Luttes de quartiers, Solidarité de quartier

Re: Luttes de quartiers, Solidarité de quartier

Messagede bipbip » 30 Avr 2016, 18:32

Radio Galère

Emission-LibreDébat : Femmes en lutte – l'association MADE de la cité Bassens

La cité « de transit » de Bassens dans le 15e arrondissement de Marseille est construite en 1965 pour reloger provisoirement les habitant.e.s arabes et gitan.e.s du bidonville des Treize-Coins. Le provisoire dure encore jusqu'à aujourd'hui, laissé à l'abandon par les pouvoirs publics. Depuis 1998, les femmes de l'association MADE s'auto-organisent et luttent via de multiples projets contre le mépris institutionnel à la fois social et racial que les habitant.e.s du quartier subissent au quotidien. Ces militantes de terrain, qui refusent d'entrer dans un rapport clientéliste avec les institutions, se voient constamment freinées dans leurs actions.
État des lieux de la cité de Bassens et des luttes locales avec les militantes de MADE.

à écouter : http://www.radiogalere.org/node/8822
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes de quartiers, Solidarité de quartier

Messagede Pïérô » 09 Mai 2016, 20:41

Brest, vendredi 13 mai 2016

Projection, concert et repas de quartier à l’Avenir

Le collectif « Pas d’avenir sans Avenir » organise une projection du documentaire « La bataille de l’eau noire » précédé d’un concert folk et d’un repas de quartier sur le terrain de l’Avenir, samedi 13 mai à partir de 20h

Bouffe et concert folk à partir de 20h avec Captain chaos (Folk USA) et Giz medium (Folk France)

http://brest.mediaslibres.org/spip.php?article371

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes de quartiers, Solidarité de quartier

Messagede bipbip » 19 Mai 2016, 09:34

Vendredi 20 mai 2016

Quartiers debout ! à roubaix

Parce qu’une ville ne se construit pas sans ses habitants

Parce qu’on nous doit le respect et une vraie concertation

Il est Pile le moment de faire face !

Les habitants du Pile Roubaix qui font face depuis plusieurs mois à un programme de rénovation urbaine de leur quartier vous invitent à débattre avec eux.

Ramène ta fraise et ta chaise !

Les problèmes des habitants du Pile sont ceux de tous les roubaisiens et habitants des quartiers populaires !

Rendez-vous 18h30 sur la Grand Place de Roubaix, face à la mairie !

Soyons nombreux

https://lille.indymedia.org/spip.php?article30075
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes de quartiers, Solidarité de quartier

Messagede Pïérô » 20 Mai 2016, 07:48

Brest, vendredi 20 mai 2016

[Avenir] Projection et bouffe de quartier

Le collectif Pas d’avenir sans Avenir propose une soirée pour continuer d’occuper l’Avenir, pour se rencontrer et passer un agréable moment, nourrir nos corps et nos réflexions, tout ça en lieu et place de l’Avenir, 22 rue Bugeaud, à St-Martin, Brest.

20h30 bouffe de quartier, à prix libre, menu à découvrir sur place.

Vers 22h30, à la tombée de la nuit, on projetera le flim Paris Grand Capital de François la Tuillière.

Résumé du flim : A Ivry-sur-Seine, Alain observe le ballet des bulldozers ; on détruit l’usine à côté de sa Boulangerie. A Saint-Denis, Mme Cardoso feuillette des photos de l’ancienne banlieue rouge ; elle attend avec inquiétude une lettre d’expropriation. A Bagnolet, des immigrés africains sont expulsés d’un squat en plein hiver ; ils font face aux CRS sous la neige. A Pantin, Mr le Maire fait visiter sa ville en bus ; au micro, il vante ses réalisations aux futurs habitants.
Le Grand Paris est en marche, la banlieue attise les appétits du capital. Ce film est une balade avec ceux qui subissent la violence de la restructuration urbaine. Certains résistent.

http://brest.mediaslibres.org/spip.php?article404
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes de quartiers, Solidarité de quartier

Messagede bipbip » 13 Oct 2016, 14:32

Nancy
3Maisons : six mois de lutte, six mois de langue de bois

Début 2016, la mairie faisait savoir que les conventions liant les artistes occupant une partie de l’ancienne école du 14, rue de Fontenoy et la MJC des Trois Maisons ne devaient pas être reconduites pour plus d’un an. L’équipe municipale faisait ainsi connaître son intention de céder à plus ou moins court terme ce bâtiment qui abrite aussi nombre d’activités de la MJC, qu’il s’agisse d’activités régulières comme les cours de judo, tai chi, flamenco, cirque et théâtre (notamment avec des publics empêchés : PJJ, OHS), etc., ou ponctuelles, comme l’accueil des enfants le mercredi et pendant les vacances ou des troupes de spectacle vivant en phase de création.

Le 19 avril, a lieu l’assemblée générale de la MJC. Les questions fusent et Patrick Baudot, adjoint au maire chargé de la Jeunesse et des Sports, lâche : « On est ici chez nous ! » Les biens du domaine public appartiennent donc à la seule équipe municipale qui en dispose comme elle veut.
Se met alors en place un comité de soutien, qui dès la première réunion rassemblera pas loin de 250 personnes. Une pétition circule, pour demander le maintien de l’ancienne école et du jardin partagé, terrain prêté par la CUGN, et lui aussi menacé dans le cadre de la restructuration prévue du quartier.
Depuis, animations, rencontres, réunions se succèdent et fédèrent autour de ces lieux de vie les habitants du quartier qui ne souhaitent pas voir l’amputation de la MJC et la disparition de ce jardin partagé, lequel du statut de véritable friche, est devenu un vrai jardin où poussent tomates, courges, blettes, haricots, etc.

... https://manif-est.info/3Maisons-six-moi ... s-068.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes de quartiers, Solidarité de quartier

Messagede bipbip » 20 Oct 2016, 14:31

Grenoble : Présentation et programme du 38 (alias Lieu commun, alias centre social Tchoukar)

L’Union de Quartier : Vous avez certainement déjà entendu parler du 38 dans nos colonnes, en passant devant la façade, par le bouche à oreille, ou pendant la cantine de la fête de quartier. Le « centre social tchoukar » ouvert rue d’Alembert l’année dernière continue son bonhomme de chemin, et reprend ses activités publiques depuis la rentrée scolaire. Voici un point sur la situation de cet espace collectif qui se veut, d’après deux membres du collectif, « plus qu’une MJC autogérée, un lieu où reconstruire des communs ». On n’a pas compris, alors on leur donne la parole !

Le 38 n’est pas une MJC, pas un squat, pas un immeuble, pas un resto, pas un bateau pirate, pas une île au trésor… il est tout ça et plus à la fois. Pour parler du 38, il faut réviser son histoire, et sa géographie. Son histoire, c’est une bande d’amis qui tente de s’organiser autour d’activités comme la Cantine de Saint Bruno, qui cherche un espace où faire vivre ses envies collectives, et celles des autres. Sa géographie, c’est le quartier Saint Bruno, où nous habitons, travaillons, et faisons de nos vies quelque chose de plus que seulement travailler et habiter. Sa géographie est celle de Grenoble et de ses habitants, son histoire celle d’une époque où les manières de vivre sont dictées par l’économie. Le 38 c’est le volcan au milieu de la banquise !

... https://fr.squat.net/2016/10/19/grenobl ... -tchoukar/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes de quartiers, Solidarité de quartier

Messagede bipbip » 30 Jan 2017, 13:03

Brest mercredi 1 février 2017

Réunion publique
Quel futur pour l’Avenir ?

Et l’Avenir c’en est où ? On en fait quoi ?

C’est justement l’enjeu de la 3ème réunion publique organisée par le collectif Pas d’avenir sans Avenir le mercredi 1 février à 20h30 à l’école Guérin !

Quels usages pour le lieu ? De quels aménagements on a envie et besoin pour la future salle ? Et sur le terrain en attendant, on fait quoi ?

Ce sera l’occase de discuter ensemble de tout ça, et plus si l’envie est là.

http://brest.mediaslibres.org/spip.php?article646
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes de quartiers, Solidarité de quartier

Messagede bipbip » 22 Avr 2017, 12:45

A l’Avenir, bientôt il y aura...

En octobre 2016, la nouvelle tombe à Saint-Martin : un projet immobilier est prévu place Guérin, sur le site de l’ancienne salle de l’Avenir. Il s’agissait d’une salle associative, détruite en 2010 par la mairie sous couvert d’une promesse de reconstruction. Face à ce projet, le collectif Pas d’Avenir Sans Avenir se constitue et décide de ré-ouvrir l’Avenir, d’occuper cet espace en y organisant différentes activités. Le projet a depuis été abandonné et on continue à occuper les lieux en y faisant tout un tas de trucs.

Tous les dimanches, rendez-vous à partir de 15h sur place, si le temps le permet, histoire de bricoler, jardiner, faire des chantiers, se rencontrer, boire un coup au soleil.
Et puis régulièrement, à l’Avenir, il y a des projections, des concerts, des repas de quartier, des donneries, voire même des fois une kermesse, un fest-deiz ou un Print & Punk fest.

Voici les prochains rendez-vous :

Le 23 avril : repas de quartier, en mode auberge espagnole, à partir de midi

Le 7 mai : fest-deiz, plus d’infos très bientôt

Les 3 et 4 juin : grande kermesse de l’Avenir : Vous êtes invité-es à vous constituer en équipes pour venir proposer et animer votre jeu ou votre attraction... Libre cours à votre imagination !

Les 24 et 25 juin : Print & Punk Fest, plus d’infos bientôt

... http://brest.mediaslibres.org/spip.php?article703
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes de quartiers, Solidarité de quartier

Messagede bipbip » 03 Juin 2017, 13:02

Brest les 3 et 4 juin : grande kermesse de l’Avenir

En octobre 2015, la nouvelle tombe à Saint-Martin : un projet immobilier est prévu place Guérin, sur le site de l’ancienne salle de l’Avenir. Il s’agissait d’une salle associative, détruite en 2010 par la mairie sous couvert d’une promesse de reconstruction. Face à ce projet, le collectif Pas d’Avenir Sans Avenir se constitue et décide de ré-ouvrir l’Avenir, d’occuper cet espace en y organisant différentes activités. Le projet a depuis été abandonné et on continue à occuper les lieux en y faisant tout un tas de trucs.

Tous les dimanches, rendez-vous à partir de 15h sur place, si le temps le permet, histoire de bricoler, jardiner, faire des chantiers, se rencontrer, boire un coup au soleil.
Et puis régulièrement, à l’Avenir, il y a des projections, des concerts, des repas de quartier, des donneries, voire même des fois une kermesse, un fest-deiz ou un Punk’N’Print Fest.

Voici les prochains rendez-vous :

Les 3 et 4 juin : grande kermesse de l’Avenir : Vous êtes invité-es à vous constituer en équipes pour venir proposer et animer votre jeu ou votre attraction... Libre cours à votre imagination !

https://brest.mediaslibres.org/spip.php?article703
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes de quartiers, Solidarité de quartier

Messagede bipbip » 15 Jan 2018, 23:55

Brest
L’Avenir, deux ans et plus

Ce texte a été écrit par le collectif « Pas d’avenir sans Avenir » à l’occasion des 2 ans du collectif et de la lutte pour la salle de l’Avenir.
Il retrace la vie d’un lieu de quartier, sa destruction et sa renaissance, malgré les promesses mensongères de la mairie et ses tentatives pour faire disparaître cet espace de vie au cœur de la ville.
Cette lutte toujours en cours vise à préserver ce lieu commun indispensable, et plus largement à s’unir face à la gentrification et à l’exclusion des classes populaires de nos centres-villes.

Nous vous invitons à lire la version pdf disponible ci-dessous, mise en page pour la version brochure, qui nous semble plus agréable à lire que celle de l’article, ou mieux, de vous procurer la brochure en version papier à l’Avenir ou dans les lieux qui soutiennent la lutte pour une salle de l’Avenir.

... https://brest.mediaslibres.org/spip.php?article866
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes de quartiers, Solidarité de quartier

Messagede Pïérô » 16 Jan 2018, 16:42

Roubaix
"Pile, permis de démolir" : la lutte des habitant.es du Pile face à la rénovation de leur quartier

jeudi 18 janvier 2018
à 19h, Cinéma Le Duplexe, 47 Grande Rue, Roubaix

Depuis plusieurs décennies à Roubaix, le quartier du Pile se vide progressivement de ses habitant.es. En attestent ses dizaines de maisons ouvrières murées par les pouvoirs publics dans l'attente du lancement d'un projet de rénovation du quartier.

Celui-ci est finalement lancé en 2013 avec pour objectif de "dédensifier" un quartier peu adapté aux constructions modernes et aux objectifs de "mixité sociale" fixés par la mairie.

Pensant pouvoir être associé.es à la rénovation de leur quartier, de nombreux.ses habitant.es se rendent comptent du peu de place qui leur est accordée et décident alors de s'organiser avec le soutien d'associations locales.

Ce documentaire revient sur une lutte de plus de deux ans entre un collectif d'habitant.es et les décideurs d'un projet de rénovation urbaine d'un quartier populaire comme il en existe bien d'autres en France.

A partir des témoignages de plusieurs de ses acteur.trices, nous avons voulu souligner les effets de ces processus de rénovation dans le quotidien des habitant.es qui en sont l'objet, ainsi que les méthodes employées pour mener à bien ces projets censés prendre en compte leurs attentes, leurs espoirs ou leurs craintes pour l'avenir d'un quartier dans lequel la solidarité et les liens de voisinage sont une ressource fondamentale.

De la formation d'une mobilisation collective aux difficultés face au manque de moyens d'action en passant par un sentiment de mépris régulièrement dénoncé, ce documentaire permet également de retracer les étapes d'une lutte rappelant que les quartiers populaires sont loin d'être des déserts politiques.

PAF : 5 euros

La projection sera suivie d'une débat avec les réalisateurs et des habitant.es du quartier

https://lille.demosphere.eu/rv/5652
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21472
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes de quartiers, Solidarité de quartier

Messagede bipbip » 17 Jan 2018, 18:16

[Nantes] Fête de la Moutonnerie

le samedi 20 janvier 2018
à 12h, Parc de la Moutonerie dans le quartier Dalby à Nantes

Image

Du Rififi dans la Bergerie ! (Collectif de lutte contre le réaménagement et l'aseptisation du parc de la Moutonnerie et l'embourgeoisement du quartier Dalby) vous invite à la Fête de la Moutonnerie le Samedi 20 janvier à partir de 12h.

Depuis plus de 6 mois, un collectif composé d'usager.e.s de la MAJ Francisco Ferrer et d'habitant.e.s du quartier Dalby luttent pour maintenir la localisation de la MAJ, contre l'aseptisation du parc de la moutonnerie et plus globalement contre l'embourgeoisement du quartier Dalby. Plusieurs actions ont déjà eu lieu afin d'affirmer notre refus du projet d'urbanisme mené par la ville de Nantes.

Aujourd'hui, nous souhaitons vivre un moment convivial de rencontres et d'échanges au sein du parc afin de continuer à consolider et amplifier notre lutte. Ainsi, nous vous invitons tou.te.s à venir passer la journée du 20 janvier avec nous.

Au programme :
A partir de 12h: Repas à prix libre
De 14h à 17h: Echanges, Témoignages, Concerts

https://nantes.indymedia.org/events/39738
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes de quartiers, Solidarité de quartier

Messagede bipbip » 01 Fév 2018, 23:40

Place des Fêtes contre-attaque !

Paris samedi 3 février 2018
à 18h, Place des Fêtes

Journée de joies partagées pour une solidarité locale vivante et une autodéfense populaire

Contre l'angoisse, les replis, le découragement, le cynisme, contre les réflexes identitaires, le fatalisme, contre la chape sécuritaire... Pour défendre nos quartiers, pour battre la solitude et le rappel, pour nous voir, pour chanter, pour que la nuit soit belle, allumons des feux de joie ! Nous cherchons à attiser l'entraide et l'auto-organisation, qui donnent à chacun et chacune les moyens de s'émanciper.

C'est pour cela que nous proposons de nous retrouver au Centre d'Hébergement d'Urgence Jean Quarré le samedi 3 février. Comme chaque premier samedi de chaque mois, nous organisons une zone de gratuité* et un repas commun** à Place des Fêtes.

Faire cela - que nous aimons d'ordinaire faire sur la Place des Fêtes - au CHU, c'est aussi affirmer notre solidarité avec tous nos voisins à un moment où le gouvernement cherche à accentuer le harcèlement des personnes étrangères en France, une répression qui touche directement des habitants de notre quartier : les résidents du CHU Jean Quarré. Actuellement, c'est par le biais d'une circulaire que le gouvernement cherche à remettre en cause l'hébergement inconditionnel en instaurant un tri entre les gens sur la base de leur nationalité ou leur statut administratif (« dubliné » aux frontières, avec ou sans papier, etc).

Des associations en charge de l'hébergement ont déjà annoncé qu'elles refuseraient d'appliquer ces mesures qui vont à l'encontre de leur mission et ont déposé un recours devant le Conseil d'Etat. Nous, habitants et habitantes du quartier, annonçons que nous empêcherons nos voisins d'être mis à la rue et expulsés et nous affirmons notre solidarité avec tous les réfugiés. Retrouvons-nous samedi 3 février, tout l'après-midi au CHU puis à 18H pour un rassemblement sur la Place des Fêtes, pour construire ensemble notre autodéfense populaire.

Programme du 3 février :
• A partir de 14h : au CHU (12 rue Henri Ribière)
- Cuisine
- Atelier affiches et linogravure avec l'Atelier les mains dans le dos
- Vide grenier gratuit
Zone de gratuité ou gratiféria : Vide grenier gratuit, on y apporte des affaires dont on n'a plus l'utilité et/ou on se sert dans celles apportées par les autres. Tout est le bienvenu : vêtements, meubles, livres, jouets - du moment que c'est en bon état.
- Pour les petits et les autres : tournoi de basket dans la cour + initiation au cricket
• 18h : Rassemblement sur la Place des Fêtes
• 19h30 : Repas au CHU
Repas en commun : Avec les fruits et légumes récupérés auprès des commerçants du marché qui nous donnent leurs invendus, on improvise un dîner que l'on cuisine ensemble.
• à partir de 21H : Concert de Global Gnawa au CHU

Autre rendez-vous :
Vendredi 2 février : Glanage de fruits & légumes sur le marché > RDV 13H près de la pyramide.

https://www.facebook.com/events/152777778836711/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes de quartiers, Solidarité de quartier

Messagede bipbip » 19 Fév 2018, 13:12

Nancy

Assemblée populaire Nos3Maisons le 19 février

Au printemps dernier, le maire de Nancy est contraint de céder à la pression populaire, qui réclame la sauvegarde des bâtiments de l’Ancienne École et des parcelles du Jardin Partagé.
Le maire met alors en place un groupe de projet. Autour de la table sont invités : le Collectif Nos3Maisons, la Métropole, les Conseils Citoyens Rives de Meurthe et Trois Maisons, le CA de la MJC, l’Office Métropolitain de l’Habitat, la Ville.

Nous y avons cru... et vous ?

La reculade de la ville s’achève par la mise en place de séances de langue de bois et de soliloques : une idée étroite de la concertation.
La Ville, avec comme fer de lance la construction de la route de contournement, ne renonce pas à restructurer le quartier. Le groupe de projet n’est qu’un prétexte pour museler l’expression de ce que le quartier désire pour lui-même. Mais ce simulacre de concertation, cautionné par l’attitude des différentes parties prenantes et l’indifférence aux propositions émanant de la population, aiguise notre écœurement.

L’acceptation du Collectif, en juin 2017, de participer au groupe de projet s’est faite avec une liste de préalables. Notre volonté n’était pas de contribuer à une mascarade de démocratie participative, ni de se faire absorber par une fabrique du consentement.

Force est de constater que l’entrée dans ces tables rondes bride notre pouvoir d’agir.

Comment s’extraire de ce semblant de concertation engluée qui sonne comme une berceuse mise en scène pour endormir le bon peuple ?

Que faire pour la suite ?

Quelle forme d’organisation souhaitons-nous pour faire compter la voix d’un quartier ?

Le collectif Nos3Maisons doit-il perdurer ?

Nous avons su dire à l’unisson ce que nous ne voulions pas. Aujourd’hui organisons-nous pour définir quelles sont nos perspectives ! Ensemble, positionnons-nous.

Alors que la Ville laisse entendre que, malgré la manche gagnée, elle ne nous laissera pas sortir victorieuse de cette lutte, le Collectif doit-il demeurer comme un organe de veille ou se situer comme force d’intention ?

Venez en débattre !

Rendez-vous à l’assemblée populaire du Lundi 19 février 2018.
MJC des 3 Maisons, 18h30 à l’ancienne école.

https://manif-est.info/Assemblee-popula ... r-409.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28815
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Logement, squats, luttes de quartiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité