Sortir du colonialisme

et appels à aller soutenir en urgence...

Sortir du colonialisme

Messagede Pïérô » 02 Fév 2010, 12:53

Semaine anti-coloniale, 5e édition, du 19 au 28 février 2010.

site : http://www.anticolonial.net/

Programme :

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Semaine anti-coloniale, du 19 au 28 février 2010

Messagede Pïérô » 26 Fév 2010, 09:43

Attention, le salon et bal anticolonial du samedi est annulé.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Semaine anticoloniale 2011, du 18 au 27 février.

Messagede Pïérô » 03 Fév 2011, 15:43

http://www.anticolonial.net/

Programme :

Image

Image


Manifestation "Sortir du Colonialisme", 26 février :


Manifestons à Paris le samedi 26 février 2011
Place de la République à 15 h

et dans toute la France contre la guerre, les racismes, la xénophobie d’Etat

Pour sortir du colonialisme !


Il y a 50 ans, les empires coloniaux de l’époque s’effondraient. Patrice Lumumba était assassiné au Congo et des centaines de travailleurs algériens allaient être noyés dans la Seine, jetés par la police française du préfet Papon, parce qu’ils osaient manifester pacifiquement pour l’indépendance de l’Algérie.

50 ans plus tard, un nouvel ordre colonial se réorganise : Les discours colonialistes sur « l’homme africain » et sur les aspects positifs de la colonisation positive, le débat sur l’identité nationale, les campagnes anti immigrés, xénophobes à caractère, raciste, islamophobe et négrophobe, les référendums suisses sur les minarets et la double peine, prépare une guerre de civilisation qui ne dit pas son nom et prend les immigrés et les peuples du sud comme des boucs émissaires de la mondialisation financière et de la crise.

L’embourbement de la guerre en Afghanistan, l’extension de la guerre au Pakistan, les menaces qui pèsent sur l’Iran, ou en Irak, des guerres menées pour contrôler les ressources pétrolières et de gaz montrent que le spectre de la guerre est plus que jamais menaçant : la progression des dépenses militaires mondiales qui atteignent un nouveau record progressant de 49% par rapport à 2000 En Palestine, la colonisation et l’occupation continuent en Cisjordanie et à Jérusalem et le blocus transforme Gaza en un prison a ciel ouvert, tandis que les Palestiniens citoyens israéliens sont de plus en plus en butte à la discrimination. Malgré des condamnations répétées pour crime de guerre, Israël poursuit cette politique brutale et dépossède et étouffe le peuple palestinien... sans être inquiété par les autorités de France, de l’UE ou des Etats-Unis.

Au Sahara Occidental, en Tchetchénie, Au Kurdistan, au Sri Lanka, au Sahara Occidental…des peuples se battent pour le droit à l’autodétermination, contre la colonisation et pour la défense de leurs droits politiques, culturels et sociaux En Amérique Latine, les peuples et des gouvernements se battent pour défendre leur souveraineté et leur droits, contre l’embargo de Cuba, pour la défense des peuples indigènes, En Afrique, en Asie ou en Amérique latine, le paiement de la dette et de ses intérêts sert à étrangler les Etats et les peuples tandis que la politique du FMI , de la Banque mondiale et de l’OMC organisent l’austérité contre les budgets sociaux et la privatisation des biens communs et des services publics. Des millions d’hectares de terres sont accaparées, recolonisées par de grandes entreprises multinationales` ; Profitant de la crise économique et climatique, la biopiraterie installée par de grands groupes exploitent les ressources de la biodiversité Les conséquences du colonialisme sont plus que jamais présentes : En Afrique , la cellule de l’Elysée pilote les réseaux de la Françafrique qui imposent leur loi pour le plus grand profit des entreprises comme Total , Bolloré, EDF , Bouygues, Veolia ou Areva. Les bases militaires françaises implantées à Djibouti ou en Centrafrique soutiennent les dictateurs de la région.

Dans les dernières colonies françaises dits « territoires d’outre mer », l’inégalité imposée par la situation coloniale engendre les révoltes comme en en Martinique et en Guadeloupe où le LKP exige toujours l’application des accords issus de la grève générale de 2009. En Kanaky, la question de l’indépendance est posée pour 2014 tandis que les Comores demandent conformément au droit international le retour de Mayotte en leur sein.

En France la répression contre des travailleurs sans papiers entretient une main d’oeuvre corvéable à merci tandis que chaque année des lois anti immigrés criminalisent les étrangers qu’ils soient demandeurs d’asiles ou qu’ils fuient la misère de leurs pays d’origines. Des quartiers populaires sont soumis à des interventions policières qui prend de plus en plus un caractère d’occupation avec chasse au faciès , multiplication des contrôle d’identités, couvre feu pour les jeunes.

Toutefois, grâce à nos actions communes, nous avons fait reculer le pouvoir. Il a dû supprimer l’article 4 de la loi colonialiste du 23 février 2005. Nous l’avons aussi fait reculer en exigeant et en obtenant la suppression du Ministère de l’Immigration. Il faut maintenant en finir avec la xénophobie d’Etat qui s’appuie sur le concept d’identité nationale et utilise le racisme, l’islamophobie ou la négrophobie . Face à ce nouvel ordre colonial, nous appelons dans le cadre de la 6ème « Semaine anticoloniale » à une grande manifestation contre la guerre, le racisme et le colonialisme.

Toutes et Tous dans la rue le 26 février à 15 H pour montrer notre rejet de la guerre, de la militarisation
et du colonialisme, pour obtenir le retrait des troupes d’Afghanistan, pour réclamer un monde de respect des droits pour tous, un monde de paix !

Toutes et Tous dans la rue pour lutter contre la colonisation et les occupations, pour le droit à l’autodétermination, pour le respect des droits nationaux et des Droits humains, des peuples Palestiniens, Sahraouis, Tchetchénes, Kurdes, Tamouls , …

Toutes et Tous dans la rue pour l’annulation sans condition de la dette, contre la recolonisation des terres, les politiques du FMI, de la Banque Mondiale et de l’OMC, pour lutter contre l’impunité et la criminalité financière et le recours aux paradis fiscaux ; pour l’accès de toutes et de tous à l’alimentation, à l’eau, la santé, l’éducation, à l’emploi, à l’habitat, et à la justice ;

Toutes et Tous dans la rue pour dire non à la Françafrique et à l’ordre colonial dans les territoires d’outre Mer ; Pour la fermeture des bases militaires françaises en Afrique et l’arrêt de l’aide militaire et policière française aux dictateurs sous couvert d’Aide Publique au développement

Toutes et Tous dans la rue pour refuser la xénophobie d’Etat et le racisme, pour la régularisation de tous les sans papiers, la liberté de circulation, pour l’égalité des droits et contre toutes les discriminations

Tous ensemble pour sortir du colonialisme !

Premiers signataires : Sortir du colonialisme, ATTAC, Au Nom de la Mémoire, MRAP, Cedetim/ IPAM, Union Syndicale Solidaires, CNT, ACCA ( Association des combattants de la cause anticoloniale) 4acg (association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre), Le Mouvement des Quartiers (MQJS), Réseau Féministe "Ruptures", ACTIT (Turquie) , FTCR (Tunisie), ATMF, ASDHOM (Maroc) CAAC Comores, USTKE (Kanaky) , Collectif Solidarité Kanaky, Ligue des Femmes pour la paix , Centre Culturel Kurde, La Maison du TAMIL EELAM, France Amérique Latine, AEA (ACTION POUR LES ENFANTS DES ANDES- Equateur), Etoile Nord Africaine Anticapitaliste ( ENAAC) , Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie (CRI), Respaix Conscience Musulmane, Réveil des Consciences, Collectif Faty Koumba, Attac Gabon, Les Oranges (Nanterre) Egalité Toulouse Mirail 31, Ecoles Tiers-mondes 46 Varec’h

Organisations politiques : La Voie démocratique(Maroc), PCOT (Tunisie), ACTUS/prpe (Tchad) , PCF, Europe Ecologie Les Verts, NPA, Les Alternatifs, Pcmf, Parti Communiste des Ouvriers de France, Gauche Unitaire,
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Semaine anti-coloniale, février-mars 2012

Messagede bipbip » 12 Fév 2012, 14:37

Semaine anti-coloniale, février-mars 2012, organisée par l'association « Sortir du colonialisme ».


Image


Semaine anti-coloniale 2012

• 23 février - 11 mars : conférences, débats, projections, manifestations...
• 25 et 26 Février : Salon anticolonial : http://anticolonial.net/spip.php?rubrique72
• 17 mars : marche anticoloniale et antiraciste : http://anticolonial.net/spip.php?article2465

La 7ème édition de la semaine anticoloniale est organisée par l'association « Sortir du colonialisme ».

Cette année, la semaine anticoloniale aura pour grands thèmes le 50e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie, la fraternité entre français et immigrés à l'approche des élections présidentielles, et les luttes des femmes à travers les mouvements de décolonisation.

Cette 7ème semaine sera exceptionnelle car placée entre le 50ème anniversaire du massacre de Charonne et celui des accords d'Evian, le 19 mars 1962, la semaine anticoloniale permettra de revenir sur la mémoire occultée de la Guerre d'Algérie tout en montrant en quoi le combat des anticolonialistes est plus que jamais d'actualité.

L'association « Sortir du colonialisme » qui a pour but de promouvoir les valeurs de l'anticolonialisme, de l'antiracisme, de la lutte contre le néocolonialisme, et de la lutte pour l'égalité des droits fédère plus de 50 associations, mouvements, partis, et cette année s'efforcera de faire de la Semaine anticoloniale un événement national. La semaine anticoloniale se déroulera du 23 février au 11 mars et comportera notamment cette année de nombreux colloques, conférences, débats. Parmi les principaux : Médias et colonialisme, la résistance française contre la guerre d'Algérie, prostitution et colonialisme.


Autres initiatives : Région parisienne: Saint - Denis par l' APCV : Algérie au Féminin Aubervilliers : projection débat cinéma Le studio : thème : Algérie Projection débat au Laboratoire d'Aubervilliers , thème : les tirailleurs sénégalais

Autres initiatives prévues France :

Languedoc Roussillon : Gard : Nîmes Alès Hérault : Montpellier

Midi Pyrénées : Toulouse

PACA Marseille : La semaine commencera le 21 février avec un hommage à Ibrahim Ali, immigré comorien 17 ans, tué à Marseille par des colleurs d'affiches du candidat du FN, Jean-Marie Le Pen. le 21 février 1995
Bordeaux : La semaine aura lieu du 5 au 11 mars avec des action menées par AC Gironde, Aides, la Cimade, le collectif pour l'égalité des droits, le CRAN, RESF 33, Survie Gironde, l'UJFP


site : http://www.anticolonial.net

Programme : http://www.anticolonial.net/spip.php?article2433

Les partenaires : http://www.anticolonial.net/spip.php?article2200
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Semaine anti-coloniale, février-mars 2012

Messagede bipbip » 21 Fév 2012, 13:26

«Israël, un État d'apartheid ?» prévu les 27 et 28 février prochains censuré ?

Sous la pression (entre autres ?) du CRIF, la direction de l'Université Paris 8 a décidé de retirer l'autorisation qu'elle avait accordée à l'organisation du colloque "Des nouvelles approches sociologiques, historiques et juridiques à l'appel au boycott international : Israël, un État d'apartheid ?", prévu les 27 et 28 février prochains.

Communiqué de "Sortir du Colonialisme" organisateurs de la Semaine anticoloniale

NON A LA CENSURE DE LA PENSEE

Sortir du colonialisme demande au Président de l’Université de Paris VIII de revenir sur sa décision imposée par le CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives de France) d’interdire le colloque sur la Palestine des 27 et 28 février 2012 tenu dans le cadre de la 7ème édition de la semaine anticolonialiste.

Le colloque « Des nouvelles approches sociologiques, historiques et juridiques à l’appel au boycott international : Israël, un État d’apartheid ? », prévu les 27 et 28 février prochains est interdit au prétexte d’éventuels « troubles à l’ordre public », alors que les thématiques et les intervenant-e-s en étaient pourtant connu-e-s et pas unanimes sur la question.

Agitant le danger de « provocation à la discrimination nationale, raciale ou religieuse », le CRIF se permet une diffamation de plus, affirmant que les idées avancées par Omar Barghouti, l’un des participants, « ont été jugées à plusieurs reprises comme constituant un délit de provocation à la discrimination précitée », ce qui est totalement faux.

La direction de Paris 8 a cédé devant les pratiques d’intimidation de cette officine qui prétend représenter une supposée monolithique communauté juive, alors qu’elle n’est que le défenseur des intérêts de la politique d’Israël, discriminatoire et criminelle envers les Palestiniens, au mépris de toutes les règles du Droit International.

Fidèle à sa tradition de mensonge et de menace, le CRIF s’est encore une fois ingéré avec succès dans la décision d’un Établissement Public d’Enseignement Supérieur.

Conforté par l’expérience de l’année dernière à l’ENS, où il avait privé Stéphane Hessel de la parole, le CRIF fait à présent pression sur l’Université Paris 8 et obtient de Pascal Binczak, son président, l’annulation pure et simple d’un colloque pourtant préalablement accepté, soutenu et financé par le Fonds de Solidarité de Développement des Initiatives Étudiantes.

Sortir du Colonialisme dénonce cette décision atterrante, véritable atteinte à la liberté d’expression.



. article Mediapart : http://blogs.mediapart.fr/edition/les-i ... e-paris-8-

. Lettre des 100 contre l'interdiction du colloque - lettre ouverte d'universitaires français : http://www.ism-france.org/communiques/L ... icle-16653

. Lettre ouverte de l'Union Juive Française pour la Paix (UJFP) à Monsieur Pascal : http://www.protection-palestine.org/spi ... ticle11576
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Semaine anti-coloniale, février-mars 2012

Messagede bipbip » 25 Fév 2012, 02:35

Le Colloque à Paris 8 est annoncé maintenu

Le Colloque à Paris 8 est maintenu !

... nous déposons ce mercredi 22 février un référé-liberté devant le tribunal administratif afin d'obtenir l'annulation de la décision du Président.
Quelle que soit la décision du tribunal, le colloque aura lieu.

Nous invitons toutes celles et tous ceux qui ne l'auraient pas encore fait à signer la lettre ouverte au Président de Paris 8 (en envoyant un mail à censurecolloqueparis8@gmail.com). Nous invitons en outre toutes les personnes désireuses d'assister au colloque à s'inscrire en envoyant un mail à iawparis8@gmail.com. "

Communiqué du Collectif Palestine de Paris 8, le 22 février 2012

http://www.demosphere.eu/node/28553
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Semaine anti-coloniale, février-mars 2012

Messagede bipbip » 27 Fév 2012, 07:53

La direction de Paris 8 a décidé la fermeture administrative de l'établissement.

Le colloque est déplacé à la Bourse du Travail de Saint-Denis
9-11 rue Génin, (entrée aussi possible rue Bobby Sands), Saint Denis (93)

Le Collectif Palestine Paris 8 condamne la fermeture de l'Université. Le Colloque aura donc lieu, malgré nous, à la Bourse du travail de Saint-Denis.

Nous venons de prendre connaissance du communiqué de la direction de Paris 8 informant la communauté universitaire de la fermeture administrative de l'établissement jusqu'au 29 février.

La direction de Paris 8 rejette la responsabilité de cette décision grave sur les organisateurs du colloque « Israël : un Etat d'apartheid ? » qui, malgré l'interdiction prononcée par le Président, avait décidé de maintenir le colloque à l'Université.

Nous assumons le choix que nous avons fait et ne nous considérons pas comme responsables de la fermeture de l'Université, grave décision que nous condamnons. Car c'est bien l'obstination du Président à refuser la tenue du colloque à Paris 8, malgré la lettre des 500 universitaires et chercheurs, malgré les protestations des étudiants de Paris 8 (plus de 1000 pétitions signées!), malgré les condamnations de la plupart des syndicats et associations de l'université, et malgré les prises de position de plusieurs départements de Paris 8, qui a conduit à cette situation de blocage.

En décidant de fermer l'Université, la direction de Paris 8 reconnaît implicitement qu'elle est isolée et qu'elle n'a pas les moyens de faire respecter sa décision illégitime. Organisé à Paris 8, le colloque, avec un riche programme et plus de 300 inscrits, aurait été un succès, de toute évidence intolérable pour certains.

En prenant cette décision et en invoquant les prétendues « menaces » (lesquelles?) qu'aurait fait planer le colloque, le Président sacrifie les libertés pédagogiques et la liberté de critique qu'il prétendait défendre en interdisant l'événement. Nous invitons donc l'ensemble des étudiant-e-s de Paris 8 à exercer ces libertés, dont ils viennent d'être abusivement privés, en assistant au colloque.

Nous l'avons toujours dit : le colloque aura lieu. Mais il ne pourra bien évidemment pas se tenir dans une université fermée par son Président. En conséquence, et au vu de l'urgence, nous avons décidé d'organiser le colloque à la Bourse du travail de Saint-Denis, aux dates et heures prévues.

Le colloque débutera, à 9h, par une déclaration du Collectif Palestine Paris 8, revenant sur les conditions « particulières » de la tenue du colloque. La presse est bien évidemment conviée à ce rendez-vous, à l'occasion duquel elle pourra poser des questions aux organisateurs et organisatrices.

Un accueil sera organisé à Paris 8 pour expliquer la situation aux étudiant-es et pour diriger vers la Bourse du travail celles et ceux qui n'auraient pas eu l'information.

Nous appelons donc tous les inscrits et toutes celles et tous ceux qui veulent participer au colloque à se retrouver lundi matin, à partir de 8h45, à la Bourse du travail de Saint-Denis (9-11 rue Génin, Métro Saint-Denis Porte de Paris, LIgne 13).

Le Collectif Palestine Paris 8

Soutenu par : AURDIP, FASE, Oxygène, Sud-Étudiant-e-s, Tikli, UEAF Paris 8, UNEF Paris 8, UEC, NPA.

http://collectifpalestineparis8.over-bl ... 79546.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Semaine anti-coloniale, février-mars 2012

Messagede bipbip » 03 Mar 2012, 12:20

Paris, déclaration

Déclaration finale des organisatrices et organisateurs du colloque « Israël : un Etat d’apartheid ? »

Malgré les pressions et la fermeture de l’Université Paris 8, le colloque « Israël : un Etat d’apartheid ? » s’est tenu les 27 et 28 février, à la Bourse du travail de Saint-Denis. Comme prévu, se sont pas moins de 300 personnes qui ont assisté aux tables rondes pendant ces deux jours. Les interventions des invités et les débats ont été d’une grande qualité, et malgré quelques difficultés liées au changement de lieu d’organisation de l’événement, nous pouvons dire que ce colloque est une réussite.

Contrairement à ce qu’ont affirmé, avant la tenue du colloque, les détracteurs de l’initiative, au premier rang desquels le CRIF et ses affidés, aucun « trouble à l’ordre public » et aucun « dérapage » n’a évidemment été constaté. Le Président de Paris 8, qui a repris à son compte ces soi-disant « menaces » pour justifier sa décision d’annuler l’autorisation accordée au colloque, aura d’autant plus de mal aujourd’hui à continuer de défendre bec et ongles sa scandaleuse décision.

La fermeture de l’Université Paris 8 les 27 et 28 février était une décision grave et irresponsable. La bonne tenue du colloque démontre que cette décision était en outre grotesque et ridicule.

Qui plus est, cette fermeture a empêché des centaines d’étudiants, traités comme des êtres immatures qu’il fallait protéger du colloque (et d’eux-mêmes), de pouvoir assister, au sein de leur université, à des interventions et à des débats qui leur auraient permis de s’informer, d’exercer et de développer leur esprit critique.

Nous regrettons enfin que toutes celles et tous ceux qui ont contesté le sérieux et le pluralisme des intervenants ne soient pas venus assister et participer aux débats. Il est vrai qu’il est plus aisé de jeter des anathèmes et de demeurer dans l’ombre que de constater et de reconnaître que l’on s’est, volontairement ou non, trompé.

A n’en pas douter, de nouvelles initiatives du même type seront organisées et nous nous félicitons déjà que vendredi soir à l’IEP de Lyon ait lieu une conférence autour de la même question : « Israël, un Etat d’apartheid ? ». Nous espérons que tous ceux et toutes celles qui nous ont soutenus, mais aussi les sceptiques, se joindront à ces prochains événements, afin d’isoler encore un peu plus les petits procureurs de l’inquisition qui s’attribuent le droit de décider quelles questions peuvent être posées dans les universités.

A bas la censure, vive la liberté d’expression !

http://www.ujfp.org/spip.php?article2213


Lyon, même phénomène

Après Paris VIII, censure à l’IEP de Lyon et maintien de la conférence Israël, Un Etat d’apartheid ?

Dans un premier temps, la conférence « Israël, Un Etat d’apartheid ? » avait été acceptée par la direction de l’IEP, et ceci malgré les menaces d’organisation pro-sioniste. La direction s’était réunie pour décider de la marche à suivre et avait finalement décidé de maintenir la conférence.

Pourtant, cette après-midi la situation a changé. Il semblerait que sur conseil de la police, l’IEP ait finalement décidé d’empêcher la tenue de la conférence. « Devant les risques avérés d’atteinte à l’ordre public en lien avec l’organisation », les cours ont été suspendu à partir de 17h cette après-midi et l’établissement est sous le coup d’une fermeture administrative.

C’est pourtant une centaine de personne qui étaient présentes devant les portes closes de l’IEP à 18h, heure prévue de la conférence. Après quelques discussions décision est prise de maintenir la conférence en la déplaçant dans la cour du campus de Lyon II - quais, où elle se déroule à l’heure de publication de cet article.



suite et communiqué des associations organisant la conférence : http://rebellyon.info/Apres-Paris-VIII- ... l-IEP.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Semaine anticoloniale 2013, du 16 février au 3 mars

Messagede bipbip » 10 Fév 2013, 12:29

Semaine anti-coloniale, février-mars 2013, organisée par l'association « Sortir du colonialisme ».
du 16 février au 3 mars

. . . . . . . . . Image


Réseau sortir du colonialisme

Le Réseau "Sortir du colonialisme" fédère des membres individuels et des organisations (associatives, politiques et syndicales), cimentés par une Charte d'objectifs communs pour sortir du colonialisme . Pour soutenir sa démarche, il suffit d'être signataire de la Charte : Les anticolonialistes soutiennent les luttes des peuples, des minorités nationales, en lutte pour leur indépendance, leur autodétermination, et le respect de leurs droits bafoués par le colonialisme . Ni racialisme, ni paternalisme, mais l'affirmation d'une communauté d'intérêts, des valeurs de justice sociale, d'égalité entre les peuples, de respect de leur souveraineté et de solidarité internationale. Le nouvel anticolonialisme est une des formes organisées de la résistance au nouvel ordre impérialiste international.


site : http://anticolonial.net/

Programme détaillé : http://www.anticolonial.net/spip.php?article2661

Programme au format PDF: http://www.demosphere.eu/files/docs/f-d ... -fname.pdf



Samedi 2 mars : Marche antiraciste et anticoloniale

à 14h, Paris, Devant le Métro Barbès-Rochechouart

Marche solidaire des peuples

contre le colonialisme, le néocolonialisme et le racisme


En ce début d'année 2013, des situations soulèvent l'indignation et attisent l'esprit de résistance :
• Assassinats en plein Paris de 3 militantes kurdes et d'un militant Tamoul quelques semaines auparavant
• La politique d'expulsions systématiques du gouvernement battant tous les records : 36 822 personnes, hommes, femmes, enfants expulsés en 2012 contre 32 912 en 2011 (+ 11,9 %). ; chasse aux Roms décrétée par le Ministre de l'intérieur, contre lesquelles s'élèvent des mouvements de grève de la faim des sans papiers à Lille et d'occupations de lieux pour refuser la politique d'expulsions systématiques du gouvernement ;
• Déclarations racistes et islamophobes décomplexées et répétées comme sur le « pain au chocolat », réhabilitation de l'idée coloniale : hommage rendu à Bigeard, l'homme de la torture, doigt d'honneur à l'Algérie de l'ex ministre Longuet …
• L'intervention militaire française au Mali qui, comme pour la guerre en Afghanistan, invoque la lutte contre le terrorisme comme justification d'une intervention et s'inscrit dans la politique de la France, gendarme de l'Afrique. Cette guerre est lourde de menace de déstabilisation d'une région où les intérêts des multinationales françaises sont importants
• Accentuation de la colonisation dans les territoires occupés en Palestine et au Sahara occidental

Comme chaque année depuis 8 ans, la semaine anticoloniale et antiraciste, du 16 février au 3 mars, se terminera par la marche anticoloniale et antiraciste clôturant cette quinzaine de luttes, de débats, de fêtes. Cette manifestation rassemblera toutes celles et tous ceux qui refusent un monde injuste où les « valeurs » du colonialisme, du racisme, de l'intolérance, l'emportent sur l'égalité des droits, la liberté des peuples, la fraternité entre les peuples du monde. Trois semaines avant la tenue du Forum Social Mondial à Tunis, nous aurons à le dire encore haut et fort, le 2 mars à 14 h à Barbès et dans toute la France :

Nous manifesterons pour :

• Le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, et en premier lieu le droit à l'autodétermination ;
• Le droit de réparation pour les peuples colonisés ou mis en esclavage et le remboursement des rançons coloniales comme celle due à Haïti ;
• La condamnation du négationnisme en matière d'histoire coloniale, l'ouverture des archives sur les crimes coloniaux et l'enseignement dans l'éducation nationale de l'histoire de l'esclavage et de la colonisation ;
• La souveraineté des peuples et des nations sur leurs ressources naturelles, le rejet de toutes les formes de domination économique et environnementale; l'annulation de la dette financière et le remboursement de la dette écologique des pays du Sud
• Le soutien aux révolutions citoyennes en Amérique latine et dans les pays arabes, contre les multinationales et les dictatures
• La fin des pratiques postcoloniales dans la gestion de l'immigration et des quartiers populaires et la lutte contre le racisme, la régularisation des sans - papiers ;
• L'égalité des droits civiques et sociaux, la reconnaissance de la citoyenneté de résidence qui implique l'attribution du droit de vote et l'éligibilité de tous les résidents, la fin du contrôle aux facies ;

Nous manifesterons contre :

• L'impérialisme sous ses différente formes, telles que les occupations illégales de territoires (notamment en Palestine et au Sahara Occidental), toutes les interventions militaires néocoloniales, la perpétuation de la Françafrique, pour le retrait des troupes françaises d'Afrique et la fin de la présence des bases militaires sur des territoires étrangers
• La situation à caractère colonial qui prévaut dans les Territoires d'Outre mer en Kanaky, Polynésie, Martinique, Guyane, Guadeloupe, La Réunion, Mayotte
• Le racisme et ses habits, l'islamophobie et la négrophobie, la xénophobie d'Etat, la ségrégation et la stigmatisation des populations issues de l'immigration,

Le 2 Mars, toutes et tous dans la rue pour la solidarité internationale, le droit des peuples, contre la guerre, l'exploitation et toutes les formes de recolonisation, le racisme et la xénophobie.


Premiers signataires :

Sortir du colonialisme, MRAP, Union Syndicale Solidaires, CNT, Survie, AFASPA, CRAN, Mouvement de la Paix, Cédetim, COPAF ( comité pour l'Avenir des Foyers), CSP 75,Collectif des Etudiant-e-s Etrangèr-e-s de Paris 8, Collectif Faty Kumba, , USTKE, collectif Solidarité Kanakie, 93 au cœur de la République (Aubervilliers), Organisation de Femmes Egalité, association Femmes Plurielles, FTCR, La Maison du Tamil Eelam, Fondation Frantz Fanon, Collectif Baraka, association AMAL ( Association pour la Mémoire Algérienne en France),D'ailleurs Nous sommes d'ici, ACCA (Agir contre le Colonialisme Aujourd'hui), El Otro Correo/Rencontres avec des Peuples en Lutte, Académie des Arts et Culture du Kurdistan,Fédération des Associations des travailleurs et des jeunes (DIDF), Coordination contre le Racisme et l'Islamophobie, association LES ORANGES, Comité Paca pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah, Au nom de la mémoire,CORELSO (Comité pour le respect des libertés et des droits humains au Sahara occidental) , Plateforme pour la solidarité avec le peuple du Sahara occidental, L'AFAPREDESA : Association des Familles des Prisonniers et Disparus Sahraouis , ACSF: Association de la communauté sahraouie en France, ASF: Association des sahraouis en France, Front populaire du 14 janvier ( Tunisie, section France) Union des Populations du Cameroun (Section France), CAAC Comores Intercollectif de soutien aux révolutions arabes, Actus PRPE (Tchad), PCF, PG(Parti de Gauche), FASE (Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique), Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF) , NPA, Alternative Libertaire, Les Alternatifs
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Semaine anti-coloniale

Messagede bipbip » 03 Fév 2014, 15:36

Semaine anticoloniale 2014
du 14 février au 3 mars, Paris
soirée d'ouverture le 7 février

Image


Programme : http://www.anticolonial.net/spip.php?article2934



Semaine anticoloniale sur Bordeaux

Soirée Musicale Association Cauri : le 22 février à la Salle Delteil à Bègles

Soirée Palestine : le 5 mars à la Rock School ou le 8 mars à la salle Son Tay à Bordeaux avec si possible une exposition sur les prisonniers palestiniens.

Association Cauri : Présentation du livre de Jean-Pierre Cosse “Alain Juppé et le Rwanda” à la Machine à Lire avec Adélaïde.http://www.cauris.sn/

Visite du Bordeaux nègre : organisée par Karfa Diallo.

http://anticolonial.net/spip.php?article2938
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Semaine anti-coloniale

Messagede bipbip » 25 Fév 2014, 12:59

Le 27 février à partir de 18h30 à la CNT au 33 rue des Vignoles, Paris 20ème

Le soutien de l’État français à la colonisation : Palestine - Sahara Occidental

Dans le cadre de la quinzaine anticoloniale 2014, le secrétariat international de la CNT organise une soirée sur le soutien de l’État français à deux situations coloniales : la Palestine et le Sahara Occidental.
Deux intervenants sont invités pour le débat :
Jean Pierre Chagnollaud (directeur de l’IREMMO, l’institut de recherche et d’études méditerranée et moyen orient.)
et Bachir Moutik (représentant de l’Association des Familles de Prisonniers et Disparus Sahraouis).
Une exposition sur les deux occupations sera également présentée.
Et la soirée débutera avec une pièce de théâtre :
"De Gdeim Izik à Gaza", de et mise en scène par Elodie Fischlenski, à partir des témoignages de Hayat et N’Guya, sahraouies arrêtées et torturées [1].

[1] Gdeim Izik était un grand campement sahraoui de résistance, près de la ville Elaayun, créé à l’automne 2010, pour revendiquer l’autodétermination, la justice sociale et le respect des droits de l’homme.
Le campement a été démantelé et fortement réprimé en octobre 2010 par l’armée marocaine, et il y a eu de nombreuses arrestations.
Une vingtaine de prisonniers politiques ont pris pour cela de lourdes peines lors du procès au tribunal militaire de Rabat qui s’est tenu en février 2013, pour certains la perpétuité...


Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Semaine anti-coloniale

Messagede bipbip » 01 Mar 2014, 12:59

la Préfecture de police de Paris refuse d’autoriser la Marche anticoloniale et antiraciste prévue ce samedi 1er mars...
Communiqué d'Alternative Libertaire
Le pouvoir aurait-il peur de l’antiracisme ?

Prétextant des risques de débordements, la Préfecture de police de Paris refuse d’autoriser la Marche anticoloniale et antiraciste prévue le samedi 1er mars qui, comme chaque année, vient clore la Semaine anticoloniale. Alors que l’extrême droite peut régulièrement parader sous bonne garde dans les rues parisiennes et proclamer haut et fort ses idées réactionnaires, le réseau « Sortir du colonialisme », qui organise cette Marche, n’aurait le droit qu’à un rassemblement. Que doit-on comprendre ? Que la Préfecture de police, qui prend directement ses ordres Place Beauvau, redoute plus l’expression de l’antiracisme que les manifestations homophobes ? Que Manuel Valls, après s’être donné des airs de champion de l’antiracisme contre Dieudonné, trouve un peu trop dérangeant qu’on remette en cause sur la place publique les discriminations qu’il encourage contre les Roms et la traque qu’il organise contre les sans-papiers ?

Quand le pouvoir tremble, les masques tombent et tous les prétextes sont bons pour museler la contestation.

Pour refuser le règne de l’arbitraire et affirmer notre engagement dans la lutte antiraciste, soyons nombreux à descendre dans la rue demain 1er mars à 14h Place de la République.

Alternative libertaire le 28 février 2014
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Semaine anti-coloniale

Messagede Béatrice » 03 Mar 2014, 11:23

Environ 300 personnes se sont réunies à Paris place de la République pour clore la semaine anticoloniale et antiraciste. La manifestation était axée sur le colonialisme français en Afrique et dans les départements et territoires d’outre mer mais aussi de nombreux slogans anti sionistes. La manifestation n’ayant pas obtenu le droit de se déplacer malgré la volonté des organisateurs une certaine tension régnait avec les forces de l’ordre qui ont encerclé les participants pour les interdire de quitter la place.


http://la-feuille-de-chou.fr/archives/62520


« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2781
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Semaine anti-coloniale

Messagede bipbip » 02 Fév 2015, 03:20

Semaine Anticoloniale du 14 février au 2 Mars 2015

Image


VENDREDI 6 FEVRIER Inauguration de la Semaine Anticoloniale

Soirée consacrée à Mehdi Ben Barka et René Vautier (programme à suivre) Coupole Niemeyer Place du Colonel Fabien Paris 10è M° Colonel Fabien


SAMEDI 14 & DIMANCHE 15 FEVRIER SALON ANTICOLONIAL A LA BELLEVILLOISE

EXPOSITION
LOFT Espace stands internationaux, Salon du Livre, Rencontre avec les auteurs

SAMEDI 14

10H30 Ouverture du Salon par Bachir Ben Barka

Salle Club

12h Frontex par la Fasti

13h45 Après les tueries de Charlie Hebdo et de l’Hypercash, Non à la guerre des civilisations ; Table ronde avec Elsa Dorlin, Dominique Vidal, Michèle Sibony, Nacira Guénif-Souilamas

15h30 La Tricontinentale par Bachir ben Barka & Roger Faligot

17h15 A l’occasion des 40 ans du journal indépendantiste corse U Ribombu discussion au sujet du "Traitement de l’information en période de conflit"

Salle Forum

12h Gilles Manceron à l’occasion de la sortie du livre Jaurès et la Colonisation par les textes de l’époque aux éditions Les Petits Matins

14h Gestion coloniale des Quartiers Populaires par Mathieu Rigouste et le collectif Angles Morts

15h45 Olivier Lecour Grandmaison présentera son dernier ouvrage L’empire des hygiénistes/ Vivre aux colonies

17h30 Prix du Livre Anticolonial 2015


DIMANCHE 15

Salle Club

12h Actualité des grandes figures de l’anticolonialisme : Thomas Sankara et Frantz Fanon, proposée par le CETIM avec Bruno Jaffré et Mireille Fanon Mendès-France

13h30 Procès en révision du massacre de Thiaroye par Armelle Mabon, historienne

15h15 Palestine : mots et média par Julien Salingue (Acrimed)

17h L’armée française en Afrique par Survie et François Graner

Salle Forum

10h Projection à la séance du dimanche matin d’un film en hommage à René Vautier.

12h Hommages à Eloi Machoro & Malcolm X en présence de sa fille Malaak Shabazz

13h 30 Débat Gilles Manceron/ Louis Georges Tin A propos d’Exhibit B, Quels(s) Antiracisme(s) ?

15h15 Prix du Colonialiste 2015

16h30 Concert de clôture Les Françoises chanson française de lutte


Image

LUNDI 16 FEVRIER

17h30 Vernissage de l’exposition Double regard sur une géographie humaine

L’exposition de Myriam Dao et Phuong Tran Minh, deux artistes asia-européennes de générations différentes, nous présente des aspects oubliés d’une géographie - celle qui a transformé l’Indochine en Vietnam, et de l’histoire qui s’y est déroulée avec ses occupations successives, colonisation, décolonisation, guerres et destructions. Pendant que Myriam Dao, artiste vivant à Paris, tente de donner forme aux blessures d’un passé méconnu, Phuong Tran Minh, photographe basée à Berlin veut questionner le quotidien et l’avenir de victimes de l’Agent orange dans un message d’espoir.

Jusqu’au 27 février Salle des expositions mariages de la mairie du 2è 8 rue de la Banque Paris 2è M° Bourse

19h Cent ans au Viêt Nam présentation de son ouvrage paru aux éditions Sulliver par André Bouny Salle des mariages de la mairie du 2è 8 rue de la Banque Paris 2 M° Bourse

19h Les résistances indigènes à la répression politique dans les Amériques

Espace Louise Michel/ Le temps des cerises 42 ter rue des Cascades Paris 20è M° Jourdain proposé par la Commission Internationale de l’Alternative Libertaire


MARDI 17 FEVRIER

19 h Débat autour de Henri Curiel Salle des expositions Mairie du 2è 8 rue de la banque Paris 2è présenté par Roger Esmiol & Claude Nahmias

19h Projection L’Agent Orange Débat animé par André Bouny Espace Jean Dame 17 rue Léopold Bellan Paris 2è M° Sentier


MERCREDI 18 FEVRIER

19h “Le conflit israélo-palestinien et la société française” ? Soirée organisée par le magazine Politis

Avec Denis SIEFFERT, directeur de POLITIS, Farouk MARDAM-BEY, éditeur et directeur de SINDBAD et Michèle SIBONY, vice-présidente de l’Union juive française pour la paix

Espace Jean Dame 17 rue Léopold Bellan Paris 2è M° Sentier

19h Soirée des peuples contre la modification des constitutions pour des présidences à vie en Afrique par l’AFASPA et l’UPC Salle des expositions Mairie du 2è 8 rue de la banque Paris 2è

20h30 Apkass en concert gratuit à l’occasion de la sortie de son livre-disque « Mais il arrive que la nuit tombe à l’improviste ».

Poésie, musique, peinture et phonographie sont convoquées et mobilisées pour retracer trois jours de l’existence d’un homme en exil, Jean Tshisuaka.

De Paris à Kinshasa, l’auditeur-lecteur suit les pas du jeune homme, en errance à travers les deux villes, à la recherche de sa place dans chacune d’elle.

Au livre qui fait dialoguer les textes d’Apkass et les œuvres du plasticien Bruce Clarke, succède ensuite, un album composé par Jr EakEe, Florent Dupuit avec une phonographie de Jérémi Nureni Banafunzi, Benoit Thuault et Apkass."

Centre Fleury Goutte d’Or 1 rue Fleury Paris 18è M°Barbès-Rochechouart


JEUDI 19 FEVRIER

18h Conférence/dédicace avec Richard Wagman, auteur de « La Palestine, une question juive » et Président d’honneur de l’UJFP.

Librairie La Brèche, 27 rue Taine, 75012 Paris (M° Daumesnil). Organisée par le NPA.

19h Les accords Bino : 6 ans après les Etats généraux de l’Outre-mer. Bilan et perspectives par le Comité du 10 Mai et le CRAN Salle des Fêtes de la mairie Place Gambetta Paris 20è M° Gambetta

19h Héritage Fight Projection Débat en présence de la réalisatrice Eugénie Dumont

C’est en lisant en 1990 le best-seller de l’américaine Marlo Morgan, Message des hommes vrais au monde mutant : une initiation chez les Aborigènes, que la française Eugénie Dumont a eu envie de partir à la rencontre des Aborigènes. Ce premier long métrage documentaire constitue le fruit de ce voyage et de cette confrontation avec une culture en voie d’extinction. Un film comme un cri. Un cri d’alarme à travers un cas précis : le projet d’implantation de la plus grande usine à gaz du monde encouragé par le gouvernement australien en plein coeur de la dernière contrée sauvage d’Australie. Heritage Fight fait, de l’intérieur, le récit du combat des Goolarabooloo, la communauté aborigène, habitant de cette terre. Ce documentaire a le mérite de porter la parole de ces opprimés.

Espace Jean Dame 17 rue Léopold Bellan Paris 2è M° Sentier

19h La dimension queer du conflit israelo-palestinien sous le regard de Jean Genêt présenté par Queer for Palestine ECS 100 rue de Charenton Paris 12è M° Reuilly-Diderot


VENDREDI 20 FEVRIER

18h30 Projection-Débat autour du film d’Ousmane Sembene Le Camp de Thiaroye organisée par la section PCF du 14è 32 rue Saint-Yves M° Alésia ou Porte d’Orléans

19h Concert des Peuples Sans Etat Espace jean Dame 17 rue Léopold Bellan Paris 2è M° Sentier

19h Concert Hip-Hop Hommage à Malcolm X & Thomas Sankara

Centre social Attiéké, 31 boulevard Marcel Sembat Saint-Denis M°Porte de Paris ou RER Gare de Saint-Denis


SAMEDI 21 FEVRIER

12h Rassemblement Hommage à Manouchian et aux FTP MOI devant le 11 rue de Plaisance Paris 14è

13h Black History Month : 50 ans déjà, la disparition de Malcolm X par le Comité du 10 Mai, le CRAN Espace jean Dame 17 rue Léopold Bellan Paris 2è M° Sentier

16h Présentation du livre Permis de tuer (éd Syllepse)par le Collectif Angles Morts Librairie Publico 145 rue Amelot Paris 11è M° République

19h Soirée en hommage à Abdelkrim Al Khattabi Projection du documentaire "Abdelkrim et la guerre du Rif" de Daniel Cling Discussion Repas à prix libre

Centre social Attiéké, 31 boulevard Marcel Sembat Saint-Denis M°Porte de Paris ou RER Gare de Saint-Denis


DIMANCHE 22 FEVRIER

13h-20h Autour de l’Indonésie : débat, spectacle de danse, artisanat ECS 100 rue de Charenton Paris 12è M° Reuilly Diderot


LUNDI 23 FEVRIER

19h La parole des Afro-descendant-e-s : entre paternalisme, confiscation et réappropriation table ronde progressive stack

Teasers du film Ouvrir la Voix/ Speak up, Make your way en présence de la réalisatrice Amandine Gay

Buffet, DJ set

Aux Petits Joueurs 59 rue de Mouzaïa Paris 19è M° Botzaris ou Place des Fêtes

19h Projection de Utopia, un film de Marc’O avec Edouard Glissant (27 minutes - 2013) par Les Périphériques vous parlent Salle des expositions de la Mairie du 2 è 8 rue de la Banque M° Bourse

La réalisation du film Utopia a consisté dans un travail de traitement et d’enrichissement du matériel filmique recueilli en 2004 par la rédaction des Périphériques vous parlent lors de la remise à Edouard Glissant du diplôme de Docteur Honoris à l’université de Bologne. Le discours du penseur et poète martiniquais, revêtu de son habit de cérémonie, jalonne le film, mais c’est surtout la force de son propos porté par sa voix expressive qui en constitue la structure.

- Poèmes d’Edouard Glissant dits par Yovan Gilles et Lea Via

- Echanges avec Marc’O, l’équipe des Périphériques vous parlent et un représentant de l’Institut du Tout-Monde.


MARDI 24 FEVRIER

19h Luttes sociales et Politiques au Maroc par l’AMDH-Paris/IDF et la revue Émancipations marocaines (تحرريات مغربية).

Conférence portant sur « les émancipations au Maghreb et au Machrek » du mardi 24 février à 19h :
- René Gallissot : Le projet émancipateur d’Abdelkarim El Khettabi d’hier à aujourd’hui au Maghreb.
- Julien Salingue : Révolutions et contre-révolutions au Machrek, quels défis ?
- Représentant de l’AMDH-Paris : les émancipations à travers les droits humains.
- Représentant de la revue taharouryates : penser les alternatives.

Espace Jean Dame 17 rue Léopold Bellan Paris 2è M° Sentier

19h Conférence de Paul Estrade La 51ème étoile du stars and stripes, Porto Rico, : la décolonisation qui n’a jamais eu lieu

1 - L’échec des luttes pour l’indépendance et la décolonisation au XIXe siècle

2 - L’Etat néo-colonial imposé par l’Empire étasunien (1898-1953), la genèse et le fonctionnement de l’Etat Libre Associé (ELA)

3- La gauche portoricaine et l’indépendantisme aujourd’hui

Salle des expositions de la Mairie du 2è 8 rue de la Banque M° Bourse

19h "Les balles du 14 juillet 1953" (2014, 80 minutes), Projection et débat organisés dans le cadre de la Semaine Anticoloniale par les Amis du Monde Diplomatique de Paris, en présence du réalisateur Daniel Kupferstein.

Lieu-Dit, 6 rue Sorbier, 75020 Paris.Entrée libre et gratuite. http://daniel-kupferstein.com/ contact : amis.diplo.75@gmail.com

Le 14 juillet 1953, un drame terrible s’est déroulé en plein Paris. Au moment de la dislocation d’une manifestation en l’honneur de la Révolution Française, la police parisienne a chargé un cortège de manifestants algériens. Sept personnes (six Algériens et un Français) ont été tuées et plus de quarante blessées par balles. Cette histoire est quasiment inconnue en France comme en Algérie. Ce film, est l’histoire d’une longue enquête contre l’amnésie. Enquête au jour le jour, pour retrouver des témoins, pour faire parler les historiens afin de reconstituer au mieux le déroulement de ce drame mais aussi pour comprendre comment ce mensonge d’Etat a si bien fonctionné. -

20 h L’ordre et la Morale réalisation Mathieu Kassovitz Cinéma La Clef 34 rue DaubentonParis 5è M° Censier-Daubenton Tarif :


MERCREDI 25 FEVRIER

19h Projection Concerning Violence au Ciné 104 104 avenue Jean Lolive M° Hoche ou Eglise de Pantin suivi d’un débat avec Mireille Fanon Mendès France

19h Femmes en lutte par l’AFASPA Salle des expositions de la Mairie du 2è M° Bourse

19h Projection-Débat autour de la situation en Bolivie avec Sergio Caceres, ambassadeur de l’Etat plurinational de Bolivie (sous réserves) organisée par le Comité de Solidarité avec les Indiens d’Amérique Espace Jean Dame 17 rue Léopold Bellan Paris 2è M° Sentier

19h Les Accords de Partenariat Economique : Aliénation économique et domination politique de l’Afrique, un désastre pour les populations d’Afrique et d’Europe. avec Jacques Berthelot et Samuel Njufom (UPC) CNT 33 rue des Vignoles Paris 11è M° Avron


JEUDI 26 FEVRIER

18h30 Cacao & commerce équitable par Michel Besson (Coopérative Andines/Réseau Minga) Musée du Chocolat 28 Boulevard de Bonne Nouvelle Paris 10è M° Bonne Nouvelle

19h Frantz Fanon Salle des expositions de la Mairie du 2è 8 rue de la Banque M° Bourse


VENDREDI 27 FEVRIER

19h Assemblée des Peuples sans Etat Académie des Arts & Culture du Kurdistan 16 rue d’Enghien Paris 10è M° Bonne Nouvelle

19h La campagne BDS, 10 ans de lutte d’une campagne civile internationale : Bilan, succès et nouveaux défis" Espace Jean Dame 17 rue Léopold Bellan Paris 2è M° Sentier

20 h Les 10 ans de l’ALBA, Alliance Bolivarienne des Peuples des Amériques La commune d’Aligre 3 rue d’Aligre Paris 12ème M° Ledru-Rollin

20h Projection-Débat Les enfants des nuages à St Denis (cf onglet Autour de Paris)


SAMEDI 28 FEVRIER

Marche Solidaire des Peuples en Lutte Départ 14h M° Barbès & Arrivée Village Associatif M° Belleville

19h Expo-vente d’oeuvres d’artistes à la mémoire des victimes du génocide des Tutsis au Rwanda. Au profit des femmes tutsies ayant porté plainte pour viol contre des officiers français ECS 100 rue de Charenton Paris 12è M° Reuilly-Diderot


DIMANCHE 1er MARS

11h-22h Décolonisons ! Kanaky, Guyane, Guadeloupe, Corse, Pays Basque, Bretagne, Mayotte, Réunion, Martinique, Polynésie, … Projections, Débats, Musique, Buffet Kanak CICP 21 ter rue Voltaire paris 11è M° Rue des Boulets

19h Poétique de la résistance 157 Rue Saint-Martin, 75003 Paris M° Rambuteau
Avec : JYB, Denis Pourawa (slam Kanaky)
Lord Eraze (slam)
Poètes haïtiens
Apkass
Poète tibétain


LUNDI 2 MARS

19h Hommage à René Vautier Espace Jean Dame 17 rue Léopold Bellan 75002 Paris M° Sentier


http://www.anticolonial.net/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Sortir du colonialisme

Messagede Pïérô » 20 Mai 2015, 13:01

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Suivante

Retourner vers Autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité