Squats à Caen

Re: nouveau squat politique autogéré à Caen

Messagede Pïérô » 03 Jan 2012, 01:11

Mercredi 04 janvier : Journée portes ouvertes au Mât noir de 14h à 18h suivie d'une discussion avec les voisins-es sur les perspectives qu'offre le lieu (ouverte à toutes et tous).
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22012
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: nouveau squat politique autogéré à Caen

Messagede barcelone 36 » 16 Jan 2012, 18:04

voici les prochaines dates du Mât-Noir (toujours menacé d'expulsion).

Mercredi 18 14h à 18h portes ouvertes

Vendredi 20 20h30 projection du film "shok corridor" de fuller,sur l'asile

Samedi 21 15h à 18h causerie sur l'anarchisme

Dimanche 22 15h Assemblée Générale

Lundi 23 20h30 projection-débat de "Thalassothérapie", sur le soulèvement tunisien de 2011

Mercredi 25 14h à 18h portes ouvertes

Vendredi 27 20h projection-débat de "la conspiration de chicago", sur les luttes sociales au Chili

Dimanche 29 15h Assemblée Générale
Avatar de l’utilisateur-trice
barcelone 36
 
Messages: 566
Enregistré le: 04 Oct 2009, 12:28

Re: nouveau squat politique autogéré à Caen

Messagede barcelone 36 » 16 Fév 2012, 20:07

http://forum.resistances-caen.org/menac ... t3594.html
Dernières nouvelles du Mât Noir expulsion imminente !
Cette fois, l’arbalète n’a pas loupé sa cible !

« L’arbalète », l’association paravent des bonnes sœurs de Notre Dame de la fidélité a obtenu gain de cause auprès du tribunal de grande instance le 09/02/12.
L’association a effectivement obtenu, en référé, l’expulsion sous 48 heures du collectif d’occupant-e-s et de l’ensemble des habitant-e-s du squat « le Mât Noir » se trouvant au 26 avenue de Creully. Ne se satisfaisant pas d’avoir à expulser des personnes précaires se trouvant dans l’impossibilité de reprendre dans l’immédiat un logement, le juge a exigé, de chacune de ces personnes, 300 euros au titre de frais divers (administratifs, honoraires...). L’article 700 du code civil ne s’applique habituellement qu’à des personnes solvables. Par cette application, le juge cherche à aggraver la précarité de leur situation.
Nous dénonçons également l’illégalité de cette décision prise par le Tribunal de Grande Instance alors que celui-ci n’est absolument pas habilité à statuer sur ce type de décision. Seul le juge d’instance, en vertu du code de l’organisation judiciaire, en avait la compétence. Ce déni de leurs propres lois prouve encore que le système juridique est un organe de protection des plus puissants.
Ce squat est menacé d’expulsion alors qu’aucun projet de réhabilitation ne s’y rattache. Cette précipitation matérialise leur volonté politique de faire disparaître toutes formes d’initiatives contestataires et d’en briser la dynamique. Elle s’associe à nos yeux à ce projet que poursuit l’état de « nettoyer » le paysage politique de toutes ces logiques qui viennent contrarier ses préceptes intrinsèquement autoritaires et anti-démocratiques alors qu’il y laisse s’y exprimer des partis liberticides, xénophobes, autoritaires, avides de pouvoir.
Le projet que nous associons à chacun des squats que nous ouvrons est d’en faire un espace où l’on puisse librement s’exprimer et s’émanciper de toutes les formes d’oppression que l’état nous fait subir quotidiennement.

Dans la perspective de résister à l’expulsion du « MâtNoir » et d’en maintenir ses activités politiques,
nous appelons à un rassemblement le Samedi 25 Février
à 15 heures Place Bouchard.

collectif du mât-noir
Avatar de l’utilisateur-trice
barcelone 36
 
Messages: 566
Enregistré le: 04 Oct 2009, 12:28

Re: Squats à Caen

Messagede bipbip » 16 Avr 2015, 23:35

Les causeries du Local Apache.
« Les squats à Caen de 2005 à 2012″

De 2005 à 2012, une série de squats ont été ouverts sur Caen. Ces lieux ont abrités des expérimentations sociales, culturelles et politiques, mais également des souffles de vie. Renouant à notre manière et à notre insu avec une histoire enfouie sur Caen, celle qui naviguait des déménagements à la cloche de bois de Cochon et des milieux libres du début du 20ème aux squats autonomes, nous faisions émerger une façon nouvelle pour nous d’entretenir concrètement l’antagonisme avec un monde que nous détestions et qui nous empêchait de respirer. Il nous semblait important de partager cette expérience commune. Mais également de questionner cette forme de résistance concrète à l’emprise de ce monde sur nos vies.
Ce sera l’occasion d’éventuellement discuter de quelques sujets. Quel est l’intérêt de porter collectivement un acte illégal et d’en faire un axe de lutte ? Comment résister concrètement à l’aménagement urbain et la propriété privée ? Comment ça s’organisait pratiquement ? Comment s’auto-organiser au quotidien dans les lieux squattés ? Comment concilier habitation et vocation sociale du lieu ? Comment aborder les tensions ? Peut-on éviter que le collectif bride des initiatives ? Comment ne pas transformer le squat en idéologie ou milieu avec ses propres codes, ses propres normes, son repli sur soi ? Quel rapport entretenir avec les propriétaires, les institutions ?

Viendez en discuter (ou pas) le samedi 18 avril 2015 à 16h
Local Apache, Boulevard Poincaré. [Permanence à partir de 15h]
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Logement, squats, luttes de quartiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité