Droit au logement, luttes... à Angers

Re: Droit au logement, luttes... à Angers

Messagede bipbip » 10 Déc 2016, 13:53

Un toit c'est un droit

Rassemblement ce samedi 10 décembre 2016 à 15h, devant la Bourse du travail

Le Cercle 49 se fait le relais de cet appel lancé à la fois par le Collectif de Syndicalistes pour l’Entr’aide et la Solidarité et le Collectif de Soutien aux Sans Papiers 49 :

Ouverte début octobre dernier, la réquisition d’un ancien immeuble de fonction de la caserne du Chêne-Vert, à Saint-Barthélémy d’Anjou, accueille à l’heure actuelle plus de 60 personnes, pour la plupart des Rroms originaires de Roumanie, qui vivaient auparavant à la rue ou dans des conditions plus que précaires. Et l’État et la justice les poussent à retourner à la rue…


En effet le Tribunal Administratif de Nantes a ordonné le 22 novembre 2016 dernier aux habitant-e-s de quitter leurs logements sous quinze jours. Cette décision est purement scandaleuse. D’une part parce qu’elle émane d’une plainte du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) qui n’est que le locataire et non le propriétaire de ces locaux, qui n’est autre que l’agglomération Angers Loire Métropole. Depuis quand voit-on un locataire porter plainte à la place de son propriétaire ?

De plus les arguments avancés par le Tribunal administratif sont pour nous purement scandaleux :
– Cette décision est rendue dans l’intérêt supérieur de l’enfant. Des enfants vivent effectivement avec leur famille dans ces apparte-ments. Ces enfants sont scolarisés, suivie médicalement, etc. Qu’en sera t-il lorsque l’État aura jeté une nouvelle fois leur famille à la rue ?
– Les bâtiments sont insalubres. Étrangement cela n’avait pas l’air de choquer la direction du SDIS auparavant puisque des pompiers et leur famille y ont vécu jusqu’au mois d’août dernier. De plus le TA renvoie les habitant·e·s vers le SAMU-Social (115), et donc le lieu d’hébergement de Rouchy ( Bungalows situés derrière le Gaumont-Multiplex) qui est dans un état sanitaire indigne, régulièrement dénoncé. De plus en plus de bruits circulent d’ailleurs concernant une éventuelle fermeture de ce lieu par les autorités sanitaires.
-Il n’y a pas l’eau courante dans les bâtiments. C’est faux. Depuis l’ouverture de la réquisition il y a de l’eau dans l’ensemble du bâtiment. Et il y a même l’électricité !

Malgré cette décision inique du Tribunal Administratif de Nantes, nous restons déterminé·e·s à faire en sorte qu’aucune personne, qu’elle ait une carte d’identité française ou non, ne vive à la rue. Nous restons mobilisé·e·s pour prouver que, pour nous, la solidarité n’est pas un simple mot. Elle se vit en acte, au quotidien.
L’Agglomération angevine a également une responsabilité dans cette situation. Elle dispose de nombreux logements vides sur Angers, alors que des personnes vivent à la rue. Pour nous l’équation est simple : Angers Loire Métropole doit réquisitionner tous ces logements et les mettre à la disposition de celles et ceux qui en ont besoin.

Ensemble, apportons notre soutien à cette réquisition
SAMEDI 10 DÉCEMBRE à 15h devant la Bourse du travail
et plus largement pour réclamer :

Un toit c’est un droit, pour les Français·e·s-s comme pour étrangers·ères !
Réquisition de tous les logements vides !
Régularisation de tous les sans-papiers !
Liberté de circulation et d’installation !


https://nantes.indymedia.org/events/36374
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes... à Angers

Messagede bipbip » 15 Déc 2016, 14:08

Squat au Chêne Vert à Angers : une mobilisation contre l'expulsion des familles Roms

D'anciens logements de pompiers à Angers sont squatés depuis quelques jours par une soixantaine de Roms, des familles avec de jeunes enfants. Et si le service d'incendie et de secours leur garantit qu'ils peuvent rester jusqu'à fin janvier, le TA de Nantes a ordonné l'expulsion...

... http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... r=EPR-521-[france3regions]-20161212-[info-bouton4
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes... à Angers

Messagede Pïérô » 05 Jan 2017, 10:01

Samedi 7 janvier 2017

Rassemblement de soutien au Chêne Vert
à 15h, Place du Ralliement, 49100 Angers

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22004
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droit au logement, luttes... à Angers

Messagede bipbip » 05 Avr 2017, 11:23

Mercredi 5 avril 2017

Personne à la rue, on a les boules !

APPEL

Trois lieux de vie réquisitionnés seront prochainement expulsés.
Et pourtant, ces lieux sont des propriétés publiques qui n'ont pas de destination prévue actuellement. C'est donc plus de 120 personnes (adultes, enfants, bébés) qui seront prochainement à la rue. Nous ne pouvons plus supporter une telle chasse à l'homme par les autorités. Nous nous épuisons à rechercher, à installer, à organiser des lieux d'hébergement ( 23 en 8 ans ! )
C'est pourquoi nous avons décidé d'alerter l'opinion publique par une action de longue durée.
A compter du mercredi 5 avril, nous nous installerons avec nos amis migrants dans l'espace public du jardin du Mail et ce, tous les jours à partir de 18 heures jusqu'à satisfaction de nos revendications.
Nous ne cacherons plus longtemps toute cette détresse que les pouvoirs publics n'ont cesse d'occulter ou de vilipender.
Venez dire que vous n'êtes plus d'accord avec la manière d'accueillir les migrants en France qui se distingue par son absence d'humanisme et de solidarité.
Nous appelons les Angevins à venir soutenir moralement et matériellement cette mobilisation et à faire connaître notre combat au nom de la dignité humaine.

Maintien des habitants à La Vendange !
Maintien des habitants au Chêne-Vert et aux Trois-Paroisses !
Pas d'expulsion sans solution de relogement !

Image

Image

https://lecercle49.wordpress.com/2017/0 ... es-boules/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes... à Angers

Messagede bipbip » 13 Mai 2017, 20:17

Saint-Sylvain d'Anjou dimanche 14 mai 2017

Ils vivent ici, ils restent ici !

Image

Dimanche 14 mai, à partir de 11 heures, nous débuterons un potager collectif sur les terres du squat de La vendange où vivent une trentaine de demandeurs d'asile depuis le mois de septembre 2016.
La plupart de ces migrants sont des anciens occupants du Château de Moulinsart et se trouvent trimbalés de réquisition en réquisition depuis de trop nombreuses années suite aux expulsions inconséquentes décidées par les autorités.
Cette journée sera pour nous, un signe fort adressé aux pouvoirs publics ( et d'autres suivront...) pour leur dire que nous exigeons le maintien de ces personnes dans leur lieu de vie actuel tant qu'aucune solution de relogement ne leur sera proposée.
Venez avec nous participer à la création de ce jardin dans cette maison laissée à l'abandon, propriété d'Angers Loire Métropole.

A dimanche 14 mai, toute la journée à partir de 11 heures
Jardinage, bricolage, rencontre...
Apportez vos outils, vos jeux, vos envies.
Piquenique sur place

Image

https://lecercle49.wordpress.com/2017/0 ... jardinage/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes... à Angers

Messagede bipbip » 18 Juil 2017, 08:15

Mardi 18 juillet 2017

Fêtons la fraternité à La Rose

Jetés du Port de l'Ancre, jetés de la Petite Pignonnière, jetés du Château de Moulinsart, jetés de La Vendange, nos obstinés migrants amoureux de la douceur angevine, ont repris une nième fois leur matelas sur le dos pour aller quérir asile ailleurs …
Voilà c'est chose faite, un nouveau coin de paradis réquisitionné les attend. Ce sera La Rose, au 41 avenue Maurice Tardat, juste devant le Lycée Professionnel Simone Veil. Cette maison laissée à l'abandon depuis plusieurs années est la propriété de l'Agglo, nous nous réjouissons donc que nos impôts servent à ce geste humanitaire !

Mardi 18 juillet à partir de 19 heures, nous invitons tous les Angevins à venir fêter à La Rose la victoire de la fraternité sur la bêtise et la haine.
Apportez votre pliant et un petit quelque chose à boire ou à manger.
Et si vous êtes sur la route des vacances, n'oubliez pas de noter cette adresse pour nous envoyer une jolie carte postale avec un petit message de soutien. La boîte aux lettres est déjà installée, nous les lirons au cours de la soirée !

https://lecercle49.wordpress.com/2017/0 ... a-la-rose/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes... à Angers

Messagede bipbip » 26 Juil 2017, 00:08

Mercredi 26 juillet 2017

Soirée-ciné à La Rose !

Image

https://lecercle49.wordpress.com/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes... à Angers

Messagede Pïérô » 28 Juil 2017, 11:56

ANGERS : Expulsion de 100 personnes sans hébergement

ANGERS : Relogement des expulsé-e-s !!
100 personnes dont 30 enfants expulsés de leur logement,
à la rue depuis 10 jours


Le 11 juillet, la Préfecture a organisé trois expulsions simultanées d’immeubles publics ou semi publics occupés depuis plusieurs mois par une centaine de sans logis (demandeurs d’asile, prioritaires DALO ou DAHO, réfugiés …) en état de nécessité, et faute d’avoir été hébergés conformément aux obligations légales de l’état et du département.

La police, présente en grand nombre,mais aussi des maitres chiens ont participé à cette opération menée contre des familles et personnes vulnérables et pacifiques, parmi lesquelles une trentaine d’enfants.
Ni enquête sociale ni hébergement n’ont été proposés ou mis en place.
Cette expulsion a été demandée notamment par la Mairie d’Angers et le Conseil Départemental.

Après avoir été pourchassés par la police, les expulsés soutenus par des associations, des collectifs et des habitants solidaires se sont installés à proximité d’un Centre d’Hébergement d’Urgence sous un campement de fortune, attendant des solutions d’hébergement.

Une partie d’entre eux étaient dans l’attente d’un relogement temporaire ou durable.
Leurs appels au 115 n’ont pas abouti depuis.

Or la Ville d’Angers regorge de locaux vacants, à commencer par 3 anciens foyers de jeunes travailleurs pouvant être rapidement remis en activité.

Force est de constater que, au prétexte de “ne pas faire appel d’air”, les acteurs publics ont conduit une opération de grande brutalité sociale pour tenter de les faire disparaître et ainsi, échapper à leurs obligations légales.

Nous demandons à l’Etat de prendre toutes les dispositions pour loger durablement ces sans toit, au besoin par voie de réquisition compte tenu de l’importance du nombre de locaux et de logements vacants, et au département de protéger les familles avec enfants en conformité avec ses responsabilités héritées de la loi de décentralisation.

Nous apportons notre soutien entier à la lutte des expulsés et aux associations, collectifs et militant-e-s qui sont à leurs côtés depuis 10 jours.

Un toit c’est un droit !


https://www.droitaulogement.org/2017/07 ... bergement/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22004
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droit au logement, luttes... à Angers

Messagede Pïérô » 05 Oct 2017, 11:44

Jeudi 5 octobre 2017

Rassemblement Droit au logement pour tous / Contre les expulsions sans relogement

à 18h, Mairie d'Angers, Bd de la Résistance et de la Déportation, Angers

Image

https://alter49.org/rv/4947
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22004
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Droit au logement, luttes... à Angers

Messagede bipbip » 30 Jan 2018, 08:51

Action pour le rétablissement de l'accès à l'eau potable pour les habitant.e.s de 2 maisons réquisitionnées

Ça fait déjà plusieurs mois que l' Agglo d'Angers a coupé l'eau dans deux des réquisitions ( La Rose et de la Rromanerie) et ça fait des mois que les militant.e.s réclament le rétablissement de cette eau, en vain.

Ayant épuisé tous les recours légaux, une action pacifique a été menée hier dans les locaux de l'administration, 83, rue du Mail.

... https://nantes.indymedia.org/articles/39923
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes... à Angers

Messagede bipbip » 15 Mar 2018, 03:20

Marche pour l'eau et pour un accueil digne de tous les exilés

Samedi 17 mars 2018
à 15h, Place du Ralliement, 49100 Angers

En quoi ce projet est-il criminel ?
Parce qu'il faut être aveugle ou bien cynique pour croire que quelques règlements, quelques barbelés, quelques policiers de plus peuvent entamer la détermination de ces milliers d'exilés jetés sur les routes. Chaque jour qui passe nous apporte la preuve que ces damnés de notre civilisation capitaliste préfèrent périr noyés en Méditerranée, écrasés sous les roues de camions ou perdus dans la neige des cols alpins plutôt que de continuer à vivre sur les lieux de leur désespérance.
Restreindre leurs droits ne fera que les pousser dans la clandestinité et donc rendre leur survie plus périlleuse encore. Ce énième projet de loi n'a pour but que de criminaliser davantage tous ces « salauds de pauvres » à la dérive sur les routes de l'exil et les livrer à la vindicte nationaliste et xénophobe comme le pouvoir l'a toujours fait pour mieux nous diviser.

Samedi 17 mars, nous marcherons dans les rues d'Angers pour dénoncer les conditions indignes d'accueil mises en place par les pouvoirs publics des personnes qui ont dû se résigner au choix douloureux de l'exil et qui cherchent l'asile dans notre pays.
Nous dénoncerons en particulier le recul des droits des étrangers et la maltraitance institutionnelle qui se met en place à leur encontre à travers le projet de loi asile et immigration du gouvernement.
Nous mettrons en lumière cette politique indigne par l'exemple concret à Angers du refus des pouvoirs publics de donner accès à l'eau aux migrants qui ont trouvé refuge sous les toits des auto-réquisitions de La Rose et de La Romanerie.

Des personnes en souffrance habitant Angers sont actuellement volontairement privées d'eau !
Nous n'acceptons pas cet état de fait.
Par conséquent, nous appelons tous les Angevins à venir manifester leur indignation le samedi 17 mars. Puisque la ville d'Angers refuse toujours d'offrir son eau aux personnes exilées réfugiées dans les auto-réquisitions, nous irons nous-mêmes ensemble à la recherche de cette eau qui leur est défendue !

La marche débutera Place du Ralliement à 15 heures (1). Nous nous rendrons, munis de baguettes de sourcier et d'accessoires de toilette, sur les lieux susceptibles d'abriter une source d'eau potable :
la préfecture (2), le conseil départemental (3), l'hôtel de ville (4) et le siège d'Angers Loire Métropole (5). Nous déposerons alors sur les façades de ces quatre bâtiments administratifs, des messages exprimant notre demande et notre colère.

De retour sur la place du Ralliement vers 16h30, nous organiserons la distribution pour tous les participants à cette « marche pour l'eau » d'un grand verre d'Apeldère, l'eau miraculeuse de la ville d'Angers puisque capable, d'après notre maire, d'attirer les migrants du monde entier…
Les fonds collectés par cette distribution iront aider les demandeurs d'asile actuellement en déshérence à Angers.
Le tout en chansons bien sûr !

Au-delà du fait d'exiger des autorités qu'elles donnent enfin accès à l'eau à ces quelques personnes étrangères exclues et maltraitées, nous attendons bien évidemment des pouvoirs publics la mise en place de véritables conditions d'accueil, dignes et fraternelles, pour tous dans notre ville !

« La guerre économique, disait Gandhi, est une torture prolongée et ses ravages ne sont pas moins cruels que ceux que décrivent si bien les ouvrages sur la guerre. Nous nous préoccupons moins de la guerre économique parce que nous sommes habitués à ses effets mortels. Le mouvement contre la guerre est juste mais je crains pourtant qu'il ne soit voué à l'échec s'il ne s'en prend à la racine du mal : l'avidité humaine. »
Aujourd'hui, ses victimes viennent frapper à nos portes pour réveiller nos consciences. Demain, ses rangs grossiront encore davantage des victimes du changement climatique. L'irruption de ces milliers d'exclus dans nos vies « privilégiées » sonne notre dernière chance de vivre autre chose que la barbarie qui s'annonce, de faire enfin le choix d'une vraie civilisation, d'imaginer et de construire de nouveaux rapports sociaux basés sur le bien commun, l'entraide et le partage.
Eux, ont déjà tout perdu.
Nous, allons perdre le peu d'humanité qu'il nous reste,
seule règnera l'indifférence sur cette terre dévastée.

Les mains tendues de nos frères sont là avant tout pour nous questionner et pour nous rassembler.
A samedi 17 mars !

Premiers signataires de l'appel : CSSP 49 - Le CERCLE - NPA 49 - AL 49 - LEA 49 - Collectif Segréen pour la Libre Circulation des Personnes - Syndicat de la Médecine générale - la revue pratiques - Médecins du Monde Angers - …

... https://lecercle49.wordpress.com/2018/0 ... es-exiles/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes... à Angers

Messagede bipbip » 26 Mai 2018, 11:52

Pour faire plaisir à Béchu, tous citoyens dimanche!

C'est pas nous, c'est Béchu qui le dit :
Le dimanche 27 mai doit être une journée citoyenne
durant laquelle chacun donnera du temps… pour les autres :

Image

Alors voilà, le Collectif de Soutien aux Sans-Papiers et ses amis saluons cette belle idée et vous invitons dimanche 27 mai à donner un peu de votre temps en venant aider les mineurs étrangers réfugiés sous le toit de la libre réquisition de La Vendange,
cette bâtisse propriété des pouvoirs publics, laissée à l'abandon et sans destination depuis des années.

Image

Ces « autres » ont en effet bien besoin de votre soutien car en dépit de tout le travail et du suivi mené auprès de ces jeunes par de nombreuses associations, la justice vient d'ordonner sans appel
leur expulsion de cet ultime refuge dans un délai de 2 mois.

En ce dimanche 27 mai donc, nous manifesterons notre solidarité avec les plus démunis en les aidant à créer un potager rempli d'espoir sur ce jardin en friche.
Nous montrerons ainsi notre détermination à exiger des autorités leur maintien sous ce toit tant qu'aucune solution pérenne de relogement ne leur sera proposée.
Apportez vos outils de jardinage, vos graines, vos plants…
Que la vie fleurisse sur cette terre angevine et dans leurs cœurs.
Bienvenue à tous les exilés !
Plan d'accès à La vendange, route de Paris à la sortie d'Angers :
Jardinage toute la journée à partir de 10 heures
Piquenique partagé sur place
Et musique !

https://lecercle49.wordpress.com/2018/0 ... -dimanche/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes... à Angers

Messagede bipbip » 13 Sep 2018, 23:15

Manifestation contre la loi Elan

Samedi 15 septembre 2018
à 15h, Préfecture, Place Michel Debré, Angers

Image

Image

https://alter49.org/rv/5384
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes... à Angers

Messagede bipbip » 15 Sep 2018, 11:38

Réquisition d'une ancienne CPAM contre la loi ELAN

Face à la crise de l'accessibilité au logement,
Et contre le projet de loi ELAN,
Nous avons réquisitionné l'ancienne CPAM du quartier de la Doutre à Angers.

Une manifestation contre la loi ELAN est prévue ce samedi à 15h devant la préfecture d'Angers,
Elle sera suivie, à partir de 18h, d'une AG et d'une bouffe d'ouverture à la CPAM réquisitionnée.

Image

Face à la crise de l'accès au logement,
Face à la loi ELAN qui va multiplier le nombre de personnes à la rue,
Face aux caricatures qui sont produites des auto-réquisitions,
Pour répondre affirmativement et positivement,
Pour produire une image heureuse des réquisitions,

Auto-réquisition d'un espace d'accueil, d'hébergement et d'activités.

Nous avons collectivement réquisitionné l'ancienne CPAM du quartier de la Doutre à Angers depuis le 3/09/19. Celle-ci était laissé sans occupation ni activité depuis au moins deux ans. Nous souhaitons par ce texte éclairer notre démarche.

La crise de l'accès au logement est une réalité

En France, aujourd'hui, on compte entre 140 000 et 240 000 personnes à la rue1. En étendant la problématique au mal-logement, c'est 3,6 millions de mal-logés2. En moyenne, ce sont 2000 personnes qui meurent chaque année dans la rue3.

Pourtant, face à cela, l'INSEE relevait en 2018 que 2,8 millions de logements demeuraient vacants. Le chiffre donne d'autant plus le vertige - au vu du drame humain auquel il doit être confronté - puisqu'il a augmenté de presque 30 % depuis 20104.

Les auto-réquisitions comme dernière solution

La situation prend une perspective supplémentaire lorsque l'on sait que les pouvoirs publics ont la possibilité légale de pratiquer la réquisition de ces bâtiments laissés vacants, ceci depuis la loi d'octobre 1945, dispositif réaffirmé par la loi de lutte contre les exclusions de juillet 1998.
Pourtant, ces lois ne sont quasiment jamais appliquées.

Nous ne pouvons nous satisfaire de cette situation insupportable, tant du point de vue logique qu'éthique.

Face à cela, depuis des années, des collectifs de citoyens et citoyennes bénévoles, réunis en associations (Droit au Logement, Fondation l'Abbé Pierre...) ou non, militent pour la réquisition de ces bâtiments pour permettre un accès - même temporaire - à un toit.

D'autres, comme nous, décident de s'organiser pour pratiquer des auto-réquisitions et mettre hommes et femmes, jeunes ou vieux, enfants et parents à l'abri.

Une situation en passe de se dégrader

Si la situation peut déjà paraître catastrophique, elle risque encore de se dégrader.

Le projet de loi ELAN, qui passe en Commission Paritaire Mixte le 19 septembre, ne peut qu'aggraver ce drame humain. En effet, les procédures pour expulser les locataires les plus fragiles se trouvent maintenant largement facilitées ; la vente du parc HLM à des bailleurs privés - dont l'objectif est économique bien plus que social - est encouragée ; la loi SRU - qui visait à développer le parc de logements sociaux - est détricotée.

Enfin, la pratique de l'auto-réquisition de bâtiments vacants - qui permettait de sortir de situation dramatique, au moins temporairement - se voit pénalisée : celles et ceux qui occupent un bâtiment sans titre pour se mettre à l'abri seront non seulement renvoyés vers la rue, mais risqueront à présent la prison.

Face à cela : nous réagissons, nous auto-réquisitionnons...

A Angers, la situation est comparable à la situation nationale : le 115 est débordé et, en ce début du mois de septembre, déboute des dizaines de personnes5 - parfois même des mères isolées avec enfants en bas âge - qui souhaitent y trouver refuge pour la nuit. Les Centres d'Accueil pour Demandeurs d'Asile sont saturés.

Et pourtant, toujours selon le même rapport de l'INSEE, 12 914 logements demeurent vacants à Angers.

Face à ce constat, face à la dégradation nouvelle de la situation que laisse entrevoir le projet de loi ELAN, nous avons décidé collectivement de réquisitionner l'ancienne CPAM, sise au 34 boulevard Daviers..

... et nous revendiquons !

Notre démarche est affirmative. Nous cherchons à :

- Permettre à des hommes et des femmes de trouver un toit, même temporairement, face à la crise de l'accessibilité aux logements et à l'hébergement d'urgence,

- Produire une image heureuse du principe d'auto-réquisition : cette fois en bonne intelligence avec le propriétaire - l'Institut de Cancérologie de l'Ouest - qui prévoit une vente à l'entreprise ALTER pour le début de l'année 2019, nous avons entamé une médiation pour respecter les souhaits du propriétaire tout en trouvant des solutions concrètes aux problèmes que nous soulevons,

- Nouer la problématique du logement à celle de la vie du quartier : cet espace se veut aussi un espace d'activités socio-culturelles, ludiques et de partage de matériel et de savoir-faire, ouvert aux résidents du bâtiment occupé comme aux habitantes et habitants du quartier.

Notre démarche est également revendicative. Nous demandons :

- L'application des différents dispositifs de réquisition prévus par la loi,

- L'ouverture d'un plus grand nombre de place, dans les dispositifs d'hébergement d'urgence type 115, comme au sein des CADA,

- Le retrait de la loi ELAN, et notamment des articles concernant :
* La pénalisation des occupants sans droit ni titre,
* Le détricotage de la loi SRU,
* Les dispositifs favorisant la cession de la gestion des HLM à des bailleurs privés,
* La diminution des délais d'expulsion,
* La quasi-suppression des normes d'accessibilité pour les personnes en situation de handicap dans les logements neufs.

Le collectif des habitantes et des habitants de la CPAM réquisitionnée.

Plus d'infos :
cpam.occup(at)protonmail.com
FB : CPAM réquisitionnée


https://nantes.indymedia.org/articles/42613
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05


PrécédenteSuivante

Retourner vers Logement, squats, luttes de quartiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité