Droit au logement, luttes... à Paris

Re: Droit au logement, luttes... à Paris

Messagede bipbip » 26 Déc 2017, 16:46

France: au Noël des mal-logés, la lutte pour un habitat digne pour tous
Chaque 25 décembre, l’association Droit au logement (Dal) organise un « Noël des sans-logis, des mal-logés et des locataires » à Paris. La petite fête a lieu rue de Varenne, devant le ministère du Logement. L’occasion pour le Dal de rappeler qu’Emmanuel Macron avait annoncé qu'il n'y aurait plus personne à la rue cet hiver et que le compte est loin d’être bon.
Le sapin de Noël n'est pas très grand, les guirlandes sont modestes et les quelques boules suspendues à ses branches portent le logo du Dal, un dessin à gros traits d'une maison. Pourtant, on ne voit que lui ce petit arbre de Noël, il résiste au froid glacial et à la grisaille parisienne. Il est là pour interpeller sur le mal logement.
... http://www.rfi.fr/france/20171225-franc ... digne-tous


Le DAL rappelle à Macron sa promesse : « plus personne à la rue cet hiver »
En juillet, lors d’un discours à Orléans, le président de la République avait déclaré que « la première bataille » était de « loger tout le monde dignement ».
L’association Droit au logement (DAL) a manifesté, lundi 25 décembre, sous les fenêtres du ministère du logement, à Paris, pour rappeler au président de la République sa promesse faite cet été qu’il n’y aurait « d’ici à la fin de l’année (…) plus personne dans les rues ».
Une centaine de personnes, dont de nombreux enfants, se sont rassemblées en musique et autour d’un goûter pour un « Noël de combat ». Une banderole « la ville n’est pas le Monopoly » avait été tendue, montrant une pluie de billets de cinq euros et l’inscription APL, en référence à la baisse de cinq euros mensuels pour tous les allocataires de l’aide personnalisée au logement, entrée en vigueur le 1er octobre.
... http://www.lemonde.fr/logement/article/ ... jyIgL6P.99
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 24233
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes... à Paris

Messagede Pïérô » 31 Déc 2017, 13:17

Occupation du Val de Grâce ce jour – Lundi 1er janvier à 15h tout-e-s devant le Val de Grâce

J-2 : Les sans logis occupent le Val de Grâce cet après midi
Puis sont expulsés par la police


A 15h, environ 200 personnes, dont des familles avec enfants, ont investi la cour de la Chapelle du Val de Grace, rue St Jacques, située dans l’enceinte de ce prestigieux hôpital militaire fermé depuis plus d’un an .
Il s’agissait de rappeler à Mr E. MACRON sa volonté affirmée en juillet, selon laquelle “d’ici la fin de l’année, je ne veux plus avoir des femmes et des hommes dans les rues”.

La nuit venue, des tentes commençaient à être installées, lorsque la police en grand nombre, a procédé à l’expulsion (vers 19h45), sans dommages. Les sans logis sont repartis aux cris de “réquisition du Val de Grace” et se sont donnés rendez vous lundi à 15h, devant l’entrée de l’ex l’hôpital, 74 Bd du Port Royal

Nous attendons du Président Macron qu’il passe à l’acte et ouvre le Val de Grace aux centaines de sans logis qui pourraient y être logés, ainsi que les locaux et édifices publics vacants (voire communiqué ci dessous).

RV LUNDI 1ER JANVIER à 15h,
Devant le Val de Grâce, 74 Bd du Port Royal – Paris 5e
(Sauf si d’ici là, le Président MACRON a eu la bonne idée de l’ouvrir aux sans logis).


Photos https://www.droitaulogement.org/2017/12/valdegracej-2/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20684
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droit au logement, luttes... à Paris

Messagede Pïérô » 03 Jan 2018, 12:18

Paris : « Ré-qui-si-tion du Val de Grâce ! »

Ce lundi après-midi, une centaine de personnes ont manifesté à l’appel du DAL devant l’hôpital du Val-de-Grâce pour demander la réquisition de l’établissement hospitalier pour les mal-logés.

... http://www.leparisien.fr/paris-75/paris ... 479294.php
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20684
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droit au logement, luttes... à Paris

Messagede bipbip » 06 Jan 2018, 17:45

À Paris, fin du gel des demandes de logement social en cas de refus

Après une procédure judiciaire longue d’une année, on apprend que la mairie de Paris gèle sans fondement légal et sans gêne les demandes de logement social des pauvres qui ont osé refusé le logement qui leur était proposé. Ça ne peut plus durer ! C’est une décision du tribunal qui le dit.

La mairie de Paris n’a plus le droit de punir les mauvais pauvres en gelant leur demande de logement social !

Depuis 2014, la mairie de Paris avait pris la mauvaise habitude de geler automatiquement pendant un an les demandes de logement social des personnes qui avaient osé refuser une proposition.

Pour avoir refusé un logement dont les fenêtres donnent sur le boulevard périphérique et dont le loyer était trop élevé pour mes revenus, la mairie m’avait adressé une décision de maintien de gel. Mais sur quelle base légale au juste ? Aucune, et c’est ce que démontre une décision en date du 28 décembre 2017 du tribunal administratif de Paris, issu de la procédure que j’ai engagé contre la mairie.

Oui, un demandeur de logement social a le droit de refuser une proposition qui lui est faite s’il justifie ce refus. Et nous avons souvent toutes les bonnes raisons de refuser un logement : insalubrité (proximité d’un axe routier important), éloignement géographique du logement par rapport à son quartier, sa famille, son travail, l’école, loyer trop cher, rez-de-chaussée, superficie trop petite ou trop grande, nombre de pièces insuffisant.

Il s’agit de battre en brèche la bonne morale de l’administration qui voudrait nous faire croire que parce qu’on est pauvres, parce qu’on a pas les moyens de vivre dignement dans le parc privé, nous devrions accepter tout et n’importe quoi à n’importe quel prix.

S’il n’y a rien de bon à attendre d’une justice régulièrement humiliante, maltraitante et acquise aux intérêts des plus riches, sachons jouer leur jeu quand nous en avons les moyens.

Que cette décision soit connue de tous, qu’elle soit mentionnée dans tous les refus de proposition de logement social attribués par la Mairie de Paris. Rien ne nous oblige à vivre là où on ne le veut pas.

La mise en place du site LOC’annonces par la mairie de Paris est présentée comme un moyen de répondre à la demande de logements sociaux à Paris. Mais il n’est pas possible de se contenter de jouer à la loterie en espérant gagner le gros lot. Cet outil n’est qu’un leurre dont le seul but est de faire miroiter à certains mal-logés qu’ils vont obtenir un logement au loyer modéré (et encore pas tant que ça).

Les mal-logés et les locataires de logements sociaux sont traités par le capitalisme comme une variable d’ajustement de la misère. On les déplace, on « rénove » leurs logements pour mieux les expulser et les reloger de plus en plus loin. En diminuant les APL, en maintenant une pression sur l’accès à un logement dans des conditions dignes, le gouvernement et ses avatars s’attaquent à tous ceux qui galèrent. Ils luttent contre les pauvres ? Luttons contre eux.

G., un mal logé procédurier et déterminé.

P.-S.
Il est possible de me demander une copie intégrale du jugement pour l’utiliser dans vos procédures en m’écrivant à contre-le-gel chez riseup.net


https://paris-luttes.info/a-paris-fin-d ... es-de-9307
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 24233
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes... à Paris

Messagede Pïérô » 16 Jan 2018, 16:47

Immeubles SNCF vides : les sans logis au siège de la SNCF 17/01 – #BalanceTaRequisition

Suites de la marche #BalanceTaRequisition
Les sans logis demandent à M. PEPY dirigeant de la SNCF,
d’ouvrir le 19-27 Bd de l’Hôpital (Paris 13e) :

Rassemblement mercredi 17 janvier à 14h30 devant le siège de la SNCF
2 Place aux Etoiles – à la Plaine-St-Denis (RER D)


A la suite de la marche #BalanceTaRequisition, organisée dimanche dernier, les sans logis ont décidé de se rendre devant le siège de la SNCF, pour demander à M. PEPY d’ouvrir cet immeuble de 50 logements sociaux pour accueillir des sans-abris. Cet immeuble d’une cinquantaine de logements sociaux est entièrement vide depuis plusieurs mois.

Dans l’attente de sa démolition il pourrait accueillir des familles et des personnes sans abri, qui vivent dans la rue, dans des conditions de plus en plus difficiles, comme de nombreux autres immeubles de la SNCF et de grands propriétaires publics ou privés.

Un toit c’est un droit !


https://www.droitaulogement.org/2018/01/sncf/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20684
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droit au logement, luttes... à Paris

Messagede Pïérô » 19 Jan 2018, 16:16

#BalanceTaRéquisition : un immeuble SNCF bientôt réouvert ?

#BalanceTaRéquisition
La SNCF se dit prête à rouvrir le 19-27 bd de l’Hôpital à Paris 13e


Pendant le rassemblement des sans logis mercredi 17 janvier, suite à la marche #BalanceTaRéquisition dimanche 14 janvier, face au siège de la SNCF, M. Jean-Luc VIDON, DG d’ICF La Sablière, bailleur social de la SNCF, a été chargé par la direction de la SNCF de recevoir une délégation du DAL :
• la SNCF est prête à ré ouvrir, via une association agréée, après accord de la PRIF (Préfecture de région Ile-de-France), au moins jusqu’au printemps, cet immeuble de 50 logement condamné pour démolition dans le cadre de la restructuration de la gare d’Austerlitz
• Il sera vérifié au préalable que les lieux sont bien habitables immédiatement et ne nécessitent pas de travaux importants.
• L’hiver dernier, le bâtiment avait été mis à disposition d’une association pour héberger des sans logis, mais l’opération de démolition prévue l’été dernier a été repoussée.
• La SNCF a déjà ouvert des logements via son bailleur social pour une centaine de sans-abris à Paris, mais aussi ailleurs en Ile-de-France. M. VIDON a relevé qu’héberger des sans abris dans des logements vacants, en attente d’une autre affectation “est une solution intelligente”.

Cette bonne disposition manifestée par la SNCF, laisse espérer une issue positive pour une cinquantaine de familles sans toit, et plus encore.

Droit Au logement appelle à poursuivre et intensifier la campagne #BalanceTaRequisition en direction des grands propriétaires publics, institutionnels ou privés, pour que plus personne ne soit laissé à la rue, quelque soit sa situation administrative.

Droit Au Logement a appris entre temps, à la lecture du canard enchaîné que des PV de 100€ étaient distribués à des sans logis se mettant à l’abri du froid dans les gares SNCF, pour défaut de titre de transport, et demande aussi à la SNCF de faire cesser ce harcèlement cruel.

Un toit c est un droit !

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20684
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Précédente

Retourner vers Logement, squats, luttes de quartiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité