Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 14 Déc 2017, 14:49

Communiqué du mardi 12 décembre de l’amphi C occupé

Les dernières mesures du gouvernement contre les migrant.es et les étudiant.e.s nécessitent une réponse d’ampleur nationale. Depuis cet été avec la mobilisation de l’Université de Clermont-Ferrand, les occupations d’universités ou d’autres lieux se multiplient pour mettre à l’abri les personnes (Nantes, Grenoble...). Alors que les expulsions des lieux occupés s’enchaînent, il est plus que nécessaire de s’organiser collectivement et de permettre aux mouvements de durer en vue d’une solution digne et durable.
L’offensive contre les migrant.e.s se renforce alors que la situation est déjà critique et que les droits humains sont une fois de plus bafoués. Dans la nuit du jeudi 7 décembre 2017, l’Assemblée nationale a voté une proposition de loi qui permettra l’enfermement en centre de rétention des personnes demandant l’asile sous procédure Dublin, avant même qu’elles ai reçu obligation de quitter le territoire français (OQTF). La circulaire du ministère de l’intérieur envoyée aux préfets dans le but d’accélérer les expulsions et la chasse aux migrant.es n’est qu’un avant-goût de la loi qui va être votée en janvier.
Ces derniers temps, l’attitude colonialiste de M.Macron, particulièrement en Afrique et dans les Départements d’Outre-Mer et la responsabilité de la France en Lybie ont éclaté au grand jour. Les manifestations qui ont suivi, auxquelles ont participé les sans-papiers et des associations démontrent la nécessité de s’allier contre le racisme institutionnel et le colonialisme de l’Etat.
Lyon appelle à une journée de mobilisation nationale le samedi 16 décembre pour les droits des migrants, contre Dublin, contre le tri des migrants dans l’hébergement d’urgence par les associations proposé par le ministre de l’intérieur Gérard Collomb (auquel celles-ci se sont opposées, cf article Le monde, 08/12) et contre les expulsions, en écho à la manifestation internationale « Ouvrez les frontières » à Menton, Vallée de la Roya ce même jour.
Face à ces attaques, unissons-nous !


https://rebellyon.info/COMMUNIQUE-de-l-amphi-C-18508
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 14 Déc 2017, 17:42

Jeunes gens dynamiques

Retour sur l’occupation par des migrants et des étudiants de l’amphi C de l’université Lyon 2.

Comme le rappelle le dernier communiqué des occupants : « Pour rappel, les migrant-e-s de l’amphi C, expulsés d’un couloir à la Part-Dieu et réfugiés à l’amphi C avec l’aide de nombreux-ses étudiant-e-s solidaires, demandent un logement durable et décent ainsi que le passage de leur demande d’asile en procédure normale, la grande majorité d’entre eux étant demandeurs d’asile en procédure Dublin, et plusieurs ayant déjà reçu des obligations de quitter le territoire français pour être transférés vers l’Espagne ou l’Italie. »

Un lecteur de lundimatin et occupant de l’amphi C nous a fait parvenir le texte qui suit.

... https://lundi.am/C-est-un-copain-SDF-ar ... apla-trois
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 14 Déc 2017, 20:58

Enfants sans toit : à Lyon, une situation inchangée depuis trois ans. Photoreportage sur l’occupation des écoles

En raison du manque de logements et de places disponibles dans les centres d’accueil, 234 enfants scolarisés et leurs familles vivent dehors sur l’ensemble de la Métropole de Lyon. Au total, 31 000 enfants sont dans la même situation sur l’ensemble du territoire français.

Depuis plus d’un mois, enseignants, parents d’élèves et habitants, réunis en collectifs, se mobilisent en occupant des écoles ou des infrastructures scolaires publiques. Ces occupations ont pour but d’alerter les collectivités sur l’urgence de la situation et sur la nécessité de permettre à tout enfant scolarisé et à sa famille d’avoir un logement pérenne et stable durant sa scolarité.

... https://rebellyon.info/Lyon-Enfants-san ... s-de-18509
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 16 Déc 2017, 14:15

Rassemblement en soutien aux migrant.e.s et aux sans logis,
samedi 16 décembre à 14h place de la Comédie

Demandeurs d’asile et « dublinés » expulsés d’un couloir à la Part-Dieu ayant trouvé un court répit à l’amphi C de l’université Lyon 2, enfants scolarisés sans toit, familles survivants sous des tentes place Mandela... La situation du logement à Lyon est catastrophique alors que de nombreux logements restent vides. Et la politique migratoire de plus en plus restrictive et répressive fait subir une double peine aux étranger-e-s. Tou.te.s ensemble, refusons de laisser des êtres humains, d’où qu’ils et elles viennent, dormir à la rue !

Demandeurs d’asile et « dublinés » expulsés d’un couloir à la Part-Dieu ayant trouvé un court répit à l’amphi C de l’université Lyon 2, enfants scolarisés sans toit, familles survivants sous des tentes place Mandela... La situation du logement à Lyon est catastrophique alors que de nombreux logements restent vides. Et la politique migratoire de plus en plus restrictive et répressive fait subir une double peine aux étranger-e-s. Dans cette affaire l’État ne respecte pas les règles qu’il s’est lui-même fixé et demande maintenant aux associations de coopérer à l’identification et à l’expulsion des sans-papiers dans les hébergements d’urgence, en contradiction totale avec le principe d’inconditionnalité de l’hébergement d’urgence. Tou.te.s ensemble, refusons de laisser des êtres humains, d’où qu’ils et elles viennent, dormir à la rue !

Depuis le 15 novembre, l’Amphi C du campus de Bron (Université Lyon 2) est occupé par les expulsé.e.s de la Part Dieu et des étudiant.e.s solidaires. Ce court répit pour les personnes qui avaient passé plusieurs mois à dormir dans un couloir à la Part-Dieu va prendre fin la semaine prochaine, comme l’a annoncé la présidente de Lyon 2, Nathalie Dompnier. La même présidente qui s’était engagée à ne pas recourir aux forces de l’ordre et qui s’est ménagé cette possibilité pour faire évacuer l’amphi par un référé au tribunal administratif cette semaine. En parallèle plusieurs associations, collectifs, squatteurs/euses, habitant.e.s, luttent pour trouver un hébergement pour les familles, les mineur.e.s et majeur.e.s isolé.e.s, les sans-papiers... que les pouvoirs publics laissent impunément dormir dehors en période hivernale.

La lutte pour l’hébergement prend de l’ampleur mais se retrouve toujours confrontée à la politique répressive des pouvoirs publics. Pendant l’occupation de l’école Doisneau du 21 novembre, la police municipale a bloqué tous les accès de l’école pour éviter que les occupant.e.s obtiennent un trop grand appui de l’extérieur. La solution d’hébergement des occupant.e.s de l’amphi C dans un foyer vide de 50 places cours Gambetta au moins pendant la trêve hivernale, proposée en délégation pendant le rassemblement du 5 décembre, a été refusée par la préfecture malgré le soutien de plusieurs centaines de personnes ce jour-là. Ce n’est qu’ensemble et nombreux.ses que nous pouvons construire un rapport de force capable de faire reculer les politiques répressives et antisociales de la préfecture, porte-parole de l’Etat.

C’est aussi en écho à la manifestation nationale qui se tiendra samedi à Menton (06) pour l’accueil et la solidarité avec les migrant-e-s, que nous appelons tous les collectifs, associations, squats, habitant.e.s, sensibilisé.e.s à ces questions à nous rejoindre à ce rassemblement lyonnais suivi d’une action publique de soutien aux sans logis.

Rendez-vous samedi 16 décembre à 14 place de la Comédie (devant l’Opéra à Hôtel de ville) !

https://rebellyon.info/Rassemblement-en ... -e-s-18512
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 16 Déc 2017, 21:47

Jamais Sans Toit à Villeurbanne :
convergence festive et envoi massif de cartes postales au préfet le 17 décembre

Temps de partage et de rencontre avec Jamais Sans Toit. Dimanche 17 décembre, 10h-12h au CCO à Villeurbanne, 39 rue Georges Courteline.

A Villeurbanne nous sommes de plus en plus nombreux-ses à nous indigner, en solidarité avec les enfants et leurs familles qui sont sans toit et souvent sans ressources. Dans l’urgence, de nombreuses initiatives ont vu le jour dans nos établissements scolaires.
Pour faire converger toutes ces énergies, le CCO à Villeurbanne nous accueillera dimanche 17 décembre
de 10h à 12h pour un temps festif de partage et de rencontre.

Sont attendus au rendez-vous les élèves et parents d’élèves avec ou sans toit, les enseignant-es et personnels qui se mobilisent dans les établissements scolaires, ainsi que toutes les personnes qui localement et quotidiennement agissent, notamment au sein des associations CLASSES, Association Villeurbannaise pour le Droit au Logement, et l’Association de Développement Local.

Ensemble, on est plus fort - nous restons attentif-ves et solidaires de toutes les personnes sans toit.

https://rebellyon.info/Jamais-Sans-Toit ... anne-18517
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 16 Déc 2017, 22:38

Occupation en cours du 12 rue Baudin : le droit au logement n’est pas une option

Depuis mardi, nous avons décidé d’occuper le 12 rue Baudin à Villeurbanne. Ce bâtiment, vide depuis des années, avait été réquisitionné par l’État en 2014-2015 puis en 2015-2016 dans le cadre du plan grand froid. La DDCS (direction départementale de la cohésion sociale) en avait alors confié la gestion à l’Armée du Salut. Récemment racheté par la métropole, le bâtiment peut accueillir une cinquantaine de personne. Mais aujourd’hui, la préfecture préfère laisser l’immeuble vacant plutôt que de le réquisitionner pour y héberger des personnes à la rue alors que chaque nuit le mercure passe en dessous de 0 et que des centaines de personnes, enfants compris dorment dehors. Face à leur cynisme, mobilisons-nous : réquisition, occupation !

Mise à jour :
Assemblée Générale demain dimanche à 19 h
Une Assemblée Générale est appelée ce dimanche 17 à 20h à “l’Amphi Z” (nom provisoire donné au lieu occupé, au 12 rue Baudin à Villeurbanne, métro Cusset) pour organiser l’occupation et la solidarité avec les migrant.e.s.

https://rebellyon.info/Le-droit-au-loge ... tion-18522
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 21 Déc 2017, 14:58

Mouvement d’occupation des écoles : « On demande juste l’application de la loi »

Nicolas est enseignant auprès d’élèves dont la langue parlée n’est pas le Français (allophones). Il participe au mouvement d’occupation des écoles pour loger les familles de ses élèves. Il a raconté à une contributrice de Rebellyon la vie de ses élèves qui dorment dehors, celle d’une école qui se mobilise et les pressions de l’inspecteur d’académie qu’il subit.

... https://rebellyon.info/Mouvement-d-occu ... uand-18526
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 21 Déc 2017, 15:08

Manifestation en soutien aux familles sans logement à Vaulx-en-Velin le jeudi 21 décembre

Les personnels du collège organisent une manifestation ce jeudi 21 décembre à 18h au départ de la mairie de Vaulx-en-Velin et se dirigeant jusqu’au collège Barbusse. A l’issue de cette manifestation un barbecue de solidarité sera organisé devant le collège. Les personnels de celui-ci et Mme Ahamada (maman salariée élevant seule ses 5 enfants et qui devrait dormir dehors) ont invité M. le Préfet, M. le président de Lyon Métropole, Mme la Maire de Vaulx-en-Velin et Mme la directrice de la DDCS (directrice départementale de la cohésion sociale) à se joindre à eux.

... https://rebellyon.info/Manifestation-po ... ment-18527



AG à l’Amphi Z le jeudi 21 décembre

Afin d’envisager collectivement les suites à donner à la lutte pour le logement et la régularisation de tou·te·s, les occupant·e·s de l’Amphi Z (immeuble réquisitionné 12 rue Baudin à Villeurbanne) appelle à une Assemblée Générale ce jeudi à 20h.

La réquisition de ce lieu est une étape importante mais cette première victoire ne doit pas être isolée. La lutte pour des solutions de relogement pérenne et la régularisation de tou·tes, et plus largement contre les politiques racistes et antisociales de l’État, reste encore à mener. Il nous appartient de nous organiser en ce sens dès maintenant.

Ce sera également l’occasion de présenter le lieu et ses activités à venir (les collectifs, associations personnes motivées sont d’ailleurs invités à proposer des activités dans le lieu afin de le faire vivre et ainsi d’en assurer la pérennité).

Assemblée générale le 21 décembre 2017 à 20h au 12 rue Baudin, Villeurbanne (métro Cusset)

Des occupant·e·s de l’Amphi Z

https://rebellyon.info/AG-a-l-Amphi-Z-l ... mbre-18538
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 22 Déc 2017, 22:31

Solidarité. Réquisition citoyenne pour les réfugiés
Face à l’inaction des pouvoirs publics, des militants ont décidé de faire appliquer eux-mêmes le plan grand froid en occupant un immeuble pour héberger les migrants sans abri.
«Ce lieu est notre domicile et notre résidence principale. En tant que résident-e-s de l’immeuble, nous sommes protégés par la loi. » Placardé à l’entrée du 12, rue Baudin, à Villeurbanne – sous une immense banderole affichant le mot « Réquisition » en lettres rouges –, ce communiqué proclame le droit des migrants sans abri et de leurs soutiens militants à occuper ce centre de formation des pompiersdésaffecté. Pour préparer le relogement de la cinquantaine de sans-papiers hébergés jusque-là dans l’université Lyon-II, et qui devraient être expulsés aujourd’hui (voir notre édition du 28 novembre 2017), étudiants, militants associatifs et activistes des squats ont investi depuis mardi l’imposant édifice, qui pourrait selon eux accueillir « jusqu’à 200 personnes ». Et ils ne l’ont pas choisi au hasard. « Ce bâtiment appartient à la métropole de Lyon, et celle-ci a la capacité d’ordonner des réquisitions en période de grand froid », souligne Doz, l’un des militants présents ce dimanche soir. D’autant qu’il y a deux et trois ans, les pouvoirs publics avaient fait le choix de réquisitionner ce même immeuble, au titre du plan grand froid, pour servir d’hébergement d’urgence. La trentaine de chambres avec sanitaires que comporte l’ex-centre de formation restent en très bon état. Une réquisition citoyenne d’autant plus symbolique sur les terres de prédilection de l’actuel ministre de l’Intérieur et ancien président de la métropole de Lyon, Gérard Collomb, chef d’orchestre d’une politique particulièrement répressive contre les migrants.
... https://humanite.fr/solidarite-requisit ... ies-647485

Droit au logement
Abrités à l’université par des étudiants, des migrants sont sommés de partir
Cela fait plus d’un mois qu’une cinquantaine de migrants, dont des mineurs et des familles, sont accueillis dans l’amphithéâtre d’une université lyonnaise. Expulsés le 10 novembre de leur campement derrière la gare de la Part-Dieu, ils ont été mis à l’abri par des étudiants dans un amphithéâtre de la faculté Lyon II à Bron, avec l’appui de professeurs et de personnels administratifs solidaires [1]. Mais le 20 décembre, face à la menace d’une intervention policière, le collectif de soutien « Amphi C » a conduit ces migrants dans un immeuble vacant depuis plusieurs années, propriété de la Métropole de Lyon [2]. « On a réussi à loger soixante personnes dans cet immeuble, mais quarante-cinq n’ont pas de place », témoigne Oriane, membre du collectif de soutien, contactée par Basta !. « En attendant de leur trouver une solution, des personnes les prennent en charge. »
Initialement, la présidence de l’université Lyon II avait déclaré tolérer cet accueil sur le campus, souhaitant qu’il se fasse dans les meilleures conditions possibles et assurant le non recours à la force publique en l’absence de solution pérenne [3]. La rencontre entre le collectif et la préfecture n’ayant pas abouti à une proposition de logement pérenne, au moins jusqu’à la fin de la trêve hivernale, la présidente de l’université a finalement obtenu une ordonnance l’autorisant à faire appel aux forces publiques pour expulser les familles,
... https://www.bastamag.net/Abrites-a-l-un ... -de-partir
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 23 Déc 2017, 21:02

Familles sans logement à Vaulx-en-Velin, l’attitude scandaleuse de la préfecture
Des familles passeront le réveillon de Noël au collège Barbusse. L’occupation durera pendant les vacances pour qu’une solution soit offerte aux 10 enfants hébergés au sein du collège depuis le 1er décembre.
... https://rebellyon.info/Familles-sans-lo ... in-l-18539

Réveillon de Noël au collège Barbusse
Face aux communications mensongères de M. Macron et M. Mézard [1]. Les 10 enfants hébergés par les personnels du collège depuis le 1er décembre ne passeront pas le réveillon de Noël dehors.
... https://rebellyon.info/Reveillon-de-Noe ... usse-18546
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 26 Déc 2017, 17:36

Un automne lyonnais : occuper avec les migrant·es pour ne pas vivre comme des porcs

À Lyon, des étudiant·es, militant·es, enseignant·es ou retraité·es occupent ici une école ou un collège, là un bâtiment vide. Ces lieux permettent d’héberger les personnes que les pouvoirs publics laissent à la rue et d’organiser avec elles la lutte contre des politiques migratoires et de logement inhumaines. Déployée devant un squat ouvert pour l’occasion, une banderole rappelle que ce mouvement a, ici et ailleurs, un air de déjà vu. Elle rappelle aussi notre détermination collective à ne rien céder. Retour sur un mouvement qui a de l’avenir.

... https://rebellyon.info/Un-automne-lyonn ... -les-18540
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 06 Jan 2018, 18:42

AG à l’Amphi Z le dimanche 7 janvier a 17h

AG pour faire un point sur l’occupation et son futur. Les habitants organisent un grand repas pour tous les présents après l’AG.

On recherche toujours des chauffe-eaux et des éviers.

https://rebellyon.info/Occupation-en-co ... -rue-18522
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 13 Jan 2018, 17:18

Tout le monde déteste Gérard Collomb : plus de 500 personnes ont manifesté le 13 janvier pour exiger un toit et des papiers pour tou.te.s
https://rebellyon.info/Tout-le-monde-de ... lomb-18568


Trois enfants à la rue : l’école Léon Jouhaux occupée !

Le collectif de l’école Léon Jouhaux à Lyon se mobilise et occupe l’école, car aucune solution d’hébergement n’existe pour l’instant pour trois enfants de l’école âgés de 6 à 10 ans.

« La première bataille c’est de loger tout le monde dignement. Je ne veux plus, d’ici la fin de l’année, avoir des femmes et des hommes dans les rues (…) Je veux partout des hébergements d’urgence ».
Emmanuel Macron, Orléans, 27 juillet 2017.

Deux familles migrantes, avec 7 enfants dont 6 scolarisés à l’école Léon Jouhaux (Lyon 3, à quelques pas des locaux du Grand Lyon), et un bébé de 11 mois, étaient sans hébergement jusqu’au 1er janvier.
L’une des deux famille est en foyer depuis le 2 janvier.

Aucune solution concernant la deuxième famille n’a été trouvée à ce jour par les services de l’État.
Les parents d’élèves et les enseignants de l’école Léon Jouhaux (Lyon 3,) ont créé le jeudi 14 décembre 2017 le collectif Jouhaux. Ce collectif a pour but d’organiser la mobilisation autour de ces enfants sans hébergement en récoltant des fonds (pot commun) pour financer des nuits d’hôtel, en organisant des goûters solidaires, en collectant des vêtements et de la nourriture pour leurs besoins vitaux.

Nous ne voulons pas et nous ne pourrons pas nous substituer aux services de l’état et nous demandons que ce dernier prenne ses responsabilités.

Face à cette situation, le collectif réclame que l’Etat et les collectivités locales respectent le Code de l’action sociale et des familles (artL345-2-2), ainsi que la Convention des Droits de l’Enfant ratifiée en 1989 par la France. Nous exigeons un hébergement de toute urgence pour ces 3 enfants et leur mère, et ce quelle que soit leur situation administrative. La satisfaction de ces besoins fondamentaux étant indispensable pour le repos, la santé ainsi que pour une scolarité profitable à ces enfants.
Dans ce but, le collectif Jouhaux a envoyé le 20 décembre dernier des courriers à M. Képénékian, M. Philip maire du 3è arrondissement ainsi qu’au préfet du Rhône. M. Jacquet, conseiller d’arrondissement du 3è arrondissement a déjà reçu les familles.

Cette mobilisation s’inscrit dans le mouvement « Jamais sans toit » qui se traduit par plusieurs occupations d’écoles lyonnaises, par des manifestations visant à réclamer l’ouverture aux familles de différents bâtiments publics inoccupés et par des revendications auprès des élus et du Préfet afin que l’Etat loge les familles concernées.

Aucune solution n’ayant été proposée aux familles, et afin de mettre hors de danger les camarades de classe de nos enfants et leur mère, nous avons débuté l’occupation de l’école des hier soir.

Nous serons à votre disposition si vous souhaitez nous rendre visite.

Le Collectif Jouhaux


https://rebellyon.info/Trois-enfants-a- ... -ans-18580
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 13 Jan 2018, 18:09

Réquisition de soutien aux migrant.e.s en cours au 35 rue bourgchanin à Villeurbanne

Nous revendiquons la réquisition citoyenne d’un bâtiment public et vide à Villeurbanne pour héberger une centaine de migrant.e.s. Dans la continuité de l’action menée à l’Amphi Z, nous agissons pour dénoncer l’inaction de l’Etat, de la métropole et de la ville de Lyon. Par cette réquisition, nous militons pour un accueil et une intégration digne des migrant.e.s.
Le collectif Agir Migrants Lyon et le collectif Amphi Z solidaires revendiquent la réquisition du bâtiment public et vide situé au 35 rue Bourgchanin à Villeurbanne à proximité du 12 rue Baudin : besoin de soutien

Nous revendiquons la réquisition citoyenne d’un bâtiment public et vide à Villeurbanne pour héberger une centaine de migrant.e.s. Dans la continuité de l’action menée à l’Amphi Z, nous agissons pour dénoncer l’inaction de l’Etat, de la métropole et de la ville de Lyon. Par cette réquisition, nous militons pour un accueil et une intégration digne des migrant.e.s.

Chaque personne a le droit au respect de ses droits et à la dignité. Or aujourd’hui nous constatons des atteintes graves à la Conventions de Genève et aux droits de l’Homme et de la Femme. Nous sommes consternés et en colère face à ce gouvernement qui, avec l’assentiment du Président de la République, prend une responsabilité historique dans la maltraitance des migrant.e.s.

A Lyon, les propositions d’hébergement et d’accompagnement ne sont pas du tout à la hauteur de la réalité du terrain. La situation des mineurs isolés est une honte pour la métropole qui les projette dans la gueule de la précarité et les expose à des violences. De même les familles avec des enfants en très bas âge, les femmes enceintes, les adultes sont marqué.e.s profondément par des situations de misère insoutenable qui les marquent physiologiquement et psychologiquement.

Face à l’inaction des pouvoirs publics, des militants ont décidé de faire appliquer eux-mêmes le plan grand froid en occupant un immeuble pour héberger des migrant.e.s sans abri.

Ce bâtiment appartient à la Métropole qui a la capacité d’ordonner des réquisitions à usage précaire, notamment en période de grand froid.

Le collectif Agir Migrants Lyon * et le collectif Amphi Z solidaires ** revendiquent la réquisition du bâtiment public et vide situé au 35 rue Bourgchanin à Villeurbanne à proximité du 12 rue baudin.

Nous sommes entré.e.s dans le bâtiment le 10 janvier 2018 preuves à l’appui. Nous déclarons ce lieu comme étant le domicile et la résidence principale des migrant.e.s. En tant que résidents, ces migrant.e.s sont
protégé.e.s par la loi. Il ne peut y avoir d’expulsion sans décision exécutoire du tribunal.

* Le collectif Agir Migrants est un composé de 184 citoyen.n.e.s. Nous agissons sur les plans humanitaires, politiques, médiatiques et juridiques en soutien aux migrant.e.s situés sur l’Esplanade Mandela (Archives départementales – Lyon 3e). Nous dénonçons cinq expulsions de terrain depuis l’autonome 2016. Nous dénonçons des conditions d’accès à l’eau, d’assainissement et de gestion des déchets honteuses. Le camp est aujourd’hui sous le coup d’une nouvelle expulsion décidée par le juge du tribunal administratif.

** Le collectif Amphi Z solidaires agit avec les migrant.e.s, les étudiants de l’Université Lyon 2 et de militant.es et collectifs lyonnais. Le mouvement est né après que des demandeurs d’asiles aient été successivement expulsés de l’Esplanade de la Gare Part Dieu puis chassés de l’amphi C de l’Université Lyon 2. Le 12 décembre 2017, ils ont réquisitionné un ancien centre de formation pour pompiers à Villeurbanne, rue Baudin, qui abrite aujourd’hui 160 migrant.e.s.


https://rebellyon.info/Requisition-en-s ... s-en-18582
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 14 Jan 2018, 23:01

Migrants : manifestation de soutien et nouvelle réquisition à Villeurbanne

«Un toit et des papiers pour toutes et tous !». C’est sous ce slogan que le collectif Amphi Z Solidaires appelait ce samedi matin à une manifestation devant la Métropole. Dans l'après-midi, un nouveau bâtiment a été réquisitionné dans le quartier de Cusset à Villeurbanne.

Et de deux ! Le collectif Agir Migrants Lyon et le collectif Amphi Z solidaires ont récidivé ce samedi après-midi en réquisitionnant un nouveau bâtiment public. Il se situe au 35 rue Bourgchanin à Villeurbanne, à proximité (une rue parallèle) du premier qui avait été occupé le 12 décembre et abrite désormais 160 migrants. Comme le premier, ce bâtiment est vide, appartient à la Métropole et est destiné à héberge une centaine de migrants.

Auparavant, environ 200 personnes, qui étaient rassemblée devant la Métropole en fin de matinée, se sont rendues ensuite jusqu’à la préfecture. La manifestation devait se conclure par un goûter sur le lieu d’occupation et d’hébergement des migrants rue Baudin à Villeurbanne.

Les collectifs à l’origine de ces réquisitions mais aussi des associations telles que celles des Droits de l’Homme ou encore RESF disent « agir à la place de l’Etat et des collectivités qui ne prennent pas leur responsabilités » : « A Lyon, les propositions d'hébergement et d'accompagnement ne sont pas du tout à la hauteur de la réalité du terrain ». Tous demandent la régularisation des sans-papiers logés dans cet immeuble de Villeurbanne, le droit au logement de ces migrants et la prise en charge et scolarisation immédiate des mineurs.

... http://www.leprogres.fr/rhone-69-editio ... s-migrants
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29822
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Logement, squats, luttes de quartiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité