Luttes aménagement du territoire, urbanisme, gentrification

Re: Luttes aménagement du territoire, urbanisme, gentrificat

Messagede bipbip » 13 Aoû 2018, 21:15

Action St Malo dimanche 19 août 2018 : non au bétonnage de la côte, non au projet d’hôtel 5* Raulic !

Le tout-tourisme et la spéculation immobilière vont bon train sur les côtes bretonnes créant ainsi une mono-activité saisonnière et la mort des villes et villages littoraux. Dimanche 22 juillet non dénoncions le taux ahurissant de résidences secondaires en plantant des croix sur la plage de Carnac. La spéculation immobilière étant la conséquence du nombre important de seconds logements, le tout-tourisme en est la cause. Une autre conséquence de cette mono-activité est le bétonnage des côtes pour créer des infrastructures dédiées aux seuls touristes ! Dans un contexte où le gouvernement songe à modifier la loi littoral pour laisser place à un développement capitaliste plus important et non respectueux de l’environnement, il est important de se mobiliser !

A Saint Malo un projet complètement hallucinant est en cours entre la Mairie et la société Raulic. L’objectif ? Construire un hôtel SPA 5* en bord de mer en lieu et place d’un ancien camping municipal ! On parle donc d’un terrain public vendu à une société privée qui va y déverser des milliers de tonnes de béton directement en bord de mer pour y faire des profits. Cerise sur le gâteau, le terrain est vendu à la moitié du prix du marché… Bref, tout bénef ! C’est inacceptable !

Ce projet est en tous points scandaleux. Du conflit d’intérêts entre le Maire qui a bénéficié de l’aide du groupe Raulic durant sa campagne jusqu’au fait de chasser les classes populaires fréquentant les campings municipaux du bord de mer pour y privilégier les classes les plus aisées. On bétonne, on gentrifie, et on conforte le tout tourisme avec l’argent publique.

La seule façon de faire reculer ce type de projet est la mobilisation. Nous organisons donc une action dimanche 19 août à 11h sur le site de l’ancien camping des Nielles à Saint Malo (Avenue des Nielles).

Au programme : action surprise, fest-deiz et café populaire.

Que la Bretagne entière devienne une Zone A Défendre !

Le collectif Dispac’h


http://rennes-info.org/Action-St-Malo-dimanche-19-aout
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32783
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes aménagement du territoire, urbanisme, gentrificat

Messagede bipbip » 15 Aoû 2018, 22:36

[St Malo] Non au bétonnage de la côte, non au projet d’hôtel 5* Raulic !

le dimanche 19 août 2018 à 11h, sur le site de l’ancien camping des Nielles à Saint Malo (Avenue des Nielles)

Image

Le tout-tourisme et la spéculation immobilière vont bon train sur les côtes bretonnes créant ainsi une mono-activité saisonnière et la mort des villes et villages littoraux. Dimanche 22 juillet non dénoncions le taux ahurissant de résidences secondaires en plantant des croix sur la plage de Carnac. La spéculation immobilière étant la conséquence du nombre important de seconds logements, le tout-tourisme en est la cause. Une autre conséquence de cette mono-activité est le bétonnage des côtes pour créer des infrastructures dédiées aux seuls touristes ! Dans un contexte où le gouvernement songe à modifier la loi littoral pour laisser place à un développement capitaliste plus important et non respectueux de l’environnement, il est important de se mobiliser !

A Saint Malo un projet complètement hallucinant est en cours entre la Mairie et la société Raulic. L’objectif ? Construire un hôtel SPA 5* en bord de mer en lieu et place d’un ancien camping municipal ! On parle donc d’un terrain public vendu à une société privée qui va y déverser des milliers de tonnes de béton directement en bord de mer pour y faire des profits. Cerise sur le gâteau, le terrain est vendu à la moitié du prix du marché… Bref, tout bénef ! C’est inacceptable !

Ce projet est en tous points scandaleux. Du conflit d’intérêts entre le Maire qui a bénéficié de l’aide du groupe Raulic durant sa campagne jusqu’au fait de chasser les classes populaires fréquentant les campings municipaux du bord de mer pour y privilégier les classes les plus aisées. On bétonne, on gentrifie, et on conforte le tout tourisme avec l’argent publique.

La seule façon de faire reculer ce type de projet est la mobilisation. Nous organisons donc une action dimanche 19 août à 11h sur le site de l’ancien camping des Nielles à Saint Malo (Avenue des Nielles).

Au programme : action surprise, fest-deiz et café populaire.

Que la Bretagne entière devienne une Zone A Défendre !

Le collectif Dispac’h


https://nantes.indymedia.org/events/42362
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32783
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes aménagement du territoire, urbanisme, gentrificat

Messagede bipbip » 16 Aoû 2018, 20:44

Lyon, Guillotière Format A6

En Mars 2011, « La petite biennale des possibles » est organisée au cœur du quartier de la Guillotière. Prenant pour fil conducteur l’organisation de cet événement, le documentaire « Guillotière Format A6 » porte un regard critique sur les transformations en cours dans ce quartier du centre-ville lyonnais.
L’attraction opère, les loyers augmentent, et dans l’ancien faubourg prolétaire qu’était la Guillotière, la proportion d’ouvriers est aujourd’hui inférieure à la moyenne lyonnaise...

... https://rebellyon.info/Guillotie%CC%80re-Format-A6
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32783
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes aménagement du territoire, urbanisme, gentrificat

Messagede bipbip » 18 Aoû 2018, 18:05

Folie des grandeurs, bienvenue en métropole !

Depuis le 1er janvier 2018, sur Sainté et ses alentours, nous vivons officiellement dans une « métropole ». Mais c’est quoi, ce nouveau machin administratif ? Qu’est-ce que ça implique dans nos vies d’urbaines ou de ruraux, ou d’entre les deux ? Chez Couac, l’envie a émergé d’essayer de soulever quelques-unes des questions que ça peut poser, et au moins d’éclaircir un peu le brouillard de tous ces termes bureaucratiques… On essayera aussi d’y revenir dans le détail, par la suite.

... http://lenumerozero.lautre.net/Folie-de ... -metropole
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32783
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes aménagement du territoire, urbanisme, gentrificat

Messagede bipbip » 06 Sep 2018, 18:49

Marseille

La Plaine on est là

Un week end de lutte contre le projet de requalification de La Plaine imposé par la soleam. On continue d’occuper notre espace public et de faire vivre notre quartier !

ON EST LA !!!

RDV pris dès vendredi soir 7 septembre
19h30 : Auberge espagnole, ramène ta tarte et tout ce qui te fait plaisir à boire et à manger, à partager avec nous tous.
21h30 : Projection organisée par Primitivi : divers courts métrages + documentaire "La fête est finie " de Nicolas Burlaud.

Samedi 8 septembre
16h : Ateliers sur les diverses stratégies de lutte face au début imminent des travaux.
20h : Grand banquet avec "la cuisine de La Plaine", à prix libre.

Dimanche 9 septembre
9h-17h : Vide ton Cafoutch gratuit et autogéré de La Plaine.
14h-16h : Atelier d’autodéfense juridique

Page Facebook de l’Assemblée de la Plaine : https://www.facebook.com/assembleedelaplaine/

https://mars-infos.org/un-week-end-de-l ... re-le-3330
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32783
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes aménagement du territoire, urbanisme, gentrificat

Messagede bipbip » 12 Sep 2018, 22:51

Brest : Saint-Martin face à la gentrification

Pour célébrer ses 15 ans d’expérimentations sociales, CQFD a dérivé le 9 juin dernier jusqu’à Brest, dans le quartier Saint-Martin, autour de la place Guérin. Au menu : concerts, débats et échanges sur les résistances locales à la gentrification.

« On n’est pas bien là ? » L’anniversaire du Chien rouge s’est déroulé à Brest, dans un espace arraché à un sinistre projet immobilier de la métropole du Ponant. Des logements privés et « bunkérisés » tournant le dos à la place Guérin, véritable cœur du quartier Saint-Martin. Au passage, les élus locaux en avaient profité pour enterrer leurs promesses maintes fois réitérées de bâtir un équipement collectif au profit des activités associatives.

L’Avenir, c’est son nom (en référence à celui de l’ancienne salle de quartier qui fut rasée), est un terrain de plus de 1 300 mètres carrés, occupé illégalement depuis deux ans à la manière d’un centre social italien, allemand ou catalan, tout en rappelant l’esprit des Maisons du peuple. Un vaste hangar a été édifié collectivement sur une partie du terrain, afin de protéger les têtes contre les rares épisodes pluvieux – deux seulement pour la journée en question... D’un four à pain construit dans les règles de l’art et du savoir-faire partagé (ses briques pluriséculaires ont été minutieusement prélevées de la cave d’une ancienne boulangerie du quartier, esprit manifeste d’un patrimoine vivant) rayonne à chaque fournée collective la chaleur du Pain des rêves [1]. Un bar-cuisine-salle de réunion, intégralement fabriqué à partir de matériaux de récup’, a pris place près de l’entrée. Le lieu est fermé la nuit pour se prémunir de toute tactique de pourrissement qui pourrait être fomentée par les autorités [2]. Et l’endroit est entretenu, avec entre autres des jardinières pour les plantes et des chiottes sèches pour les humains. Très loin du dépotoir de carcasses de bagnoles qui sévissait avant l’occupation.

L’endroit rêvé pour causer des résistances à la gentrification. C’est Claude qui prend la parole pour le collectif brestois : « Ici, l’opération de rénovation urbaine de la mairie s’appuie sur une vision du quartier centrée sur la seule dimension économique. Et pour faire avancer son projet, elle va utiliser une stratégie classique de division en opposant les groupes sociaux entre eux et les générations entre elles. » C’est ce sempiternel « diviser pour mieux régner » qui est à l’œuvre avec la sortie des cartons d’un nouveau projet, à savoir une crèche privée, des locaux d’accompagnements sociaux sur trois étages – dont le dernier pour le siège social du porteur du projet, avec parking privatif (ça, c’est cadeau !) – et une salle polyvalente attenante réduite à 70 mètres carrés. Après les petits vieux, les petits enfants ! Qui pourrait légitimement s’opposer à la construction d’une crèche ? Le besoin d’un tel aménagement n’est-il pas permanent ?

Raffinement politicien, le projet n’est pour l’instant qu’à l’étude [3]. Mais constitue de fait une menace que les autorités métropolitaines font peser sur le développement d’activités à plus long terme par la population elle-même autant qu’un moyen de tester la cohésion du collectif. Pour le moment, les commerçants et riverains de la place Guérin sont plutôt contre toute proposition excluant les « forces vives » du quartier. Ils soutiennent dans l’ensemble les initiatives fleurissant sur le site. Ne serait-ce qu’en mémoire du combat victorieux contre un programme immobilier qui a fait l’unanimité contre lui. Mais qui aurait quand même vu le jour sans la résistance du collectif et sans sa capacité à rassembler. Il y a donc là une base solide pour relancer la mobilisation contre cet éventuel nouveau projet de privatisation de l’espace public.

Question de respect

Claude again. « Une fois la machine mise en route, une fois que les gens construisent et partagent, les élus prennent peur. » Les personnes impliquées dans l’Avenir l’assurent : la responsabilité collective fonctionne très bien. « Quand nous organisons un concert le week-end, nous arrêtons le son à minuit. Et une heure plus tard, le public a quitté les lieux. » Mais les gens de l’Avenir préparent aussi l’événement en amont : « Deux semaines avant, on fait le tour des boîtes aux lettres des riverains, pour les informer de la soirée et les y convier. Et nous recourons à la presse locale pour annoncer la venue d’auteurs, les projections de soutien, les fournées de pain, la braderie... Enfin, des associations de quartier ou d’autres collectifs peuvent aussi organiser des événements ici. Comme les quinze ans d’un journal, par exemple… » Le fait qu’il n’y a pas ou peu de nuisances relevées par de fâcheux procéduriers depuis le début de l’occupation a participé à instaurer un rapport de confiance et de reconnaissance. Le lieu semble même être entré dans les « mœurs » brestoises, celles du quartier Saint-Martin et de la place Guérin.

« Il est essentiel que la mise en mouvement collective respecte les individualités, les différences de point de vue, de compétence ou de disponibilité », ajoute Claude, décidément intarissable. Un autre participant à l’aventure de l’Avenir fait écho à ses propos. En mode taquin : « Pourquoi ne pas solliciter le budget participatif de 500 000 € mis en place par la mairie ? On pourrait enfin boucher les trous dans le toit et faire un peu d’isolation... ». Et l’assemblée de lui répondre aussitôt : « À condition d’en discuter collectivement. [4] »

Fin des débats, place aux concerts. Endiablés. Mais qui ont pris fin vers une heure du matin, comme prévu. Un peu avant, un vent de nervosité s’était emparé de l’équipe  : la police déployait des effectifs conséquents sur la place. Pour stopper les moulinets de sabre d’un ninja tout droit sorti d’un fait divers du Télégramme de Brest. Une autre erreur dans la froide rationalité économique de ce vieux monde.

Notes

[1] Roman de l’écrivain breton Louis Guilloux, publié en 1942 aux éditions Gallimard.

[2] La place Guérin étant un lieu de deal connu à Brest, les occupants du lieu doivent prendre garde à ne pas donner prétexte à une descente policière.

[3] Il a été débattu le 14 juin, lors d’une séance houleuse du conseil municipal, pendant laquelle le maire s’en est pris aux « quartiers » qui commencent à l’énerver sévère !

[4] Les enregistrements des débats par radio Pikez seront bientôt disponibles en ligne sur Radio Pikez http://www.pikez.space/.


http://cqfd-journal.org/Brest-Saint-Martin-face-a-la
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32783
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes aménagement du territoire, urbanisme, gentrificat

Messagede bipbip » 13 Sep 2018, 01:13

Couvent Levat, quelle place pour les habitants ?

Le texte suivant est le communiqué de presse de collectifs d’habitant-e-s de la Belle de Mai. Dans ce secteur paupérisé et abandonné par les pouvoirs publics, ils demandent à ce que la voix des habitants et notamment celle des plus exclus du débat public soit entendue.

... https://mars-infos.org/couvent-levat-qu ... -pour-3338
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32783
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes aménagement du territoire, urbanisme, gentrificat

Messagede bipbip » 15 Sep 2018, 12:27

Un nouveau blog d’information sur la lutte de la Plaine

La lutte de la Plaine s’est dotée d’un nouveau blog d’information, laplaine.noblogs.org. Vous cherchez des infos sur le projet, les actions menées, l’autodéfense juridique, ou même sur la gentrification en général ? Allez le consulter !

" La Plaine, on est là !

Bienvenue sur le site de la lutte contre la rénovation de la Plaine imposée par la Soléam et la mairie de Marseille aux habitant.e.s et usager.e.s du quartier.

Vous y trouverez aussi bien les dernières infos sur l’avancée du projet que les rendez-vous pour l’empêcher. Ainsi que du matériel pour agir, des analyses pour y voir plus clair, et… les archives de la lutte !

On est là ! On ne partira pas ! Le projet ne se fera pas !

https://laplaine.noblogs.org/

https://mars-infos.org/un-nouveau-site- ... n-sur-3336
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32783
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes aménagement du territoire, urbanisme, gentrificat

Messagede bipbip » 15 Sep 2018, 22:55

Stigmatisation, gentrification : Les gitans de Perpignan laissés pour compte

Depuis quelques années déjà, la ville de Perpignan et les politiques n'hésitent pas à stigmatiser les gitans du quartier St Jacques et souhaitent détruire les habitations anciennes pour accélérer la gentrification sans se soucier des populations vivant depuis de longues années dans ce quartier emblématique de la ville.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Stig ... our-compte
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32783
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes aménagement du territoire, urbanisme, gentrificat

Messagede Pïérô » 21 Sep 2018, 12:26

Contre l’urbanisation forcée de Saint-Bonnet-Briance (87)

La municipalité de Saint-Bonnet-Briance lance son nouveau plan local d’urbanisme qui prévoit une urbanisation galopante de la commune. Des habitant·e·s commencent à s’organiser et lancent une pétition.

Depuis hier s’est ouverte l’enquête publique du plan local d’urbanisme de Saint-Bonnet-Briance https://saint-bonnet-briance.fr/dossier. Au menu, béton pour les terres agricoles et politique de village dortoir. Pour ceux que la lecture de ces 400 pages rebute, voici un bref résumé.

La municipalité propose d’urbaniser une dizaine de parcelles pour y construire une quarantaine d’habitations. L’objectif affiché étant d’augmenter la population du village de 20 %, puisque, parait-il, grossir, s’agrandir, s’étendre, constitue un objectif en soi.

L’urbanisation est prévue à 75 % dans les hameaux proches des axes routiers et seulement à 25 % dans le bourg, sur un modèle de périurbanisation, totalement assumé par la municipalité, qui cherche à faire venir des travailleurs limougeauds (distance de Saint-Bonnet-Briance à Limoges 30 kilomètres).

Des habitant·e·s se mobilisent pour préserver la ruralité de leur campagne. Ils s’opposent à la transformation de leur village en village dortoir, et veulent préserver les terres agricoles et forestières, déjà suffisamment menacées.

Ils ont mis en ligne une pétition, qui sera remise le 11 octobre à la commissaire enquêtrice qui devra se prononcer sur ce PLU. Vous pouvez la signer ici https://www.change.org/p/pour-un-plu-%C ... banisation.

https://labogue.info/spip.php?article256
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes aménagement du territoire, urbanisme, gentrificat

Messagede bipbip » 23 Sep 2018, 14:32

Gentrification : Philippe Saurel veut remodeler le quartier Figuerolles

Montpellier est une ville qui bouge à vue d’œil : nouveaux quartiers résidentiels, nouvelle gare, déplacement du stade de la Mosson vers le quartier Cambacérès, développement urbain tourné vers la Méditerranée… Depuis un demi-siècle, les grands chantiers tels que l’aménagement des rives du Lez ne se sont pas arrêtés, et le rythme ne semble pas prêt de ralentir. Philippe Saurel se place ici dans la droite ligne de l’ancien maire Georges Frêche et entend bien marquer de son empreinte l’aménagement urbain : jusqu’en mars 2019*, la métropole va réaménager la rue Faubourg Figuerolles en suivant un plan de développement à 6 millions d’euros qui laisse bien peu de place à la vie de quartier.

Derrière les travaux, la gentrification

Outre la disparition des espaces verts autour du Lez et en périphérie(1) ou la construction d’infrastructures en zone inondable (comme la nouvelle gare Sud de France ou le futur stade), le processus de gentrification est pointé du doigt. La gentrification, qu’es aquò ? Aussi appelé embourgeoisement, il s’agit du processus de remplacement des habitants des quartiers populaires par des populations plus riches, non pas suite à une série de choix individuels, mais par l’imposition de politiques urbaines. Arrêté estival anti-mendicité, mise en place de « brigades anti-bruit » et nettoyage systématique du street-art contribuent à présenter aux touristes un centre-ville propre comme sur une carte postale – pour ne pas dire aseptisé.

À Montpellier, le boulevard du Jeu de Paume a fait les frais de la gentrification une fois le tramway installé : boutiques Nespresso et bars à chocolat ont remplacé les bistrots et commerces du coin, avec un succès limité. La gentrification s’est ensuite étendue ces dernières années au Faubourg du Courreau, où les loyers ont augmenté au fur et à mesure que se sont installés les restaurants hypes et les galeries d’art. Les familles et les travailleurs précaires qui y habitent sont peu à peu chassés par l’augmentation du prix de la vie, quand ils ne sont pas tout simplement expulsés. Un riverain interviewé considère ainsi que « les loyers augmentent alors que les services restent les mêmes, voire se dégradent ».

... http://www.lepoing.net/gentrification-p ... guerolles/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32783
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes aménagement du territoire, urbanisme, gentrificat

Messagede bipbip » 27 Sep 2018, 17:51

[Cernon] Recycler le territoire et ... engranger les profits

Vendredi 28 septembre 2018 à 10h00 : Rassemblement à Cernon (dans le Jura). Promoteurs, élus et financeurs sont déterminés à exploiter ce qu’il reste de nature autour du Lac de Vouglans et rendre ses environs invivables pour la population locale. Nous sommes déterminés à ne pas laisser passer l’aménagement de nos territoires au profit d’une poignée de capitalistes verts. Refugees welcome, tourists go home !

Les professionnels de l’aménagement du territoire (Office de Tourisme, Communautés de Communes, Élus, …) doivent se réunir à Cernon pour discuter, entre gens sérieux, du futur touristique du lac de Vouglans et de ses environs.
Leurs objectifs sont clairs : « valoriser les ressources du territoire », « créer des start-up de demain » et « soutenir le développement de projets ». Leur vocabulaire verdi fait de « coopératif » et de « durable », ne parvient pas à masquer leur unique but qui reste d’optimiser leurs profits au détriment de nos territoires et de ses habitants.
Ayant appris de leurs expériences passées (débats publics boycottés), ils invitent désormais les « Citoyens » directement à la table des négociations afin de légitimer leurs calamiteuses intentions.

APRÈS LA PYRALE DU BUIS : LA SPIRALE DU FRIC !

Ainsi, nous ne serons pas surpris d’apprendre demain que ce qu’il reste de paysannerie aura succombé sous la spéculation foncière et que les migrants, enjeu des temps présents, resteront livrés à eux-même -subissant les persécutions de l’ordre en marche- tandis que les touristes bénéficieront d’un confort toujours plus optimal.
Ce n’est pas parce que les écoles, hôpitaux et services publics sont démantelés tambour battant que les privatisations rampantes (EDF, SNCF, …) doivent s’étendre à toutes les sphères de nos vies ! Rationalisés et gérés, nos territoires sont confisqués.
Lucides de voir que nos lieux de vie sont vus comme des ressources à exploiter ou des terres à dépecer par les ingénieurs, aménageurs, investisseurs et élus à leur service, nous restons déterminés à agir pour une vie collective faite de partage et de solidarité plutôt que d’exploitation et d’enfermement.

PIRE QUE LE BRUIT DES BOTTES
LE SILENCE DES PANTOUFLES !

Afin de montrer notre opposition à ces aménagements et pour affirmer notre volonté de vouloir habiter -donc vivre- nos espaces communs, nous appelons à rassemblement :
VENDREDI 28 SEPTEMBRE dès 10h00 à CERNON
à proximité du barrage où se tiendra cette réunion de vautours !


https://rebellyon.info/Cernon-Recycler- ... e-et-19567
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32783
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes aménagement du territoire, urbanisme, gentrificat

Messagede bipbip » 29 Sep 2018, 12:43

Marseille
Sous les arbres La Plaine

Samedi 29 septembre une après-midi pour faire hommage aux arbres de la Plaine, contre le déracinement des arbres, des habitants et des forains de la Plaine. Dernier événement avant le début officiel des travaux !
On est là !

Programme

16h04 Historique de la défense des arbres de la Plaine.
16h17 Chorale des arbres, une déambulation contée par Nicolas Mémain et autres lectures.
17h23 Echanges sur les tactiques de défense des arbres et actions créatives.
18h32 Farandole masquée autour des arbres de La Plaine.

Et tout au long, des ateliers autogérés de maquillage et de décoration des arbres par les petits et pétanque pour les grands !

Apporte confettis, rubans, tissus, doudous et tout ce qui te plaira pour habiller les arbres avant cet hiver !

Des ateliers de fabrication de masque auront lieu les mardi 25 et mercredi 26 au parc de la Plaine à 17h, parents et enfants rejoignez-nous avec vos paires de ciseaux !

https://mars-infos.org/sous-les-arbres-la-plaine-3382
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32783
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes aménagement du territoire, urbanisme, gentrificat

Messagede bipbip » 29 Sep 2018, 23:33

Projection « Bougez d'la »
Gentrification au nord de Philadelphie

Paris dimanche 30 septembre 2018
à 16h, La Fabrik, 23 rue du Docteur Potain

Le collectif Droit à La Belleville organise la projection du documentaire "Bougez d'la. Gentrification au nord de Philadelphie" .

La projection sera suivie d'une présentation et d'un débat avec la présence des réalisateurs du film.

Ruby Sanders est arrivée à Philadelphie dans les années 60, après s'être échappée des plantations de Caroline du Sud avec son mari et leurs 7 premiers enfants. En 2016, elle a été expulsée de la maison où elle vivait depuis 50 ans à cause de la gentrification de son quartier. Elle, son petit-fils Speedy, un autre jeune homme du quartier, Yusuf et bien d'autres personnes nous racontent comment l'arrivée massive d'américains blancs aisés défigure peu à peu les rues dans lesquelles ils ont vécu presque toute leurs vies. Ils nous expliquent aussi comment la gentrification s'ajoute à toutes les violences racistes qu'a subi leur communauté à travers l'histoire, de la « guerre contre la drogue » aux incarcérations de masse en passant par les violences policières ou la fermeture des écoles publiques.
Collectif Droit à La Belleville

Collectif de résistances et d'éduc.populaire urbaine pour le Droit à la ville à Belleville et ailleurs dans le monde, pour des alternatives à la gentrification, contre la spéculation, les loyers chers, les expulsions et les plateformes locatives tous

https://fr-fr.facebook.com/pg/droitalab ... e_internal
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32783
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes aménagement du territoire, urbanisme, gentrificat

Messagede Pïérô » 01 Oct 2018, 11:48

Festival d'éducation populaire : "Comme un grondement" - Habitat - Logement - Urbanisme

Bordeaux, du 1 au 6 octobre 2018

Image

COMME UN GRONDEMENT !

Un festival d’éducation populaire pour parler urbanisme et capitalisme, pour parler montant des loyers comme habitats coopératifs, pour parler de vivre à Saint-Michel, et de la nouvelle loi logement, et des squats, et des habitats jeunes…

L’éducation populaire a pour objectif de faire créer et partager des savoirs critiques.

Tous les enjeux de citoyenneté et de démocratie tournent autour de cette reconnaissance du « tous capables » à créer et partager des savoirs, là où l’institution, de l’école à l’entreprise nous apprend, nous donne des leçons, que l’on reçoit obéissant.

« Comme un grondement » festival d’éducation populaire donne la parole à tous ceux qui œuvrent pour l’autonomie, l’émancipation, et la reconnaissance de tout individu comme une richesse.
Comme élément jamais inutile de la société. Et travaille à leur dignité, à leurs droits, et plus particulièrement dans cette troisième édition à celui de l’habitat, du logement et donc aussi de l’urbanisme.
« Comme un grondement » 2018 entre en ville, faites du bruit !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ LE PROGRAMME ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Lundi 1er octobre — Cinéma UTOPIA Bordeaux
► 18h30 — OUVERTURE DU FESTIVAL : auberge espagnole.
► 20h30 — Projection du documentaire « Mainmise sur les villes » suivi d’un débat.
—————————————————————————————————
Mardi 2 octobre — Zig-Zag-Café
► 19h — Kabaret Politik + Concert.
—————————————————————————————————
Mercredi 3 octobre — La Tencha
► 19h30 — Conférence gesticulée « (Re)cours après tes droits! ».
—————————————————————————————————
Jeudi 4 octobre — Université Bordeaux Victoire
► 19h — Chaire « Contre la spéculation : Habiter, coopérer, autogérer! ».
—————————————————————————————————
Vendredi 5 octobre — Lieu à venir
► 19h — Conférence sur les squats
—————————————————————————————————
Samedi 6 octobre — Marché des Douves
► Toute la journée 10h – 22h
Ateliers – débats- concerts – expo – conférence gesticulée

https://upbordeaux.fr/comme-un-grondement/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Logement, squats, luttes de quartiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités