Solidarité Amérique latine

et appels à aller soutenir en urgence...

Re: Solidarité Amérique latine

Messagede bipbip » 01 Nov 2017, 14:03

Manifestation « Justice pour Santiago Maldonado »

Paris mercredi 1er novembre 2017

l'État argentin et la gendarmerie sont responsables !

à 16h30, Place de la République

Trois mois après la répression illégale de la gendarmerie, sous les ordres du gouvernement Macri dans le Pu Lof de Cushamen, où Santiago Maldonado a été assassiné, nous allons manifester encore une fois afin d'exiger que justice soit faite pour Santiago et que les responsables soient jugés et punis. Le gouvernement et l'état argentins en sont responsables.

A tres meses de la represión ilegal de Gendarmería ordenada por el Gobierno de Mauricio Macri en el Pu Lof de Cushamen, que terminara con la vida de Santiago Maldonado, volvemos a manifestarnos por el juicio y castigo a los culpables. Exigimos justicia por Santiago Maldonado. El gobierno y el Estado son responsables.

Image

https://www.facebook.com/events/3453297 ... null%22%7D
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité Amérique latine

Messagede bipbip » 02 Nov 2017, 17:44

Hommage internationaliste

Une centaine de personnes exigent vérité et justice pour Santiago Maldonado à Paris

Il y a trois mois Santiago Maldonado était vu en vie pour la dernière fois alors qu’il participait à une mobilisation du peuple Mapuche dans la Patagonie argentine. Il passera 78 jours « disparu ». Puis, son corps a été retrouvé. Un rassemblement a réuni une centaine de personnes à Paris pour exiger « vérité et justice » pour Santiago.



... http://www.revolutionpermanente.fr/Une- ... do-a-Paris
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité Amérique latine

Messagede bipbip » 12 Nov 2017, 21:03

Paris mardi 14 novembre 2017

Repas de soutien aux familles du village de Sacaba (Bolivie)

Le mardi 14 novembre à partir de 19h à La Nouvelle Rôtisserie (4 rue Jean et Marie Moinon, 10e arrondissement), venez manger afin de récolter des fonds pour soutenir cette lutte et ouvrir un espace de discussion sur les luttes actuelles contre la corruption en Bolivie.

... http://paris-luttes.info/repas-de-souti ... es-du-9018
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité Amérique latine

Messagede bipbip » 30 Nov 2017, 18:29

Rassemblement - vérité et justice pour Santiago Maldonado
Escalade répressive en Argentine

vendredi 1er décembre 2017 à Paris
à 18h30, Place de la Sorbonne

Trois mois après la répression illégale de la gendarmerie ordonnée par le gouvernement de Mauricio Macri dans le Pu Lof de Cushamen qui a coûté la vie à Santiago Maldonado, HIJOS-Paris, ACAF, Dónde están, FAL, le Collectif argentin pour la mémoire, le Collectif ALBA-TCP France, Terre et Liberté pour Arauco, appellent à un nouveau rassemblement ce 1 décembre, Place de la Sorbonne, pour continuer à exiger vérité et justice pour Santiago Maldonado et mettre fin à la persécution envers les opposants.

Santiago Maldonado jeune militant de 28 ans a disparu lors d'une opération de répression dirigée par la Gendarmerie Nationale dans le département de Cushamen en Patagonie. Malgré plusieurs témoins assurant avoir vu les gendarmes le forçant à monter dans une camionnette, les autorités nationales ont tout fait pour évader la responsabilité de cette force publique dans l'enlèvement de Santiago Maldonado et ont refusé de classer cet acte en tant que « disparition forcée ». Finalement, lors de la quatrième quête pour trouver le corps sur place, son cadavre fut mystérieusement découvert à moins de 400 m du lieu de la répression, le 20 octobre à deux jours des élections législatives.

Ceci n'est pas un fait isolé, le glissement répressif du gouvernement Macri s'accentue, des ONG, des associations populaires, des journalistes et médias opposants sont persécutés. Milagro Sala est devenue une icône de la persécution politique dans l'Argentine de Macri.

Depuis plus d'un an et demi Milagro et d'autres membres de l'organisation Tupac Amaru, sont maintenus en prison malgré les interventions des Nations Unies, de l'Organisation des Etats Américains et de diverses ONGs, internationales,

En Argentine des membres du gouvernement tiennent régulièrement des propos négationnistes, les « Mères de la Place de Mai » sont stigmatisées et les organismes des Droits de l'Homme sont discrédités, alors que des complices des anciens tortionnaires retrouvent des fonctions publiques et les tortionnaires mêmes retrouvent l'impunité.

Nous exigeons la vérité et la justice sur la mort de Santiago Maldonado !

Nous appelons a la défense de la démocratie et les droits de l'homme !

https://paris.demosphere.eu/rv/58627

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité Amérique latine

Messagede Pïérô » 16 Jan 2018, 16:15

Rassemblement contre la répression en Argentine

Paris, mardi 16 janvier 2018
à 19h, Parvis des Libertés et des Droits de l'Homme

Le 16 janvier prochain, la dirigeante sociale Milagro Sala aura passé 2 ans en détention préventive dans la province de Jujuy, à la demande du gouverneur, Gerardo Morales. Sa détention est illégitime, arbitraire et fait partie d'une stratégie de persécution politique que le gouvernement de Mauricio Macri a instaurée dans tout le pays pour discipliner la protestation sociale. L'Argentine souffre avec Mr Macri, d'une dérive autoritaire, dont le solde s'alourdit de jour en jour.

À la tête de son organisation sociale, la Tupac Amaru, Milagro Sala a construit 8000 logements sociaux, 120 coopératives productives, des centres sanitaires, des écoles, des centres culturels et des centres de loisirs. Avec ses 70 000 membres cette organisation constitue un projet de développement durable unique en son genre. Milagro Sala est une prisonnière politique. Son droit à la défense a été bafoué. Bien que parlementaire du Mercosur, son immunité a été ignorée. Elle fait l'objet d'accusations arbitraires, dénoncées par toutes les instances nationales et internationales des droits humains compétentes en la matière (ONU, Amnesty internationale, CIDH…). La véritable cause de son arrestation est d'avoir osé remettre en question un système d'exploitation de la population la plus démunie du Nord de l'Argentine. L'Assemblée de Citoyens Argentins en France (ACAF) a dénoncé depuis le début de son arrestation le caractère arbitraire et politique de celle-ci et a mené une campagne pour sa libération recueillant un millier de signatures.

L'Argentine souffre avec Mr Macri, d'une dérive autoritaire, dont le solde s'alourdit de jour en jour :
•disparition puis meurtre de Santiago Maldonado et assassinat d'une balle dans le dos de Rafael Nahuel.
•répression face au Congrès du 14 et 18 décembre dernier lors des manifestations contre la réforme des retraites, arrestation de dizaines de manifestants et impossibilité pour les députés de l'opposition de rentrer dans l'hémicycle, réprimés par les forces de l'ordre puis mis en examen pour avoir perturbé la séance.
•abus de la prison préventive et de l'accusation infondée de trahison à la patrie pour les membres de l'ancien gouvernement.
•persécution et répression sans précèdent des peuples originaires : les Mapuche en Patagonie et les Wichi dans la province de Formosa.

Enfin, dans ce climat d'atteinte aux droits humains et à la démocratie, l'ex-commissaire tortionnaire Miguel Etchecolatz condamné à 6 reprises à la prison à perpétuité pour ses crimes commis pendant la dictature (tortures, violations, meurtres, vol d'enfants), s'est vu accorder la prison domiciliaire dans le lieu de son choix, alors que Milagro Sala est contrainte à une prison domiciliaire imposée et ultra surveillée.

Nous exigeons:
• La libération de Milagro Sala et tous les prisonniers politiques
• Le respect des droits humains et du droit à manifester
• Vérité et justice pour Santiago Maldonado et Rafael Nahuel
• Non à la criminalisation de la lutte sociale
• Retour des génocidaires condamnés en prison.

Avec l'adhésion de
HIJOS-Paris, France Amérique Latine, Colectivo Argentino por la Memoria, Terre et Liberté pour Arauco, Alliance des Femmes pour la Démocratie.

Image

http://www.franceameriquelatine.org/con ... nvier-19h/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité Amérique latine

Messagede bipbip » 16 Mar 2018, 20:38

Journée de soutien au Réseau des Paysans de la Vallée du Cauca (Colombie)

Marseille samedi 17 mars 2018
à partir de 12h, local de Solidaires, 29 bd Longchamp

France Amérique Latine Marseille

Almuerzo solidario / Musique / Documentaires / Lectures / Témoignages
de midi à 20 heures.
Toutes les informations ici : http://www.franceameriquelatine.org/wp- ... 18-2-4.jpg

http://www.millebabords.org/spip.php?article31466
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité Amérique latine

Messagede bipbip » 23 Mar 2018, 21:34

Rassemblement
À 42 ans du coup d'État en Argentine

Paris samedi 24 mars 2018
à 11h30, Ambassade d'Argentine, 6 rue Cimarosa

Image

À 42 ans du coup d'état civico-militaire en Argentine,
30 000 portés-disparus présents !

Rassemblement samedi 24 mars 2018 à 11h30 devant l'Ambassade d'Argentine, avenue Kléber - rue Cimarosa

À l'appel de:
Assemblée des Citoyens Argentins en France (ACAF), Association des parents et amis des Français disparus en Argentine, Collectif Argentin pour la Mémoire, France-Amérique Latine (FAL) et Hijos Paris.

https://paris.demosphere.eu/rv/61002
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité Amérique latine

Messagede bipbip » 19 Mai 2018, 20:05

Rassemblement contre l’extradition de Silvia et de Ricardo au Chili

Le Comité de soutien à Silvia et à Ricardo organise de nouveau un rassemblement pour dénoncer la menace d’extradition qui pesent sur eux. Retrouvons ce 20 mai place de la République à partir de 16h00.

Rappelons les faits : le Jeudi 15 février 2018, Ricardo Palma Salamanca a été arrêté à Paris à la demande du pouvoir social-démocrate chilien, pour l’extrader et le livrer à la justice chilienne. Ricardo Palma a été membre du Front Patriotique Manuel Rodriguez (FPMR) et pèsent contre lui des accusations en rapport avec l’exécution en avril 1991 par le FPMR de Jaime Guzmán, idéologue de la dictature civilo-militaire de Pinochet et fondateur du parti d’extrême droite UDI. Condamné à une double peine en 1992, Ricardo s’est évadé en 1996 par hélicoptère de la prison de haute sécurité de Santiago. Il vivait en France depuis 2017, où il est entré légalement. Après l’arrestation, la justice française a décidé de le mettre en liberté surveillée.

Une semaine après l’arrestation de Ricardo, le jeudi 22 février, sa compagne, Silvia Paulina Brzovic Pérez, s’est rendue aux autorités françaises après le mandat d’arrêt international émanant du Chili, où elle est accusée d’aider à l’enlèvement de Cristián Edwards, fils du propriétaire du torchon d’extrême droite El Mercurio, en septembre 1991. Silvia est en liberté surveillée et a demandé l’asile politique en France.

La mobilisation a pris de l’ampleur avec un rassemblement le 11 mars place du Parvis des droits de l’homme où des dizaines de personnes se sont solidarisés avec des camarades. Lors de la manifestation du 15 avril pour la défense du droit d’asile des soutiens pour Silvia et Ricardo ont défilé pour dénoncer les mesures répressives du pouvoir macronien. Le 22 mai la présentation de l’affaire va se dérouler au tribunal de Paris et c’est à cette occasion que le comité de soutien estime nécessaire d’organiser un nouveau rassemblement le 20 mai Place de la République à partir de 16h00.

Concluons en disant que la répression politique et policière qui s’abat en France contre le mouvement social est similaire à celle existante au Chili où le défilé du 1er mai a été réprimé, où les communautés mapuches sont réprimées par ce pouvoir raciste et fasciste chilien.

https://paris-luttes.info/non-a-l-extra ... a-et-10245
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité Amérique latine

Messagede bipbip » 20 Juin 2018, 15:27

Situation politique & sociale au Venezuela

Projection - débat samedi 23 juin à Saint-Denis.
19h30, Local de La Dionyversité - 4 place Paul Langevin, 93200 Saint-Denis

Esteban et Carlos, camarades anarchistes vénézuéliens, seront là pour échanger sur la situation actuelle et nous rappeler le contexte politique des dernières années. Samedi 23 juin à 19h30 au local de La Dionyversité à Saint-Denis.

Depuis 2015 et la baisse des cours du pétrole 3 millions de ses habitants auraient déjà quitté le pays faute de services de base et de nourriture. Au printemps 2017 il y a eu 125 morts lors de manifestations quasi quotidiennes contre le pouvoir en place. Il faut ajouter à cela plus d’un millier de personnes blessées et des centaines d’arrestations. Le président Nicolas Maduro et son gouvernement militaire font usage d’un autoritarisme et d’une violence inouïes. Ils continuent à enfoncer le pays dans une crise durable.

Esteban et Carlos, camarades anarchistes vénézuéliens, seront là pour échanger sur la situation actuelle et nous rappeler le contexte politique des dernières années.

Caisse de solidarité en soutien à La Libertaria, Espacio Contracultural Autogestionada.

https://paris-luttes.info/projection-de ... tion-10485
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité Amérique latine

Messagede bipbip » 11 Aoû 2018, 21:29

AVEC L’AIDE DE LA POLICE, EVACUATION ET EXPULSIONS DANS LA MAISON ARGENTINE

Le directeur de la Maison de l’Argentine de la Cité Internationale Universitaire de Paris, Juan Manuel Corvalán Espina, a fait intervenir la police le lundi 6 août pour dissoudre l’occupation de la Maison, que des résidents avaient commencée le samedi 4 pour protester contre la répression politique menée par la Direction.

Image

Le directeur, dépendant du ministère de l’Éducation de l’Etat argentin, avait déjà menacé, le 13 juin, d’expulser les résidents qui avaient organisé et participé à un rassemblement citoyen pacifique à l’entrée de la Cité Internationale Universitaire, en soutien au projet de loi pour le droit à l’IVG qui sera discutée le 8 août au Sénat argentin dans un climat de grande tension. Juan Manuel Corvalán Espina a mis sa menace à exécution, en obstruant le renouvellement de séjour des résidents qui ont participé de l’organisation du rassemblement et font partie du Comité des résidents actuel, pour la rentrée 2018-2019.

Ces faits s’ajoutent à l’expulsion d’anciens membres du Comité de résidents 2016/2017, aux "irrégularités manifestes" de la direction dans le processus d’élection du Comité 2017/2018 et au licenciement sans justification de l’ancienne Administratrice Julia Bernardi. Il est frappant de constater que les résidents qui n’ont pas obtenu leur renouvellement de séjour sont ceux qui ont exprimé leur désaccord avec la coercition exercée par la Direction sur les résidents.

À travers l’occupation de la Maison, les résidents ont tenté de rendre ces irrégularités visibles et ont exigé que les autorités compétentes clarifient le processus de sélection puisque, contrairement aux années précédentes, le résultat de la convocation 2018/2019 ne détaille pas les membres du jury, le nombre de candidatures, l’ordre de mérite correspondant, et ne comporte aucune signature.

... https://cric-grenoble.info/infos-global ... entine-680
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité Amérique latine

Messagede bipbip » 13 Aoû 2018, 21:25

Rio de Janeiro (Brésil): appel global pour solidarité et lutte

Le mardi 14 août 2018, jour international de soutien aux 23 activistes condamné.e.s à Rio de Janeiro, en défense du droit de manifestation, pour tous ceux et celles qui luttent.

Nous appelons tous les mouvements sociaux, organisations et collectifs populaires et révolutionnaires, mouvements étudiants et pour la garantie des droits humains, les intellectuels progressistes et différents secteurs de la société civile à organiser toutes sortes d’actions publiques et politiques le 14 août contre la criminalisation des mouvements sociaux, en défense du droit de manifestation.

Nous proposons:

– des manifestations et mobilisations devant les ambassades et consulats brésiliens
– des conférences et débats dans les universités et lycées
– des collages d’affiches où l’impression de petites brochures en soutien la campagne #euapoioos23
– des interventions dans les médias et dans les réseaux sociaux

Notre campagne n’a pas besoin que de votre soutien mais très certainement aussi de vos rapports sur ce sujet. Cette criminalisation – et d’abord, la lutte que nous lui rendons – est internationale, donc n’hésitez pas à nous faire savoir comment ça se passe par chez vous.
Dans la perspective de réunir dans cette campagne les rapports de plusieurs endroits de la planète, nous retenons avec attention ce qui arrive à Ahed Tamimi, jeune activiste de 17 ans qui résiste dans une prison israëlienne. Son cas mérite soutien et diffusion.

Veuillez nous envoyer vos infos et votre soutien aux 23 en nous contactant sur cette page, ou par mail à cebraspo [at] gmail [dot] com.

Merci d’avance.

CeBrasPo


https://fr.squat.net/2018/08/11/rio-de- ... -et-lutte/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité Amérique latine

Messagede bipbip » 16 Aoû 2018, 20:50

Des étudiants argentins à Paris se disent victimes de « répression politique »

Des résidents de la Maison de l’Argentine s’estiment réprimés par la direction pour leur mobilisation en faveur de la légalisation de l’IVG en Argentine, ce que la direction de la Maison conteste.

Des étudiants hébergés à la Maison de l’Argentine de la Cité internationale universitaire de Paris (CIUP) accusent la direction de l’établissement de ne pas avoir renouvelé une douzaine de baux pour des « raisons politiques ». Le Comité des résidents dénonce des expulsions qui ne disent pas leur nom et les attribuent à une manifestation en faveur de la légalisation de l’IVG en Argentine (rejetée le 9 août par le Sénat argentin), organisée le 13 juin près de la Maison.

« C’est de la discrimination, de la persécution politique, affirme une membre du comité, qui a requis l’anonymat. Ce n’est pas pour des raisons académiques que nous sommes expulsés, c’est parce que nous sommes membres du comité des résidents » qui a organisé la manifestation. Des membres affirment d’ailleurs que le directeur de la Maison, Juan Manuel Corvalan Espina, les a menacés d’expulsion alors qu’ils se trouvaient dans la bibliothèque de l’établissement, peu de temps avant la manifestation, ce que ce dernier dément.

... https://www.lemonde.fr/ameriques/articl ... _3222.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité