Solidarité Kanaky

et appels à aller soutenir en urgence...

Solidarité Kanaky

Messagede Vilaine bureaucrate » 06 Aoû 2009, 02:37

SOLIDARITÉ KANAKY À PARIS

SOLIDARITE AVEC LES MILITANTS DE L'USTKE !

Le COLLECTIF SOLIDARITÉ KANAKY appelle à :

UN RASSEMBLEMENT JEUDI 6 AOUT à 13h DEVANT LE MINISTERE DES DOM-TOM,

27 rue Oudinot, Paris 7e

pour dénoncer les violences policières et judiciaires contre l'USTKE
pour dénoncer la criminalisation de l'USTKE.

et demander :

l'arrêt immédiat de la répression policière
le règlement du conflit aircal par la signature du protocole d'accord
l'arrêt des poursuites judiciaires contre les syndicalistes de l'USTKE


http://www.ustke.org/Union Syndicale des Travailleurs Kanaks et des Exploités

L'article 4, chapitre 1: explique leur lien avec la CGT.
Vilaine bureaucrate
 
Messages: 811
Enregistré le: 24 Juin 2008, 13:45

Re: Solidarité Kanaky

Messagede Pïérô » 20 Aoû 2009, 10:14

Appel à un rassemblement à Paris lundi 24 août



Le 25 août 2009 aura lieu en Nouvelle-Calédonie le procès en appel des militants de l’USTKE condamnés à un an de prison ferme et emprisonnés depuis le 29 juin. Ces condamnations sont injustifiables et marquent la dérive de la justice française dans cette colonie.

Au moment où se déroulera ce procès à Nouméa, le collectif Solidarité Kanaky appelle à un rassemblement à Paris lundi 24 août à 17h devant le Palais de Justice de Paris (île de la Cité)

• Pour protester contre la criminalisation de l’action syndicale dont fait l’objet l’USTKE

• Pour réclamer la libération immédiate des syndicalistes et le libre exercice du droit syndical en Kanaky



http://www.solidaritekanaky.org/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20627
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

solidarité kanaky

Messagede berneri » 11 Sep 2009, 11:13

des representants du syndicats USTKE sont passés hier à tours et ont fait part de leur besoin de solidarité face à la double represion anti-syndicale et coloniale. Ce fut un moment d'information et d'échanges intéressant et émouvant.

la solidarité s'organise pour une action sur tours
il y aura une manif à paris lundi et ils seront à la fête de l'huma ce we

http://www.solidaritekanaky.org
Fichiers joints
affiche-500.jpg
affiche-500.jpg (40.9 Kio) Vu 2452 fois
berneri
 

Re: Solidarité Kanaky

Messagede bipbip » 11 Mar 2016, 15:33

Paris samedi 12 mars 2016

Débats, concerts
Journée de solidarité avec le peuple kanak

Organisé par la CNT, dans le cadre de la Semaine anticoloniale 2016
• 14h30 : "Dépossession culturelle et colonialisme" : le cas de la Kanaly
Projection-débat / "La tête d'Ataï" / En présence de Mehdi Lallaoui (réalisateur) et Steveen Gnipate (journaliste kanak) / Slam de JYB
• 16h : "Luttes et solidarités du passé de l'USTKE : Focus sur le conflit emblématique de Carsud"
Projection d'images de lutte / Débat avec Mina, représentante en France de l'USTKE et un militant CNT
• 17h : "Les luttes du présent et les perspectives (2018)
Projection d'images du dernier congrès de l'USTKE / Débat avec Rock Haocas, membre du bureau confédéral de l'USTKE et un militant CNT présent au congrès
• 19h30 : Restauration kanak
• 20h30 : Concerts
Sly Harmony (musique kaneka)

CNT, Confédération Nationale du Travail, 33 rue des Vignoles, Paris 20e


Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité Kanaky

Messagede Pïérô » 16 Nov 2016, 01:17

Paris, jeudi 17 novembre 2016

« Kanaky : rien ne se fait dans le ciel »

à 19h30, Centre international de culture populaire (CICP), 21 ter, rue Voltaire, Paris 11e

Projection du film « Kanaky : rien ne se fait dans le ciel »
Suivie d'un débat avec Solidarité Kanaky - le Mouvement des Jeunes Kanak - le Comité de solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA-Nitassinan) - Libertés Maghreb Machreck - le réseau "Sortir du colonialisme" avec pour la modération : Bernard Dréano, président du Centre d'études et d'initiatives de solidarité internationale (CEDETIM)

http://www.cicp21ter.org/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20627
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité Kanaky

Messagede bipbip » 23 Nov 2017, 18:09

Autodétermination : Les Kanak doivent pouvoir voter !

Autodétermination : Les Kanak doivent pouvoir voter !

Dans un an doit se tenir le référendum d’autodétermination de Kanaky/Nouvelle-Calédonie. Ce territoire du Pacifique est une colonie depuis 1853, et a été réinscrit en 1986 par l’ONU sur la liste des territoires non autonomes à décoloniser. Les Kanak n’ont jamais accepté la spoliation de leurs terres et la négation de leur culture.

En 1988, les accords Matignon-Oudinot mettaient fin à une nouvelle révolte écrasée dans le bain de sang d’Ouvéa, où 19 Kanak furent tués, certains exécutés alors qu’ils étaient prisonniers. Cet accord prévoyait une période de 10 ans avant la tenue d’un référendum d’auto­détermination, mais en 1998 l’accord de Nouméa a repoussé l’échéance à fin 2018.

L’accord a été signé par les indépendantistes du FLNKS1 et les loyalistes du RPCR2. L’État est le troisième partenaire, censé accompagner la mise en place des conditions d’une possible indépendance et veiller à l’application de l’accord.

22 780 Kanak absents des registres électoraux

Les Kanak sont devenus minoritaires sur leur territoire au début du 20e siècle. 80 % de la population a disparu suite aux massacres et à la spoliation de leurs terres, qui a entraîné une sous-nutrition et rendu mortelles les maladies importées par les colons. Depuis, ils sont maintenus en minorité par une immigration de peuplement, théorisée en 1972 par Messmer, Premier ministre : « À long terme la revendication nationaliste autochtone ne sera évitée que si les communautés non originaires du Pacifique représentent une masse démographique majoritaire. »

L’accord de Nouméa prévoit que le corps électoral du référendum est restreint, avec seulement les personnes arrivées avant 1998 et ayant 20 ans de résidence continue, et les jeunes nés sur le territoire et résidant depuis 10 ans. Depuis plus d’un an les indépendantistes alertent l’État sur l’absence de nombreux Kanak de la liste référendaire. À l’approche de l’échéance, la liste actuelle fausse ainsi complètement l’issue du scrutin : 22 780 Kanak, sur 90 740 en âge de voter, ne figurent pas sur les registres électoraux.

Le comité spécial de décolonisation de l’ONU a jugé en juin « indispensable l’établissement de listes électorales crédibles et transparentes en Nouvelle-Calédonie ». En termes moins diplomatiques : la liste n’est pas crédible.

La pression monte

Sous la pression du Rassemblement des indépendantistes et des nationalistes (RIN), le comité des signataires chargé du suivi de l’accord de Nouméa vient d’admettre la nécessité d’inscrire sur la liste électorale 7 000 Kanak relevant du droit civil coutumier, personnes anciennement régies par le code de l’indigénat et leurs descendants. 10 000 autres Kanak relevant normalement du même droit, la sincérité du scrutin est encore loin d’être assurée même si le gouvernement a accepté que la révision des listes électorales soit repoussée au-delà du 31 décembre 2017 et que des observateurs de l’ONU supervisent le scrutin.

La mobilisation des indépendantistes va se poursuivre pour l’inscription de tous les Kanak, sur la question qui va être posée à l’occasion du référendum et sur le projet de société. Les partis indépendantistes en discutent pour l’instant chacun de leur côté, mais il serait nécessaire d’avoir rapidement une position ferme et unitaire face au gouvernement et aux colonialistes.

Ceux-ci se mettent en ordre de bataille. La venue prochaine de Manuel Valls à la tête d’une mission parlementaire pour discuter de la question fait partie de ce dispositif. Quand il était Premier ministre, il a fait traîner le transfert des compétences prévu par l’accord de Nouméa et n’a rien fait pour organiser l’inscription des Kanak sur la liste référendaire. Il n’a jamais caché son souhait de maintenir la Nouvelle-Calédonie dans la France.

L’information et le soutien à la lutte légitime du peuple kanak doivent se développer.

Bernard Alleton


https://npa2009.org/notre-presse/hebdo- ... 16112017-0
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 23988
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05


Retourner vers Autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité