Droit au logement, luttes... à Paris

Re: Droit au logement, luttes... à Paris

Messagede bipbip » 09 Juil 2018, 19:50

Une centaine de sans-logis campent sur la Place de la République à Paris

L'association DAL a installé une tente sur la Place de la République à Paris. Une centaine de personne sans-logis ou mal-logées se relaient pour y dormir depuis ce jeudi. Ils demandent à l'Etat de trouver des solutions dignes de logement pour tous.

Vous l'avez peut-être aperçu si vous êtes passés sur la Place de la République ces derniers jours. L'association Droit Au Logement (DAL) a monté une grande tente blanche avec deux banderoles : "Stop expulsions. Relogez" et "Plus de 115. Dehors c'est la mort".

Dans cette tente dorment une centaine de personnes, toutes sans-logis ou mal-logées. Beaucoup d'entre elles ont subi une expulsion ces dernières années et ont du mal à retrouver un logement stable. D'autres sont sous la menace de devoir quitter leur appartement. La tente permet aussi de préparer à manger. Pour ces personnes qui vivent dans des situations de précarité, le camp permet aussi d'échanger et de partager leurs expériences.

... https://www.francebleu.fr/infos/societe ... 1531071812
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes... à Paris

Messagede bipbip » 31 Juil 2018, 21:53

Précarité. « On m’a mise à la rue il y a un mois et j’y suis toujours 

Bivouac à l’Élysée, campement à République, 200 personnes sans abri interpellent l’État depuis début juillet.

En juillet 2017, Emmanuel Macron assurait que sa première bataille serait de « loger tout le monde dignement ». Un an plus tard, le chef de l’État laisse portes fermées aux représentants de quelque 200 familles expulsées, venues, le 25 juillet, lui demander des comptes à l’Élysée. Ils ont finalement installé un bivouac à proximité, non sans avoir déposé devant l’entrée du palais des dessins et figurines d’argile confectionnés par les enfants à la rue, représentant la maison de leur rêve.

... https://www.humanite.fr/precarite-ma-mi ... urs-658624
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes... à Paris

Messagede bipbip » 03 Aoû 2018, 16:22

A Paris, les “oublié.e.s du logement” continuent de revendiquer leurs droits

Mercredi 1er août, des dizaines de personnes ont installé un bivouac devant la préfecture d’Île-de-France, prévoyant d’y passer la nuit, délaissant ainsi ponctuellement la place de la République, à Paris, où environ 200 familles se relaient sur un campement depuis un mois. Accompagnées de l’association Droit au logement, ces dernières, toutes en situation de grande précarité - mal logement, sans-abrisme, sous le couperet d’une expulsion imminente... - entendent réclamer l’application de la loi DALO, mais aussi manifester leur mécontentement face à ce qui serait un "durcissement" des politiques de logement et d’hébergement ces derniers temps en France, loi ELAN en tête.

Ces derniers jours, on a beaucoup parlé du logement de fonction attribué par l’Élysée à Alexandre Benalla. Ce dont on a moins parlé, ce sont les 200 familles qui sont, depuis un mois, en grande situation de précarité et qui se relaient nuit et jour sur un campement sis place de la République, à Paris, pour faire valoir leur droit au logement. L’objectif de cette initiative, lancée par l’association éponyme “Droit au logement” (DAL) : réussir à reloger ces “oublié.e.s du logement”, mais aussi interpeller les pouvoirs publics sur les difficultés à trouver un toit dans la capitale.

Mercredi 1er août, rendez-vous était pris à midi pour installer un bivouac (prévu pour durer 24 h) fait d’une bâche et de banderoles tenues par des arbres devant la préfecture d’Île-de-France, dans le XVe arrondissement, place Albert Cohen. Une action ponctuelle, sur le même mode que celle lancée près de l’Élysée il y a quelques jours afin de solliciter le président de la République (spoiler : les associatifs et manifestant.e.s n’y ont pas été reçus, malgré leur demande ; ça n’était pas le cas non plus concernant la préfecture). Pas de quoi atténuer l’enthousiasme des personnes présentes aujourd'hui devant cette dernière, alternant danses, chansons et slogans joyeux et revendicatifs : “On n’est pas fatigué.e.s”, “On n’est pas méchants, on veut un logement”, “Un toit, c’est la loi”, “So-so-solidarité, avec les sans-papiers/les mal-logé.e.s”, “Plus de 115, dehors c’est la mort”, “Application de la loi DALO”...

... https://www.lesinrocks.com/2018/08/02/a ... 111110902/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes... à Paris

Messagede Pïérô » 06 Aoû 2018, 23:09

Paris 6e – Canicule : les oubliés du logement déménagent à Port-Royal

Sous la canicule, les oubliés du logement de République déménagent:
S’installent Parc des Explorateurs (Port-Royal)
Face au Sénat, pour être logés et contre la loi ELAN


Nous sommes le collectif des oubliés du logement, avec plus de 300 familles Depuis le 4 juillet, nous nous relayons pour camper place de la République, mais il fait trop chaud !!

Nous sommes des familles sans abri, ou expulsées de leur logement, hébergées de manière précaire à droite à gauche ou dans des hôtels, prioritaires DALO, menacées d’expulsion sans relogement, exploitées par des marchands de sommeil, vivant en surpeuplement aggravé. Des familles sans abris vivent sur le campement. Nous avons déposé des demandes HLM depuis des années, et beaucoup d’entre nous sont prioritaires DALO. Pour seules réponses :

la Préfecture de région IdF a proposé 30 relogements, et les autres ? Pourtant l’État a la responsabilité de la loi DALO, de l’hébergement, des expulsions, de la réquisition …
les familles qui occupaient le 115 de la Seine Saint Denis à Montreuil le 31 juillet pour l’hébergement de 5 familles ont été brutalement évacuées par la police.

Loi ELAN, loi Anti-pauvres : La loi logement ELAN, passée au Sénat en juillet est faite pour l’argent, pas pour les gens ! Et encore moins pour les sans abris et les mal logés de plus en plus nombreux en France : ELAN accélère les expulsions, criminalise les occupants sans titre et les squatters, marchandise les HLM, réduit le nombre de logements pour handicapés, diminue la qualité des logements, autorise le préfet de Guyane à expulser en un mois et sans jugement les maisons dans les quartiers informels, précarise les locataire (bail mobilité), démonte la loi SRU …

Aujourd’hui nous nous installons au jardin des explorateurs à Port Royal, ouvert 24h sur 24 pendant l’été pour les sans abris, par la Ville de Paris.

Nous demandons :
– Un RV avec le Préfet d’Ile-de-France, pour héberger les familles sans abri, suspendre les expulsions et mettre en place un agenda de relogement des familles du collectif des oubliés
– Un RV avec la Ville de Paris pour participer au relogement et à l’hébergement .

Un toit c’est un droit !


https://www.droitaulogement.org/2018/08 ... ort-royal/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droit au logement, luttes... à Paris

Messagede Pïérô » 20 Aoû 2018, 10:14

Paris:Les #OubliésDuLogement bivouaquent devant le logement de fonction de M. Benalla !

Les Oubliés du Logement ont obtenu un rendez-vous avec la préfecture de région au sujet du relogement des familles ET un rendez-vous au ministère du Logement! Nous quittons le quai Branly, mais la lutte continue!

Paris, le 14 août 2018, 13h

Depuis 13h aujourd’hui, les #OubliésDuLogement se sont installés devant le 11 quai Branly, immeuble où se trouve le logement de fonction qui avait été mis à la disposition d’Alexandre Benalla.

Les #OubliésDuLogement, ont occupé depuis le 4 juillet la place de la République, puis ont installé leur bivouac aux Champs Elysées, devant la Préfecture de Région, au gymnase Bercy Bastille et au Parc des Explorateurs à proximité du Sénat, avant de manifester dimanche dernier au Carrousel du Louvre.

Les #OubliésDuLogement, ce sont 300 familles mal logées, sans logis, menacées d’expulsion, exploitées par des marchands de sommeil, en surpeuplement aggravé, dormant à gauche à droite chez des proches ou à l’hôtel.

Elles ont des demandes de logement social depuis des années, beaucoup sont reconnues prioritaires DALO.

Suite à la mobilisation, celles qui étaient à la rue sont hébergées depuis jeudi dernier et un rendez vous a été obtenu avec la Mairie de Paris.

De son côté, la Préfecture de Région n’a proposé que 30 relogements ! Et les autres ???
L’Etat a la responsabilité de l’application de la loi DALO, du droit à l’hébergement, de la loi de réquisition !


Nous aussi nous voulons être relogés!!!


https://www.droitaulogement.org/2018/08/benallabranly/

17 août
Pas d'avancées suite à la réunion avec la préfecture
https://twitter.com/federationdal
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droit au logement, luttes... à Paris

Messagede Pïérô » 13 Sep 2018, 09:57

Les #OubliésDuLogement se sont installés sur les Champs-Elysées

Les “Oubliés du logement” ont passé une 1ère nuit “sur les Champs”
Le collectif de 250 familles mal logées, sans logis, ou menacées d’expulsion
s’installe du 9 au 14 septembre, place Clémenceau, sur les Champs-Élysées :

POUR LEUR RELOGEMENT DÉCENT
CONTRE LA LOI ELAN et ses MESURES ANTI PAUVRES
POUR que le PLAN de lutte contre la PAUVRETÉ s’occupe des sans abris, des mal logés, des personnes menacées d’expulsion sans relogement

Nous sommes demandeurs d’un HLM, prioritaires DALO, nous vivons des conditions de logement dures et nous avons décidé de nous installer près du palais de l’Élysée, pour rappeler au Président MACRON ses promesses sur les sans abris et la situation des mal logés et des sans logis que nous sommes.

Avant la présentation du plan pauvreté le 13 septembre, nous voulons la prise en compte des mal logés, des locataires et habitants menacés d’expulsion, des enfants qui accumulent des retard à l’école à cause de leurs conditions dégradées de logement, des prioritaires DALO en attente d’un logement social depuis des années, des hébergés précaires, des otages et victimes de marchands de sommeil …

Nous demandons aussi le retrait de la loi ELAN à cause des mesures anti-pauvres contenues dans ce projet de loi dont celles adoptées par le Sénat, comme par exemple :
· La pénalisation et l’expulsion sans jugement en 48h des occupants sans titre (squatters, sous locataires, victimes de marchands de sommeil …).
· Le détricotage de la loi SRU qui oblige chaque commune à réaliser 25% de HLM d’ici 2025
· La division par 2 des délais à l’expulsion, le retour des pénalités de retard et autres
· Le bail de 1 à 8 mois dans le privé et le bail HLM de 3 ans de fait
· La vente des HLM à des bailleurs privés ou des sociétés lucratives …
· La quasi suppression des normes d’accessibilité pour les handicapés dans les logements neufs …

Après l’amputation des APL la loi ELAN vient aider les plus riches et les groupes financiers à gagner plus d’argent sur notre dos, spéculer dans nos quartier, privatiser les HLM, exiger des loyers indécents …

Nous nous mobilisons 24h/24h jusqu’à vendredi pour que chacun et chacune d’entre nous obtienne un relogement stable, décent, de bonne qualité, adapté à nos ressources et au handicap, respectueux de l’environnement, proche de notre quartier, pour vivre dignement, que nous soyons de Paris ou de banlieue …

Rassemblement de soutien tous les soirs 18h
Sortie du Métro Champs-Élysée – Clémenceau

Un toit c’est un droit !


https://www.droitaulogement.org/2018/09 ... s-elysees/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droit au logement, luttes... à Paris

Messagede bipbip » 30 Oct 2018, 14:35

Mardi 30 et mercredi 31 octobre 2018

Rassemblement « Nous ne retournerons pas à la rue ! »
Des exilés menacés d'expulsion la veille de la trêve hivernale

Nous sommes 36 réfugiés et demandeurs d'asile dans un local de la Croix Rouge au métro Odéon. Nous sommes de différentes nationalités (afghans, soudanais, maliens, tchadiens, éritréens et autres). Nous appelons à votre solidarité le 31 octobre 2018. Il y a quatre jours, le chef du centre nous a informés qu'il devait fermer ce centre et que nous devions le quitter le 31 octobre. Nous lui avons dit que nous n'avons pas d'endroit où dormir et qu'il fait froid dehors, qu'il nous a trouvé à la rue et nous a amené ici, alors pourquoi nous remettre à la rue. Le chef nous a répondu que ce n'était pas son problème et que nous devions partir le 31 octobre dernier délai. Nous venons de passer 2 mois dans ce centre sans avoir de chambre et nous dormions tous dans la même pièce. Nous sommes des demandeurs d'asile et des réfugiés aux situations différentes. Nous demandons juste un endroit où dormir. Nous étions en danger dans nos pays. Nous avons besoin de protection et d'un lieu sûr. Nous demandons une solution durable avec des chambres et des cuisines proche d'une station de métro. Sans garantie écrite de cette solution, nous ne quitterons pas le centre.

Nous appelons nos soutiens à un rassemblement mardi 30 octobre à 18h, ainsi que le mercredi 31 octobre, jour annoncé de l'expulsion, pour nous aider à résister dés 6h du matin.
Adresse : 6 rue Mazet, 75006 Paris. Métro : Odéon.

https://paris.demosphere.net/rv/65109
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Logement, squats, luttes de quartiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités