Luttes et expulsions squats

Luttes et expulsions squats

Messagede Johan » 02 Sep 2009, 20:31

[Belgique] La Chauve-souris menacée d'expulsion

Voilà maintenant plus de dix mois que la chauve-souris a fait son nid sur
le plateau de Saint-Gilles sur les hauteurs de Liège.

Voilà dix mois que nous nous efforçons de faire vivre un chancre promis à
la démolition.

Dix mois que nous animons un centre de désintoxication au capitalisme et à
la consommation.

Dix mois que nous promouvons la coopération, la gratuité, l’échange,
l’autogestion…

Dix mois que nous affirmons que d’autres mondes sont possibles, qu’un
quartier périphérique est plus qu’une cité-dortoir, que la culture peut
échapper à la tyrannie du monde marchand ou au chantage de la subvention
étatique.

Dix mois que nous créons une zone autonome temporaire, critique du
néo-libéralisme et nid de la multitude, où se côtoient beatnics et
footballeurs anti-fascistes, femmes, hommes et queers anti-sexistes,
zapatistes du terroir ou intergalactiques, féministes noires, rouges ou
vertes, anargeeks en mode pomme ou en pingouin, vegans urbains ou
néo-ruraux, anarchistes autonomes et communistes libertaires, punks du
soir ou hippies du matin, doux rêveurs ou réformistes radicales, slammeurs
anticapitalistes et cyclistes décroissants, chômeurs volontaires ou subis,
travailleurs salariés ou déclassés, étudiants surcôtés ou dégoûtés, belges
et étrangers, avec ou sans-papier…

Voilà maintenant 10 mois que nous résistons !

En dix mois, nous avons essuyé une visite nocturne des proprios appuyée
par 5 combis de flics, une tentative de conciliation déboutée, une attaque
maffieuse à la pelleteuse, une coupure d’électricité sous la neige, et
pour l’heure un procès en bonne et due forme. Malgré cela, nous sommes
toujours là ! Et nous faisons des petits…

Mais les jours de la Chauve-souris sont comptés. Et nous avons besoin de toi.

Toi qui est venu jeter un oeuil lors un ciné-club ou a participé à un
atelier de danse ou de théâtre, toi qui est venu manger à une bouffe
populaire, toi qui a organisé une réu avec ton collectif, toi qui est venu
faire la fête lors d’un concert, qui a causé lors d’une soirée d’info, toi
qui étais de passage pour une nuit ou deux puis trois… toi qui est venu
chercher des zines dans l’infokiosque ou taper la discut’ dans le jardin,
toi qui est venu fabriquer une banderole ou dessiner sur un ordi, planter
des choux ou gagner aux échecs, toi qui a amener des fringues dans le
magasin ou qui en a pris, toi le voisin qui vient souvent nous rendre
visite, toi qui n’est jamais venu… Rejoins-nous

Ce 19 septembre, nous nous réapproprierons les rues de liège pour défendre
notre centre social

Ce 22 septembre, nous nous rendrons au tribunal pour montrer que nous
somme nombreux…


plus d’infos à venir…

YES WE CAMP…


--
C.S.O. La ChauveSouris
http://chauvesouris.collectifs.net/
la-chauve-souris@collectifs.net
Rue Chauve-souris 62, Liège
Johan
 

Luttes et expulsions squats

Messagede Kartoch » 10 Sep 2009, 17:15

Interpellation et "perquisition" au squatt canal st martin

Mardi 8 Septembre

On aimerait pouvoir se dire étonnés, mais la chose est trop habituelle. La scène se passe ce matin à l’aube (dans un bon film policier il faut toujours une scène qui se passe à l’aube, c’est plus joli), dans un squatt d’habitation au bord du canal St martin. D’un côté, une vingtaine de policiers, flash-balls et flingues en main. De l’autre, cinq jeunes, encore couchés, tout surpris par cette débauche de moyens policiers. Le temps d’être expulsés de leur lit et de comprendre ce qui leur arrivait, ils sont déjà perquisitionnés et contrôlés.

Les policiers partent en emportant appareils photos, papiers, disques durs, ordinateurs portables. Et embarquent un des habitants du lieu, « connu des services de police » pour avoir déjà servi d’exemple dans une petite affaire liée à l’occupation de l’université Rennes 2 l’an passé. Le tout, il fat le préciser, SANS MÊME EXPOSER LE MOTIF DE CETTE INTERVENTION (mais en prenant quand même le temps d’un petit coup de pied dans le chat).

Tout se passe, coup de sur le chat inclus, en une demi-heure,, entre 8h30 et 9h00 ce matin. La seule condition de squatteurs semble suffire, donc, à justifier un traitement qu’on croirait réservé aux plus dangereux criminels.

Qu’est-ce qui justifie un tel délire dans les moyens utilisés ? Les flics supposaient-ils avoir affaire à une bande armée organisée ? Que voulaient-ils !

Ce genre de pratiques ne doit plus être passé sous silence, ni toléré. Le sentiment d’impunité dont semble pénétrée la police dès qu’il est question de s’en prendre à quelques squatteurs isolés n’est que le produit de l’ignorance plus ou moins volontaire du public.

Depuis l’ouverture du squatt sur le canal St Martin, la police a multiplié intimidations et provocations diverses envers les occupants du lieu. L’épisode de ce matin n’en est que l’exemple le plus récent. Il est inacceptable de voir ainsi des gens servir de terrain d’entrainement à des policiers désœuvrés. Ceci relève purement et simplement de pratiques d’intimidation maffieuses inacceptables même et surtout si lesdites pratiques sont le fait de policiers.

Ce qui reste de cette affaire : un jeune homme en garde à vue, pour des motifs inexpliqués (et pour cause : nous avons toutes les raisons de les supposer inexistants)


Source : Indymedia
Avatar de l’utilisateur-trice
Kartoch
 
Messages: 147
Enregistré le: 24 Avr 2009, 12:07
Localisation: Montpellier (34)

Re: Interpellation et "perquisition" au squatt canal st martin

Messagede Johan » 10 Sep 2009, 18:04

Pour en parler, nous invitons à un apéro-goûter ouvert à tous, ce vendredi 11 septembre à 15h, Rue Armand Rébillon, le long du canal St Martin- juste en face du Bon Acceuil.
Johan
 

Re: Interpellation et "perquisition" au squatt canal st martin

Messagede Kartoch » 10 Sep 2009, 18:13

A oui, merci, j'avais omis la fin.
Avatar de l’utilisateur-trice
Kartoch
 
Messages: 147
Enregistré le: 24 Avr 2009, 12:07
Localisation: Montpellier (34)

Re: [Belgique] La Chauve-souris menacée d'expulsion

Messagede Johan » 10 Sep 2009, 19:44

Ce 10 septembre 2009 s’est tenu au tribunal de Liège les dernières nous plaidoiries du procès nous opposant à l’asbl CIJIEL, propriétaire des lieux, La procédure vise à expulser les occupants et interdire toute activité sur les terrains et bâtiments de la rue chauve-souris n°62. Le verdict sera rendu le 8 octobre.

Pour en faire quoi ? Le démolir...

Les questions du droit à la propriété ici, nous importe peu. L’enjeu est d’avoir transformé en 10 mois un chancre en lieu de vie. Un lieu d’expérimentations sociales et collectives, de réunions, de créativités, de mobilisations, de délires… et de réalisations concrètes : du logement, un potager collectif, un magasin gratuit, un mediacenter, un atelier vélo, des bouffes populaires, des activités culturelles, …

Parce que c’est un lieu où nous avons fait la fête, où nous nous sommes retrouvés, où nous nous sommes aimés et engueulés, où nous nous sommes informés, où nous avons réfléchi, mais surtout où nous avons développé des pratiques de vie collectives et des alternatives au quotidien.

Ce lieu, nous voulons le garder et poursuivre l’aventure. Nous avons besoin d’espaces autonomes d’expérimentations sociales, terreaux de cultures nouvelle.
--
C.S.O. La ChauveSouris
http://chauvesouris.collectifs.net/
la-chauve-souris@collectifs.net
Rue Chauve-souris 62, Liège
Johan
 

"La Chine" menacée d'expulsion (Montpellier)

Messagede Kartoch » 14 Déc 2009, 16:23

La Chine est menacée d'expulsion :
Appel pour une réunion d'urgence le 16/12

Le squat révolutionnaire et d'activités, "La Chine", ouvert récemment à
Montpellier (73, rue du Triolet), est menacé d'expulsion depuis cette
semaine par le propriétaire.
Nous, membres dynamisants de La Chine, appelons à une réunion d'urgence
et largement ouverte afin de décider collectivement, et avec le plus de
personnes intéressées, de la suite à donner à cette menace.
Cette réunion aura lieu au squat mercredi prochain, le 16 décembre ; les
gens y sont conviés à partir de 20h00 et elle commencera à 20h30.

Pour le repas, ce sera du grignotage avec ce qui se sera ramené à manger.
On vient à La Chine en s'arrêtant à l'arrêt de tram 1 Saint-Eloi, puis en
empruntant la Voie Domitienne et en prenant la deuxième rue sur la gauche
(73, rue du Triolet).

Petit rappel : cela fait un mois-et-demi que La Chine est ouverte et, en
plus de l'habitation, il y a eu quatre/cinq semaines d'activités
organisées.
Voici un panel rapide de ce qui a été fait : atelier
autodéfense/relaxation, lecture collective de théories révolutionnaires,
création et collage d'affiches, atelier bricolage, nunchaku, soirée échec,
décoration du lieu, information sur les nanotechnologies (annulé), atelier
théâtre, discussion sur l'Histoire, réunion de tentative
d'organisation politique révolutionnaire...
Avatar de l’utilisateur-trice
Kartoch
 
Messages: 147
Enregistré le: 24 Avr 2009, 12:07
Localisation: Montpellier (34)

Re: "La Chine" menacée d'expulsion (Montpellier)

Messagede Kartoch » 12 Jan 2010, 18:57

Le squat révolutionnaire d’activités "La Chine" passe en procès le 18
janvier à 14h.
En effet, le propriétaire demande l’expulsion sans délai des occupants du
squat, ainsi qu’une somme de 1200€ à payer pour eux.
Nous appelons donc à un rassemblement pendant le procès à partir de 14h
pour un soutien au lieu, ses occupants et son organisation.
Le tribunal d’instance de Montpellier se situe place Pierre Flotte, en
dessous du Peyrou (en bas à gauche de celui-ci quand on a
l’arc-de-triomphe derrière soi).
Avatar de l’utilisateur-trice
Kartoch
 
Messages: 147
Enregistré le: 24 Avr 2009, 12:07
Localisation: Montpellier (34)

Re: "La Chine" menacée d'expulsion (Montpellier)

Messagede Kartoch » 19 Jan 2010, 22:01

Le procès est reporté au 1er Février, 14h, toujours au tribunal d'instance de Montpellier, place Pierre Flotte, en dessous du Peyrou (à gauche, quand on vient de l'arc de triomphe).

Programme de la semaine :

Mardi 16h : discussion/débat : "désespoir, drogues, dépendances"
21 h : soirée jeu de stratégie/discussion sur la stratégie

Mercredi 20 : 15h : atelier relaxation/autodéfense (atelier régulier)
21h : dérive esthético-politico-musicale (amène tes textes et tes instruments de musique)

Jeudi 21 : 15h : discussion/débat : "violences urbaines et révolution"
20h30 : Au Corum (salle du Belvédère) : débat sur les nanotechnologies animé par Pièce et Main d'Oeuvre

Vendredi 22 : 15 : atelier réappropriation de l'espace : affiches, collages, pochoirs
19h : réunion à la Chine du collectif anti-nano de Montpellier

Samedi 23 : 21h préparation du carnaval

Dimanche 24 : 16h : réunion d'organisation
Avatar de l’utilisateur-trice
Kartoch
 
Messages: 147
Enregistré le: 24 Avr 2009, 12:07
Localisation: Montpellier (34)

mardi 15/02: Émission antenne ouverte sur Radio Libertaire

Messagede barcelone 36 » 12 Fév 2011, 23:35

Émission antenne ouverte sur Radio Libertaire Appel à participation téléphonique :

Les squatts et autres lieux autogérés subissent une vague d’expulsions et de répression que la loi LOPPSI 2 permettra d’amplifier, exprimant ainsi la volonté de l’état de les faire disparaître pour de bon. Face à ces expulsions les tentatives de nouvelles ouvertures se multiplient, mais sont souvent empêchées, expulsées le jour même ou le lendemain. Si cette tendance n’est pas inversée rapidement, les squatts seront bientôt de l’histoire ancienne. Ces lieux sont des îlots de résistance, de rencontres et d’échanges, d’organisation des luttes, où d’autres modes de vie et d’organisation sont possibles, où la contre-culture peut s’exprimer librement. Une épine dans le pied du capitalisme dont ce dernier cherche à se débarrasser.

Les équipes « Lundi matin » et « Les enfants de Cayenne » organisent une émission spéciale sur ce thème, mardi 15 février de 20h30 à 22h30. Toutes les personnes concernées et particulièrement les gens qui fréquentent de près ou de loin ces lieux sont invitées à participer en direct pour partager leurs points de vue, leurs idées, et pour témoigner de leurs expériences en appelant le 01.43.71.89.40.

Radio Libertaire : 89.4 FM en région parisienne, et sur http://rl.federation-anarchiste.org/ dans le monde entier
Avatar de l’utilisateur-trice
barcelone 36
 
Messages: 566
Enregistré le: 04 Oct 2009, 12:28

Luttes et expulsions squats

Messagede barcelone 36 » 25 Fév 2011, 18:12

Rennes: GIPN contre squatteurs
Rennes. Le GIPN a évacué des squatters perchés sur un toit

Peu avant midi, le groupe d’intervention de la police nationale (GIPN) a délogé les quatre squatters perchés sur le toit d’une maison abandonnée, rue Lavoisier, dans le quartier Jeanne-d’Arc, à Rennes. Une évacuation réalisée avec l’aide de la grande échelle des pompiers sous les protestations de manifestants dont certains faisaient partie de la Maison de la grève. Les quatre squatters ont été conduits au commissariat.
Selon les riverains du quartier, la maison de la rue Lavoisier est à l’abandon depuis un moment. Ses fenêtres sont murées et sa charpente est en mauvais état. « Des personnes y habitaient depuis quelques jours », témoigne une habitante. Refusant l’expulsion ce matin, des squatters sont donc montés sur le toit de la bâtisse.


source Ouest France

Rennes. Le GIPN déloge les squatters juchés sur un toit
25 février 2011 - Réagir à cet article

Une maison inoccupée de Rennes a fait, hier matin, l'objet d'une tentative de squat déjouée par la police. Les quatre candidats squatters se préparaient à emménager dans les locaux où ils avaient déjà commencé à s'installer quand un témoin les a aperçus et a alerté le propriétaire du bâtiment. Ce dernier a saisi la police, qui est aussitôt intervenue. Une opération à laquelle les squatters ont réagi en grimpant sur le toit, d'où ils ont été rapidement délogés par les hommes du groupe d'intervention de la police nationale (GIPN) qui sont allés les chercher en utilisant la grande échelle des pompiers. Les quatre hommes, qui avaient reçu le soutien d'une dizaine de manifestants, font partie d'un groupe d'activistes rennais d'ultra-gauche, bien connus des services de police pour leurs débordements lors des manifestations et leurs occupations de locaux.


source le télégramme
Avatar de l’utilisateur-trice
barcelone 36
 
Messages: 566
Enregistré le: 04 Oct 2009, 12:28

TURIN poubelles contre l'expulsion!

Messagede anouchka » 15 Sep 2012, 08:51

http://paris20.noblogs.org/post/2012/09/14/turin-piquet-anti-expulsion-le-12-septembre/
Turin, piquet anti-expulsion le 12 septembre
Posted on 14 septembre 2012 by contretouteslesexpulsions
Avec conteneurs poubelle

Piquet anti-expulsion mouvementé à Via Ascoli, dans le quartier San Donato, dans la matinée du mercredi 12 septembre. Accrochage entre un propriétaire particulièrement agressif et désireux de reprendre immédiatement possession de son immeuble, et une famille décidée à résister ; l’huissier de justice propose une prolongation d’à peine 6 jours. Un renvoi trop court pour permettre aux habitants de trouver une solution, et qui tombe un jour où sont déjà prévues au moins une douzaine d’expulsions. Que ce soit un excès de zèle ou une provocation, les expulsables refusent cette proposition avec mépris, et les personnes solidaires commencent à gueuler contre l’huissier de justice, le propriétaire et les policiers présents.

La situation s’envenime rapidement : la police appelle des renforts, les personnes solidaires aussi, et en quelques minutes le piquet rassemble près d’une cinquantaine de personnes. À l’arrivée des premiers premières voitures de police, deux conteneurs poubelles sont mis en travers de la route pour protéger la porte, et sont utilisés comme tambours pour scander « Stop aux expulsions » et « La maison se prend, le loyer ne se paie pas ». Plusieurs passants s’arrêtent pour observer, les voisins s’amassent aux fenêtres, alors que le propriétaire et son avocat disparaissent rapidement et que l’huissier de justice se met à discuter avec les fonctionnaires de la préfecture. Après un quart d’heure de vacarme, l’huissier propose – et nombreux étaient ceux à parier sur la date – un renvoi au mardi 16 octobre. Les habitants acceptent, la situation revient rapidement à la normale et une longue acclamation salue la détermination de tous.

Ce n’est pas la première fois qu’à Turin on utilise les conteneurs pour résister à une expulsion, mais c’est certainement la première fois que ça marche pour protester contre une prolongation cynique et méprisante. Si d’un côté c’est l’indicateur d’une intelligence et d’un disponibilité à lutter de la part des habitants menacés d’expulsion et des personnes solidaires, de l’autre c’est d’autant plus clair que ce sera bientôt difficile d’obtenir un renvoi digne sans effort. Les marges des pourparlers s’amincissent, et le niveau d’affrontement se corse. Dans les prochains jours nous verrons où chacun est disposé à aller, et la force et la détermination que nous saurons mettre sur cette question.
Sans conteneurs

12 septembre. À San Salvaria, un habitant se barricade dans sa maison et menace de s’immoler pour résister à une expulsion. La police et les pompiers le convainquent d’abandonner, l’expulsent et l’internent à l’hôpital.

traduit du site macerie (et ici)
Avatar de l’utilisateur-trice
anouchka
 
Messages: 397
Enregistré le: 10 Déc 2011, 08:34

Manille : affrontements - police vs squatteurs

Messagede altersocial » 25 Sep 2012, 17:21

La police investit un quartier (terrains squattés par le "précariat" local).

Lutte pour le logement à Manille :



Une vraie guerre de classes contre les précaires ...
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1443
Enregistré le: 14 Juil 2012, 18:51

Luttes et expulsions squats

Messagede K.O.A.L.A » 15 Déc 2012, 15:49

Je crée un topic général pour poster des infos concernant les squats, notamment sur les expulsions et les luttes contre ces expulsions

Grenoble: Expulsion du squat du Great-A, mercredi 12 décembre
Image
Ce matin [mercredi 12 déc. 2012], sur le coup des 7 heures, le squat du 114 rue d’Alembert, le Great-A, a été expulsé. Il était ouvert depuis plusieurs mois. Plein de flics, des gens sur le toit, des charges, une barricade et des gens en soutien. Un texte a été collé et distribué sur l’agglo dès l’opération de police :
Mardi 11 déc., la fiction : en « lutte contre la pauvreté », le gouvernement annonce la hausse de 10% du RSA sur 5 ans, l’ouverture de 8000 places d’hébergement (pour SDF, expulsés, demandeurs d’asile), envisage de créer une « sécurité sociale » du logement et demande à EDF de ne plus couper le courant à celles et ceux qui ne payent plus les factures.
mercredi 12 déc., la réalité : le lendemain, à Grenoble (ville socialiste), il fait -5 degrés. Le préfet du gouvernement socialiste expulse le « Great-A » (un lieu d’activité et d’habitation squatté au 114 rue d’Alembert). Les robocops en action, dix personnes à la rue et un lieu magique qui ferme ses portes. « Brise glace » à Grenoble, Roms à St Martin le Vinoux, demandeurs d’asile à Fontaine… Combien d’expulsions de squats dans l’agglo en 2012 ?
La seule manière que le pouvoir connaît de traiter les pauvres qui s’auto-organisent c’est : la répression. Puis les services sociaux misérables et culpabilisateurs, assistantes sociales, RSA et hébergement d’urgence.
OUBLIONS LA FICTION, PRENONS NOS AFFAIRES EN MAIN,
ON VEUT VIVRE, PAS SURVIVRE !


Sur Squat.net
Avatar de l’utilisateur-trice
K.O.A.L.A
 
Messages: 341
Enregistré le: 08 Sep 2012, 20:09

Re: Luttes et expulsions squats

Messagede K.O.A.L.A » 15 Déc 2012, 15:53

L'Insoumise, librairie occupée est menacée d'expulsion
Image
La bouquinerie occupée l’Insoumise, au 10 rue d’Arras, est menacée d’expulsion suite à une procédure engagée par la mairie de Lille. Ce lieu a été remis en état et ouvert à la dernière braderie. Depuis cette bouquinerie a accueilli des discussions, des projections, une distro et a été un lieu d’échange. Le projet municipal est de remplacer cette bouquinerie autogérée par des ateliers d’artistes subventionnés.
La démarche est devenue habituelle à Lille, et à Moulins plus particulièrement : après l’expulsion du squat d’activités le Brancard, rue de Thumesnil, après l’expulsion du Ch’ti d’Arras pour y implanter la Maison du hip-hop, le prétexte culturel est employé une fois de plus pour transformer le quartier et s’attaquer à ces espaces insoumis à la marchandise. L’Insoumise est faite de ces gestes et de ces complicités qui n’ont aucune valeur marchande. Des pratiques qui n’ont pas besoin de droits ou de titres pour exister.
Une fois de plus le masque culturel et social de la mairie tombe : si la vie du quartier et les initiatives collectives ne servent pas les plans d’urbanisme et les intérêts financiers, c’est-à-dire si elles ne permettent pas d’attirer le riche et de dégager le pauvre, elles sont attaquées. La chanson est connue: avec le flic et le politicien, vient l’huissier, le juge, l’artiste et le centre commercial.
Lille se gère et se vend comme une entreprise : ses « espaces publics » ne servent qu’à la circulation de la marchandise, les investisseurs de tous poils s’y partagent les logements et les campagnes de publicité par le spectacle la rendent « fantastic » pour la vendre.
L’expulsion programmée de l’Insoumise est une attaque de plus à l’encontre des habitants et des habitantes du quartier et des lieux qui dérangent le nettoyage organisé. Elle nous fait prendre acte de la nécessité de s’opposer à l’offensive culturelle, marchande et policière.


http://linsoumiselille.wordpress.com/
Avatar de l’utilisateur-trice
K.O.A.L.A
 
Messages: 341
Enregistré le: 08 Sep 2012, 20:09

Re: Luttes et expulsions squats

Messagede K.O.A.L.A » 19 Déc 2012, 17:58

Lyon Festival inter-squat "Expulsion immédiate" du 19 au 23 décembre :
Image
En attendant la fin de leur monde, des alternatives sont toujours possibles : les réappropriations, auto-réductions, auto-gestions et réquisitions, sont pour beaucoup d´entre nous le seul moyen de ne pas crever la bouche ouverte dans une solitude individualiste.
POUR ARRÊTER DE SUBIR : RIEN À ATTENDRE, TOUT EST À PRENDRE
PROGRAMMATION
- MERCREDI 19
CHEZ RITA (Lyon 7e)
18h – VOIES SEXUELLES, VOIX DÉSIRANTES
Lecture, intervention, discussion autour de la revue anar­chiste RÉFRACTIONS d’automne 2012.
20H – BOUFFE APÉRO PRIX LIBRE
LA DÉPRAV’ (4e étage – Espace Queer/Transpédégouines)
21H - PROJECTION FEMINISTE, « BORN IN FLAMES »
+ BOOM !
- JEUDI 20
Toujours CHEZ RITA
14-18H : ATELIER VÉLO / Préparation de la Vélorution
18h : APÉRO BOUFFE PRIX LIBRE
PROJECTION ET DISCUSSIONS sur dif­fé­ren­tes luttes loca­les et les moyens d´action.
ATELIER D’ÉCRITURE ET LECTURE / Élaboration de tracts, affi­ches, ban­de­ro­les, pochoirs
- VENDREDI 21
(ENCORE) CHEZ RITA !
14-18H – ATELIER COUTURE / Costumes zom­bies
ATELIER DES CANULARS
20H - BOUFFE MAYA
DEBBIE DEBÔCHE
21H – CONCERT PUNK : Home Taping / Hors Service / Shoot The Dog / Next Exit
- SAMEDI 22
15H - VÉLORUTION / Place de la Comé­die, RDV en face de l´Opéra
et à VAISE :
19H - BOUFFE PIZZA PRIX LIBRE
22H – CONCERT PUNK : Savage Riposte / Les Konkasseurs / Panika / DIM / Missratched…
- DIMANCHE 23
au petit matin vers Vaise…
MARCHE DES ZOMBIES INSOMNIAQUES
ET À 12H AUX BARGES:
BOUFFE + PROJECTIONS TOUTE L´APRÈS-MIDI / Films d´anti­ci­pa­tion SF
Plus d’infos sur http://expulsionimmediate.noblogs.org/
Avatar de l’utilisateur-trice
K.O.A.L.A
 
Messages: 341
Enregistré le: 08 Sep 2012, 20:09

Suivante

Retourner vers Logement, squats, luttes de quartiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité