Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 06 Fév 2017, 08:22

Lundi 6 février, plus de 300 personnes jetées à la rue par la préfecture : appel à rassemblement


Après avoir ouvert à grand renfort de publicité des places d’hébergement d’urgence pour les sans-abri, la préfecture du Rhône a décidé de fermer tous les gymnases lundi 6 février et de jeter à la rue plus de 300 personnes dont de très nombreux enfants. Communiqué et appel à rassemblement du Mrap.


Nous dénonçons l’instrumentalisation des sans-abri par la préfecture qui s’en sert pour se faire de la publicité lorsque les températures descendent et les rejette à la rue quand les températures remontent.

Nous dénonçons cette politique du thermomètre qui perdure dans le Rhône malgré les consignes ministérielles tout comme le cynisme de la préfecture qui appelle les citoyens "à se montrer vigilants sur la situation des personnes fragiles et démunies" uniquement lorsque la température est négative.

Nous dénonçons la violation de la loi par la préfecture et se tiendra aux côtés des familles qui assigneront le préfet du Rhône devant la justice pour faire valoir leurs droits.

C’est pourquoi, le MRAP appelle toutes les personnes soucieuses du respect des droits des familles sans-abri à venir les soutenir lundi 6 février dès 8 heures du matin devant les gymnases d’où elles seront chassées. Gymnase Bellecombe : 171 avenue Thiers, 69006 Lyon Gymnase Clémenceau : 66 rue Béchevelin, 69007 Lyon

MRAP RHONE


https://rebellyon.info/Lundi-6-fevrier- ... nnes-17448
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 07 Fév 2017, 09:18

Expulsions des gymnases du plan grand froid : une journée de violences, de mépris et de galères

Lundi matin, la préfecture a ordonné la fermeture des gymnases du plan grand froid. Plus d’une centaine de personnes s’est retrouvée à la rue malgré leur droit à obtenir un hébergement. Retour sur cette journée avec les premier.e.s concerné.e.s.

Ouverts sous la pression de la mobilisation des professionnels de l’urgence sociale, les gymnases mis à disposition pour la vague de froid se ferment uns par uns. Si le préfet l’avait annoncé il y a quelque jour, il a ajouté ce matin qu’aucune autre solution ne pouvait être proposée. Ce pourtant en violation de la loi mais aussi des consignes ministérielles qui recommandent de cesser la « politique du thermomètre ».

Pourtant, quand à 8h des militant.e.s viennent expliquer leurs droits aux personnes hébergées et qu’en conséquence, ceux/celles-ci signifient au gérant des gymnases leur refus de retourner à la rue et des solutions sont trouvées rapidement. Gymnase Clémenceau ou la mobilisation éait la plus forte, une journée supplémentaire sera rapidement négocié, a contrario, à la salle de sport rue Sala où une quarantaine de personnes était hébergée et où aucun soutien extérieur n’est venu, et la porte s’est fermée dès 9h30 ...

... https://rebellyon.info/Expulsions-des-g ... rand-17456
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 14 Fév 2017, 13:11

Remise à la rue des SDF lyonnais : le préfet du Rhône est convoqué devant le tribunal

Mardi 14 février à 14h30, le préfet du Rhône est convoqué devant le tribunal administratif de Lyon pour répondre de sa politique de gestion au thermomètre des sans-abri. Communiqué du MRAP Rhône.

Mardi 14 février à 14h30, le préfet du Rhône est convoqué devant le tribunal administratif de Lyon pour répondre de sa politique de gestion au thermomètre des sans-abri. Alors que la Ministre du Logement a ordonné d’en finir avec la remise à la rue des personnes hébergées pendant l’hiver, dans le Rhône, le préfet continue de se servir des sans-abri pour sa communication en les mettant à l’abri dans des gymnases à grand renfort de publicité avant de les rejeter à la rue quelques jours plus tard. Cette gestion au thermomètre qui a pour conséquence d’abandonner des dizaines d’enfants à la rue est une violation de la loi et en particulier de l’article L345-2-3 du Code de l’Action Sociale et des Familles. Le MRAP invite tous les citoyens à venir écouter les arguments de la préfecture qui ne manquera pas
d’expliquer au juge pourquoi elle considère que les personnes qui sont à la rue en situation de détresse lorsqu’il fait -5° ne le sont plus quand il fait +1°.

Villeurbanne, le 13/02/2017

MRAP Rhône


https://rebellyon.info/Personnes-a-la-r ... -est-17482
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 25 Fév 2017, 17:09

Préfecture et mairie de Lyon : hébergement, cynisme et inhumanité

Communiqué du collectif Jamais Sans Toit. Retour sur ces dernières semaines : ouverture / fermeture de gymnases et politique d’hostilité vis-à-vis des enfants sans logement qui ont le tort d’avoir des parents qui ne sont pas en situation régulière.

Le collectif Jamais Sans Toit dénonce la situation des familles sans logement depuis le mois d’octobre. La préfecture a ouvert le gymnase Louis Chanfray dans le 2ème arrondissement le mardi 3 janvier, puis a hésité à ouvrir le gymnase Clemenceau jugeant que les 40 places libérées ce jour-là suffiraient à accueillir les sans abris qui en feraient la demande.
Alors que ce même week-end c’est au moins 260 personnes qui ont accédé au 115 sans avoir de solution !

Il faudra finalement attendre le 16 janvier pour que le Préfet décide d’ouvrir 200 places supplémentaires : une salle de sport à Oullins, une autre dans le 2ème et enfin le gymnase Clemenceau dans le 7e.

Ces ouvertures n’ont néanmoins pas été suffisantes pour mettre à l’abri tous les enfants scolarisés que le collectif a recensés : 40 enfants soit 25 familles ne se sont pas vues proposer de solution. Et dès que les températures ont remonté, à partir du 30 janvier ces gymnases ont progressivement été fermés et les familles ont retrouvé la rue, alors que pourtant il est difficilement concevable que des enfants, notamment en bas âge, passent leurs nuits dehors alors qu’il fait 0°C. Cela ne semble pas émouvoir ni la mairie de Lyon, ni la préfecture En effet, nous rappelons que Gérard Collomb, en tant que maire de Lyon et président de Lyon Métropole, est propriétaire de centaines de logements vides.

Le collectif Jamais Sans Toit et les familles sans logement sont donc confrontés à des autorités dont le seul but est de rendre les conditions de vie d’enfants scolarisés terriblement compliquées. Cela au mépris de la loi française (l’article 345-2-2 du Code de l’Action sociale et des familles, qui a force de loi et stipule : « Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique ou sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence.. »), et ce, uniquement car leurs parents ont le tort de ne pas être en situation régulière. La préfecture ne cesse de vouloir faire croire que ces familles, notamment les familles albanaises, sont liées à la mafia. Le collectif Jamais Sans Toit dénonce cette volonté de criminalisation des autorités. Le collectif répond que des enfants de 3 ans à 15 ans n’ont rien à voir avec la mafia, et que la loi française, tout comme la convention des Droits de l’enfant que la France a signée devrait les protéger, et que les autorités devraient leur permettre de suivre beaucoup plus sereinement leur scolarité.

Le collectif Jamais Sans Toit dénonce également l’attitude de la ville de Lyon et de la mairie de Lyon 3e ; des familles hébergées dans des gymnases se sont réinstallées dans le parc Jugan (non loin de la gare Part-Dieu). Trois jours plus tard, elles ont été chassées par la police sous prétexte que les pelouses du parc devaient être restaurées, pouvant laisser croire que les familles installées ici en novembre et décembre pouvaient être responsables de la dégradation des pelouses. Or ceci est faux, car les familles étaient sous les pins où il n’y a pas de pelouse. La police leur a clairement fait comprendre qu’elles pouvaient s’installer plus loin ce qui signifie que M. Philip et/ou M. Collomb souhaitent simplement que la misère ne soit pas trop visible dans leur ville ! Le collectif rappelle qu’en janvier, les services municipaux ont déjà jetés 15m3 d’affaires appartenant aux familles, dont des jouets d’enfants !

Le collectif Jamais Sans Toit dénonce aussi le cynisme dont sont l’objet les personnes. Certaines se sont vu proposer un hébergement à la sortie des gymnases : on leur indiquait par exemple oralement un hébergement dans un hôtel de la Croix-Rousse ou à 20 minutes. Une fois sortie du gymnase, quand on leur lisait ce qui était écrit sur un bout de papier, l’hôtel de proximité était en fait le Campanile à Chasse-sur-Rhône (à 25 km de Lyon et sans aucun moyen financier pour y aller). Pour une autre famille, il était mentionné sur un papier "Chatillon OVE 22, rue Patel 69009 04 72 54 09 80" laissant croire un hébergement sur Lyon 9ème. En fait il s’agissait bien d’un hébergement à Chatillon d’Azergues (à 25 km de Lyon) et non dans Lyon 9e. En plus de cette tromperie inacceptable et intolérable, avec cette distance, les enfants ne pourront plus continuer leur scolarisation sur Lyon.

Le collectif Jamais Sans Toit salue la mobilisation qui se poursuit sur des nombreuses écoles (Berthelot et G.Dru dans le 7ème), que ce soit par des goûters solidaires ou autres, elle salue en particulier la mobilisation de l’école Charles Perrault et Anatole France à Vénissieux, ainsi que l’école Jean Moulin à Vénissieux qui a fait plier la préfecture en obtenant un hébergement pour l’une des deux familles. Le collectif Jamais Sans Toit tient également à saluer les familles, qui aidées par le MRAP, ont assigné la préfecture au tribunal administratif pour répondre de cette gestion au thermomètre qui est contraire aux déclarations de la ministre du logement. Par cette procédure, des familles se sont ainsi vu proposer des solutions par la préfecture.


https://rebellyon.info/Prefecture-et-Ma ... ment-17518
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 05 Mar 2017, 19:37

Rencontre pour continuer la lutte pour un toit digne, pour toutes et tous, mardi 7 mars 2017

A l’appel du collectif des Professionnels de l’urgence sociale, profitons de la journée de grève du secteur médico-social du 7 mars pour une rencontre autour de la question du manque d’hébergement, à la Salle des Rancy de 18 h à 20 h.

Des rassemblements sur l’espace public, des occupations de gymnases, une journée de grève du Samu social, une assignation du préfet au tribunal administratif, des pétitions, nous avons tous redoublé d’efforts afin que la dureté du quotidien des personnes contraintes à vivre dehors ne soit plus envisageable demain. Beaucoup d’énergie qui n’ont trouvé comme réponse que des remises en question autour des chiffres annoncés et surtout aucun engagement pour les mois à venir, ni de la DDCS, ni de la préfecture.

Face à l’impossibilité de communiquer avec les acteurs locaux, nous nous sommes adressés à la ministre du logement. Un attaché ministériel est ainsi venu rencontré l’équipe du Samu social et l’équipe du 115 de Lyon afin d’observer de plus près l’ampleur du désastre dénoncé. A ce jour nous déplorons toujours aucun retour de cette visite.

La situation actuelle est insupportable. Il faut savoir qu’avec Toulouse et Lille, le Rhône est sur le podium des départements les plus pauvrement dotés en hébergement.

Parceque nous avons été nombreuses et nombreux cet hiver encore à alerter les pouvoirs publics sur la situation catastrophique du sans abrisme à Lyon. Parce que nous nous confrontons à un désengagement toujours plus grand de l’Etat face à sa mission de protection des personnes les plus vulnérables car vivant à la rue, nous vous proposons une rencontre afin de préparer la fin de la trêve hivernale et poursuivre nos mobilisations une fois le plan froid terminé.

L’enjeu va maintenant résider dans notre capacité à réunir nos forces et nous organiser afin que nos revendications ne restent pas que de belles idées sur un papier.

Trois objectifs principaux à cette rencontre :

Se rencontrer pour mieux se connaître, pouvoir s’interpeller plus facilement via le réseau crée et penser une forme de communication plus efficiente à partir des réalités de chacun afin de construire nos actions de manière plus cohérente.

Voir de quelle force nous disposons pour poursuivre nos mobilisations et ne pas laisser tranquille les responsables de cette politique de l’exclusion.

Enfin mettre en œuvre ce qui à notre niveau est possible pour ne pas laisser les personnes en galère seules face à cette machine à précariser.

Notre volonté est clair : la réquisition de bâtiments vides à Lyon pour augmenter de manière significative les offres de logements et d’hébergements.

Soyons nombreuses et nombreux mardi 7 mars dès 18 h à la salle des Rancy, 249 rue Vendôme Lyon 3e.

Le Collectif PUS


https://rebellyon.info/Battons-nous-pou ... pour-17536
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 22 Mar 2017, 08:29

Vaulx-village : mobilisation autour de familles sans domicile

Depuis le vendredi 10 mars, 2 familles, dont les enfants sont scolarisés à Grandclément, sont à la rue. Le Secours populaire leur a permis de passer un week-end à l’abri, la générosité des habitants du village le reste de la semaine et le week-end dernier. Des collectes ont été lancées dans les écoles afin de leur faire passer quelques nuits à l’hôtel.

Cependant, ces solutions n’étant pas pérennes le collectif Jamais sans toit avons cherché d’autres solutions lors d’une réunion qui s’est déroulé le jeudi 16 mars :

Afin de soutenir les familles des enfants de Grandclément qui sont actuellement à la rue (n’ayant ni logement, ni argent), un repas solidaire est organisé le mercredi 22 mars 2017, à 11h30, aux abords de l’école. 51 Rue de la République.
Si vous souhaitez y participer, le collectif Jamais sans toit vous remercie d’apporter des plats salés et/ou sucrés.

Prochaine réunion du collectif collectif Jamais sans toit Grandclément jeudi 23 mars à 18h30 à la salle des maîtres côté élémentaire.

https://rebellyon.info/Vaulx-village-Mo ... s-de-17605
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 26 Mar 2017, 14:05

Expulsion du square Baraban : une centaine de personnes à la rue
Ce jeudi 23 mars au matin vers 7h, la gendarmerie est intervenue en nombre avec une dizaine de fourgons. En quelques heures, la centaine d’occupant.e.s du parc qui dormait là sous tente depuis le 10 février suite a l’expulsion d’un autre parc a été évacuée. Ils et elles sont désormais sans aucune solution, ni pour les femmes enceintes, ni pour les bébés, ni les personnes âgées, ni personne en fait... A noter, la promptitude du responsable de l’église du sacré cœur, collée au Parc, qui a fermé ses portes à clé .. Venez nombreux et nombreuses en soutien. Square Baraban (intersection rue Turbil et rue Charial).
... https://rebellyon.info/Expulsion-du-squ ... aine-17622

Occupation de la mairie du 3eme par les familles expulsées
Suite à leur expulsion du square Baraban et comprenant qu’aucune solution ne leur serait faite par la préfecture, les familles (50 enfants, 70 adultes) expulsées ont décidé collectivement de venir occuper pacifiquement la mairie du 3ème afin d’obtenir des solutions pérennes, sachant qu’ils disposent tous d’un récépissé de la préfecture prouvant leur demande d’asile donc leur prise en charge obligatoire par l’État.
... https://rebellyon.info/Occupation-de-la ... -les-17623

A peine installé, le nouveau préfet du rhône met à la rue des enfants d’à peine 3 mois
Jeudi 23 mars 2017, le préfet du Rhône a décidé d’expulser le square Baraban, occupé par une centaine de demandeurs d’asile albanais parmi lesquels figuraient 45 enfants dont le plus jeune n’avait que quelques mois.
En violation de la circulaire du 26 août 2012, en violation de l’article L 345-2-2 du code de l’action sociale et des, en violation de la directive européenne concernant les demandeurs d’asile, le nouveau préfet a ordonné de jeter à la rue, sans aucune solution d’hébergement respectueuse du droit d’asile, plus de 100 personnes.
... https://rebellyon.info/A-peine-installe ... t-du-17627
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 27 Mar 2017, 09:54

Rassemblement devant la préfecture mercredi 29 Mars

Enfants en souffrance - Ecole Grandclément en résistance !

A l’école Grandclément de Vaulx-en-Velin, les enfants sont toujours à la rue.

Malgré nos relances des autorités compétences : appels quotidiens au 115, demandes aux élu.e.s de la mairie de Vaulx-en-Velin, à Mme Le BONNEC (directrice de cabinet de la secrétaire d’Etat chargée de la politique de la Ville ) de faire respecter le droit à l’hébergement et le code de l’Action sociale et des Familles (art 3452-2), ainsi que la convention internationale des droits de l’enfant qui devraient leur assurer un logement, nous ne pouvons que constater le statisme des organes municipaux et gouvernementaux.

Des possibilités d’hébergement existent puisque des logements municipaux sont actuellement inoccupés dans le quartier ou la commune.
Pour l’instant, la solidarité citoyenne permet à ces familles de dormir à l’hôtel.

Cependant, cette situation n’est pas pérenne et et il est urgent que des solutions soient trouvées.

Afin de sensibiliser les vaudais à cette situation, nous invitons les parents, les habitants et toutes les personnes se sentant concernées à venir le mardi 28 Mars à 8h devant l’école élémentaire 59 rue de la république 69120 Vaulx-en-Velin avec leurs tentes et duvets.

En espérant avoir une couverture médiatique sur cette action.

Le collectif Grandclément participera au rassemblement devant la préfecture mercredi 29 Mars À 18h aux côtés des autres collectifs jst.

Amicalement,

Le collectif Jamais sans Toit Grandclément


https://rebellyon.info/Enfants-en-souff ... ment-17641
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 06 Avr 2017, 16:18

Jamais sans toit - enfants TOUJOURS à la rue à Vaulx-en-velin

A l’école Grandclément de Vaulx-en-Velin, 2 familles sont TOUJOURS à la rue (3 adultes, 4 enfants dont 2 en bas âge) et ce, depuis le 10 Mars !!!
Malgré les demandes incessantes des familles et du collectif Jamais sans Toit, les institutions municipales et préfectorales refusent toujours de mettre à disposition un hébergement d’urgence.
Appel à un repas solidaire ce jeudi 06 Avril devant l’école à 18h pour discuter de la mise à l’abri de ces familles.

A l’école Grandclément de Vaulx-en-Velin, depuis le 10 Mars les enfants sont TOUJOURS à la rue.

Et ceci malgré des relances régulières aux autorités compétences :
- appels quotidiens au 115
- demandes aux élu.e.s de la mairie de Vaulx-en-Velin, au préfet et à Mme Le BONNEC (directrice de cabinet de la secrétaire d’Etat chargée de la politique de la Ville ) de faire respecter droit à l’hébergement et le code de l’Action sociale et des Familles (art 3452-2), ainsi que la convention internationale des droits de l’enfant qui pourraient leur permettre de mettre à disposition des hébergements municipaux actuellement libres.

Nous ne pouvons que constater le statisme des organes municipaux et gouvernementaux.

Hier, par téléphone, le préfet nous a indiqué que malgré le recours de contestation de l’OQTF - recours réalisés par les avocats des familles- , celles-ci ne pouvaient bénéficier d’un hébergement d’urgence.

Sauf si..... sauf si, elles acceptaient de partir du territoire et dans ce cas, des hébergements leurs seraient alloués via l’ O.F.F.I.

Nous refusons ce chantage et organisons ce jeudi à 18h un repas solidaire (qui sera aussi un moment de discussion) afin de déterminer les actions qui seront mise en place pour mettre ces familles à l’abri.

En effet, l’argent récolté par la solidarité citoyenne des habitants du quartier s’amenuise de jour en jour... et jeudi correspondra à la fin théorique de cette aide...

Il y a donc urgence !

Amicalement,
Le collectif Jamais sans Toit Grandclément


https://rebellyon.info/Jamais-sans-toit ... a-la-17680
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 08 Avr 2017, 12:43

Le collectif Jamais sans Toit occupe un gymnase municipal à Vaulx-en-Velin

Le collectif Jamais Sans Toit de Grandclément a décidé de mettre à l’abri les familles au gymnase Paul Roux de Vaulx-en-Velin et ceci depuis le jeudi 6 avril à 21h.

Depuis le 10 Mars, malgré nos demandes et relances des autorités compétentes :

• appels quotidiens au 115
• aux élu.e.s de la mairie de Vaulx-en-Velin
• à Mme Le Bonnec - directrice de cabinet de la secrétaire d’Etat chargée de la politique de la Ville
• à Mr Inglebert – Préfet-secrétaire Général – Préfet délégué à l’égalité des chances
• à Mr Bidet - directeur académique adjoint

À l’école Grandclément de Vaulx-en-Velin, les enfants sont toujours à la rue.

Nos demandes sont simples, nous demandons de faire respecter le droit à l’hébergement et le code de l’Action sociale et des Familles (art 3452-2), ainsi que la convention internationale des droits de l’enfant qui devraient leur assurer un logement.

Des possibilités d’hébergement existent puisque des logements municipaux sont actuellement inoccupés dans le quartier ou la commune.

Sans réponse des autorités compétences et après 3 semaines à se substituer aux organes gouvernementaux, lors d’ un repas solidaire réunissant des personnes des écoles Gargarine, Vilar, Langevin & Grandclément, nous, collectif Jamais Sans Toit de Grandclément avons décidé de mettre à l’abri les familles au gymnase Paul Roux de Vaulx-en-Velin et ceci depuis le jeudi 6 avril à 21h.

Tant que des solutions ne seront pas trouvées, nous continuerons nos actions.

Le collectif Jamais sans Toit Grandclément


https://rebellyon.info/Jamais-sans-Toit ... nase-17687
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 04 Mai 2017, 16:06

À Vaulx-en-velin occupation de l’école Grandclément en solidarité avec des familles sans logement

Devant l’immobilisme des autorités compétentes - dont Mr Dussurgey maire socialiste de Vaulx-en-Velin - et suite à la situation d’urgence, le collectif Jamais sans Toit a débuté l’occupation du Groupe scolaire Grandclément depuis le mardi 02 Mai et jusqu’à obtention de solutions cohérentes !

Depuis le 10 Mars,à l’école Grandclément de Vaulx-en-Velin, malgré des demandes et relances aux autorités compétentes, des enfants sont toujours à la rue !

Nos demandes sont simples, nous demandons de faire respecter le droit à l’hébergement et le code de l’Action sociale et des Familles (art 3452-2),ainsi que la convention internationale des droits de l’enfant qui devraient leur assurer un logement.

Nous demandons à Mr Dussurgey - maire (socialiste) de Vaulx-en-Velin - d’utiliser son pouvoir d’ouverture d’établissement en cas d’urgence et d’appliquer les consignes d’Emmanuelle Cosse, ministre du logement qui déclarait en novembre 2016 : "Sans-abris, mal logés, migrants, nous devons et nous pouvons offrir à chacune et chacun un accueil digne et humain"

Le collectif Jamais sans toit Grandclément, en l’absence de solutions, après avoir hébergé ces familles à l’hôtel, dans le gymnase Paul Roux et chez des habitant.e.s du village, et devant l’immobilisme des institutions compétentes, décide de mettre à l’abri ces familles dans le Groupe scolaire Grandclément à partir du mardi 02 Mai et ce jusqu’à l’obtention d’une solution cohérente pour ces enfants.

Une autre famille sort du CADA à partir du jeudi 04 Mai - 2 adultes et 2 enfants.

La lutte avec ces familles continue et nous organiserons toutes les actions qui nous semblent légitimes afin de mettre ces personnes à l’abri.

Amicalement,

Le collectif Jamais sans toit Grandclément


https://rebellyon.info/Ecole-occupee-en ... ance-17781
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 12 Mai 2017, 14:49

Ecole Grandclément - 64 e jour sans toit !

Depuis le 10 Mars, 6 enfants de 1 à 6 ans sont sans hébergements malgré les demandes aux autorités compétentes. A ce jour, le collectif dit STOP et exige des autorités compétentes des solutions pour permettre la mise à l’abri de ces familles et organise une rencontre le vendredi 12 Mai à partir de 15h45 devant l’école.

Depuis le 10 Mars, 3 familles dont 6 enfants (1 à 6 ans) sont sans hébergement.

Malgré de multiples demandes aux autorités compétentes :Mr Dussurgey (maire de Vaulx-en-Velin), Mme Geoffroy (secrétaire d’état chargée de la politique de la ville), Mr Bidet (directeur académique adjoint), Mr Inglebert (préfet & préfet délégué pour l’égalité des chances) aucune solution n’a été trouvée !

Comme l’année dernière, les parents d’élèves, les enseignants, les habitants du quartier, les sympathisants et différentes associations prennent le relais face à l’incompétence des services gouvernementaux.

Ceci est inacceptable !

Après avoir trouvé des solutions provisoires (42 nuits à l’hôtel /15 nuits chez les habitants du village / 7 nuits d’occupation (gymnase & école)), le collectif dit STOP et demande la mise en place d’un hébergement d’urgence pour ces familles !

Le collectif organise une rencontre le Vendredi 12 Mai de 15h45 à 18h devant l’école élémentaire – 59 rue de la république pour trouver des solutions pour ces familles !

Des enfants en souffrance, Collectif Grandclément en résistance !

Le collectif Jamais sans Toit – Vaulx-en-Velin village
Contact : jamaissanstoitvlx@gmail.com


https://rebellyon.info/Ecole-Grandcleme ... toit-17815
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 10 Juin 2017, 20:05

Occupation du collège Barbusse pour loger des familles sans logement

Les personnels ne peuvent se résoudre à laisser dormir dans la rue ou dans des parcs des élèves et les accueillir dans les classes le matin, comme si de rien n’était, en exigeant d’eux qu’ils aient fait leur devoir comme tous leurs camarades. De plus, ils se permettent de signaler que parmi les élèves concernés, certains sont en classe de 3ème et passent donc le DNB. Ils ont préparé ce diplôme tout au long de l’année, et il serait dommage qu’ils ne puissent mener à bien ce projet en étant contraint de dormir dehors. Il semble nécessaire de rappeler que ces familles ont été hébergées depuis le 22 novembre et que l’’article. L345-2-3 du Code de l’action sociale et des familles, qui a force de loi stipule que « Toute personne accueillie dans une structure d’hébergement d’urgence doit pouvoir y bénéficier d’un accompagnement personnalisé et y demeurer, dès lors qu’elle le souhaite, jusqu’à ce qu’une orientation lui soit proposée. Cette orientation est effectuée vers une structure d’hébergement stable ou de soins, ou vers un logement, adaptés à sa situation. », l’État, par l’intermédiaire de la préfecture se permet donc de ne pas respecter ses propres lois.

Les personnels organisent donc une conférence de presse lundi 12 juin à 12h30 devant le collège. Ils se réuniront de nouveau en début de semaine prochaine pour étudier toutes les possibilités qui s’offrent à eux, notamment la grève, pour faire aboutir leur demande

https://rebellyon.info/Occupation-du-co ... oger-17937
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 15 Juin 2017, 15:49

Manifestation pour les familles sans logement à Vaulx-en-Velin jeudi 15 juin
Les personnels et parents d’élèves des établissements vaudais mobilisés autour de familles sans logement et soutenus par des habitant.e.s et assos locales (école Grandclément, collège Henri Barbusse, école Henri Wallon et école Gagarine) appellent à une manifestation. Cette manifestation passera devant le collège Henri Barbusse et à proximité des écoles Wallon et Gagarine avant de rejoindre la mairie de Vaulx-en-Velin.
... https://rebellyon.info/Manifesation-pou ... sans-17960


Manifestation pour les familles sans logement à Vaulx-en-Velin jeudi 15 juin
Le communiqué de parents d’élèves de l’école Grandclément à Vaulx-en-Velin auquel se joignent le collège Barbusse, les écoles Gagarine, Wallon et la crèche Croizat.
... https://rebellyon.info/barbusse-et-gran ... cupe-17954
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 21 Juin 2017, 08:25

Jeudi 22 juin 2017

Rassemblement de soutien aux collectif "Jamais sans Toit"


Rassemblement en soutien aux élèves sans toit et à leurs familles alors que le collectif est reçu en préfecture Jeudi 22 à partir de 18h. Il s’agit d’exiger l’application du droit au logement pour un certains nombres d’enfants issus 8 établissements de l’agglomération.


Le collectif « Jamais sans toit » attire votre attention sur la mobilisation qui s’organise dès cette semaine au sein des établissements scolaires de la Métropole dans le cadre de la lutte qu’ils mènent pour exiger des solutions d’hébergement pour des familles qui dorment à la rue.

A partir du lundi 12 juin, les écoles Michel Servet (Lyon 1er), Mazenod (Lyon 3ème), Jean Macé/Marc Bloch et Jean-Pierre Veyet (Lyon 7ème), Granclément, Youri Gagarine, Henri Wallon et le collège Henri Barbusse (Vaulx-en-Velin), seront mobilisés aux cotés des familles sans toit.

En effet, depuis la fin du dispositif hivernal le 31 mai, nous avons recensé au sein des établissements scolaires de la Métropole une centaine d’enfants qui dorment à la rue.

Certains d’entre eux ont trouvé refuge au sein des écoles, lieu éminent de protection de l’enfance. Aujourd’hui encore, l’école Grandclément et le collège Henri Barbusse à Vaulx-en-Velin sont occupés respectivement depuis le 2 mai et le 8 juin, malgré les pressions et l’intimidation que subissent parents d’élèves, personnels et riverains.

Quoi qu’il arrive, des citoyens continueront d’assurer des missions qui relèvent des compétences de l’Etat mais que celui-ci est rigoureusement incapable de mettre en œuvre. Parce qu’il n’est pas question que la solidarité citoyenne se substitue plus longtemps au principe de solidarité qui assure l’égale dignité des citoyens et dont l’Etat est le garant, nous rappellerons à l’Etat l’obligation qui lui est faite en matière d’hébergement d’urgence et nous affirmerons avec force que l’intérêt supérieur de l’enfant lui impose de mettre tout en œuvre pour lui garantir l’accès à un toit.

Vous trouverez en pièce-jointe, le programme des événements organisés ainsi que le tract d’appel au rassemblement organisé le jeudi 22 juin à 18h00 devant la préfecture du Rhône, à l’occasion de l’audience que le collectif a obtenue auprès de M. Xavier Inglebert, préfet pour l’égalité des chances.

https://rebellyon.info/Quinzaine-de-mob ... ctif-17966
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Logement, squats, luttes de quartiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité