Solidarité avec le Maghreb et au delà en lutte

et appels à aller soutenir en urgence...

Re: Solidarité avec le Maghreb en lutte

Messagede Pïérô » 14 Avr 2015, 00:53

Nimes, vendredi 17 avril

Conférence Débat sur l'actualité en Tunisie

Alternative Libertaire 30 vous invite à une Conférence - Débat avec Mohamed Amami auteur du livre "La révolution face à la mondialisation des fondamentalismes contemporains"

à 18h30, Association Trait d'Union, 6 rue Bachalas à Nîmes (place St Charles)

Face à l'exacerbation du fondamentalisme islamique obscurantiste et régressif, au fondamentalisme néo libéral usurpateur et colonialiste face à la mondialisation des et au fondamentalisme d'une gauche sociale et ( ou ) nationaliste fondamentalismes contemporains centralisatrice et substitutive, le processus révolutionnaire déclenchéen Tunisie ( 2010-2011 ), et propagé dans tout le monde arabe s'est heurté à une entreprise infranchissable de manœuvres de récupération qui a trouvé, d'abord, aux syndicats et dans les partis ouvriers, puis dans les ONG dites de la société civile, un pilier solide qui a tout fait pour court-circuiter ce processus et le remplacer par un soi-disant « processus démocratique » qui limite les tâches révolutionnaires en une restauration des régimes en place.

Le courage des jeunes révoltés, des citoyens des régions et des secteurs populaires marginalisés n'a pas suffit à démanteler les vieilles structures et à émanciper le peuple du joug de l’État et du système capitaliste pilleur. L'absence d'une stratégie révolutionnaire réfléchie, d'un programme d'action déterminé et d'une capacité organisationnelle efficace et tranchante en est la cause principale.

Néanmoins elle a ouvert une perspective réelle de débats, d'études et de remise en cause des stéréotypes du 20 ème siècle qui continuent à infecter les mouvements révolutionnaires depuis la catastrophe de l'instauration puis du délitement du modèle soviétique monolithique et totalitaire, principal entrave au développement d'autres horizons révolutionnaires depuis presque un siècle.

Ce livre souhaite contribuer à ce débat et à ce dépassement de l'ère de stagnation et de désarroi. Il essaie de capter les inventions populaires inédites pour penser le processus révolutionnaire du 21 ème siècle. L'auteur est conscient de la difficulté de l'enjeu, mais il croit aussi que tout grand enjeu exige un début tant soit-il humble !


Image




Lille/Villeneuve d'Ascq, vendredi 17 avril à 18h

Conférence sur le Printemps Berbère et analyse de la situation des Amazigh d'Afrique du Nord aujourd'hui

Par la Coordination des Etudiants Algériens de Lille en partenariat avec les association « Afus Deg Wfus » et « Tiwizi 59 »

Afin de proposer une réelle réflexion autour de la notion d' "Amazighité », pour comprendre ce que veut dire d'être ou de se revendiquer "Amazigh" en Algérie, mais aussi dans l'ensemble de l'Afrique du Nord.

35 années après cette date emblématique, il s'agit pour nous, en croisant des regards historique, sociolinguistique et politique, de revisiter ce mouvement au travers :
• d'un rappel historique des événements,
• d'un regard rétrospectif sur les acquis, progrès ou régressions en matière de droits, de liberté, de protection de la langue et de la culture berbères,
• d'une analyse, à la lumière de la mondialisation et face au retour de l'obscurantisme, de l'avenir de l'identité berbère en Algérie et dans les autres pays de Tamazgha (Afrique du Nord),

Cette réflexion sera étendue aux droits collectifs des populations berbères, toujours en régression, notamment sur la question de la terre qui constitue un élément primordial de la survie des peules. Aujourd'hui encore, les amazighs sont chassés de leur territoire exploité par les grands groupes en lien avec les lobbies affiliés aux états.

Dans un premier temps, il serait intéressant de proposer un retour historique et sociologique de l'événement (ou des événements, pourquoi pas faire un retour aussi sur le "printemps noir" etc.), les origines, les causes/conséquences de ce dernier et ce qu'il reste de ces contestations populaires aujourd'hui en Kabylie.
Dans un second temps, il serait intéressant d'élargir ce questionnement à l'ensemble des "Amazigh" d'Algérie -Kabyle, Chaoui, Mzab (actualité), Touareg - que dans le grand Maghreb - Maroc, Tunisie, Libye, Mauritanie - mais aussi pourquoi pas à l'ensemble des territoires "Touareg" (Mali, Burkina Faso, Niger...).

Suivi d'un concert à partir de 21h à la MDE, Université Lille 1, par des 5 étudiants musiciens, qui animeront un concert, bénévolement toute la soirée.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22026
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité avec le Maghreb en lutte

Messagede bipbip » 07 Juin 2015, 14:59

Jeudi 11 juin, Paris

Réunion publique « Tunisie, après la révolution »

Alternative Libertaire invite Mohamed Amami à présenter son livre Tunisie : la révolution face à la mondialisations des fondamentalismes contemporains et à débattre autour des questions abordées.

à 20h, Local d’Alternative Libertaire, 92 rue d’Aubervilliers, Paris 19e


Image

Face à l'exacerbation du fondamentalisme islamique obscurantiste et régressif, au fondamentalisme néo libéral usurpateur et colonialiste et au fondamentalisme d'une gauche sociale et ( ou ) nationaliste centralisatrice et substitutive, le processus révolutionnaire déclenché en Tunisie ( 2010-2011 ), et propagé dans toute la région arabe s'est heurté à une entreprise infranchissable de manoeuvres de récupération qui a trouvé, d'abord, aux syndicats et dans les partis ouvriers, puis dans les ONG dites de la société civile, un pilier solide qui a tout fait pour court-circuiter ce processus et le remplacer par un soi-disant « processus démocratique » qui limite les tâches révolutionnaires en une restauration des régimes en place.

Le courage des jeunes révoltés, des citoyens des régions et des secteurs populaires marginalisés n'a pas suffi à démanteler les vieilles structures et à émanciper le peuple du joug de l'État et du système capitaliste pilleur. L'absence d'une stratégie révolutionnaire réfléchie, d'un programme d'action déterminé et d'une capacité organisationnelle efficace et tranchante en est la cause principale. Néanmoins elle a ouvert une perspective réelle de débats, d'études et de remise en cause des stéréotypes du 20ème siècle qui continuent à infecter les mouvements révolutionnaires depuis la catastrophe de l'instauration puis du délitement du modèle soviétique monolithique et totalitaire, principal entrave au développement d'autres horizons révolutionnaires depuis presque un siècle.

Ce livre souhaite contribuer à ce débat et à ce dépassement de l'ère de stagnation et de désarroi. Il essaie de capter les inventions populaires inédites pour penser le processus révolutionnaire du 21ème siècle.
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec le Maghreb en lutte

Messagede bipbip » 25 Juin 2015, 11:52

La Révolution tunisienne à Strasbourg (25 juin) et Thionville (26 juin)

Les groupes Alternative libertaire d’Alsace et de Moselle invitent Mohamed Amami à présenter son livre, Tunisie : la révolution face à la mondialisation des fondamentalismes contemporains.

Le processus révolutionnaire déclenché en Tunisie (2010-2011), et propagé dans toute la région arabe s’est heurté aux manœuvres de puissants adversaires : primo, le fondamentalisme islamique obscurantiste ; secundo, le fondamentalisme néolibéral usurpateur et colonialiste ; tertio, le fondamentalisme d’une gauche nationaliste centralisatrice.

La dynamique populaire a été court-circuitée, et remplacée par un soi-disant « processus démocratique » qui limite les tâches révolutionnaires et conduit à une restauration de l’ancien régime.

Le courage des jeunes révoltés, des citoyens des régions et des secteurs populaires marginalisés n’a pas suffi à démanteler les vieilles structures et à émanciper le peuple du joug de l’État et du système capitaliste.

L’absence d’une stratégie révolutionnaire réfléchie, d’un programme d’action déterminé et d’une capacité organisationnelle efficace en est la cause principale.

Néanmoins elle a ouvert des débats et conduit à une remise en cause des stéréotypes du XXe siècle liés au modèle soviétique, principale entrave au développement d’autres horizons révolutionnaires.

Ce livre souhaite contribuer à ce débat, pour dépasser l’ère de la stagnation et du désarroi. Il essaie de capter les inventions populaires inédites pour penser le processus révolutionnaire du XXIe siècle.

http://alternativelibertaire.org/?La-Re ... nisienne-a


Image


Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec le Maghreb en lutte

Messagede Pïérô » 07 Juil 2015, 11:14

Vidéo et enregistrement audio de la conférence : La Révolution tunisienne face aux fondamentalismes

Avec Mohamed Amami, auteur de « La révolution face à la mondialisation des fondamentalismes contemporains »

http://alsace.alternativelibertaire.org ... article702
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22026
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité avec le Maghreb en lutte

Messagede Béatrice » 14 Sep 2015, 16:22

vendredi 18 septembre 2015 à MARSEILLE à 19 h àMille Bâbords, 61 rue Consolat, 13001

Conférence-débat avec Mohamed Amami*
Tunisie : la révolution face aux fondamentalismes
Alternative Libertaire Marseille

*auteur de Tunisie : la révolution face à la mondialisation des fondamentalismes contemporains

Le processus révolutionnaire déclenché en Tunisie (2010-2011), et propagé dans toute la région arabe s’est heurté aux manœuvres de puissants adversaires : primo, le fondamentalisme islamique obscurantiste ; secundo, le fondamentalisme néolibéral usurpateur et colonialiste ; tertio, le fondamentalisme d’une gauche nationaliste centralisatrice.

La dynamique populaire a été court-circuitée, et remplacée par un soi-disant « processus démocratique » qui limite les tâches révolutionnaires et conduit à une restauration de l’ancien régime.

Le courage des jeunes révoltés, des citoyens des régions et des secteurs populaires marginalisés n’a pas suffi à démanteler les vieilles structures et à émanciper le peuple du joug de l’État et du système capitaliste.

L’absence d’une stratégie révolutionnaire réfléchie, d’un programme d’action déterminé et d’une capacité organisationnelle efficace en est la cause principale.

Néanmoins elle a ouvert des débats et conduit à une remise en cause des stéréotypes du XXe siècle liés au modèle soviétique, principale entrave au développement d’autres horizons révolutionnaires.

Ce livre souhaite contribuer à ce débat, pour dépasser l’ère de la stagnation et du désarroi. Il essaie de capter les inventions populaires inédites pour penser le processus révolutionnaire du XXIe siècle.

Mohamed Amami, Tunisie, la révolution face à la mondialisation des fondamentalismes contemporains, Éditions franco-berbères, 2015, 160 pages, 12 euros.

Image
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2788
Enregistré le: 09 Juil 2011, 19:58

Re: Solidarité avec le Maghreb et au delà en lutte

Messagede bipbip » 22 Oct 2015, 13:44

Jeudi 22 octobre

Tous au Trocadéro pour Ali, contre sa peine de mort

Ali Mohammed Al Nimr, jeune Saoudien de 21 ans, est actuellement dans le couloir de la mort en Arabie Saoudite ! Son crime : avoir manifesté contre le gouvernement de son pays à l'âge de 17 ans.

Pour qu'Ali ne soit pas décapité puis crucifié...
Pour que la France reste porteuse à travers le monde des valeurs qui sont les nôtres : les droits de l'Homme et du citoyen

Rendez-vous sur l'esplanade du Trocadéro ce jeudi 22 octobre à partir de 18h30
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec le Maghreb et au delà en lutte

Messagede Pïérô » 29 Oct 2015, 14:09

Bordeaux, jeudi 29 octobre

SOLIDARITÉ AVEC LES SAHRAOUI-E-S À BORDEAUX

Soirée d'information et de soutien avec projection de vidéos, témoignages sur la situation à bx, sur la question du sahara occidental, sur la démarche de demande d'asile, échanges, musique et collecte de produits d'hygiène, denrées alimentaires non périssables et de tout ce qui protège du froid et de l'humidité

à 19h, Le Samovar, 18 rue Camille Sauvageau, Bordeaux (Saint Michel)

http://gironde.demosphere.eu/rv/5135
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22026
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité avec le Maghreb et au delà en lutte

Messagede bipbip » 06 Nov 2015, 10:38

Lyon ce vendredi 6 novembre

à 19h, L'Atelier (des Canulars...), 91 rue montesquieu, 69007 Lyon

Une conférence-débat intitulée « Tunisie : la révolution face aux fondamentalismes » est organisée par AL Lyon avec Mohamed Amami, auteur de Tunisie : la révolution face à la mondialisation des fondamentalismes contemporains : faites passer le mot, et venez nombreuses et nombreux !

Le processus révolutionnaire déclenché en Tunisie (2010-2011), et propagé dans toute la région arabe s’est heurté aux manœuvres de puissants adversaires : primo, le fondamentalisme islamique obscurantiste ; secundo, le fondamentalisme néolibéral usurpateur et colonialiste ; tertio, le fondamentalisme d’une gauche nationaliste centralisatrice.

La dynamique populaire a été court-circuitée, et remplacée par un soi-disant « processus démocratique » qui limite les tâches révolutionnaires et conduit à une restauration de l’ancien régime.

Le courage des jeunes révoltés, des citoyens des régions et des secteurs populaires marginalisés n’a pas suffi à démanteler les vieilles structures et à émanciper le peuple du joug de l’État et du système capitaliste.

L’absence d’une stratégie révolutionnaire réfléchie, d’un programme d’action déterminé et d’une capacité organisationnelle efficace en est la cause principale.

Néanmoins elle a ouvert des débats et conduit à une remise en cause des stéréotypes du XXe siècle liés au modèle soviétique, principale entrave au développement d’autres horizons révolutionnaires.

Ce livre souhaite contribuer à ce débat, pour dépasser l’ère de la stagnation et du désarroi. Il essaie de capter les inventions populaires inédites pour penser le processus révolutionnaire du XXIe siècle.

Mohamed Amami, Tunisie, la révolution face à la mondialisation des fondamentalismes contemporains, Éditions franco-berbères, 2015, 160 pages, 12 euros.

https://www.facebook.com/events/768699399906483/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec le Maghreb et au delà en lutte

Messagede bipbip » 24 Jan 2016, 15:25

Mardi 26 janvier 2016 à paris

Solidarité avec le peuple tunisien,
En lutte pour la dignité, la justice sociale et le développement régional


Nouveau rassemblement

Mardi 26 janvier 2016 à 18H30
Ambassade de Tunisie
Place André Tardieu - 75007
Métro Saint François Xavier ligne 13


Cinq ans après la révolution, Kasserine puis plusieurs autres villes de Tunisie se soulèvent de nouveau pour leurs droits économiques et sociaux bafoués.

La mort du jeune diplômé chômeur Ridha Yahiaoui, électrocuté alors qu’il réclamait son droit à l’emploi, souligne, de manière dramatique, que les acquis restent en deçà des attentes légitimes des populations marginalisées qui réclament travail, dignité et liberté.

Les mesures d’urgence, décidées à la hâte par l’actuel gouvernement tunisien, masquent mal son échec et celui des gouvernements successifs à s’attaquer prioritairement aux urgences économiques et sociales et à répondre aux exigences du développement des droits économiques et sociaux des plus défavorisés.

Le spectacle donné par les partis politiques au pouvoir, embourbés dans des querelles partisanes, ne fait que renforcer l’ampleur des mouvements déclenchés à Kasserine et qui s’étendent à de nombreuses villes et régions du pays, mouvements souvent criminalisés par les gouvernements successifs.

Partant de ce constat, les associations, partis politiques et militants de l’immigration tunisienne en France :

- présentent leurs condoléances à la famille du jeune Ridha Yahiaoui et leur compassion aux blessés

- exigent l’ouverture d’une enquête sérieuse sur la manipulation de la liste des dossiers prioritaires pour une embauche dans la fonction publique et des sanctions contre les tricheurs et corrompus,

- se déclarent totalement solidaires avec toutes celles et ceux qui, par des moyens pacifiques, militent pour leurs droits légitimes au travail, à la dignité et à la liberté,

- expriment leur solidarité avec les populations des régions déshéritées, hauts lieux de la révolution tunisienne, qui luttent contre le laxisme du pouvoir dans la mise en place des projets de développement et l’absence de vision stratégique pour l’emploi et la lutte contre la corruption.

- mettent le gouvernement en garde contre les graves conséquences et les risques de dérapage et de récupération par des groupes terroristes ou malfrats.

- déclarent la création du « comité de suivi des luttes sociales en Tunisie »

Le comité de suivi des luttes sociales en Tunisie appelle à :
Rassemblement samedi 23 janvier 2016 à 15H00
Place de la République
Métro République, Lignes 3, 5, 8 et 11

Premiers signataires :

Associations :
- Association Démocratique des Tunisiens en France – ADTF
- AIDDA
- Association Marocaine des Droits Humains -Paris/IDF - AMDH-Paris/IDF
- Association des Marocains en France - AMF
- Association des Tunisiens en France – ATF
- Association des Travailleurs Maghrébins en France – ATMF
- Collectif des Femmes Tunisiennes – CFT
- Collectif 3C
- Collectif Algérien, Agir pour le Changement Démocratique en Algérie - ACDA
- Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie - CRLDHT
- Fédération des Tunisiens Citoyens des deux Rives – FTCR
- Forum Permanent de Solidarité active
- Mouvement Citoyen des Tunisiens en France – MCTF
- Réseau Euro-Maghrébin Culture t Citoyenneté - REMCC
- Tunisie Plurielle
- Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens – UTIT
- Vérité et Justice pour Farhat Hached – AVJFH

Partis politiques
- Front Populaire - FRANCE,
- Al Massar – FRANCE,
- Al Joumhouri- France
- L’Alliance Démocratique – France
- Ettakattol - France

Avec le soutien de :
- ACORT
- Cedetim / IPAM
- Coopérative Politique Ecologie Sociale Aussi
- Droit au Logement – DAL
- Droit Devant
- EELV
- Ensemble
- Ligue Française des Droits de l’Homme - LDH
- Mouvement Contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples – MRAP
- Nouveau Parti Anti-capitaliste - NPA
- Parti Communiste Français – PCF
- Parti de Gauche - PG
- Union Syndicale Solidaires

Contact : mstunisie2016@gmail.com

http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article37022
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec le Maghreb et au delà en lutte

Messagede bipbip » 19 Fév 2016, 12:40

Samedi 20 février 2016 à Paris

Appel à manifester à Paris

En solidarité avec les contestations du peuple marocain

Et à l’occasion du 5e anniversaire du mouvement du 20 février

Face à la prédation économique et à l’explosion des inégalités sociales, les marocain(e)s se soulèvent encore, 5 ans après la naissance de ce mouvement en scandant les mêmes revendications. En effet, les villes du Nord ont connu un soulèvement populaire avec l’un des slogans du mouvement du 20 février : « Amendis dégage ! », les étudiants en médecine ont pacifiquement manifesté pour leur droits légitimes, les habitants des régions les plus marginalisées du Maroc à l’image d’Imider, de Bouarfa, du Rif…etc. continuent leur lutte contre les politiques d’exclusion et d’appauvrissement, les enseignants stagiaires poursuivent depuis plusieurs mois leur lutte contre les réformes gouvernementales et pour la défense de l’enseignement public. C’est une large frange de la population qui fait entendre sa voix et ce malgré la répression sauvage dont elle est victime.

Les indicateurs économiques et les rapports nationaux et internationaux reflètent cette situation alarmante que vivent les Marocain(e)s. En 2014, l’Unesco a classé le système éducatif marocain parmi les « 21 pires systèmes éducatifs » au monde. En 2015, le rapport du PNUD sur le développement humain a placé le pays à la 126e position (sur 188 pays analysés). Les rapports de l’Organisation International du Travail, d’Amnesty, de Transparency, de Reporters Sans Frontières, de Human Rights Watch, de l’AMDH, de l’ASDHOM… n’échappent pas à cette tendance.

Menaces, tabassages, prisons ou tortures, sont le lot quotidien des militant(e)s et des marocain(e)s libres qui luttent chaque jour pour un Maroc meilleur. On réprime les organisations des droits humains, on musèle les journalistes, mais on honore les présumés tortionnaires. L’un d’entre eux, Abdellatif HAMMOUCHI, a été promu à la légion d’honneur par le Ministre de l’Intérieur français en 2014 malgré les plaintes en cours. Ce triste événement marque ainsi un nouvel épisode du soutien de l’état français au régime marocain.

Le mouvement marocain du 20 février a ouvert une brèche pour un réel changement et un avenir meilleur pour tou(te)s les marocain(e)s. Il reste l’un des points d’appui pour amplifier la résistance face à la prédation économique et la politique répressive du pouvoir en place.

À travers cet appel, les organisations signataires accompagnées de toutes les personnes voulant exprimer leur solidarité avec les luttes du peuple marocain appellent à manifester pour :

La liberté, l’égalité, la dignité et la justice sociale

Rendez-vous, le samedi 20 février 2016 à 15h

Devant l’ambassade du Maroc à Paris


(5 Rue le Tassé, Paris, Métro 6 ou 9, station Trocadéro).

Premiers signataires : Mouvement du 20 Février Paris/IDF, Association Marocaine des Droits Humains Paris/IDF (AMDH Paris/IDF), Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF), Collectif des Amazighs de France pour le Changement Démocratique au Maroc, Taharour Dimocrati /Emancipation démocratique, Association des Marocains en France (AMF), La Voie Démocratique Paris (Annahj-Paris), Le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Association Marocaine des Droits Humains Nord/France (AMDH Nord/France) …

http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article37186
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec le Maghreb et au delà en lutte

Messagede bipbip » 06 Mar 2016, 03:54

Lundi 7 mars 2016 à Paris

Algérie-Maroc-Tunisie, la braise sous la cendre

Retour politique 5 ans après sur ce que d’aucun qualifiaient de « printemps arabes », les leçons tirées, sur les luttes et les attentes populaires actuelles, et les perspectives qui se dessinent.

Il y a 5 ans le peuple tunisien secouait le joug de la dictature, renversait le tyran se trouvant à sa tête et faisait souffler un vent de liberté parcourant toute la région jusqu’aux pays du Golfe. 5 ans après les dictatures marocaine et algérienne, qui ont senti le vent du boulet passer, sont toujours en place et la classe politique tunisienne mêlant partisans de Ben Ali recyclés, islamo-conservateurs, et libéraux est présentée par la presse internationale comme celle qui a su domestiquer ce que d’aucun-e-s qualifiaient il y a encore peu de « révolution arabe ».

Pourquoi ces pouvoirs arrivent-ils à se maintenir alors qu’ils refusent de réduire les inégalités et que le niveau de chômage des jeunes compte parmi les plus élevés de la planète ? Quelles sont les attentes de la société et l’ampleur du mécontentement dans ces trois pays ? Quels sont les principaux secteurs de la contestation actuellement ? Quelles leçons ont été tirées des échecs des printemps des peuples d’Afrique du Nord, du Moyen Orient et du Golfe ? Quelle menace représentent les mouvements djihadistes ?

Nous vous proposons d’en parler avec Sofya Lahrach, militante de l’AMDH (Association Marocaines des Droits Humains) qui évoquera les luttes des femmes au Maroc - Mohamed Jaite, militant de Voie démocratique qui traitera du contexte social et politique au Maroc, Elie Octave, militant libertaire qui interviendra sur la situation en Tunisie et François Gèze (ancien responsable des Éditions La Découverte, membre de l’ONG Algeria-Watch) qui s’exprimera sur l’Algérie, ainsi que les militantes et militants d’Alternative libertaire.

à 19h, Espace Louise Michel, 42ter, rue des Cascades, 75020 Paris, métro Jourdain

http://alternativelibertaire.org/?Alger ... -la-braise
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec le Maghreb et au delà en lutte

Messagede Pïérô » 18 Mar 2016, 14:49

Paris, samedi 19 mars 2016

La vérité pour l’étudiant Giulio Regini ! Assez de répression en Egypte !

Rassemblement samedi 19 mars, place de la République à 17h pour que toute la vérité soit faite sur les tortures et le meurtre en Egypte de l’étudiant Giulio Regini ; et en défense des libertés démocratiques en Egypte.

L’étudiant italien, Giulio Regeni, préparait une thèse sur le syndicalisme indépendant en Égypte. Doctorant à l’Université de Cambridge, il effectuait un travail de terrain en Égypte, au Caire notamment, où il était accueilli par l’Université américaine du Caire.

Le 25 janvier 2016, jour de l’anniversaire du début de la révolution égyptienne de 2011, Giulio disparaît. C’est le début de la soirée, il vient de sortir de chez lui et est censé prendre le métro, pour quelques stations, afin de rejoindre un ami. Le centre ville est quadrillé par les autorités, pour éviter toute célébration du début de la révolution. Giulio disparaît lors du trajet.

Le 3 février, la dépouille de l’étudiant est retrouvée dans le fossé d’une banlieue du Caire. L’autopsie du corps menée en Italie montrera qu’il a été torturé à mort. Sous le régime de Sissi, les disparitions forcées, les tortures et morts sous la torture d’Égyptiens se sont multipliées. C’est la première fois qu’un étranger est ciblé.

Les autorités égyptiennes expliquent qu’il a été victime d’un trafic mafieux, mais nombre d’amis et d’universitaires pensent qu’il a été assassiné par le régime de Sissi (les sévices qu’il a subi ont été identifiés comme étant identiques à ceux traditionnellement effectués par les services du Ministère de l’Intérieur et du Ministère de la Défense).

Exiger que la vérité sur la torture et le meurtre de Giulio Regeni soit établie, c’est, pour tout étudiant et au-delà pour tous, défendre le droit à la liberté de penser dans son pays comme à l’étranger, c’est défendre le droit de chercher à comprendre et le droit de critiquer, c’est défendre les libertés démocratiques en Égypte, en France, et partout dans le monde.

Premiers signataires de l’appel au rassemblement (au 10 mars) : Alternative Libertaire, Cedetim-Ipam, Ensemble, L’insurgé, NPA, PCF, Solidaires Etudiant-e-s, SUD Recherche EPST, Syndicat national des journalistes (SNJ), Union syndicale Solidaires, Snesup-FSU, Ligue des droits de l’Homme (LDH), EE-Les Verts (EELV)

http://paris-luttes.info/la-verite-pour ... iulio-5054
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22026
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité avec le Maghreb et au delà en lutte

Messagede bipbip » 20 Mar 2016, 13:24

Montpellier mardi 22 mars 2016

Rassemblement contre la répression au Maroc

Rassemblement de soutien au montpelliérain Maâti Monjib, défenseur des Droits humains, menacé de cinq ans de prison au Maroc ainsi que 6 autres journalistes

à midi devant le Consulat du Royaume du Maroc, 16 rue Rémy Belleau, Montpellier

Notre ami, le professeur Maâti MONJIB, historien de grande renommée, Président de l'Association 'Freedom Now' en faveur de la liberté d'expression et du changement démocratique au Maroc, va être traduit ce 23 mars 2016 devant le Tribunal de première instance de Rabat avec 6 autres journalistes -- amis ou collaborateurs -- au motif grave 'd'Atteinte à la sûreté de l'État.'

Maati MONJIB est bien connu à Montpeller, où il vivait comme exilé politique pendant le règne de Hassan II, pour avoir fait son doctorat en histoire à l'Université Paul Valéry. Revenu au Maroc en 2000, il est aujourd'hui prof à l'Université de Rabat où il n'a pas cessé de militer pour la démocratie et la liberté d'expression. Pendant le 'Printemps Arabe' de 2011, Maâti participa au Mouvement marocain du 20 février, qui a réussi à arracher une nouvelle Constitution plus libérale au régime autoritaire, établissant pour la première fois la liberté de la presse. Maâti en a profité pour former plus de 500 journalistes, blogueurs et activistes de la société civile au journalisme citoyen et à l'utalisation d'un logiciel libre « Story maker ».

Mais depuis 2014, lui et ces collègues journalistes sont persécutés: accusations invraisemblables d'immoralité dans la presse proche du Trône, arrestations, interdictions de publier tombent sur MONJIB et ses co-accusés: Abdessamad AIT AICHA, Hicham MANSOURI, Hicham ALMIRAAT, Mohamed ESSABER, Rachid TARIK, Maria MOUKRIM. En octobre 2015 Maâti a dû entamer une grève de la faim de 24 jours pour que cesse le harcèlement dont il était l'objet. Une forte mobilisation avait conduit le pouvoir marocain à lever l'interdiction de se rendre à l'étranger. Voulant se venger, le Pouvoir va le juger demain, 23 mars; il est passible de 5 ans dans les prisons marocaines, notoires pour les tortures qu'on y pratique. Dans une récente interview il explique:

"Mettant à profit la régression qu'a connue la région" (Egypte, Syrie, Libye, Yémen) "le régime a voulu détruire les noyaux de la contestation susceptibles, une fois les conditions réunies, de relancer le mouvement démocratique. Elles font peur au pouvoir car elles disposent à la fois d'un capital symbolique important, d'une logistique opérationnelle et d'une expression intellectuelle à la fois courageuse et pondérée."

Pour le moment, les libertés de la Constitution de 2011 sont lettre morte. Escalade de la répression au Maroc, silence de la France officielle (depuis toujours complice de cette dictature monarchique). En revanche, d'importantes manifestations s'organisent au Maroc et dans plusieurs villes de France. Faisons reculer de nouveau le régime! Diffusez ces informations à vos amis et réseaux. Contactez-nous soutienmaatimonjib@gmail.com; Venez nombreux nous rejoindre devant le Consulat marocain mardi 22 mars à midi!

Comité international de soutien à Maâti Monjib (Noam Chomsky signataire) ; Association des Travailleurs Maghrébins en France ; autres groupes à venir…

https://www.facebook.com/profile.php?id ... 25&fref=ts
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34111
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec le Maghreb et au delà en lutte

Messagede Pïérô » 11 Avr 2016, 01:42

Paris, mardi 12 avril 2016

Ciné-débat

« Sahara occidental, la dernière colonie d'Afrique »

Projection de « République en exil », film documentaire de Cheikh Djemaï tournée dans les camps de réfugiés sahraouis.

à 19h, Siège du MRAP, 43 Boulevard Magenta, Paris 10e

Débat avec
•le réalisateur Cheikh Djemaï,
• Jean-Paul Le Marec du Comité Pour le Respect des Libertés et des droits de l'homme au Sahara occidental et
• Bachir Moutik, militant sahraoui,

Entrée libre

« République en exil »
Film documentaire de Cheikh Djemaï
Le film
Depuis trois décennies, 160 000 Sahraouis sont réfugiés dans des camps, situés au sud-ouest de l'Algérie, devenu leur lieu d'asile. Un peuple pris en otage, un peuple déchiré qui attend que son autodétermination lui soit enfin reconnue dans les faits. Ce documentaire met en lumière cette réalité qu'endure le peuple Sahraoui, exilé loin de son pays, obligé de survivre dans des conditions extrêmes et oublié par l'actualité. Un regard de l'intérieur sur des femmes, des hommes et des enfants meurtris qui font face à cet exil forcé au quotidien, avec tout ce que cela induit de douleur, de malaise. Un peuple, qui garde l'espoir d'une paix et du retour dans son pays occupé par le Maroc. C'est aussi et surtout un drame humain qui n'en finit pas.
Le réalisateur
Après dix années passées au théâtre des Amandiers de Nanterre avec Pierre Debauche, Antoine Vitez, Patrice Chéreau, Roger Planchon, Daniel Mesguish, Andrzej Wajda…, il choisit finalement l'image et collabore en tant que réalisateur à diverses émissions ainsi qu'à des magazines télévisés. Plus tard, il se lance dans la réalisation de films documentaires plus personnels.

http://www.festival-droitsdelhomme.org/ ... 57&lang=fr
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22026
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité avec le Maghreb et au delà en lutte

Messagede Pïérô » 22 Sep 2016, 20:01

Paris, vendredi 23 septembre 2016

Projection-débat en solidarité avec les sahraoui-e-s

La FASTI vous invite à une projection-débat en solidarité avec le peuple sahraoui, à l'occasion du 40ème anniversaire de la République Arabe Sahraouie Démocratique, le vendredi 23 septembre 2016 à 19h00 dans ses locaux : 58 rue des Amandiers 75020 Paris (métro Père Lachaise).

La projection du nouveau film « Dis leur que j'existe » produit par e-graine d'images sera suivie d'un débat en présence de
• Oubi Bouchraya Bachir, représentant du Front Polisario en France,
• Claude Mangin, militante pour la cause sahraouie et
• Laala Lahadih (sous réserve), présidente de l'association des femmes sahraouies en France.

Au cours de cette soirée, vous pourrez découvrir l'exposition « Etonnantes femmes sahraouies : de la tradition à l'émancipation » de Moisés Ponce de Leon Iglesias, MCF de l'université de Rennes 2.

Entrée libre et gratuite.

https://paris.demosphere.eu/rv/49840

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22026
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités