Solidarité avec les Kurdes en lutte

et appels à aller soutenir en urgence...

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede bipbip » 07 Nov 2017, 22:41

Les journées kurdes de Saint Imier

A l’Espace Noir de Saint Imier (Canton de Berne), se tiendront deux journées kurdes, les 10 et 11 novembre prochain.

Vendredi 10 novembre 2017

18h30: Conférence – débat « Confédéralisme démocratique »

20h00: Projection du film « Kurdistan, rêve de printemps »


Samedi 11 novembre

13h00: Atelier cuisine kurde sur inscription (disponible à la taverne)

17h00: Conférence – débat “Engagement des femmes kurdes”

19h00: Buffet issu de l’atelier cuisine kurde

20h00; Projection du film « Kurdistan, rêve de printemps »

Extraits de la présentation sur le site :

”… A la fin du XXème siècle le PKK subit une série de revers qui entraîne sa dissolution en 2002 : arrestation du leader et théoricien du parti A. Oecalan, querelles internes, diminution des effectifs suite aux combats des années 1990 et expulsion de son refuge syrien. En 2005, il se reconstitue sur des bases nouvelles plus conforme avec l’ère du temps.

Il adopte à partir de 2005 le “Confédéralisme démocratique” , alternative politique théorisé par Abdullah Öcalan .

Un programme qui rejette le nationalisme et la prise de pouvoir en tant qu’objectif du parti. Ses grandes lignes sont définies par un projet de démocratie assembléiste proche du municipalisme libertaire, une économie de type collectiviste, un système de fédéralisme intégral entre communes et une coopération paritaire et multiethnique dans des systèmes organisationnels et lésionnels autogérés. Cette réorientation sera principalement l’oeuvre des relations entretenues par Abdullah Oecalan lors de sa détention avec l’essayiste libertaire Murray Bookchin. En 2006, à la suite de la mort du théoricien, l’assemblée du PKK se réfère à Bookchin pour la construction d’un nouveau modèle de socialisme démocratique : le municipalisme libertaire. »

Ces concepts seront repris par le PYD en Syrie proche du PKK, mais ne connaîtra une application pratique qu’en 2012 avec l’autonomie kurde acquise par la province de Rojava.

Les femmes jouent un rôle essentiel à l’intérieur du mouvement kurde. Elles seront de toutes les discussions lors de la défense de la ville de Kobane contre l’Etat Islamique. Ces femmes ne se battent pas seulement pour la libération nationale, mais aussi pour leurs propres droits….

http://www.kedistan.net/2017/11/03/jour ... int-imier/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede bipbip » 16 Nov 2017, 17:55

Kurdistan : 3 jours en solidarité aux prisonnier.e.s kurdes en Turquie à Toulouse

Les 16, 17 et 18 novembre se tiendra à Toulouse un festival de solidarité avec les prisonnier.e.s du mouvement kurde en Turquie. Projections, concerts, discussions, expos, atelier d’écriture aux prisonnières, sérigraphie, et bouffes de solidarité. Contre les prisons, solidarité internationale !


Jeudi 16 Novembre - 20h30

Ciné-Concert à l’American Cosmograph
Entrée à 8 euros
• Projection de Başka Bir Dağ - Une Autre Montagne avec la présence des réalisatrices, Noémi Aubry et Anouck Mangeat.
• Concert d’Aman Aman, musiques d’Anatolie, du Kurdistan & autres variantes rock’n’roll qui a composé la bande originale du film.
Plus d’infos sur american-cosmograph.fr.


Vendredi 17 Novembre - à partir de 18h30

Repas - Présentation - Projection à La Chapelle
Entrée à prix libre

Soirée autour de la musique comme outil de lutte du mouvement kurde !
• Présentation d’une compilation en solidarité avec les prisonnier.e.s du mouvement kurde par le collectif Ne var ne yok.
• Projection du film Quand le chant s’en va t’en guerre (2001) de Mylène Sauloy.


Samedi 18 Novembre - à partir de 13h30

Grande journée à La Chapelle
Entrée à prix libre
• Exposition de peintures de Zehra Doğan, journaliste militante enfermée dans les geôles en Turquie
• Exposition de photographies pendant l’État de siège dans les villes kurdes
• Tables d’info avec notamment la Caisse d’Autodéfense Juridique, Niet !éditions, compilation de solidarité, livres, cartes postales & affiches en solidarité avec les prisonnier.e.s du mouvement kurde...

14h-16h : Atelier Solidarité Femmes Kobanê - La Turbine
en mixité choisie sans mec cis [1]. Collaboration pour la création et la rédaction de lettres aux prisonnières du mouvement kurde en Turquie.

14h30 - Projection de La Guerre des Filles (2016) de Mylène Sauloy

16h30 - Présentation de la situation au Kurdistan Bakûr par le collectif Ne var ne yok.

17h30 - Discussions autour de la répression contre le mouvement kurde en Turquie avec entre autres Engin Sustam, Solidarité Femmes Kobanê, OCML VP, Nevarneyok...

19h30 - 22h - Repas - Concert de soutien
Avec les Shakirâi (Chorale féministe toulousaine) et Aman Aman (musiques d’Anatolie, du Kurdistan & autres variantes rock’n’roll qui a composé la bande originale du film Başka Bir Dağ - Une Autre Montagne)


[1] personne qui s’identifie au genre qui lui a été attribué à la naissance

Adresses des lieux :
• l’American Cosmograph : 24 Rue Montardy
• La Chapelle : 36 rue Danielle Casanova
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede bipbip » 23 Nov 2017, 17:31

Révolution sociale au Rojava ?

Vendredi 24 novembre à Bruxelles

19h, local Sacco-Vanzetti, 54 Chaussée de Forest, 1060 Bruxelles

Conférence avec deux intervenant.e.s de "We Are Plan C", structure anticapitaliste au Royaume-Uni qui a organisé plusieurs voyages au Rojava, la partie occidentale/syrienne du Kurdistan. Les intervenant.e.s ont pu réaliser plusieurs interviews d'habitants et de femmes au sujet de la vie politique et sociale sur place. Organisé par la 'Campagne de Soutien aux internationalistes du Rojava' (http://rojava.xyz/)

L'évenement sera en anglais traduit en français.

https://bxl.demosphere.eu/rv/13052

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede bipbip » 27 Nov 2017, 19:47

Lyon jeudi 30 novembre 2017

Projection du documentaire Başka bir Dağ / Une autre Montagne

Le jeudi 30 novembre à 20h, projection du documentaire Başka bir Dağ / Une autre Montagne sur les luttes des femmes kurdes, précédé d’un repas à prix libre et suivi d’un débat avec les réalisatrices, le tout au Rita-Plage, 68 cours Tolstoï à Villeurbanne.

Sur les terres d’Anatolie, un dicton dit « Si l’un de tes yeux pleure, l’autre ne peut rire ». Burcu et Sinem vivent à Istanbul avec cet œil qui pleure en entendant que l’est du pays, le Kurdistan de Turquie, est sous couvre-feu, blocus, occupé par l’armée turque depuis plus de 40 ans.
Sur les traces des luttes des femmes, elles vont rencontrer Ergül à Safranbolu, ancienne activiste des luttes révolutionnaires de la fin des années 70 étouffées par le coup d’état militaire de 80. Les époques se mêlent et c’est toujours la guerre, la répression et une violence au quotidien. Kurdes, mères, féministes.
Il y a de la résistance et de la solidarité dans leurs mots, dans leurs pas, dans leurs cris, dans les rythmes des « erbané » (percussion) contre le nationalisme, la guerre, le patriarcat.

Si là-bas, les femmes font face en prenant les armes dans les montagnes, C’est Une autre montagne / Başka bir dağ, que Burcu, Sinem et Ergül gravissent chaque jour.
Bese Bese Bese ! Assez Assez Assez !

Başka bir Dağ / Une autre Montagne
France - 82 min - 2017
Réalisation : Noémi Aubry, Anouck Mangeat

REPAS PRIX LIBRE ET PROJECTION DOCUMENTAIRE

20h // Repas prix libre en soutien aux réalisatrices

20h30 // Projection

Site internet : http://nomiozho.wixsite.com/ozhonaaye/baska-bir-dag

https://rebellyon.info/Projection-du-do ... -Dag-18410
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede bipbip » 30 Nov 2017, 17:41

Week-end sur le Kurdistan révolutionnaire

samedi 2 et dimanche 3 décembre 2017 à Ivry-sur-Seine

Week-end sur le Kurdistan révolutionnaire, organisé par le collectif “Initiative pour un Confédéralisme Démocratique“
Les 2 et 3 décembre 2017, au Centre social autogéré, d’Ivry-sur-Seine, 7 rue Marceau, 94200 Ivry-sur-Seine

Samedi 2 décembre
15h30 Discussion en mixé choisie de femmes autour de la lutte des femmes kurdes.
17h30 Témoignages sur le camp autogéré de Maxmûr
19h30 Concert acoustique de musique kurde par Cihan Semsûr, Mahmut Han et Yildiz Han
20h30 Cantine de soutien à une coopérative féminine à Diyarbakir

Dimanche 3 décembre
15h30 Conférence débat sur le confédéralisme démocratique
18h00 Proection du film “Rojava, une utopie au coeur du chaos syrien” avec les réalisatrices/teurs Chris Den Hond et Mireille Court
20h00 Cantine de soutien à la coopérative féminine à Diyarbakir

Exposition de photographies sur le Rojava et le camp de Maxmûr par Yann Renoult
A partir de samedi 14h

http://www.kedistan.net/2017/11/29/week ... sur-seine/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede bipbip » 04 Jan 2018, 19:04

Grande marche Vérité et Justice pour les trois militantes kurdes exécutées à Paris en 2013

Samedi 6 janvier 2018
Paris, à 11h devant la Gare du Nord, Parvis devant l'entrée banlieue

Image

Sakine, Rojbîn et Leyla, militantes kurdes assassinées à Paris le 9 janvier 2013
5 ans après, la justice manque terriblement !

Appel à manifester samedi 6 janvier 2018, 11h
au départ de Paris Gare du Nord, jusqu'à République

Mercredi 9 janvier 2013, les militantes kurdes Sakine Cansiz, Fidan Dogan (Rojbîn) et Leyla Saylemez étaient froidement exécutées d'une balle dans la tête, dans les locaux du Centre d'Information du Kurdistan, situés au 147 rue La Fayette, à Paris.

L'enquête menée en France a révélé nombre d'indices faisant apparaître que le meurtrier présumé, Ömer Güney, arrêté quelques jours après le crime, avait agi pour le compte des services secrets turcs (MIT), comme le confirme le réquisitoire du Procureur de la République dans cette affaire : « de nombreux éléments de la procédure permettent de suspecter l'implication du MIT dans l'instigation et la préparation des assassinats. »

Cependant, La mort d'Ömer Güney, le 17 décembre 2016, à un mois de son procès qui devait commencer à Paris, le 23 janvier 2017, nous prive d'un procès public qui aurait permis de juger non seulement l'exécutant, mais aussi, et surtout, le commanditaire, l'Etat turc !

Alors que l'instruction avait été bouclée en mai 2015, et alors que l'on avait connaissance des graves problèmes de santé de Güney, cela dès son arrestation, pourquoi le procès a-t-il été fixé à une date aussi lointaine ? En différant la tenue de ce procès, la France a manqué une occasion cruciale de juger, enfin, un crime politique commis sur son territoire ! Depuis les années 60, pas moins de 43 assassinats politiques ont été commis sur le sol français. Ils sont tous restés impunis !

Malgré les promesses faites par le Ministre de l'intérieur de l'époque, Manuel Valls, au lendemain des assassinats, les autorités politiques françaises n'ont jamais cherché à faire la lumière sur ce triple assassinat. Toujours soucieuses de préserver leurs relations avec la Turquie, elles n'ont même pas pris la peine de recevoir les familles des victimes, ni les représentants de la communauté kurde.

Et que dire du refus du gouvernement français de lever le secret-défense sur des renseignements qui auraient pu permettre la progression de l'enquête judiciaire ? Privés de ces renseignements, les juges chargés de l'instruction ont finalement clos le dossier sans avoir pu remonter jusqu'aux commanditaires qui sont pourtant connus.

Jusqu'à quand la France va-t-elle fermer les yeux sur la dérive du régime turc qui, non seulement, viole en permanence les règles d'un Etat de droit et celles de la démocratie locale, mais qui entend aussi sévir en Europe où il déploie ses agents chargés d'espionner et d'éliminer ses opposants ?

La mort du meurtrier présumé n'entame en rien notre détermination à lutter pour la vérité et la justice ! Le ou l'un des exécutants est mort, mais les commanditaires sont toujours vivants et libres ! 5 ans après, le silence des autorités françaises est plus assourdissant que jamais. Nous exigeons d'elles toute la lumière sur ces assassinats et, enfin, la justice !

signataires : Conseil démocratique kurde en France (CDKF), Mouvement des Femmes Kurdes en Europe, Coordination nationale Solidarité Kurdistan (CNSK), Mouvement de la Paix (MdP), Marche Mondiale des Femmes (MMF), Amitiés Kurdes de Bretagne (AKB), Union des Etudiants kurdes en France (UEFK), Femmes Solidaires, Union des Femmes Socialistes (SKB), Association France-Kurdistan, Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié des Peuples (MRAP), Initiative pour un Confédéralisme démocratique, Union syndicale Solidaires, Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Parti communiste français (PCF), Association Solidarité & Liberté Marseille, L’Union Prolétarienne Marxiste-Léniniste (UPML), Les Amis de l’ICOR en France, Réseau Sortir du colonialisme, Ecologie Sociale, Alternative Libertaire, Réseau Féministe « Ruptures »

http://www.alternativelibertaire.org/?V ... er-a-Paris

https://www.facebook.com/events/1638681456188801/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede Pïérô » 19 Jan 2018, 16:25

Appel à manifester pour la ville kurde d’Efrîn attaquée par l’armée turque

Offensive imminente de l’armée turque contre la ville kurde d’Efrîn en Syrie.
Ne laissons pas la Turquie semer le chaos au nord de la Syrie !

Samedi 20 janvier, Paris, Gare de l’Est, 14h30

Appel à manifester samedi 20 janvier, Gare de l’Est, 14h30

L’armée turque et les groupes djihadistes alliés de la Turquie ont commencé à attaquer la ville kurde d’Efrîn et s’apprêtent à une offensive générale qui va encore semer le chaos au nord de la Syrie.

Les Kurdes et les autres peuples de la région ont payé un lourd tribut dans le combat contre Daesh. Ils ne demandent maintenant qu’à vivre en paix. Le système confédéral qu’ils ont choisi de mettre en place ne peut que contribuer au développement de la démocratie et l’instauration d’une paix durable au Moyen-Orient.

A l’inverse, la Turquie s’enlise dans la dictature et le fascisme. La répression massive exercée à l’intérieur, contre les Kurdes et l’opposition en est un signe indéniable. Parallèlement, elle mène une guerre antikurde à l’extérieur, tentant à tout prix de réduire à néant le projet démocratique mis en œuvre au Rojava et, plus généralement, dans le nord de la Syrie.

Depuis plusieurs mois, l’armée turque prépare une offensive contre la ville d’Efrîn. Elle occupe déjà, en toute illégalité, un pan de territoire au nord-ouest de la Syrie, le long de sa frontière, où elle a renforcé le déploiement de ses forces et de son artillerie au cours des derniers jours. Par ailleurs, elle dispose de bases à Idlib où sont stationnés également des groupes djihadistes alliés. Samedi dernier, Erdogan a donné l’ordre d’attaquer Efrîn suite à quoi la région a été visée par plusieurs tirs de mortiers.

La région d’Efrîn est jusqu’à présent l’une des zones les plus sûres de Syrie, ce qui explique qu’elle abrite autant de réfugiés internes que le nombre de ses habitants. Une offensive de la Turquie sèmerait le chaos dans cette région et provoquerait un nouvel afflux de réfugiés aux portes de l’Europe.

Répliquant aux déclarations de guerre d’Erdogan, Les forces kurdes du Rojava ont signifié qu’elles étaient prêtes à se défendre et à débarrasser le nord la Syrie du « fléau turc ».

La Turquie n’a rien à faire en Syrie. Son intervention constitue une ingérence inadmissible contre laquelle nous appelons la communauté internationale à prendre des mesures d’urgence.

Nous appelons à une mobilisation forte ce samedi, devant la Gare de l’Est, pour soutenir Efrîn et dire STOP à la frénésie dictatoriale et expansionniste d’Erdogan !


https://paris-luttes.info/appel-a-manif ... ville-9386
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede Pïérô » 21 Jan 2018, 22:16

Manif pour Afrin (Paris, 20/01/2018)

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede bipbip » 22 Jan 2018, 12:00

200 personnes manifestent à Montpellier pour dénoncer l’offensive turque à Efrîn

Montpellier Poing Info, le 21 janvier 2018 – Environ 200 personnes, dont une majorité de Kurdes, ont défilé cet après midi du Peyrou jusqu’à la place de la Comédie pour dénoncer l’offensive de l’armée turque contre la ville d’Efrîn, à la frontière nord-ouest de la Syrie. Depuis 2012, ce canton abritant plus de 500 000 personnes, dont de nombreux réfugiés de la guerre civile syrienne, est sous le contrôle du parti de l’union démocratique (PYD) et de ses branches armées, les YPG – des forces kurdes qui constituent l’essentiel des troupes des Forces démocratiques syriennes (FDS).

... http://www.lepoing.net/200-personnes-ma ... e-a-efrin/


Rouen, lundi 22 janvier 2018

Discussion - Récit du voyage à Makhmur

Le lundi 22 janvier, à partir de 18h30, à la Conjuration des Fourneaux, aura lieu une discussion autour du confédéralisme démocratique Kurde, avec des récits de la vie sur place et du déroulement du processus révolutionnaire.

Une révolution qui pose comme prérequis à sa réalisation l’émancipation des femmes, qui repense la gestion des conflits, la place des minorités, qui expérimente un nouveau modèle d’organisation politique et social se voulant un dépassement des contradictions des Etats nations. Voilà de quoi viendra nous parler l’association Initiative Pour un Confédéralisme Démocratique le lundi 22 janvier à travers leurs voyages au Rojava et récemment au campement de réfugiés autogéré de Makhmur (Kurdistan Irakien).

Un repas chaud sera servi à la fin du débat.

https://a-louest.info/Discussion-Recit- ... akhmur-281
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede bipbip » 24 Jan 2018, 08:57

Genève mercredi 24 janvier

Rassemblement et manifestation pour Afrin (Rojava)

Les bombardements de l’aviation turque sur le canton d’Afrin (au Rojava) se poursuivent depuis hier (20 janvier 2018). Jusqu’à présent, ce canton avait été relativement préservé depuis le début de la guerre en Syrie et il accueille de ce fait de nombreux réfugiés ayant fui le reste de la Syrie. Les cibles des chasseurs turcs ne sont pas seulement les positions des unités de protection du peuple (les YPG-YPJ membres des Forces Démocratiques Syriennes - les FDS - qui ont défait Daech et d’autres djihadistes en Syrie du nord). Beaucoup de zones civiles sont également bombardées par l’aviation d’Erdogan (centre ville d’Afrin, villages, fermes et même le camp de réfugiés de Roubar abritant 20000 personnes). Nous avons la tristesse de déplorer de nombreuses victimes civiles (nous vous épargnons les images insoutenables qui commencent à circuler, malgré les tentatives de black-out de la Turquie). Ces bombardements aériens, en plus des tirs d’artillerie, sont parallèles à des tentatives d’invasions terrestres de la part non seulement de supplétifs djihadistes d’Erdogan (membre de l’Armée Syrienne Libre, formés, équipés et payés par la Turquie) mais aussi de militaires turcs assistés de blindés (plusieurs d’entre-eux ont d’ailleurs été détruits par les unités de protection du peuple et de nombreux soldats turcs ont déjà été capturés).

Comme l’a déjà signalé hier le Commandement Général des Forces Démocratiques Syriennes, la guerre lancée par Erdogan risque bien évidemment de profiter à Daech et aux autres groupes djihadistes. D’ailleurs, le projet d’Erdogan pour Afrin est dans la même veine que ceux de ces barbares : invoquant des menaces imaginaires et sous prétexte d’occuper une « zone de sécurité de 10 000 km2 » nettoyée de ceux qu’il considère comme des « terroristes » (les YPG-FDS), Erdogan déclare vouloir diminuer la proportion de kurdes vivant à Afrin afin d’obtenir une composition ethnico-confessionnelle conforme à sa vision raciste et confessionnelle du monde. L’épuration ethnique n’est donc pas une ligne rouge pour Erdogan. Personne ne devrait rester silencieux face aux annonces et aux agissements criminels de ce néo-calife. Celles et ceux qui défendent la démocratie, la tolérance et la paix encore moins que les autres.

L’urgence est de faire cesser cette agression par tous les moyens possibles afin de protéger la population, diverse aux plans ethnique et confessionnelle. A cet égard, l’établissement d’une zone d’exclusion aérienne (une « No Fly Zone ») est un minimum.

Mercredi 24 janvier à 14:00 Places des Nations.

https://renverse.co/Rassemblement-et-ma ... ojava-1372
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede bipbip » 25 Jan 2018, 16:38

Pour l'Arrêt immédiat de l'invasion d'Efrin par les troupes turques

Pétition

Pour l'Arrêt immédiat de l'invasion d'Efrin par les troupes turques et leurs
mercenaires djihadistes !

Non aux nettoyages ethniques de la région !

Le 20 janvier 2018, le président turc Erdogan a lancé son armée et ses mercenaires djihadistes contre les forces d'auto-défenses du canton kurde d'Efrin.

Cette région stable et épargnée par le conflit depuis le début de la guerre en Syrie est maintenant sous la menace d'un génocide. En effet, le président turc a fait des déclarations inquiétantes où il dit vouloir changer la démographie de la région. Plus grave encore, de nombreuses vidéos de djihadistes aux ordres d'Erdogan appellent au massacre des populations kurdes du canton d'Efrin. Des prières
radicales sont organisées dans les mosquées par l'Etat turc dans tout le pays pour la conquête d'Efrin. L'administration du canton a également alerté sur les nombreux civils qui sont morts lors des bombardements de l’État turc contre les populations kurdes.
Cette attaque est le résultat d'une fuite en avant du président turc qui cherche par tous les moyens à régler ses problèmes intérieurs par des interventions
extérieurs. Il n'est de secret pour personne que la Turquie est devenue une dictature aux ambitions néo-ottomanes. A l'inverse, la région d'Efrin a récemment organisé des élections où les observateurs internationaux américains, russes et français n'ont rien trouvé à redire. C'est un système démocratique multi-ethnique qui se défend contre une dictature
génocidaire !

Cette invasion d'un territoire qui n'a jamais menacé son voisin turc n'est possible que par la non-intervention de la communauté internationale. Le laisser faire des russes qui contrôlent l'espace aérien de la région est particulièrement inquiétant. Il est important que les acteurs en position d'agir mettent un terme aux massacres qui se profilent. Hier ils libéraient la région et protégeaient l'humanité contre Daech, aujourd'hui ils sont attaqués par d'autres forces obscurantistes et l'Europe reste silencieuse.

Pour la sécurité et la stabilité de la région, nous demandons l'arrêt
de cette intervention ! Attaquer Efrin c'est attaquer la démocratie et l'espoir d'une résolution démocratique de la guerre en Syrie.

Ainsi, nous demandons :
- L'arrêt de l'agression du canton d'Efrin par la Turquie et ses mercenaires djihadistes !
- L'arrêt des exportations d'armes par les Etats occidentaux à la Turquie !
- Un soutien massif et concret aux Kurdes qui se battent pour la démocratie et la liberté au Moyen-Orient.

ICD- Initiative pour un
Confédéralisme Démocratique

Cette pétition sera remise à:United Nations
European Parliament
Emmanuel Macron


https://www.change.org/p/united-nations ... es-turques
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede bipbip » 25 Jan 2018, 20:34

Lyon
Soirée débat à l'occasion du 3ème anniversaire de la libération de Kobané

"L'association Amitiés kurdes de Lyon et Rhône Alpes vous invite vendredi 26 janvier A 18H30
Mairie du 1er arrondissement 2 place Sathonay 69001 - Lyon

à venir débattre avec :
1. Mireille COURT, Vidéo journaliste, Membre de la Coordination Nationale Solidarité Kurdistan
Sur le Thème : La commune du Rojava (Kurdistan de Syrie), l'alternative à l'Etat-Nation
2. Khaled ISSA, Représentant du Rojava en France
Sur les enjeux géopolitiques au Kurdistan de Syrie"

http://npa69.eu.org/index.php?option=co ... &Itemid=20
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede bipbip » 25 Jan 2018, 21:02

Lyon

Manifestation samedi 27 janvier à 15h au niveau de l’arrêt de métro Brotteaux

Manifestation contre l’intervention militaire turque à Afrin

Le 19 janvier l’état Turc lance une opération militaire dans la région autonome du Rojava (Kurdistan syrien) dans la région d’Arfin. Dans cet première journée pas moins de 70 tirs aériens ont pilonné cet région.
Soutenons Afrîn comme nous avons soutenue Kobanê, rendez-vous samedi 27 janvier à 15h au métro Brotteaux.

Le 19 janvier l’état Turc lance une opération militaire dans la région autonome du Rojava (Kurdistan syrien) dans la région d’Afrîn. Dans cet première journée pas moins de 70 tirs aériens ont pilonné cet région.
Depuis, les raids aériens des militaires turcs continuent dans cette région.

Erdoğan a toujours considéré prioritaire la répression voire le massacre du peuple Kurde, et ce même avec la guerre en Syrie et la menace de Daesh.

C’est dans cet continuité que l’état Turc attaque cet région située au nord ouest de la Syrie et séparée du reste du Rojava par une zone contrôlée par la Turquie.

Il semblerai que les diplomaties soit au minimum timide envers l’état turc « Paris et Washington appellent Ankara à la modération » voire silencieuses face à l’attaque d’un peuple qui a payé un lourd tribut pour lutter contre Daesh.

Soutenons Afrîn comme nous avons soutenu Kobanê, rendez-vous samedi 27 janvier à 15h au métro Brotteaux.

Un article d’alternative libertaire apporte quelques précisions sur le comment et le pourquoi de cette attaque :

« Pourquoi Erdoğan attaque maintenant ?

L’État turc déteste la gauche kurde, dont le centre de gravité est le PKK, et raserait volontiers tout le Kurdistan syrien s’il en avait le pouvoir, comme il a mis le Kurdistan turc à feu et à sang depuis l’été 2015.
Il ne supporte pas l’idée que se constitue, sur sa frontière méridionale, une entité politique dominée de facto par la gauche kurde.
L’aventure impérialiste d’Erdoğan en Syrie depuis 2011 est un échec : Bachar el Assad est toujours en place ; l’État islamique, qu’il avait épaulé, est à terre ; les milices islamistes qu’il parraine dans la région d’Idlib n’ont pas d’avenir, et sont bombardées par les Russes.
Erdoğan est par ailleurs excédé que les États-Unis appuient militairement cette Fédération démocratique de Syrie du Nord, pour des raisons impérialistes qui leur sont propres – gêner l’influence iranienne dans la région.

Pourquoi Afrîn ?

Le canton d’Afrîn est considéré comme le « maillon faible » de la Fédération démocratique de Syrie du Nord par l’État turc, parce qu’il est séparé du reste du Kurdistan syrien par la zone d’occupation turque.
La conquête du canton d’Afrîn peut offrir une porte de sortie aux milices islamistes aujourd’hui cernées dans la région d’Idlib, et élargir la zone d’occupation turque en Syrie du Nord. Après Afrîn, l’un des objectifs avoués d’Erdoğan est la ville de Manbij.
Pourquoi Poutine laisse-t-il faire ?
Face aux menaces turques, l’intégrité du canton d’Afrîn était, jusqu’ici, garantie par l’armée russe, qui en contrôle l’espace aérien, et y disposait d’une base.
Or les forces russes ont évacué Afrîn, et ont même autorisé l’aviation turque à bombarder le canton. Pourquoi cette volte-face ?
Selon la presse turque, Erdoğan aurait exigé de Moscou carte blanche pour envahir le canton, faute de quoi Ankara ferait échouer les pourparlers de paix en Syrie.
Selon Aldar Xelîl, un des responsables du Mouvement Tev-Dem [1], les Russes ont demandé à l’Auto-administration kurde, le 19 janvier, de laisser l’armée de Bachar el Assad prendre le contrôle d’Afrîn, faute de quoi ils autoriseraient l’attaque turque. Les forces kurdes ont nettement refusé ce chantage. D’où le feu vert russe à Ankara.
Il est possible que la haine obsessionnelle d’Erdoğan contre la gauche kurde serve in fine les intérêts de Moscou : les milices islamistes d’Idlib et leur chaperon turc se ruant contre les milices de la gauche kurde, c’est l’affaiblissement simultané de plusieurs adversaires du régime sanguinaire de Damas.

Pourquoi Afrîn peut tenir ?

Afrîn est une région montagneuse, dans laquelle les blindés turcs pénétreront moins facilement qu’en rase campagne.
Les Forces démocratiques syriennes (FDS) s’attendaient depuis des mois à cette offensive, et ont eu le temps de préparer la défense.
Quoique isolée, Afrîn peut recevoir des renforts via un « corridor » actuellement contrôlé par le régime de Damas. Celui-ci le laissera sans doute ouvert tant qu’il jugera utile que les milices islamistes d’Idlib s’épuisent en attaquant Afrîn.
L’armée turque et ses milices islamistes supplétives n’ont pas particulièrement brillé par leur efficacité lors de la campagne « Bouclier de l’Euphrate », fin 2016. Daech les a tenus en échec pendant trois mois devant Al-Bab. Que feront-elles face à Afrîn que, déjà, la population du Kurdistan syrien appelle à défendre avec le même héroïsme que Kobanê ?
La solidarité s’impose ! Alternative libertaire toutes et tous les anticolonialistes et les anti-impérialistes à se joindre aux manifestations de protestation à l’appel du Conseil démocratique kurde en France (CDKF).
On s’est levé pour Kobanê, levons-nous pour Afrîn ! »


https://rebellyon.info/Manifestation-sa ... re-l-18627



Paris samedi 27 janvier

Rassemblement pour Efrîn bombardée par l’armée turque

Depuis samedi 20 janvier, les avions de guerre turcs bombardent la région d’Efrîn sans discontinuité. On déplore la mort d’au moins 20 civils tués par les bombes. Le Conseil démocratique kurde en France appelle à la mobilisation pour Efrîn, samedi 27 janvier, 15h, Place de la République.

Halte à l’invasion d’Efrîn par l’armée turque ! Exigeons une condamnation forte par Macron et le gouvernement !

Depuis samedi 20 janvier, les avions de guerre turcs bombardent la région d’Efrîn sans discontinuité. Au moins 20 civils ont été tués et 3 combattants kurdes des YPG/YPJ (un homme et deux femmes) sont tombés dans les bombardements de l’aviation turque. On compte par ailleurs de nombreux blessés.

Ces bombardements menés avec l’aval de la Russie visent non seulement les Kurdes, mais aussi les autres peuples de la région (Arabes, Assyro-Chaldéens, Arméniens). Par ailleurs, Efrîn ayant été jusqu’à présent l’une des régions les plus sûres de Syrie, abrite autant de déplacés internes que le nombre de ses habitants.

Depuis 7 ans, la Syrie est ensanglantée par une guerre internationale qui a fait des centaines de milliers de morts et jeté des millions de personnes sur les routes de l’exil. Après la victoire remportée contre Daesh, dans laquelle les Kurdes et leurs alliés au sein des Forces démocratiques syriennes (FDS) ont joué un rôle primordial et payé un lourd tribut, on espérait que cette guerre arrive enfin à son terme. Mais l’espoir vient d’être anéanti par l’État turc et son président Recep Tayyip Erdogan, ainsi que ses alliés, Al Qaeda (Heyet Tahrir El Sham) et l’Armée Syrienne Libre. Cela veut dire un nouveau conflit meurtrier qui va plonger la région dans un chaos renouvelé et aggraver la crise humanitaire internationale.

Ni le Canton d’Efrîn, ni les autres cantons kurdes de Syrie n’ont jamais attaqué ou menacé d’attaquer la Turquie. A l’inverse, la Turquie n’a cessé de menacer ces régions contre lesquelles elle a mené des attaques sporadiques au cours des dernières années. L’offensive que mène actuellement la Turquie constitue une « attaque contre un État souverain », une occupation de son territoire, un crime de guerre. Elle est identique à celle menée par Daesh contre le canton de Kobanê en 2015.

-* Nous appelons les peuples et toutes les forces démocratiques à manifester leur solidarité avec les Kurdes et les autres composantes de la population d’Efrîn, et à condamner l’invasion génocidaire de la Turquie.

-* Nous appelons les Nations Unies, la communauté internationale et la coalition anti-Daesh à prendre des mesures urgentes pour mettre fin à cette agression qui menace la vie de centaines de milliers de personnes.

-* Nous appelons le Conseil de Sécurité des Nations Unies à agir rapidement pour mettre en place des zones d’exclusion aériennes au nord de la Syrie. Cela apportera une solution à la crise syrienne, dans le cadre d’une protection internationale.

-* Nous appelons la communauté internationale à briser son silence qui légitime les graves violations des droits humains résultant de ces attaques.

Conseil démocratique kurde en France


https://paris-luttes.info/solidarite-av ... ardee-9423
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede Pïérô » 26 Jan 2018, 07:44

Stop à l’Invasion d’Af​rîne (zone Kurde de Syrie)

ra​ssemblement ,manifestation
samedi 27 janvier, 15h Place Jean Jaurès, 37000 Tours

Pour briser la haine guerrière​

Les Kurdes deSyrie doivent immédiatement être placés sous protection internationale et leursinstitutio​ns libres protégées.

Un nouveau front de guerre est ouvert enSyrie. L'aviation et l'artillerie de la Turquie, membre de la coalitionintern​ationale, bombardent et pilonnent la région d'Afrîne en territoire Syrienà majorité kurde. .

France- kurdistand’Indr​e-et-Loire ​

http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article913
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede Pïérô » 26 Jan 2018, 09:50

Bordeaux

Rassemblement contre les bombardements des kurdes de Syrie Par l'armée d'Erdogan

Samedi 27 janvier 2018 à 12h, Place de la bourse

La ville kurde de Syrie, AFRIN ne doit pas rester seule ! Pour protester contre l'opération militaire turque menée à Afrin visant à bombarder et tuer des kurdes (particulièrement des civils), nous appelons tout le monde Place de la bourse, Samedi 27 Janvier à 12h pour une manifestation ! Venez nombreux ! Faites circuler l'information ! Le Conseil Démocratique Kurde de Bordeaux

https://gironde.demosphere.eu/rv/8377
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité