Droit au logement, luttes...à Rennes

Re: Droit au logement, luttes...à Rennes

Messagede Pïérô » 20 Aoû 2018, 11:17

Pique-nique solidaire : Non à la mise à la rue de 55 familles !

Il y a quelques semaines, nous avons été alerté par de nombreuses familles hébergées par la Préfecture dans ses dispositifs hôteliers que leur hébergement ne sera pas reconduit.
En faisant rapidement les comptes, nous constatons que 55 familles sont concernées, dans différents hôtels de Rennes et de la métropole.
55 familles, soit entre 120 et 150 personnes qui vont être mises à la rue. Pour certaines, c'est déjà le cas. D'ici mardi prochain, ce seront d'ores et déjà une dizaine de familles sans solutions de logement. La totalité sera à la rue au 31 août.

La préfecture, obligée de répondre sur le sujet une fois que la presse s'en est emparée, ne s'émeut pas : au contraire même, elle assume pleinement cette remise à la rue, cherchant à se dédouaner sur une présumée vague migratoire qui la ferait loger beaucoup plus de personnes depuis 2017.
La vague migratoire n'est qu'une vue de l'esprit, au mieux, une bien piètre excuse, au pire : une mobilisation large et déterminée de centaines de personnes avait fait le travail des autorités en logeant 180 personnes pendant un an aux Jardins de la Poterie, puis pendant deux mois entre septembre et novembre 2017 au gymnase Echange.
Toutes ces personnes étaient donc déjà présentes sur le territoire rennais, et c'est par la lutte qu'elles avaient obtenues de la préfecture qu'elle fasse son travail : loger les personnes vulnérables, comme c'est inscrit dans le Code de l'Action Sociale !

Au bout d'à peine un an, la préfecture veut jouer la carte de l'amnésie, et explique qu'elle ne peut plus prendre en charge ces personnes. C'est un double paradoxe. Le premier, c'est que c'est son travail. Le second, c'est que c'est elle qui maintient ces personnes dans cette situation de précarité en leur interdisant un titre de séjour qui leur permettrait d'aller vers l'autonomie, aussi bien économique que résidentielle !

Il est hors de question que nous assistions bras ballants à la mise à la rue d'une centaines personnes qui vivent - et pour certaines, travaillent ! - depuis plus d'un an à Rennes !
La rue n'est pas un lieu pour vivre, encore moins pour des enfants !
Nous ne laisserons pas une catastrophe humanitaire se dérouler sous nos yeux !

Rendez-vous donc, lundi 20 août, à partir de 12h, à l'hôtel du relais du Val Blanc à Vern-sur-Seiche (9 rue du Bois de Soeuvres), où un grand nombre de familles concernées vont être prochainement mises à la rue !

Une conférence de presse sera donnée, et nous recueillerons des dons alimentaires (non périssables de préférence), de produits d'hygiène, de nettoyage... qui serviront pour la suite.

VENEZ NOMBREUSES ET NOMBREUX !
LA SOLIDARITÉ EST NOTRE FORCE !
UN TOIT, DES PAPIERS, POUR TOU.TE.S !

Image

http://untoitundroit35.blogspot.com/201 ... se-la.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21807
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droit au logement, luttes...à Rennes

Messagede Pïérô » 26 Aoû 2018, 12:43

Point sur la situation : 55 familles à la rue !

La mise à la rue de dizaines de familles par la préfecture, décidée pour des raisons qui semblent avant tout budgétaires, car apparemment, les préfets seront bientôt récompensé par une prime aux expulsions, (cf.https://www.francetvinfo.fr/economie/em ... 05483.html) ne pouvait rester sans réaction.

Lundi 20 août, un pique-nique solidaire a rassemblé une centaine de personnes devant l'un des hôtels où des personnes migrantes étaient hébergées. Ce temps fort a permis de montrer la solidarité en actes des citoyen.ne.s rennais.e.s et de faire le point sur la situation.
http://alter1fo.com/prefecture-famille-rue-117713



En fin d'après-midi, une tentative d'occupation de gymnase, seule solution possible à court-terme pour loger autant de personnes à la rue, a été empêchée par l'intervention des forces de l'ordre.
https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 28554.html

La mairie, représentée sur place par une élue, a pris la responsabilité de loger 2 familles avec enfants en bas âge, tout en refusant d'ouvrir le gymnase.
Dans un communiqué, la Maire a elle-même regretté cette décision de la préfecture.
http://www.presse.metropole.rennes.fr/a ... nsabilites

Toutefois, que faire pour les autres qui sont déjà dehors, et celles et ceux qui continueront à sortir jusqu'au 31 août (3 familles encore rien qu'aujourd'hui) ?

A quoi joue la préfecture d'Ille-et-Vilaine? Veut-elle voir un campement s'installer dans un square du centre-ville rennais, à la manière de ce qu'il s'est passé à Nantes cet été, forçant la maire de Nantes à ouvrir un gymnase?
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la- ... ts-5929541

On ne peut s'imaginer une situation humanitaire de telle ampleur se dérouler sous nos yeux à Rennes. On ne peut l'accepter.

Une réunion aura lieu entre la mairie et les associations, mardi 28 août. D'ici là, il nous faut trouver des solutions.
Si vous avez une place d'hébergement temporaire et solidaire à proposer, merci de nous envoyer un mail à untoitundroit35@gmail.com

Des actions sont à venir, d'ici la fin du mois d'août et courant début décembre. Restez connecté.e.s !

UN TOIT, UN DROIT !

http://untoitundroit35.blogspot.com/201 ... es-la.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21807
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droit au logement, luttes...à Rennes

Messagede bipbip » 02 Sep 2018, 18:39

Campement festif et solidaire : droit au logement pour tou.te.s !

RDV place de la mairie à Rennes, mercredi 5 septembre à 17h pour exiger des logements pour les exilé·e·s mis·e·s à la rue par la préfecture.

Août 2018 : La Préfecture d’Ille-et-Vilaine met à la rue 55 familles en coupant court à leur hébergement en hôtel. Il s’agit majoritairement de personnes présentes sur le territoire depuis de nombreuses années avec des enfants scolarisés et en attente de réponse à leur dossier déposé en préfecture. Mais aussi de personnes en situation régulière et travaillant : si la préfecture leur donnait des titres de séjours au lieu de ne leur délivrer que des autorisations provisoires de 3 mois en 3 mois, elles pourraient accéder à un logement en payant leur loyer comme tout un chacun !

Si des solutions ont pu être bricolées dans l’urgence pour certaines familles, c’est loin d’être le cas pour toutes. Beaucoup restent dans l’angoisse de savoir où elles pourront dormir ce soir.

En cette première semaine de septembre, rappelons haut et fort qu’aucun.e enfant ne doit avoir à se réveiller dans la rue avant d’aller à l’école !

Et au delà de la situation dramatique de ces familles, c’est le droit de tous et toutes à un logement, à tout âge et sans question d’origines que nous revendiquons !

Ce mercredi 5 septembre, apportons tentes et couvertures place de la Mairie pour dormir ensemble sur les pavés en solidarité avec les personnes qui connaissent cette situation !

Et comme la lutte prend de multiples formes et se nourrit de la fête, on aura le plaisir de partager ce campement avec le cabaret Tortellini et son spectacle de marionnettes, et la danse de la compagnie Coppelius à 17h30, puis la chorale de la Tête à l’Est à 19h, autour d’un repas solidaire et autres surprises..!

LA SOLIDARITÉ EST NOTRE FORCE !

https://expansive.info/Campement-festif ... -te-s-1149
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes...à Rennes

Messagede bipbip » 22 Sep 2018, 22:26

Occupation de la MCE, la lutte continue !

Les occupations "logement" continuent. Ce soir, c’est à la Maison de la Consommation et de l’Environnement (MCE) que les personnes sans solution d’hébergement passent la nuit.
L’équipe très accueillante et solidaire a mis une salle à disposition pour une nuit. Nous avons bon espoir, si la nuit se passe bien, que ça dure jusqu’à lundi.

Dans la journée, deux célibataires et deux familles de plus ont rejoint l’action. Les deux familles ont été mises à l’abri au gymnase puisque la mairie, encore une fois à la place de l’Etat, les prendre en charge. Le 115 a pris une sixième personne célibataire. Une dizaine de solutions ont donc été obtenues. Ce soir, notre lutte continue pour seulement 14 personnes sans solution !
Une AG s’est tenue à 19h : comment poursuivre la lutte ? ; quelles actions ? ; point "organisation matérielle" ; petite engueulade sur le fonctionnement, etc.

Puis, la cantine du réseau de ravitaillement des luttes en pays rennais (c’est le bon nom ?) est arrivée les bras chargés de marmites avec plein de bonnes choses pour le repas

... https://expansive.info/55-familles-de-d ... 29#maj2786
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31978
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Logement, squats, luttes de quartiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité