Robin des Bois, çà branche.

et appels à aller soutenir en urgence...

Robin des Bois, çà branche.

Messagede Pïérô » 26 Jan 2010, 02:15

.
j'ai bien accroché sur cette info et sur ce type de pratique, http://www.millebabords.org/spip.php?article13180, et il est clair que ce type d'action mérite tout notre soutien, et il serait bien que celà se généralise d'avantage... :


Robin des Bois

Témoignage : Pourquoi j’ai rebranché un foyer mauvais payeur d’EDF

Par Dominique Liot, syndicaliste


La sanction est tombée : 21 jours de mise à pied, conclusion de la procédure disciplinaire engagée contre moi. Mon tort ? Avoir publiquement revendiqué, au nom de la CGT Energie Midi Pyrénées, la remise de l’électricité à un couple de RMIstes avec une petite fille de 2 ans.

Cette opération « Robin des Bois » est avant tout un acte humain de résistance qui donne sens à une vision du service public à l’opposé de sa privatisation, sa logique essentiellement financière, son lot d’externalisations dont sont victimes l’ensemble des usagers devenus « clients ».

Le but des collectifs Robin des Bois n’est pas seulement de rétablir le courant aux personnes démunies qui en sont privées, mais d’agir aussi en amont et en aval pour une solution pérenne. C’est pourquoi le lien avec les associations est essentiel.

Rétablir le courant, c’est défendre une conception du service public

Jean-Marc, responsable du Groupe Amitié Fraternité de Toulouse a expliqué lors de mon conseil de discipline l’intérêt de ces actions. Rétablir le courant a permis par exemple à des SDF de ne pas tomber au fond du trou, d’être accompagnés dans leur projet.

Au final, ils se sont même vus offrir une solution durable en terme de logement et d’alimentation électrique, en lien avec la collectivité et les services sociaux concernés.

Cela est évidemment en phase avec les sept semaines de grève du printemps dernier. Nous demandions alors -et avons fini par gagner- le retrait du projet d’externalisation des activités des monteurs (qui raccordent et travaillent sur le réseau).

Notre mouvement a aussi permis l’arrêt des suppressions de sites de proximité et la sauvegarde de 129 emplois, en plus de 66 embauches.

Dans le cadre de ce conflit, médiatiser la remise en service d’une installation au profit de ce jeune couple avait deux buts essentiels. Répondre à l’urgence de leur situation et illustrer le sens que nous donnons à la notion de service public. Cela a été discuté au sein de la CGT, valorisé par notre Fédération et voté en AG des grévistes.

L’urgence : une loi pour interdire les coupures de courant

Robin des Bois, solidarité, don de soi : j’assume les trois. Coté direction -au passage le salaire de Proglio est une insulte aux usagers- la gêne apparaît devant les désastres liés aux coupures pour impayés de personnes démunies.

« Quand même, on est des êtres humains ! », m’a récemment répondu un haut responsable à qui je venais d’expliquer pourquoi j’avais refusé de couper le courant à une personne âgée dans une situation déplorable.

L’urgence face à la précarité énergétique, c’est une loi qui instituerait la tranche sociale gratuite et l’interdiction des coupures de personnes démunies. En augmentant le tarif des grosses consommations, l’écologie rejoindrait le social.

Les grands acquis sociaux sont nés d’actes de résistance

Des résistant-e-s au fascisme et ses serviteurs aux résistant-e-s aux OGM en passant par les militantes du Mouvement pour la Liberté de l’Avortement et de la Contraception (MLAC), l’évolution du droit a toujours été précédée par des actes de résistance. Parfois illégales, toujours légitimes.

EdF-GdF est née du programme du Conseil National de la Résistance. Il est bon de le rappeler.

A l’heure où la privatisation en cours et les méthodes de « management » renouent avec les pires traditions du passé.

A l’heure où l’objectif essentiel est de verser des dividendes aux actionnaires d’EDF Société Anonyme et de GDF / Suez. Cette entreprise dans laquelle le public ne représente plus que 35% du capital… Merci au passage à M. Sarkozy d’avoir si bien vendu son mensonge de ne « jamais privatiser EDF et Gaz de France » !

J’aime mon métier

Personnellement, cela fait plus de 25 ans que je travaille sur les chantiers où je me sens bien car en contact avec les gens et sans hiérarchie sur le dos.

J’aime mon métier. J’adore relever les fils après une tempête. Là, le service public et les techniciens reprennent leurs droits sur les financiers en tous genres avec leurs objectifs, normes et chiffrages absurdes. Et la récompense première vient toujours des usagers et du sens donné au travail.

Je vais faire appel de cette sanction. Elle ne freinera pas mes engagements pour une société solidaire et respectueuse de la planète.

21 jours, cela laisse du temps pour mon activité syndicale (délégué du personnel et secrétaire de CHSCT) et l’organisation collective des Robin des Bois.

Tous mes remerciements à ceux et celles qui m’ont soutenu, ami-e-s, associations, syndicats, partis de gauche sans exception, élu-e-s, dont le président du Conseil Général de la Haute Garonne. C’est dans cette diversité que se trouve le gage des succès à venir.

Résister, c’est créer !
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Robin des Bois, çà branche.

Messagede Phébus » 26 Jan 2010, 03:49

C'est *vraiment* hot comme action. Nous sommes, malheureusement, très loin de ça ici. Chapeau bas à ce syndicaliste.

On parle de collectifs et d'aval syndical... Est-ce le fruit du travail d'un seul où n'est-ce que la pointe de l'iceberg?
Avatar de l’utilisateur-trice
Phébus
 
Messages: 325
Enregistré le: 03 Nov 2008, 21:59
Localisation: Québec

Re: Robin des Bois, çà branche.

Messagede Pïérô » 26 Jan 2010, 13:05

Celà s'est monté dans la foulée des luttes de 2003, au printemps 2004, de syndiqués CGT notamment, pour rétablir le courant aux familles qui en sont privées, en liaison avec des comités de chômeurs et les associations d’usagers. Evidemment celà n'a pas fait l’unanimité au sein de la CGT Énergie et il n'y a pas eu développement d’un mouvement d’action durable. Il y avait là pourtant un renouvelement des pratiques avec des actions possibles en réseau, syndicats, mouvements de chomeurs et précaires, et une réappropriation de formes d'actions directes avec ces rebranchements illégaux.
Il restait de cette période quelques ilots de "robins des bois" assez isolés, du coup cette action, et le battage qu'il y a autour, pourrait redonner un second souffle à ce type de mouvement et de pratiques.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Robin des Bois, çà branche.

Messagede Pïérô » 15 Déc 2011, 01:22

A Rouen, des militants rétablissement l'électricité chez une retraitée

ROUEN - Les associations Droit à l'énergie - stop aux coupures Normandie et Robin des Bois sont intervenues mercredi matin à Rouen pour rétablir en urgence le courant EDF au domicile d'une retraitée âgée de 64 ans, habitant un immeuble verre et acier.

Les militants ont justifié leur coup de force par le fait quaucun rétablissement du courant n'était possible avant janvier et que cette retraitée, vivant seule et sans ressources, était contrainte de s'éclairer avec des bougies.

Outre la situation de précarité énergétique inacceptable, nous avons tous en mémoire le terrible accident survenu il y a quelques jours dans le Loiret, où un incendie a causé la mort d'une personne dans une situation similaire, a expliqué Christine Boulier présidente de Droit à l'énergie.

Construits à la fin des années 1960 par l'architecte Marcel Lods, cet ensemble de 25 immeubles en verre et acier a été touché cette année par deux incendies qui ont causé la mort notamment de deux bébés en juillet dernier. Plusieurs de ces immeubles doivent être démolis.


(©AFP / 14 décembre 2011 18h57)

http://www.romandie.com/news/n/_A_Rouen ... 111812.asp
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Robin des Bois, çà branche.

Messagede bipbip » 04 Juin 2016, 14:28

Grâce aux grévistes de la CGT, des usagers paient l’électricité moins cher

« A cette heure, ce sont plus de 1 100 000 abonnés en région parisienne qui ont été basculés en heures creuses. » C’est le bilan tiré à 9h30 le 2 juin par la Fédération nationale des mines-énergies de la CGT (FNME). La veille au soir, la CGT Mines-énergie avait mis en place un piquet de grève national reconductible dans toutes les centrales. « Les salariés mènent une grosse opération en région parisienne de passage en heures creuses, avec la volonté d’alléger la facture des abonnés », confirme Marie-Claire Cailletaud, porte-parole FNME CGT jointe par Basta ! [1]. Des passages en heures creuses ont aussi été effectués à Lorient, la Hague, le Val de Saône, le Contentin, Châlon-sur-Saône... [2] Les usagers concernés paient entre 2 et 40 centimes de moins par kWh. « Ces derniers mois, nous avons aussi mené des actions de rétablissement de courant chez des clients démunis faisant l’objet de coupures pour impayés », précise t-elle.

Le 28 mai au matin, 300 000 personnes autour de la Courneuve ont ainsi bénéficié du passage en heures creuses, suite à une action de la CGT Energie de Seine-Saint-Denis et des Robins des bois de l’énergie [3]. « Les salariés qui ont agi viennent de ces endroits-là et connaissent les conditions de vie de ces populations. Ce sont des actions qui les rendent fières, observe Marie-Claire Cailletaud. Si ce type d’actions existe depuis 2004, elles demeurent en général peu médiatisées. Objectif : « Que notre mouvement reste populaire. Nous sommes aussi très attachés à notre mission de service public. »

... http://www.bastamag.net/Loi-travail-les ... Robins-des
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32925
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Robin des Bois, çà branche.

Messagede bipbip » 05 Juin 2016, 18:14

Robin des bois is back ! Les électriciens en grève font gagner 1 million d’euros aux usagers

Depuis plusieurs jours, le gouvernement et ses sbires médiatiques accusent les grévistes de « tenir en otage » la population, de « bloquer » le pays. Pourtant, jeudi matin plusieurs postes d’EDF d’île-de France ont été hackés par des employés en grève à l’appel de la CGT Energie. Résultat, plusieurs centaines de milliers de foyers ont gagné ou plutôt économisé sur leur facture d’électricité. Si le responsable de l’électricité d’ENEDIS n’a pas tardé à rectifier le tire ; avec des techniciens moins nombreux en raison de la grève et plus sollicités à cause des inondations, jeudi après-midi 30 000 foyers ont tout de même profité de cette jolie réductionspéciale loi Travail ! Le message est clair : l’ennemi est le patronat et le gouvernement, et non les usagers.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Robi ... ux-usagers
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32925
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Robin des Bois, çà branche.

Messagede bipbip » 17 Fév 2018, 21:17

Rassemblement contre les coupures énergétiques

Grenoble mardi 20 février 2018
à 10h place Robert Schuman

Image

L’énergie est un droit et un bien commun, se chauffer c’est vital !

Alors que les températures négatives sont là, que les 2/3 des français ont froid chez eux, que les 3/4 préfèrent mettre des couches de vêtements supplémentaires que d’allumer ou augmenter le chauffage (sondage IFOP novembre 2017), que de nombreuses expulsions et coupures d’énergie ont eu lieu ces dernières mois dans l’agglomération grenobloise, avec des interventions (services techniques, police) beaucoup plus coûteuses que le maintien de l’énergie sur une année…

Chez soi sans chauffage ou à la rue l’hiver est un danger.

En janvier dernier une octogénaire est morte, probablement de froid, chez elle à Toulouse. L’électricité avait été coupée en mai de l’année précédente suite a un long contentieux avec EDF.

L’an dernier au moins cinq-cent sans-abris sont morts, alors que de nombreux logements et bâtiments vides restent disponibles : sur l’agglomération il y en aurait 10.000 selon l’INSEE en 2015, et la plupart sont des passoires thermiques.

À Grenoble et aux alentours, des milliers de personnes restent sans logement et sans hébergement.

Cela concerne des femmes, des hommes, des mineurs, et des enfants en bas âge. A cela s’ajoute 31.000 ménages en précarité énergétique dans l’agglomération. Cette année 16.000 rendez-vous pour précarité énergétique ont eu lieu auprès de GEG.

- Choisir entre le chauffage et manger, ça vous est déjà arrivé ?
- Vivre sans chauffage un hiver, ça m’est arrivé et vous ?
- Budget serré et dépense de loyer important, vous aussi vous vous sentez étranglé ?
- Je vis dans un logement mal isolé et mes factures d’énergie sont élevées, et vous ?
- Vous avez déjà été coupé une année, et vous avez du galérer pour payer vos dettes ?
- Vous avez vécu à la rue et avez attendu des mois/années une place d’hébergement ?
- Vous êtes fatigué d’entendre les discours moralisateurs sur votre consommation énergétique ?
- Vous pensez que le tarif première nécessité est insuffisant à l’égard de vos factures d’énergie ? - Vous avez des impayés d’énergie (gaz et électricité) et vous avez peur d’être coupé ? Sachez que la loi Brottes vous protège jusqu’au 31 mars. Mais avec une probable réduction de la puissance il faudra choisir entre cuisiner ou se chauffer…
Les coupures d’eau sont interdites tout au long de l’année selon le 3ème alinéa de l’article L115-3 du Code de l’action sociale et des familles.

Les fournisseurs d’énergie, comme le reste, sont petit à petit privatisés. Leurs actionnaires sont au chaud dans des appartements à énergie positive et peuvent en plus se payer le luxe de monter des compagnies off-shore pour éviter l’impôt en France.

Nous estimons que ces situations sont le résultat de choix politiques, celui de la non solidarité, de la non répartition des richesses et s’opposent à ce chaque être humain puisse vivre dans la dignité.

Nous pensons qu’il pourrait en être autrement et nous le souhaitons... vous aussi ? Rejoignez nous le 20 février 2018 à 10h place Robert Schuman !

S’unir pour ne plus subir !

https://grenoble.indymedia.org/2018-02- ... et-un-bien
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32925
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05


Retourner vers Autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité