Droit au logement, luttes...à Gap ( 05)

Droit au logement, luttes...à Gap ( 05)

Messagede Béatrice » 11 Jan 2017, 19:17

samedi 14 janvier 2017 à 17h à GAP

centre social des Pleiades
concert soutien un toit un droit

La maison Cézanne, appartenant à la mairie et vide depuis 10 ans, a été réquisitionnée le 18 avril par le collectif Un Toit Un Droit, afin de protéger une famille de la rue.

Depuis, cette famille et d'autres accueillies par la suite ont été relogées, non sans lutte. Malheureusement, la situation ne fait que s'aggraver et nous accueillons toujours, principalement des familles mais pas uniquement.

De nombreux logements habitables sont vides, même à Gap. C'est un choix délibérer que de laisser toutes ces personnes à la rue. Pour nous, c'est totalement inacceptable.

Beaucoup de monde a trouvé refuge à la maison en bientôt 9 mois. Et encore beaucoup d'autres à venir. Certain.es ne font que passer, d'autres s'installent dans les Hautes-Alpes. Rencontre, Accueil, Soutien, Solidarité, Partage...

Ces personnes n'ont pas la moindre ressource. Pourtant, il y a des frais qu'on ne peux pas éviter, même si nous sommes aidés par les associations caritatives.

Nous continuons l'aventure, c'est pourquoi nous vous convions à cette soirée. Vous pourrez nous rencontrez, discuter, et pourquoi pas, nous rejoindre. Tous les bénéfices serviront à faire vivre la maison Cézanne et le collectif.

Parce que la solidarité et le partage sont possibles. Parce que l'autre est une richesse.

Image

https://05.demosphere.eu/rv/1059
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2786
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Droit au logement, luttes...à Gap ( 05)

Messagede bipbip » 04 Mai 2017, 17:04

Gap (05): la maison Cézanne est menacée d’expulsion

Nous, collectif « Un toit un droit », avec ou sans papiers, vous informons que la commune de Gap nous assigne au tribunal de Gap le 16 mai au matin, par voie d’huissier, en vue d’une expulsion de la maison Cézanne par jugement en référé.

Cette maison a été réquisitionnée [Note de Squat!net: occupée, en réalité, la réquisition est un «ordre que donne l’autorité publique de mettre à sa disposition des personnes ou des choses»…] il y a plus d’un an par le collectif pour trouver une solution d’hébergement à une famille à la rue avec des enfants en plein mois d’avril. Depuis il y en a eu bien d’autres… Car ce lieu n’est pas seulement une maison qui a servi à héberger plus de 80 personnes, dont beaucoup n’avaient aucune solution d’hébergement bien qu’elles soient en droit d’en avoir un. C’est aussi une cuisine, un lieu de ressources, un endroit pour rencontrer d’autres personnes et échanger sur nos situations.

Nombreux-es sont les ancien-nes habitant-es qui viennent y préparer leurs repas, en effet illes ont été relogé-es dans des chambres d’hôtel dans lesquelles il est interdit de cuisiner et le centre du 115 « La Cordée » est interdit aux mineurs ; ces familles n’ont donc pas de solution, hormis la maison Cézanne, pour préparer des repas chauds à leurs enfants.

Pour préparer notre défense nous avons convenu collectivement de constituer une large liste des habitant-es de cette maison. Nous vous invitons à nous envoyer la photo de votre carte d’identité recto-verso par mail à untoitundroit@@@riseup.net si vous acceptez de vous joindre à cette liste, qui sera fournie à notre avocate en vue du procès. Notre démarche est bien de ne pas individualiser les procédures judiciaires mais d’assumer collectivement nos actions.

RDV samedi 6 mai à 10h au rond-point des vaches, à Gap, pour manifester notre opposition à l’expulsion.

Nous nous défendons, nous ne les laisserons pas faire !
Solidarité ! Cézanne vit, aujourd’hui et pour longtemps !

https://fr.squat.net/2017/05/03/gap-05- ... expulsion/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes...à Gap ( 05)

Messagede bipbip » 16 Aoû 2017, 15:55

Vendredi 19 août 2017 à Briançon : Journée Sans Frontière « Chez Marcel »

Oyé Oyé briançonnais, briançonnaises, amis (es) de passage pour un jour ou pour toujours, qui que vous soyez nous avons une bonne nouvelle !

Au 20 route de Puy Saint Pierre à Briançon une maison qui depuis plus de 5 ans sommeille, une maison à l’abandon s’éveille ! Certes, il a fallut de nombreuses heures de rénovation, de bricolage, de débrouille, de franche rigolade pour la faire renaître. Il a fallut pas mal de bras aussi, beaucoup d’éponges, de coup de balais et de serpillières pour récurer la poussière et la suie accumulée, déblayer, et réhabiliter… Mais voilà après plus de 10 jours de travaux la maison est prête à accueillir de nouveaux habitants ! En investissant cette maison, la volonté de notre collectif est de créer un lieu de vie pour les sans papiers. En effet il est nécessaire de multiplier les lieux d’accueil et de solidarité. Cette maison est aussi un lieu ouvert de partage, d’échange et d’expressions multiples.

Pour vous la faire découvrir, nous vous invitons le 19 août 2017 à partir de 10h du matin !

Programme du jour :

Nous commencerons par un café-rencontre et une visite des lieux, ou nous prendrons le temps de vous expliquer le projet. Dans la matinée nous vous invitons à participer à la création du poulailler.

A midi, repas tiré du sac tous ensemble.

Tout au long de l’après-midi, nous proposerons des discussions et débats sur la situation à la frontière franco-italienne, les différentes initiatives d’accueil et la militarisation des frontières, pour faire le point et continuer à s’organiser dans les Hautes Alpes. Et aussi, atelier peinture et bœuf musical !

Le soir à partir de 19h concert exceptionnel du groupe DIALCALOIZ et repas spaghettis !

Nous vous attendons nombreux et nombreuses au 20, route de Puy saint Pierre !

Vous êtes priés de venir à pieds ou à vélo (sauf personne à mobilité réduite) car il n’y a pas de parking mais là maison se trouve à 5 minutes à pieds de la station service et 10 minutes du parking de la Shappe.

https://fr.squat.net/2017/08/12/brianco ... ez-marcel/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes...à Gap ( 05)

Messagede bipbip » 03 Sep 2017, 15:58

05/09 Briançon Squat « Chez Marcel »: Appel à chantier

Salut à tous et toutes,

Un chantier d’isolation est prévu au Squat « Chez Marcel » (lieu d’accueil des amiEs sans-papiers). La maison est composée d’une grande grange et d’une partie habitation. Pour anticiper l’hiver, on a décidé de mener un chantier de plusieurs jours à partir du 5 septembre. Il s’agit d’isoler murs et plancher avec paille et balle de riz.
Pour le financement du projet, on est au top. Pour la main d’oeuvre…on vous attend tous et toutes pour 2 heures, 2 jours ou 2 ans:
20 route de Puy Saint Pierre à Briançon.

On a besoin également de personnes motivéEs pour faire la bouffe durant le chantier… car comme on dit: on ne peut pas être au four et au moulin!

RDV à partir du 5 septembre pour le déchargement des bottes de paille!


https://refugeeswelcome05.noblogs.org/p ... -chantier/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes...à Gap ( 05)

Messagede bipbip » 19 Sep 2017, 10:16

Ouverture d’un lieu d’accueil à Veynes, en solidarité avec les mineurs isolés en exil

Face à la situation d’urgence et à la mauvaise volonté de l’État et du département des Hautes-Alpes, une maison (à l’abandon depuis plus de dix ans et appartenant à un obscur office foncier public marseillais) est réquisitionnée occupée [Note de Squat!net : en réalité, le lieu a été occupée, car la réquisition est un « ordre que donne l’autorité publique de mettre à sa disposition des personnes ou des choses »…] à Veynes pour loger des migrants mineurs laissés à la rue.

Nous comptons assurer un accueil digne et solidaire de dix à vingt jeunes dans cette maison, préparer des repas, donner des cours de français, organiser des activités diverses et variées (bricolage, jeux, randonnée…), accompagner dans les démarches administratives (reconnaissance de minorité, demande d’asile, scolarité…) et tout simplement faire vivre le lieu !

Nous exigeons immédiatement des conditions d’accueil dignes pour toutes et tous les exilé·e·s arrivant en France, et nous nous organisons depuis nos villages pour rendre possible cet accueil solidaire !

Des habitant·e·s solidaires des Alpes du Sud – Collectif CHUM (Centre d’Hébergement d’Urgence de Mineurs exilés)

Contact : 07 58 43 01 00

La « Maison des chefs de gare » est située 23 avenue des Martyrs, à Veynes (rond-point direction Grenoble, 300 mètres à gauche).


https://grenoble.indymedia.org/2017-09- ... -un-lieu-d
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes...à Gap ( 05)

Messagede bipbip » 08 Mar 2018, 15:04

Mobilisation de soutien contre l’expulsion du Chum de Veynes

Mardi 13 mars 2018
à 09h30, devant le tribunal de Gap

Image

Depuis le 9 septembre 2017, le centre d’Hébergement d’Urgence de Mineurs Exilés (Chum) de Veynes a accueilli plus d’une centaine de jeunes arrivant de la frontière italienne, car ni le Conseil Départemental ni l’État n’ont eu la volonté de mettre en place des dispositifs d’hébergement suffisants, pourtant de leur responsabilité ! Face à ces lamentables moyens institutionnels, ce lieu occupé et autogéré veut montrer qu’un accueil digne et réactif est possible.

Le 13 mars aura lieu à Gap le procès d’expulsion du Chum (tract en pièce jointe) : ce lieu autogéré, organisé par des gens qui demandent à minima que les institutions respectent la loi, et qui proposent beaucoup mieux qu’elles. Ce procès, c’est la seule réponse officielle de l’État face à nos dénonciations, et l’on voit que pour protéger ses remparts, le rouage est huilé : huissiers, traitement des demandes d’expulsion, dans ce sens cela fonctionne bien ! Fait de briques et de brocs, le CHUM est un lieu de vie, de passage, d’échange, d’entraide qui répond à l’urgence constante et à un besoin criant d’humanité.

Au quotidien, écœuré par cette triste politique, le CHUM est rythmé de récups, de dons, de permanences médicales, d’accompagnements juridiques, de moments de partage, de visites prévues ou spontanées qui font du bien. Il continue à vivre, malgré nos gros cernes qui nous empêchent d’oublier cette triste réalité.

Mobilisons nous pour défendre ce lieu d’accueil solidaire et continuons à dénoncer la politique anti-migratoire de l’état français !

- rendez-vous à 9 heures 30 devant le tribunal de Gap pour un petit déjeuner déterminé, avant le début du procès d’expulsion prévu à 10h30
- prises de parole et discussion autour de la sale politique d’accueil des exilé·e·s par l’état français. Focus particulier sur les très difficiles prises en charge des soins et de la scolarisation des mineurs exilés dans les Hautes-Alpes.
- et à midi : cantine collective : devant le parvis du Conseil Départemental pour lui rappeler ses obligations d’accueil digne des mineurs exilés

Le collectif de soutien au Chum

Pour être informé·e·s des avancées et des besoins du Chum, inscrivez-vous à notre liste de diffusion à ✉chum-veynes@riseup.net.

Ou appelez le 07 58 43 01 00

Ou venez directement au Chum : la « maison des chefs de gare » est située 23 avenue des Martyrs (rond-point direction Grenoble, 300 mètres à gauche)


https://grenoble.indymedia.org/2018-03- ... ien-contre
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes...à Gap ( 05)

Messagede bipbip » 04 Juin 2018, 12:05

Appel à venir soutenir le Chum de Veynes et ses habitants pour leur procès

mardi 5 juin 2018 à 10h30, Tribunal de Gap

Image

Le Chum (Centre d’Hébergement d’Urgence pour Mineurs), situé à la maison des Chefs de gare à Veynes, est depuis neuf mois un lieu de vie pour des personnes en exil, comme le sont la maison Cezanne, Chez Marcel, la CRS, la Paroisse, la maison de Vercheny et les domiciles de nombreuses personnes qui accueillent chez elles.

Cette maison est aujourd’hui menacée d’expulsion.

Cela veut dire (re)mettre des gens à la rue, sans aucune proposition de relogement, sans aucune considération de leur parcours, de leur état, de leur vie.

Le système actuel tend à déshumaniser ces personnes, à les reléguer à un statut administratif. Ce même système tend à banaliser des procédures administratives inhumaines, à criminaliser l’entraide et à autoriser des chasses à la femme, à l’homme, à l’enfant, qui se termine par la mort.

Réitérons encore, et encore, notre refus de fermer les yeux sur les maltraitances et le non-accueil de nos institutions à l’égard des personnes en exil.

Le choix d’occuper la Maison des Chefs de gare de Veynes est une réponse active aux administrations qui n’assument pas leur obligation de prise en charge.

Nous ne pouvions continuer à faire leur boulot dans l’ombre pour assurer
- un accueil digne et inconditionnel
- une aide juridique
- un accès aux soins, un suivi médical
- des relations humaines dignes de ce nom.

Nous ne pouvions continuer à entendre cette fausse excuse qu’il n’y a pas de places pour eux, nous ne pouvions continuer à les voir dans cette détresse.

Nous prouvons que ce n’est pas un problème d’organisation matérielle, financier ou logistique. En 10 jours, une bâtisse abandonnée depuis dix ans est devenuer une maison accueillante, qui évite la rue à des adolescents.

https://grenoble.indymedia.org/2018-06- ... le-Chum-de
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes...à Gap ( 05)

Messagede bipbip » 20 Juin 2018, 20:55

Soirée de soutien à la maison Cézanne

Samedi 23 juin 2018 à 19h, Maison Cézanne à Gap

Des gens sont à la rue.
Une maison va être détruite… pour une opération immobilière !


Oui, la maison Cézanne va fermer. Pourtant, elle accueille encore aujourd’hui une vingtaine de personnes exilées, des demandeurs d’asile qui sont censés avoir des droits. Parmi ceux là le droit fondamental d’être hébergés.

Article L. 348-1 du Code de l’Action Sociale et des Familles (CASF) :
les personnes dont la demande d’asile a été enregistrée conformément à l’article L. 741-1 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile peuvent bénéficier d’un hébergement en centre d’accueil pour demandeur d’asile, à l’exception des personnes dont la demande d’asile relève d’un autre État, au sens de l’article L. 742-2.

Regardons les choses en face : l’État n’assume pas ses obligations et la mairie veut récupérer «  son bien  »… quitte à utiliser la force publique pour expulser des gens qui ont tout perdu !

Nous vous invitons à montrer votre solidarité aux habitants de la maison en participant à la soirée de soutien, repas, musique qui aura lieu le :
Samedi 23 juin à 19 heures à la maison Cézanne

https://grenoble.indymedia.org/2018-06- ... -soutien-a
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes...à Gap ( 05)

Messagede bipbip » 08 Aoû 2018, 22:09

Non à l’expulsion de la Maison Cézanne.

Image

Image

https://cric-grenoble.info/infos-global ... ne-gap-669
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes...à Gap ( 05)

Messagede bipbip » 10 Aoû 2018, 12:30

Gap (05): délibéré du procès ce jour… aucun délai accordé à la Maison Cézanne

Vingt personnes risquent de se retrouver à la rue dès ce soir.

La préfète Mme Bigot-Dekayzer semble bien décidée à appliquer cette décision rapidement, aucune proposition de relogement n’a été faite, l’expulsion de ce lieu d’habitation qui existe depuis 2016 est encore une preuve du désengagement de l’État [Note de Squat!net: ??? L’État semble pourtant bien engagé, comme à son habitude, dans la répression de l’immigration « illégale ». Son but n’a jamais été d’en finir avec les frontières et la propriété…] et de ses pratiques inhumaines et dégradantes face aux exilé·e·s.

https://fr.squat.net/2018/08/09/gap-05- ... n-cezanne/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Droit au logement, luttes...à Gap ( 05)

Messagede bipbip » 11 Aoû 2018, 21:17

la Maison Cézanne, c’est (pas vraiment) fini… Appel à soutien pour rebondir

Le 9 août 2018, le juge d’application des peines de Gap a refusé le délai demandé concernant l’expulsion de la maison Cézanne.

Vingt personnes sont actuellement en train d’attendre les forces de l’ordre qui viendront on ne sait quand vider la maison ouverte en 2016.

Suite à cette décision, les habitant·es et le collectif de soutien se sont concertés dans l’urgence. N’ayant pas d’autres solutions, les habitant·es ont décidé de rester jusqu’à l’expulsion.

Les membres du collectif de soutien s’organisent pour qu’une présence soit assurée au moment de l’expulsion afin d’éviter des bavures, propos racistes et autres discriminations de la part des flics… Quand viendra l’expulsion, les habitant·es ont décidé de quitter les lieux dans le calme et appellent à se rassembler ce même jour devant la préfecture afin d’exiger la prise en considération de leur droit au logement.

Restons donc en alerte pour un soutien massif lors de ce rassemblement.

Les institutions des Hautes-Alpes montrent encore une fois leur vrai visage en mettant ces personnes à la rue, en bafouant leurs droits et leur dignité.

PS : Le jour de l’expulsion, ramène ta tente, ton sac de couchage et ton réchaud…

https://fr.squat.net/2018/08/10/gap-05- ... -rebondir/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05


Retourner vers Logement, squats, luttes de quartiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité