtre sur la prison

6 et 7 juillet 2017

Image

La pièce Pisser dans l’herbe… a été créée en décembre dernier à la Parole Errante, Montreuil. Produite par le Théâtre du Sable, écrite en collaboration avec Christine Ribailly, bergère détenue pendant quatre ans, ce spectacle s’est aussi nourri de lettres de Philippe Lalouel, Émilie D. et du livre Pourquoi faudrait-il punir ? de Catherine Baker.

Pisser dans l’herbe… est interprété par Philippe Giai-Miniet et mis en scène par Marie Paule Guillet. La pièce dresse un tableau qui interroge la justice, l’administration Pénitentiaire et les modes répressifs préconisés depuis toujours.

Christine Ribailly :

En septembre 2015, j’étais en prison depuis près de 3 ans, quand j’ai reçu une lettre d’un inconnu. Ce théâtreux parigot (il râle quand je le définis comme ça alors j’en profite dans ce court texte !) se disait entousiasmé par mes lettres publiées dans l’Envolée et autres sites militants anticarcéraux et abolitionnistes.Il voulait en faire une pièce de théâtre et la monter. J’étais un peu circonspecte, surtout, ce que je ne voulais pas, était de devenir une égérie, un porte-­?drapeau. Alors j’ai proposé à d’autres filles d’écrire aussi (ça n’a pas soulevé un grand entousiasme, certes). Une correspondance importante s’est mise en place avec Philippe. En même temps qu’il écrivait "Pisser dans l’herbe...", il découvrait peu à peu la prison en écrivant à d’autres enfermés ou en s’impliquant dans des réseaux militants. Je corrigeais les textes au fur et à mesure pour limiter les erreurs techniques et l’approche trop "épique" de la lutte par rapport à la survie en prison. Au bout d’un an, le texte était finalisé et riche d’échanges divers. Bien que je ne connaisse rien à la mise en scène, Philippe et Marie Paule ont continué à me raconter leur travail, leurs idées... et je continuais à les commenter. Maintenant la pièce est montée. Je ne peux pas la voir. je ne sais pas quand je le pourrais.Mais elle est le fruit de collaborations multiples entre taulard(e)s et/ou artistes. J’espère qu’elle permettra des débats et des actions pour qu’un jour CRÈVE LA TAULE !

le jeudi 6 juillet 2017, 20h30 à Bitche, 3 rue de Bitche, Nantes

le vendredi 7 juillet 2017, 20h30 La Wardine, chemin de suez, Zad de Nddl

Bar, infokiosque, Prix de soutien (pour les artistes et les detenu.e.s)

https://nantes.indymedia.org/articles/38092
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Théâtre, confs gesticulées, humoristes, arts de la rue

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité