Pour les services publics

Re: Pour les services publics

Messagede bipbip » 05 Avr 2018, 17:37

Usagers, professionnels de santé : le 6 avril, tous dans la rue à Rennes pour une santé pour tous !

Sud Santé Sociaux et les Comités de défense des Hôpitaux bretons de Proximité lancent un appel :

Tous ensemble, personnels et usagers, nous vous appelons à participer à une journée d’action le 6 avril pour l’accès aux soins

Nos hôpitaux sont en danger, notre système de protection sociale est remis en cause, nous ne trouvons plus de médecins pour nous soigner : notre pays est au bord d’une crise sanitaire grave : il est temps de réagir !

Nous vous appelons à venir nombreux le 6 avril pour exprimer votre volonté d’une politique de santé qui réponde aux besoins de toutes et tous ; pour exiger des moyens pour les hôpitaux et les EHPAD ; pour l’amélioration des conditions de travail dans tous les établissements de santé.

Programme de la journée :

• 11h00 : rencontre avec direction de l’ARS et préliminaires de l’enquête

• Déplacement des blessés vers la place de la Mairie (haut lieu d’échange, de fraternité…)

• Faites du bruit : chants, slogans…

• Présentation de la cartographie des « crimes et châtiments » des hôpitaux et de la Sécurité Sociale dus à l’ARS BRETAGNE (projet régional de santé), bras armé des gouvernements successifs depuis trop longtemps.

• Procès des accusés avec témoignages de ceux qui subissent les choix politiques (usagers, salariés, élus…)

• 13h00 Pique nique, cantine, café

• Faites du bruit (chansons, musique…)

• 15h00 verdict avec prise de parole du juge des assises et notification à toutes et tous des revendications remise à l’ARS

Rassemblement à 10h30 devant l’ARS. 6, place des Colombes (Derrière le CC Columbia)

http://www.sudsantesociaux35.org/


Motion pour L’Agence Régionale de Santé Bretagne

Stop à la catastrophe sanitaire annoncée
Exigeons l’accès aux soins pour toutes et tous


Pour faire face aux Groupements Hospitaliers de Territoire et aux projets régionaux de santé mortifères, nous, citoyens et personnels de santé, avons décidé de nous regrouper pour contrer cette politique qui dégrade les conditions de travail des personnels et met en danger la vie des patients.

En 2018, toujours moins pour la santé alors que 300 milliards d’euros vont être débloqués pour l’armée, on ferme des lits dans les hôpitaux, on ferme des services de santé de proximité, les EHPAD n’ont plus les moyens d’accueillir décemment les personnes âgées, les personnels sont malmenés... STOP, ça suffit !

Ce que nous voulons :

• Annulation de la dette des hôpitaux
• Suppression de la taxe sur les salaires et remboursement de la TVA sur travaux
• Affectation exclusive des fonds publics aux établissements publics de santé, pour aller vers un service de santé 100% public
• Refus de toute forme de marchandisation de la Santé (Partenariats public-privé, externalisations de services...)
• Pour des investissements à hauteur des besoins et des enjeux de santé publique
• Pour une prise en charge de la Santé à 100% par la Sécurité Sociale (prévention, soins, dépendance)
• La fin de la dégradation des conditions de travail et de la qualité des soins
• La fin du sous-effectif, de la précarité, l’embauche de personnels à hauteur des besoins
• La fin des suppressions de postes, des fermetures d’hôpitaux et de maternités de proximité
• Le maintien d’un maillage territorial permettant une réponse aux besoins de soins dans un délai de 30 minutes
• La garantie d’une prise en charge sécurisée des patients
• De vraies mesures pour lutter contre les déserts médicaux, en ville, en zone rurale et dans les hôpitaux

Nous considérons que l’ambulatoire et la télémédecine sont à utiliser au cas par cas mais ne doivent pas devenir un mode de fonctionnement destiné à faire des économies.

Nous demandons l’organisation d’une table ronde régionale sur la politique de santé en Bretagne.


http://www.rennes-info.org/Usagers-prof ... e-sante-le


Paris samedi 7 avril 2018

Cri d'alerte pour la Santé !

Venez témoigner et inscrire sur des draps blancs vos difficultés d'accès aux soins, le mal-être de l'hôpital et des EHPADs, votre souffrance au travail.

Dans le cadre de la journée mondiale de mobilisation pour la santé organisée dans plusieurs pays européens -Belgique-Espagne-France-Italie...

Le samedi 7 avril de 14h00 à 17h00 devant l'hôpital Pitié - Salpétrière, boulevard de l'hôpital, métro Saint-Marcel

A l'appel du Collectif Notre santé en danger

Image

https://paris.demosphere.eu/rv/61060
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pour les services publics

Messagede Pïérô » 28 Avr 2018, 02:58

Toulouse
Menace sur la cité de la santé et sur le devenir de l’hôpital La Grave

Menace sur la cité de la santé : pour le maintien des services en centre ville et une politique de santé publique de proximité !

Suite à la vente du site de la cité de la santé par le CHU au promoteur Kaufman & Broad pour y construire des appartements de luxe, les services de santé qui s’y trouvent doivent déménager.
Les services concernés aujourd’hui par cette délocalisation sont :
• Le Centre de santé sexuel regroupant les activités de dépistage du VIH, des Hépatites et des IST au sein du Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic ainsi que la 2ième file active de prise en charge de personnes vivant avec le VIH en Midi-Pyrénées représentant 500 personnes (CeGIDD)
• La Permanence d’Accès aux Soins de Santé (PASS) au sein de la médecine sociale permet aux personnes n’ayant pas de couverture sociale de pouvoir bénéficier d’une prise en charge médicale et d’une réouverture de leurs droits.
• La PASS-Psy s’adresse à toute personne en situation de grande précarité, quelque soit la situation administrative, de pouvoir bénéficier d’un accès direct vers un psychologue.
• La Halte santé est un établissement médicosocial qui accueille les personnes vivant à la rue avec des problématiques de santé importante.
• Le Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie Maurice DIDE est une unité de soins ambulatoires qui accueille, évalue et prend en charge les personnes présentant des dépendances.

La direction du CHU nous avait assuré à l’époque de la vente de l’ICR, que ces services de proximité resteraient en centre ville et reviendraient sur l’Hôpital La Grave, ce qui est primordial pour nous, au vu des publics accueillis. Aujourd’hui, ces promesses, comme tant d’autres avant elles, ne semblent être que du vent ! Pour l’instant, la direction nous laisse volontairement dans le flou mais la tendance semble être à un déménagement de tous les services à Purpan.

Cette politique de démantèlement du site de La Grave n’est pas récente de la part des Directions et mairies successives (depuis 2005) et nous amène à croire que les populations fragiles et précaires n’ont plus rien à faire en centre ville.
Plusieurs mobilisations du Comité de Défense de l’Hôpital public, des syndicats CGT santé et SUD santé-sociaux, des associations de malades (Act Up Sud-ouest, Aides, Grisélidis, Planning Familial 31) soutenu par les personnels et médecins des services concernés ont permis que ces activités de soins et de prévention restent au sein du seul hôpital situé au centre-ville à proximité de leurs usager•e•s sur le site de La Grave et de l’Institut Claudius Régaud.

Cela fait trop longtemps que la direction du CHU est dans une logique purement comptable, autant au détriment des personnels que des usager•es.
Dans un contexte de démantèlement du service public et un climat social délétère il est important de rappeler que le personnel et les usager•es du système de santé public ne sont pas les variables d’ajustements économiques de politiques antisociales et ultra libérales.

Nous, citoyen•nes, personnels, patient•es, usager•es, associations, syndicats exigeons :
• le maintien d’une santé de qualité et de proximité en centre ville, sur le site de l’Hôpital La Grave.
• une augmentation des moyens en rapport avec les besoins des populations concernées
• une réponse claire et rapide de la part de la direction du CHU
• la mise en place rapidement d’une réunion avec la direction du CHU, l’ARS Occitanie, la Mairie de Toulouse, les personnels concernés, le Comité de Défense de l’Hôpital public, les représentant-e-s syndicaux et les associations.
Interpellons la Direction : Pique-nique de la colère
Mercredi 2 mai à 12h30 dans la cours l’Hôtel Dieu Saint Jacques !

https://www.facebook.com/events/364064927424923/
#RéanimeTonHostoDuCentreVille


https://iaata.info/Menace-sur-la-cite-d ... -2557.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Pour les services publics

Messagede bipbip » 30 Avr 2018, 15:38

Communiqué du collectif «Touche pas à ma Poste»

«… à attendre les propositions de La Poste… depuis le mois de novembre. «Laissez-nous quelque temps pour nous organiser et nous vous ferons des propositions pour améliorer le fonctionnement de La Poste à Andrest»…. Voilà le discours qu'on nous a tenu et, justement, qui n'est pas tenu, loin de là. La fermeture intempestive à Noël, alors que les familles attendaient des colis, a exaspéré, à juste titre, les usagers. On retrouve là cette volonté, exprimée par un membre de la délégation de La Poste, de plier «le client» à de nouveaux fonctionnements qui sont bien souvent à l'opposé de ses besoins. Pour le collectif, au contraire, il faut revenir à une organisation de La Poste dans l'esprit d'un service public qui assure l'égalité des territoires ; qui permet une gestion au service de l'intérêt général. Le collectif est solidaire de tous les mouvements sociaux qui, aujourd'hui, revendiquent le même esprit pour le rail, les transports, les hôpitaux, l'école et l'université, etc.

... https://www.ladepeche.fr/article/2018/0 ... poste.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pour les services publics

Messagede bipbip » 03 Mai 2018, 14:52

Savoie : la CGT Énergie bloque les compteurs de plus de 300.000 habitants sur les heures creuses
Opération coup de poing jeudi matin de la CGT Énergie Savoie. Les salariés ont bloqué les compteurs de plus de 300.000 Savoyards sur les heures creuses, empêchant le passage en heures pleines. Le courant est également coupé en gare de Chambéry ce jeudi matin.
Opération coup de poing de la CGT Énergie Savoie jeudi matin. Pas de black out mais des factures d'électricité réduites pour plus de 300 000 Savoyards. La FNME CGT proteste contre la future ouverture à la concurrence des barrages hydrauliques qui permettrait à des entreprises privées de s'emparer de l'électricité et de "faire monter les prix".
... https://www.francebleu.fr/infos/economi ... 1525280159

Morlaix. L’hôpital défendu par 2000 manifestants
... https://www.ouest-france.fr/bretagne/mo ... ts-5729107


Soutien à la maternité de Guingamp le samedi 5 mai 2018

Image

http://npa29.unblog.fr/2018/05/02/guing ... st-france/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pour les services publics

Messagede bipbip » 08 Mai 2018, 17:24

Guingamp. 800 personnes pour sauver la maternité
Samedi après-midi, environ 800 personnes, selon la police, sont descendues dans les rues pour protester contre la possible fermeture de la maternité de Guingamp. Une mesure considérée comme « purement économique » qui pourrait mettre à mal le réseau de soins de proximité.
... http://www.letelegramme.fr/bretagne/gui ... OSe4cFw.99

Appel des facteurs aux usagers et défenseurs du service public!
Marseille samedi 12 mai 2018
11h, 46 Avenue de Saint-Just
Les facteurs en lutte depuis le 3 avril organisent un rassemblement le samedi 12 mai à partir de 11h pour dénoncer l'attitude de la Poste lors de ce conflit: embauche massive d’intérimaires pour remplacer les grévistes, refus d'ouvrir de véritables négociations. Nous appelons les usagers, les défenseurs du service public à ce rassemblement le samedi 12 mai à partir de 11h devant le centre courrier du Dôme 46 avenue de Saint-Just, nous appelons également à exiger de la Poste de véritables négociations plutôt que d'essayer de casser la gréve, en interpellant la direction: 04 88 64 77 00. En signant également la pétition en ligne. Contre les projets de la Poste, usagers, postiers organisons ensemble la riposte!
https://www.facebook.com/events/1823003047762456/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pour les services publics

Messagede bipbip » 13 Mai 2018, 18:33

GRENOBLE
La mobilisation ne faiblit pas pour “sauver le bureau de poste Championnet”

La Poste, on le sait, envisage de fermer le bureau de Championnet à compter du 4 juin. Du coup, la mobilisation des habitants, des usagers, mais aussi des élus, ne faiblit pas : banderole accrochée, manifestation de soutien, pétition… Le prochain rendez-vous est programmé ce lundi 14 mai, à partir de 18 heures, devant le bureau de poste. À l’initiative du collectif “J’aime ma poste à Grenoble” et de l’union de quartier Championnet-Bonne-Condorcet-Hoche, cette assemblée citoyenne des usagers et des habitants a pour objectif “de décider, ensemble, des prochaines actions de sauvegarde”, expliquent les organisateurs.

https://www.ledauphine.com/isere-sud/20 ... hampionnet
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pour les services publics

Messagede bipbip » 18 Mai 2018, 21:02

Mobilisation pour défendre LE CHAC

Parti de l’hôtel de ville, le cortège des défenseurs du centre hospitalier Ariège Couserans (Chac) a stoppé devant la sous-préfecture de Saint-Girons./ Photo DDM, D. S.

Environ 700 personnes, parmi lesquelles figuraient de nombreux élus, dont certains étaient ceints de leur écharpe tricolore, ont répondu, hier après-midi, à Saint-Girons, à l’appel du comité de défense du centre hospitalier Ariège Couserans.

C’est derrière une banderole proclamant « Touche pas à mon hosto » qu’environ sept cents personnes ont défilé, hier après-midi, dans les rues de Saint-Girons. Les manifestants, répondant à l’appel lancé par le comité de défense du centre hospitalier Ariège Couserans (Chac), ont, depuis l’hôtel de ville, rallié la sous-préfecture où une petite délégation a été reçue par le sous-préfet Patrick Leverino.

Dans le cortège figuraient des responsables du comité de défense, dont le président Frédéric Bostyn, des agents de l’établissement de soins, quelques militants de la CGT, des usagers et de nombreux élus du territoire ceints de leur écharpe tricolore.

« Ce comité de défense est l’incarnation d’une volonté citoyenne de peser dans le débat sur les grandes questions de la santé. Car pour nous, il est hors de question de la santé soit seulement envisagée à l’aune de critères financiers », a lancé Frédéric Bostyn pour qui le projet de fermer la maternité et le service chirurgie du Chac la nuit et pendant les week-ends « met à mal l’égalité des citoyens pour l’accès à la santé, pourtant inscrite dans la constitution ». « La santé est un bien commun qu’on ne peut pas nous confisquer », a-t-il ajouté en demandant que le gouvernement « remette l’humain au cœur de la politique publique de santé ».

... https://www.ladepeche.fr/article/2018/0 ... pital.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité