Max Havelaar-France, Croix rouge même combat

et appels à aller soutenir en urgence...

Max Havelaar-France, Croix rouge même combat

Messagede Nico37 » 07 Jan 2011, 22:22

Mobilisation citoyenne contre les poursuites de Max Havelaar-France

L’association Max Havelaar France a assigné Christian Jacquiau, économiste, journaliste et écrivain (Les coulisses de la grande distribution, 2000 – Les coulisses du commerce équitable, 2006), pour diffamation suite à la publication d’un article titré « Commerce équitable : un attrape-bobo ? » publié dans l’Echo des savanes en juin 2008.

Dans cette interview Daniel Audion, qui se révélera être la fausse identité derrière laquelle s’est dissimulé un faux journaliste se présentant lui-même comme imposteur professionnel, prête à Christian Jacquiau des propos (« Max Havelaar fait travailler des quasi esclaves ») qu’il n’a jamais tenus. Ni dans ses livres, ni lors des nombreuses interviews qu’il a accordées sur le sujet, ni lors de ses nombreuses conférences, débats ou forums auxquels il a participé.

Max Havelaar a obtenu sa condamnation le 21 juin 2010.

Homme de convictions, de débats, de dialogue et de liberté, Christian Jacquiau a décidé de faire appel, car il n’est pas question pour lui d’accepter une sentence rendue dans un tel contexte.

Mais faire appel coûte financièrement très cher face aux moyens dont dispose l’association Max Havelaar France, dotée ces dernières années par l’État français de très confortables subventions.

En appel, Max Havelaar France demande au Tribunal de confirmer la condamnation de Christian Jacquiau et de le débouter de toutes ses demandes. Comme en première instance, Max Havelaar France lui réclame 100 000 € de dommages et intérêts, des publications, des frais de justice… auxquels l’association de commerce équitable ajoute une demande de condamnation aux entiers dépens de la première instance et de l’appel.

En tout, Christian Jacquiau risque actuellement d’avoir à débourser près de 150 000 € , frais d’avocats compris !

Plus d'infos sur : http://www.soutien-christianjacquiau.fr


Quand la Croix Rouge mène au tribunal pour refus de prélèvement ADN : repas de solidarité à la Rôtisserie

Dans différents pays du monde, la Croix Rouge participe au tri, à l'enfermement et à l'expulsion des personnes décrétées indésirables par les États. Que ce soit en relevant les empreintes des Rroms pour les fichiers en Italie, en gérant des centres de rétention dans différents pays du monde, en participant à des charters qui déportent des dizaines de sans-papiers, les exemples de cette collaboration aux politiques de contrôle des personnes sont nombreux.
Cette collaboration, la Croix Rouge n'aime pas qu'elle soit dévoilée au grand jour, et, dès que son image est quelque peu bousculée, elle porte plainte contre celles et ceux qui osent égratigner son vernis humanitaire.
Du journal militant CQFD à l'association « Survivre au Sida », de la journaliste qui a écrit « Bienvenue en France », un livre où est évoqué le rôle de la Croix Rouge dans la zone d'attente de Roissy , à un usager mécontent distribuant un tract contre un centre de santé géré par la Croix Rouge, beaucoup de gens ont été la cible des velléités justicières de l'organisme humanitaire.
En juin dernier, plusieurs personnes qui, pendant la semaine de quête nationale, diffusaient tracts et affiches informant les passants et passantes des activités moins connues de la Croix Rouge ont ainsi été pourchassées et filmées par des membres de l'antenne de la rue Albert Thomas dans le 10e arrondissement.
Après une véritable traque au cours de laquelle une voiture de la Croix Rouge aidera la police à pister les quelques grains de sable qui s'étaient invités dans sa campagne de dons, 4 personnes sont interpellées. Elles passent 24h en garde à vue et héritent d'un rappel à la loi sur plainte de la Croix Rouge et de la mairie socialiste du 10e arrondissement et d'une convocation au tribunal pour refus de prélèvement ADN et de signalétique.

Le mardi 11 janvier à la Rôtisserie un repas de solidarité (prix libre) sera organisé pour contribuer aux frais engagés pour ce procès*.
Au-delà de ces quelques péripéties et de la nécessité de s'opposer au fichage ADN et autres en refusant de s'y soumettre, il s'agit bel et bien de continuer à lutter contre la machine à trier, enfermer et expulser les êtres humains et de dénoncer celles et ceux qui y participent en lui servant de caution humanitaire.

Ni papiers ni frontières, liberté de circulation et d'installation pour toutes et tous !

Venez nombreux à la Rôtisserie, à partir de 19h, 4 rue Sainte-Marthe (M° Belleville ou Goncourt)!

* Prévu vendredi 14 janvier 2011 à 13h30, TGI de Paris, 10e chambre
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: Max Havelaar-France, Croix rouge même combat

Messagede ppm » 31 Mar 2011, 22:17

Le commerce équitable bat son plein, même dans la grande distribution, et les producteurs sont toujours aussi pauvres ...
Les producteurs produisent pourtant la vrai richesse ! n'est ce pas la preuve qu'il y a quelque chose de pourri dans le royaume du Danemark ?
Avatar de l’utilisateur-trice
ppm
 
Messages: 7
Enregistré le: 31 Mar 2011, 20:43
Localisation: Tours


Retourner vers Autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité