Droit au logement, luttes... en Belgique

Droit au logement, luttes... en Belgique

Messagede Pïérô » 07 Nov 2013, 14:44

Bruxelles
La police expulse le Gesù

40 combis et 200 policiers en tenue anti-émeute, matraques et boucliers aux poings ont expulsé le squat du Gesù ce matin dès 5h30. Ceux-ci ne se sont pas privés d’utiliser leur arsenal. Depuis 2009, cet immense bâtiment de Saint-Josse-Ten-Noode abritait ce qui était considéré comme [l'un des] plus grand[s] squat[s] d’Europe. Des militants, avocats et associations du droit au logement avaient passé cette dernière nuit avec les 120 habitants, dont 80 enfants. L’expulsion était prévue depuis plusieurs jours, et des arrestations ont commencé dès hier soir, alors que des sans-papiers quittaient les lieux. Les occupants seront amenés selon le plan et les dires du personnel

http://fr.squat.net/2013/11/06/bruxelle ... more-25300

Vaud (Suisse)
Evacuation du Ruclon, squat de Chavannes-de-Bogis

Ce lundi 4 novembre, juste avant la rude période hivernale, au chemin de la Repentance 9, dit le Ruclon. Une ferme abandonnée depuis de nombreuses années à Chavannnes de Bogis près de Coppet.

74 gendarmes, un nombre indéfini de pompiers, vétérinaires, menuisiers, ouvriers de bâtiments, ambulanciers et autres, sont venus interpeller les habitants du lieu. Arrivés dès l’aube et sans prévenir les flics ont arrêtés et menottés les habitants du lieu endormis. “On aurait su qu’il y avait une éventuelle expulsion, on aurait mis nos animaux à l’abri de cette violence policière”.

En effet la police a séquéstrés les animaux: chiens dont des chiots en bas âge, des poules et un cochon (Guillaume) pour qui il a fallu faire usage de mesures de contentions douteuses… Les habitants emmenés au poste de police local ont été sequestrés pendant 4 à 5 heures durant lesquelles les forces de polices ont embarqués les caravanes, roulottes ainsi que toutes les affaires personnelles. Les services qui ont collaborés avec la police pour permettre de déménager une ferme entière sont biens connus du canton de Vaud. Patrice Lude et ses sbires sont venus s’emparer des maisons mobiles afin d’enrichir sa propriété ferrallière pourtant menacée maintes fois par la police pour « magouilles avec argent » et cie. L’énergumène contacté aujourd’hui semblait assez heureux de cette nouvelle affaire et a proposé aux habitants de venir « avec du cash » récupérer les fragments de vies perdues. Soyons sûrs qu’il saura tirer profit de cette situation. La SVPA « sainte vipère protectrice des animaux » s’est occupée de récupérer les chiens poules et autres animaux de basse cour. Les chiens ont pu être récupérés moyennant argent, cependant les animaux de fermes sont toujours enfermés, faute de moyens, dans des conditions qu’ils n’ont jamais eu l’habitude de vivre, c’est à dire dans des cages.
A l’heure actuelle les « squattheureuses » n’ont pas pu récupérer leurs biens.

Aucun préavis n’avait été donné, ni aucun ultimatum. Sachant que la ferme comptait plus de 30 personnes et une vingtaine d’animaux différents, ni la police ni la mairie n’a proposé de solution pour permettre aux gens de placer les animaux ou de se reloger avant une attaque policière. Il semble que c’est une pratique commune et fréquente de la police vaudoise que de procéder à des solutions finales d’expulsions juste avant l’hiver. Tenant compte que les sans abris sont de plus en plus nombreux durant l’hiver, que l’Etat ne propose plus de nouvelles solutions légales aux personnes sans logement, que les dits squatteurs » sont criminalisés eux ainsi que leurs animaux, La Suisse humaniste ne devrait-elle pas se poser des questions sur ses modes d’interventions honteuse et dignes d’une dictature fasciste. Nous saluons la dignité et la conscience professionelle des policiers biens lotis dans leurs fonctions hautement payée par le petit contribuable. Merci police vaudoise pour cette attitude
loyale et respectueuse de la société du mérite et du haut salariat. Longue vie aux riches mais les pauvres auront votre peau.

L’hiver sera chaud car la rage monte autant que la température descend.

http://fr.squat.net/2013/11/05/vaud-sui ... more-25296
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droit au logement, luttes... en Belgique

Messagede Pïérô » 24 Nov 2013, 16:31

Gesù, réunion publique lundi 25 novembre
Gesù : Où en est-on 20 jours après l’expulsion ?

Bonjour,

Nous vous convions à une séance d’information ce lundi 25/11 de 18h00 à 19h15 dans la salle de l’établissement "Chez Marso", rue Godefroid de Bouillon, 20 à Saint-Josse (tout près du Gesù, première rue à gauche juste après l’hôtel Bloom)

1. Où sont les 211 personnes expulsées du Gesù le 4/11 ?
2. Combien ont pu être relogés et dans quelles conditions ?
3. Quelles sont les perspectives pour les autres ?
— solutions de relogement individuelles ?
— nouvelles occupations (autorisées ou non) ?
Appel à constituer un groupe de soutien pour aider à trouver des solutions pour tous ceux qui restent sur le carreau.
5. Témoignages des bénévoles et des ex-occupants (vie au Samu, "accueil" au Gesù pour retirer les effets personnels, etc).
6. Divers.

La presse qui souhaite être informée est bienvenue mais il ne s’agit pas d’une conférence de presse.

Bien à vous,
Pour les occupants du Gesù,

Georges-Henri BEAUTHIER, Avocat.
Alexis DESWAEF, Avocat et Président de la Ligue des Droits de l’Homme.

Avec le soutien des associations de terrain et des nombreuses initiatives bénévoles...
http://bxl.indymedia.org/spip.php?article2599
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droit au logement, luttes... en Belgique

Messagede Pïérô » 25 Nov 2013, 12:34

Liège, mobilisation contre la fermeture du CSOA Passe-Partout

petit résumé

Lundi matin, des ouvriers communaux accompagnés de flics entrent dans le Passe-Partout, changent la serrure, indiquent à une personne présente que les lieux seront expulsables dès le lundi suivant (le 25/11 dès 6h du matin). De plus ils en profitent pour subtiliser du matériel du Centre Social Occupé Autogéré (fusibles, tuyaux de raccordement d’eau, bonbonnes de gaz de la cuisine). Lire l’article d’alerte sur Indymedia BruXSel https://bxl.indymedia.org/spip.php?article2557 et les deux communiqués du Passe-Partout du lundi https://bxl.indymedia.org/spip.php?article2558.

Au cours de la semaine passée, les activités du CSOA reprennent de plus belle. Un 24h de réparation vélo a lieu et des permanences sont organisées.

Vendredi 23/11, grosse AG au Passe-Partout. Plein de monde présent. Le message qui en ressort est clair et identique à celui de janvier lorsqu’on a appris que la vile Ville de Liège voulait détruire le bâtiment pour y construire un commissariat de police : le Passe-Partout ne partira pas !!

Samedi matin, le TALP (Théâtre à la place, occupation culturelle d’un théâtre fermé à Liège) publie un communiqué de soutien au Passe Partout

Lundi 25/11 18h, MANIF/MOBILISATION/ACTIONS de soutien au PassePartout (place du Marché à Liège, en face de l’Hôtel de Ville)

Site du Passe-Partout : http://csoa.blablaxpress.org/
Site du Théâtre A la Place : http://talp.bawet.org/

http://bxl.indymedia.org/spip.php?article2603


Communiqué de soutien du TALP et appel au rassemblement pour le Passe-Partout
COMMUNIQUE DE SOUTIEN DU THEATRE A LA PLACE (TALP)

Déclaration publique du Théâtre à la Place sur les derniers évènements répressifs contre le mouvement d’occupation des bâtiments et des conséquences que cela entraîne sur les habitant-e-s :

« Nous, « Théâtre à la Place », collectif d’occupation du théâtre place de l’Yser en Outremeuse (Liège), témoignons notre solidarité face à la répression et à la marginalisation que subit le mouvement squat ainsi que les squatteurs et squatteuses.
Ce communiqué répond à cette nouvelle vague de répression qui touche beaucoup de squats : la Pétroleuse, l’Armada, et plus récemment le Gésu et le CSOA (Centre social occupé autogéré) Passe Partout. Mais il répond aussi aux dernières attaques médiatiques qui répandent sans vergogne la désinformation, caricature les squatteurs-euses, et développe la peur ainsi que la méfiance sur le mouvement squat et les individu-e-s qui le compose. Malgré leur propagande, nous tenons à rappeler que les squats ainsi que les personnes qui y vivent et/ou y participent ne sont pas uniformes ni homogènes. Leurs désirs, raisons, projets leur sont propres.

L’expulsion du Gésu et de ses nombreux-euses habitant-e-s est un exemple de cette politique répressive : interpellations, enfants menottés, triage des individu-e-s dans un stade selon possession ou non de papiers, mise à la rue de dizaines d’individu-e-s avec enfants... Ceci est indigne et dégoûtant ! L’exemple du CSOA Passe Partout montre, quant à lui, l’impossibilité de communiquer avec les « autorités politiques ». En effet, dans la matinée du lundi 13 novembre, le Passe Partout, implanté dans le quartier Sainte-Marguerite à Liège depuis trois ans, a été forcé de fermer brutalement par les services communaux et la police sans aucun préavis.
Nous constatons que ces politiques répressives s’accentuent en même temps que se perdure le coup d’état antisocial qui fauche la vie des travailleurs-euses ainsi que celle de leurs familles, qui augmente les inégalités sociales, le repli identitaire et qui expulse les derniers centres sociaux et habitats qui se veulent libres et autonomes. Le Théâtre à la Place, ainsi que d’autres lieux et personnes, ne peuvent accepter ces politiques et cette violence institutionnelle face à des gens qui cherchent des solutions collectives et responsables.

Le CSOA Passe Partout a réouvert ses portes et continue ses activités. Il nous a aidé à l’ouverture du TALP et la solidarité intersquats continue de se développer.
Nous appelons toutes les personnes à venir participer aux activités de ces lieux et à venir manifester devant l’Hôtel de Ville de Liège ce lundi 25 novembre à 18h pour manifester sa solidarité envers le CSOA Passe Partout et prendre ces espaces de vie et de liberté responsable ! »

Collectif d’occupation du TALP.
http://bxl.indymedia.org/spip.php?article2602
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps


Re: Droit au logement, luttes... en Belgique

Messagede Pïérô » 30 Jan 2014, 16:19

Le DAL (Droit Au Logement) de Mouscron a souligné la problématique des logements inoccupés. Le DAL a parcouru Mouscron et en à peine une heure, il a relevé une soixantaine de logements inoccupés dans la ville, soit un par minute !
http://www.nordeclair.be/911612/article ... p-nombreux
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droit au logement, luttes... en Belgique

Messagede Pïérô » 11 Juin 2014, 12:00

jeudi 12 juin

Ciné-Débat "Le Grand Nord" - se loger à Bxl

A 20H30 : projection du film « Le grand Nord » – gratuit

A 22H00 : discussion autour du film :
« Et vous, que pensez-vous de l’évolution urbanistique de Bruxelles ? Laisse-t-elle la place aux habitants des quartiers populaires ? Avec ces prix vertigineux, se reloger est un stress réel pour chacun ! Quelles sont les conséquences vécues, vos problèmes de logement ? »
Un débat introduit par la CSC Bruxelles et le RBDH, membres de la Plateforme logement

Après cette soirée d’échanges, nous nous mobiliserons pour la manif-fête du samedi 14 Juin (de 10 à 19h au carré de Moscou à Saint-Gilles).

« Le nouveau gouvernement va nous entendre revendiquer notre droit au logement ! »

Infos et pétition : www.plateformelogement.be

à La Poissonnerie
Rue du Progrès 214, Schaerbeek (gare du nord)
Tram 94, 25, 55 arrêt Thomas
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droit au logement, luttes... en Belgique

Messagede bipbip » 14 Juin 2014, 00:37

Samedi 14 juin à Saint-Gille

Manifête "LOGEMENTS pour tous ! MAINTENANT !"

Le samedi 14 juin 2014, de 10 à 19 heures, nous organiserons sur le carré de Moscou (place Marie Janson) à Saint-Gilles une mobilisation manifestive !

Plusieurs activités seront proposées aux visiteurs :
• exposition de photos sur les conditions de mal-logement
• témoignages d’habitants
• débat sur l’encadrement des loyers
• chasse aux logements vides
• murs d’expression "dessine-moi un logement"
• activités pour enfants (contes, grimage, château gonflable).

Infos et pétition sur http://www.plateformelogement.be


Image


La plateforme logement est un regroupement d’associations et de syndicats. Ensemble, nous essayons de faire entendre la voix de tous les mal-logés qui ne parviennent pas à faire respecter leur droit au logement décent et abordable. Nos objectifs sont de porter la voix des nombreux Bruxellois mal-logés, de sensibiliser le grand public et d’interpeller le monde politique sur l’urgence d’agir efficacement pour améliorer l’accès au logement dans la Région bruxelloise.

Elle est le lieu de revendication du réseau associatif et militant qui exige que le droit au logement (art.23 de la constitution) devienne enfin une réalité à Bruxelles !

http://www.plateformelogement.be/fr/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33136
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes... en Belgique

Messagede wlibertaire » 10 Sep 2014, 16:49

Petite action à Namur en février. Vu sur le blog du Caracole-Neur: http://caracole.noblogs.org/post/2014/03/03/action-logement-a-lhotel-de-ville-de-namur/


Ce Vendredi 28 février une bande de joyeux énervés a perturbé le train-train administratif l’hôtel de ville sous le coup de midi, équipés de banderole et mégaphone. Tout de suite, deux ou trois comparses se sont engouffrés dans ces bureaux horribles, et ont lancés leurs tracts dans tous les coins.
Dans le même temps, plusieurs employés ont tentés mollement et en vain de rétablir la routine morbide de l’autorité et du travail !

Le tract:
A Namur comme ailleurs «la crise du logement» ne fait qu’empirer de jours en jours, les loyers et les charges ne cessent d’augmenter, les expulsions s’enchaînent et la précarité touchent des couches de plus en plus larges de la population. De plus en plus de gens ne peuvent plus vivre une vie décente ou pire sont condamnés à vivre dans des taudis voire à la rue, car ils n’arrivent plus à payer leurs loyers.
Et encore, même dans la rue, la société rejette toutes traces de misère, les s.d.f. sont traqués, chassés ou refoulés des centres villes comme à Charleroi, Liège, Andenne mais aussi Namur. La croix rouge ne peut que constater et reste impuissante face a l’extrême précarité des mal-logés qui, de plus en plus, se résignent à leurs conditions, parfois jusqu’à se laisser mourir.
Les propriétaires, aidés de la police, avec la loi et les huissiers, n’hésitent pas à expulser en plein milieu de l’hiver, des squats ou des familles en bail précaire. Pourtant, à Namur, des centaines de logements restent vides. Souvent pour des raisons spéculatives (maintenir les loyers chers en faussant l’offre et la demande), mais aussi pour des raisons commerciales et égoïstes (à Namur la plupart des étages de la rue de fer sont inoccupés par exemple).

Pourtant la riposte est possible ! Partout en Belgique et dans le monde des gens refusent ces conditions de domination et décident de reprendre leurs vies en main. Ensemble, ils occupent maisons, terres, usines et écoles. En effet, partout, l’autogestion est possible, sans chefs ! Nous n’attendons rien de l’état, nous savons que nous n’auront que ce que nous leurs reprendront.
Nous sommes également convaincus qu’on ne pourra réellement mettre fin à la précarité qu’en nous débarrassant du capitalisme, qui ne profite qu’aux riches !
Dès lors nous conseillons à tous les mal-logés, sdf et autres précaires à s’organiser contre l’oppression et la répression, d’occuper les bâtiments vides et les friches industrielles et à défendre ces occupations.
wlibertaire
 
Messages: 16
Enregistré le: 09 Sep 2014, 00:51

Re: Droit au logement, luttes... en Belgique

Messagede wlibertaire » 30 Sep 2014, 21:24

Vu sur Indymedia Bruxelles
Un petit retour sur les événements d’aujourd’hui au Caracole-Neur, lieu occupé à Namur.

Ce matin, deux travailleurs d’ORES sont venus toquer à la porte du Caracole. Ils voulaient voir le compteur. Les occupants n’ont pas voulu leur ouvrir la porte. Suite à cela ils nous ont menacés de venir couper l’électricité mais ils ont été vite refroidis par un déluge d’eau.

Ils ont ensuite appelé les pompiers qui eux même ont appelé la police.

Et là arrivèrent 1 combi, puis 2, puis 3, puis le G.I.S (aussi appelé Delta à Namur)...

Ces sales flics ont ensuite bloqué la circulation de la chaussée de Louvain (Un des plus gros axes de Namur, permettant notamment de rejoindre l’autoroute vers Bruxelles ), tenté de repousser les nombreux badauds sans succès, puis ont lancé l’assaut. Ils ont également arrêté des gens venus en soutien.

5 bolosses armées de flash ball (2 fn303) et d’un bélier ont alors commencé à défoncer la porte. Ils en sont venus rapidement à bout puis ont sorti et arrêté d’abord les occupants qui étaient restés dans la maison puis les 2 qui étaient monté sur le toit.

Les occupants et leurs soutiens sont resté en garde-à-vue pendant quelques heures et sont convoqué au commissariat de Namur en octobre.

Maintenant le Caracole est de nouveau occupé !


Image
Image
Image
Image
wlibertaire
 
Messages: 16
Enregistré le: 09 Sep 2014, 00:51

Re: Droit au logement, luttes... en Belgique

Messagede bipbip » 17 Oct 2014, 10:49

Samedi 18 octobre

Namur, manifestation contre les expulsions, contre la gentrification et ce sale monde de riches !


Image


Parce que tout les jours l’État et les flics traquent des proies à saisir, expulser ou enfermer.
Ils jettent dehors, été comme hiver, les locataires ne pouvant plus payer, les squatteurs ne voulant pas payer.
La police traque, arrête, enfonce les portes de ceux qui ne se soumettent plus, ou simplement ceux qui n’ont pas les bons papiers.

Parce que la bourgeoisie s’empare des villes à grands coups de projets immobiliers, de zoning et de centres commerciaux.
La ville, dans sa logique capitaliste, entame des projets inutiles, coûteux et destructeurs pour plaire au commerce et aux touristes.
Et dans le même temps ils votent des lois toujours plus sévères contre les pauvres, interdiction de mendier dans le centre par exemple, ou simplement de se réunir ou de manifester.

Multiplions les actes de résistance et de solidarité,
prenons la rue, pour gueuler notre rage !

Nous ne leurs demanderons jamais la permission d’exister, ni de manifester !
Partout on est chez nous !

Tous à Namur le samedi 18 octobre, 14h00 devant la gare !

http://bxl.indymedia.org/spip.php?article5359

Le flyers en pdf : http://bxl.indymedia.org/IMG/pdf/fly18o ... page_1.pdf
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33136
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes... en Belgique

Messagede bipbip » 02 Nov 2014, 13:15

La ville de Mons veut expulser un terrain occupé depuis 30 ans…

Le clos des Hirondelles est un terrain occupé par près d’une vingtaine de familles à Ghlin (près de Mons) et cela depuis bientôt 30 ans. La ville avait même signé une convention d’occupation précaire et certaines de ces familles sont domiciliées sur place et payent un loyer.

Mais désormais la ville veut expulser le camp. 26 assignations à comparaitre devant le juge de paix le 6 novembre ont été envoyé aux habitants.

La Ville de Mons, qui avait déjà déclaré la chasse aux marginaux dans son centre-ville, continue sur sa lancée en demandant l’expulsion du terrain sous… huit jours… Tout en laissant (selon l’avocat des familles) près de treizes familles sans aucune perspective de relogement.

Il ne fait aucun doute qu’une fois de plus la ville veut cacher la misère et se donner une bonne image de ville « propre » à l’approche de Mons 2015…

http://wlibertaire.net/2014/10/la-ville ... is-30-ans/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33136
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes... en Belgique

Messagede bipbip » 03 Nov 2014, 08:14

Mardi 4 novembre

Projection film débat sur le GESU Squat

19h, Pianofabriek, 35 rue du Fort, Saint-Gilles

4 novembre jour de l’expulsion des occupants du squat du Gesu. Un an après nous vous proposons de nous rejoindre pour une projection / discussion.

Bilan et projets autour de la thématique du logement. En présence du réalisateur Dimitri Pétrovic, Alexis Deswaef (avocat), Manu Rabouin (ULM), Jocelyne Vouloir (ULM), (Georges Henri Beauthier (avocat)sous reserve). Une infothèque sera disponible( si vous voulez participer à l’infothèque merci de nous contacter)

Prix libre.
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33136
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes... en Belgique

Messagede Pïérô » 05 Mai 2015, 07:40

Propositions de loi visant à criminaliser le squat

Deux propositions de loi (quasiment identique, une déposée par le CD&V, l’autre par le Vlaams Belang) visant à criminaliser le squat en punissant l’occupation de batiment innoccupée de peine de prisons allant de 2 semaines à 2 ans de prison ont été déposée à la chambre.
Ces projets de loi peuvent être consulté sur là pour celle du CD&V http://www.lachambre.be/FLWB/PDF/54/1016/54K1016001.pdf et ici pour celle du VB http://www.lachambre.be/FLWB/PDF/54/1045/54K1045001.pdf

http://bxl.indymedia.org/spip.php?article7316
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droit au logement, luttes... en Belgique

Messagede wlibertaire » 22 Fév 2016, 19:32

Manifestation un toit pour toutes et tous organisé par Piratons Bxl
A Bruxelles, il y a plus de 15.000 logements vides pour 5.000 SDF . En Wallonie, la situation n'est guère meilleure, il y aurait plus de 30.000 logements vides pour 8.000 SDF. Pourtant chaque année des gens meurent de froid dans la rue. Des milliers d'autres gens vivent dans des taudis minuscules aux loyers élevés. Nombre de locataires consacrent la plus grande partie de leur revenus à leurs loyers, d'autres n'ont tout simplement plus la possibilité de les payer et se retrouvent face à des menaces d'expulsions ne pouvant faire qu'empirer leur situation.

Les expulsions de locataires et de squatteur.euse.s s’enchaînent et ce particulièrement à partir du printemps et de la fin de la trêve hivernale dans les sociétés de logements sociaux. Pendant ce temps, nombre de riches propriétaires voient leurs portefeuilles s'engraisser grâce à la spéculation immobilière. Cette spéculation a pour conséquence l'abandon de nombreux logements permettant de rendre virtuellement l'offre moins importante que la demande ce qui fait bien entendu augmenter les loyers déjà très élevés.

Face à cette situation intolérable, la réponse de l’État reste toujours la même : des pouvoirs publics incompétents, le contrôle et bien entendu la répression. Les procédures d'expulsions sont de plus en plus souvent expéditives. Le CD&V a même déposé un projet de loi afin de punir d’emprisonnement le fait de squatter, ce qui revient une fois de plus à criminaliser les pauvres.

Nous ne nous laisserons pas faire !
Nous ne nous laisserons pas intimider par la répression !
Organisons-nous collectivement pour rendre difficile ces expulsions comme cela se fait déjà dans d'autres villes d'Europe. Contre la hausse des loyers et la spéculation immobilière !
Pour la réappropriation et non la détérioration des biens immobiliers ! Occupons les logements vides ! Défendons ces occupations ! Un toit pour toute et pour tous !

C'est pour défendre ces revendications que nous appelons à manifester en cette date symbolique du début du printemps et du début des expulsions de locataires de logements sociaux ce 21 mars 2016 à 17H à Porte de Namur !

Nous contacter : collectif piratonsbxl à l' email : occuponsbxl@riseup.net

Pour être signataire et soutenir l'appel (MP)

Nous appelons aussi à une assemblée générale sur le sujet le 14/03, les infos suiveront.

Plus d'infos sur piratonsbxl.noblogs.org
wlibertaire
 
Messages: 16
Enregistré le: 09 Sep 2014, 00:51

Re: Droit au logement, luttes... en Belgique

Messagede bipbip » 20 Mar 2016, 14:34

La maison des migrants, lieu autogéré (Bruxelles, Belgique)

par Radio Panik ⋅ vendredi 18 mars 2016

La maison des migrants : épisode de vie dans ce squat autogéré à Bruxelles (Belgique) par et pour des migrants. Ne les "aidez" plus, de grâce, laissez les faire : ça vous fera une bonne leçon d’humanisme !

Emission à écouter sur Sons En Luttes : http://sonsenluttes.net/?La-maison-des- ... s-Belgique
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33136
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Suivante

Retourner vers Logement, squats, luttes de quartiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité