Droit au logement, luttes...à Dijon

Re: Droit au logement, luttes...à Dijon

Messagede bipbip » 13 Juil 2018, 11:58

Expulsion de XXL

la Préfecture a ordonné l’expulsion du squat XXL, où vivaient une centaine de personnes exilé·es, alors même que des négociations de rachat du lieu étaient en cours avec le propriétaire. Des CRS et des membres de la Police aux Frontières ont vidé les lieux et embarquer 24 personnes.

... https://dijoncter.info/?expulsion-de-xxl-420
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31889
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes...à Dijon

Messagede bipbip » 02 Aoû 2018, 18:51

Récit post-XXL. La vie aux Tanneries, puis quoi ?

On n’est pas visible, au fond de l’impasse de la rue des Ateliers.
Un après-midi de canicule, à l’ombre de l’unique arbre du terrain on a posé des questions sur le présent et sur l’avenir aux habitants expulsés du xxl.

... https://dijoncter.info/?recit-post-xxl- ... s-quoi-475
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31889
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes...à Dijon

Messagede bipbip » 23 Aoû 2018, 12:16

Nouvelle occupation pour les exilé-es

Après l’évacuation du squat XXL le 11 juillet et plus d’un mois de camping aux Tanneries , un immeuble appartenant à l’armée de l’air est occupé au 41 avenue de Stralingrad à Dijon.

Communiqué du dimanche 19 août 2018

Le bâtiment situé 41 avenue de Stalingrad à Dijon est occupé depuis quelques jours par plus de quatre vingt personnes migrantes expulsées le 11 juillet dernier de l’hôtel XXL qu’ils occupaient rue des ateliers. Laissés sans solution d’hébergement, ils campaient depuis plus d’un mois sur le terrain attenant à l’espace autogéré des Tanneries.

Ce nouveau lieu d’hébergement appartenant à l’état est laissé vacant depuis plusieurs années et sans aucun projet apparent. Sur place plusieurs dizaines de personnes proches du collectif de soutien aux personnes exilées se sont rassemblées devant le bâtiment pour affirmer leur soutien à cette réquisition et répondre à l’appel lancé par les habitants pour aider à aménager le lieu.
Il s’agit également de contrer toute tentative d’expulsion et s’assurer que les occupants bénéficient d’une procédure judiciaire contradictoire où ils pourront défendre leurs droits.

Pour rappel, les conditions matérielles d’accueil aux Tanneries étant insuffisantes au vu du nombre de personnes à héberger, le camping ne pouvait être qu’une solution temporaire. Les habitants de XXL comme on les appelle ont besoin d’une maison pour vivre. L’état ne répond pas à ses obligations d’accueil, et depuis 2012, presque tous les ans au mois de juillet la préfecture expulse. De nombreuses propriétés de l’état sont vides, cette fois ce sont les exilé-es qui s’y installent sans plus attendre.

Nous vous invitons à passer échanger quelques mots et partager un thé
dans les jours qui viennent avec les nouveaux habitants du 41 avenue de Stalingrad.

Des soutiens aux demandeurs d’asile et migrants


https://dijoncter.info/?nouvelle-occupa ... ile-es-487
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31889
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes...à Dijon

Messagede bipbip » 01 Sep 2018, 18:57

Expulsion du squat de Stalingrad

DIJ-HONTE, 85 personnes de plus à la rue
Passage en force de la préfecture, le squat de Stalingrad a été expulsé cette après-midi du 28 août.

Après 10 jours d’occupation au 41 avenue de Stalingrad, les migrant·es qui occupaient le bâtiment, soit plus de quatre vingt personnes, sont une nouvelle fois à la rue.

Une soit disant enquête de flagrance justifie la préfecture par son communiqué de presse. Pas d’assignation au tribunal, pas de défense contadictoire, les habitant·es n’ont pas eu leur mot à dire.

Flagrance de quoi ? La porte de la cave était ouverte et comme a si bien dit un des voisins rencontré, après quelques jours d’occupation "ça ne m’étonne pas elle est tout le temps ouverte".
Effectivement, le bâtiment a été visité de nombreuses fois et c’est même pour ça que des panneaux en bois ont été installés pour cacher les carreaux cassés. Le cuivre avait lui aussi déjà disparu avant l’occupation c’est pourquoi des travaux de plomberie étaient en cours.

Depuis une semaine maintenant il n’y avait aucune nouvelle de la procédure engagée. Les habitan·es guettaient toute la journée le passage de l’huissier qui normalement vient constater l’occupation. Pas d’huissier mais plein de flics . C’est 120 flics qui sont venus expulser sans préavis cette après midi à 15h. La Police Aux Frontières (PAF) était là aussi et quatre personnes ont été emmenés dans leurs locaux puis relâchées.

« I. était dans sa chambre quand la flicaille est arrivée
On est dans la chambre au 3e étage. Y ’a M. qui a vu la police par la fenêtre mais c’est déjà trop tard ! Ils ont déjà entré, on n’a pas pu fermer la porte, ils sont entrés à l’intérieur par la porte et par les fenêtres. Ils sont très très nombreux. Ils sont organisés, ils sont venus par surprise. Ils ont fait sortir tout le monde. Ils ont dit "Sortez - Sortez ", c’est tout . Ils ont dit "vos affaires vous les récupérerez après". Après le contrôle d’identité, ils t’accompagnent un par un pour aller chercher ton sac. La PAF était là, ils ont emmené 4 personnes. Après on est resté sur le parking. »

Puis les soutiens sont arrivées. Un rassemblement était appelé à 18h devant la préfecture.
Le cortège est parti du squat pour aller jusqu’à la préfecture, il y avait alors 200 personnes environ.
NON NON NON , NON aux expulsions, on veut une maison.
En tête de cortège DIJ-HONTE, 85 sans abris de plus

... https://dijoncter.info/?expulsion-du-sq ... ingrad-494
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31889
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes...à Dijon

Messagede bipbip » 18 Sep 2018, 02:25

Quand la préfecture passe en force. Retour sur l’expulsion de Stalingrad et décryptage d’une rhétorique

https://dijoncter.info/?quand-la-prefec ... rad-et-510
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31889
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Logement, squats, luttes de quartiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 5 invités