Solidarité Grèce en lutte

et appels à aller soutenir en urgence...

Re: Solidarité Grèce en lutte

Messagede bipbip » 18 Mar 2018, 18:28

Convoi zad solidarité Grèce mai 2018

On vous l'a déjà annoncé: cette année le camion zad partira... de la zad !

Pour soutenir la solidarité mais également pour renforcer les liens avec la lutte contre le projet d'aéroport à Kastelli, en Crête (accaparement des terres au profit de Vinci, impliquant la destruction de plus de 200 000 oliviers) http://blogyy.net/2018/01/18/solidarite ... i-en-crete)

Collecte permanente sur la ferme de Bellevue, zad de Notre Dame des Landes.

Liste des besoins principaux

• Fournitures bébés : lait infantile en poudre (tous âges), petits pots, mixers de type babycook, vitamines, sérum physiologique, soins bébé, couches (surtout N°3, 4 et 5).
• Jouets : figurines, ballons, cordes à sauter, légos, jeu d'échecs, feutres... (pas de peluche). Également on se refuse de prendre tout jeu ou jouet portant la violence (figurines de type soldats, batailles navales, armes factices, etc. merci)
• Hygiène et paramédical : gels douche, protections périodiques, dentifrices, brosses à dents, lessive, pansements, désinfectant, chevillère/genouillère, Biafine, Cicatryl.
• Base alimentaire : légumes secs, fruits secs, biscuits, céréales, pâtes, riz, lentilles, thé, café, autres... La date de péremption minimale recommandée est juin 2018.
• Soutien financier : chèque à l'ordre de Anepos, à envoyer à l'adresse ci-dessous. Cela permet aux collectifs sur place de compléter eux-mêmes. Virement et Paypal possibles sur www.lamouretlarevolution.net dans la rubrique "Prochain convoi solidaire".
• Messages de soutien : avec éventuellement dessins, photos, affiches, autocollants, infos sur vos luttes... Des confiseries fermées et non fragiles peuvent être ajoutées.
• Matériel spécifique pour la résistance : photocopieuses (en état de marche), ramettes papier, ordinateurs, appareils photos/vidéos (pour les contre-médias), disjoncteurs, dominos câbles électriques 3G (1.5mm et 2.5mm), outils de bricolage.

https://nantes.indymedia.org/articles/40497
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34477
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité Grèce en lutte

Messagede Pïérô » 04 Mai 2018, 10:47

Préparation du grand convoi solidaire vers la Grèce de mai 2018 :

URGENCE VITALE :
NOUS MANQUONS DE LAIT INFANTILE DEUXIÈME ÂGE !!!

Au 2 mai, suite à un point sur les préparatifs, nous manquons également de :
- couches n°5 et 6 ;
- soins bébé ;
- lentilles, pois chiches, légumes secs ;
- biscuits ;
- lessive, nettoyant ;
- gel douche, dentifrice.

Pour les denrées ci-dessus, les stocks sont au plus bas !

Nous recherchons également, en plus de la liste complète déjà diffusée : des poussettes.

http://lamouretlarevolution.net/spip.ph ... 15&lang=fr
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22042
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité Grèce en lutte

Messagede Pïérô » 04 Mai 2018, 11:35

Solidarité avec Giorgos et Andréas du groupe Rouvikonas

SOLIDARITÉ SANS FRONTIÈRES AVEC GIORGOS
ET ANDRÉAS DU GROUPE ROUVIKONAS

POURSUIVIS POUR UNE ACTION DE SOUTIEN AU PRINTEMPS DE LUTTES EN FRANCE LE 22 AVRIL DEVANT L’AMBASSADE ET LE CONSULAT DE FRANCE À ATHÈNES !

https://www.lepotcommun.fr/pot/mjj83sy2

Les autorités grecque et française sont décidées à punir sévèrement nos camarades d’Exarcheia parce qu’elles redoutent au plus haut point les convergences de lutte, surtout au niveau international.

En effet, les signes de soutien mutuels se multiplient entre les régions d’Europe et du monde en lutte : ZAD NDDL, Kastelli, Rojava, Chiapas, Exarcheia, facs et usines occupées…

Le 22 avril, c’est dans cet esprit fraternel que des membres du groupe Rouvikonas ont mené une action en plein jour devant l’ambassade et le consulat de France à Athènes.

Ils ont notamment aspergé de peinture rouge les façades sur toute leur longueur pour protester contre la répression subie par les grévistes en France, les zadistes, les étudiants, les migrants, les solidaires, les précaires, les retraités, ainsi que pour protester contre les bombardements en Syrie.

Nos camarades de Rouvikonas sont déjà écrasés par d’importants frais de justice pour de nombreuses actions passées (destruction du fichier des surendettés et du bureau de privatisation du bien commun, blocage de négociations avec la Troïka, intrusion au Parlement…), c’est pourquoi nous appelons tous nos compagnons de lutte en France à exprimer leur solidarité en retour en participant nombreux, même modestement, à ce pot commun pour les aider dans leurs frais de justice :
https://www.lepotcommun.fr/pot/mjj83sy2

Si la somme recueillie est supérieure aux besoins de ce procès, la différence permettra à Rouvikonas de faire face à ses nombreuses autres procédures en cours.

Merci pour eux.

LA SOLIDARITÉ EST NOTRE ARME !

LA LUTTE POUR LA JUSTICE, L’ÉGALITÉ ET L’ÉMANCIPATION SOCIALE N’A PAS DE FRONTIÈRES !

Collectif de soutien à Rouvikonas

Visuel : Giorgos est l’un des deux membres de Rouvikonas poursuivis. Il présente les actions du groupe dans le film documentaire « L’Amour et la Révolution ».


http://blogyy.net/2018/05/02/solidarite ... ouvikonas/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22042
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité Grèce en lutte

Messagede bipbip » 31 Mai 2018, 22:56

Bruxelles : Soirée de solidarité avec le groupe anarchiste grec "Rouvikonas" ce samedi 2 juin

Rouvikonas appartient à une tradition anarchiste athénienne qui remonte aux années 1970. Le collectif a été créé en 2013 et pour lui, la Grèce a franchi son « Rubicon » en mars 2012, lorsqu’elle a signé le second plan d’aide de l’Union Européenne et du FMI. Un plan renforçant le programme d’austérité économique qui ravage la société grecque sans relâche depuis lors. Rouvikonas s’en prend aux rouages de la bureaucratie grecque –des cabines de péage dans le Péloponnèse, le ministère de la Défense, le palais de justice de Larissa– mais attire aussi l’attention sur la scène internationale : ambassade d’Espagne, ambassade de l’Arabie Saoudite, comptoir d’enregistrement de la compagnie El Al à l’aéroport international Elefthérios-Venizélos, bureaux de Turkish Airlines, dernièrement l’ambassade de France d’Athènes en solidarité avec la ZAD.

Le groupe distribue des médicaments et invite les associations du secteur sanitaire et social à mettre en place des dispensaires pour les malades. Rouvikonas cherche également des lieux d’hébergement pour les réfugiés au sein des bâtiments abandonnés du centre d’Athènes, et empêche la police d’accéder à ces squats. Suite à toutes ces actions le collectif Rouvikonas fait face à de nombreuses arrestations et procès.

C’est pourquoi le Secours Rouge vous invite ce samedi 2 juin à 19h au Local Sacco-Vanzetti (54 Chausée de Forest, 1060 Saint-Gilles) pour une soirée d’information et de solidarité avec Rouvikonas, avec un drink solidaire, une discussion par Skype avec des membres du collectif et des projections de ses actions.

https://secoursrouge.org/Bruxelles-Soir ... vikonas-ce
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34477
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité Grèce en lutte

Messagede bipbip » 17 Juin 2018, 11:37

Soutien à la clinique sociale d’Elliniko en Grèce

Pour son maintien, contre son expulsion

L’Union syndicale Solidaires soutien depuis plusieurs années les dispensaires, pharmacies, cliniques,... autogérés qui se sont développés en Grèce depuis la crise. La clinique d’Elliniko est une de ces initiative de solidarité.

Pour signer la pétition https://chn.ge/2JQMVYR.

La compagnie d’Etat ELLINIKO S.A. a publié la semaine dernière un ultimatum demandant à la clinique sociale d’Elliniko (MKIE) d’évacuer les locaux où elle exerce depuis sa création, dans l’enceinte de l’ancien aéroport public d’Elliniko ; cet ultimatum a pour objectif de faciliter la privatisation du site (exigée par les créanciers, prévue par le mémorandum signé par le gouvernement grec), malgré l’opposition de toutes celles / tous ceux qui y réclament la création d’un parc métropolitain, espace vert d’activités culturelles, sociales et sportives ouvertes à tou.te.s.

L’Etat demande ainsi à la clinique de vider les lieux d’ici le 30 juin 2018, sans proposer de solution alternative (installation dans un autre bâtiment public). Cette expulsion met donc en danger l’activité même de la clinique.

La clinique sociale d’Elliniko a été fondée en décembre 2011 dans la lancée des vastes mobilisations de la place Syntagma.

Elle incarne depuis lors la réponse des citoyens socialement actifs et sensibles à la violence de la crise et à l’austérité imposée au plus grand nombre par un petit nombre de décideurs.

La clinique sociale d’Elliniko est une structure emblématique du mouvement des dispensaires sociaux autogérés grecs apparus pour résister aux conséquences sanitaires de l’austérité massive imposée au peuple grec avec les mémorandums par la troïka (banque centrale européenne, commission européenne, fond monétaire international)
Son principal objectif est de fournir des services de santé et des médicaments gratuits à toute personne non assurée, sans emploi, sans ressources — aux premières victimes de la crise abandonnées par les services de santé publique. Le centre, depuis sa fondation, revendique dans le même temps des soins médicaux gratuits et universels.
En plaçant les êtres humains — et non la maladie — au centre de sa pratique de soins, son action défend et illustre une autre façon d’organiser et de penser la prestation de services de santé.

Fondé sur l’auto-organisation, l’autonomie, l’horizontalité, radicalement indépendant des pouvoirs politiques ou économiques, le MKIE inspire et rassemble des centaines de bénévoles. Tout au long de ces années, ces bénévoles ont reçu et accompagné près de 7.400 patients, à l’occasion de plus de 64.000 consultations. Ses besoins sont par ailleurs soutenus par des actions de solidarité développées, en Grèce et à l’étranger, par des milliers de personnes.

La clinique sociale d’Elliniko répond depuis ses débuts aux besoins de personnes habitant dans toute la région de l’Attique, et au-delà. Il a offert ses services aux camps de réfugiés, à des ONG et des hôpitaux publics. Le centre d’Elliniko veut continuer sans aucun obstacle ses activités ; le besoin en est toujours aussi pressant. Pour cette raison, son personnel est déterminé à lutter côte à côte avec ses patients et celles et ceux qui le soutiennent.

Nous, soussigné(e)s reconnaissons l’immense contribution sociale et humanitaire du MKIE. Nous voyons en outre en lui un exemple novateur de gestion communautaire des biens publics et de l’espace urbain, un incubateur d’approches novatrices en matière de pratiques de santé, un espace où de nouvelles relations sociales et de nouveaux savoirs sont produits.

Nous le soutenons sans réserve dans sa lutte, sur la voie de la solidarité, de la dignité, du respect et de l’humanisme et demandons aux autorités grecs de permettre le maintien des activités de la clinique sociale métropolitaine d’ Elliniko.

Pour information https://initiativesolidaritebxl.wordpre ... %B5lliniko.

PREMIERS SIGNATAIRES :

• Danielle MONTEL, militante CGT, pharmacologue retraitée SANOFI
• Jean VIGNES, ancien secrétaire de la Fédération SUD santé-sociaux
• Eric TOUSSAINT, Porte parole du CADTM international et ex-coordinateur scientifique de la Commission pour la vérité sur la dette grecque instituée par la présidente du parlement hellénique en avril 2015
• Héléne DERRIEN, Présidente de la coordination nationale de défense des hôpitaux et maternités de proximité
• Caroline FIAT, Députée Insoumise, commission des affaires sociales de l’assemblée nationale
• Patrick SAURIN, syndicaliste SUD-CADTM-membre de la commission pour la vérité sur la dette publique grecque
• Roxanne MITRALIAS, militante écologiste
• Alexis CUKIER, Philosophe, Université de Poitiers
• Jaime PASTOR, professeur universitaire Madrid, éditeur revue Viento Sur
• Vicky SKOUMBI, Rédactrice en chef de la revue grecque αληthεια
• Michel ANTONY, Ancien président de la Coordination Nationale de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité
• Iñaki Moreno SUESKIN, plate-forme Navarre de la santé, Pampelune
• Pascal FRANCHET, Président du CADTM France, membre du Conseil Scientifique d’ATTAC
• Hélène COLOMBANI, Présidente de la Fédération Nationale des Centres de Santé (FNCS)
• Frédéric LORDON, économiste, chercheur au Centre de Sociologie Européenne
• Alexis KARACOSTAS, Médecin psychiatre Paris
• Miguel URBAN CRESPO , député européen Podemos
• Odile HELIER, Anthropologue
• Philippe MENUT, Réalisateur du film ‘’la tourmente grec’’
• Maud GELLY, Médecin, Bobigny 93, CGT
• Panos ANGELOPOULOS, Traducteur
• Daniel TANURO, ingénieur agronome environnementaliste
• Françoise NAY, Médecin, responsable de la Coordination Nationale de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité
• Pascal BOISSEL, Président de l’Union Syndicale de la Psychiatrie
• Carine ROSTELEUR, Secrétaire régionale de la Centrale Générale des Services Publics, Belgique
• Patrick SILBERSTEIN, Médecin, éditions Syllepse
• Jean-yves LEFEUVRE, Délégué Général de la Fédération Nationale des Centres de Santé (FNCS)
• Françoise JAFFE, Infirmière Saint-Malo
• Benoit BORRITS, Journaliste Paris
• Verveine ANGELI Union Syndicale Solidaires - collectif France Grèce pour la santé Paris
• Jérémie BAZART, dentiste Saint-Denis 93, Syndicat National des Chirurgiens Dentiste de Centre de Santé
• Angélique KOUROUNIS, Journaliste
• Emmanuel KOSADINOS Médecin psychiatre Paris
• Stathis KOUVELAKIS, professeur de philosophie politique au Kings ‘collège de Londres
• Rosine LEVERRIER, Vice présidente de la Coordination Nationale de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité
• André LOCUSSOL, Economiste Paris, avec les grecs 56
• Danièle SENE, infirmière, Asalée Paris 18
• Jean-Claude LAUMONNIER, Cadre de santé retraité
• Joseph MAATOUK, Secrétaire de la Coordination Nationale de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité
• Jérôme BONNARD, Porte-parole SUD solidaires-BPCE
• Marie-Laure Coulmin KOUTSAFTIS, Journaliste Paris
• Patrick DUBREUIL Médecin généraliste, Nantes, Syndicat de la Médecine Générale
• Eliane MANDINE, Chargée de recherche SANOFI, retraitée
• Bruno PERCEBOIS, Médecin pédiatre 93, Collectif Solidarité France Grèce pour la Santé
• Jean MALIFAUD, universitaire SNESUP-FSU
• Christine CHALIER, Journaliste
• Renè TOURIGUINE, avec les grecs 56, Bretagne Grèce Solidarité Santé
• Elena PANIGOULI, Collectif solidarité France Grèce pour la santé Paris
• Marc DEVOS, Collectif solidarité Grèce 67
• Anne-marie FARMAKIDES, Collectif solidarité France Grèce pour la santé
• Jean-claude CHAILLEY, Résistance Sociale
• Jan MALEWSKI, Rédacteur de la revue Inprecor
• Pieretta SAKELLARIOU, Psychologue, auteure, Toulouse
• Philippe GASSER, Vice président de l’Union Syndicale de la Psychiatrie
• Alain VERREMA, Professeur d’université président de l’association ADAG (aide aux dispensaires autogérés grecs) Strasbourg
• Jean-pierre MARTIN, Psychiatre paris
• Yannis YOULOUNTAS , Réalisateur ‘’je lutte donc je suis’’
• David FAROUT, Collectif Soutien au Peuple Grec Paris 5eme/13eme
• Morgane NATAF, Collectif Soutien au Peuple Grec Paris 5eme/13eme
• Roger CHAMP, Comite de Solidarité avec le Peuple Grec, Lyon
• Catherine QUEVERDO, Collectif Soutien au Peuple Grec Paris 5eme/13eme
• Michael SINODINOS, Collectif Solidarité Grèce Caen
• Catherine ZAMBETTAKIS, Collectif Solidarité Grèce Caen
• Jean-Albert GUIDOU, militant UL- CGT Bobigny 93
• Paul CESBRON Médecin
• Dominique MALHERBE, Saint Jacques de la lande
• Omar KEZOUIT, coordinateur ATTAC, association ACDA (Algerie)
• Philippe CHARTREUX, Saint Jacques de la lande
• Janie ARNEGUY, Conseillère municipale Ensemble ! Nimes 30
• Franck PROUHET, Médecin généraliste conseiller municipal NPA Canteleu 76
• Jean claude SCHWENDEMANN, Président Alsace Crète
• Florence SAVOURNIN, universitaire Toulouse
• Marie-jean SAURET, psychanalyste, universitaire, Toulouse
• Hervé RICOU, Avec les Grecs 29
• Maxime BITTER, producteur
• Thomas IACOBI, Journaliste
• Claudine RICOU Avec les Grecs 29
• Sylviane HOCHER, cadre infirmier en retraite
• Comite Solidarité avec le Peuple grec LYON
• Association Autogestion
• Association Bretagne Grece Solidarité Santé
• Association Grèce France Résistance
• Collectif Solidarité grèce 67
• Syndicat de la médecine générale
• Union Syndicale de la Psychiatrie
• Collectif Solidarité France Grèce pour la Santé
• Association Solidarité Normandie Grèce
• Centrale Générale des Services Publics ACOD Belgique
• Centrale Générale des Services Publics ALR-LRB Belgique
• Centrale Générale des Services Publics ALR Bruxelles secteur santé
• Centrale Générale des Services Publics Hôpital Brugmann Belgique
• Fédération SUD Santé Sociaux
• Fédération SUD Rail
• Union syndicale Solidaires
• Réseau syndical international de solidarité et de lutte
• Fédération des finances CGT


https://solidaires.org/Soutien-a-la-cli ... o-en-Grece
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34477
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité Grèce en lutte

Messagede bipbip » 11 Aoû 2018, 20:31

Solidarité antifasciste avec le squat Libertatia à Thessalonique

Une brique pour Libertatia !

Tour à vélo de solidarité | 3 mois | 5000+ km
Italie • Monaco • France • Allemagne
Belgique • Pays-Bas • Suisse

Le 21 janvier 2018, des fascistes ont mis le feu en brûlant le squat Libertatia à Thessalonique, Grèce. Puisque nous croyons que Libertatia n’est pas seulement un bâtiment mais un porteur d’ idées politiques et fait partie du mouvement antifasciste et libertaire, nous avons commencé une campagne afin de restaurer le bâtiment.

Écraser le fascisme. Supporter Libertatia. https://rebuildlibertatia.noblogs.org e-mail : libertatia_squat@riseup.net

https://zad.nadir.org/spip.php?article6061
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34477
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité Grèce en lutte

Messagede Pïérô » 17 Aoû 2018, 11:51

Bilan provisoire de l’action pour le loyer de la cuisine sociale

Bilan provisoire de l’action :

65 EUROS PAR MOIS POUR LE LOYER DE LA CUISINE SOCIALE « L’AUTRE HUMAIN » DANS SON NOUVEAU LOCAL À ATHÈNES

L’objectif à atteindre reste 275 euros/mois, soit la moitié du loyer qui s’élève au total à 550 euros/mois.

Si vous souhaitez participer, avec nous, chaque mois, au paiement du loyer du nouveau local de la cuisine sociale L’Autre Humain, laissez-nous un commentaire ici ou contactez-nous à solidarite@anepos.net ou au 06 18 26 84 95.

Chacun fait comme il peut, selon ses moyens : il n’y a pas de montant déterminé. On peut participer à hauteur de 5, 10 ou 20 euros/mois. On peut aussi régler sa participation trimestriellement, semestriellement ou annuellement en une fois.

Ce dispositif a aussi pour but que la cuisine sociale ne s’endette pas à nouveau comme c’était le cas ces deux dernières années et ne perde plus son local.

Rappel de la présentation de l’action le 29 juillet 2018 :
http://blogyy.net/2018/07/29/la-cuisine ... re-humain/

Rappel de la première fois que nous évoquions ensemble ce projet, le 10 décembre 2017 (beaucoup de réactions enthousiastes) :
https://www.facebook.com/photo.php?fbid ... 5596Rappel de la participation de « L’Autre Humain » au soutien des victimes des incendies autour d’Athènes, durant le mois de juillet :
http://blogyy.net/2018/07/30/solidarite ... re-brulee/

Pour l’instant, il y a 10 participant-e-s déjà engagé-e-s. On compte également sur une douzaine de promesses, mais dont la contribution n’a pas encore été reçue.

Bref, on essaie d’être plus nombreux (même avec des toutes petites contributions) et de réunir au total les 275 euros représentant la moitié du loyer (les assos, collectifs et syndicats sont également les bienvenu-e-s).

Qui nous rejoint ?

Maud, Natalia, Nico, Patricia et Yannis

– – – – – – –

BILAN PROVISOIRE AU 14 AOÛT 2018

Aides mensuelles :
ND 20 euros/mois
+ PT 10 euros/mois
+ MY&YY 10 euros/mois
= 40 euros/mois

Aides ponctuelles pour la première année :
LZ 100 euros
+ VB 100 euros
+ GW&NS 50 euros
+ BM 30 euros
+ AMR 25 euros
= 25,40 euros/mois (305 euros/an)

Total mensuel : 40 + 25,40 = 65,40 euros/mois

(il y a aussi une douzaine de promesses, mais dont la contribution n’a pas encore été reçue)

– – – – – –

Une vidéo qui présente « L’Autre Humain », avec la participation de Kostas (extrait de L’Amour et la Révolution) :




http://blogyy.net/2018/08/14/bilan-prov ... e-sociale/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22042
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité Grèce en lutte

Messagede bipbip » 23 Sep 2018, 15:25

Des éléments stratégiques pour mobiliser : retour sur la tournée grecque des rebelles d’Exarcheia

Comment mobiliser et organiser des actions collectives ? Une question au cœur de la lutte qui a été abordée en marge de la projection de l’Amour et la révolution lors de la tournée grecque des rebelles d’Exarcheia.

A l’issue de la projection du film L’Amour et la révolution de Yannis Youlountas présenté à Paris le 5 et le 6 septembre dernier à la librairie Publico et dans les locaux de la CNT rue des Vignoles, un débat s’est tenu entre le public et les membres actifs du quartier rebelle d’Exarcheia à Athènes interviewés dans le film et venus en assurer la promotion. Aux côtés du réalisateur se tenaient donc Giorgos, du groupe anarchiste Rouvikonas, Mimi du squat de migrants Notara 26 et Perseus créateur d’un contre-média très populaire en Grèce.

Tandis que les images du film de Yannis Youlountas nous montrent comment la résistance grecque s’est organisée en réponse à la crise et aux pressions dont ils font l’objet, la situation en France a ensuite été évoquée à l’occasion des échanges avec les spectateurs.

Ici, si les mécontentements se multiplient, il apparaît une difficulté réelle à rassembler et à convaincre de la nécessité à mener des actions engagées, en particulier lorsqu’elles s’inscrivent sur le long terme. Les grecs ont alors rappelé que chaque pays avait ses particularités, sa culture et son mode de vie et que ce qui était possible chez eux ne l’était pas forcément en France et inversement. Une analyse spécifique du contexte serait nécessaire pour pouvoir répondre à la question de « comment agir ». Il n’a donc pas été question pour eux de se poser en modèles ou en conseillers, néanmoins, certains éléments, qui leurs ont permis de gagner du terrain pouvaient avoir une dimension transversale.

En premier lieu, créer un réseau de proximité, par exemple, est indispensable. Cela suppose de se faire connaître autour de soi de façon positive et de multiplier dans sa rue et son quartier des actions de proximité, solidaires et en concordance avec les revendications locales. Gagner l’adhésion des habitants est toujours utile, surtout lorsque la lutte va nécessiter la mise en œuvre d’actions de plus grande envergure ou bénéficier de soutien est requis (ouverture de squat, distribution de nourriture gratuite, aide aux migrants...)

Rassembler implique également de trouver les mots justes afin inviter le plus de monde possible à rejoindre sa cause. Il ne s’agit donc pas de se présenter aux autres en martyre ni en super héros. Présenter ainsi son combat est contre-productif ! En revanche, il faut rassurer les indécis.es et les persuader que chacun.e.s peut trouver une place à sa mesure dans le combat à mener. Utiliser la peur est également dissuasif lorsqu’il s’agit de convaincre. L’idéal est donc d’alterner les actions à visages découverts et couverts et de réserver la cagoule pour la protection de sa sécurité !

Enfin, l’aspect économique n’est pas à négliger. Chaque action envisagée a un coût qu’il faut prévoir. Un budget est donc indispensable, qu’il s’agisse de faire des tracts, de se déplacer, d’acheter du matériel ou de payer un avocat avant de se lancer dans une action plus risquée.

Des éléments de réflexion toujours bienvenus pour l’organisation d’une résistance plus que jamais nécessaire.


https://paris-luttes.info/des-elements- ... pour-10754
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34477
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité Grèce en lutte

Messagede bipbip » 27 Sep 2018, 16:57

Soirée solidaire • Convoi solidaire pour le camp de Lavrio en Grèce

Paris samedi 28 septembre 2018
au Centre Démocratique du Kurdistan 16 rue d’Enghien à partir de 19h30.

Kurdes, l’exode d’Afrîn à Lavrio est un petit documentaire de 30 minutes réalisé par Jacques Leleu et Jean-Marc Thérin. A l’occasion d’un convoi solidaire pour le camp de Lavrio en Grèce, ils ont recueilli les témoignages d’exilé.e.s ayant fui les combats après l’invasion d’Afrîn par l’armée turque et ses supplétifs jihadistes.Ce.lle.ux-ci racontent les exactions des envahisseurs, la peur, la fuite.

Jetés en masse sur les routes de l’exil, leur nombre est venu grossir la population du camp de Lavrio, qui vivait déjà dans des conditions précaires depuis que le gouvernement grec leur a coupé tout soutien en juillet 2017. De 300 personnes, elle est passée à près de 500, dont 50 enfants en bas âge. Il a fallu trouver en urgence de quoi loger les nouveaux arrivants, alors que le manque de place se fait cruellement sentir. Les politiques répressives de l’Europe obligent les exilé.e.s à attendre de longs mois avant de pouvoir rejoindre leur pays de destination.

Pour lutter contre les lois anti-immigration adoptées par les pays européens les plus riches pour fermer leurs frontières, et dénoncer la répression subie par le peuple kurde dans les états-nations où il vit, un nouveau convoi solidaire sera organisé courant octobre. Il réunira des militant-e-s de l’Union Syndicale Solidaires et de la CGT, et a pour but d’apporter un soutien matériel, financier et surtout politique.

Le convoi à besoin de dons matériels : couches, nourriture pour bébé, couverture, plaques chauffantes, chauffages portatifs, électroménager – mais pas de vêtements. Les dons financiers permettront d’acheter sur place de la nourriture, et notamment du lait et des pots pour bébé, ainsi que des couches. Ils contribueront aussi à donner un coup de pouce à l’économie locale. Les dons de médicaments sont possibles à condition qu’ils ne soient pas périmés. Ils seront donnés à un dispensaire auto-géré des militant-e-s grec.que.s.

Pour plus d’informations, écrire à : baaz@riseup.net

http://www.kedistan.net/2018/09/18/soir ... oi-lavrio/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34477
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité Grèce en lutte

Messagede bipbip » 06 Oct 2018, 16:00

Soirée de soutien au convoi solidaire pour les réfugié.e.s d’Athènes et Lavrio

Marseille, samedi 6 octobre 2018
18h30, La Dar Lamifa, 127 rue d’Aubagne

Exposition – discussions – projection – concerts

Image

Points de collecte :
– Manifesten – 59 rue Adolphe Thiers 13001 Marseille
– Dar Lamifa – 127 rue d’Aubagne 13006 Marseille

contact : convoisolidaireathens2018 chez riseup.net

Liste de matériel à collecter :

Image

http://www.millebabords.org/spip.php?article32128
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34477
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité Grèce en lutte

Messagede bipbip » 14 Oct 2018, 13:40

En route pour la Grèce, le convoi solidaire des réfugiés fera une étape à Marseille

Jusqu’au jour de son passage le 22 octobre, une "l’Exposition en lutte" et des points de collecte se tiendront entre la Dar Lamifa et Manifesten, autour des squats et camps de réfugiés d’Athènes et de Lavrio, destinataires du convoi.

La solidarité étant notre seule arme (ou preque), un convoi solidaire de Paris et Toulouse au départ, fera une étape à Marseille cette année à la Toussaint. L’objectif : desservir certains camps, comme celui de Lavrio (à une heure d’Athènes), le plus vieux de la région et qui fonctionne essentiellement grâce aux dons, et ont été mis hors du réseau de distribution de la Croix Rouge après pression de la Turquie, et qui manque de tout pour les 500 personnes qui y vivent.

Mis au départ en place par la CGT et Solidaires, l’étape à Marseille établit une collecte aussi pour certains squats de réfugiés d’Athènes eux-mêmes à l’écart du réseau de distribution humanitaire par choix politique (Kaniggos 22, Exarchia et Prosfigikas, Aleksandras) et des autres caravanes solidaires (caravane de Yannis Youlountas) qui desservent d’autres lieux.

Une exposition autour de la situation des réfugiés, affiches, murs, et mouvements politiques à Athènes depuis 2014 accompagne la collecte. Mélange de photos de Yann Renoult sur le camp de Lavrio, et d’un ensemble de photos du centre d’Athènes depuis 2014 par des constructeurs à Kaniggos 22 et des organisateurs de la halte à Marseille. L’expo a été divisée en deux partie, dans l’un des deux points de collecte :

- Manifesten (59,rue Thiers à Marseille) - ouvert tous les jours de la semaine à partir de 17h

- Dar Lamifa (127 rue d’Aubagne) - ouvert (https://darlamifa.org/)

Les camions étant déjà très chargés, la liste des fournitures (hormis médicaments), en particulier les objets de grande taille (genre gazinière) ne sont plus vraiment d’actualité. Des coupons pour acheter des choses ici et/ou sur place en fonction de la place dans les camions seront disponibles dans les différents lieux ainsi qu’à Solidaires 13.

En pièce jointe quelques courts articles qui rappellent ou mettent en image l’histoire du camp de Lavrio, la situation des réfugiés à Athènes, et sur les premiers temps de construction du squat "long terme" Kaniggos pour les réfugiés auxquel beaucoup d’entre vous ont contribué, sont parfois passés depuis maintenant plus de deux ans...

La solidarité (internationale) est l’arme du peuple.

H Αλληλεγγύη είναι όπλο τόν λαόν

Biji berwadane eternasional

P.-S.
Pour la collecte, tout renseignement sur les collectes ailleurs ou sur Marseille, ou pour suivre l’acheminement et les suites du convoi, contacter : convoisolidaireathens2018@riseup.net

https://mars-infos.org/convoi-solidaire ... henes-3407
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34477
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité Grèce en lutte

Messagede bipbip » 17 Oct 2018, 19:27

Rencontre avec des anarchosyndicalistes grec·que·s

Nantes vendredi 19 octobre 2018
à 19h, B17, 17 rue Paul Bellamy 44000 Nantes, dans la deuxième cour à gauche au-dessus du garage associatif "l'Atelier"

Image

Le vendredi 19 octobre à 19h à B17, la CNT nantaise accueillera des militant·e·s anarchosyndicalistes grec·que·s de l’ESE.

Ce sera l’occasion d’échanger sur la situation du mouvement social en Grèce.

Bouffe et buvette sur place...

https://nantes.indymedia.org/events/43042
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34477
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité Grèce en lutte

Messagede bipbip » 19 Oct 2018, 18:27

Une brique pour Libertatia !

Libertatia est un squat antifasciste en Grèce. Il a été attaqués par des neo-nazis en début d’année 2018 et partiellement incendié. Nous avons rencontré cet été des camarades viavant au squat. Ces derniers nous ont fait part de leur programme pour la réconstruction du lieux.

Image

Une brique pour Libertatia !

Tour à vélo de solidarité | 3 mois | 5000+ km
Italie * Monaco * France * Allemagne
Belgique * Pays-Bas * Suisse

Le 21 janvier 2018, des fascistes ont mis le feu en brûlant le squat
Libertatia à Thessalonique, Grèce. Puisque nous croyons que Libertatia
n’est pas seulement un bâtiment mais un porteur d’ idées politiques et fait
partie du mouvement antifasciste et libertaire, nous avons commencé une
campagne afin de restaurer le bâtiment.

Écraser le fascisme. Supporter Libertatia.
https://rebuildlibertatia.noblogs.org
e-mail : libertatia_squat@riseup.net

Communiqué du Squat Libertatia

Aujourd’hui, dimanche 21/1, vers 13h30 et juste avant le rassemblement nationaliste sur le sujet de la Macédoine (conflit de longue date qui oppose l’État Grec et l’État Macédonien quant au nom officiel de ce dernier), des groupes fascistes y participant ont commencé a attaqué les espaces occupés. D’abord ils ont attaqué le centre social libre « l’école » et après être repoussés avec succès, ils se sont alors approchés à notre squat endommageant la façade et la clôture. Les dommages ont été restaurés directement par les membres de notre groupe, qui se sont ensuite rendu à Kamara pour renforcer le rassemblement antinationaliste. Environ deux heures plus tard, un groupe de 60-70 fascistes a attaqué notre squat avec des cocktails Molotov et des fumigènes, provoquant l’incendie. En ce moment il n’y avait personne dans le bâtiment car on était au rassemblement à Kamara. Tout au long de l’attaque, en dehors du squat il y avait des flics en civil et un camion de CRS garé à côté, et ont couvert l’attaque sans intervenir. Les voisins ont réagit en sortant aux balcons et criant contre les fascistes, qui à leur tour ont répondu avec des insultes et en lançant des fumigènes contre les voisins. Quand les fascistes ont tenté de s’approcher du centre social « l’école » à nouveau, la police a réagi de la même façon, couvrant le fascistes et isolant les camarades qui se trouvaient à l’intérieur du bâtiment.(...)


https://lepressoir-info.org/spip.php?article1303
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34477
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité