solidarité zapatiste

et appels à aller soutenir en urgence...

Re: solidarité zapatiste

Messagede Pïérô » 21 Mar 2015, 22:11

Dimanche 22 mars, Toulouse

Festival El Cambuche - Fenêtres sur l’utopie zapatiste

Dans le cadre du Festival CinéLatino, El Cambuche vous propose sa programmation de projections-débats autour de documentaires des luttes en Amérique Latine du 22 au 29 mars 2015

Fenêtres sur l'utopie zapatiste

Projection-débat
20h, Espace des Diversités et de la Laïcité, 38 rue d'Aubuisson - Toulouse.

Estos dolores somos, hommage poétique à la Marche pour la Dignité, Roberto Olivares, Mexique, 2001, 6', VOSTF
Montage de photographies et de fragments de discours qui propose un hommage poétique à la Caravane organisée par l'EZLN (armée zapatiste de libération nationale), en lien avec la société civile, appelée la « Marche pour la Dignité Indigène ».

La leçon de l'escargot, Sylvie Lapointe Québec, 2012, 56', VF
Un documentaire poétique sur une utopie politique. Dans les montagnes du Chiapas au Mexique, une petite école primaire grouille de vie. Avec les enfants de T'IVO, le songe devient petit à petit, une réalité émouvante. Une autre vision de leur histoire, de leur culture dans leur langue maternelle leur est enseignée. Ils explorent, sans subside gouvernemental, une alternative éducative afin de créer un chemin différent vers un autre monde possible A travers la construction de l'éducation sont mis en valeur dans le film les efforts exercés pour bâtir l'autonomie et la liberté d'une société.

L'homme de maïs, Irving Mondragón, Mexique, 2014, 23', VOSTF
Un voyage à travers l'espace-temps dans la cosmovision mésoaméricaine, la conception du calendrier maya et la réalité mexicaine. Les hommes de maïs continuent à écrire leur propre histoire.

Toutes les projections sont gratuites. Retrouvez le programme complet sur http://elcambuche.jimdo.com/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: solidarité zapatiste

Messagede Pïérô » 23 Mar 2015, 12:41

jeudi 26 mars, Vannes

Tout pour tous ! L'expérience zapatiste, une alternative concrète au capitalisme

Le 1er janvier 1994, date d'entrée en vigueur du traité de libre-échange entre le Mexique et les États-Unis (Alena), les zapatistes se sont soulevés et se sont emparés de plusieurs grandes villes de l'État du Chiapas, dans le sud du Mexique, pour réclamer leur droit à vivre dignement et pour remettre en cause toute la logique capitaliste.

Dépossédés de leurs terres, délaissés par les programmes publics de santé et d'éducation, victimes d'une répression implacable quand ils revendiquent leurs droits, les peuples indiens font partie des laissés-pour-compte du libéralisme.

Au-delà de la figure emblématique du Sous-commandant Marcos, ces dizaines de milliers de rebelles indiens construisent depuis maintenant plus de vingt ans une société authentiquement révolutionnaire dans les territoires qu'ils ont libérés, en totale rupture avec le capitalisme et l'État.

Après un bref rappel historique des luttes indigènes au Mexique, Guillaume Goutte (auteur du livre "L'expérience zapatiste...") présentera les réalisations concrètes de ce projet de société que les zapatistes appellent « autonomie » : fonctionnement et coordination entre les villages, agriculture, justice, éducation...

Son intervention sera précédée d'un court-métrage sur les luttes zapatistes dans les années 2000 et elle sera suivie d'un débat.

On vous attend nombreuses et nombreux au Palais des arts de Vannes, jeudi 26 mars, à partir de 20h. Soirée organisée par le groupe libertaire Lochu !

Entrée libre.


Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: solidarité zapatiste

Messagede bipbip » 05 Avr 2015, 01:16

Communiqué des medias libres français en solidarite avec les medias libres du Chiapas et les compañer@s en lutte.

Mauvaises nouvelles depuis San Sebastián Bachajón.

Depuis le 9 janvier 2015, les ejidatarios adhérents à la Sexta internationale de San Sebastián Bachajón, subissent une pression policière sans précédent. Des brigades internationales ont pris le relais pour assurer une relative sécurité aux compagnons en lutte. En février de cette même année, déterminés à rester sur leurs terres ejidales, ils y ont construit leur siège régional près de l’accès aux cascades d’Agua Azul. Un centre conçu comme un lieu de convergence des luttes et des solidarités. Un centre ouvert à tous, tout en couleur grâce aux muraux peints par les compagnons de passage. Un centre qui semblait fait pour durer. Malgré des menaces de plus en plus présentes, malgré des harcèlements quotidiens, l’espérance se maintenait envers et contre tous. Mais le mauvais gouvernement avait plus d’un tour dans son sac à embrouille. Et le pire est arrivé en cette fin mars 2015

Deux faits très graves se sont déroulés ces derniers jours :

- Le 21 mars 2015, vers huit heures du matin, plus de six cents agents des forces publiques ont incendié le centre régional de San Sebastián Bachajón. Cette attaque est le fait du commissaire ejidal officiel, Alejandro Moreno Gómez et d’un des membres du conseil de vigilance Samuel Díaz Guzmán. Une date symbolique pour cette communauté puisque c’est à cette date précise que fut assassiné Juan Carlos Gómez Silvano, coordinateur de l’organisation dans la communauté Virgen de Dolores. Une répétition de date qui ne peut-être le fait du hasard…

- Toujours le 21 mars, vers 18h30, une compañera et un compañero des collectifs de médias libres ont été attaqué-e-s par le groupe pro-gouvernemental du commissaire éjidal de San Sebastián Bachajón. Alors qu’ils allaient documenter, l’agression qu’avait subit la communauté le matin même, ils ont été encerclé-e-s par plus de deux cent hommes armés de machette et fortement alcoolisés. Quatre camionnettes de la police stationnaient tout près. Les compagnons ont été détenu-e-s, poussé-e-s, frappé-e-s et menacé-e-s avec des machettes pour qu’ils effacent les photos. Ils s’y sont résolu pour ne pas mettre en péril leur vie. Pour autant, cela n’aura servi à rien puisque les agresseurs ont refusé de leur rendre leur matériel. En plus d’une réelle frayeur physique, nos compagnons ont du subir le vol d’un appareil photo Canon 70D, d’un téléphone portable et d’un trépied. Les compañer@s craignent pour les informations qui leur ont été dérobées et plus particulièrement concernant leur répertoire personnel et professionnel contenu dans leur téléphone mobile.

Comme le souligne le communiqué des médias libre du 24 mars 2015 : « Cette agression représente une escalade de la violence contre-insurectionnelle à Bachajón et amplifie le danger qui existe pour les communicants, défenseurs des droits de l’homme, et les peuples organisés qui défendent la terre mère. Ceci est une preuve de la complicité entre les autorités, la police et ces groupes pro-gouvernementaux qui opèrent comme paramilitaires dans tout le pays; nous croyons que s’annonce une vague de violence plus intense ».

Une nouvelle mise en lumière pour alerter l’opinion publique nationale et internationale de la répression systématique que subit cette communauté depuis plusieurs années. Une nouvelle mise en accusation pour que cesse cette répression illégitime. (source : blog De l'autre cöté du Charco)

Mieux comprendre ce qui se passe à Bachajon où des indigènes défendent leurs terres communales à la fois contre un projet d'autoroute et un mega projet eco-touristique : http://espoirchiapas.blogspot.ro/2015/0 ... on-de.html

Comme d'autres medias libres français, indymedia nantes est solidaire des compañer@s de Bachajon en lutte et des medias libres du Chiapas, du Mexique et du monde entier. C'est pourquoi nous signons et diffusons ce communiqué :


Aux médias libres du Chiapas,
Aux adhérent-e-s de la Sexta,
A nos frères et soeurs qui luttent pour proposer une autre information,


Nous avons été informé-e-s qu'au Chiapas, Mexique, nos compañer@s, nos frères et soeurs de lutte, travaillant dans les médias libres, de manière bénévole, et accompagnant le mouvement des peuples organisés en lutte contre l'installation d'un méga projet touristiques et d'une autoroute sur leur terre, ont été agressé-e-s par des groupes armés pro-gouvernementaux sous l'oeil bienveillant des forces de l'ordre. L'agression s'est terminée par la rétention illégale de leurs outils de travail : un appareil photo Canon 70D et un téléphone portable contenant de nombreuses informations personnelles.

Cette agression a eu lieu dans un climat d'extrême violence : dans leur rapport, nos collègues journalistes indépendants ont déclaré avoir été menacé-e-s avec une machette sous le cou et sur le ventre pour notre soeur journaliste, et par une machette sur le ventre pour notre frère journaliste. En tant que médias libres, cela nous rappelle des évènements qui se sont déroulés en France, et plus particulièrement durant la lutte contre la construction du barrage de Sivens au Testet où des journalistes indépendants avaient été menacé-e-s par une milice aux pratiques fachisantes afin de les empêcher de travailler.

Nous n'acceptons pas et condamnons énergiquement ces actions. Le droit d'informer est universel. Si le fait de prendre des photos et de documenter leurs actions leur pose problème, c'est aux groupes paramilitaires et milices de tous les pays de stopper leurs pratiques illegales.
LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP !

Loin de nous intimider, nous nous engageons à être plus attentif-ve-s aux futures actions qui se passeront au Chiapas comme ailleurs et à diffuser toutes menaces et agressions qui pourront se dérouler au Mexique et dans le monde entier et nous invitons chaque personne, chaque Être Humain, à devenir témoin chaque fois qu'il le faudra : les médias libres sont là pour recevoir et diffuser leurs temoignages et les protéger.

Nous nous solidarisons avec le travail de nos frères et soeurs des médias libres du Chiapas qui, depuis des années, s'organisent et diffusent "L'Autre Information" de manière exemplaire.

SOLIDARITÉ AVEC LES MÉDIAS LIBRES DU CHIAPAS, DU MEXIQUE ET DE LA TERRE !

Depuis la France, mars 2015.

Liste des signataires (en cours) :
• Espoir Chiapas : http://espoirchiapas.blogspot.mx
• Le serpent à Plumes : http://www.le-serpent-a-plumes.antifa-net.fr
• collectif bon pied bon oeil : http://bonpiedbonoeil.net
• indymedia nantes : https://nantes.indymedia.org/
• radio zinzine : http://radiozinzine.org
• Forum civique Européen : http://www.forumcivique.org
• Contre Faits : http://www.contre-faits.org

https://nantes.indymedia.org/articles/31285
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28806
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: solidarité zapatiste

Messagede Béatrice » 14 Avr 2015, 19:13

samedi 18 avril 2015 à MARSEILLE à 10 h local de Solidaires 13, 29 bd Lonchamp, 13001

Solidarité Marseille-Mexique
Retour sur le Festival des résistances et rébellions contre le capitalisme
qui a eu lieu au Mexique, décembre 2014

de 10 h à 21 h

- 10 h Accueil Café zapatiste
- 10:30 Discussions sur le « Festival des résistances et rébellions contre le capitalisme au Mexique »
par Isa et Radio Zinzine
- 13:00 Repas (bouffe de soutien aux familles des 43 disparus d’Ayotzinapa)
- 15:00 Ateliers :
— “Terres en vue de l’autonomie : propriété privée ou collective”
— “Engagement politique depuis l’exil”
— “Réappropriation de l’espace public”
— “Répression et violences policières”
* Point d’information sur la disparition forcée des étudiants d’Ayotzinapa et sur la caravane 43 européenne.
Apéritif musical et collecte de fonds pour la visite à Marseille d’un étudiant survivant au massacre d’Iguala et deux parents des étudiants disparus

Image

P.-S.

mutvitz13 chez no-log.org
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2780
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: solidarité zapatiste

Messagede Pïérô » 24 Mai 2015, 11:47

Chambéry, Vendredi 29 mai

Projection-débat : L'expérience zapatiste au Mexique

Rendez-vous dès 19 h à l'Espace Pierre Côt (Quai des Allobroges, Chambéry).

Projection de films documentaires courts réalisés par des zapatistes : Videografia Zapatista (Promedios France)

Conférence/débat avec Guillaume Goutte, auteur notamment du livre Tout pour Tous - L’expérience zapatiste, une alternative concrète au capitalisme aux Editions Libertalia

Table de presse dont des ouvrages sur le Chiapas et les zapatistes.

Fédération anarchiste de Chambéry

http://fa73.lautre.net/?page=Article&idArt=53
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: solidarité zapatiste

Messagede Pïérô » 25 Mai 2015, 15:14

St Jean en Royans, Drôme (26)
Samedi 30 mai dans les locaux d’Activ Royans à St Jean à partir de 20h

Tout pour tous ! L’expérience zapatiste, une alternative concrète au capitalisme

Image

Le 1er janvier 1994, date d’entrée en vigueur du traité de libre-échange entre le Mexique et les États-Unis (Alena), les zapatistes se sont soulevés et se sont emparés de plusieurs grandes villes de l’État du Chiapas, dans le sud du Mexique, pour réclamer leur droit à vivre dignement et pour remettre en cause toute la logique capitaliste.

Dépossédés de leurs terres, délaissés par les programmes publics de santé et d’éducation, victimes d’une répression implacable quand ils revendiquent leurs droits, les peuples indiens font partie des laissés-pour-compte du libéralisme.

Au-delà de la figure emblématique du Sous-commandant Marcos, ces dizaines de milliers de rebelles indiens construisent depuis maintenant plus de vingt ans une société authentiquement révolutionnaire dans les territoires qu’ils ont libérés, en totale rupture avec le capitalisme et l’État.

La rue râle de la Fédération Anarchiste organise une discussion avec Guillaume Goutte, auteur du livre « Tout pour tous – L’expérience Zapatiste : une alternative concrète au capitalisme », pour se faire une meilleure idée de ce que représente ce projet de société, ces luttes et la situation à laquelle elles se confrontent aujourd’hui.

https://laruerale.wordpress.com/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: solidarité zapatiste

Messagede Pïérô » 27 Mai 2015, 07:03

Samedi 30 mai, Paris

Le CSPCL fête ses 20 ans !

A cette occasion, nous vous invitons le samedi 30 mai 2015 à 14h30 à une rencontre amicale autour de nos luttes puis à un concert avec Joke, La Fraction et René Binamé

Compañer@s,

Depuis sa fondation en février 1995, le CSPCL (Comité de Solidarité avec les Peuples du Chiapas en Lutte) s'est organisé autour de la solidarité avec les zapatistes qui se sont soulevé-e-s le 1er janvier 1994 mais aussi, et surtout, s'est attaché à créer des ponts entre les luttes. Le CSPCL a donc tout au long de ces années tissé des liens avec de nombreux collectifs, ici et là-bas, ici et ailleurs. Il s'est solidarisé avec de nombreuses luttes dont le point commun est de s'organiser en dehors des partis, non pour prendre le pouvoir mais pour résister, lutter et inventer un autre monde, un autre futur en rupture avec le système d'oppression capitaliste. Le CSPCL a participé ou proposé à plusieurs reprises des rencontres entre ces différents collectifs sur l'idée de la nécessaire convergence des luttes. Toutes ces rencontres, ou assemblée des luttes, s'adressaient à « celles et ceux d'en bas et à gauche » comme l'on a coutume de dire depuis 2005 avec la sixième déclaration zapatiste. Alors il est vrai que certaines de ces rencontres ont été éphémères tandis que d'autres se sont inscrites dans la mémoire. Et puis, forcément, les relations avec les différents collectifs n'ont pas connu la même intensité et la complicité ne s'est pas ancrée sur la même thématique (terre-territoire et lutte contre les grands-méga-projets, répression et violence policière, travailleurs migrants et lutte des sans-papiers, peuples autochtones et autonomie, autogestion). Mais nous restons convaincu-e-s que c'est en renforçant les liens et les solidarités de ceux et celles qui luttent, en valorisant et en s'appuyant sur ce qui nous rassemble plutôt que ce qui nous sépare, avec chacun ses modalités, chacun son calendrier mais dans l'attention bienveillante à tous que nous pourrons créer l'élan qui fera vaciller le système dominant.

Hier comme aujourd'hui, des liens sont à renforcer et d'autres encore à créer. D'autres assemblées des luttes sont à ouvrir. Et si depuis 20 ans la vie du comité prend forme avec celles et ceux qui y participent et grandit grâce aux rencontres avec les autres, nous comptons sur toutes et tous pour avancer.

Et donc, le comité profite de son 20ème anniversaire pour vous inviter à créer en toute convivialité un moment de partage et d'espoir, un espace où nos cœurs en lutte pourront s'enrichir et projeter ensemble un petit bout d'avenir.

Venez tisser, renouer des liens, et faire des plans sur la comète. Prenez aussi vos tabliers pour peindre une fresque collective. Restez ensuite pour trinquer, rigoler et danser au son de La fraction, René Binamé et Joke !

Nous vous attendons dans les locaux de la CNT (33 rue des vignoles, 75020)

qui accueille le mercredi, depuis 20 ans, l'assemblée ouverte du CSPCL

Un abrazo solidario a todos

Zapata vive ! La lucha sigue !


Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: solidarité zapatiste

Messagede Pïérô » 18 Juin 2015, 19:58

Samedi 20 juin 2015 à partir de 9h30 à Montreuil (93)

Parole/action transformatrice,
un autre monde existe déjà dans les communautés zapatistes

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: solidarité zapatiste

Messagede Pïérô » 24 Oct 2015, 21:14

Liège, dimanche 25 octobre 2015

La fête de la récolte de Cafez [café zapatiste]

16h, Le Pakebo, 20 rue Defrêcheux , Liège 4000

La fête de la récolte de Cafez est *enfin* arrivée …
C'est un moment de partage et de discussions autour du mouvement Zapatiste.
Mais c'est également le moment où les souscripteurs/trices sont conviéEs à venir chercher leurs paquets de café. Cette année, nous sommes accueillis par un nouveau lieu autogéré dans le quartier Saint-Léonard.

Déroulement de l'après-midi :

16-18h Accueil, dégustation de Cafez et petits gâteaux, distribution de Cafez

18h Conférence de Thomas autour de son voyage dans les zones zapatistes en tant qu'observateur civil

19-20h Discussion informelle autour d'un verre (la distribution de café continue)

http://bxl.demosphere.eu/rv/8209
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: solidarité zapatiste

Messagede luco » 24 Oct 2015, 22:00

Accueil, dégustation de Cafez et petits gâteaux, distribution de Cafez


Salon de thé zapatiste belge ?
Avatar de l’utilisateur-trice
luco
 
Messages: 377
Enregistré le: 30 Déc 2008, 14:43

Re: solidarité zapatiste

Messagede Pïérô » 24 Oct 2015, 22:25

Ouais, ouais... Mais la question de la distribution de ce type de café entre pleinement dans le cadre de la solidarité internationale, et il y a en plus matière et invitation à échanges sur la lutte zapatiste. Bref, pas de raison de ne pas passer l'info et l'invitation.

Et si tu as une expérience de vente solidaire de café zapatiste à la sortie d'usine, n'hésite pas à en faire part, ce sera évidemment bienvenue.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: solidarité zapatiste

Messagede Pïérô » 25 Oct 2015, 14:05

Enregistrement de la journée zapatiste, la parole Errante, 20 juin 2015
http://cspcl.ouvaton.org/spip.php?article1088
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: solidarité zapatiste

Messagede Pïérô » 17 Nov 2015, 02:28

Paris, dimanche 22 novembre

Le CSPCL fête ses 20 ans : Balade en fanfare « Pour la défense de nos terres et territoires de lutte »

Dimanche 22 novembre à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec les communautés zapatistes et des 20 ans du Collectif de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte (CSPCL).

Balade en fanfare « Pour la défense de nos terres et territoires de lutte »

14h – au 33 rue des Vignoles, Paris 20e – Présentations de la lutte de l’association Les Pas’sages pour maintenir les activités syndicales/associatives et artistiques dans ce lieu historique du Paris populaire menacé par la Mairie de Paris et de l’histoire du CSPCL, qui y tient des Assemblées ouvertes, tous les mercredis soir, depuis 1995. Présentations suivies de projections d’un documentaire sur le 33 rue des Vignoles, réalisé par le secteur vidéo de la Confédération Nationale du travail (CNT) et d’un documentaire de Promédios-Mexique, sur les communautés zapatistes en résistance au Chiapas « La terre à celui qui la travaille ».

15h – Départ de la Balade en fanfare du 33 rue des Vignoles vers le CICP « Pour la défense de nos terres et territoires de lutte »

15h30 – Place de la Réunion, Paris 20e

- Lecture par la Compagnie Tamèrantong ! d’un Conte rebelle du sous-commandant Marcos ;

- Prise de parole sur la lutte fin des années 1980 pour le logement sur la Place de la Réunion. C’est sur cette place, à la suite des incendies criminels de différents hôtels meublés ou de nombreux locataires trouvèrent la mort en 1986 que naît le Comité des mal logés et son projet de squat dans un immeuble situé au 67, rue des Vignoles, occupation qui durera de 1986 à 1990. Après l’évacuation en mai 1990 par les forces de police du squat et du square de la place où campaient depuis quatre mois des familles expulsées, l’association « droit au logement » sera créée ;

16h – Angle de la rue Alexandre Dumas et du Boulevard de Charonne, non loin du Père Lachaise et son Mur des Fédérés de la Commune de Paris : Hommage aux étudiants disparus de l’école normale rurale d’Ayotzinapa et prise de parole de Collectifs luttant contre les violences policières. Puis, Musique rebelle d’Amérique du sud par l’auteur compositeur mexicain, Bato Loco, adhérent à la Sixième Déclaration de la Forêt Lacandon.

17h – CONCERT - « Célébration de 20 ans de solidarité avec les zapatistes du Chiapas, Mexique »

– par le Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte (CSPCL), Échanges solidaires et le Collectif Contre Culture (CCC) de 17h à 22h – Projection, débat, musique, tables de presses...

https://paris-luttes.info/le-cspcl-fete ... suite-4123

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: solidarité zapatiste

Messagede bipbip » 05 Déc 2015, 15:18

Rochefort en terre (56)

[Soutien] weekend Zapatiste

" Café de la pente " Rochefort en terre

Samedi, à partir de 19h - Concert de soutien.

Prix Libre [Les bénéfices iront à un projet développé au Chiapas]

Avec les chorales, Amzerzo et Les Chantales

« les Chantales », ensemble choral de femmes bien élevées !

Ce choeur de 10 femmes vous convie à partager leur découverte des injustices dans le monde, de l'existence du capitalisme et ce qui en découle: lutte des classes, immigration, sexisme, mondialisation, surconsommation…etc
Pour la première fois en sortie sans leurs maris, ces femmes aux valeurs ébranlées, chantent leur émancipation et osent témoigner leur nouvel engagement au monde!…

Le dimanche, 15h - Rencontre avec des membres du réseau européen des importateurs de café zapatiste pour discuter de la situation au Chiapas !


Café de la Pente
9 rue du vieux bourg
56220 - ROCHEFORT EN TERRE
Bretagne

http://rennes-info.org/Actus-anars-56-d ... embre-2015
http://www.lepotcommun.com/programmatio ... -zapatiste
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28806
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: solidarité zapatiste

Messagede Pïérô » 08 Déc 2015, 02:30

Déclaration finale des rencontres européennes solidaires avec les zapatistes

Déclaration finale des rencontres européennes solidaires avec les zapatistes, à Barcelone

Dimanche 22 novembre 2015, Barcelone.

Aux communautés bases d’appui zapatistes
A l’Armée zapatiste de libération nationale
Au Congrès national indigène
Aux compañeros et compañeras de la Sexta dans le monde
Aux peuples qui luttent en bas et à gauche
Aux medias libres

Le 20, 21 et 22 novembre, divers collectifs adhérents à la Sexta et sympathisant.e.s avec l’EZLN nous sommes réunis à Barcelone ; nous remercions les adhérents de la Sexta de Barcelone et la CGT de l’État espagnol pour leur effort d’organisation afin que cette rencontre se réalise ; ainsi que la fédération locale de Barcelone de la CGT, Aurea Social (coopérative intégrale catalane) et aussi Café Rebeldia pour leur appui logistique sans lequel nous n’aurions pas pu célébrer cet événement.

Etaient présents des collectifs adhérents et des personnes individuelles provenant de France, d’Italie, de Suisse, de Norvège, des pays basques, du pays catalan, de l’État Espagnol, d’Allemagne et du Royaume-Uni.

Pour commencer cette rencontre, nous avons célébré la publication par la commission Sexta au Mexique du livre « La pensée critique face à l’hydre capitaliste », important outil pour entendre et comprendre le contexte actuel à travers le regard de ceux d’en bas et à gauche. Pour ce qui est de l’Europe, le livre est désormais édité en espagnol et en italien.

Durant cette rencontre, nous avons débattu sur nos outils de lutte, nos résistances, nos chemins vers l’autonomie ainsi que des luttes aux côtés des compagnonnes et compagnons prisonnières et prisonniers.

Nous avons eu l’opportunité de dresser un bilan collectif et de partager nos expériences au sujet des processus en cours depuis les dernières rencontres en juin 2014 dans le Val de Susa. Nous comptons sur le fait que les discussions des tables de travail de cette rencontre serviront à l’avenir à améliorer notre coordination.

Nous partageons la douleur et la rage de toutes et tous celles et ceux qui au Mexique subissent les conséquences des attaques répressives de l’Etat. A un an et deux mois du crime d’Iguala, nous continuons à rappeler qu’il nous manque 43 compagnons [de l’école normale rurale d’Ayotzinapa] et des milliers d’autrEs, et que nous n’allons pas cesser de lutter pour elles et eux.

Nous réitérons notre engagement auprès des zapatistes ainsi qu’aux côtés des collectifs et des organisations adhérent.e.s à la Sexta au Mexique et dans le monde. Tout spécialement envers le Congrès National Indigène et sa digne lutte contre les mégaprojets imposés par des multinationales dont beaucoup sont d’origine européenne, et qui s’en prennent aussi à nos territoires. De la même manière, nous remercions le travail d’information indépendant effectué par les médias libres au Mexique, et continuerons à dénoncer les agressions qu’ils subissent.

Pour finir, nous croyons fortement que pour renforcer la solidarité avec les zapatistes, il est nécessaire de resserrer les liens entre les réalités qui, depuis en bas et à gauche, construisent de l’autonomie dans nos territoires.

Tout comme avec les peuples qui au Mexique subissent la spoliation de leurs territoires, nous nous solidarisons avec tous ceux qui résistent contre les mégaprojets, ici en Europe. En particulier avec la digne lutte NO TAV au Val de Susa (Italie) et avec la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (France).

Nous dénonçons aussi la grande vague de répression en cours contre le mouvement libertaire dans l’Etat Espagnol, qui a été rendue évidente à travers les opérations Piñata et Pandora, et plus récemment avec l’opération Ice.

Depuis les terribles attentats de Paris du 13 novembre 2015, notre douleur et notre rage sont grandes. Rage contre le totalitarisme, responsable direct de ces massacres. Mais aussi contre l’hypocrisie des gouvernements européens qui parlent de guerre contre le terrorisme, quand ce sont eux-mêmes qui ont créé le monstre de DAESH (ISIS) en soutenant des pays complices.

Il est clair pour nous que la finalité des interventions impérialistes consiste à protéger leurs intérêts économiques. Nous dénonçons comment maintenant les Etats Européens profitent de la douleur et du choc afin de renforcer leurs politiques militaristes, répressives, liberticides et xénophobes.

Un des objectifs est de criminaliser les mouvements sociaux, qui sont désormais attaqués à travers la restriction des libertés individuelles et collectives.

Notre lutte est pour l’émancipation et la justice sociale, contre les politiques qui produisent exclusion, répression, discrimination et spoliation. Nous resterons debout aux côtés des mouvements sociaux et des peuples qui luttent pour la liberté, la justice et la démocratie dans le monde. A la haine et à la peur, nous répondrons par la solidarité et l’action collective.

Notre solidarité va naturellement aussi du côté des migrants qui se heurtent contre le mur de la « forteresse Europe », symbole du néolibéralisme, qui ouvre ses portes à la richesse mais pas à ceux et celles qui la produisent. Le TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership) est un exemple brutal de comment ceux d’en haut offrent le destin des peuples aux grandes richesses financières. Tout comme l’ALENA (Accord de Libre Commerce de l’Amérique du Nord), qui avait poussé l’EZLN à se soulever en armes en 1994.

De manière parallèle à la digne lutte des compagnonnes au Chiapas, notre regard se dirige vers les peuples qui résistent et construisent une autonomie depuis en bas, et spécialement vers le processus qui se développe au Kurdistan et qui subit le harcèlement du monde capitaliste, tant occidental qu’oriental.

Ceci est notre humble parole.

• Associació Solidaria Café Rebeldía-Infoespai (Barcelone) • Associazione Ya Basta ! Milano (Italie) • Ya Basta ! (Allemagne) • CSPCL - Comité de Solidaridad con Los Pueblos de Chiapas en Lucha (Paris, France) • Adherentes a la Sexta Barcelona (Catalunya, Etat Espagnol) • ASSI – Acción Social Sindical Internacionalista, Zaragoza (Espagne) • Chiapasgruppa LAG (Norvège) • Union Syndicale Solidaires (France) • Fédération SUD-Éducation (France) • Les Trois Passants (France) • CGT – Confederación General del Trabajo (Estado Español) • Adherentes a la Sexta, Zurich (Suisse) • Plataforma de Solidaridad con Chiapas y Guatemala, Madrid (Estado Español) • Txiapasekin – Plataforma Vasca de Solidaridadcon Chiapas (Euskadi – pays Basques) • UK Zapatista Solidarity Network (Royaume-Unie) • Adhesiva, espai de trobada i acció (Catalunya) • Bologna per Ayotzinapa (Italie) • La Pirata : Nodo Solidale, (México-Italia) ; Colectivo Zapatista de Lugano (Suisse) ; Nomads Bologna-Berlin (Italie-Allemagne) ; Adherentes Individuales

déclaration en espagnol lisible ici ; http://www.cgtchiapas.org/noticias/decl ... ta-europeo

traduction CSPCL.

http://cspcl.ouvaton.org/spip.php?article1098
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités