Antipub, déboulonneurs ...

et appels à aller soutenir en urgence...

Re: Antipub, déboulonneurs ...

Messagede Pïérô » 09 Fév 2018, 13:10

Goûter d'anniversaire de RAP Lille

Dimanche 11 février 2018
à 15h, Centre Culturel Libertaire (CCL), 4 rue de Colmar à Lille

3 ans c'est pas mal !
Alors on a décidé d'organiser un goûter d'anniversaire pour fêter la 3eme année d'existence du groupe Lillois de Résistance à l'Agression Publicitaire.

Du coup auberge espagnole avec des gâteaux, biscuits, jus de fruits,... mais aussi des projetions de photos et courts métrages de nos différentes actions.

L'occasion de venir nous voir ou revoir pour passer quelques heures ensemble à discuter, découvrir des choses et partager autour d'un morceau de gâteau.

https://www.facebook.com/events/212791152624697/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21807
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Antipub, déboulonneurs ...

Messagede bipbip » 11 Fév 2018, 15:55

Réunion publique de lancement du groupe local RAP Essonne

Pourquoi et Comment agir contre la pub ?

Draveil (91) mercredi 14 février 2018
à 19h, Attribut de Draveil, 22 ter avenue Paul Lafargue

Réunion publique d'information et d'échanges autour de la lutte anti-publicité, animée par Khaled Gaiji, porte parole de l'association Résistance à l'Agression Publicitaire (1), et organisée par l'Attribut de Draveil (2). On y (re-)découvrira comment naît le désir de consommer, pourquoi s'en prendre à la pub (méfaits sociaux et environnementaux), quels sont les différents collectifs et moyens d'actions (avantages et risques), ainsi qu'une réflexion sur les potentielles victoires facilement atteignables localement.

Cette réunion se déroule quelques semaines avant une mobilisation internationale contre la pub, le 25 mars 2018.

Cette réunion se déroule quelques semaines avant une mobilisation internationale contre la pub, le 25 mars 2018.

ODJ:

• 19h-20h: Conférence et échanges
• 20h-21h: Mise en pratique pour organiser un groupe, des actions et des mobilisations locales

Intervenant : Khaled Gaiji, chargé de mobilisation et porte parole de Résistance à l'agression publicitaire (R.A.P.).

Contact: contact@attributdedraveil.org

(1) L'association Résistance à l'Agression Publicitaire (R.A.P.) a été fondée en 1992. Elle a pour principal objet de lutter contre les effets négatifs de la publicité sur les citoyens et l'environnement. Pour plus d'information le site internet de R.A.P. : http://antipub.org

(2) L'Attribut de Draveil est une association locale regroupant tous citoyens souhaitant agir individuellement et collectivement pour l'environnement, le cadre de vie, la solidarité: https://attributdedraveil.org/

https://antipub.org/draveil-reunion-pub ... p-essonne/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Antipub, déboulonneurs ...

Messagede bipbip » 23 Fév 2018, 21:16

Atelier anti-pub, au Centre Social Autogéré Vaydom, Ivry-sur-Seine.

Salut,

On te propose de nous rejoindre pour partager et pratiquer autour des techniques anti-pub mais pas uniquement, n’hésites pas à venir avec tes propositions.

La publicité s’acharne à tenter d’imposer une vision du monde ; défendons nos imaginaires !

Du coup, rendez-vous les mercredis de 19h à 23h au Centre Social Autogéré Vaydom, c’est au 37 rue Marceau à Ivry sur Seine,
métro 7 « Pierre et Marie Curie » ou tram 3A « Maryse Bastié ».

A bientôt !


https://paris-luttes.info/atelier-anti-pub-9613
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Antipub, déboulonneurs ...

Messagede bipbip » 24 Fév 2018, 20:45

Pourquoi et Comment agir contre la pub ?

Amiens mercredi 28 février 2018
à 20h, Les Enfants Terribles, 50 rue Saint Leu

Réunion publique d'informations et d'échanges autour de la lutte antipub, animée par des membres des groupes d'Amiens et de Lille de Résistance à l'Agression Publicitaire. on y (re-)découvrira comment naît le désir de consommer, pourquoi s'en prendre à la publicité (méfaits sociaux et environnementaux), quels sont les différents moyens d'actions (avantages et risques), ainsi qu'une réflexion sur les potentielles victoires facilement atteignables localement.

Cette réunion se déroules quelques semaines avant une mobilisation internationale contre la publicité, le 25 mars 2018.

ODJ:
- 20h-21h : échanges et discussions
- 21h-22h : Mise en pratique pour organiser le grupe et les mobilisations locales

Contact : contact.amiens@antipub.org

L'association Résistance à l'Agression Publicitaire (R.A.P.) a été fondé en 1992. Elle a pour principal objet de lutter contre les effets négatifs de la publicité sur les citoyens et l'environnement. Pour plus d'informations le site de R.A.P. :
https://antipub.org/

https://www.facebook.com/events/440312549718860/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Antipub, déboulonneurs ...

Messagede bipbip » 14 Mar 2018, 15:48

Conférence-débat « Pourquoi et comment lutter contre l’agression publicitaire ? », à Dijon (Côte-d’Or)

Conférence débat avec Khaled Gaiji, porte parole de l’association « Résistance à l’Agression Publicitaire ».
RDV Mercredi 14 mars 2018 à 19h30 salle R03 maison des associations, 3 rue des Corroyeurs, Dijon

R.A.P (« Résistance à l’Agression Publicitaire ») : L’association a pour objet principal de lutter contre les effets négatifs, directs et indirects, des activités publicitaires sur l’environnement et les citoyens.
En dénonçant les procédés publicitaires destinés à la mise en condition de la personne, elle se propose de combattre les nuisances qui en résultent pour l’environnement (gaspillage des ressources, pollution paysagère et du cadre de vie, déchets, bruit…) et la société (développement de la surconsommation, inégalités, obésité, violence…).

Soirée organisée par Les Amis de la Terre Côte-d’Or

Vous avez envie de créer un groupe R.A.P à Dijon ? Venez !

https://reporterre.net/Conference-debat ... icitaire-a
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Antipub, déboulonneurs ...

Messagede bipbip » 23 Mar 2018, 00:38

Expo, projection, rencontre - anti-pub

Paris 23 et 24 mars 2018

Image

Programme :

Vendredi, 23 mars :


19h00 : Vernissage Exposition de photographie
- Désobéir -
"Sur les traces du mouvement anti-publicitaire parisien"

Deux invités, un membre de R.A.P (Résistance à l'agression publicitaire) et une membre du Collectif de déboulonneurs, vont témoigner de leurs engagement et vont répondre a vos questions, après le film.

20h30 : Projection du film - Les colibris - (2014)
De : Sanda Veber
Documentaire, 50 min


Samedi 24 mars

15h - 22h - Atelier d'ARTivisme - Détourne ta ville !
Rencontre avec la lutte anti-pub
A la reconquête de l'espace public

Militants du collectif Robert Johnson seront présents lors d'un atelier de création d'affiches et d'initiation aux techniques de désobéissance civile dans la lutte anti-pub.

Ramenez vos marqueurs, pinceaux et couleurs !
Soyez révoltés, critiques, ironiques !
Soyez créatifs ! Soyez audacieux !
Rejoignez-nous !

Stand anti-pub : tracts, livres, badges, autocollants

https://antipub.org/programme-autours-d ... 8-a-paris/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Antipub, déboulonneurs ...

Messagede Pïérô » 27 Mar 2018, 12:19

Retour sur la Journée mondiale contre la publicité à Tours

Le collectif Résistance à l’Agression Publicitaire de Tours présente le bilan de son action à l’occasion de la journée mondiale contre la publicité, qui se déroulait le samedi 24 mars.

... https://larotative.info/retour-sur-la-j ... -2704.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21807
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Antipub, déboulonneurs ...

Messagede bipbip » 03 Mai 2018, 14:49

Paris doit se désintoxiquer de la publicité

Grenoble a tourné le dos à la publicité et Paris devrait suivre son exemple, selon les auteurs de cette tribune. Qui s’inquiètent de la révision du règlement local de publicité : il ouvrirait les rues de la capitale à la publicité lumineuse.

... https://reporterre.net/Paris-doit-se-de ... -publicite
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Antipub, déboulonneurs ...

Messagede bipbip » 27 Mai 2018, 17:19

Colloque
Système publicitaire et influence des multinationales (SPIM)

Paris mardi 29 et mercredi 30 mai 2018
Institut des sciences de la communication, 20 rue Berbier-du-Mets

« De l'industrie publicitaire aux relations publiques : les outils d'influence des multinationales ».

Le programme SPIM - Système publicitaire et influence des multinationales - a été initié en 2016 par l'association Résistance à l'agression publicitaire. L'association décidait par là de renforcer, aux cotés de la mobilisation sur les problématiques liées à la publicité dans l'espace public et intime, son expertise et sa capacité de plaidoyer sur divers enjeux.

Avec en France 12 associations co-organisatrices et deux médias partenaires, et en lien avec le réseau Subvertisers International, le programme SPIM organise le colloque "De l'industrie publicitaire aux relations publiques, les outils d'influence des multinationales", accueilli le 29 et 30 mai 2018 par l'Institut des sciences de la communication de Sorbonne Université. Cet événement sera suivi d'un rapport destiné au public.

Ouvert par Yvan Gradis, co-fondateur de RAP, le colloque se structure initalement autour de trois demi-journée thématiques (« cycles ») constituées de deux table-ronde successives: la première portera sur les enjeux économiques et culturels de la société de consommation (Cycle 1), la seconde sur le rôle de l'économie publicitaire dans les médias et sur internet (où Thomas Bourgenot, chargé d'étude et plaidoyer à RAP évoquera l'arrivée de la publicité dans l'espace public) (Cycle 2), et la troisième, sur la communication d'influence commerciale ou politique des multinationales (Cycle 3).

La dernière après-midi du mercredi 30 mai, plus transversale, sera consacrée dans un premier temps aux alternatives qu'offrent les associations pour une réappropriation des outils de la communication d'influence au service des citoyens. En clôture de l'événement, la dernière table ronde animée par Thierry Libaert du Comité économique et social européen, permettra de présenter les missions et les activités de plusieurs institutions publiques mobilisées sur des enjeux abordés durant le colloque: le CSA, la CNIL et Conseil de déontologie journalistique (belge).

Retrouvez sur le site le programme détaillé, avec les notes problématiques et les biographies des intervenants pour chacun des tables rondes.

En lien avec divers acteur de la société civile, SPIM a vocation à développer des activités d'analyse, de veille et de plaidoyer sur des enjeux identifiés collectivement et liés à la communication des multinationales.

Inscriptions obligatoire:
https://sp-im.org/events/spim-2/

Tarif : gratuit

Programme:

Mardi 29 mai 2018

Cycle 1: Diagnostiquer le rôle de la publicité dans la société de consommation

De 9h00 à 11h15 - Table ronde A. Du discours et des effets de la publicité sur l'individu en société.
Animé par par Jean Merckaert, rédacteur en chef de la revue Projet.

LES INTERVENANTS: DIDIER COURBET (Professeur à l'Université d'Aix-Marseille - Spécialiste des effets neuro-psychosociaux de la communication), ALEXANDRA BALIKDJIAN (Professeur de psychologie de la consommation à l'Université Libre de Bruxelles), BEC SANDERSON (Responsable de recherches à l'institut Public Interest Research Center (PIRC -UK)), VIRGINIE SASSOON (Docteure en sciences de l'information et communication, responsable du Labo du CLEMI)

De 11h30 à 13h15 Table ronde B. Le rôle économique de la communication commerciale des multinationales

Animé par Aurore Lalucq, co-directrice de l'Institut Veblen pour les réformes économiques.
LES INTERVENANTS: ALEXANDRE CHIRAT, (Doctorant en Histoire de la Pensée économique à l'Université Lumière Lyon II), NAYLA AJALTOUNI (Coordinatrice du Collectif Ethique sur l'Étiquette), FRANCESCO TURINO (Professeur associé au département économique de l'Université d'Alicante (Espagne)), SAMUEL SAUVAGE (Président et co-fondateur de l'association Halte à l'Obsolescence Programmée)

Cycle 2: Identifier l'influence des l'industrie publicitaire dans les médias et le monde numérique

De 14h30 à 16h15 Table ronde C. Annonceurs et financements publicitaires dans les médias : des enjeux démocratiques ?

Animé par Daniel Schneidermann, journaliste, directeur et présentateur du média en ligne @rrêt sur Images.
LES INTERVENANTS: VALÉRIE PATRIN-LECLÈRE (Chercheuse au GRIPIC et enseignante au CELSA Sorbonne Université, dont elle dirige la Chaire), ALAN OUAKRAT (Maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'Université Sorbonne Nouvelle Paris 3), VINCENT LANIER (Journaliste en presse quotidienne régionale, premier secrétaire du Syndicat national des journalistes), MATHIAS REYMOND (Président de l'association ACRIMED- Action Critique Média)

De 16h30 à 18h15 Table ronde D. Les données personnelles dans l'économie publicitaire du monde numérique: quels enjeux ?

Animé par Natalia Calderón Beltrán, doctorante à Paris 8, co-fondatrice de la coopérative de recherche et de formation La Boussole

LES INTERVENANTS: KEVIN MELLET (Chercheur au département de sciences sociales d'Orange Labs et chercheur associé au CSI (Mines ParisTech)), NIKOS SMYRNAIOS (Maître de conférence en sciences de l'information et de la communication, Université de Toulouse), THOMAS BOURGENOT (Chargé d'études et plaidoyer à l'association Résistance à l'Agression Publicitaire (RAP)), ARTHUR MESSAUD (Juriste à La Quadrature Du Net)


Mercredi 30 mai 2018

Cycle 3. Actualiser les enjeux de régulation de la communication des multinationales

De 9h00 à 11h15 - Table ronde E. Analyses croisées des diverses stratégies et outils de régulation du blanchiment d'image

Animé par Yonnel Poivre-Le Lohé, consultant en communication.
LES INTERVENANTS: MÉGANE GHORBANI (Responsable de campagnes chez foodwatch), BRUNO DAVID (Président- fondateur de l'association Communication sans frontières), SOPHIE DUBUISSON-QUELLIER (Directrice de recherche au CNRS, Centre de sociologie des organisations (CNRS-Sciences Po)), SANDRA COSSART (Directrice de l'association Sherpa).

De 11h15 à 13h15 - Table ronde F. L'influence de l'opinion au service du lobbying : des RP à la com d'influence.

Animé par Olivier Petitjean, coordinateur de l'Observatoire des multinationales.
LES INTERVENANTS: MYRIAM DOUO (Chargée des campagnes transparence des lobbies et dérégulation aux Amis de la Terre Europe (FoEE)), LUC HERMANN (Directeur de la société de production PREMIERES LIGNES, en tant que président - producteur associé), JOSHUA ADEL (Lobbyiste et consultant politique), LORA VERHEECKE (Chercheuse pour l'ONG Corporate Europe Observatory à Bruxelles (Observatoire des lobbies)), BERNARD DAGENAIS (Professeur titulaire Département d'information et de communication à l'Université de Lavel (Quebec))

Cycle 4: Connaître les réponses associatives et institutionnelles aux enjeux de la communication

De 14h30 à 16h15 - Table ronde G. Les outils de la communication d'influence au service de la société civile.

Animé par Bernard Salamand, délégué général du réseau RITIMO
LES INTERVENANTS: ERIKA CAMPELLO (Responsable de communication et centre des ressources pour l'association VoxPublic), MATHIEU MONFOURNY (Responsable de l'Agence de Communication Sociale & Solidaire pour l'association Old School), PIERRE-YVES GOSSET (Directeur et délégué général de l'association Framasoft), PETER MARCUSE (Cofondateur de Brandalism (UK))

De 16h30 à 18h00 -Table ronde H. Perspectives transversales et réflexions institutionnelles.

Animé par Thierry Libaert, membre du comité économique et social européen (EESC).
LES INTERVENANTS: FARIDA SHAHEED (Directrice du Shirkat Gah-Women's Resource Centre au Pakistan), NATHALIE SONNAC (Professeur de sciences de l'information et de la communication à l'université Paris 2, Membre du Conseil supérieur de l'Audiovisuel), MARC DE HAAN (Directeur général du média (télé-radio-web) BX1, membre fondateur du Conseil de Déontologie Journalistique (Belgique)), JOËLLE FARCHY (Professeur de sciences de l'information et de la communication à l'université Paris I, Membre de la CNIL).

https://antipub.org/colloque-spim-syste ... -mai-2018/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Antipub, déboulonneurs ...

Messagede bipbip » 09 Juil 2018, 15:39

Projection d'un film contre la publicité

et échange avec le groupe local RAP Nord Essonne

jeudi 12 juillet 2018 à 20h30 au 22 Ter avenue Paul Lafargue, 91210 DRAVEIL

https://paris.demosphere.eu/rv/63326
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Antipub, déboulonneurs ...

Messagede bipbip » 14 Juil 2018, 17:46

À Berlin, 40 000 citoyens se mobilisent pour une ville sans pub

En 2014, Grenoble devenait la première ville française à bannir la publicité de ses espaces publics. Berlin, la capitale allemande suivra-t-elle bientôt la même voie ? C’est en tout cas l’objectif d’une initiative citoyenne, Berlin Werbefrei (Berlin sans pub), qui va remettre ce vendredi 13 juillet à la municipalité 40 000 signatures de Berlinois qui veulent une ville sans pub.

Avec leurs signatures, ces dizaines de milliers de citoyens demandent l’adoption d’une loi locale pour interdire l’affichage publicitaire commercial dans les espaces publics et dans les bâtiments publics de la ville. Les annonces d’intérêt général et pour les manifestations culturelles seraient quant à elles maintenues. Il faut au moins 20 000 signatures pour que les autorités locales étudient la proposition de loi. L’objectif est donc largement atteint !

... https://www.bastamag.net/A-Berlin-40-00 ... e-sans-pub
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Antipub, déboulonneurs ...

Messagede Pïérô » 31 Aoû 2018, 12:27

Le groupe Publicis envahit la gare de Tours avec des écrans publicitaires triplement polluants

Au cours de l’été, des écrans animés siglés « Médiatransports » ont fait leur apparition à l’entrée des principaux quais de la gare de Tours. L’entreprise, qui se félicite de « l’attractivité » de ses « mobiliers digitaux », en a déjà installé plus de 1 700 dans les gares et dans le métro parisien.

Au cours de l’été 2015, le grand panneau mécanique affichant les trains au départ, installé entre les voies D et E, avait disparu au profit d’écrans LCD disséminés à différents endroits de la gare. Cet été, de nouveaux panneaux ont été installés dans l’enceinte SNCF, mais ceux-ci ne contiennent aucune information utile aux voyageurs et voyageuses : il s’agit de panneaux diffusant des publicités vidéos en continu.

Ces panneaux appartiennent à Médiatransports, une régie publicitaire appartenant au groupe Publicis. Sur son site, l’entreprise se félicite d’avoir été le premier afficheur français à polluer l’espace public avec ces écrans : depuis 2010, elle en a déployé plus de 1 700 dans les gares et dans le réseau de transports en commun d’Ile-de-France. Autre source de satisfaction, pour Médiatransports : « l’impact renforcé » des messages commerciaux imposés aux usagers des transports [1].
Pollution visuelle, écologique et cognitive

Entre la luminosité des écrans et l’animation des images, il est certain que ces dispositifs captent le regard, qu’on le veuille ou non. En plus, les panneaux sont localisés de manière stratégique pour maximiser leur impact, comme l’entreprise l’explique sur son site :

« L’implantation des emplacements digitaux a été pensée en s’appuyant sur les forces de chacun de nos univers : un réseau puissant quadrillant le métro et un réseau impactant en gare avec des écrans situés dans les secteurs les plus stratégiques. »

On sent que Publicis a bénéficié du soutien de la SNCF pour imposer les messages de ses clients à toutes et tous. Et le nombre de personnes touchées par ces messages est colossal : d’après l’afficheur, ses « mobiliers digitaux », comme il les appelle, ont « une audience hebdomadaire de 5,8 millions de voyageurs par semaine » [2].

En début d’année 2018, un collectif regroupant diverses associations avait lancé un appel à résister à « l’invasion publicitaire » https://stop-pub.video/ que constitue le déploiement massif de ces panneaux vidéos. L’appel pointait du doigt la triple pollution causée par ces panneaux : visuelle et lumineuse, énergétique et écologique, cognitive et mentale. Une pétition https://petition.antipub.org/petition/5/ avait été lancée pour obtenir l’interdiction de ces écrans dans les gares SNCF... visiblement sans succès.

Pourtant, ces écrans publicitaires vidéos symbolisent deux phénomènes inquiétants : la privatisation de l’espace public par les entreprises, et la fuite en avant consumériste.

Notes

[1] Voir sur le site de l’entreprise http://www.mediatransports.com/linnovat ... resultats/.

[2] Les usagers et usagères des transports en commun ne sont pas les seules victimes de ce nouveau type d’écrans publicitaires. Une autre entreprise, Fill Up Média, se vante sur son site de faire subir le même genre de nuisance à 4,6 millions d’automobilistes chaque semaine, via ses 3 700 écrans répartis sur plus de 650 stations-service.


https://larotative.info/le-groupe-publi ... -2885.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21807
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Antipub, déboulonneurs ...

Messagede bipbip » 13 Sep 2018, 21:41

Pub Belle la Ville ?

Mercredi 5 septembre, place de l’hôtel de ville à Saint-Étienne, un panneau publicitaire a retrouvé sa fonction d’affichage public. Le message commercial d’une agence d’assurances est en partie recouvert d’une affiche appelant à donner de la place à la culture plutôt qu’à la publicité. L’occasion de revenir avec un article du Couac sur les ressorts financiers de l’affichage de publicités et des actions menées au printemps pour attirer l’attention sur cette confiscation du paysage par le commerce.

Les panneaux publicitaires envahissent les espaces publics. À Saint-Étienne, la municipalité a souhaité élaborer un nouveau Règlement local publicitaire, dans l’objectif de « renforcer l’attractivité résidentielle et économique » tout en « participant à la protection du cadre de vie ». Traduction : une multiplication des supports publicitaires est censée booster le commerce, permettre à la mairie d’afficher plus d’annonces et de propagande (comme ces images sidérantes sur lesquelles on voit deux policier.e.s « de proximité » aider une passante à se repérer sur un plan de la ville : on évitera tout commentaire) et donc forcément, attirer de nouveaux habitant.e.s (au pouvoir d’achat en adéquation avec cette méga renaissance consommatrice dont la publicité serait le symptôme, ou le moteur). La « protection du cadre de vie » passe bien évidemment au second plan face à ces objectifs.

Alors voilà : le contrat avec la société JCDecaux qui gérait jusqu’à l’an passé les supports publicitaires sur la voie publique a pris fin, et c’est la boîte Védiaud qui a repris le marché. La modification du Règlement local publicitaire permettant la passation du marché a fait l’objet d’une enquête publique d’un petit mois, entre le 13 juin et le 13 juillet 2016, et de 3 permanences du commissaire enquêteur... encore une consultation de façade ! Aucune remarque sur les registres de l’enquête publique, et personne ne s’est présenté aux permanences du commissaire enquêteur. Le seul avis reçu a été celui de l’Union pour la publicité extérieure, lobby des boîtes de com’. En plus des nombreux panneaux supplémentaires et des nouveaux abribus prévus pour exposer encore plus d’affiches publicitaires, des écrans ont été installés un peu partout en ville. Diffusion de spots de pub en continu, pixels plein les yeux : c’est aussi ça le harcèlement de rue ! En plus de véhiculer des messages violents (sexistes, racistes, homophobes, âgistes, etc) ces publicités de plus en plus envahissantes ne cessent de renvoyer chacun.e à son rôle de consommatrice ou de consommateur.

Entre caméras de vidéo-surveillance et images géantes de produits de consommations, mannequins stéréotypé.e.s et slogans débiles, la rue n’appartient plus, ou de moins en moins, à celleux qui s’y promènent, s’y rencontrent, s’y rassemblent. Parmi les groupes qui dénoncent cette dépossession de l’espace public on trouve l’organisation RAP (Résistance aux agressions publicitaires), qui organise de nombreuses actions depuis des années pour dénoncer le business publicitaire et les nuisances multiples et variées qu’il entraîne [1]. Depuis peu, une antenne du groupe RAP a été lancée sur Sainté, l’occasion de participer localement à des journées d’action nationales ou internationales. Le 3 février, journée nationale anti-pubs écrans, de nombreux panneaux ont pu être recouverts sur la grande rue et à Châteaucreux, avant l’intervention de la si bien nommée « brigade de l’environnement ». Le 16 février, une action nocturne d’extinction des enseignes lumineuses, « Rallumons les étoiles ! », a permis d’éteindre l’éclairage de quelques vitrines le long des voies de trams en centre-ville. Le 25 mars, journée internationale contre la publicité, quelques tracts distribués et des panneaux recouverts ont donné l’occasion de continuer à sortir ce mobilier urbain de sa prétendue banalité, de rappeler que cette omniprésence est trop néfaste pour qu’il soit vraiment possible de s’y habituer.

[1] https://antipub.org/


Photos http://lenumerozero.lautre.net/Pub-Belle-la-Ville
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité