Soutien à Aleksandr Kolchenko

et appels à aller soutenir en urgence...

Soutien à Aleksandr Kolchenko

Messagede bipbip » 15 Fév 2015, 03:50

Dimanche 15 février, Paris

Soirée de soutien au camarade Aleksandr Kolchenko

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Soutien à Aleksandr Kolchenko

Messagede bipbip » 02 Avr 2015, 14:55

Russie-Crimée : L’affaire Koltchenko

Anarchiste, antifasciste et militant pour les droits sociaux en Crimée, notre camarade Alexandre Koltchenko a été pris en otage par les autorités russes. Kidnappé par le FSB (l’ex-KGB), il est aujourd’hui détenu à la prison spéciale de Lefortovo (Moscou). La justice poutinienne l’accuse d’ « attentat » et de « participation à des organisations terroristes »

Alexandre, qui pourtant depuis des années a fait preuve de ses opinions antifascistes, est accusé d’appartenir à Pravy Sektor, une organisation d’extrême-droite dont le rôle dans les évènements en Ukraine est largement surestimé par la propagande officielle russe.

Aujourd’hui en Russie, tout militant, indépendamment de ses opinions politiques, qu’il soit de gauche, anarchiste ou libéral peut être accusé d’être membre ou sympathisant de Pravy Sektor.

Cette situation est comparable à celle de l’époque de Staline où on recherchait des « trotskistes » quasi inexistants ou bien à la chasse aux communistes aux États-Unis à l’époque de McCarthy. Le régime nationaliste et autoritaire de Poutine utilise tous les arguments possibles et imaginables dans sa propagande à commencer par des préjugés religieux et des éléments de la théorie du complot et jusqu’au racisme. Ce système parasite la rhétorique antifasciste. De ce fait, toute personne qui dérange peut être accusée d’être « fasciste » même si cette personne est d’opinions opposées au fascisme, c’est-à-dire même si elle est de gauche ou anti-autoritaire.

La persécution de l’antifasciste Alexandre Koltchenko et du cinéaste et militant Oleg Sentsov (tous les deux inclus par les juges d’instruction dans la même organisation « terroriste ») est purement politique. Elle sert à intimider les habitants de Crimée dans le but de prévenir toute action d’opposition dans la péninsule.

Dans la Crimée annexée, toutes les méthodes les plus autoritaires de répression sont utilisées pour faire taire les mécontentements. En raison de menaces sur la vie et sur la liberté, plusieurs personnes ont déjà dû quitter la Crimée, dont des défenseurs des droits de l’homme, des militants étudiants et des syndicalistes, des anarchistes et des antifascistes ainsi que les activistes de la communauté tatare de Crimée. Ces derniers, en outre, doivent faire face à la discrimination liée à leur nationalité, depuis l’annexion de la péninsule.

Que risque Alexandre Koltchenko ?

Alexandre Koltchenko encourt jusqu’à vingt ans de prison, une peine exorbitante pour un « attentat » dans lequel il n’est pas impliqué. Lui et d’autres prisonniers politiques ukrainiens sont détenus seulement dans le but de démoraliser l’opposition par des procès judiciaires d’intimidation. La liberté de ces prisonniers est directement liée à la stabilité du régime poutinien. Si les activistes parvenaient à déstabiliser l’assurance de Poutine et son impunité, ces prisonniers seraient libres.

On ne peut pas espérer que les procès de Koltchenko ou de Senstov soient juste ou mené selon la Loi. Leur arrestation est arbitraire, les accusations contre eux sont des pures falsifications. Et tout ceci n’est pas une erreur car le régime agit en pleine conscience.

Comment peut-on aider Alexandre Koltchenko ?

Nous appelons les mouvements de gauche et les libertaires étrangers à soutenir Alexandre Koltchenko. Vous pouvez organiser des actions, envoyer des lettres de soutien à Alexandre, récolter de l’argent pour payer ses avocats et des colis de nourriture, aider sa famille. Il est également très important de diffuser l’information sur son cas. Il faut se désolidariser de ceux qui soutiennent l’expansion agressive du nationalisme russe même si celui-ci est masqué par une rhétorique « de gauche » ou « anti-impérialiste ». Le régime de Poutine se passera bien de votre compassion, gardez-la pour ses victimes.

Quand peut-on commencer cette campagne de soutien ?

Vous pouvez commencer dès aujourd’hui en nous aidant à diffuser ce texte, en le traduisant dans les différentes langues, en l’envoyant à vos camarades.

Nous vous appelons également à organiser les actions de soutien à Alexandre Koltchenko et à d’autres prisonniers politiques dans la période du 1er au 7 avril 2015. Les délais de détention de Koltchenko et de Sentsov se terminent respectivement le 11 et le 16 avril. Début avril, le Tribunal de Lefortovo doit se prononcer sur la mesure de sûreté : soit ils restent en prison, soit ils sont interdits de quitter le territoire russe ou bien assignés à résidence.

Seule une pression forte et large sur le régime de Poutine et des protestations dans le monde entier qui pourront donner à nos camarades une chance de sortir de prison. Nous exigeons leur libération immédiate ainsi que l’arrêt de toute action publique à leur encontre.

Pour nous contacter : ✉freekolchenko@gmail.com
• Cet article est tiré du site de l’organisation communiste libertaire russe Avtonomnoye Deïstviye.


ACTION EN FRANCE

Pour la libération immédiate d’Alexandr Koltchenko et pour les libertés démocratiques dans tous les pays, nos organisations associatives, syndicales et politiques appellent à manifester devant les ambassades de Russie et d’Ukraine.

le samedi 11 avril

• Devant l’ambassade de Russie (à 15 heures, vers le métro Porte Dauphine) pour dénoncer l’enlèvement et la détention d’A. Koltchenko et exiger sa libération immédiate.
• Devant l’ambassade d’Ukraine (à 16h30, vers le métro Ségur) pour que son gouvernement revendique explicitement sa libération.

Organisations signataires : Ligue des Droits de l’Homme, Fédération Internationale des ligues des Droits de l’Homme, Groupe de résistance aux répressions en Russie, Ukraine Action, Action antifasciste Paris-Banlieue, Assemblée Européenne des Citoyens, Union syndicale Solidaires, CNT-f, CNT-SO, Émancipation, FSU, FSU 03, CGT Correcteurs, Sud éducation, Alternative libertaire, Ensemble ! (membre du Front de gauche), L’insurgé, NPA, Fédération anarchiste.

http://alternativelibertaire.org/?Russi ... Koltchenko


Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Soutien à Aleksandr Kolchenko

Messagede Béatrice » 02 Avr 2015, 20:01

samedi 4 avril 2015 à 11h rassemblement à Biarritz devant le vice consul de la Russie, Place Bellevue

Liberté pour Alexandre Loltchenko !!!


http://pays-basque.demosphere.eu/rv/284
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2776
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Soutien à Aleksandr Kolchenko

Messagede Béatrice » 06 Avr 2015, 18:55

samedi 11 avril 2015 à MARSEILLE à 15 h

Pour la libération immédiate d’Alexandr Koltchenko, manifestons


A 15h devant le Consulat d’Ukraine
38 Rue Roux de Brignoles 13006 Marseille
pour que son gouvernement revendique explicitement la libération d’Alexandr Koltchenko.

A 16h devant le Consulat de Russie
3 Avenue Ambroise Paré, 13008 Marseille
pour dénoncer l’enlèvement et la détention d’A. Koltchenko et exiger sa libération immédiate.

Premières signataires :
Anarchist Black Cross Marseille, Alternative Libertaire Marseille, Émancipation, groupe Germinal (Fédération Anarchiste), Ligue des Droits de l’Homme 13, Nosotros, Solidaires 13

Plus d’infos :
https://avtonom.org/fr/news/rejoignez-n ... e-koltchen

http://www.millebabords.org/spip.php?article27749
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2776
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Soutien à Aleksandr Kolchenko

Messagede Pïérô » 09 Avr 2015, 08:10

Strasbourg, samedi 11 avril

Rassemblement de soutien pour Alexandr Koltchenko, antifasciste de Crimée, kidnappé et emprisonné par l’Etat russe !

devant le consulat de Russie à Strasbourg (place Sébastien Brant) le samedi 11 avril à 15 heures.

http://www.al-alsace.tk/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Soutien à Aleksandr Kolchenko

Messagede Pïérô » 14 Avr 2015, 00:27

Strasbourg

Image

Marseille

Image

Paris

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Soutien à Aleksandr Kolchenko

Messagede bipbip » 14 Avr 2015, 12:52

Lyon

La CLAF Lyon regroupant Alternative Libertaire, la CNT, la Coordination des Groupes Anarchistes et la Fédération Anarchiste a organisé une action de solidarité avec Alexander Koltchenko lors de la journée internationale de soutien à cet antifasciste russe.
Banderole déployée devant le consulat de Russie et celui d’Ukraine.
Tract de Anarchist Black Cross Moscou distribué ci-desous.

... http://rebellyon.info/Action-de-solidar ... ander.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Soutien à Aleksandr Kolchenko

Messagede clateuf » 22 Avr 2015, 08:19

Action en solidarité avec Alexander Koltchenko

http://grainedanar.org/2015/04/16/solidarite-internationale-avec-alexander-kolchenko/

Image

Dans le cadre de la semaine d’action de protestation et de solidarité avec l’anarchiste criméen Alexander Kolchenko à l’appel de l’Anarchist Black Cross Moscou, deux rassemblements et une diffusion de tracts ont eu lieu ce samedi 11 avril 2015 à Lyon mais aussi à Paris, Marseille, Strasbourg, Nice et Grenoble.

Alexandre Koltchenko a 24 ans et il vit en Crimée. Il est étudiant et travaillait en même temps à la Poste. Il milite avec les anarchistes depuis 5 ans. Son action porte sur l’écologie, le syndicalisme étudiant et la lutte anti autoritaire. Alexandre a participé à l’insurrection populaire contre le gouvernement corrompu et autoritaire de Yanoukovitch en 2014. Il fut arrété le16 mai 2014 à Simféropol en Crimée par le FSB (ex-KGB) sous l’accusation d’avoir commis des attentats dans des trains et d’appartenir à «Pravy sektor» (« secteur droit »), une organisation d’extrême-droite, alors qu’Alexander, depuis des années, a fait preuve de ses opinions antifascistes. Il fut ensuite transféré à Moscou pour être incarcéré au Centre de Détention Provisoire de Moscou à Lefortovo. La date du 11 avril n’a pas été choisit au hasard car d’ici quelques jours son délai de détention provisoire prendra fin. Dans la première moitié d’Avril la cour fédérale de Moscou à Lefortovo décidera à nouveau si il doit attendre le jugement en prison ou si il aura le droit de sortir avec une interdiction de quitter le territoire ou encore une assignation à résidence…

A l’initiative de la C.L.A.F. Lyon (1), une vingtaine de personnes se sont réunit devant le consulat de la fédération de Russie dans le 6ème arrondissement derrière deux banderoles (« Libérez Kolchenko » et « Solidarité internationale »), le groupe s’est ensuite dirigé vers le consulat d’Ukraine dans le 2ème arrondissement où la aussi les banderoles furent déployées. Pour terminer cette après midi de solidarité, le groupe s’est dirigé place Bellecour pour distribuer 200 tracts, banderoles déployées, du texte ci dessous de l’Anarchist Black Cross Moscou.

Graine d’anar, Fédération Anarchiste Lyon
http://grainedanar.org/

(1) C.L.A.F. de Lyon: Campagne Libertaire Anti-Fasciste qui réunit le groupe « Graine d’anar » de la Fédération Anarchiste, Alternative Libertaire, la Confédération Nationale du Travail et la Coordination des Groupes Anarchistes.


Texte de l’Anarchist Black Cross Moscou distribué :

Journée internationale de soutien à Alexander Koltchenko

Alexandre Koltchenko est un anarchiste Criméen, activiste social et antifasciste qui est tenu en captivité par les autorités russes. Avec d’autres militants de Crimée, il a été enlevé par le FSB (ex-KGB) et est maintenant détenu comme otage politique à la prison Lefortovo à Moscou. Il est accusé d’avoir commis des « actes de terrorisme » et d’« appartenance à une communauté terroriste ».

Pourquoi Alexander Koltchenko est en prison ? Alexander, qui a indéniablement prouvé sa position antifasciste pendant de nombreuses années, est confronté à des accusations absurdes d’appartenance à « Secteur droit », une organisation d’extrême-droite ukrainienne radicale, dont le rôle réel des événements ukrainiens est gonflé de manière disproportionnée par la propagande officielle russe. Dans la Russie moderne tout militant – de gauche, anarchiste ou libéral – peut être calomnié comme membre ou sympathisant de « Secteur droit ». Cette situation est comparable à la chasse aux « trotskystes » inexistants sous Staline, ou la chasse aux sorcières de McCarthy pour les communistes. Le régime autoritaire et nationaliste de Poutine, qui se sert de tout dans sa propagande, des préjugés religieux et théories du complot au racisme pur et simple, vole sans vergogne la rhétorique « antifasciste ». Et pourtant, toute personne qui est considéré comme gênante est appelée un « fasciste », même se il / elle se trouve du côté opposé du spectre politique. L’affaire contre l’antifasciste Alexander Koltchenko et l’activiste civil et réalisateur Oleg Sentsov (les enquêteurs l’ont inscrits dans le même groupe « terroriste ») est politique. Elle est destinée à intimider les habitants de la Crimée et à prévenir toute résistance sur la péninsule. Les plus autoritaire des méthodes sont maintenant utilisées dans la Crimée annexée pour réprimer tous les mécontentements. Beaucoup de gens ont été obligés de quitter la Crimée parce que leurs vies et leurs libertés étaient menacées : avocats, militants de gauche, étudiants et militants syndicaux, anarchistes, antifascistes et militants Tatars de Crimée qui qui ont été victimes de discrimination ethniques.

A quelles menaces Alexander Koltchenko fait-il face ? Une peine de prison terrible allant jusqu’à 20 ans menace Alexander Koltchenko pour une « attaque terroriste » inexistante dans laquelle il n’était pas impliqué. Koltchenko et d’autres prisonniers politiques ukrainiens sont détenus dans le seul but de démoraliser l’opposition par des semblants de procès. Leur liberté est directement liée à la stabilité du régime de Poutine : si nous pouvons ébranler la confiance de Poutine dans son impunité, les prisonniers seront libérés. Il n’y a pas espoir que Koltchenko, Sentsov et d’autres soient jugés par la loi. Leur arrestation était illégale, les accusations portées contre eux sont farfelues. Ce ne est pas une erreur, le régime sait ce qu’il fait.

Comment pouvez-vous aider Alexander Koltchenko ? Nous demandons de l’aide des forces internationales de gauche et libertaires. Vous pouvez organiser et mener des actions de protestation et de solidarité, écrire des lettres à Koltchenko, envoyer des dons pour les avocats et les colis alimentaires, aider sa famille. Il est également important de diffuser des informations sur son cas. Plus que tout, nous devons nous dissocier de toutes les forces qui soutiennent l’expansion agressive du nationalisme russe, même s’ils le font sous couvert d’une rhétorique « gauchiste » et « anti-impérialiste ». Le régime de Poutine s’en sort tout aussi bien sans votre sympathie, mieux vaut la garder pour ceux qui sont devenus ses victimes.

Anarchist Black Cross Moscou https://www.facebook.com/abcmoscow
http://avtonom.org/
freekolchenko@gmail.com

Pétition : http://alexandrekoltchenko.wesign.it/fr


Interview d’Alexandre Kolchenko – Maksym Butkevych


L’histoire de cette interview est différent de la façon dont les interviews sont habituellement enregistrées. La personne qui répond aux questions est dans un lieu pas très accessible pour les journalistes – le Centre de Détention Provisoire de Moscou à Lefortovo qui est toujours connu comme RF FSB SIZO (RF FSB SIZO – Centre de Détention Provisoire du Service Fédéral de Sécurité de la Fédération de Russie – trad.).

Lefortovo est la prison qui combine des régimes de détention spéciaux et des mesures de sécurité spéciales. Le criméen Aleksandr Kolchenko , l’un des prisonniers de Lefortovo, célèbre son anniversaire fin Novembre. Le militant anti-fasciste et social n’avait probablement jamais imaginé passer cette journée dans un tel endroit. Cependant, l’occupation de la Crimée a changé sa vie: le 16 mai, Sasha, connu par les amis sous le surnom de « Tundra », a été arrêté à Simferopol par le Service Fédéral de Sécurité (FSB) de la Fédération de Russie, accusé de participation à des sabotages et au groupe terroriste du Secteur droit et bientôt transféré à Moscou.

Malgré l’absurdité des accusations, les nombreuses violations durant le processus d’enquête et les tentatives constantes d’imposer la citoyenneté russe à l’antifasciste Ukrainien, Aleksandr Kolchenko, de même que le réalisateur ukrainien Oleg Sentsov (tous deux étaient des participants actifs aux protestations contre l’annexion de la Crimée par la Russie ) n’ont pas coopéré à l’enquête et sont toujours en détention. Dans la période entre la prolongation de son mandat de détention et son anniversaire nous avons réussi à passer des questions à Sasha sur ce qui se passait avec lui en ce moment – et à recevoir des réponses de l’un des « otages de Crimée » ukrainiens en prison à Moscou pour savoir ce il pensait, faisait et prévoyait. Le 11 Novembre, le Bureau du Procureur général de la Fédération de Russie a déclaré dans sa lettre que les quatre prisonniers de Lefortovo – Sentsov, Cherniy, Afanasyev et Kolchenko – étaient des citoyens ukrainiens.

Toutefois, jusqu’à présent, une telle «reconnaissance» n’a eu aucun impact sur leur situation. La vie quotidienne à Lefortovo – Commençons par votre vie quotidienne actuelle.

Quelles sont vos conditions de détention? Avec qui partagez-vous votre peine d’emprisonnement? Comment vivez-vous le régime quotidien de la prison, avez-vous assez de nourriture et de temps pour marcher? Comment est votre santé? – Les conditions de détention dans la cellule sont satisfaisants. Dans ma vie normale avant la détention, j’avais aussi l’habitude de me lever à 6 heures, de sorte que le décollage à 6 heures au SIZO ne me bouleverse pas. La cellule, à ma connaissance, est ordinaire: quatre murs, une petite fenêtre avec des barreaux, un évier pour se laver, une cuvette de WC, et des meubles fixés au sol. Maintenant, ils font des travaux de réparation dans les cellules, donc les prisonniers sont progressivement déplacés vers les cellules rénovées. Mes compagnons de cellule sont différents, de différentes régions et villes de la Russie: Caucase et Bachkirie, Moscou et Rostov, et ainsi de suite; ils sont de nationalités différentes et croyances religieuses. Malgré le fait que je ai connu des gars russes avec des croyances semblables pendant longtemps, c’est mon premier séjour en Russie. C’est dommage que ma première visite ait commencé avec la SIZO. La nourriture est bonne ici (certainement, pas aussi bonne qu’à la maison). Le menu change tous les quatre jours: petit déjeuner – gruau, soupe au lait, deux plats pour le déjeuner et le dîner; ils donnent toujours de la viande ou du poisson. Ils me donnent même de la nourriture supplémentaire: lait condensé et beurre tous les jours, un œuf tous les deux jours. La raison est simple: le service médical du SIZO croit que je suis en sous-poids. Ils offrent des promenades tous les jours, mais en ce moment je ne vais pas à l’extérieur, j’ai peur d’attraper froid. Et je ne ai pas de problèmes de santé ou des plaintes, tout va bien.

– Comment passez-vous vos journées en prison? Nous savons ce que vous lisez beaucoup là – quoi exactement? Et que voudriez-vous lire dans l’avenir le plus proche? – J’ai lu la plupart de mon temps libre. En ce moment je lis les écrits journalistiques de Léon Tolstoï, en particulier, ses articles sur les conceptions religieuses, les questions de territoire, la peine de mort. Tolstoï était un penseur avec les croyances anti-étatiques similaires à l’anarchisme, et c’est pourquoi il est intéressant pour moi. Avant cela, j’ai lu la poésie de Ivan Franko en ukrainien; « L’État et la Révolution » de Lénine; « Les discours d’un rebelle » de Pierre Kropotkine; « La société future » par Jean Grave. J’ai aussi lu les journaux russes et des revues sur abonnement, tels que « Novaya Gazeta », « New Times », « Russian Reporter », « Popular Mechanics ».

– Qu’est-ce qui vous manque plus que tout en prison ? – Bien sûr, la plus que tout la liberté me manque et la communication avec mes amis et parents. De même que mon travail et mes collègues. Je n’ai pas l’habitude à être dans le mode de ne rien faire – j’ai toujours travaillé et j’aimais mon travail dans l’industrie de l’impression. Je suis reconnaissant à tous ceux qui m’ont écrit ici au SIZO. C’est la grande joie et un soutien moral. Et la Crimée me manque beaucoup.

– Quel paquet souhaitez-vous recevoir ici? N’importe quoi, quel que soit son coût? – De la musique. Je veux écouter de la musique – en particulier les sons jamaïcains, de reggae et de ska. J’aime la musique et à un certain point, c’était l’une des raisons de mon intérêt pour les anarchistes et antifascistes. – Quelles nouvelles sont les plus importantes pour vous maintenant? Savez-vous combien de personnes, en particulier en Ukraine, sont au courant de votre situation? – Je suis intéressé par toutes les nouvelles du monde extérieur. Je sais seulement partiellement comment les gens sont au courant de mon destin: par la presse et dls lettres que je reçois.

– Étiez-vous surpris d’apprendre la décision du tribunal du 20 Octobre de prolonger votre séjour en prison? – Non, cette décision ne m’est pas arrivé comme une surprise. En étant ici, en parlant à mes compagnons de cellule, j’ai réalisé que c’était une pratique habituelle. – Plusieurs questions concernant l’enquête. Comment pensez-vous: sont-ils intéressés en rien à déterrer la vérité dans votre cas? Avez-vous subi des pressions? – Non, je ne ai pas eu de pression par l’enquête. Je n’ai aucune idée de la «vérité» à laquelle l’enquête s’intéresse. Dans mon opinion personnelle, basée sur les analyses de la façon dont les événements d’Ukraine ont été couverts par les médias russes, je pense qu’ils ont besoin du « Secteur Droit » en Crimée pour justifier son annexion par la Russie. Pour cette raison précise dans cette affaire criminelle, ils assimilent Oleg Sentsov, d’autres gars et moi-même au « Secteur Droit ». Cependant, personnellement, je ne ai rien à voir avec le Secteur droit.

– L’enquête insiste sur votre citoyenneté russe, alors qu’en Ukraine (et pas seulement), vous êtes considéré comme un citoyen de l’Ukraine. Comment allez-vous répondre à la question de votre citoyenneté? – Je me considère comme un citoyen de l’Ukraine. Le seul document d’identification que j’ai est le passeport d’un citoyen ukrainien. Je ne ai jamais eu un passeport russe. Depuis la rédaction: le 11 Novembre, le Bureau du Procureur Général de la Fédération de Russie a admis Kolchenko et d’autres prisonniers politiques comme des citoyens de l’Ukraine.

Source No border Ukraine : http://noborders.org.ua/en/fields-of-work/other/aleksandr-kolchenko-i-am-not-a-terrorist-i-am-a-citizen-of-ukraine/
Avatar de l’utilisateur-trice
clateuf
 
Messages: 105
Enregistré le: 01 Mar 2015, 20:55

Re: Soutien à Aleksandr Kolchenko

Messagede bipbip » 28 Avr 2015, 11:21

Appel à amplifier la solidarité à l'occasion du 1er mai

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Soutien à Aleksandr Kolchenko

Messagede bipbip » 16 Mai 2015, 17:15

Russie/Ukraine : Solidarité internationale pour Alexandr Koltchenko

Le 9 avril dernier, les juges de Moscou ont décidé de prolonger jusqu’au 16 mai la détention d’Alexandr Koltchenko, postier et connu comme militant anarchiste, antifasciste, écologiste, mais aussi syndicaliste étudiant ukrainien.

Le 16 mai cela fera un an jour pour jour qu’Alexandr est détenu par le FSB (ex-KGB), autrement dit les services secrets russes. Il a été arrêté à Simféropol en Crimée parce que son action contre la mainmise de la Russie en Crimée agaçait les autorités russes. Il est actuellement détenu à la prison de ­Léfortovo.

Accusations délirantes

Lors de l’audience du 9 avril, les juges russes ont maintenu leurs accusations délirantes de participation à des actions terroristes en Crimée contre les locaux de Russie unie, le parti de Poutine et contre des bâtiments officiels et autre comme la statue de Lénine à Simféropol pour le compte de l’organisation d’extrême droite ukrainienne Pravy sektor (Secteur droite). Ne manquant pas d’imagination, le pouvoir russe qui met en scène cette parodie de justice accuse le prétendu groupe terroriste dont Alexandr serait un des principaux inspirateur et activiste, ­d’avoir préparé des attentats contre diverses infrastructures (pont de chemins de fer, lignes électriques).

Les autorités russes accusent Alexandr de s’être associé entre autres avec le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov pour réaliser ses forfaits prétendument destinés à déstabiliser les nouvelles autorités de Crimée afin que la République de Crimée quitte la Fédération de Russie.

Ces accusations mensongères, diffamatoires et relevant de la logorrhée complotiste, Alexandr les réfute bien sûr en bloc comme celle de faire partie d’un parti clandestin antirusse en Crimée. « Il n’est pas un terroriste et je ne suis pas la mère d’un terroriste », a déclaré lors de cette audience Larissa Koltchenko, la mère ­d’Alexandr.

Ce qui est visé, c’est en fait son engagement politique comme son opposition à la construction d’un nouveau terminal de transport sur la mer Noire, sa participation à des rassemblements antinazis, aux luttes contre l’augmentation du coût des études dénoncée par son syndicat étudiant ou encore son soutien aux grèves ouvrières.

L’avocate et les soutiens ­d’Alexandr ont rappelé qu’il est et se revendique citoyen ukrainien afin de mettre en lumière le caractère arbitraire de son arrestation et de sa détention.

Ainsi en février dernier le service national des migrations de l’Ukraine a confirmé sa citoyenneté ukrainienne et le 27 mars a déposé une plainte pour enlèvement du citoyen ukrainien ­Koltchenko.

Plainte à la CEDH

Il en a été de même pour Oleg Sentsov. Mais cela ne doit pas cacher le fait que les autorités ukraniennes ne font rien pour obtenir sa libération. Enfin ­l’avocate d’Alexandr, Svetlana Sidorkina, a déclaré que son client a envoyé une plainte à la Cour européenne des droits de l’homme contre l’attribution forcée qui lui a été faite de la citoyenneté russe.

Durant l’audience, Alexandr ne s’est pas plaint. Il est resté laconique. Il a évoqué ses lectures en prison. Il regrette que ses relations avec la Russie aient commencé avec la prison. Dans une de ses lettre, il parle de Léon Tolstoï et dit que ce dernier, s’il vivait actuellement, serait incarcéré en vertu de l’article 280.1 du Code criminel pour « appels publics à l’action visant à violer l’intégrité territoriale de la Fédération de Russie ».

Début avril s’est tenue une semaine d’action internationale pour la libération d’Alexandr Koltchenko avec des rassemblements organisés à Kiev, Minsk, Berlin, Brême, en Tunisie, à Biarritz, Paris, Strasbourg et ­Marseille devant les représentations russes mais aussi ukrainennes pour qu’elles exigent sa libération.

Les juges annonceront d’ici le 16 mai (a priori début mai) la date du procès d’Alexandr qui pourrait se tenir pendant l’été...

Le 1er Mai peut et doit être un temps fort pour faire connaître aux travailleurs, aux travailleuses et à leurs organisations cette affaire à l’échelle internationale.

Il faut donc intensifier la mobilisation pour Alexandr, mais aussi l’élargir aux progressistes qui se battent contre la tyrannie en Russie sans oublier celles et ceux qui sont victimes de l’arbitraire du nouveau pouvoir ukrainien dans un contexte marqué par la guerre et un ­cessez-le-feu précaire dans le ­Donbass.

Laurent Esquerre (AL Paris-Nord-Est)

http://www.alternativelibertaire.org/?R ... Solidarite
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Soutien à Aleksandr Kolchenko

Messagede bipbip » 06 Juin 2015, 19:41

Russie : Mobilisons-nous pour Alexandr !

Le militant anarchiste russe Koltchenko est détenu depuis un an en Russie et attend son procès. La mobilisation doit se poursuivre pour obtenir sa libération et dénoncer le pouvoir tyrannique de Poutine et ses acolytes.

Voici un peu plus d’un an ­qu’Alexandr Koltchenko est détenu par les autorités russes. Arrêté le 16 mai 2014, il est sous le coup d’accusations délirantes (attentats, préparation d’attentats pour le compte de l’organisation ukrainienne d’extrême droite Pravy sektor / Secteur droite).

Militant antifasciste, anarchiste, écologiste et syndicaliste étudiant ukrainien, il paye pour son opposition au talon de fer avec lequel le pouvoir russe entend piétiner toutes celles et ceux qui résistent à son pouvoir dictatorial. Le régime de Poutine veut le faire condamner lourdement pour en faire un exemple et dissuader ainsi toutes celles et ceux qui lui font face.

Cette affaire, ou plutôt cette machination, intervient dans un contexte marqué par la guerre en Ukraine. Cette dernière explique en grande partie le raidissement des autorités russes. La publication du rapport rédigé par Boris Nemtsov, opposant libéral assassiné en février dernier, apporte de nouveaux éléments à charge sur la présence de troupes russes parmi les troupes séparatistes russes dans le Dombass. Ce document qui constitue une des raisons de l’élimination de Nemtsov, témoigne de cette crispation et du refus violent du régime russe de toute contestation susceptible de porter atteinte à son image.

Trois autres personnes sont poursuivies par les autorités russes dans cette affaire. Le cinéaste Oleg Sentsov refuse comme Alexandr de collaborer avec les autorités russes et de reconnaître une culpabilité montée de toute pièce par les autorités russes en recherche de boucs émissaires. Deux autres prévenus, Guennady Afanassiev et Alexei Tchrny, ont fait le choix de collaborer avec les autorités russes, car ils pensaient ainsi obtenir une peine moins sévère que celle qui leur était promise. Les juges du tribunal municipal de Moscou viennent de les condamner à 7 ans de colonie pénitentiaire. Koltchenko et Sentsov risquent quant à eux 15 à 20 ans de camp de travail.

Le procès devrait se tenir dans la deuxième quinzaine de juin et donc la mobilisation doit s’intensifier pour faire éclater la vérité et obtenir leur libération. De nouveaux rassemblements de protestation se sont tenus à Varsovie et à Kiev le 16 mai. Depuis avril dernier les mobilisations ont touché une vingtaine de villes dans le monde [1]. Mentionner Koltchenko au dos des chèques.. Il faut désormais développer cette mobilisation, afin de faire tomber le mur des médias qui ignorent cette affaire et mettre en lumière le côté obscur de la force du régime tyrannique russe.

Laurent Esquerre (AL Paris Nord-Est)


[1] Pour développer cette campagne et soutenir les organisations russes et ukrainiennes progressistes qui se battent dans des conditions très difficiles pour obtenir la libération des prévenus dans cette affaire, le soutien financier est nécessaire. Les dons individuels et d’organisations sont à faire parvenir à Solidaires (à l’ordre de Solidaires), 144, bd de la Villette, 75019 Paris

http://alternativelibertaire.org/?Russi ... -nous-pour
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Soutien à Aleksandr Kolchenko

Messagede bipbip » 25 Juin 2015, 15:41

Ils et elles s’engagent pour Koltchenko

Syndicalistes, artistes, féministes, militantes et militants des droits de l’homme... Des dizaines de personnalités soutiennent la demande de libération de notre camarade Alexandr Koltchenko, persécuté par les sbires du Kremlin.

Fred Alpi (chanteur-compositeur), Verveine Angeli (syndicaliste Solidaires), Stefan Bekier (ancien activiste de l’opposition de gauche en Pologne, militant de Ensemble, membre du Front de gauche), Olivier Besancenot (NPA), Emmanuelle Bigot (commission internationale de l’Union syndicale Solidaires), Alain Bihr (professeur honoraire de sociologie), Marco Candore (comédien et metteur en scène), Hélène Chatelain (cinéaste), Noam Chomsky (linguiste et militant), Jean-François Claudon (militant socialiste), Philippe Corcuff (maïtre de conférences de science politique à l’IEP de Lyon), Olivier Delbeke (syndicaliste CGT), Françoise Dumont (présidente de la Ligue des droits de l’homme), Stéphane Enjalran (secrétaire de l’Union syndicale Solidaires), Laurent Esquerre (commission internationale d’Alternative libertaire), Désirée Frappier (auteure de bande dessinée), Alain Frappier (auteur de bande dessinée), Fabien Gallet (syndicaliste Solidaires), Dan Gallin (syndicaliste UNIA, et Global Labour Institute, Genève, Suisse), Armand Gatti (poète dramaturge), Dominique Gautrat (enseignante retraitée SNES-FSU), Serge Goudard (syndicaliste, Emancipation), Anne Guérin (journaliste et sociologue, membre de l’Observatoire international des prisons), Pierre Guillaumin (syndicaliste CGT), Laure Jinquot (L’Insurgé et syndicaliste FSU), Zbigniew Marcin Kowalevski (journaliste et chercheur), Alain Krivine (NPA), Lola Lafon (romancière), Jean-Pierre Levaray (écrivain), Michael Löwy (sociologue), Jean-Marc Luneau (metteur en scène et enseignant), Christian Mahieux (commission internationale de l’Union syndicale Solidaires), Jan Malewski (rédacteur de la revue Imprecor), Alexis Mayet (syndicaliste Unef), Frank Mintz (enseignant et historien), Ugo Palheta (sociologue), Irène Pereira (féministe, enseignante, philosophe), Christine Poupin (porte-parole du NPA), Vincent Présumey (syndicaliste, Emancipation, FSU Allier), Hugo Reis (secrétaire national de SUD-PTT), Théo Roumier (cosecrétaire national de Sud Education), Catherine Samary (économiste et militante altermondialiste), Patrrick Silberstein (éditeur aux éditions Syllepse), Edith Soboul (secrétariat fédéral d’Alternative libertaire), Pierre Stambul (syndicaliste, Émancipation), Serge Utge-Royo (chanteur-compositeur), Didier Wampas (chanteur-compositeur)...


Ils et elles signent l’appel :

LIBERTÉ POUR ALEXANDR KOLTCHENKO,
ANTIFASCISTE DE CRIMÉE,
KIDNAPPÉ ET EMPRISONNÉ PAR L’ÉTAT RUSSE !


Depuis plusieurs années, A. Koltchenko est connu en Crimée pour ses engagements antifascistes, syndicaux, anarchistes, écologistes. Ayant diffusé un film sur l’assassinat de la journaliste indépendante criméenne Anastasia Baburova, à Moscou en 2009, il avait déjà été attaqué au couteau par une bande fasciste. Il a poursuivi ses activités militantes en faveur des droits humains et a ainsi participé, dans le camp clairement antifasciste, aux manifestations de la place Maïdan qui ont abouti à chasser le président ukrainien Ianoukovytch, dont le clan pillait les richesses et exploitait la population de ce pays.

Lors de l’intervention militaire russe en Crimée, Alexandr Koltchenko a organisé des manifestations pacifiques de protestation contre l’occupation militaire, qui a faussé le référendum, aux côtés de citoyens et citoyennes tatar-es, ukrainien-nes ou russes. Quelques jours avant une de ces manifestations, la police politique russe (FSB) a enlevé plusieurs des organisateurs de ces résistances populaires ; ce fut le cas d’A. Koltchenko, le 16 mai 2014.

Avec trois autres personnes ainsi kidnappées, il a été accusé notamment « d’organisation d’un groupe terroriste lié à l’extrême-droite ukrainienne ». S’en suit une litanie d’accusations délirantes : Koltchenko est accusé d’avoir planifié des explosions près de la statue de Lénine à Simféropol les 8 et 9 mai, saboté des voies ferrées et des lignes électriques, tenté d’incendier les locaux de l’Unité Russe et de la Communauté russe de Crimée le 14 avril, et ceux de Russie Unie le 18 avril !

Alexandr Koltchenko est un antifasciste que la police politique tente de faire passer pour un fasciste.

Alexandr Koltchenko est un homme qui se considère comme citoyen ukrainien et que la police politique russe veut juger en tant que russe. Il est enfermé dans des conditions draconiennes, ses avocats sont privés des droits élémentaires d’une défense digne de ce nom, et il est sous la menace de 15 à 20 ans de camp de travail.
• A. Koltchenko est étudiant et militant syndical ; il travaillait aussi comme postier, en parallèle de ses études. Il défend activement, par sa pratique, le droit de s’organiser librement, le droit de créer et faire vivre des organisations associatives, syndicales, écologistes ou politiques.
• Il fait partie des hommes et des femmes qui luttent contre l’extrême droite, qu’elle soit ukrainienne, russe ou autre.
• Parce qu’il lutte contre la corruption et pour l’égalité des droits entre tous et toutes, A. Koltchenko, est la cible des clans oligarchiques, en Russie, en Ukraine.
• A. Koltchenko milite pour le droit de chaque peuple à décider de son avenir.

La situation d’A. Koltchenko est emblématique de la répression exercée dans cette région du monde. Mais son cas est loin d’être le seul. A travers A. Koltchenko, ce sont les libertés démocratiques de tous et toutes que nous défendons. Notre démarche, comme celle d’A. Koltchenko, s’oppose donc à celles et ceux qui veulent restreindre ces libertés. Nous exigeons également la libération du cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, détenu sous les mêmes accusations et risquant une peine semblable.

Pour la libération immédiate d’Alexandr Koltchenko, d’Oleg Sentsov et pour les libertés démocratiques dans tous les pays, nous appelons à amplifier la solidarité internationale afin de dénoncer leur enlèvement et leur détention par les autorités russes (qui comptent les juger début juillet), exiger leur libération immédiate, et pour que le gouvernement ukrainien revendique explicitement leur libération.


L’appel est également signé des organisations suivantes :
• Alternative libertaire, Ensemble (Front de gauche), L’Insurgé, NPA, Fédération anarchiste, Critique sociale ;
• Union syndicale Solidaires, CNT-f, CNT-SO, Émancipation, FSU, FSU 03, CGT-Correcteurs, SUD éducation, SUD-PTT ;
• Action antifasciste Paris-Banlieue, Collectif Antifasciste Paris Banlieue, Mémorial 98 ;
• Ligue des droits de l’homme, Fédération Internationale des ligues des Droits de l’Homme, Groupe de résistance aux répressions en Russie, Ukraine Action, Association des Étudiants Ukrainiens en France, Russie-Libertés, CEDETIM - Initiatives Pour un Autre Monde - Assemblée Européenne des Citoyens, Cosmopolitan Project Foundation.

http://alternativelibertaire.org/?Ils-e ... agent-pour
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Soutien à Aleksandr Kolchenko

Messagede Béatrice » 27 Juin 2015, 19:09

Pour la libération immédiate d’Alexandr Koltchenko

Rassemblement à Marseille mardi 30 juin 2015 à 17h30 au Vieux-Port

Liberté pour Alexandr Koltchenko,
kidnappé et emprisonné par l’Etat russe !

Depuis plusieurs années, A. Koltchenko est connu en Crimée pour ses engagements antifascistes, syndicaux, anarchistes, écologistes. Ayant diffusé un film sur l’assassinat de la journaliste indépendante criméenne Anastasia Baburova, à Moscou en 2009, il avait déjà été attaqué au couteau par une bande fasciste. Il a poursuivi ses activités militantes en faveur des droits humains et a ainsi participé, dans le camp clairement antifasciste, aux manifestations de la Place Maïdan qui ont abouti à chasser le président ukrainien Ianoukovytch, dont le clan pillait les richesses et exploitait la population de ce pays.

Lors de l’intervention militaire russe en Crimée, Alexandr Koltchenko a organisé des manifestations pacifiques de protestation contre l’occupation militaire, qui a faussé le référendum, aux côtés de citoyens et citoyennes tatar-es, ukrainien-nes ou russes. Quelques jours avant une de ces manifestations, la police politique russe (FSB) a enlevé plusieurs des organisateurs de ces résistances populaires ; ce fut le cas d’A. Koltchenko, le 16 mai 2014.

Avec trois autres personnes ainsi kidnappées, il a été accusé notamment « d’organisation d’un groupe terroriste lié à l’extrême-droite ukrainienne ». S’en suit une litanie d’accusations délirantes : Koltchenko est accusé d’avoir planifié des explosions près de la statue de Lénine à Simféropol les 8 et 9 mai, saboté des voies ferrées et des lignes électriques, tenté d’incendier les locaux de l’Unité Russe et de la Communauté russe de Crimée le 14 avril, et ceux de Russie Unie le 18 avril !
Alexandr Koltchenko est un antifasciste que la police politique tente de faire passer pour un fasciste.

Alexandr Koltchenko est un homme qui se considère comme citoyen ukrainien et que la police politique russe veut juger en tant que russe. Il est enfermé dans des conditions draconiennes, ses avocats sont privés des droits élémentaires d’une défense digne de ce nom, et il est sous la menace de 15 à 20 ans de camp de travail.

A. Koltchenko est étudiant et militant syndical ; il travaillait aussi comme postier, en parallèle de ses études. Il défend activement, par sa pratique, le droit de s’organiser librement, le droit de créer et faire vivre des organisations associatives, syndicales, écologistes ou politiques.
Il fait partie des hommes et des femmes qui luttent contre l’extrême droite, qu’elle soit ukrainienne, russe ou autre.

Parce qu’il lutte contre la corruption et pour l’égalité des droits entre tous et toutes, A. Koltchenko, est la cible des clans oligarchiques, en Russie, en Ukraine.

A. Koltchenko milite pour le droit de chaque peuple à décider de son avenir.


La situation d’A. Koltchenko est emblématique de la répression exercée dans cette région du monde. Mais son cas est loin d’être le seul. A travers A. Koltchenko, ce sont les libertés démocratiques de tous et toutes que nous défendons. Notre démarche, comme celle d’A. Koltchenko, s’oppose donc à celles et ceux qui veulent restreindre ces libertés. Nous exigeons également la libération du cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, détenu sous les mêmes accusations et risquant une peine semblable.

Pour la libération immédiate d’Alexandr Koltchenko, d’Oleg Sentsov et pour les libertés démocratiques dans tous les pays.

Amplifions la solidarité internationale afin de dénoncer leur enlèvement et leur détention par les autorités russes (qui comptent les juger début juillet), exiger leur libération immédiate, et pour que le gouvernement ukrainien revendique explicitement leur libération.


Poursuivons la souscription pour financer les frais de justice et aider ses comités de soutien à populariser la campagne de solidarité en Russie et en Ukraine. Les règlements sont à adresser à Solidaires (à l’ordre de Solidaires, avec au dos du chèque Koltchenko), 144, bd de la Villette, 75019 Paris.

Premiers signataire
s : Alternative Libertaire, CNT-SO, Émancipation, Groupe Germinal (FA), LDH 13, Solidaires 13

Appel Koltchendo 30 juin 2015
http://www.millebabords.org/IMG/pdf/kol ... in2015.pdf
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2776
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Soutien à Aleksandr Kolchenko

Messagede bipbip » 28 Juin 2015, 17:56

Pour Alexandr Koltchenko, dates

Pour la libération immédiate de Koltchenko, d’Oleg Sentsov et pour les libertés démocratiques dans tous les pays, nos organisations associatives, syndicales et politiques appellent à des rassemblements :

PARIS (75)
MARDI 30 JUIN, 18 heures
devant l’ambassade de Russie
(40-50, bd Lannes, métro Porte-Dauphine)

MOULINS (03)
MARDI 30 JUIN, 18 heures,
dans les locaux du journal La Montagne,
conférence de presse organisée par FSU, LDH, Solidaires, OCL et AL

MARSEILLE (13)
MARDI 30 JUIN, 17h30
sur le Vieux-Port

ORLÉANS (45)
MERCREDI 1er JUILLET, 17h30
place du Martroi


Nos organisations appellent également à amplifier la solidarité internationale afin de dénoncer leur enlèvement et leur détention par les autorités russes (qui comptent les juger début juillet), exiger leur libération immédiate, et pour que le gouvernement ukrainien revendique explicitement leur libération.

Nous poursuivons la souscription pour financer les frais de justice et aider ses comités de soutien à populariser la campagne de solidarité en Russie et en Ukraine. Les règlements sont à adresser à Solidaires (à l’ordre de Solidaires, avec au dos du chèque Koltchenko), 144, bd de la Villette, 75019 Paris.

http://www.alternativelibertaire.org/?P ... -les-27-et


Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Soutien à Aleksandr Kolchenko

Messagede Pïérô » 01 Juil 2015, 12:17

Le consulat russe de Strasbourg submergé par les supporters de Koltchenko

Alors qu’Alexandr Kopltchenko (voir ici, ou encore ici et là) est arrivé la semaine dernière à Rostov sur le Don, où son procès aura lieu à partir de la semaine prochaine, les militants et militantes syndicalistes, libertaires et antifascistes qui le soutiennent ont aujourd’hui appelé le consulat russe de Strasbourg pour faire part de leur consternation devant cette parodie de justice.

Le consulat a été submergé par les nombreux appels et a rapidement choisi de raccrocher systématiquement dès que l’on prononçait le nom « Koltchenko ».

Il faut maintenant amplifier la mobilisation pour qu’Alexandr Koltchenko puisse résister à la machine judiciaire russe :

- Une souscription est en cours pour l’aider payer son avocat, vous pouvez envoyer des chèques à Solidaires (avec au dos du chèque la mention Koltchenko), 144, boulevard de la Villette, 75019 Paris

- Il est très important pour supporter la pression et l’isolement carcéral de se savoir soutenu dans le monde entier. Vous pouvez donc écrire un message à Alexandr (en anglais ou en russe de préférence) à l’adresse de son comité de soutien (soutien.koltchenko@gmail.com), qui le traduira en ukrainien et le transmettra à son avocate, seule personne à pouvoir communiquer avec lui.

http://alsace.alternativelibertaire.org ... p?breve348
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Suivante

Retourner vers Autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité